TRAJECTOIRES N°21

Click here to load reader

  • date post

    10-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Magazine Trajectoires N°21

Transcript of TRAJECTOIRES N°21

  • trajectoiresentreprendre et russir en seine-et-Marne

    N21JUIN-JUILLETAOT 2011

    AronAutique, LA SeINe-et-MARNe Met Le tuRBo !

    Futur en Seine LA CIt DeSCARteS

    rAndonne pdeStre LA SeINe-et-MARNe DVoILe SeS ChARMeS

    cest au tour de La France

    dinvestir massivement

    dans Linnovation aronautique.

    AlAin Coutrot

    Prsident du PLe de comPtitivit astech Paris rgion

  • INStaNtaN Seine-et-MarnePar YaNN PIRIOU

    vos contacts : Patricia Montin

    p.montin@smd77.com

    Isabelle cabroli.cabrol@smd77.com

    sommaireActuALIts DOssIeR eNJeux success stORIes

    PAGE 04 PAGE 07 PAGE 11 PAGE 14

    Mini-entreprise : Mister House et AG2 Chokola lhonneur

    e-transformation : 3e dition Export : cap sur lAmrique du

    nord et le Japon Balyo, un nouveau venu en

    Seine-et-Marne Carrefour des possibles :

    appel candidature Futur en Seine la Cit

    Descartes, les 17 et 18 juin 2011 LUIMM cre un dispositif

    de prt participatif de dveloppement

    Tridex Meaux Un pionnier de la reverse logistic

    Timber Productions Esmans Un spcialiste qui fait le poids

    Matire griseCampus universitaire du Val dEurope : sant et tourisme en ple position

    Quartier daffairesLe parc Faraday : une nouvelle adresse au Val dEurope

    la carteRandonne pdestre : la Seine-et-Marne dvoile ses charmes

    AronAuTiQuE : LA seINe-et-MARNe Met Le tuRbO ! Linnovation, la cl de la russite Hispano-Suiza mise fond sur le

    plus lectrique Interview dAlain Coutrot,

    prsident du Ple de Comptitivit ASTech Paris Rgion

    ADR investit sur les avions du futur

    Interview ddouard Serruys, prsident du directoire dAPS ( Noisiel)

    EN CouVERTuREaLaIN cOUtROt

    PrSiDent DU PLe De COMPtitiVit aSteCH

    PariS rGiOnRETRouVEz SoN INTERVIEw

    EN PAgE 10.

    trajectoires Juin-Juillet-AOt 2011 n21

    Larosphalte, la Fert Gaucher, est le premier ple de loisirs mcaniques d'Europe et le seul regrouper sur un mme site activits terrestres, ariennes, aquatiques et service d'htellerie et de restauration.

    trajectoires ENtREPRENDRE Et RUSSiR EN SEiNE-Et-MaRNE

  • POINt de vUe

    nous voici engags dans une nouvelle mandature, nouvelle tape courte puisque limite trois ans, qui doit permettre de raffirmer des priorits de laction conomique du Conseil gnral dans un contexte de crise

    conomique et dans un paysage institutionnel redessin par les nouvelles lois sur lorganisation territoriale ; cest le sens de la feuille de route que nous nous sommes fixe pour les trois annes venir.

    Celle-ci sinscrira en cohrence avec la politique conomique du Conseil rgional, dfinie par la stratgie rgionale de Dveloppement conomique et de linnovation (srDei), qui anticipe en prvoyant, dans sa partie sur la gouvernance : de concevoir sa position comme celle dun animateur au sein dun rseau dacteurs. De ce point de vue, le pilotage de la srDei devra donner toute sa place aux diffrentes parties prenantes, et bien videmment les agences dpartementales.

    Dans cette situation, le Conseil gnral continue mener une politique de dveloppement conomique pour dfendre les spcificits seine-et-marnaises au sein du bloc rgion-Dpartements et renforcer son attractivit conomique. il doit aussi plaider pour un renforcement de la proximit des politiques de dveloppement conomique afin de les rendre plus efficaces et mieux en prise avec les ralits locales. il doit enfin continuer tre initiateur et acteur dun projet de territoire fond sur le dveloppement durable, dont le dveloppement conomique est un des trois piliers.

    Lmergence dune filire nouvelle autour des co-activits et services pour la ville constitue une opportunit autour de laquelle les acteurs seine-et-marnais doivent se mobiliser. Le projet de territoire dans sa partie sur lco-construction participe de cette nouvelle ambition, qui doit permettre au dpartement dinnover et de crer les emplois indispensables sa population. au-del de la stricte problmatique de linsertion sur laquelle le Conseil gnral est pleinement mobilis, il sagit l de mieux accompagner les mutations conomiques de nos territoires, en encourageant la cration de nouveaux emplois dans des secteurs porteurs davenir.

    Le dossier de ce vingt-et-unime numro de trajectoires porte sur le secteur aronautique. il illustre aussi notre volont de renforcer la prsence industrielle, laquelle nous parait repr-senter le dfi majeur des quelques annes venir pour le dveloppement conomique de lle-de-France. Nous croyons en effet que cest lindustrie qui constitue laspect le plus structurant de notre dveloppement. Le choix du secteur aronautique clbre la prsence sur notre territoire du groupe safran, lemployeur industriel le plus consquent du dpartement, mais il souligne surtout lactivit de nombreuses petites et moyennes entreprises qui sinscrivent dans la comptition conomique mondiale. Le Conseil gnral et son agence soutiennent leurs projets, par lintermdiaire des ples de comptitivit notamment, et entend contribuer, avec ses moyens, lamlioration de la comptitivit des entreprises de son territoire, source demplois pour les seine-et-marnais.

    Le Conseil gnral plaide pour un renforcement de la proximit des politiques de dveloppement conomique, afin de les rendre mieux en prise avec les ralits locales.

    PoursuivrE lE dvEloPPEmEnt conomiquEPar vINceNt bL, PRSiDENt DU CONSEiL GNRaL DE SEiNE-Et-MaRNE eT GRaRd eUde, PrsiDenT De seine-eT-Marne DVeLoPPeMenT

    g.eude@smd77.com

    tabLeaU De bOrD

    DERNIRE PUBLICATIoN DE SEINE-ET-MARNE DVELoPPEMENT

    Dans notre rubrique Ressources, collection Informations conomiques, retrouvez un document de synthse sur lvolution, la composition et la formation de la population seine-et-marnaise (mise jour 2011).www.seine-et-marne-invest.com, Rubrique Ressources / informations conomiques

    BILAN DE LACTIVIT IMPLANTATIoN DE SEINE-ET-MARNE DVELoPPEMENTAu 30 AvRIL 2011

    360 dossiers en cours20 implantations164 emplois concernsSource : Seine-et-Marne Dveloppement

    VoLUTIoN DE LA PoPULATIoN EN SEINE-ET-MARNE(INDIce 100 eN 1968)

    250

    200

    150

    100

    50

    01968 1975 1982 1990 1999 2007

    Population en Seine-et-Marne Population en le-de-France

    VoLUTIoN DE LA PoPULATIoN DE 15 ANS ET + SELON LA CATGoRIE SoCIo-PRoFESSIoNNELLE EN SEINE-ET-MARNE

    Source : INSEE, estimation localise et recensement de la population Traitement Seine-et-Marne Dveloppement

    Source : INSEE, estimation localise et recensement de la population Traitement Seine-et-Marne Dveloppement

    Empl

    oys

    Retra

    its

    Prof

    essio

    ns

    inte

    rmd

    iaire

    s

    Autre

    s per

    sonn

    es sa

    ns

    activ

    it p

    rofe

    ssio

    nnell

    eOu

    vrier

    s

    Cadr

    es et

    pro

    fess

    ions

    inte

    llect

    uelle

    s sup

    rieu

    res

    Artis

    ans,

    com

    mer

    ant

    s,

    chef

    s den

    trepr

    iseAg

    ricul

    teur

    s

    expl

    oita

    nts

    250 000

    200 000

    150 000

    100 000

    50 000

    0

    1999 2007

    trajectoires ENtREPRENDRE Et RUSSiR EN SEiNE-Et-MaRNE

    trajectoires JUiN-JUiLLEt-aOt 2011 03

  • ActuALIts

    E-TrAnsforMATion77 : 3E dITIONPour la troisime anne conscutive, Seine-et-Marne Dveloppement lance lappel projet e-transformation77. vingt entreprises seine-et-marnaises en ont dj bnfici.

    Mise en place du tltravail, de systmes de visioconfrence, gestion de la relation client, cration dun site marchand le dispositif e-transformation77 3e du nom, favorise la capacit innover des entreprises seine-et-marnaises en soutenant les nouveaux usages numriques. Comme les annes prcdentes, les dix entreprises dont le dossier est retenu seront subventionnes par la Rgion et le Dpartement hauteur de 50 % avec un plafond de 30 000 .

    Vingt entreprises en ont dj bnfici, comme la toute jeune cobiomat installe Marolles-sur-Seine qui dveloppe un site d'e-commerce consacr aux matriaux de l'co-construction. e-transformation77 soutient galement des entreprises plus matures limage dHologram industries, Bussy-Saint-Georges, qui offre des solutions dauthentification et de protection des donnes, ou de Moderne Mthode, fabricant de produits pour bton dcoratif install Saint-Soupplets, ou encore de Fouchard agencement, Chelles, producteur et installateur de rangements sur mesure. Ces trois dernires mettent actuellement en place un logiciel de gestion de la relation clients grce au programme e-transformation77.

    Dpt des dossiers du 1er juillet au 15 septembre+ dinfos : c.etedali@smd77.com

    400 personnes enthousiastes runies le 2 mai dernier la Place des Mtiers dmmerainville ont chaudement applaudi les laurats du 2e salon de la mini-entreprise en Seine-et-Marne. 22 classes (collges, lyces, CFa), sur les 31 qui ont fait fonctionner une mini-entreprise cette anne taient reprsentes. Le Grand Prix, dcern par le Conseil gnral, est revenu Mister House (classe de 3e professionnelle du collge Paul Politzer Dammarie-ls-Lys) pour sa commercialisation de socles pour tlphones portables.Le Prix de la communication, parrain par Seine-et-Marne Dveloppement et remis par son Prsident Grard Eude, a pour sa part rcompens aG2 ChokOla, la mini-entreprise du CFa Chambre de Mtiers de saint-Germain-Laval, trs imaginative pour faire connatre ses chocolats. Cest son logo, dclin sur des affiches, des tee-shirts et les botes, qui a particulirement sduit le jury.Calliope (Universit Paris Est Marne-la-Valle) a reu le

    Prix Coup de Cur du Jury parrain par la Maison de lEmploi Melun Val-de-Seine pour ses jeux