Les dechets domestiques

download Les dechets domestiques

of 47

  • date post

    04-Jun-2015
  • Category

    Environment

  • view

    311
  • download

    2

Embed Size (px)

Transcript of Les dechets domestiques

  • 1. Mnif Mariam Garbout Rayhan Boujemaa Firas Lamouri Tarek Belhaj Kais Guesmi Ali Elabor par :

2. Les domesti ques Valorisation des dchets domestiques Ltat actuel de collecte de dchets en Tunisie La dgradation des dchets domestiques dans la nature Les pralables pour la valorisation des dechets domestiques : le tri 3. Ltat actuel de collecte de dchets domestiques en Tunisie Caractristiques de la gestion des dchets La gestion des dchets proprement dite 4. Les ressources financires alloues la gestion des dchets en Tunisie sont faibles. Le financement de la gestion des dchets devrait tre planifi pour couvrir les frais dtablissement, dopration et de maintenance. Les sources potentielles de couverture des dpenses en capital sont les suivantes : 1. Les moyens de gestion de dechets : a. Les Ressources financires : 5. Matriel de collecte : Le matriel utilis en Tunisie est gnralement modeste et reflte fidlement les moyens limits caractristiques des services municipaux. Pelles, fourches sont utilises pour lextraction des ordures posant un problme de salubrit et defficacit. Le reste du matriel varie selon les villes entre les brouettes et les bennes composteuses, en passant par les charrettes amnages ou non tractation humaine ou animale et les bennes basculantes b.matriel utilis : 6. Ce matriel prsente aussi bien des avantages que des inconvnients Avantages Accs facile aux rues troites et terrains accidents de certains quartiers Maintenance aise Ce matriel est cologique et vite la contribution la pollution atmosphrique (nutilise pas de combustibles fossiles) il noccasionne pas ou trs peu de nuisances sonores Inconvnients Rendement et efficacit faibles, champ daction gographique limit Eprouvant physiquement pour les boueurs Manipuls par de mauvais collecteurs, peut occasionner la dispersion des dchets. 7. Pour ce qui est des moyens humains, le personnel ne pose pas problme surtout que le taux de chmage est lev chez les jeunes diplms et une part importante des populations en Tunisie se confronte un problme pauvret. 8. Les tableaux suivants peuvent tre dresss : 1. Production des ordures mnagers : 0 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5 0.6 0.7 0.8 0.9 1 2010 2019 Dchts produits Sfax hab/jour/kg Dchts produits Sfax hab/jour/kg 9. 0 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5 0.6 0.7 0.8 0.9 1 2010 2019 Dchts produits Sfax Anne/Tonnes Dchts produits Sfax Anne/Tonnes 10. Fines < 20 mm 17% Dechets mnagers 1% Incombustibles ( Non Classs ) 1% Mtaux/aluminium 1% Verres 1% Combustibles ( Non Classs ) 2% Plastiques - Bouteilles 3% Plastiques - Sacs et emballages 10% Textiles Sanitaires 4% Textiles Vestimentaires 6%Tetra packs 2% Cartons 5% Papiers 3% Putrescibles 44% 11. En : Tunisie : revenu annuel moyen par habitant compris entre 360 et 3500 $US Pays revenu faible : revenu annuel moyen par habitant infrieur 360 $US Ce tableau ressort les remarques suivantes : Plus le niveau de dveloppement des villes est lev, plus la production des dchets est leve. Cette diffrence est plus frappante entre les pays dvelopps et les pays revenus bas, elle est par contre 12. La dgradation des dchets domestiques dans la nature 13. 1. Les dchets organiques : Sont tout les dchets que lon composte 1.Le compostage : 14. Dposez dans le conteneur Verre : les bouteilles, les bocaux, les flacons, les pots en verre sans les bouchons, couvercles, et capsules. Jetez dans votre poubelle habituelle : les verres boire, la vaisselle (assiettes, plats, bols) les vases (en cristal, en verre, en porcelaine, en faence, en grs), les ampoules lectriques, les nons, les miroirs et les vitres, le carrelage, les ampoules 15. Dposez dans le conteneur Plastique / Mtal : les bouteilles, les botes, les flacons, les canettes mtalliques, les barquettes en aluminium, les briques alimentaires, les botes de conserve. Jetez dans votre poubelle habituelle : le polystyrne, les bouteilles dhuile, de ketchup ou de mayonnaise, les pots de crme et les pots de yaourts, les barquettes de beurre ou de margarine, les botes de fromages, les sacs poubelle et sacs plastiques de supermarchs, les films blister, les barquettes et botes mal vides, les barquettes de charcuterie, les barquettes de fraise, les tubes de colle, les produits phytosanitaires, les bouteilles de solvants, les objets coupants ou piquants, les produits avec un pictogramme de dangerosit (noir sur fond rouge), les tubes de dentifrice 16. Dposez dans le conteneur Plastique / Mtal : les journaux, les magazines, les papiers, les petits cartons (plis), les cartonnettes demballage (sans leurs films plastiques). Jetez dans votre poubelle habituelle : toutes les enveloppes, les papiers demballage alimentaire, les papiers et cartons gras ou trop salis, les mouchoirs jetables, les couche-culottes, les papiers essuie-tout, les mandrins, les papiers spciaux (calque, carbone, cellophane, photographi 17. En effet, un centre de valorisation des dchets ne consomme que 20% de lnergie qu'il produit et les 80% restantes pourraient tre vendus la STEG d'ou un besoin moindre pour les nergies fossiles).ces centres sauront des entreprises valeur ajoute et qu'ils produiront et vendrons des produits rmunrs comme llectricit, chaleur - la cognration: Une valorisation mixte chaleur/lectricit- Ce qui pourrait tre utilise dans : > Chauffage collectif 18. Sur lHomme Les villageois se plaignent de lextension de la dcharge sur leurs champs de culture, source de baisse de leur rendement. Les mouches et moustiques qui prolifrent surtout en saison des pluies, constituent une cause de morbidit pour les villageois. Comme partout ailleurs en PVD, la dcharge a entran lafflux de nombreux fouilleurs (de 500 plus de 1000 personnes) et la cration de 2 villages lintrieur du site. A lentre de la dcharge, existent plusieurs 19. La notion de danger est relie aux proprits des dchets. Sils contiennent des substances nocives, ils sont classs en dchets dangereux aux proprits de dangers dfinies comme suit : - explosif ; - comburant : raction fortement exothermique au contact dautres substances ; - facilement inflammable ; - inflammable ; - irritant : ractions inflammatoires sur la peau et les muqueuses ; - nocif : risques limits par ingestion, inhalation ou pntration cutane ; - toxique : risques graves voire chroniques par ingestion, inhalation ou pntration cutane ; - cancrogne ; - corrosif : action de destruction des tissus vivants par contact ; 20. * Ses substances toxiques causes la mort des plantes a cause des produit chimique quelles produit dans la terre comme les piles en mercures jeter et les autres dchets . 3-Les dchets jets dans les espaces naturels sont causes de vritables dangers pour la faune et la flore. Par exemple, les bouteilles se transforment en redoutables piges pour les petits mammifres qui pntrent l'intrieur et se retrouvent prisonniers, les morceaux de verre briss peuvent crer un effet loupe et provoquer un 21. 2-le mercure : est un mtal trs toxique, il affecte principalement les fonction crbrales et rnales et est souponn d'tre un perturbateur et de pouvoir induire certains cancers . Ce mtal est utilise dans les piles quon jette dans les rues 3-Les piles, petites mais dangereuses Les substances que contiennent les piles s'infiltrent dans les sols et peuvent de ce fait contaminer les nappes phratiques. Ce qui induit des risques pour la sant (mercure, cadmium). Perdus dans la nature, alors qu'ils reprsentent des ressources dont la quantit est limite sur terre, les mtaux rares contenus dans les piles et accus (cuivre, fer, nickel, manganse, zinc, etc.) ne seront pas valoriss. Ces composants produiront des effets sur l'environnement durant des centaines d'annes. On estime le gisement perdu environ 60% (aux ordures mnagres, dans la nature) alors que les 22. Pollution du sol cigarette Plastique mercure 23. *Pour rsoudre le problme des dchets mnagers, il faut jouer sur plusieurs tableaux : rduire leur production la source (notamment en diminuant la quantit demballages), dvelopper le tri slectif et le recyclage, mais aussi construire de nouveaux sites de traitement des dchets ultimes (ceux qui ne peuvent pas tre valoriss). Problme : les projets de dcharge ou dincinrateur se *Aujourdhui, le contribuable paie trs cher la facture de la dpollution. Des milliards de dinars sont dpenss, non pas pour crer de nouveaux projets, mais pour corriger ces erreurs industrielles. Cest connu, la dpollution cote plus cher que le lancement de projets polluants. 24. Parce qu'une limitation effective de nos dchets commence par des gestes simples, individuels et quotidiens, il est ncessaire de : 1Refuser les sacs plastique en apportant un sac personnel rutilisable (panier, caddie, sac en tissu...) ; 2 Ne pas acheter de produits en portions individuelles ou en doses (riz en sachets pr-doss, sucre en dosettes, biscuits en sachets individuels, th en sachets...). Le caf en mini doses, par exemple, utilise 10 fois plus d'emballages qu'en paquet de 250g ! ; 3 Bannir les produits jetables tels que rasoirs, stylos, lingettes 25. 5 diminuer lutilisation des substances chimiques ; produits d'entretien comme l'eau de javel, les insecticides, les herbicides et pesticides dont les consquences sur l'environnement sont extrmement nfastes 26. 6- Privilgier, pour la construction et la dcoration de l'habitat, des matriaux naturels et sains pour le revtement du sol, la peinture, le traitement du bois en vitant au maximum les produits synthtiques. 7- recycler et il faut d'abord filtre les dchets par types; plastique verre papier. 27. *pourquoi il faut filtrer les dchets ? saviez-vous exactement quel est lintrt de ce geste ? Tous les dchets ne sont pas traits de la mme faon, do lintrt de les sparer pour pouvoir ensuite les envoyer vers des filires de recyclage spcifiques. Grce au recyclage des dchets, il est possible de rutiliser des dchets pour produire de lacier, des papiers cartons, de