MICHELIN Audit approach presentation Le contrôle des … · Présentation Michelin – Florence...

of 28/28
Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA – Italie 2008 MICHELIN Audit approach presentation to SIAM CEMENT Michel DEVEIX Chris EAMES date:18 april 2008 Le contrôle des opérations chez Michelin AIEA ISACA 2008
  • date post

    02-Oct-2020
  • Category

    Documents

  • view

    1
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of MICHELIN Audit approach presentation Le contrôle des … · Présentation Michelin – Florence...

  • Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA – Italie 2008

    MICHELIN Audit approach presentation to SIAM CEMENT

    Michel DEVEIX

    Chris EAMESdate:18 april 2008

    Le contrôle des opérations chez Michelin

    AIEAISACA2008

  • 2Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    Le contrôle des opérations chez Michelin

    1. D’où partons-nous?

    2. Où sommes-nous aujourd’hui?

    3. Où allons-nous?

  • Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA – Italie 2008

    1. D’où partons-nous?

  • 4Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    1. D’où partons-nous?Des mutations qui fragilisent cette tradition

    Une tradition de contrôle

    Quelques chiffres clés

    17 MM de chiffres d’affaires

    02 0004 0006 0008 000

    10 00012 00014 00016 00018 000

    1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2004* 2005* 2006* 2007*

  • 5Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    Des mutations qui fragilisent cette tradition

    Une tradition de contrôle

    Quelques chiffres clés1. D’où partons-nous?

    70 sites de production 3 centres de technologies

    ÉÉtatstats--UnisUnis

    EuropeEurope

    JaponJapon

    6 plantations d'hévéas

    BrBréésilsil22 NigeriaNigeria

    44

  • 6Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    2% 15%

    4%

    28%5%

    46%

    Personnel

    Actionnaires individuels

    CDC

    Autres institutionnelsfrançais

    Capital Research &Management compagny

    Autres institutionnels nonrésidents

    Une société cotée au CAC 40

    1. D’où partons-nous?Des mutations qui fragilisent cette tradition

    Une tradition de contrôle

    Quelques chiffres clés

  • 7Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    1. D’où partons-nous?

    Une commandite par actionDes mutations qui fragilisent cette culture

    Une tradition de contrôle

    Quelques chiffres clés

    Associéscommanditaires

    Associéscommanditaires

    GérantGérant

    Conseil desurveillanceConseil de

    surveillance

    Commissairesaux comptes

    Commissairesaux comptes

    Associéscommandités

    GérantGérant

  • 8Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    1. D’où partons-nous?

    Une activité concentréeDes mutations qui fragilisent cette tradition

    Une tradition de contrôle

    Quelques chiffres clés

    Tourisme

    Poids lourd

    Génie civil

    Agricole

    Avion

    2 roues

    Cartes & Guides

  • 9Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    1. D’où partons-nous?

    Une croissance interne forte jusqu’en 1985Des mutations qui fragilisent cette tradition

    Une tradition de contrôle

    Quelques chiffres clés

    1889

    Les Carmes(CFE) France

    1ère implantationétrangère

    Turin Italie

    1906

    Les 1ers pasaux USA

    1907 1920 - 1950 1950 - 1985

    1 usine / anen Europe

    KléberWolber

    Développementen Europe

  • 10Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    1. D’où partons-nous?

    Des valeurs fortes

    QualitéLong termeSecretIntégrité…

    Des mutations qui fragilisent cette tradition

    Une tradition de contrôle

    Quelques chiffres clés

  • 11Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    1. D’où partons-nous?Des mutations qui fragilisent cette tradition

    Une tradition de contrôle

    Quelques chiffres clés

    Une croissance externe forte depuis 1985

    1889

    Les Carmes(CFE)

    1ère implantationétrangère

    Turin Italie

    1906

    Les 1ers pasaux USA

    1907 1920 - 1950 1950 - 1985

    1 usine / anen Europe

    KléberWolber

    1985 - 1995

    L ’épopéeaméricaine

    Acquisitiond ’ UniroyalGoodrich

    2000

    L ’ouverture à l ’EstLe développement en Asie

    et en Am. du Sud

    Acquisition deTaurusTofan

    Icollantas

    Développementen Europe

  • 12Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    1. D’où partons-nous?

    Un renouvellement des générationsEffectif inscrit au 31/12/2006 - FRANCE - Tous Statuts

    0

    200

    400

    600

    800

    1000

    1200

    M 7 48 53 120 165 253 232 372 392 376 381 361 365 358 389 419 501 455 444 408 395406 443 422 380 359 311 388 619 755 987 104 961 1011 879 960 104 1071 103 920 492 449 410 161 42 27 11 7 1 1 1

    F 2 1 10 21 26 31 53 59 57 71 73 95 89 84 94 76 73 56 52 53 55 63 56 42 36 47 27 45 97 103 94 122 84 93 103 130 170 196 205 155 125 125 13 6 5 3

    17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 67 68 69

    A ge

    Des mutations qui fragilisent cette tradition

    Une tradition de contrôle

    Quelques chiffres clés

  • 13Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    1. D’où partons-nous?Un fort développement des Systèmes d’Information

    Complexité Délocalisation Génération Y

    AvantAvant

    MaintenantMaintenant

    PC

    2 + 2 = ?

    4

    Complexité Délocalisation Génération Y

    AvantAvant

    MaintenantMaintenant

    PC

    2 + 2 = ?

    4

  • 14Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    1. D’où partons-nous?

    BusinessApproche processusRésultatsEfficacité

    Des mutations qui fragilisent cette tradition

    Une tradition de contrôle

    Quelques chiffres clés

    Un nouvel état d’esprit

  • Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA – Italie 2008

    2. Où sommes-nous aujourd’hui?

  • 16Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    2. Où sommes-nous aujourd’hui?L’évolution de l’audit interne

    Le contrôle interne

    L’organisation du contrôle dans le Groupe

    6 zones géographiques

    LPTC

    LPPL

    DLPS

    Other activities

    Euromaster TCI

    Tech

    nolo

    gy C

    ente

    r

    9 Services Groupe

    SGA SGB SGF SGSI SGIC SGD SGP SGQ SGSC

    AdNEurope AdS Afrique Asie China

    3 Dir. de Performance

    DPMV DPPI CD

    L’organisation du Groupe

  • 17Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    2. Où sommes-nous aujourd’hui?L’évolution de l’audit interne

    Le contrôle interne

    L’organisation du contrôle dans le Groupe

    Les 3 cercles de contrôle

    Risques

    Sécurité

    Personnes

    des

    Biens

    des

    Finance

    et

    Comp

    tabilit

    é

    EnvironnementProduit et Service

    Légal

    SocialSûreté et Fraude

    Image

    InformatiqueRupture Approvisionnement

    Les opérationnels

  • 18Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    2. Où sommes-nous aujourd’hui?L’évolution de l’audit interne

    Le contrôle interne

    L’organisation du contrôle dans le Groupe

    Le rôle des Services Groupe et des DP

    Prescription pour leur domaine de responsabilité

    Gouvernance au niveau du Groupe

    Animation des réseaux d’experts basés dans le business ou les ZG

    Gestion métier

    Contrôle de l’application des prescriptions

  • 19Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    Un exemple : Le SG IS

    2. Où sommes-nous aujourd’hui?

    Une politique Informatique Groupe une base de référentielsUn système de gouvernance fort des projets SIune animation forte du réseauUne balance score card, une équipe chargée du contrôle

    – sur la sécurité– sur l’application des prescriptions IS (méthodes, …)

    L’évolution de l’audit interne

    Le contrôle interne

    L’organisation du contrôle dans le Groupe

    L’évolution de l’audit interne

    Le contrôle interne

    L’organisation du contrôle dans le Groupe

  • 20Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    2. Où sommes-nous aujourd’hui?

    Informatiques

    ProduitsRupture d’approvisionnement

    Environnement

    Sociaux

    Légaux Financiers

    Image

    Sûreté et fraude

    Sécurité des personnes

    InformatiquesInformatiques

    ProduitsProduitsRupture d’approvisionnement

    Environnement

    Sociaux

    Légaux Financiers

    Image

    Sûreté et fraude

    Sécurité des personnes

    L’évolution de l’audit interne

    Le contrôle interne

    L’organisation du contrôle dans le Groupe

    Notre mission et son périmètre

    « Aider le Groupe à mieux maîtriser ses risques opérationnels.

    En réalisant des audits et en assurant un suivi des actions correctives définies à

    l’issue des audits »

  • 21Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    2. Où sommes-nous aujourd’hui?L’évolution de l’audit interne

    Le contrôle interne

    L’organisation du contrôle dans le Groupe

    Notre activité

    2008

    18%

    18%

    12%12%10%

    8%

    8%6% 4% 3% 1%

    Financier et Comptable

    Rupture des approvisionnements

    Produit

    Sécurité des personnes et des biens

    Lègal

    Sûreté, fraude, éthique

    Social

    Systèmes d'information

    Environnement

    Projets industriels

    Image

    IS

    IS IS

  • 22Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    2. Où sommes-nous aujourd’hui?

    * Risques comptables * Infractions aux lois anti trust * Problèmes de sécurité/performance: - non signature comptes par CAC * Attaques responsabilité civile - réserves CAC * Protection de notre propriété intellectuelle - liés au processus RDI* Risques Financiers - défaillance fournisseur mono source insuffisante - liés à la fabrication - engagement LT, change, trésorerie, - défaillance fournisseur avec * Non respect propriété intellectuelle - liés aux conditions d'usage* Risques pilotage Groupe gros volume * Infractions fiscales - qualité prévisions - besoin > offre marché * Infractions au droit du travail - évaluation réalisé/prévu * Incapacité à fournir PF aux clients * Non respect droit HSCT - prix MP, SF, CRI * Absence ou faiblesse des BCM * Infractions droit environnement* Investissements Groupe * Défaillance prestataires / logistique * Infractions droit boursier* Due Diligence et estimation passifs* Communication financière* Risque assurance

    * Accidents du travail * Emissions eau et air : * Non disponibilité au quotidien * Difficulté à attirer les bons talents* Maladies professionnelles : - liées à nos sites * Non disponibilité en cas de crise * Perte de savoir faire métiers - produits chimiques - liées aux pneus * Destruction ou perte d'intégrité de * Manque de compétences - amiante * Consommation énergie * Non efficacité des projets IS/IT * Retard dans le staffing des postes - ergonomie * Génération de déchets * Non maîtrise sous-traitance * Sur ou sous-effectif* Incendie et autres sinistres * Passifs environnementaux * Obsolescence * Perte de cohésion sociale* Catastrophes naturelles * Complexité de l'architecture * Perte de motivation* Destruction d'équipement * Non alignement business/IS IT * Mauvaise gestion des restructurations* Destruction/vol patrimoine * Non maîtrise des applicatios "end user" * Grève* Destruction magasins * Masa et benefits non maîtrisés

    * Atteinte image institutionnelle * Fuites informations stratégiques * Partenariats non performants vis-à-vis : * Fuites technologiques * Déploiement stratégie - des clients * Fuites sur projets sensibles * Organisation non-conformes/attendus - de la communauté financière * Fuites savoirs faire / procédés * Inefficacité gestion de crise - des organismes publics * Fraude interne * Inefficacité gestion des risques - des médias * Fraude externe* Dégradation notation Michelin

    IMAGE AUTRESSURETE & FRAUDE

    SECURITE PERS & BIENS SOCIALENVIRONNEMENT

    LEGAL/FISCALRUPTURE D'APPRO

    INFORMATIQUE

    Les risques opérationnels génériquesPRODUIT&SERVICES

    * Rupture approvisionnement (MP, SF, Composants, Outillage, Equipement) dû à :

    FINANCE

    L’évolution de l’audit interne

    Le contrôle interne

    L’organisation du contrôle dans le Groupe

    * Non disponibilité au quotidien* Non disponibilité en cas de crise* Destruction ou perte d'intégrité de * Non efficacité des projets IS/IT* Non maîtrise sous-traitance* Obsolescence* Complexité de l'architecture* Non alignement business/IS IT* Non maîtrise des applicatios "end user"

    INFORMATIQUE

  • 23Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    2. Où sommes-nous aujourd’hui?L’évolution de l’audit interne

    Le contrôle interne

    L’organisation du contrôle dans le Groupe

    Vérifier l’existence d’un dispositif de traitement

    Evaluer la robustesse de ce dispositif

    Mesurer son efficacité

    Notre approche d’audit

    4

    Suivre, Contrôler,Capitaliser

    Traiter le risque

    3

    Évaluer la qualité /fiabilité de l’analyse de risques

    Analyser les

    risques

    1

    Décider niveau de risque

    acceptable

    2

    Vérifier qu’une politique existe,

    qu’elle a étévalidée,

    qu’elle est connue,

    qu’elle est respectée

    S’assurer de l’existence d’outils de suivi et de procédures de contrôle,

    Vérifier la qualité/fiabilité du reporting

    Vérifier que les procédures de contrôles sont appliquées

  • Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA – Italie 2008

    Organisation de l’Audit Interne Groupe L’évolution de l’audit interne

    Le contrôle interne

    L’organisation du contrôle dans le Groupe

    L’évolution de l’audit interne

    Le contrôle interne

    L’organisation du contrôle dans le Groupe

    Audit Interne

    1 Directeur

    36 Auditeurs

    4 Managers

    1 assistant

    + 10 nationalités différentes+ 10 métiers d’origine différents

  • Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA – Italie 2008

    3. Où allons-nous?

  • 26Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    3. Où allons-nous?

    Peur du contrôle

    Confusion entre « contrôle interne » et contrôle

    Multiplicité des types d’audits

    Des challenges de l’audit interne

    Des challenges du contrôle interne

    Des risques généraux

    Quelques risques généraux

  • 27Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    3. Où allons-nous?

    Convaincre de la nécessité

    Arbitrer entre les ressources pour le contrôle interne et la réduction des coûts

    Être pragmatique et ne pas se contenter d’émettre des référentiels

    Être présent, contrôler sur le terrain

    Faire « durable »

    Des challenges de l’audit interne

    Des challenges du contrôle interne

    Des risques généraux

    Des challenges du contrôle interne

  • 28Présentation Michelin – Florence Vincent – AIEA-2008

    3. Où allons-nous?

    Réussir notre conversion

    Réussir notre mutation en termes de compétences

    Apporter la valeur ajoutée promise

    Bien trouver nos marques entre RMG et Audit Interne

    Des challenges de l’audit interne

    Des challenges du contrôle interne

    Des risques généraux

    Des challenges pour l’audit interne