Revue DMA – PAROLES ET GESTES DE DON (Juillet – Aout 2014)

download Revue DMA – PAROLES ET GESTES DE DON (Juillet – Aout 2014)

of 48

  • date post

    01-Apr-2016
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Revue des Filles de Marie Auxilitrice (Filles de Marie Auxiliatrice)

Transcript of Revue DMA – PAROLES ET GESTES DE DON (Juillet – Aout 2014)

  • dma damihianimas REVUE DES FILLES DE MARIE AUXILIATRICE 2

    dma Revue des Filles

    De Marie Auxiliatrice

    Via Ateneo Salsiano 81

    000139 Roma

    Tl. 06/87.274.1fax 06/87.13.23.06 e.mail : dmariv2@cgfma.org

    Directrice Responsable Mariagrazia Curti

    Rdacteurs Giuseppina Teruggi Anna Rita Cristiano

    Collaboratrices

    Tonny Aldana Julia Arciniegas Patrizia BertagniniMara Borsi

    Carla CatellinoPiera Cavagli .

    Maria Antonia Chinello

    Emilia Di Massimo Dora Eylenstei Maria Pia Giudici

    Gabriella ImperatorPalma Lionetti Anna Mariani Adriana Nepi

    Maria PerentalerLoli Ruiz Perez Debbie PonsaraMaria Rossi

    Bernadette Sangma

    Martha Side

    4 Editorial Un petit brin dhistoire Giuseppina Teruggi

    5 Dossier Paroles et gestes don

    13 Premier Plan

    14 Spiritualit missionnaire Angela, la Bonne Mre

    16 LEsprit et le Droit Le prix de la vie

    18 Culture et cologie Conversion cologique

    20 Fil dAriane La relation

  • 3 dma damihianimas ANNEE LX Juillet-Aot 2014

    Selon l

    Traductrices

    France : Anne-Marie Baud

    Japon : Province japonaise

    Grande Bretagne : Louise Passero

    Pologne : Janina Stankiewicz

    Portugal : Maria Aparecida Nunes

    Espagne : Amparo Contreras Alvarez

    Allemagne: Prov.Autrichienne et Allemande

    EDITION EXTRACOMMERCIALE

    Istituto Internazionale Maria Ausiliatrice

    Via Ateneo Salesiano 81, 00139 Roma

    C.C.P.47272000

    Reg. Trib. Di Roma n.13125 del 16-1-1970

    Sped. abb. post art. 2, comma 20/c,

    Legge 662/96 Filiale di Roma

    N 7-8 Juillet-Aot 2014

    Tipographia Istituto Salsiano Pio XI

    Via Umbertide 11,00181 Roma

    27 En recherche

    28

    SGS Culture Heureux dans le temps et dans lternit

    30 Pastoralement Jeunes et liturgie

    32

    Regard sur le monde Une cour en ville. Projet Patio 13

    35 Communiquer

    34 On Fait pour Dire Echanger

    38 Femmes sur le terrain Lthique dans le monde fminin du leadership

    40 Vido Philomne

    42

    Livre La pyramide du Caf

    44 Musique Lenseignement social dans la musique

    46 Camille La leon de la fentre

  • dma damihianimas REVUE DES FILLES DE MARIE AUXILIATRICE 4

    Un petit brin dhistoire

    Giuseppina Teruggi

    Si on demandait don Bosco quel rve il faisait pour ses jeunes, notre Saint rpon-drait sans hsitation quils soient heureux dans ce monde et dans lternit. Et il mettrait en relation le bonheur avec la bont et la capacit de se donner pour construire un petit morceau dhistoire. Lui-mme en est un exemple par ses actes et ses choix quotidiens. Les soeurs et les lves du collge de Mornese et de Nice sentaient en Mre Mazzarello une vraie mre, prvenante, tendre et intuitive. Pour sa capacit se donner, Mre Angela Vallese dont nous clbrons en aot le centenaire de la mort a t dfinie comme la bonne mre au grand cur, au regard attentif, aux mains toujours actives. Bonne, parce que fascine par la bont de Dieu, de se sentir aime, ouverte Lui dans un don de soi fait de tant de gestes souvent hroques. Femme de lEvangile, elle a privilgi les pauvres, les exclus, tous ceux qui taient relgus aux priphries, au bout du monde dans la Patagonie australe. Dans la spiritualit et dans la pdagogie salsienne, la bont et la capacit de se donner sont des dimensions interchangea-bles, insparables. Elles sont les conditions pralables pour faire grandir des attitudes relationnelles saines et heureuses, pour faire en sorte que la communaut soit un lieu de relations humanisantes. Les articles de ce numro de la Revue DMA nous invitent rflchir sur ces aspects propres au charisme salsien, partir de la

    considration que la vie concrte est un espace incessant de don reu et offert, dont la femme, en particulier sait tre protagoniste. Jean Paul II a parl du gnie fminin juste-ment en rfrence ce trait de son identit. Quest-ce qui a vraiment de la valeur et demeure dans la vie ? Quest-ce qui convint les jeunes et les gens? Surtout le tmoignage de personnes au coeur empreint de bont, prompt au don, jusqu soublier soi-mme pour les autres. La vie est un don li un souffle de vie ; on devrait remercier celui qui se sent vivant, affirme Renato Zero dans une chanson ddi Jean Paul II. Et il continuait : le bien est un don que lon doit accepter, partager et puis donner en retour, parce que tout dans la vie est un don qui demande tre rendu. Cest dans la nature du don, en fait, dtre orient vers le partage, de souvrir lAutre, aux autres. Les dons, les talents que nous avons reus, nous devons savoir les faire fructifier et ne pas les garder pour soi. La vie est un laboratoire o lon apprend chaque jour aimer, donner, nouer des relations vitales, quelque fois joyeuses et tranquilles, quelque fois prenantes et difficiles. La vie consiste vraiment aimer, se donner, ce qui est tout un art qui sapprend chaque jour. Et tout dans la vie est don : chaque rencontre, chaque sourire, chaque vnement. Un nouveau jour est une occasion unique pour devenir ce que nous sommes : amour qui se donne, et en se donnant on exprimente le bonheur de transformer un petit brin dhistoire. gteruggi@cgfma.org

  • dma damihianimas REVUE DES FILLES DE MARIE AUXILIATRICE 6

    Des cadeaux en paroles et en actes Mara Borsi

    Quand on parle de cadeau, de nombreuses situations nous viennent lesprit. Cette parole nous suggre quelque chose de beau et de plaisant. Tout cadeau en fait prsuppose un sentiment daffection en vers quelquun et les objets qui sont donns en sont les signes. Un "cadeau" est vraiment un cadeau, seule-ment sil est spontan, libre et sil laisse libre, sil est fait gratuitement, avec dsintrt. Dans le commerce il y a un change, un intrt, un profit, des comptes. Dans le cadre dun cadeau, les rapports entre les personnes se passent sur un autre plan, qui ne rduit pas la personne de la marchandise. Le cadeau comporte un autre mode de penser la vie et le monde.

    Sans rien attendre au retour Qui fait lexprience de recevoir un "cadeau" devient encore plus une personne. Le cadeau fait grandir celui qui le fait mais aussi celui qui le reoit : le cadeau permet tous de se sentir mieux ou bien ! Donner et recevoir des cadeaux nous rappelle que, au fond, nous les personnes humaines, nous sommes pauvres parce que nous avons besoin des autres, mais nous sommes aussi fondamentalement riches parce que nous sommes capables de donner.

    Qui est pauvre sait demander, prier et mme supplier. Qui est pauvre sait remercier et tre reconnaissant de diffrentes manires.

    Qui est riche, pour tre vraiment homme parmi les hommes, doit savoir devenir un frre, solidaire avec les autres, attentif son prochain, capable mme daller au-devant des besoins des autres.

    Mais encore, le cadeau exprime la joie, le bonheur : on est plus joyeux de donner que de recevoir (Act 20,35). On le fait souvent pour marquer des moments importants, des festivits, des ftes. Le cadeau engendre la fte! ..

    La capacit de recevoir et de donner est prsente en chaque personne, mais elle a besoin dtre duque, forme, entrane, exerce. Ici la valeur cest vraiment lentranement, lexercice que lon pratique soit seul, soit avec dautres. Faire un cadeau, en fait requiert une imitation : dans un contexte o lon donne gratuitement on apprend donner et on cre une sorte de circularit Le cadeau est lexpression de tout ce quil y a de plus profond et de prcieux dans les person-nes : leur spiritualit.

    En rflchissant sur la notion de cadeau, il est possible de prter attention un autre aspect fondamental : la vie : la vie nous a t donne, nous lavons reue gratuitement; on devient adulte et on est adulte si on fait fructifier un tel cadeau avec gnrosit. La spiritualit des tres humains consiste justement en cela, et cest cela qui nous rend vraiment femmes et hommes. Les valeurs prsentes dans le cadeau sont extrmement riches et amples. Le cadeau, fait ou reu, exprime que tout tre humain a besoin daim et dtre aim, il est capable daccueillir et de donner; le cadeau nous dit que la personne ne se contente pas dobjets matriels ou de sentiments superficiels, mais quelle a besoin dune attention plus profonde, spirituelle justement; il rvle que tout tre humain est capable dintriorit et de transcendance, daller au-del de soi-mme et au-del des apparences, lintrieur de soi et lintrieur des choses, au-del de soi et au-del des choses immdiates.

    Une faon de vivre

    Prendre au srieux le cadeau, dans ses diffrents aspects, signifie couter la demande forte de sens et de signification qui mergent des personnes, en essayant de rpondre leurs nombreux pourquoi quelles se posent depuis toujours.

  • 7 dma damihianimas ANNEE LX Juillet-Aot 2014

    Les protagonistes du don - cadeau Il y a des personnes qui ont fait de leur vie un don pour les autres, lexemple de Jsus. Leur choix de vie et leur vie mme sont un message loquent.

    Raoul Follereau : le vagabond de la charit

    Un des gants de la charit, du Vingtime sicle, injustement oubli, est Raoul Follereau (1903-1977). Il a fait 32 fois le tour de la terre non pas pour faire de la publicit un quelconque produit, mais pour lutter contre une maladie infamante : la lpre. Il a demand en vain aux superpuissances lquivalent en argent de deux avions bombar-diers pour gurir les lpreux. Mais surtout, dans ses lettres aux jeunes, crites chaque anne partir de 1961 et qui est rvolutionnaire et trs actuel : Personne na le droit dtre heureux tout seul.

    En 1955 une personne qui a cout son fameux Discours sur la charit (1955) raconte cet pisode : Il est vingt-deux heures. Je suis fatigu. Jai besoin de solitude et de silence. On sonne en