Enovamag N°7

download Enovamag N°7

of 24

  • date post

    13-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    225
  • download

    7

Embed Size (px)

description

Enovamag 7

Transcript of Enovamag N°7

  • N7

    Entretien avec Habib Gaida, Directeur Gnral de la Chambre Tuniso-Franaise de Commerce et dIndustrie

    Tendances et march

    Techno

    Le Starbot caractrise les antennes des avions grande vitesse

    Vie des entreprises

    Focus Tunisie

    | L E C T R O N I Q U E | M E S U R E V I S I O N | P H O T O N I Q U E | R F H Y P E R |

    M a i 2 0 1 3

    Quand la loi de Moore rencontre la RF

    La crisen'affecte pasl'innovation en France

    3 exemples de projets accompagns par CAPTRONIC dans lOuest

    Innovation

  • Linnovation franaise est en bonne sant : deux franais sont en lice pour le Prix delInventeur Europen : Patrick Couvreur (CNRS) pour ses travaux sur les nanoparticules,

    et Bruno Berge (Varioptic-Parrot) pour ses lentilles liquides adaptables notamment aux marchsde loptique et de la tlphonie mobile. LINPI souligne galement que le nombre de dpt debrevets est stable, mais en hausse dans le top 20. On notera surtout une forte proportiondentreprises des secteurs automobile et des quipements lectroniques, cur de nos marchsdans les dposants.Cest aussi linnovation qui, selon la Loi de Moore, a permis de voir croitre les performances et de rduire les cots des produits lectroniques depuis plus de 50 ans. Le rythme de

    dveloppement des appareils mobiles en est le reflet, et surtout les applications RF les intgrant. Cest linnovation encore qui tait au rendez-vous dans lOuest, au travers de CAPTRONIC, avec notamment unsystme dimagerie mdicale install sur un vhicule autoguid, la technologie Eyes3Shut qui tire profit desavances les plus rcentes en termes de cristaux liquides, ou bien encore avec plus de 1.000 personnes croisesdans les alles denova GRAND OUEST les 27 et 28 mars derniers, pour rencontrer la centaine dexposants quiavaient pris le pari de cette premire dlocalisation en province. Au mois de juin linnovation mettra le cap au Sud, avec la deuxime dition dENOVA TUNISIE, du 12 au 15 juinprochains, dans le cadre du grand salon Tunis MedIndustrie. La priode transitoire prend fin, et, malgr uneinstabilit politique qui rejaillit sur lactivit conomique, la Tunisie aperoit le bout du tunnel et le taux de croissancea doubl depuis un an, tout comme les investissements trangers. Rappelons simplement que la France est lepremier partenaire conomique de la Tunisie. Innovation, maitre mot de notre comptitivit revient chaque fois comme un leitmotiv, comme un passage oblig,comme LA solution.Alors, je vous souhaite une bonne lecture de cet enova MAG rempli denovaTIONS.

    Thierry GUERMONPREZ, Directeur de la publication

    N7 - Mai 2013 - GL events Exhibitions24, rue Saint Victor - 75005 PARIS - France - Tl. : +33 (0)1 44 31 83 39 - Fax : +33 (0)1 44 31 83 42 - www.enova-event.com Directeur de la publication : Thierry Guermonprez - Communication/Rdaction : Stphanie Delpierre, Valrie Moullec Houdret - Crdits photos : Fotolia, APFOUCHA - Publicit : GuillaumeDodeman, Annie March Mouroux - Annonceurs : ADDIS, ATD ELECTRONIC TUNISIA, CONGRES FIBRES OPTIQUES, CONGRES INTERNATIONAL DE METROLOGIE, DEL, ELECTRONIQUE MAG, ENOVAPARIS, FORUM DES INVESTISSEURS, IFTEC, LELECTRONIQUE EMBARQUE, NCAB, PHOENIX, W TECH - Cration et ralisation : Alain Roudot (etc.) - Impression : Imprimerie Ferrol - 10 000 exemplaires.

    Tendances et march P. 4 Mesure et contrle, de la R&D la Production La crise n'affecte pas l'innovation en France

    Techno P. 8 Quand la loi de Moore rencontre la RF La ralit augmente au service de la DMLA Biologie mdicale : matriser ses analyses au sein des LBM

    dans le cadre de laccrditation

    Focus Tunisie P. 13 Entretien avec Habib Gaida, Directeur Gnral de la Chambre

    Tuniso-Franaise de Commerce et dIndustrie La Tunisie demeure une terre dlection pour la fabrication

    lectronique Les exigences mtrologiques des mtiers haute technologie

    Innovation P. 18 3 exemples de projets accompagns par CAPTRONIC dans lOuest Deux franais en lice pour le Prix de linventeur Europen 2013

    Vie des entreprises P. 20 Kits pdagogiques hyperfrquences : des solutions rapides

    et simples pour former et se former, Elliptika Nouveaux capteurs d'image haute prcision, pour les systmes

    de mesure de distance en temps rel, Hamamatsu Une surveillance automatise des tempratures

    pour les transports, JRI Le Starbot caractrise les antennes des avions grande vitesse,

    Microwave Vision La serrure lectronique easylock, Pollux Les enregistreurs de donnes sans l, Th industrie Capteurs distribus sur bre optique, xber

    Sommaire

    3

    enovamag I Mai 2013 I www.enova-event.com

    dito

  • enovamag I Mai 2013 I www.enova-event.com

    4Tendances et march

    Mesure et contrle, de la R&D la Production

    Mesure et systmes embarqusQue ce soit en aronautique, dans le monde des transports oudans le secteur automobile, llectronique embarque ne cessede prendre de lampleur. Outre des fonctions de monitoring, ellejoue de plus en plus le rle de systme dassistance. Ici encore,de nouvelles gnrations de capteurs, ou ladaptation decapteurs conventionnels, apparaissent. Dans ce domaine, lagoogle Car, capable de se dplacer sans chauffeur, constitue uneillustration de ce que peuvent faire les capteurs dans ce domainede llectronique embarque.

    En complment de la mesure conventionnelle, la mtrologieoptique, notamment base sur des applications laser, est enpleine expansion. Quil sagisse de systmes tlmtriques oude Dopplers, de nouvelles gnrations de capteurs apparaissent.Plus simples intgrer, plus fiables et plus prcis, ils peuventmme se substituer des dispositifs existants pour, par exemple,faire voluer une chane de production ou optimiser sespossibilits.

    De nouveaux quipement pour la modlisation 3DEnfin, la mtrologie laser ouvre de nouvelles perspectives,notamment en matire de modlisation 3D. Les systmes LIDAR,entre autres, sont capables de modliser des lments de taillequasiment infinis, depuis un objet de petite taille jusqu un hangar industriel. Outre les applications de CAOconventionnelles, leur apport est fondamental pour pouvoirmettre jour une installation en prenant en compte lesspcificits dun local et djouer les piges quil peutcomporter ds les premires bauches du projet. Lamaintenance fait aussi appel des moyens de mesure infinimentvaris o chaque technologie se trouve reprsente. Un domaineen constante volution qui doit apporter une rponse pertinente chaque type de contrle.

    Source : Lusine nouvelle

    Le taux de croissance annuelestim pour le march mondialdes scanners 3D jusquen 2016.Source : ARC Advisory Group

    Ds la R&D, mesure et contrle interviennent pour valider les choix technologiques retenus. Les moyens de mesure voluent pour sadapter aux bouleversements technologiques. Un capteur ne peutquantifier que le type de paramtre pour lequel il a t conu. Il faut donc quil y ait adquation entre loutil mesure et les prospects de la R&D. Lapparition des nanotechnologies est un exemple de ce type dvolutions qui a induit la conception de nouveaux dispositifs de mesure et dinvestigation. Mais de nouveaux concepts apparaissent. Il est question de notions telles que la mesure des perceptions sensorielles.

  • 5c'est concrtement un capteur multidirectionnel rotatifpos sur le toit du vhicule

    Zoom sur :Un capteur de mouvement : il sera pos au-dessus de la rouearrire gauche. Il est charg de mesurer et enregistrer tous lesmouvements, mme les plus petits, effectus par la voiture. Ilaide la voiture se golocaliser correctement.Une camra : elle est installe prs du rtroviseur intrieur.Dtectant les feux et toute la signalisation, elle permet ausside reconnatre les obstacles mobiles, comme les ptons oules cyclistes.Un radar : quatre capteurs placs sur les pare-chocs, troisdevant et un l'arrire, permettent de dterminer la distanceentre le vhicule et les objets. Leur porte est suffisante pouraider la voiture reprer les autres vhicules qui roulent vitesur les autoroutes.Source : Google Car

    La Google Car, capable de se dplacer sans chauffeur,illustre ce que peuvent faire les capteurs dans le domainede llectronique embarque.

    Plusieurs technologies en action :La tldtection par laser (aussi appele "Lidar") : c'estconcrtement un capteur multidirectionnel rotatif pos sur letoit du vhicule, d'une porte de plus de 60 mtres, qui vapouvoir gnrer une carte prcise en 3 dimensions del'environnement de la voiture. Il s'agit plus prcisment dumodle HDL-64 E de la marque Velodyne. C'est le cur dusystme, et aussi son lment le plus cher (70 000 dollars).

  • 6enovamag I Mai 2013 I www.enova-event.com

    Innovation et dpt de brevets dans lindustrie

    Tendances et march

    Le nombre de brevets en France n'a que trs faiblement baissen 2012 (16 632 dpts, en baisse de 0,7% par rapport 2011),souligne l'INPI (Institut national de la proprit industrielle). Celadmontre que de nombreuses entreprises et organismes derecherche considrent l'innovation comme une priorit malgr lacrise conomique et financire mondiale.

    La crisen'affecte pasl'innovationen France

    De nombreusesentreprises et organismesde recherche considrentl'innovation comme unepriorit malgr la criseconomique et financire mondiale.

  • 7Le volume global de demandes de brevets publies par les 20 premiers dposants du classement est en mme en lgrehausse par rapport lanne prcdente.Dans le trio de tte, PSA Peugeot Citron conforte sa place de leader avec 1 348 demandes de brevets publies en 2012 (1 237 en 2011). Profitant dune lgre baisse du groupe Safranqui passe de 573 demandes publies en 2011 556 en 2012, leCEA poursuit sa progression tant au 2me rang (566 demandesde brevet publies), le CNRS au 5me rang (383) et lIFP EnergiesNouvelles au 17me rang (147), montrant ainsi la progression desorganismes de recherche dans ce classement.Le groupe Renault remonte a