Origine Du Paysage Andalou Dans Le Nord-ouest Tunisien

download Origine Du Paysage Andalou Dans Le Nord-ouest Tunisien

of 20

  • date post

    03-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    44
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of Origine Du Paysage Andalou Dans Le Nord-ouest Tunisien

  • 79 | 2009 :Les Morisques

    Origine du paysage andaloudans le nord-ouest tunisienTestour et son hritage morisque

    NIZAR SAYARI ET HICHEM REJEB

    p. 319-335

    Rsums

    Franais EnglishLe paysage, concept trs vaste, est considr comme le produit dune multitude dinterventionsdont laction de ltre humain reste la plus importante, du fait quelle dcide de son destin et deson apparence. Testour jouissait du statut de plus grand centre morisque de la Tunisie laube du XVIIe sicle. Cela lui a valu dtre la rfrence, quant lapport de cette communautdans les rgions de leur implantation. travers des pratiques et des usages acquis et ramens de leur Espagne natale, les morisquesde Testour ont contribu dune manire irrcusable au changement de lensemble du paysagetestourien et de ses environs. Ce paysage vcu, dans lequel ils voluent, et par lequel ilsaffichent leur appartenance et leur identit, est construit suivant un modle ancr dans leursmmoires. Il acquiert donc une valeur symbolique et emblmatique pour lensemble de lacommunaut morisque. Ils ont ainsi gnr un genre nouveau de paysage , insolite etinaccoutum pour lensemble de la Tunisie de lpoque, un paysage construit suivant le modlehispano-andalou.

    The landscape, which is known to be a wide concept, is considered to be the product of amultitude of interventions to which the contribution of man remains the most significant,owing to the fact that it decisively determines its destiny and its appearance.By the beginningof the 17th century, Testour was named the greatest moriscos center inTunisia. This coronation allowed it to become a reference for the contribution of thiscommunity in the areas of their establishment.Thanks to the practices and uses acquired and brought back with them from their native Spain,the moriscos of Testour contributed by an incontestable way to the change of the wholeTestourian landscape and its surroundings. This landscape, where the moriscos used to live,has been built following a model etched in their memories, and through which they exist, andby which they declare their membership and their identity. Moriscos were the propellers of thegenesis of a new kind of landscape based on the Spanish-Andalusian model. Such landscapewas unusual and unique for the whole Tunisia of that time.

    Entres dindex

    Origine du paysage andalou dans le nord-ouest tunisien http://cdlm.revues.org/4934

    1 sur 20 05/06/2013 19:35

  • Mots-cls : morisques, motifs paysagers, paysage agraire, paysage architectural, paysageurbainKeywords : agrarian landscape, architectural landscape, landscape motives, moriscos, urbanlandscape

    Texte intgral

    Introduction

    Morisques en Tunisie

    La dfaite du dernier roi nasride Boabdil et sa capitulation le 2 janvier 1492signrent la chute de la dernire forteresse musulmane dEspagne, Grenade. Lentretriomphale de Ferdinand dAragon et dIsabelle de Castille dans la ville de Grenadeparacheva la conqute fodale, dite la Reconqute (Reconquista) par lescontemporains chrtiens comme par une grande partie de lhistoriographieespagnole, entranant ainsi la fin du pouvoir musulman et constituant un tournantdcisif dans lhistoire des musulmans en Espagne. Cependant, une forte minoritmusulmane continua vivre en Espagne sous le pouvoir des Rois Catholiques.Dsormais, dans toute lEspagne, les musulmans taient soumis. Dans un premiertemps, les Rois Catholiques (Isabelle de Castille et Ferdinand dAragon) semblrentrespecter les Capitulations de Santa Fe, qui stipulaient les conditions de la redditionde Grenade, en reconnaissant aux vaincus le privilge de conserver leur religion,leurs coutumes et certains droits politiques. Pourtant, ds 1499, une campagne deconversion force provoqua une premire insurrection Grenade.

    1

    Ce soulvement des mudjares de Grenade eut comme consquence ledurcissement de lattitude des autorits politiques et religieuses espagnoles. partirde lan 1502, les mudjares de Castille furent contraints de choisir entre la conversionou lexil : presque tous se convertirent. Cest partir de cette date que lont peutparler de morisques dEspagne (soit les musulmans convertis au christianisme, puispar la suite leurs descendants).

    2

    Lattachement de la communaut morisque son identit, la rsistancegnralement passive et clandestine au projet de christianisation men pourtant avecrigueur par lglise et son appareil rpressif, lInquisition, la grande rvolte desAlpujarras de 1568-1570, ont convaincu ltat espagnol de la ncessit dexpulsercette importante minorit qui reprsentait, selon eux, une menace pour lunit desroyaumes dEspagne. Cest Philippe III (1598-1621) qui, sous linfluence du clerg etaprs consultation de lassemble des prlats espagnols, dcida de lexpulsiondfinitive des morisques de toute lEspagne : le premier dcret dans ce sens estannonc le 22 septembre 1609.

    3

    Ainsi, partir de la fin de lanne 1609, des dits dcrtrent successivementlexpulsion des morisques de Valence, dAndalousie, de Murcie, dAragon, deCatalogne, de Castille, de la Manche et dEstrmadure. Au cours de cette anne etdurant les annes qui suivent, des centaines de milliers de morisques quittrent lesports dEspagne en direction dautres ports de la Mditerrane. Ils abandonnrentalors leur pays, o leurs anctres staient tablis depuis des sicles, et de ce momentnatront les nostalgies et les sensibilits familiales dun temps rvolu et dun mytheternel.

    4

    Lessentiel de ce transfert humain saccomplit vers le Maghreb. Selon al-Makkar1,qui du temps de cette migration sjournait Fs, la Tunisie fut le pays qui accueillitle plus grand nombre de morisques.

    5

    Origine du paysage andalou dans le nord-ouest tunisien http://cdlm.revues.org/4934

    2 sur 20 05/06/2013 19:35

  • Avec lexpulsion de 1609, ce fut larrive en masse2 (prs de 80 000, dit-on) enIfriqiya (Tunisie). Il semblerait que la plupart des morisques qui sinstallrent enTunisie cette poque-l taient soit des Aragonais, soit des gens de la Castilleseptentrionale (Tolde et ses environs), avec quelques groupes de Valenciens3.

    6

    Les morisques arrivrent en Tunisie durant une priode de grande instabilitpolitique, accentue par des rvoltes des tribus arabes de lintrieur, les guerres avecla Rgence dAlger en 1613 et 1628, des accrochages avec les chrtiens sur la cte(incendie de la flotte tunisienne devant la Goulette en 1609), et des pestesimportantes (1604-1605, 1620-1621, 1642-1644).

    7

    Cette arrive massive commena partir des dernires annes du rgne dOthmanBey (1595-1610) et se poursuivit dans les premires annes de Youssef Bey(1610-1637). Laccueil et la bienveillance manifests par les Beys de Tunis vis--visdes morisques taient dus la tragdie dont ils taient victimes, mais aussi uneexigence politique dun poids non ngligeable. En effet, les gouvernants de Tunisvoyaient en cette population non seulement une allie de premire importance pourla colonisation des terres de lintrieur du pays restes sous linfluence des tribusinsurges, mais, par cet acte, ils sassuraient aussi du soutien des Turcs, quimanifestaient une affection toute particulire pour la cause morisque, et ilsconsolidaient ainsi leur pouvoir, spcialement contre les Deys dAlger. Ctait enquelque sorte une forme dalliance avec lEmpire turc, principale puissanceprotectrice et stabilisante de la majorit des royaumes musulmans cette poque-l.

    8

    Othman Bey et, par la suite, Yussuf Bey furent donc satisfaits de recevoir ennombre important une population qui leur serait reconnaissante et qui, de plus, avaitde bonnes relations avec les Ottomans. Il est incontestable que la venue desmorisques favorisait la politique des Beys et confortait leur position, outre le fait que,si certains purent apporter un pcule, la grande majorit venait avec une autrerichesse, bien plus grande, celle du savoir-faire et des connaissances. Et lesmorisques taient riches de ce point de vue, puisquils taient experts en agriculture,en architecture et construction, en toutes sortes de mtiers de lartisanat, etpossdaient mme des connaissances importantes en techniques militaires4.

    9

    Ltablissement des morisques en Tunisie eut lieu tout dabord dans la capitale etdans les lieux les plus fertiles de ses environs. Ultrieurement, il y eut une migrationle long du cours le la rivire Medjerda, soit pour fonder de nouveaux tablissements,augmenter la population des villes et des villages dj existants, ou encore pourvivifier danciens noyaux sdentaires alors abandonns. Cependant, lessentiel decette implantation resta concentr gographiquement au niveau du nord de laTunisie. Les crits des historiens et les rcits des voyageurs donnent les trois rgionsprincipales dans lesquelles il est possible de signaler un nombre de localits dont lapopulation tait totalement ou partiellement morisque, savoir : la pninsule du CapBon, la valle de la Medjerda et le Sahel bizertin.

    10

    Cette disposition de la population morisque travers le nord tunisien peutsexpliquer en dehors de la volont politique exprime par les Beys de lpoque par lactivit conomique de ces nouveaux arrivants. En effet, dans leur grandemajorit, les morisques taient des agriculteurs, initis depuis longtemps au travailde la terre et aux techniques agricoles. Il est important de rappeler quen Espagne lesmorisques devaient se restreindre une certaine catgorie de mtiers, le plus souventrpartis entre les secteurs primaire (agriculture) et secondaire (travail de largile,lartisanat de la construction, etc.)5. Hans-