Afrique Expansion Magazine 39

download Afrique Expansion Magazine 39

of 22

  • date post

    29-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    222
  • download

    2

Embed Size (px)

description

Afrique Expansion-Magazine 39

Transcript of Afrique Expansion Magazine 39

  • 3AFRIQUE EXPANSION Magazine 39

    5 LDITORIAL DE GERBA MALAM

    7 ENQUTE LA FILIRE FERROVIAIRE EN AFRIQUE8 UN RSEAU PORTEUR RENOUVELER9 LE RAIL AU CUR DU DVELOPPEMENT DE LA RDC10 TRAIN GRANDE VITESSE MAROC ET AFRIQUE DU SUD EN POLE POSITION

    DOSSIER SPCIAL

    13 LE CANADA AU SALON PROMOTE 2011 DE YAOUND14 PROMOTE 2011 UN OUTIL STRATGIQUE POUR LE MARKETING DU CAMEROUN

    16 JOURNE DU CANADA FAIRE DES AFFAIRES AVEC LE CANADA18 LE CANADA SE VEND AU CAMEROUN BILAN DE LA MISSION COMMERCIALE

    21 LE CAMEROUN UN PARTENAIRE DE PREMIER CHOIX DU CANADA24 TMOIGNAGES

    27 RENDEZ-VOUS DAFFAIRES

    28 DOING BUSINESS 2012 COMMENT RUSSIR EN AFRIQUE30 ENVIRONNEMENT DES AFFAIRES DONNES ET ANALYSE31 LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT LA DESTINATION AFRIQUE PLUS ATTRACTIVE QUE LASIE

    32 FEUILLE DE ROUTE POUR FAIRE DES AFFAIRES EN AFRIQUE 34 COMPTENCES INTERCULTURELLES LE SSAME QUI OUVRE LA PORTE DES AFFAIRES EN AFRIQUE

    36 INVESTISSEMENT EN AFRIQUE CARTOGRAPHIE DES RISQUES PAR PAYS

    39 DIGNES DE MENTION

    MARCHS NORD-AMRICAINS40 LES BIOTECHNOLOGIES RECHERCHE, DVELOPPEMENT & APPLICATIONS

    MONDIALISATION

    42 CRISE QUAND LE SUD VIENT AU SECOURS DU NORD

    DVELOPPEMENT

    44 LA CHINE UN REDOUTABLE COMPTITEUR POUR LOCCIDENT EN AFRIQUE

    46 FLASH INFOS

    7 Rhabiliter lecheminde ferenAfri-quepourenfaireunvritableoutildedveloppement. Mais comment? Etotrouverlefinancement?

    13Vendre lexpertise canadienne auCameroun.Cest lamission que sesont donne les entreprises cana-diennes qui ont particip au SalonPromote de Yaound de dcembre2011.

    28 LAfrique est devenue la nouvellefrontire dinvestissement. Pourprofiter pleinement de ce nouveaumarch, il faut une bonne prpara-tion stratgique et culturelle. Lesconseilsdenosexperts.

    SOMM

    AIREENQUTE

    SALON PROMOTE2011LE CANADA AU

    DE YAOUND

    LA FILIRE FERROVIAIRE

    EN AFRIQUE

  • LA FILIRE FERROVIAIREEN AFRIQUE

  • 7AFRIQUE EXPANSION Magazine 39

    LA FILIRE FERROVIAIREEN AFRIQUE

    La Banque mondiale est formelle: en raison de ses multi-ples avantages, le rail est prfrable la route en Afrique. Or, la trs grande majorit des rseaux ferroviaires sur ce continent sont voie troite et gnralement dots dun armement de voie plutt lger, nautorisant que des

    charges lessieu peu leves. De plus, les conditions dexploitation y sont mdiocres. Quelle est donc la meilleu-re voie suivre pour lAfrique afin de se doter dun rseau global fiable, rentable et porteur de richesses? Que faire pour que le chemin de fer, qui a toujours t un important moyen de transport dans un pays comme la Rpublique dmocratique du Congo, redevienne un outil de dveloppe-ment essentiel? Notre enqute rpond ces questions et montre quau vu de ce qui passe en Afrique du Sud et au Maroc o lon est lheure du train grande vitesse, tous les espoirs sont permis.

  • 13AFRIQUE EXPANSION Magazine 39

    Plus grand rassemblement conomique en Afrique centrale, leSalon Promote deYaound de dcembre 2011 a encore tenu sespromesses :plusde100000visiteurs,1290exposantset30paysparticipants.Visibilit,contacts,opportunitsdaffaires: telssontquelques-uns des avantages offerts par ce rendez-vous daffairesauquelontprispart23entreprisescanadiennes.Leurobjectif,ven-dreleCanada,atlargementatteinttraverslaJourneDcouverteduCanada, lesmultiples rencontresavec lesdcideurspolitiquescamerounaisetdepotentielspartenaires.CedossierdresselebilandeleursjourauCameroun,unpaysquiest,ilfautlesouligner,lepremiermarchdexportationduCanadaenAfriquecentrale.

    SALON PROMOTE

    2011LE CANADA AU

    DE YAOUND

  • 24 AFRIQUE EXPANSION Magazine 39

    TMOIGNAGES

    Benot-Pierre Larame (HAUT-COMMISSAIRE DU CANADA AU CAMEROUN)

    Le Canada est un investisseur de choix, quiapporte en plus de son capital, sa gestion moderne etdurabledesoprations,sonapporttechnologiqueetsonrespect de lenvironnement social par lintgration desnormesderesponsabilitsociale.

    Laurent Serge toundi ngoa (miniStre deS Pme, de Lconomie SociaLe et de LartiSanat)

    Nous avons eu, dj depuis trois ans, tra-vailler avec cet institut [Institut de recherche sur lesPME de lUniversit de Trois-Rivires]. Nous som-mesentraindacqurirlesdiversmodulesdelamiseniveau.En2013,nouslesauronstousacquis.Etnouspensonsquecelapermettraaupaysdtrebeaucoupplusautonome.

    amina gerBa (P-d.g. dafrique exPanSion inc.)

    Votre prsence (entreprises canadiennes, ndlr)ici tmoigne de lintrt de plus en plus croissant quelesentreprisescanadiennes,toussecteursconfondus,ac-cordentauxmarchsafricainsengnral,etaumarchcamerounaisenparticulier.

    marie-france LeBreton (ex-Vice-PrSidente du conSeiL canadien Pour Lafrique)

    NousavonseuunaccueildelapartdesautoritsduCamerounvraimentincroyable.[]NousavonseuleprivilgedtrereusparMonsieurlePremierministre.Comme, il la si bienmentionn lui-mme, sonbureau[]estlamaisonduCanada.

    Retrouvez ces interviews dans la version digitale du magazine

  • 25AFRIQUE EXPANSION Magazine 39

    PROMOTE 2011

    PaScaL BaLata(conSeiLLer en dVeLoPPement deS marchS et montage deS ProjetS conSuLtant)

    Noussommesdterminsfaireensortequilyaitdesrsultatsconcretsdenotrect.[]Pourcequejevoisdelapartiedenface,lammedterminationselit.Et sauf anomalie imprvisible, comme on dit en finance, si cenestquepour les acteurs enprsence, ondevraitavoirdesrsultatsconcrets.

    fidLe toghoua (aSSoci PrinciPaL, tangoLf inc.)

    Cest sr que cest difficile, les neuf premiers mois ont t trs difficiles, on sest pos des questions. Maisquandonafaitlabalanceparrapportauxoppor-tunits daffaires, par rapport aux marges bnficiai-res quune entreprise comme la ntre pouvait avoir ensimplantantdansunpayscommeleCameroun,quiestenpleinecroissance,[],ontaitnettementgagnant.

    aLain canueL (ingnieur conSeiL)

    []Cette fois-ci, cest labonne ! []Moi, ilnyaaucundoutedansmatte,jemedonne[]entreunanetdix-huitmois[],jevaisfaireunprojetquivatre ralisable et bnfique pour tous. Et peut-tre mme plusbrvechance,jaidesentrepreneursduQubecquiveulentvenirstabliriciettrouverunpartenariat.

    Sandrine ZamBou (agent immoBiLier)

    Jai pu, loccasion dema venue pour PRO-MOTE, obtenir la confirmation ferme de la venue Montral dun de mes clients. cette occasion, nouseffectuerons, Montral, lachat de proprits dici la fin delanne.

  • anslepalmarsdes30conomiesaumondeayantleplusamliorleursrglemen-tationsdesaffaires,1/3estlocalisenAfriquesubsaharienne.CestlundesconstatsmajeursfaitsparlerapportDoingBusiness2012delaBanqueMondiale.CestdirequelenvironnementdesaffairesestennetteamliorationenAfrique.Riendesurpre-nantdoncqueladestinationAfriquesoitdevenueplusattractivequelAsiepourlesinvestisseurs,selonuneenqutedeSilkInvest.Enfait,plusieursexpertssaccordentpourdirequelecontinentafricainestdevenulanouvellefrontiredinvestissement.On sybouscule entreAsiatiques,EuropensetNord-amricains.Cependant,poury russir, il faut une bonne prparation : une feuille de route dtaille et efficace, unebonneconnaissancedesculturesafricainesetdessubtilitsassociesauxaffairesenAfriqueetunematrisede sonenvironnement socio-politique.Cegranddossierapportedesconseilsclairs,pratiquesetstratgiquessurlavoiesuivrepourconnatrelesuccsdanslesaffairesenAfrique.D

  • 29AFRIQUE EXPANSION Magazine 39

  • 36 AFRIQUE EXPANSION Magazine 39

    LAfrique est perue aujourdhui comme un eldorado pour les investissements directs trangers. En dpit de ce regain dintrt pour ce continent en proie quelquefois des violences, dues notamment aux guer-res civiles ou conflits sociaux, nombreux sont ceux qui souhaitent avoir une esti-mation globale et prcise des risques dans les pays cibls pour investir. Un travail de dcryptage qua effectu Afrique Expan-sion Magazine.

    INVESTISSEMENT EN AFRIQUE CARTOGRAPHIE DES PAYS RISQUE

    mauritanie

    Lenvironnement gopolitique demeure fragile (coup dtat en 2008 suivi de llection en 2009 du prsident Mohamed Ould Abdel Aziz) en raison dune instabilit politique exacerbe par la menace terroriste. Les attaques sporadiques dAl Quada au Maghreb islamique (AQMI) continuent de dgrader le climat des affaires. Index de paix 2011 : 130e place sur 153

    niger

    Dgradation de la situation scuritaire : un an aprs une prise de pouvoir par les militaires, lancien opposant Mahamadou Issoufou a t lu prsident en mars 2011, mais il a d faire face quatre mois aprs une tentative de coup dtat militaire. Le pays et les intrts trangers restent aussi confronts la menace dAQMI. Index de paix 2011 : 119e place sur 153

    cte diVoire

    Llection prsidentielle de novembre 2010 avait provoqu un conflit interne trs violent d au refus du prsident sortant, Laurent Gbagbo, de reconnatre sa dfaite et dabandonner le pouvoir au profit dAlassane Ouattara, son rival dclar vainqueur. Cette crise politique na pris fin qu la suite dune offensive clair contre Laurent Gbagbo. Contexte politique et scuritaire fragile : question du dsarmement des milices des deux bords impliques dans la crise pas entirement rgle. Index de paix 2011 : 128e place sur 153

    Burundi

    Les lections prsidentielles de 2010 ont raviv les tensions politiques internes qui semblaient stre relches depuis la fin du conflit en 2009, entre le gouver-nement et le mouvement rebelle hutu des Forces nationales de libration (FNL). La constitution pourrait tre amende pour que le Prsident burundais puisse briguer un 3e mandat en 2015, ce qui augmente considrablement la probabilit dun retour la lutte arme du FNL. Index de paix 2011 : 132e place sur 153

    rPuBLique du congo

    Le prsident Sassou-Nguesso, rlu pour un mandat de sept ans en 2009 avec le Parti congolais du travail, continue de dominer la vie politique. Dans la rgion du Pool, qui fut lune des plus touches par les guerres civiles, le programme de dsarmement, dmobilisation et ri