Réussir sa stratégie etourisme (2010)

download Réussir sa stratégie etourisme (2010)

of 95

  • date post

    03-Jul-2015
  • Category

    Documents

  • view

    589
  • download

    2

Embed Size (px)

description

Un tiers de bonne gouvernance territoriale, un tiers de parfaite gestion des données touristiques, un tiers de formation des professionnels locaux, et un gros tiers de stratégie web élaborée, venez découvrir la recette du cocktail etourisme à consommer sans modération !

Transcript of Réussir sa stratégie etourisme (2010)

  • 1. Atelier 7RussirR i sa stratgie t t ietourisme

2. Avec les interventions de Jean-Luc Boulin, MOPA, Jean-Philippe Gold, CRT Picardie Karine Feige, Rhne-Alpes Tourisme Karine Miron, AdvisoAnim parLudovic Dublanchet, Ardesi Midi-Pyrnesd i bl h td i idi 3. Jea uc ou , OJean-Luc Boulin, MOPA 4. Cadres & techniciens du tourisme :Qui a t form Internet? 5. Etourisme et formationsinitiales : les pionnierspBTS tourisme inadaptQuelques masters ddisPas ou peu denseignantsUne impression de jouer les pionniers 6. Etourisme : uneavalanche de nouveauxmtiers! pOprateur de base de donnesWebmasterAnimateur numriqueWeb ditorialisteCommunity managerWeb marketer 7. Etourisme et formationRgle numro 1 : La formation est continue 8. Etourisme et formationRgle numro 2 : La veille est un art 9. Etourisme et formationRgle numro 3 : Lag formation au service duprojet de territoire. 10. Dmarche A it iDh AquitaineEtape numro 1 : dmystifierInternet- sensibilisation de la filire depuis 6ans - 11. Dmarche AquitaineEtape numro 2 : formationstechniques rgionales programmesEtape numro 3 :locaux de formation 12. Dmarche Aquitaine Etape numro 4 : AnimateurNumrique de Territoire :Former des formateursFracture numrique qFormation reconnuePrsente dans plusieursrgions 13. Dmarche A it iDh AquitaineEtape numro 5 : Programme deformation des acteurs: U questionnaire 1500 rponses (15% Untii des entreprises) 14. Dmarche Aquitaine 15. Dmarche Aquitaine 16. Dmarche AquitaineEtape numro 5 venir : Programmeg deformation des acteurs: Une palette dactions : d actionsAteliers de sensibilisation locauxProgrammes locaux interfiliresMobilisation des filires et des entreprises du qnumriqueAnimation des Offices de Tourisme (ANT) 17. Dmarche Aquitaine Conseil Rgional ComitProfession-rgionalnalisation MOPA Etourisme etourisme Partenaires (Etat, CRT,CDT, CG,Filires)Fili ) 18. Jean-Philippe Gold, CRT Picardie 19. Intelligence Collective, gouvernance partage, Collectivepartage vers une mise en convergence desorganismes de tourisme au sein desterritoires ?Pourquoi ?Comment ?Pour quels rsultats ? 20. Pourquoi ? qParce que Intelligence Collective est sourcedinnovationLe dveloppement durable intervient sur 3 sphres : la sphreenvironnementale, la sphre conomique et la sphre sociale.Sur la sphre sociale, un des outils du dveloppement durable est lep , ppmanagement de lIntelligence Collective (IC)Ce mode de management est li un enjeu central pour lesorganisations : une performance collective est suprieure la somme desperformances individuelles.Lenjeu est de savoir mobiliser lIC et les connaissances de tous. 21. Pourquoi ?Parce que lIntelligence Collective prpare l avenir lavenirGlobalement on peut dire que le MIC sert prparer lavenir, les projets futurs.Tandis que le management individuel et collectif permet de grer le quotidien, toutaussi important que le futur !Cest un mode de management qui sadapte aux travailleurs du savoir en gnral,mais qui est trs utile dans le cadre d l gestion d projet ( l part d ii t t til dld de la ti de j t (o lat dedcouverte et de cration est importante), doprations de changement ou de lamise en uvre dune nouvelle stratgie, ou encore pour le lancement dunnouveau service ou produitproduit.Lenjeu pour les organisations et donc les destinations est donc aujourdhui devouloir (culture valeurs croyances) de savoir (comptences) et de pouvoir(culture, valeurs, croyances),(organisation, fonctionnement) mobiliser lintelligence collective et lesconnaissances. 22. Comment ?Le tmoignage de notre exprience, un parcours parmi dautres,mais avec des passages obligs Gouvernance partage Choix d outilsdoutilsStratgie structurantsMarketing partagspartageCRTCDT FROTSI StratgiedveloppementStratgie d St t i dede marque comptencespartagepartagesDmarchesystmique 23. Comment ? En mutualisant les outils structurants Systme rgional de gestion de linformation l informationcommun Technologie CMS partage Outil Place de march commun 24. Comment ?En crant les conditions dune gouvernance partage lArt de construire ensemble ou lArt du jardinier vouloir cooprer (culture valeurs(culture, valeurs,croyances), savoir cooprer (comptences) pouvoir cooprer (organisation,fonctionnement)f ti t) Le knowledge management oulart de savoir tracer le chemin La mise en place dune instance Le principe de la convergence 25. Comment ?En dfinissant une plateforme marketing commune Considrer le Visiteur comme un ami Lui permettre de vivre des expriences motionnelles Associer les Acteurs les Habitants les Visiteurs dans leActeurs,Habitants,management de la destination au sein dune communaut Lenrichissement des liens pour finalitL enrichissement 26. Comment ?C tEn dveloppant des comptences communesen mthode d tth d de travail collaboratif il ll btif Lanimation de groupes de travail inter-structures Le management de projet inter-structures inter structures 27. Comment ?En passant des actions au systme de jeu Le tourisme est un sport collectif : Une quipe rgionale Un systme de jeu collectif Organisation des postes sur le terrain Un objectif commun: la victoire ( la victoire privenexiste pas, il nexiste que des victoires collectives ) Une bonne coordination entre les diffrentscompartiments de jeux (attaque, dfense, milieu deterrain)EExemple dl dapplication li ti 28. Dmarche SystmiqueDispositif Permanent, Partag de promotion communication et mise en march Permanent de la Picardie Production doffres Courts sjours Transformation des Visiteurs en Marque partage Mt Prescripteurs et RecrutementEsprit de Picardie Fidlisation de contacts qualifis(pros, visiteurs, habitants) Dveloppement de laffinit pp Transformation des contacts Tfti dt t avec la destination En Consommateurs 29. Pour quels rsultats ? Le magazine semestriel commun Espritg pde Picardie La plateforme commune de gestion desdisponibilits et de rservation en ligne pgwww.weekends-picardie.com 30. Le magazineRpartition des abonns au lundi 4 octobre 2010 (170 642 abonns)Total autresrgionsAbonns Belges10% 2%TotalChampagne/Nor Total PICARDIE mandie 40% 5% Total Paris-Ile- de-France27%Total Nord-Pas-Nord Pas de-Calais16% 31. Esprit de Picardie N 6Esprit de Picardie N 7 Enqutes ralises en juin et Dpenses du 1er janvier au 15Dpenses du 15 juin finseptembre 2010 en partenariat juinj i 2010 / 1re vague 1 septembre 2010 / 2me vague t b 2avec lInstitut CSA pour valuer47 600 abonns mail au 15 juin55 500 abonns mail fin limpact conomique du2010 septembre 2010 magazine Esprit de Picardie. 388 rpondants 479 rpondants Sur 170 600 abonns finseptembre, lenqute porte sur leEnEntiers disposant dun mail.excursion En sjourAu total excursionEn sjourAu totalPanier moyen de dpenses touristiquesy p qpour un foyer abonn lors de sa dernireexcursion ou sjour 121 435 208 136 435 244 Frquence moyenne de renouvellement defrquentation2,7 1,92,5 2,6 2,22,5Dpenses moyennes par foyer abonn entenant compte du renouvellement de safrquentation 331 809 522 353 961 601 Dpenses totales des abonns imputablesexclusivement au magazine (1 vague : 1 414 375 1 405 5052 315 82515% / 2 vague : 17%) 725 350 689 025 910 321 Dpenses totales des abonns imputablesen partie au magazine (1 vague : 41% / 1 982 6251 883 3343 865 959 2 677 413 4 133 8386 811 2512 vague : 50%) 2 707 9752 572 3595 280 334 3 587 734 5 539 3429 127 076Total Total pour les 2 vagues cumules14 407 410 32. Enqute abonns Esprit de Picardie - Vague 1 : du 1er janvier au 15 juin 2010 - Rpartition des dpenses des rpondantsexcusionnistes et sjournants cumuls hbergementPanier moyen :21%% 208 activitsculturelles4% restaurationactivits49% Enqute abonns E E t b Esprit de Picardie -it d PidisportivesVague 2 : du 15 juin fin septembre 2010 -3% Rpartition des dpenses des rpondants produits excusionnistes et sjournants cumuls.rgionaux/hbergementPanier moyen :souvenirs sites 27%244 11% touristiques 12% restauration 43%activits culturelles 4%activitssportives2%produits rgionaux sites/souvenirstouristiques12% 12% 33. 16 280 demandes de rservations injectes en 2009 34. 23 800 demandes de rservation injectes depuis le 1er Janvier 2010 35. Les projets communs en cours Plateformes communes de gestion desdisponibilits et de rservation en ligne : March Nerlandophone March Britannique Htellerie de Plein Air Tourisme d J di T ide Jardins Tourisme besoins spcifiques (label T&H) Stratgie de marque partage Esprit dePicardiePi di 36. Les projets communs en cours Campagne commune de production et dediffusion de contenus sur les rseaux etmdia sociaux (2011) Plateforme collaborative commune lchelle rgionale (2011 2012) 37. Formalisation dune mise en convergenceChoix doutilsStructurantsStratgiecommunsVisionmarketinggpartagepartageMise en convergence Intelligence Collective Gouvernance Partage Partager desprojets Stratgie Partager des victoiresRHDmarchePartager la partageSystmique confiancefipartage 38. Principes de la mise en convergence Le stade de la connaissance L stade d l reconnaissanceLe t d de la i Le stade de la connivence 39. Bonne route sur le chemin de votrepropre mode de convergenceet All les Champions ! t Allez l Chi 40. Karine Feige,Rhne-Alpes Tourisme 41. Dans cette prsentation la stratgie adopte en Rhne-Alpes Le projet Sitra : enjeux, stratgie et objectifs Le points clef : librer les initiatives individuelles Quelques chiffres au 30/10/2010 (contenu et usages) 42. Menace ou opportunit ?? Sites Sit webb thmatiques / agrgation TablettesUsages en tactiles / ipad mobilit / iphoneSites Rseaucollaboratifs sociaux / / wikipdia facebook Photos /flickr Vido / youtube 43. Lenjeu : comment exister dans le monde du web ? Comment matriser son identit ? Comment tre lgitime ? Comment se faire entendre ? Comment toucher laudience ? O tre prsent ? Comment produire un cot acceptable Comment diffCt diffuser efficacement ? ffi t 44. La stratgie de Rhne-Alpes Mutualiser la production des contenus Librer les initiatives individuelles Pour se concen