Trajectoires N°2

Click here to load reader

  • date post

    22-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    218
  • download

    1

Embed Size (px)

description

25 octobre 2007 : Les 2 e Rendez-vous de l’Entreprise N°2 AOÛT 2007 & & & Marie-Elisabeth Takacs, Gérante d’Aprim Graphic www.seine-et-marne-invest.com

Transcript of Trajectoires N°2

  • SDRIF :Le portrait de la Seine-et-Marne en 2025

    25 octobre 2007 :Les 2e Rendez-vous de lEntreprise

    Rpertoire des comptences : portail Internet ch. entrepr. dynamique

    &

    &

    &

    Entreprendre et russir en Seine-et-Marne

    N2AOT 2007

    www.seine-et-marne-invest.com

    La Seine-et-Marne,un lieu de convergence

    rationnel.Marie-Elisabeth Takacs, Grante dAprim Graphic

    SetM_02-230x320mm 27/08/07 16:36 Page 2

  • Journe dt sur la base rgionale de loisirs de Torcy.

    Instantan Seine-et-Marnepar Yann Piriou

    SommaireActualit 04

    Le rpertoire des comptences en ligne GIP SUD Seine-et-Marne :

    le Conseil gnral prend la prsidence Groupie : rseau innovant pour lemploi et linsertion Seine-et-Marne Dveloppement

    encourage les primo-exportateurs Actualits agenda Actualits en pratique

    Dossier Le portrait de la Seine-et-Marne en 2025 07

    Nouveau schma directeur : lavis favorable du Conseil gnral

    Les cinq piliers dun amnagement durable Interview de Anne-Marie Romera, Directrice du dpartement

    conomie et dveloppement local lIAURIF Rapprocher lemploi de lhabitat Interview de Marie-Elisabeth Takacs,

    grante dAprim Graphic Montereau-Fault-Yonne

    Success stories 14

    Uniross Batteries Lognes : leader du rechargeable en Europe

    Phythea Savigny-le-Temple : le bien-tre et la sant

    Pour plus de renseignements :

    smdev@seine-et-marne-invest.com ou 01 64 14 19 00

    Enjeux 11

    Matire grise : laboratoire Gaspard Monge Marne-la-Valle

    Quartiers daffaires : extension du Carr Snart A la carte : Tourisme 77

    SetM_02-230x320mm 27/08/07 16:36 Page 3

  • TAUX DE CHMAGE Mars 2007Seine-et-Marne : 6,5%le-de-France : 7,8%France : 8,3%

    La Seine-et Marne est 1re ex aequo de la rgion le-de-France avec 2,6% demploi en plus sur 1 an.

    Publication trimestrielle - Juin 2007. Source : GARPSource : SPE 77

    VOLUTION DE LEMPLOI FRANCILIENPAR DPARTEMENT 10 salaris et plus,du 31 mars 2006 au 31 mars 2007

    BILAN DE LACTIVIT IMPLANTATIONDE SEINE-ET-MARNE DVELOPPEMENTAu 15 juillet : 345 dossiers en cours44 implantations1461 emplois concerns

    Source : Seine-et-Marne Dveloppement

    Lautre dfi majeur porte sur le rapprochement de lemploi des lieuxde vie. Aujourdhui, 20 % des Seine-et-Marnais travaillent dans lacapitale. Si, pour certains, ceci rsulte dun choix, cest aussi lattrac-tivit conomique parisienne qui induit les dplacements pendulairesquotidiens. Rapprocher lconomie de lhabitat est essentiel en termede dveloppement durable mais aussi en terme dquilibre des popu-lations lchelle de toute lle-de-France.

    Dvelopper la Seine-et-Marne et garantir les grands quilibres dedemain sont les axes majeurs de notre action et des perspectives duSDRIF dont nous vous proposons de prendre connaissance dans cedeuxime numro de Trajectoires .

    Vous souhaitez nous faire part de vos ralisations, projets : Contact : smdev@seine-et-marne-invest.com

    ot par le Conseil rgional le 15 fvrier dernier, aprs deuxans de concertation, le projet de Schma Directeur de laRgion le-de-France (SDRIF) a reu un avis favorable du

    Conseil gnral de Seine-et-Marne lors de sa sance du 29 juin 2007.Ce document stratgique fixe, lhorizon 2025, les grandes perspec-tives damnagement du territoire rgional.

    Le Conseil gnral de Seine-et-Marne, comme la plupart des dpar-tements dle-de-France, a apport sa pierre ldifice, en laborant sacontribution dpartementale. Car cest bien tous ensemble que nousdevons rflchir aux enjeux de demain, dans une logique de compl-mentarit des dcisions prises lchelle de chaque dpartement.

    Lconomie occupe une place de choix dans ce schma. Cest dailleursavec lensemble des acteurs consulaires que nous avions, lan dernier,travaill sur ce projet de document lchelle de la Seine-et-Marne.

    Pour notre territoire, les enjeux conomiques du SDRIF sont nom-breux. Il sagit tout dabord de conforter la vitalit de la Seine-et-Marne, aujourdhui deuxime dpartement crateur demploi dle-de-France. Cette confortation implique de sappuyer fortement surles locomotives que constituent les ples de Roissy, Marne-la-Valleet Snart. Elle passe aussi par un soutien aux autres ples qui jouentun rle majeur damnagement du territoire et de structuration deshabitats.

    V Les enjeux conomiques du SDRIFsont nombreux pour le territoire deSeine-et-Marne. Par une contributionactive, nous relevons le dfi.

    Aot 2007 Trajectoires 03

    0

    0,5

    1

    1,5

    2

    2,5

    -0,5

    -1

    -1,5

    -2

    3

    91 92

    Haut

    s-de

    -Sei

    ne

    Yvel

    ines

    Sein

    e-et

    -Mar

    ne

    77

    2,6 %

    78-1,4 %

    2,3 %

    75

    Paris

    1,1 %

    2,6 %

    94

    1,8 %

    93

    Sein

    e-Sa

    int-

    Deni

    s

    Val d

    e Mar

    ne 95

    -2,1 %

    Val d

    Oise

    2,1 %

    Esso

    nne

    Tableau de bord

    D

    VOLUTION DU TAUX DE CHMAGE en Seine-et-Marne

    0

    2

    4

    6

    8

    10

    2003 2004 2005 2006

    8,1 % 8,3 % 7,7 % 6,7 %

    2007

    6,5 %

    EditoLa Seine-et-Marne sengage Par Grard Eude, Vice-prsident du Conseil gnral de Seine-et-Marne et Prsident de Seine-et-Marne Dveloppement

    SetM_02-230x320mm 27/08/07 16:36 Page 4

  • Une faon de renforcer la visibilitde la richesse des savoir-faire seine-et-marnais aux niveaux national etinternational , indique-t-on Seine-et-Marne Dveloppement : le site esttraduit en anglais, en allemand et enjaponais.Il propose galement des rubriquesde petites annonces : offres de parte-nariat, de services ou demploi ;recherches de fournisseurs. Bref, cest la fois une vitrine et un vritableforum pour les acteurs de la vie co-nomique.

    Riche ide ! Seine-et-Marne Dvelop-pement vient de mettre en ligne unportail Internet gratuit rpertoriantles entreprises du dpartement etleurs savoir-faire : le rpertoire descomptences .Linscription est gratuite. Lentrepriseindique sa raison sociale, le nom deson dirigeant, son activit, ses savoir-faire, ses comptences ainsi que sescoordonnes. Les internautes peu-vent ainsi effectuer leur rechercheselon diffrents critres (nom de lasocit, lieu dimplantation), maisgalement par secteur dactivit et surtout, par domaine de comptence mcanique, ingnierie, lectronique,etc. Les entreprises mettent en avantleurs produits ou leurs services.

    Seine-et-Marne Dveloppement met en ligne un nouveau service sur son site : le rpertoire des comptences. Ce portail Internet gratuitest ddi exclusivement aux entreprises du dpartement. Une vitrine dynamique traduite en trois langues.

    Rpertoire des comptences : portail Internet ch. entrepr. dynamique

    Locaux industriels de Champagne-sur-Seine.

    Actualits

    D www.e-seine-et-marne.com

    Le Conseil gnral prside pour un an la plateforme de revitalisation et de dveloppement du Sud Seine-et-Marne,un groupement dintrt public qui mutualise les moyens des diffrents acteurs de la rindustrialisation.

    Plateforme de revitalisation du Sud Seine-et-Marne :le Conseil gnral prend la prsidence

    04

    Renforcer la visibilit de la richesse des savoir-faire seine-et-marnais.

    Un nouveau prsident pour le GIP(Groupement dIntrt Public) SudSeine-et-Marne. Grard Eude, vice-prsident duConseil gnral, a succd, au moisdaot, au prfet la tte de la struc-ture de rindustrialisation du Sud dudpartement. Son mandat dure uneanne. Anne rsolument inscrite dansles priorits du Conseil gnral : cra-tion demplois et soutien aux actionsconcrtes.

    Lobjectif du GIP Sud Seine-et-Marne,cr en aot 2006, consiste soutenirlactivit conomique dans le Sud dudpartement, touch il y a quelquesannes par les restructurations et lesdlocalisations. Dans ce contexte, les diffrents acteurs(Conseil gnral, Rgion, tat, communes, syndicats et entreprises)ont dcid de regrouper, en un fonds commun, les sommes que chacun

    alloue la rinsertion et au dveloppe-ment conomique dans le but dentre-prendre des actions de plus grandeenvergure.

    Au programme : implantations, cra-tions et reconversions dentreprisesainsi que des dispositifs daides sp-cifiques pour favoriser lemploi desSeine-et-Marnais.

    D l.benko@seine-et-marne-invest.com

    M

    airie

    de

    Cha

    mpa

    gne-

    sur-

    Sei

    ne

    C

    onse

    il g

    nra

    l de

    Sei

    ne-e

    t-M

    arne

    SetM_02-230x320mm 27/08/07 16:36 Page 5

  • En multipliant les changes entre desresponsables dentreprises et deschargs dinsertion, Groupie facilitela recherche de collaborateurs pourles entreprises qui recrutent, tout enaidant des personnes sans emploi rintgrer le monde du travail.Dcloisonnement des structures etdes esprits et innovation dans ledomaine de lemploi sont les matres-mots du rseau.

    En Seine-et-Marne, plus de 100 per-sonnes sont inscrites Groupie et lerseau essaime dsormais lchellenationale. A titre dexemple dinitia-tives soutenues par Groupie dans ledpartement, on peut citer la cra-tion dentreprises dinsertion dans ledomaine du recyclage des palettes etdans celui des dchets dquipements

    Les rseaux Groupie favorisent la rencontre des dirigeants dentreprises avec les responsables dassocia-tions et de services publics chargs de linsertion. Objectifs : nouer des liens, changer des contacts et dessavoir-faire afin daider le public en situation dexclusion retrouver le chemin de lemploi.

    Groupie : rseau innovant pour lemploi et linsertion

    EN BREFPrix du Polytechnicumde Marne-la-ValleSami Sboui, chercheur luniversitde Paris 12, a t dsign laurat du concours Polystart (lincubateurde la cration dentreprises) 2007.Il a reu des mains de Grard Eude,le prsident de Seine-et-MarneDvelo