Rapport Edater Lot A-pour-Internet ... EDATER / Kurt Salmon avec la contribution de Jean-Claude...

download Rapport Edater Lot A-pour-Internet ... EDATER / Kurt Salmon avec la contribution de Jean-Claude Bontron

of 148

  • date post

    02-Feb-2021
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Rapport Edater Lot A-pour-Internet ... EDATER / Kurt Salmon avec la contribution de Jean-Claude...

  • ÉTUDE

    FAITE

    À LA DEMANDE DU COMITÉ D’ÉVALUATION ET DE CONTRÔLE DES POLITIQUES PUBLIQUES

    sur l’évaluation de l’impact de l’ensemble des outils des politiques

    publiques menées en matière d’aménagement du territoire en milieu rural dans une sélection de quatre zones rurales

    (lot A)

    - décembre 2011 -

    EDATER / Kurt Salmon avec la contribution de Jean-Claude Bontron (SEGESA)

    Le présent document est constitué du rapport d’évaluation et de cinq annexes.

    Remerciements Les auteurs expriment leur gratitude envers

    les personnes qui ont contribué à cette évaluation.

  • — 2 —

    Accord cadre 2010ANJ-12 Cette étude a été réalisée par le consortium EDATER / Kurt Salmon en application de l’accord cadre 2010ANJ-12 portant sur la réalisation d’études visant à l’évaluation de politiques publiques pour le compte du Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques de l’Assemblée nationale. Elle constitue le lot A du marché subséquent. Dans le même cadre, une deuxième étude a été réalisée sur l’évaluation nationale des différentes modalités de gouvernance locale des politiques publiques menées en matière d’aménagement du territoire en milieu rural (lot B). Les auteurs du rapport prennent l’entière responsabilité du contenu de ce rapport qui ne reflète pas nécessairement les vues des commanditaires.

  • — 3 —

    SOMMAIRE

    SYNTHÈSE ...................................................................................................................... 9

    I. LE MONDE RURAL : UNE RÉALITÉ SIGNIFICATIVE, MAIS DIVERSIFIÉE ET EN PROFONDE MUTATION.................................................................................................... 10

    II. LES POLITIQUES RURALES : UNE ACTION DE LONGUE DATE RENOUVELÉE DANS SES ORIENTATIONS STRATÉGIQUES ET SES OUTILS...................................... 12

    III. LES RÉPONSES AUX QUESTIONS ÉVALUATIVES ................................................... 13

    A. UNE FAIBLE PART DE L’ÉTAT DANS LES INVESTISSEMENTS DIRECTS LOCAUX, EN DÉPIT DE LA MOBILISATION DE DISPOSITIFS MIS EN PLACE EN FAVEUR DE L’AMÉNAGEMENT DES TERRITOIRES RURAUX .............................. 13

    B. DES MODALITÉS D’INTERVENTION DE L’ÉTAT EN FAVEUR DE L’AMÉNAGEMENT DES TERRITOIRES RURAUX QUI FAVORISENT DE PLUS EN PLUS L’EXCELLENCE, MAIS QUI DEMANDENT À ÊTRE MIEUX ACCOMPAGNÉES.................................................................................................... 15

    C. UNE BONNE COHÉRENCE GLOBALE DES POLITIQUES MISES EN PLACE PAR L’ÉTAT EN FAVEUR DE L’AMÉNAGEMENT DES TERRITOIRES RURAUX ... 16

    D. UN NÉCESSAIRE RENFORCEMENT ET ACCOMPAGNEMENT DES GOUVERNANCES LOCALES POUR CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE LEURS STRATÉGIES DE DÉVELOPPEMENT......................................................... 18

    E. DES LEVIERS DE DÉVELOPPEMENT POSSIBLES DANS TOUS LES TERRITOIRES RURAUX ENQUÊTÉS AVEC UNE CLARIFICATION ATTENDUE SUR LE RÔLE DE L’ÉTAT ........................................................................................ 19

    LISTE DES RECOMMANDATIONS .............................................................................. 23

    POINT INTRODUCTIF ET MÉTHODOLOGIE.............................................................. 33

    I. CONTEXTE DE L’ÉVALUATION DEMANDÉE ............................................................... 33

    A. RAPPEL DU CONTEXTE GÉNÉRAL DE L’ÉVALUATION......................................... 33

    B. LE PÉRIMÈTRE DE L’ÉVALUATION......................................................................... 34

    II. RAPPEL DES OBJECTIFS OPÉRATIONNELS DU TRAVAIL....................................... 34

    III. LES PRINCIPAUX OUTILS MOBILISÉS....................................................................... 35

  • — 4 —

    PREMIÈRE PARTIE : L’AMÉNAGEMENT DES TERRITOIRES RURAUX, UNE NOUVELLE DONNE ....................................................................................................... 37

    I. LES TRANSFORMATIONS RÉCENTES DU MONDE RURAL EN FRANCE, UN NOUVEAU CONTEXTE POUR SON AMÉNAGEMENT ..................................................... 37

    A. UN POIDS TOUJOURS SIGNIFICATIF DU MONDE RURAL .................................... 37

    B. DES DYNAMIQUES RÉCENTES QUI CONFIRMENT SA MUTATION...................... 39

    1. Un redressement affirmé de la population des zones rurales........................ 40

    2. Une économie et une société rurale recomposées......................................... 41

    C. DES SPÉCIFICITÉS QUI S’AFFIRMENT, MAIS EN CHANGEANT DE NATURE ...... 41

    D. UNE DIVERSITÉ MAINTENUE ................................................................................. 43

    II. L’ÉVOLUTION DES QUATRE TERRITOIRES TESTS CONFIRME LA DIVERSITÉ DES SITUATIONS.............................................................................................................. 44

    A. UNE ADAPTATION LENTE DE LA BASE PRODUCTIVE.......................................... 45

    B. UN RENFORCEMENT DE L’ATTRACTIVITÉ RÉSIDENTIELLE QUI PREND DES FORMES DIFFÉRENTES ......................................................................................... 46

    C. QUATRE TERRITOIRES QUATRE PROBLÉMATIQUES.......................................... 47

    III. UNE POLITIQUE RURALE RENOUVELÉE ET PLUS INTÉGRÉE................................ 48

    A. UNE ACTION DE LONGUE DATE, RENOUVELÉE DANS SES ORIENTATIONS STRATÉGIQUES ...................................................................................................... 48

    B. UNE OFFRE VARIÉE D’OUTILS ET DE MOYENS.................................................... 49

    1. Les dispositifs visant à favoriser le développement économique .................. 50

    2. Les dispositifs visant l’amélioration des services et de la vie quotidienne des populations .................................................................................................. 51

    3. Les services publics de l’État ............................................................................ 52

    4. Les dispositifs visant à désenclaver les territoires et améliorer le logement ............................................................................................................. 53

    5. Les dispositifs de projets intégrés et innovants ............................................... 54

    DEUXIÈME PARTIE : RÉPONSES AUX QUESTIONS ÉVALUATIVES .................. 57

    I. RAPPEL DES QUESTIONS ÉVALUATIVES................................................................... 57

    II. QUELLE A ÉTÉ LA MOBILISATION ET L’EFFICACITÉ DES DISPOSITIFS MIS EN PLACE PAR L’ÉTAT EN FAVEUR DE L’AMÉNAGEMENT DES TERRITOIRES RURAUX ? ......................................................................................................................... 58

    A. UN ESSAI DE BILAN QUANTITATIF DES FINANCEMENTS DE L’ÉTAT : ANALYSE DES DONNÉES SUIVIES DANS LA BASE PRESAGE ............................ 58

  • — 5 —

    B. ANALYSE QUALITATIVE DE L’EFFICACITÉ DES DISPOSITIFS D’INTERVENTIONS DE L’ÉTAT EN FAVEUR DE L’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ............................................................................................................ 60

    1. Attractivité économique ..................................................................................... 60

    a) Les zonages d’État : AFR et ZRR...................................................................... 60

    b) Le FISAC ........................................................................................................ 64

    c) Les pôles d’excellence rurale............................................................................ 66

    2. La modernisation des services publics ............................................................ 67

    3. Les soutiens en faveur de l’amélioration de l’offre de santé .......................... 69 a) Des densités médicales nettement inférieures aux moyennes régionales et

    nationales ........................................................................................................ 69 b) En matière de santé, des soutiens principalement tournés vers le financement

    de maisons de santé ......................................................................................... 70 c) Les autres initiatives permettant de faciliter l’accès aux soins des habitants

    semblent peu mobilisées................................................................................... 71

    4. La couverture du territoire en haut et très haut débit ...................................... 71

    5. Les soutiens en faveur de l’habitat ................................................................... 72

    a) Les « opérations programmées d'amélioration de l'habitat » (OPAH)............... 72

    b) Le soutien à la rénovation thermique des logements ......................................... 74

    III. LES MODALITÉS D’INTERVENTION DE L’ÉTAT EN FAVEUR DE L