LEAFLET SOMMEIL DEF - DU SOMMEIL - institut du... · CHEZ L’ENFANT :L’évolution du sommeil se

download LEAFLET SOMMEIL DEF - DU SOMMEIL - institut du... · CHEZ L’ENFANT :L’évolution du sommeil se

of 16

  • date post

    17-Aug-2018
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of LEAFLET SOMMEIL DEF - DU SOMMEIL - institut du... · CHEZ L’ENFANT :L’évolution du sommeil se

  • Passepor

    t

    pour le So

    mmeil

    www.institut-sommeil-vigilance.com

    1365

    29

  • Le sommeil reprsente plus dun tiers de notre vie.Il est dterminant pour la croissance, la maturation crbrale, le dveloppementet la prservation de nos capacits cognitives. Il est essentiel pour lajustement denombreuses scrtions hormonales et lon sait aujourdhui que sa rduction enquantit ou laltration de sa qualit favorisent probablement la prise de poidset lobsit. Enfin, la mise au repos de notre systme cardiovasculaire aucours du sommeil est certainement lun des enjeux de prvention des annes venir.

    La place du sommeil dans la survenue des maladies ou leuraggravation ncessitent dy accorder une attention rigoureuse.Considrer le sommeil comme un lment dducation etde prvention, au mme titre que dautres proccupations commela nutrition, est indispensable.

    Pour vous y aider, lInstitut du Sommeil et de la Vigilance met votre disposition ce Passeport pour le Sommeil.

    Ce document, valid par des experts, contient un agenda du sommeil qui vouspermettra de noter vos habitudes et vos difficults : un outil prcieux, recommand par les spcialistes du sommeil, qui doit faciliter les changessur vos problmes de sommeil avec votre mdecin.

    Par ailleurs, cet outil est un rel guide pour mieux comprendre le sommeil,son impact sur la vie quotidienne, ses enjeux socio-conomiques, ainsique les consquences physiques et psychologiques de son altration.

    Enfin, les quelques conseils et mthodes prsents dans cedocument vont vous permettre de faire le point parmi certaines idesreues et de mettre en place votre propre stratgie du mieux dormir,en amliorant votre hygine de sommeil ou en recherchant des anomalies aucours du sommeil vocatrices de maladies spcifiques.

    Qu'est-ce que le sommeil ?

    z Pourquoi dort-on ?La rponse parat limpide : on dort pour rcuprer !

    Lorganisation et les fonctions du sommeil sintgrent dans lvolution desespces, de la cellule lhomme. Avec lapparition du systme nerveux primitifapparat la fonction sommeil. Lorsque lorganisme est en phase derepos, les connexions neuronales se rorganisent, ce qui lui permetde sadapter son environnement. Par ailleurs, lhomothermie (maintient constant de la temprature interne du corps indpendamment de la temprature externe) correspond unnouvel tat de sommeil : le sommeil paradoxal. Le sommeil possde plusieurs fonctions particulires, indissociables de ltat deveille et mettant en jeu de nombreux mcanismes physiologiques (scrtionshormonales, rgnration des muscles etc.).Dormir permet une rcupration physique, psychologique et intellectuelleles prmices de ltat de veille qui suit.

    LE SOMMEIL JOUE UN RLE IMPORTANT ET LES CONSQUENCES DUN MAUVAIS SOMMEIL ONT UN IMPACT SUR :

    - Le maintien de la vigilance ltat de veille (risque de somnolence diurne et de troubles de lattention)

    - La reconstitution des stocks nergtiques des cellules musculaires et nerveuses- La production dhormones de croissance- La rgulation de fonctions telles que la glycmie (perturbation du mtabolisme

    du sucre, favorisant surpoids et risque de diabte)- Llimination des toxines et autres dchets des systmes respiratoires,

    cardiovasculaires et glandulaires- La stimulation des dfenses immunitaires - La rgulation de lhumeur et de lactivation du stress- Les mcanismes dapprentissage et de mmorisation

  • z Quest-ce quun cycle de sommeil ?Un cycle de sommeil dure environ 90 minutes chez le jeune adulte.

    La nuit dune jeune personne comporte donc plusieurs cycles denviron 90 minutes, comme le montre l'hypnogramme ci-dessus.

    LES RYTHMES ET LORGANISATION DU SOMMEILNotre vie quotidienne est rythme par les tats de veille et de sommeil, 2 tats physiologiques fondamentaux. Le sommeil nestpas un tat continu mais est constitu de diffrentstats qui se succdent. Ces tats sont nomms stadeset sorganisent de faon identique au cours de la nuit. En fonction de lge, il existe des modifications notablesde la dure du sommeil et de la rpartition des divers stades de sommeil.

    LES STADES DE SOMMEILQue ce soit chez lenfant, ladolescent, ladulte ou la personne ge, on rencontre les mmes stades de sommeil.Ces stades sont rpartis entre sommeil lent, sommeil ondes lentes et sommeil paradoxal.

    n Le sommeil lent comporte 2 stades qui correspondent un sommeil lger.

    n Le sommeil ondes lentes correspond aux stades 3 et 4, cest dire unsommeil profond.

    n Le sommeil paradoxal est une phase plus agite au cours de laquelle selogent les rves.

    Au cours dun cycle de sommeil, on distingue galement une phase de sommeilintermdiaire qui conduit, soit un nouveau cycle, soit au rveil.

    SOMMEILPARADOXAL

    STAD

    ES D

    E SO

    MM

    EIL

    RVEIL

    HEURES DE SOMMEIL

    1

    2

    3

    4

    1

    2

    3

    4

    5

    6

    7

    8

    Les rythmes veille-sommeilet lorganisation du sommeil

  • CHEZ LENFANT : Lvolution du sommeil se fait par tapes.- Ds 3 mois : Le sommeil agit fait place au sommeil paradoxal (stable) rencontr chez ladulte. Le sommeil calme laisse la place au sommeil lent.

    - partir de 6 mois : Les endormissements se font en sommeil lent commechez ladulte et le grand enfant.

    - 9 mois : La structure du sommeil ressemble celle de ladulte peu de choses prs et le sommeil devient rapidement stable au cours des 4 premires heures.

    - Entre 9 mois et 6 ans : Disparition progressive des siestes.Les caractristiques du sommeil changent. Une premire partie de la nuitest presque exclusivement compose de sommeil lent profond accompagnde rveils incomplets. Une seconde partie prsente des veils brefsaccompagnant chaque changement de cycle. On observe alors unestabilisation du sommeil paradoxal et une augmentation du sommeil lent.

    - Entre 6 et 12 ans : Le sommeil est stable et les rveils sont trs brefs.

    Le sommeil lent profond occupe une bonne partie de la nuit favorisant ainsi la survenue de comportements, en gnral sans gravit, tels que :n Les terreurs nocturnesn Le somnambulismen Les pipis au lit

    LADOLESCENCE : Lorganisation du sommeil nocturne de ladolescent est proche de celle de ladulte. Les grands bouleversements hormonaux et les modifications comportementales qui surviennent cette priode ont unimpact non ngligeable qui se traduisent par :n Une diminution importante du sommeil lent profond (le plus rcuprateur)

    au profit du sommeil lent lger.

    Evolution de lorga nisation des rythmes veille-sommeil au cours de la vie

    LE COMPORTEMENT DES PARENTS EST ESSENTIEL

    LTABLISSEMENT DUN RYTHME JOUR-NUIT STABLE DE 24 HEURES

    On retrouve les mmes stades de sommeil tout au long de la vie, mais leur organisation volue, au mme titre que les autres fonctions physiologiques.

    CHEZ LE FTUS : Le terme appropri pour dsigner le sommeil du ftus estle cycle activit-repos. Ce qui explique que le ftus dort et pas forcmenten mme temps que sa mre. Lorganisation du sommeil chez le ftus varieau cours de son dveloppement. Aprs 36 semaines de gestation (8me moisenviron), la structure du sommeil est quasi-identique celle retrouve chez le nouveau-n et chez le petit nourrisson.

    CHEZ LE NOUVEAU-N TERME : Les 2 premires annes dun enfant sontprimordiales pour sa vie de futur dormeur. Au cours de cette priode se dveloppent les principales caractristiques du sommeil, dterminantes pour unbon sommeil lge adulte.

    Les principales caractristiques du cycle des stades de sommeil et de vigilance du nouveau-n sont les suivantes :n Une dure globale de sommeil de 16 17 heures par 24 heures n Des cycles de sommeil trs nombreux : 18 20 heures par 24 heuresn Une rpartition des cycles sur toute la journe : matin, aprs-midi, dbut ou

    fin de nuit (les parents disent souvent que le bb confond le jour et la nuit)n Des tats de sommeil quivalents ceux de ladulten Une structure du sommeil qui volue de 2 4 stades (comme chez ladulte),

    aux alentours de lge de 3 mois

  • n Un dcalage de phase ventuel : couchers et levers tardifs en raison du travailscolaire abondant, sorties plus frquentes et opposition la famille.

    n Des contraintes horaires (cours, rythme scolaire, etc.), non compatiblesavec le besoin de sommeil accru des adolescents, qui peut les mettre dansun tat de manque de sommeil quasiment chronique (le dficit tant valuenviron 2h par jour en priode scolaire).

    Les consquences possibles des anomalies du sommeil chez les adolescents : n Une irritabilit augmente : colres frquentes et insolence par exemple.n Des envies de bouger sans cesse.n Des troubles de la concentration et de lattention, une difficult laborer des

    projets.n Un manque de lucidit vis--vis des actes commis (prises de risques inconsidrs,

    comportements risque).Ces effets disparaissent lorsque ladolescent peut dormir suffisamment et avecdes horaires compatibles avec son activit.

    CHEZ LADULTE : Ladulte vit une phase de sommeil quotidienne ( lexceptionde siestes occasionnelles) dont lorganisation dpend des diffrents stadesdu sommeil dcrit prcdemment. Les particularits du sommeil de ladultersident dans :Les habitudes en terme dhoraires :n Les lve-tt se lvent vers 5-6 heures du matinn Les couche-tard se couchent vers 2-3 heuresLa dure ncessaire de sommeil :n 6 heures pour les courts dormeursn 10 heures pour les longs dormeurs la suite dun sondage SOFRES ralis par lISV en Mars 2004, la dure moyenne de sommeil tait value 7h30

    CHEZ LES PERSONNES GES : Les limites entre le sommeil normal et le sommeil pathologique sont parfois difficiles dfinir chez les personnesges.Avec lge, le rythme veille-sommeil change, au mme titre que toutes lesfonctions physiologiques, ce qui implique :n Une modification de la rpartition du sommeil sur 24 heures :

    partir de 60 ans, nous dormons moins longtemps la nuit et