TRAJECTOIRES N°24

Click here to load reader

  • date post

    02-Feb-2016
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Magazine TRAJECTOIRES N°24

Transcript of TRAJECTOIRES N°24

  • trajectoiresEntreprendre et russir en seine-et-marne

    N24FVRIER MARS 2012

    Cration dentreprises LA SEINE-ET-MARNE FAIT LA COURSE EN TTE !

    La seine-et-Marne MISE SUR LES TLCENTRES Labex Futurs urbains PENSER LA VILLE DE DEMAIN

    pour Crer son entreprise,

    Le partaGe d'exprienCe est

    indispensabLe.

  • INStaNtaN Seine-et-MarnePar YaNN PIRIOU

    vos contacts : Patricia Montin

    p.montin@smd77.com

    Isabelle cabroli.cabrol@smd77.com

    sommaireActuALIts DOssIeR eNJeux success stORIes

    PAGE 04 PAGE 07 PAGE 11 PAGE 14

    Trophes de lInternational : Digital Media Solutions sacre meilleur Primo Exportateur

    E-transformation77 poursuit sa route numrique

    PME : l'accs l'Assurance Prospection Coface facilit

    Les co-entreprises tiennent forum Paris

    Marylin : un datacenter cologique Champs-sur-Marne

    La Seine-et-Marne mise sur les tlcentres

    Bruker AXS Champs-sur-Marne Un leader mondial de linstrumentalisation scientifique

    Tesa scribos savigny-le-temple Lami des marques

    Matire Grise Labex FUTURS URBAINS : penser la ville de demain

    Quartier daffaires Trois offres en une au Parc des Platanes

    la carte Aide aux entreprises : le bon cru 2011

    cRAtION DeNtRePRIses : LA seINe-et-MARNe FAIt LA cOuRse eN tte ! Cra 77, le ssame

    dune cration russie Interview de Phb Perdreau,

    Cratrice de Caval&go (Villecerf), Laurate du Prix la Seine-et-Marne est crative 2011

    Financement : suivez le guide ! Pour mieux rcolter...

    semez en ppinire ! Interview de Herv Dubois,

    Prsident de lInstitut de coopration internationale

    EN CouvErTurEPhb PeRdReaU

    CratriCe De Caval&go (villeCerf), laurate Du Prix

    la Seine-et-Marne eSt Crative 2011

    rETrouvEz SoN iNTErviEw EN PAgE 09

    trajectoires FVRIER-MARS 2012 n24

    tte de forage - Centrale de gothermie du Val Maubue qui desservira 4 964 quivalents logements (9 000 tonnes de CO en moins dans latmosphre par an).

    trajectoires EntrEPrEndrE Et russir En sEinE-Et-marnE

  • POINt de vUe

    L e dossier de ce vingt-quatrime numro de trajectoires est consacr au dynamisme de la cration dentreprises en Seine-et-Marne. La hausse du nombre de crations dentreprises de 165 % en cinq ans permet au tissu

    conomique du territoire de se rgnrer et de se dvelopper. ainsi, en seine-et-marne, trois entreprises se crent quand une disparait. Le phnomne des auto-entrepreneurs nexplique pas lui seul ce dynamisme ; la qualit du rseau des structures daccompagnement des crateurs compte aussi beaucoup et amliore lattractivit du territoire.

    au-del des structures daccueil des crateurs dentreprises, mais ce nest pas sans rapport, Seine-et-Marne Dveloppement, la demande du Conseil gnral, sintresse aussi la mise en uvre de nouveaux modes de travail qui prfigurent lemploi de demain. Une tude de march vient dtre mene auprs des entreprises sur le travail distance. Ces nouvelles pratiques, dj trs rpandues ltranger, concourent, dans un souci de dveloppement durable, la limitation des dplacements, la rduction du CO et lamlioration de la qualit de vie des salaris. En 2011, de nombreux espaces de travail partags ont vu le jour dans plusieurs pays europens et en France. Le succs des espaces de coworking et lmergence de tlcentres en priphrie des grandes villes tmoignent dune demande grandissante pour des bureaux plus flexibles et mieux adapts au travail distance. Pour accompagner ce phnomne, la Seine-et-Marne a t, en 2011, le premier dpartement francilien raliser une tude de march et de faisabilit de grande ampleur sur le sujet du tltravail et des tlcentres. Le Conseil gnral a inclus le sujet dans sa contribution la rvision en cours du schma directeur le-de-France. le dpartement de seine-et-marne, travers son agence de dveloppement, souhaite dsormais aller plus loin et favoriser la cration effective de tlcentres en zone urbaine. En 2012, une structure de prfiguration et de promotion sera cre, regroupant des collectivits territoriales, des amnageurs publics, des porteurs de projets et les investisseurs intresss sera cre. trois quatre espaces devraient ainsi voir le jour sur le territoire au cours de lanne. Ces espaces de travail dun nouveau genre fourniront aux entreprises franciliennes un rseau de bureaux flexibles, facilitant le travail distance et rduisant les dplacements de leurs salaris. ils seront donc utiliss par des salaris du secteur priv ou public, mais galement par des travailleurs nomades de toute nature (indpendants, tPE, entrepreneurs). Ces nouveaux espaces devront gnrer leurs propres revenus et disposer dun modle conomique viable, tout en sinscrivant dans le dveloppement des pratiques et usages numriques qui sont, depuis plusieurs annes, une des priorits du dpartement.

    En 2012, trois ou quatre tlcentres devraient voir le jour en Seine-et-Marne.

    RGnRER Et dvEloPPER lE tissu conomiquEPar GRaRd eUde, PrsidEnt dE sEinE-Et-marnE dvElOPPEmEnt

    g.eude@smd77.com

    tableau De borD

    BILAN DE LACTIVIT IMPLANTATION DE SEINE-ET-MARNE DVELOPPEMENTAu 31/12/2011

    340 dossiers en cours52 implantations305 emplois concernsSource : Seine-et-Marne Dveloppement

    TAUx DE CHMAgE TRIMESTRIELS (eN MOyeNNe tRIMestRIeLLe - DONNes cVs) %

    Source : Insee - Taux de chmage localiss

    11 519 INTRIMAIRES EN SEINE-ET-MARNE Au 30 SepTeMBre 2011

    Soit une volution de 2,8 % sur un an et de 3,9 % sur un mois. Au niveau rgional, le nombre dintrimaires a progress de 4 % sur un an.

    Source : Ple emploi dcembre 2011

    LES ACTIVITS SCIENTIFIqUES ET TECHNIqUES EN SEINE-ET-MARNE CEST :

    14 255 emplois 5 % de lemploi total 8 659 tablissements

    Retrouvez lintgralit des lments dans la publi-cation les industries agro-alimentaires en Seine-et-Marne sur www.seine-et-marne-invest.com Invest/Ressources/Etudes sectorielles/Services aux entreprises

    Source : Seine-et-Marne Dveloppement

    LES ACTIVITS SCIENTIFIqUES ET TECHNIqUES EN SEINE-ET-MARNE CEST :

    14 255 emplois 5 % de lemploi total 8 659 tablissements

    Retrouvez lintgralit des lments dans la publi-cation les industries agro-alimentaires en Seine-et-Marne sur www.seine-et-marne-invest.com Invest/Ressources/Etudes sectorielles/Services aux entreprises

    Source : Seine-et-Marne Dveloppement

    Seine-et-Marne le-de-France France mtropolitaine

    trajectoires EntrEPrEndrE Et russir En sEinE-Et-marnE

    trajectoires FVriEr-MarS 2012 03

    7,4

    8,3

    9,4

    9,3

    8,3

    7,2

    3me trimestre

    2010

    3me trimestre

    2011

    (Estimations provisoires)

  • 11 entreprises seine-et-marnaises, slectionnes par le dpartement et la Rgion le-de-France vont tre accompagnes dans leur dveloppement des usages numriques. Objectif : leur permettre de tirer le meilleur profit du rseau haut dbit Sem@for77. Parmi les 16 entreprises qui avaient rpondu au 3e appel projets e-transformation77, organis entre juillet et septembre 2011, 11 ont t slectionnes dans un premier temps par un Comit de validation. toutes ont bnfici dun diagnostic entirement financ par Seine-et-Marne Dveloppement et sur la base duquel 10 dentre elles ont ensuite t retenues par le Comit de slection. avec une 11e, labellise en 2010, mais en attente faute de place, elles vont bnficier dune aide de 30 000 maximum, verse parts gales par le dpartement de seine-et-marne et la rgion le-de-France, sur la base de 50 % des investissements raliss.Parmi les laurats, figure par exemple lagence en communication Label Presse (Vaux-le-Pnil) qui se propose de crer des applications pour mobile valorisant lexcellence des terroirs dle-de-France. De son ct, atF Gaa (Moissy-Cramayel) est spcialise dans la rcupration et la valorisation de parcs informatiques et tlcoms obsoltes. Ses 58 salaris, majoritairement en situation de handicap, vont crer une boutique en ligne pour proposer bas cot le matriel recycl au personnel des entreprises et administrations qui ont fourni les quipements usags. Enfin, Partners Electronique, une PME de Croissy-Beaubourg, fabriquant des produits lectroniques en petite et moyenne srie, va se doter dune plate-forme collaborative de gestion de sa production.

    c.etedali@smd77.com

    e-tRANsFORMAtION77 POURSUIT SA ROUTE NUMRIqUE

    ActuALIts

    tROPhes De LINteRNAtIONAL : DIgITAL MEDIA SOLUTIONS SACRE MEILLEUR PRIMO ExPORTATEUR

    Lors des derniers Trophes de lInternational, Seine-et-Marne Dveloppement a remis un prix Digital Media Solutions, dans la catgorie Primo exportateur .

    Fin 2009, lorsque nat Digital Mdia Solutions, spcialise dans lquipement audio numrique de salles de cinma et de home cinmas de luxe, un constat simpose Herv roux et ses quatre associs : 5 000 salles de cinma en France, 165 000 dans le monde : lavenir de lactivit se joue forcment lexport. En 2010, lexport reprsente 1 % du Ca ; un an plus tard, il est dj pass 10 %. Et nous visons 95 % dans 5 ans ! affirme Herv roux. Dans sa lance, lentreprise compte ouvrir trs prochainement un bureau commercial Hollywood, au cur du cinma mondial . rien dtonnant ds lors ce que Digital Media Solutions ait reu un prix dans la catgorie Primo Exportateur prix qui financera en partie une mission au Qatar et Duba.

    trajectoires EntrEPrEndrE Et russir En sEinE-Et-marnE

    e.quillere@smd77.com

    Herv roux, PDG de Digital Media Solutions.

  • PMe : L'ACCS L'ASSURANCE PROSPECTION COFACE FACILITCoface lance la3P, une version simplifie de son offre assurance Prospection classique.

    En ce dbut danne, la Coface sapprte lancer une assurance prospection simplifie destine aux PME et tPE en phase avec lobjectif quelle sest elle-mme fix : accompagner 10 000 entreprises