Journal juin 2010

download Journal juin 2010

of 16

  • date post

    17-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Et bien on tente une nouvelle façon de partager notre publication trismestrielle, bonne lecture à vous !

Transcript of Journal juin 2010

  • Votre participation constitue

    une aide prcieuse. Comptes

    ESPERANZA TIERS-MONDE,

    commun : 000-025.77.36-07

    Bolivie : 088-067.95.10-20

    Prou : 792-534.83.62-28

    Belgique Belgie P.P.

    -

    4500 HUY P20 22 94

    Bulletin ESPERANZA T-M a.s.b.l. Trimestriel n 2 - 2010

    Editeur responsable : Jrme de Roubaix 5, chemin de Gabelle 4500 HUY

    esperanza.tiersmonde@gmail.com

    TT..MM..

    EE SS PP EE RR AA NN ZZ AA

  • EDITO

    C est lt et il sen passe des choses, des futiles, des capitales, des rjouissantes, des alarmantes : il y a

    Bart et Elio, un ballon rond omniprsent, du fuel qui coule flots, des flots en furie du Brsil la Chine en passant par le Var, des frites qui font un tabac chez les chinois..

    mais aussi un bien triste anniversaire amazonien (p.4), un chouette projet bolivien en difficult (p.6), une initiative pruvienne qui mrite dtre connue (p.7), une feuille de coca qui fait des vagues (p.8), un prsident qui minspire un grand respect (cest pas courant) et un sommet international pas comme les autres (p.9), une Colombie mal en point (p.10), un uruguayen et un belgo-pruvien la plume alerte (p.12) .

    Il y a dquoi tre pas mal inquiet donc, de quoi surtout se demander ce qui justifie une hirarchie mdiatique devenue bien peu thique, de quoi se demander ce qui justifie 14 pages entires dans un grand journal dinformation (El Pas) consacres une rencontre entre 11 suisses et 11 espagnols sur un bout de pelouse africaine (et cest un mordu qui parle). Mais il y a aussi de quoi semballer, de quoi avoir envie de dcouvrir encore et encore ceux qui nous entourent tout prs et bien loin, de quoi sinspirer dune beaut qui sans cesse ctoie les pires horreurs.

    Il y aussi de quoi rserver pour la rentre son 4 septembre et pour lautomne son 19 octobre. Esperanza vous invite une journe de FESTIVAL o TOI AUSSI tu es le bienvenu et une belle PIECE de THEATRE qui donne cogiter. Alors cochez votre agenda, ouvrez les yeux et les oreilles, ne croyez surtout pas tout ce quon vous dit mais faites confiance au premier venu.

    Thomas de Roubaix

    TABLE DES MATIRES

    Bilan financier 2009. p. 3

    Bagua un an aprs. p. 4-5

    Projet Niedelbarmi. p. 6-7

    Association Huarayo. p. 7

    La coca dans la campagne brsilienne. p. 8

    Un prsident pas banal. p. 9

    Une belle initiative et un drapage. p. 9

    La face cache de la Colombie. p. 10-11

    Lettre enthousiaste dun grand crivain. p. 12

    JUste un mot. p. 13-14 Rincn de las cosas buenas. p. 15

  • ESPERANZA T-M A.S.B.L. NN : 415.304.510. HUY, le 31 janvier 2010

    BILAN FINANCIER 2009

    Disponible au 1/01/2009 8,681,36

    RECETTES :

    El Alto Dons 682,50

    Fabr Eglise ND Rosaire Scless 849,83

    Kiwanis 500,00

    Comite Ninane pice Thatre 150,00 2.182,33

    Compte Bolivie - dons divers : 1.129,52

    Sapins Wanze 2.500,00

    Coll St Quirin Huy Act Pques 136,00 3.765,52

    Compte Prou - dons divers : 3.898,56

    Mariages 3.353,19 7.251,75

    Dons Prou - Tablada : 1.927,44

    Dons Compte commun : 2.332,00

    Decs 740,00

    Mariages 1053,45

    Aquilone 730,00

    Espranzah 350,00

    Ferme Neuville Jeunes 500,00

    Confrence comm. quitable 150,00 5.855,45

    Cotisations 2009 : 125,00

    Intrts bancaires : 4,37

    Total des recettes 2009 21.111,86 21.111,86

    Total des recettes 2009 et du solde 2008 : 29.793,22

    __________________________________

    DEPENSES :

    Bolivie projet : Jeux Nidelbarmi 1.500,00

    A, VERHEYLEWEGHEN 1.000,00

    EL ALTO 6.644,00 9.144,00

    Prou projet : Ecole Alcides Vasquez 2.000,00

    Bibliothques rurales 1.117,62

    Promoteurs 1.000,00

    Accueil enfants Sur Sofia 1.000,00

    Groupe jeunes Rolando 1.000,00

    Groupe jeunes Tablada 2.000,00

    Nina Cusi 1.500,00

    Chibolito 2.000,00 11.617,62

    Projet d'ducation au dveloppement: journal 1.594,88

    Frais financiers :envoi et gestion 359,76

    Frais gnraux : timbres 108,07

    Frais de publication nominations 112,41

    Total des dpenses 2009 22.936,74 22.936,74

    DISPONIBLE AU 31 DECEMBRE 2009 6.856,48

    3

  • BBAGUA

    AGUA UN

    UN AO

    AO DESPUS

    DESPUS : : PARCE

    PARCE QUON

    QUON AA PAS

    PAS ENVIE

    ENVIE DOUBLIER

    DOUBLIER...

    ...

    I l faut remonter dcembre 2007, pour mieux comprendre ce conflit. Le Congrs octroie

    alors lexcutif des facults spciales pour lgifrer en adoptant des dcrets-lois afin de mettre en uvre le Trait de Libre Commerce (TLC) sign quelques mois plus tt avec les Etats-Unis. En juin 2008, une srie de dcrets sont prsents, notamment en vue de permettre une installation plus facile des multinationales trangres extractives dans le pays, riche en minerais et hydrocarbures. Concrtement, ces dcrets rduisent pratiquement nant les droits collectifs des populations indignes, en allant dailleurs lencontre des principes internationaux.

    Les protestations se succdent de juin 2008 juin 2009. Les tables de concertations mises en place les mois prcdents montrent le peu de volont de dialogue de la part du gouvernement. De mme, les demandes dexamen de ces dcrets au Congrs pour inconstitutionnalit mises par la socit civile pruvienne (notamment indigne) sont sans cesse reportes. Ces dcrets avaient pourtant t dclars inconstitutionnels par la Commission multipartite du Congrs, la Commission sur la Constitution du Congrs, la Defensoria del Pueblo, les groupes de travail du ministre de lagriculture et par des organismes spcialiss. La seule rponse relle quobtiennent les populations amazoniennes leurs rclamations est lattaque arme du 5 juin 2009 qui mne un affrontement violent, tant pour les manifestants que pour les policiers.

    La gestion faite par le Gouvernement pruvien aprs cet vnement a, elle aussi, t problmatique. La plupart des leaders amazoniens prsents le 5 juin Bagua et Lima furent discrdits ou subirent des campagnes de calomnie. Alberto Pizango, prsident de lAssociation Interethnique de Dveloppement de la Fort Pruvienne (Aidesep) en fut notamment une victime. Certains furent emprisonns sur base daccusations peu fiables.

    De plus, la criminalisation des mouvements sociaux et des protestations a pris depuis lors une ampleur trs importante et stend galement dautres secteurs de la socit comme les ONG et les mouvements politiques alternatifs.

    La commission officielle charge dinvestiguer les faits a en outre rendu un rapport ignorant la responsabilit de larme et du gouvernement dans le massacre quelle a imput aux indignes et diffrents acteurs de la socit civile (ONG, Eglises, syndicats, partis politiques, organisations paysannes). Ce rapport

    a dailleurs t contest par deux des commissaires qui ont refus de le signer. En effet, selon eux, il ne respectait pas les principes d'objectivit et d'impartialit. Ils ont

    donc publi un autre rapport qui modifie de faon dterminante la vision des faits. Ils y concluent que les raisons du conflit sont les conditions d'inscurit juridique dans lesquelles sont maintenus les peuples indignes et la stratgie de confrontation du gouvernement. Ils affirment aussi que la faon dont ce conflit a t trait a profondment branl la confiance des peuples indignes envers le gouvernement. Selon eux, il est impratif que celui-ci rponde de faon responsable la situation, afin que de tels faits ne se rptent pas, que la vrit et la justice puissent tre assures. Les conclusions de lEnvoy spcial pour les peuples indignes de lONU, James Anaya, vont dans le mme sens.

    Il y a tout juste un an, le 5 juin 2009, les forces armes pruviennes faisaient irruption Bagua, dans la rgion amazonienne du nord du Prou. Ils avaient reu lordre de dloger les milliers dindignes qui bloquaient les infrastructures routires et ptrolires depuis prs de deux mois. Le bilan fut terrible : au moins 33 morts parmi les policiers et les indignes ainsi que de nombreux blesss. Les faits ont t condamns partout dans le monde.

    4

    ...les raisons du conflit sont les conditions d'inscurit juridique dans lesquelles sont maintenus les peuples indignes et la stra-tgie de confrontation du gouvernement...

  • Ces recommandations correspondent par ailleurs celles faites il y a quelques annes par la Commission de la Vrit et de la Rconciliation mise en place pour dterminer les responsabilits durant la priode de terrorisme et de rpression (1980-2000) et rechercher les pistes pour que cela ne se rpte pas . Ce travail avait mis en lumire le lourd tribut pay par les populations indignes : 75 % des victimes du conflit arm interne parlaient Quechua ou d'autres langues autochtones.

    Lampleur du problme des ressources naturelles est en ralit gigantesque, dpassant largement la rgion de Bagua, et est la premire source de conflits sociaux dans le pays. En effet, 72% de lAmazonie est sous concession ptrolire, 10% sous concession pour lexploitation du bois et des projets de grands axes routiers et de barrages (projet IIRSA) se mettent aussi en place. Dans les Andes, on a la mme politique dextraction massive des ressources naturelles si bien qu au total, quelque 19 millions dha se trouvent sous concessions minir