ASSOCIATION MAROCAINE DES DECHETS .ASSOCIATION MAROCAINE DES DECHETS SOLIDES (AMADES -Morocco) Le

download ASSOCIATION MAROCAINE DES DECHETS .ASSOCIATION MAROCAINE DES DECHETS SOLIDES (AMADES -Morocco) Le

of 46

  • date post

    13-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of ASSOCIATION MAROCAINE DES DECHETS .ASSOCIATION MAROCAINE DES DECHETS SOLIDES (AMADES -Morocco) Le

  • ASSOCIATION MAROCAINE DES DECHETS SOLIDES (AMADES-Morocco)

    Le secteur informel de la gestion des dchets solides au Maroc

    Pr. H. El Bari

    UNIVERSITE IBN TOFAIL

    FACULTE DES SCIENCES

    KENITRA, MAROC

    Laboratoire de

    Biotechnologie,

    Environnement et Qualit

    1 } ~ *7*5 71} 781}

    EMAIL: amades_morocco@yahoo.fr

  • Plan

    I- Introduction II Situation de la gestion des

    dchets solides au Maroc. III- Le secteur informel des dchets

    au Maroc IV - Conclusion

  • La gestion des dchets en gnral, et celle des dchets solides municipaux en particulier, constitue un des principaux dfis auquel est confront le Maroc

    Certains pensent que la rcupration informelle perturbe le fonctionnement normal, en

    privant les gestionnaires de recettes importantes qui pourraient tre exploites dans l'amlioration du secteur travers la rcupration et le recyclage de certains types de dchets, alors que dautres pensent que ce secteur contribue positivement au dveloppement du recyclage

    Le tri-rcupration des dchets est devenu, au Maroc, une importante activit

    conomique, essentiellement informelle. Ce secteur est relativement structur (filire

    complte allant de la rcupration dans les poubelles jusqu lindustrie de

    recyclage).

    Mais les conditions de travail sont difficiles aussi bien sur le plan sanitaire que sur

    le plan technique. De plus ce nest pas un travail reconnu, cest un travail informel.

    Introduction

  • Le secteur informel (SI) Le SI opre en dehors de la lgislation commerciale Dans quelques cas des coopratives et des organismes

    de support ont t tablis, mais souvent on trouve pas dinterlocuteur pouvant reprsenter ces rcuprateurs.

    Dans quelques pays le SI est domin par des minorits ethniques ou religieuse ( Pakistan, Egypte..)

    La rcupration et le tri informel des dchets est assez souvent la premire activit gnratrice de revenus quun pauvre du milieu rural immigrant vers une ville, pourrait rencontrer.

    .

  • La gestion des dchets au Maroc

  • La gestion des dchets constitue une proccupation environnementale majeure pour les autorits en charge secteur : Ministres, conseils de villes, communes,

    Les efforts considrables dploys par les communes pour une gestion rationnelle des dchets solides ont montr leurs limites notamment en ce qui concerne la gestion des dcharges .

    Le recyclage des dchets reste informel et bnficie peu d'appui des autorits comptentes.

    La gestion des dchets au Maroc

  • Situation des dchets marocains

    La production des dchets solides mnagers slve actuellement prs de 18 000 tonnes/jour.

    En moyenne, la production est de 0,75 kg/hab/jour. 0.3 kg/hab/jour en milieu rural, 1 kg/hab/jour en milieu urbain et priurbain.

    Taux moyen de la collecte des DSM est estim environ 70-

    100% en milieu urbain. La collecte en milieu rural est peu ou pas organise.

    Plus de 300 dcharges sauvages en rehabilitation contre une dizaine de dcharges contrles.

  • Composition des dchets marocains

    Composition % Fraction organique fermentescible

    60 -80

    Humidit 60 75 Papier 7 -10 Bois 7 Plastique et caoutchouc 4 -7 Textile 3 Cuir et peau 0.3 Mtal 1.0 Verre et cramique 1.5

  • Au Maroc, la gestion des dchets mnagers pose de rels problmes :

    Limites financires ( 80% du cot consacr la collecte) Insuffisance des Modes de gestion. Saturation des dcharges. Nombreux points noirs (dpts anarchiques dordures). Taux de collecte faibles dans les quartiers populaires Augmentation des emballages donc du volume de dchets

    mnagers. Absence de sensibilisation durable Faible implication du citoyen

    Problmes de la gestion des dchets

  • Problmes de la gestion des dchets (suite)

    Ces diffrents problmes ont des effets sur : La pollution : des sols, de leau, de lair. La sant : propagation de germes pathognes. Lconomie :

    Cot des soins de sant; Cot de rhabilitation des sites pollus; Cot de collecte de la quantit grandissante de

    dchets.

    Certains de ces problmes peuvent tre surmonts par le recyclage.

  • Rduire les volumes de dchets mis en dcharge do une plus longue exploitation de ces sites.

    Rcuprer des dchets non biodgradables qui restent longtemps l o on les a jets.

    Crer des emplois.

    En effet, le recyclage des matriaux collects par les rcuprateurs permet de :

  • Le secteur informel des dchets

  • Dfinir la rcupration informelle

    La rcupration informelle des dchets est lactivit consistant trier et extraire manuellement des matriaux recyclables ou rutilisables depuis des dchets mlangs.

    Elle se fait dans les dcharges lgales et illgales, aux dpts et sur les piles de dchets, dans les poubelles, aux points de transfert ou dans les camions de transport.

  • Origine du secteur informel

    Pauvret.

    Crise de lemploi.

    Ingalits sociales et conomiques.

    De plus en plus de dchets grer.

    Conditions favorables

    lmergence de la rcupration

    informelle des dchets

  • La filire informelle de rcupration

    Le tri-rcupration des dchets est devenu, au Maroc, une importante activit conomique, essentiellement informelle.

    Faible structure du secteur.

    Mauvaises conditions de travail du point de vue

    sanitaire et technique

  • Les rles du secteur informel

    La filire a une grande utilit. Elle permet de : Valoriser un grand nombre de dchets :

    Rduire les cots de transport et de collecte pour les

    collectivits.

    Possibilits de revenus pour des familles pauvres.

  • Les acteurs de la rcupration informelle des dchets

    Profil: dmunis, chmeurs, pauvres Genres: homme en majorit, peu de femmes et mineurs Origine: quartiers pauvres. Perturbe parfois le service de gestion des dchets

    solides. Travail haut risque vis--vis de la sant publique. Peuvent porter atteinte la propret de la ville.

  • industries

    Rcuprateurs intermdiaires

    grossistes

    Grossistes broyeurs

    Les acteurs de la rcupration informelle des dchets

    La filire fait lobjet dune hirarchisation des gains : ceux plac le plus en bas sont ceux qui gagnent le

    moins.

    Rcuprateurs Eboueurs des services

    municipaux

  • Les acteurs de la rcupration informel des dchets (suite)

    Les rcuprateurs ambulants:

    Travaillent la nuit ou avant le passage du camion de collecte Parcourent la ville avec une charrette et trient et

    rcuprent les dchets recyclables dans les rues et poubelles

    Les rcuprateurs sur dcharge:

    Rcuprent les dchets juste aprs le vidage des camions bennes. Trient par des fourches pour rcuprer le maximum

    de dchets recyclables.

  • Les intermdiaires grossistes:

    Stockage, Triage et Lavage des dchets recyclables achets aux rcuprateurs.

    Ils revendent aux grossistes par fois broyeurs. Ce ne sont donc que des ngociants de la matire. ( sans valeur ajoute)

    Les grossistes broyeurs:

    Ils collectent les dchets recyclables plastiques chez les rcuprateurs puis les broient ou les compressent avant de les revendre aux industriels.

    Les acteurs de la rcupration informel des dchets (suite)

  • Caractristiques du secteur informel

    Plusieurs types dacteurs contribuent des niveaux diffrents au secteur informel de rcupration.

    Plus on remonte dans lhirarchie, plus le gain est important.

    Les produits rcuprs sont drains vers des centres de valorisation (Casablanca pour tous les produits recycls; Knitra, Tanger, Mekns et El Jadida pour le papier et carton).

  • Les principaux dchets revendus par les rcuprateurs informels

    Les rcuprateurs informels revendent les dchets recyclables quils ont rcuprs.

    Cette activit est gnratrice de revenus.

    Un rcuprateur peut gagner en moyenne 60 Dhs par jour ( entre 5 et 6 Euros)

  • Type de dchet rcupr

    Prix de revente Produit obtenu

    Papiers, cartons 0,4 Dh/Kg

    Carton recycl, papiers demballage,

    Verre Bouteilles de 1 L 0,5 Dh/Unit

    Verres, Bouteilles

    Bouteilles dhuile en plastique

    Bouteilles de 0,5L et de 1L : 4 Dh/Kg

    Tuyaux.

    Dchets organiques Le pain : 1Dh/Kg Compost (=amendement organique).

    Caoutchouc 0,5 Dh/Kg Seaux, jarres, semelles,.

    Aluminium (canettes de boisson)

    4 Dh/Kg Poubelles, fours,.

    Tissus 4 Dh/Kg Tapis, sacs.,

    Les principaux dchets revendus par les rcuprateurs informels (ENDA Maghreb)

  • Les gains des diffrents acteurs du secteur informel

    (ENDA Maghreb)

  • Les problmes rencontrs par les acteurs de la filire informelle

    Les personnes travaillant dans ce

    secteur sont pour la plupart analphabtes,

    Ils souffrent de la non-sparation des dchets au niveau des poubelles (salubrit).

    Pas daccs des avances dargent suprieures 50 Dh.

    Les rcuperateurs

  • Ils occupent un terrain qui ne leur appartient en gnral pas.

    Ils occasionnent des nuisances aux habitations environnantes : encombrement de la route par les charrettes, stockage des dchets lextrieur de leur site

    Ils ne disposent pas de fonds suffisants pour investir en termes de scurit.

    Les problmes rencontrs par les acteurs de la filire informelle

    Par les rcuprateurs intermdiaires

  • ETUDE DE CAS