Magazine Ping Pong - février 2014

of 48/48
  • date post

    29-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    240
  • download

    5

Embed Size (px)

description

Spécial Saint-Valentin

Transcript of Magazine Ping Pong - février 2014

  • SommairePingPong - Fvrier - 3

    Actualit

    Actualit

    Tourisme

    Actualit

    La Princesse Lalla Salmainaugure un centre de dtection

    du cancer Tanger

    6

    Installation du nouveau Walide la rgion Tanger-Ttouan

    8-9Actualit

    AbdelkrimAkebli,nouveau secrtaire gnral de la Wilaya

    12

    Important partenariat entre lENSATet la Centrale Electrique de Tahaddart

    10-11

    Directrice gnrale du Palais du Calife,Samira Ktiri, lempreinte de luxe dumanagement htelier marocain

    Tourisme30-33

    13me fte du personnel du Mvenpick.Une leon de savoir manager une quipe

    28

  • Edito

    Aprs un janvier plein despoir,nous dmarrons un mois de f-vrier sous les signes de lamouret de plein de projets en vue pour un d-veloppement plus solide de la ville.Cette phase de lanne 2014, sera eneffet celle du lancement des nouveauxprojets relatifs au mgaprojet TangerMtropole. Malheureusement, auconseil communal, on vend une partiede Tanger pour en assurer le finance-ment. On aurait d trouver un autremoyen de financement, mais il paratquil nexiste aucun pour le moment, part celui de vendre au priv des terrainsproprit de la ville. On vend des ter-rains nus, des zones vertes, des espacesforestiers, des plages, on cde des es-paces de loisirs et de dtente, on fait toutpour dfigurer Tanger, encore une nou-velle fois au nom du dveloppement.

    Un dvelop-pement quiprend enconsidra-tion plu-s i e u r ss e c t e u r ssauf celui dela culture,car dans ce

    mgaprojet de Tanger Mtropole il ny aeu aucune intention de restaurer le cen-tenaire thtre Cervantes en ruine de-puis plusieurs dcennies dj, ni laconstruction dun palais des arts commeil en existe dans les grandes mtropoles.ATanger, les autorits ne songent mmepas rhabiliter les salles de cinma his-toriques fermes, ni donner une nou-velle vie aux maisons des jeunes !On attendant un avenir culturel plus ho-norable, reparlons de fvrier et de saSaint Valentin.Amis, familles, couples, dites Jetaime chacun selon sa manire et sespossibilits. Fvrier est le mois delamour et ce 14, jour de la Saint Valen-tin, cest une occasion de dmontrer oude rappeler ceux quon aime, combience sentiment est encore plus grand quedans le pass. Et comme lanne der-nire, ce 14 fvrier 2014, il faudra lefaire par un cadeau, par une invitation diner. Un dner en chandelles dans unsuper restaurant de la ville o les bonnesadresses ne manquent plus.A cet effet, votre magazine prfr, PingPong, publie un dossier spcial SaintValentin dans lequel vous trouverez lesmeilleures adresses pour passer uneagrable soire.

    Tanger Mtropole,Culture et Saint Valentin

    A chacun ses proccupations

    Samia [email protected]

    PingPong - Fvrier - 4

  • Un nouveau Centre de r-frence de sant repro-ductive et de dtectiondes cancers du sein et du col ut-rin de Tanger a t rcemmentinaugur par la Princesse LallaSalma, Prsidente de la Fonda-tion Lalla Salma- Prvention ettraitement des can-cers.

    Durant sa visite sur-place, la PrincesseLalla Salma a d-couvert les diff-rents services ducentre, dont le bu-reau de linfirmierchef, les salles dec o n s u l t a t i o n ,lchographie, lamammographie, lacolposcopie et lapharmacie, ainsique le bureau rgional de la Fon-dation Lalla Salma- prventionet traitement des cancers, situau niveau du centre, ainsi quuneunit adjacente pour la formationcontinue.Cr dans le cadre des projets duPlan national de prvention et de

    contrle du cancer (2010-2019),ce centre a une capacit de 6.000consultations par an pour le d-pistage et le diagnostic prcocedes cancers du sein et du col ut-rin.Sa ralisation entre dans lexten-sion du programme de dtection

    prcoce du cancer du col utrin la prfecture de Tanger-Assilah.Selon les informations commu-niques par le ministre de lasant, au Maroc les activits duprogramme de dpistage et dediagnostic du cancer du sein sont

    gnralises lensemble du ter-ritoire national et ciblent une po-pulation denviron 3,4 millionsde femmes.Pour la prfecture de Tanger-As-silah, ce programme de dtectionprcoce des cancers du sein et ducol utrin cible une population

    de 95.000 femmesges entre 45 et69 ans pour le d-pistage du cancerdu sein, et prs de135.000 femmesges entre 30 et49 ans pour lecancer du col delutrus.

    Dune superficietotale de 800 m2,le Centre de rf-rence de sant re-productive et de

    dtection des cancers du sein etdu col utrin de Tanger a nces-sit un budget de 8,5 MDH, fi-nanc hauteur de 6,8 MDH parlentreprise ArbaPro de Tanger,et 1,7 MDH par la FondationLalla Salma.

    La Princesse Lalla Salmainaugure un centre de dtection

    du cancer Tanger

    ActualitPingPong - Fvrier - 6

  • ActualitPingPong - Fvrier - 8

    Tanger, 23 jan. 2014 (MAP) Le ministre de l'Urba-nisme et de l'Amnage-ment du territoire national,Mohand Laenser, a prsid, jeudi Tanger, la crmonie d'installa-tion de M. Mohamed El Yacoubi,que SM le Roi Mohammed VI anomm wali de la rgion Tanger-Ttouan, gouverneur de la prfec-ture Tanger-Asilah.Aprs lecture du Dahir de nomi-nation, M. Laenser a flicit M. ElYacoubi pour la confiance placeen lui par le Souverain en le nom-mantWali de cette rgion qui revtun intrt particulier, du fait de saposition stratgique et de son rlede passerelle vers lEurope et lemonde.Il a, cet gard, soulign la hautesollicitude dont le Souverain en-toure cette rgion qui a bnfici

    de plusieurs visites royales, mar-ques par le lancement de projetsstructurants, comme la plateformeportuaire, industrielle et logistiquede Tanger Med, la ville nouvellede Chrafate, la reconversion du

    port de Tanger ville et la Ligne grande vitesse (LGV), des chan-tiers qui ont renforc lattractivitde la rgion et son rle de loco-motive de dveloppement.Le ministre a aussi mis en exergue

    Installation du nouveau Walide la rgion Tanger-Ttouan

  • ActualitPingPong - Fvrier - 9

    le lancement du programme"Tanger Mtropole" pour le d-veloppement intgr, quilibr etinclusif de la ville du Dtroit,conu pour tre un modle urbainindit au Maroc et sur la rive sudde la Mditerrane et qui permet-tra la ville de se hisser au niveaudes grandes mtropoles interna-tionales.

    La nomination de M. ElYacoubis'inscrit en droite ligne de ce pro-

    cessus de dveloppement, ce res-ponsable connaissant de prs laralit de la rgion pour avoir oc-cup les fonctions notamment dewali de Ttouan et wali de la r-gion par intrim, a indiqu M.Laenser.

    Le ministre a aussi salu les qua-lits humaines et professionnellesdu nouveau wali, appelant len-semble des intervenants et ac-teurs de la rgion lui prter

    main forte pour raliser les ob-jectifs en termes de dveloppe-ment et de prosprit,conformment aux Hautes orien-tations de SM le Roi MohammedVI.

    La crmonie d'installation s'estdroule en prsence de magis-trats, des gouverneurs des pro-vinces relevant de la rgion, deslus locaux et de personnalits ci-viles et militaires.(MAP).

  • ActualitPingPong - Fvrier - 10

    Une convention de partena-riat visant accompagnerles lves ingnieurs dansla construction de leur projet pro-fessionnel et les former dans ledomaine des nergies, a t signefin janvier entre l'Ecole nationaledes sciences appliques (ENSA) deTanger et la socit Energie Elec-trique de Tahaddart (EET).Signe par les directeurs des deuxtablissements, Jos Luis Pastor,directeur gnral dEET et Abder-rahmane Sbihi, directeur delENSA, cette convention a pourobjectif de permettre aux tudiantsla dcouverte du mondede lentre-prise pour pratiquer toutes lesconnaissances thoriques acquisesdurant leur formation.Par ce partenariat, EET entend atti-rer les meilleures vocations parmiles jeunes tudiants dingnierie,notamment ceux de la filire de for-mation gnie co-nergtique et en-vironnement industriel. Quant lENSA, elle, renforce, de cette ma-nire, l'implication du milieu in-dustriel dans la formation de ses

    lves ingnieurs.Pour le directeur gnral de la so-cit Energie Electrique de Tahad-dart, M. Pastor, cette conventionpermettra ainsi dintensifier leschanges entre les tudiants delENSA et EET dans le but denri-chir leur formation pratique dans ledomaine nergtique, ncessairepour complter leursconnaissances thoriques.En plus de la formation,cet accord prvoit aus-silorganisation de di-verses activits,confrences et sminairesnotamment en matire deprotection de lenvironne-ment et de dveloppementdurable, qui sinscriventen droite ligne avec lavocation dEET en tantquentreprise verte sou-cieuse de la diminutiondes missions de CO2 etde la protection delenvi-ronnement.

    De son ct, M. Sbihi es-time que le partenariat

    entre lENSA et EET renforceralouverture de lcole sur son mi-lieu socioprofessionnel et permet-tra de doter les lves-ingnieurs decapacits et connaissances pra-tiques, adaptes au march de lem-ploi.La centrale cycle combin de Ta-haddart a t dveloppe par l'Of-

    Important partenariat entre lENSATet la Centrale Electrique de Tahaddart

  • ActualitPingPong - Fvrier - 11

    fice national de l'lectricit et de l'eau potable (ONEE) en partenariatavec Endesa et Siemens. EET, une socit de droit marocain sigeant Tanger, a t cre pour financer, construire et exploiter la centrale,mise en service en 2005 pour une puissance totale de 385 MW et unmontant dinvestissement denviron 285 millions deuro.Cre en 1998, l'ENSA de Tanger a pour mission de former des in-gnieurs d'Etat pluri-comptents et innovants en cinq spcialits, dontla toute rcente est la filire gnie co-nergtique et environnementindustriel (G3EI). Pour cela, lcole, qui compte 200 tudiants di-plms chaque anne, mise sur une troite collaboration avec lemonde industriel par les stages, les contrats industriels et les rela-tions quotidiennes.

    Avec MAP

  • ActualitPingPong - Fvrier - 12

    La Wilaya de Tanger-Ttouan a connu le lundi 3 fvrier la crmonie d'installation du nouveau se-crtaire gnral qui a remplac M. Mustapha Ghannouchi dans cet important poste. Il s'agit de M.Abdelkrim Akebli, un jeune responsable natif d'Oujda qui tait auparavant Pacha Mekns etpuis Martil durant plus de10 ans. Il a donc beaucoup travaill directement avec l'actuel wali de la r-gion Tanger-Ttouan, qui connat bien son professionnalisme et son abngation. Cette confiance lui vautbien aujourd'hui la nomination ce poste si sensible au niveau de la Wilaya de Tanger.

    AbdelkrimAkebli,nouveau secrtaire gnral de la Wilaya

  • ActualitPingPong - Fvrier - 13

    Plusieurs familles sy-riennes, vivant dsormaisparmi nous Tanger (etdans toutes les grandes villes ma-rocaines) depuis quelques mois, cause de la guerre dans leurpays, demandent notre aide etsoutien sur les principales artreset avenues de la ville. Les aidermatriellement est un geste hu-main extraordinaire, mais faut-ilse limiter juste cela ?Personnellement je pense quecette communaut syrienne quisest installe parmi nous mrite

    un meilleur engagement de notrepart. Ces familles aux enfantstous petits, ces refugis syriensoriginaire dune terre berceau dela civilisation arabe, mritent unemeilleure attention.A ce titre, jappelle toutes les as-sociations caritatives locales etnationales sunir autour dunprojet visant doffrir une vieconvenable ces familles sy-riennes, en attendant quelles re-trouvent leur pays dans desconditions plus favorables.Lide du projet est de rcuprerces familles en leur assurant un

    hbergement adquat, un suivimdical et surtout dadopterleurs enfants dans nos coles pri-maires et dans certaines crchespour les plus petits.Appel de secours lanc toutesles associations caritatives, dequartiers et surtout celles qui ontles moyens logistiques et finan-ciers pour soutenir les famillessyriennes.Et pour ragir en toute urgence,imaginez-vous leur place !

    Lurgence de venir au secoursdes familles syriennes

  • ActualitPingPong - Fvrier - 14

    Lidentit des premiers op-rateurs ayant choisi desimplanter la TangerAutomotive City a t rcemmentdvoile dans un communiqu dela direction de la TAC, qui assurevouloir se faire dj une placeparmi les destinations de choixpour les investisseurs.Dans leur communiqu en relationavec la mise en exploitation dunepremire tranche de 50 ha, les res-ponsables de la nouvelle zonefranche dclarent que les 6 inves-tisseurs reprsentent des investis-sements privs de 600 MDH.Parmi ces premiers investisseurs,le communiqu indique que parmi

    ces investisseurs lquipementieramricain Electrical ComponentsInternational et le groupe espa-gnol demballage Europac.Le groupe amricain, un investis-seur de poids, prvoit la ralisa-tion dune usine de cblage danscette nouvelle zone franche et lesespagnols dEuropac, leader euro-pen dans le secteur de lembal-lage compte y mettre en place uneusine de fabrication de carton on-dul rpondant aux besoins de lafilire automobile.Le mme communiqu rappelleque la nouvelle plate-forme in-dustrielle intgre ddie princi-palement aux mtiers de

    lautomobile, Tanger Automo-tive City assure un dispositif co-hrent autour datouts decomptitivit lis un positionne-ment de premier plan proximitdu port Tanger Med, un rseaudquipementiers diversifi et so-lidement implant ainsi quun po-tentiel de dveloppement rgionalimportant.Tanger Automotive City stendsur une superficie totale de 300ha, dont la premire tranche de 50ha vient dtre mise en exploita-tion, ncessite un investissementglobal de 850 millions DH cot dufoncier et amnagement du site in-clus.

    TangerAutomotive CityLes premiers investisseurs sinstallent

  • ActualitPingPong - Fvrier - 15

    Les socits, franaise Seita et espagnoleSando, dmarreront le 1er mai 2014 leurnouveau contrat comme socits dlgatricescharges de collecte et de nettoiement de la com-mune urbaine de Tanger.Le nouveau contrat approuv par la commune ur-baine durera 7 annes contre un montant de 170MDH annuellement.Respectivement les deux socits se partageront lazone communale deux, savoir larrondisssementMdina-Souani pour Seita et celui de Bni Makada Mghogha pour Sando.

    Approuv le 10 janvier dernier, le cahier des chargesrelatif ce nouveau contrat dlgataire prvoit lacollecte des dchets mnagers, le nettoiement desvoies, marchs communaux et places publics, ainsique des oprations de propret de la mdina et desautres principales artres de la ville ainsi que la ges-tion de la dcharge publique.En attendant le premier mai, cest la socit Tecmedqui continuera son travail Tanger en ayant bnfi-ciant dun contrat de 4 mois contre 40 MDH.

    Le 1er maiSeita et Sando prendrontla relve de Tecmed

  • ActualitPingPong - Fvrier - 16

    Dans le cadre de lambi-tieux programme Tan-ger-Mtropole, lesecteur de labattage Tanger sedotera de nouveaux abattoirsmunicipaux rpondant auxnormes internationales exiges.Raliss sur une superficie de 4ha, les futurs abattoirs munici-paux de Tanger, qui ncessite-ront un investissement global

    deplus de 48 millions DH, r-pondront aux exigences quanti-tatives et qualitatives en abritantdes espaces spars pour lesoprations des gorgements, enplus des chambres froides, desservices administratifs et de ges-tion.Autres avantages : des espacesplus spacieux, des quipementsultramodernes et le respect total

    de lenvironnement.Ces nouveaux abattoirs serontinstalls au sud de la ville, plusprcisment sur la rocade n 9sud, reliant les deux grandesroutes nationales (RN1) et(RN2) est une solution dfinitiveaux problmes que connaissentles actuels abattoirs, situs aucur du lit de lOued Mghou-gha.

    Nouveaux abattoirs municipauxUn investissement de 48 MDH

  • AutoPingPong - Fvrier - 17

    Selon un communiqu delAssociation Marocaine delIndustrie et du CommerceAutomobile (AMICA), la premireEdition du Salon de Sous-traitanceAutomobile se droulera du 23 au25 avril 2014 Tanger Free Zonecur du dveloppement de la fi-lire industrie automobile et qui as-surera un rapprochement entre lesdonneurs dOrdre, RENAULT - les Equipementiers et les sous-traitants potentiels. Ainsi les res-ponsables achats et techniques deces derniers mettront moins de 15minutes pour rejoindre le salon afinde concrtiser les opportunits debusiness. Ce qui contribuera lacomptitivit des quipementiersinstalls au Maroc.Le secteur de lIndustrie Automo-bile au Maroc avec les deux usinesRENAULT de Carrosserie et Mon-tage a vu limplantation de plus de150 usines dquipementiers quipermettent de couvrir les mtiersprincipaux pour la ralisation desquipements vhicules forte va-leur ajoute et qui gnrent un chif-fre daffaire de plus de DeuxMilliards Six cent millions dEuroset se positionne comme le premiersecteur exportateur du Royaume duMaroc.Le potentiel de dveloppement dusecteur pour les prochaines annesreste trs important, compte tenu de:

    1. La Situation gographique deTanger 14 kms de lEurope et

    moins de 48h de22 Usines dAs-semblage de V-hicules enEurope.2. Le projet delextension ducomplexe Por-tuaire de TangerMed avec la Miseen activit prochaine (2015) desnouveaux quais portant la capacitannuelle de transbordement de 3 8 millions de conteneurs.3. La monte en puissance delUsine de RENAULT Tanger.4. Le dmarrage et monte en puis-sance dactivits des nouveaux m-tiers de la sous-traitanceautomobile.La commission Dveloppementde la sous-traitance de lAssocia-tion Marocaine de lIndustrie et duCommerce de lAutomobile AMICA a donc lanc une tudedes besoins du secteur mettant envidence un potentiel important deplus de 400 Millions dEuros an-nuels dopportunits dans plusieursmtiers.

    Points cls du salon1. La majorit des quipementierssont installs Tanger Free Zone etmettront moins de 15 minutes pouraccder au salon (intrieur de TFZ)grande affluence des responsablesachats et techniques de ces clientspotentiels2. Suite aux discussions dans les

    stands, les sous-traitants pourrontaccder aux usines de leurs clientspotentiels en moins de 15 minutes (30 min pour RENAULT) et pour-ront concrtiser plus facilementleurs contrats3. Le salon est organis en parfaireharmonie avec REANULT qui estdailleurs membre de la commis-sion de dveloppement de sous-traitance4. Partenaires officiels Tanger FreeZone (TFZ), LAssociation des In-vestisseurs de la Zone FranchedExportation de Tanger ( AIZ-FET), Banque Marocaine du Com-merce et de lIndustrie (GroupeBNP PARISBAS) , RENAULTMAROC , Le Ministre de lIndus-trie du Commerce et des NouvellesTechnologies (MICNT), LAgenceMarocaine de Dveloppement desInvestissements ( AMDI), Centrergional dinvestissements de Tan-ger (CRI), La chambre de Com-merce et de lIndustrie Franaise,La Chambre de Commerce et deLIndustrie Espagnole ainsi que LaFdration des Industries des Equi-pements pour Vhicules ( FIEV) .

    Salon de Sous-traitance Automobile la TFZ du 23 au 25 avril

  • Comme pour chaque anne, leMouloud Tanger prend fin le7me jour sous les couleursd'un trs joli dfil regroupant les of-frandes des principaux corps de mtiersprsentes au saint patron de la ville,Sidi Bouarraquia. Cette anne encore,le point de dpart du dfil tait situPlace des Nations et les participants,troupes folkloriques et autres porteursdes offrandes, habills traditionnelle-ment, jellabas, bournos, tarbouches, ontdfil sur les boulevards Mohammed Vet Pasteur, l'avenue de Belgique et unepartie de l'avenue Hassan II, o setrouve le mausole de Sidi Bouarraquia,offrant aux nombreuses personnes quisuivaient cette belle manifestation, untrs beau tableau fait de magnifiquescouleurs.

    Tanger clbre les offrandesdu Mouloud

    ActualitPingPong - Fvrier - 18

  • ActualitPingPong - Fvrier - 19

  • ActualitPingPong - Fvrier - 20

    Le grand salon de thMonalisa a organispour ses clients, une

    sympathique soire lundi 13janvier loccasion de la ftedu Mouloud. Pour comm-morer cette soire, les ser-veurs portant des jabadors etle groupe des jeunes AnouarAl Madih prsid par MouadBenali, ont cr une belleambiance dans ce magnifiqueespace.

    Bravo lquipe duMonalisa !

    Le Salon de Th Monalisaclbre la fte du Mouloud

  • Spcial Saint ValentinPingPong - Fvrier - 22

    Dabord pour le shopping,car il faudra bien penser prsenter un cadeau sonamoureux(se) pour que cette

    fte ait son vrai sens.A Tanger les bonnes adresses nefont pas dfaut. Plusieurs bou-tiques, sur les boulevards Pas-teur, Mohamed V, Mohamed VI

    et surtout du ct de la rue duMexique, devenue le vrai centre-commercial de la ville, hommeset femmes trouveront de quoirendre heureux leur compagnon.Bijoux, parfums, cravates, en-sembles, ou simplement un jolibouquet de fleur et une boite debon chocolat tout peut rendrefou (ou folle) de joie durant cettebelle soire.Les centres commerciaux fleu-

    Les meilleures adresses pourune Saint-Valentin inoubliable

    Htel FarahHtel Farah

    Htel Ramada ENCORE

  • PingPong - Fvrier - 23

    rissent un peu partout en villeet les boutiques offrant des ar-ticles dune excellente qualitsont de plus en plus nom-breuses. Les boutiques du cen-tre commercial Andalucia,avoisinant le fabuleux 5toiles, ou encore celles deTanger Boulevard etdes cen-tres commerciaux Marjaneproposent une panopliedides cadeaux.Saint-Valentin se prpare lejour, mais se vit le soir, cestpourquoi il faut aussi penserau menu propice pour le dner.Conseil : fermez votre cuisinece soir et sortez ! Un excellentdner en tte--tte dans unbon restaurant sera idal.Plusieurs tablissements assu-rent une trs belle ambiancedurant la nuit du Saint-Valen-tin.Dans les grands htels de laville, lambiance est totale-

    Spcial Saint Valentin

    Htel Minzah

    Htel palais du Calife

  • Spcial Saint ValentinPingPong - Fvrier - 24

    ment garantie. Andalucia, Solazur, Minzah, Moeven-pick, Palais du Calife, Ramada Encore, Farah Tanger,Ibis, Ce sont les grandes rfrences en matire dh-bergement mais aussi des adresses incontournables pourfter dans lamour et la bonne ambiance une soireSaint-Valentin.Par ailleurs les bons restaurants de diffrentes spciali-ts offrent des menus succulents pour fter la Saint-Va-lentin. Casa De Espaa, El Pescador, Ana e Paolo, LaFabrique, le Relais de Paris, LAdresse, Saveur, ouentre autres, Art et Gourmet sont des adresses sres quePing Pong vous conseille.

    Htel Husa Solazur

    Htel Mvenpick

    Htel Husa Solazur

  • Spcial Saint ValentinPingPong - Fvrier - 25

    Htel Mvenpick

    Htel Golden Tulip Andalucia Golf

  • Spcial Saint ValentinPingPong - Janvier - 26

    Le 14 fvrier, c'est la Saint-Valentin. Etla Saint-Valentin c'est la fte de tousles amoureux ! Ce jour l on offre son amoureux (se) des fleurs ou des chocolats,on envoie de belles cartes ou encore unpome. Ping Pong vous faitdcouvrir l'histoire de laSaint-Valentin, les ides decadeaux et les meilleuresadresses pour passer une soi-re inoubliable.

    Qui est Saint-Valentin ?

    Le 14 fvrier c'est laSaint-Valentin. Valentin est lepatron des amoureux. Il y aplusieurs lgendes en ce quiconcerne l'histoire du saintValentin.Celle qui revient le plus sou-vent est la suivante : Saint-Valentin tait unprtre qui ft emprisonn et dcapit un cer-tain 14 fvrier. L'histoire raconte que les en-fants aimaient beaucoup Valentin. Il tait leurami. Pour le rconforter, les enfants lui pas-saient des messages d'affection travers les

    barreaux de sa cellule. Cest peut-tre l'expli-cation des petits mots doux quon change,avec des fleurs et des cadeaux, le 14 fvrier ?Une autre lgende, raconte qu' l'poque oRome tait engage dans des campagnes mili-

    taires, l'empereur ClaudeII, surnomm Claude leCruel, ayant des difficul-ts recruter des soldatspour son arme, dcidad'interdire le mariage ! Ilpensait que les romainsrefusaient de combattrecar ils prfraient resteravec leurs femmes. Mal-gr les ordres de l'Empe-reur, Saint-Valentincontinua pourtant de cl-brer des mariages.Lorsque Claude II appritl'existence de ces ma-

    riages secrets, il fit emprisonner Valentin.C'est pendant son sjour en prison que Valen-tin fit la connaissance de la fille de son ge-lier (gardien de prison), une jeune fille aveugle qui, dit-on, il redonna la vue et adressa unelettre signe " Ton Valentin ".

    Cadeau Saint-Valentin idal

  • Spcial Saint ValentinPingPong - Janvier - 27

    Il n'est pas un amoureux digne dece nom qui laisserait passer le 14fvrier sans penser un cadeau stvalentin. Une ide cadeau esttoujours une bonne ide, mais uncadeau saint valentin personna-lis, c'est encore mieux.Outre le traditionnel porte-clscur partager, cadeau st valen-tin classique, vous n'aurez quel'embarras du choix. Un coussinphoto, un mugphoto ou des des-sous de verre, les cadeaux st va-lentin se dclinent aussi bienpour homme que pour femme.Les dames se tourneront vers unpare soleil pour la voiture de leurchri, vers une cravate leur ef-figie, vers des balles de pingpongou vers une balle de golf person-

    nalise pour les plus sportifs, tan-dis que les hommes apprcierontle pendentif cur partager, lefoulard photo ou la bote bijouxqu'ils offriront avec une joliephoto pour leur Valentine. Cer-tains cadeaux st valentin peuventgalement servir aux deux amou-reux comme le repas qu'elleprendra en votre absence, optezpour un set de table photo.Que ce soit un cadeau saint va-lentin ou un autre cadeau, laissezlibre cours votre imaginationetsoyez-en certain, votre ide ca-deau sera apprci sa juste va-leur.Lors d'un repas entre amis, chezvous, les serviettes en papier votre image duo de montres per-

    sonnalises par exemple : unemagnifique ide cadeau ! Vouspouvez choisir de lui offrir un ca-deau qu'elle emportera dans sonsac main, tel l'agenda photo oule porte monnaie photo, sans ou-blier le porte cls ou le bijou desac : une ide cadeau qui lui feraplaisir coup sr.La maison pourra elle aussi tredcore avec des beaux cadeauxst valentin : tableau photo, pla-teau photo, la housse de couettebrode ou l'horloge personnali-se. Le calendrier prnoms trou-vera lui aussi un emplacement dechoix dans votre intrieur.

  • Le dbut du mois de fvrier2014, mois consacr lamour par excellence,est aussi synonyme dune trsbonne nouvelle pour le secteurtouristique tangrois. En ce pre-mier fvrier, Samira Ktiri estnomme directrice gnrale dellgante et luxueuse maisondhtes 5 toiles, Le Palais duCalife. A Tanger et partout auMaroc, les professionnels delhtellerie haute gamme attes-tent du sens de labngation et decette force incroyable d'coute etde gestion d'quipe que possdeSamira Ktiri, qui reste de lavisde tous une grande rfrence dansle domaine de l'htellerie de luxe,do ce nouveau privilge d'trenomme directrice gnrale d'untablissement, qui grce son ta-lent, se positionnera parmi lestablissements touristiques envogue Tanger.Major de sa promotion lcoleinternationale House Casa-blanca et diplme de secrtariatde direction, le parcours de cettejeune femme dmarre au seinmme de son cole, mais elle viteremarque par le Hyatt Regencyde Casablanca o elle est recru-te dabord comme secrtaire derestauration quelle quitte pourrejoindre le dpartement com-mercial en 1986. 6 ans plus tardle savoir-faire de Samira Ktirinest plus prouver et tous les

    grands tablissements hteliersen sont sduits. Cest le Palme-raie Golf Palace qui laconvainque finalement de rejoin-dre son quipe en tant que direc-trice commerciale.Super exprimente et possdantsa propre philosophie de commu-nication Samira Ktiri fait gale-ment le bonheur du Sheraton deCasablanca, pendant plus de 3ans en tant que directeur com-mercial et marketing, avant de re-joindre la Chane Kenzi pourgrer pasmoins de 12htels.Concernant savie Tanger,Samira Ktiri ladmarre auMo v e n p i c kHotel & Ca-sino Malabata.Elle est recru-te alors quel t a b l i s s e -ment est en-core en

    chantier. Elledirige, super-vise et prparetous les petitset grands d-tails relatifs linaugurationde ce 5 toilesdont tout Tan-ger attendaitl ouver ture .

    Au Movenpick de Tanger SamiraKtiri a imprgn jamais lem-prunte de son grand-savoir durantplus dune dcennie, une em-prunte qui existera pour toujours,pareil que dans tous les tablisse-ments hteliers de luxe grs parcette grande professionnelle, ycompris le Tanger Farah, le nou-veau 5 toiles qui se positionneparmi les meilleures adresses dela ville.

    Directrice gnrale du Palais du Calife,Samira Ktiri, lempreinte de luxe dumanagement htelier marocain

    TourismePingPong - Fvrier - 28

  • TourismePingPong - Fvrier - 29

    Christophe bazille, Directeur de la zoned'Afrique de la socit Expedia et MaguedMina Habashi, Associate Market Manager,taient Tanger le 4 fvrier pour prsenter aux pro-fessionnels du tourisme de la rgion les nouveautsde la boite et ses nouveaux affilis.Expedia est une compagnie amricaine base Washington qui exploite plusieurs agences devoyages en ligne. Les socits d'Expedia, Inc. ex-ploitent plus de 90 marques de points de vente dansplus de 60 pays. La compagnie opre galement desrservations de voyage pour un certain nombre decompagnies ariennes et d'htels, de marques grand

    public et de sites web fort trafic.La prsence Tanger des responsables de cettegrande compagnie de voyages a galement t loc-casion pour quils prsentent les dernires ralisa-tions des htels de la rgion du nord du Royaume.La runion qui a eu lieu lEl Minzah hotel, taitune occasion idale pour annoncer que le fameux 5toiles tangrois a t class premier en terme deralisation, de la satisfaction et en terme de fidlisa-tion de ses clients. A ce propos, un prix a t remis M. Jaafar Mohamed, directeur gnral de l'htelEl Minzah qui, loccasion, a rappel que ce prixest en ralit une reconnaissance des efforts tablispar toute lquipe du grand htel.

    El Minzah Hotelest recompens pour ses

    efforts d'amlioration continus

  • TourismePingPong - Fvrier - 30

    Le Mvenpick Hotel & Ca-sino Malabata a organisune somptueuse fte cl-brant son propre personnel. Ilsagit de la 13me anne conscu-tive durant laquelle la direction delhtel na omis aucun dtail pourrendre hommage lensemble deson personnel, tous les cadres etemploys inclus.Tenue en prsence du dlgu dutourisme Tanger M. MustaphaAgounjabe, cette nouvelle dition,dune fte devenue une traditionchez le Mvenpick, a t caract-rise par la prsence de la direc-tion gnrale reprsente par M.Ghassane Chalhoub, DG de la so-cit Malabata Corporation et M.Joon Stueber, DG de ltablisse-ment. Les deux responsablestaient accompagns des princi-

    paux cadres du Movenpick Hotel, savoir, entre autres, M. AhmedBouhaja, Directeur de la Restau-ration, Rachid Jebari, DirecteurdHbergement, Rajae Jouhari di-

    rectrice des ressources humaines,Naima Benali dlgu du person-nel, et Mustapha Temsamani d-lgu du personnel.La grande soire a connu plusieurs

    13me fte du personnel du Mvenpick.Une leon de savoir manager une quipe

  • activits variant entre musiques,spectacles de magie et sketchs pr-sents par le duo Noureddine etJamal qui ont fait le bonheur des11 enfants circoncis loccasion.En plus de plusieurs cadeaux dis-tribus aux 11 enfants circoncis,des cadeaux de rcompense, en re-connaissance des efforts de cesympathique personnel, ont tgalement distribus, durant cettebelle soire, faisant plusieurs heu-reux gagnants parmi la grande fa-mille du Mvenpick Hotel &Casino Malabata.

  • TourismePingPong - Fvrier - 32

    Les plus importants lots taientun voyage de Omra gagn parAbdelkrim belhaj et un sjouren Suisse revenu Mehdi Bel-kadi le meilleur employ delanne. Le prix est un voyageen Suisse pour reprsenter leMvenpick hotel Tanger.En plus dtre une occasion dese regrouper en famille, la ftedu personnel du MovenpickHotel est une excellente ma-nire dinviter les employs decet tablissement donner lemeilleur effort pour offrir desservices dune qualit incom-parable. Cest donc une moti-vation de plus et une leon desavoir manager une quipepour un meilleur rendement.Bravo le Mvenpick !

  • TourismePingPong - Fvrier - 33

    13me fte du personnel du Mvenpick.Une leon de savoir manager une quipe

  • TourismePingPong - Fvrier - 36

    La nouvelle taxe arienneaura srement de gravesconsquences sur le tou-risme marocain. Les profession-nels craignent le pire et mmeIATA prvient que le Marocrisque de ne plus atteindre ses ob-jectifs de la Vision 2020 causede cette mesure. Maisct gouvernement,on reste positif.

    Dans une dclarationaccorde, en exclusi-vit, au site dinfor-m a t i o ntouristiqueTourismaPost, le ministre desFinances, MohamedBoussaid, a expliqulintrt de la taxe a-rienne qui continue,malgr son adoption lunanimit par les deux Cham-bres du Parlement, agiterquelques oprateurs.Mohamed Boussaid :Ainsi le ministre a mis en exerguelimportance de cette taxe dansplusieurs pays du monde pour fi-nancer le secteur touristique, enaffirmant que cette taxe rpond

    un besoin de financement dusecteur du tourisme, linstar dece qui est fait dans de nombreuxpays . Et dajouter que Pour lesecteur du Tourisme, cette taxe vapermettre de stabiliser le budgetdu secteur du Tourisme qui est unmaillon trs fort de lconomienationale. On met ainsi labri

    des alas budgtaires, le budgetde promotion du secteur du Tou-risme.Rappelant que ce nest pas lescompagnies qui la payent mais lebnficiaire du billet davion, lemme responsable de la financemarocaine a donn lexemple dela taxe Chirac, en France et que la

    RAM fait 4 millions deuros surcette taxe.Concernant les bnfices qui se-ront tirs de cette taxe M, M.Boussaid a soulign que 50% iraau fond de cohsion social pourpermettre daider des personnesen difficults, de financer des pro-jets de scolarisation Une partie

    ira mme pour rpon-dre aux engagementsdu Maroc pour lachatde mdicament pourlAfrique Subsaha-rienne. Cest ainsientre 800 MDH et 1milliard de DH qui se-ront collects et quiserviront au tourismemais galement cettenoble cause sociale ,a ajout le mme res-ponsable.

    En tourisme, le ministre des fi-nances a indiqu que cette taxe vapermettre de crer une dyna-mique et un cercle vertueux. Plusil y aura de passagers, plus il yaura de tourisme et plus il y aurade tourisme et plus on rinjecteralargent de cette taxe pour attirerplus de touristes .

    Mohamed Boussaid,explique les avantagesde la taxe arienne

  • TourismePingPong - Fvrier - 37

    La capitale de Cte dIvoire,Abidjan, a t rcemmentla scne de la signaturedune importante convention entrela Royal Air Maroc, et le Marchdes arts et du spectacle africain(Masa), un partenariat dans lequella RAM s'engage tre le transportofficiel de cet vnement culturelpanafricain.Amis et grands partenaires de trslongue date, le Maroc et la Cted'Ivoire ont des rapports culturelstrs fructueux .La coopration entre les deux paysest trs fructueuse et toujours enri-chissante spcialement au niveaudes actions culturelles menesconjointement comme titredexemple les journes du cinmamarocain en Cte d'Ivoire ou l'in-vitation duMaroc comme pays, in-

    vit d'honneur au salon internatio-nal du livre d'Abidjan (SILA2013).Voulant souligner ce grand amourentre les deux pays, le Prsident-directeur gnral de Royal AirMaroc, Driss Benhima, a indiquque ce partenariat s'inscrit dans lalogique de sa compagnie de construire une identit culturelleafricaine dcomplexe .Pour le patron de la RAM, il estclaire qu'il n'y aura pas de dve-loppement interafricain, s'il n'y apas de relations culturelles fortes et que cest dans ce sens que lacompagnie arienne Royal AirMaroc a dcid de choisir lechamp culturel comme un champde partenariat .Par ce nouveau partenariat qui lelie au Masa, RoyalAir Maroc s'en-

    gage assurer le transport gratuitdes besoins relatifs l'organisationde l'vnement, le transport de fret,et appliquer des tarifs prfren-tiels tous ceux qui viendront as-sister au festival. Le PDG de laRAM rappelle que le partenariats'tend sur les deux ditions pr-vues en mars 2014 et 2016.A rappeler que la huitime ditiondu March desarts et du spectacleafricain se tient du 1er au 8 marsprochain, Abidjan, Grand-Bas-sam et Bouak sous le thme lesarts du spectacle face au dfi dunumrique . Aprs 7 ansd'inter-ruption, ce festival revient avec unprogramme fait de thtre, danse,musique, contes et humour. Creen 1993, cette manifestation afri-caine prvoit50.000 visiteurs par jour.

    La RAMrenforce lidentit culturelle africaine

  • TourismePingPong - Fvrier - 38

    Suite au retrait attendu de Ryanair et Easyjetsur Tanger et Fs ds fin avril2014, Royal Air Maroc (RAM) vient dannoncerle renforcement de ses dessertes sur ces deux des-tinations.Les deux compagnies lowcost estimaient que lesdeux destinations marocaines ne seraient plusrentables suite la mise en place de nouvellestaxes ariennes aroportuaires marocaines.Parmi les objectifs annoncs par la RAM, la com-pagnie affirme vouloir assurer la mme capa-cit habituelle de transport sur ces deux villes .Ceci tant clair, la Royal Air Maroc le fera-t-elleaux mmes prix ? La plus part des experts indi-quent que la RAM ne pourra jamais appliquer lesmmes tarifs que les lowcost. Do il est attenduque les prix du vol destination de Tanger et deFs soient plus levs en comparaison avec lesprix de Ryanair et Easyjet.Faut-il rappeler aussi que ces deux destinationsenregistrent une activit saisonnire, les avionsne se remplissent qu loccasion des grandes va-cances dt et de certaines ftes. En dehors deces priodes, les taux doccupation des avionsrestent trs moyens.

    Tanger et FsLa RAM remplaceRyanair et Easyjet

  • TourismePingPong - Fvrier - 39

    Comme pour chaque anne la veille dulancementde lopration Haj, lAs-sociation des agences de voyagesde Casablanca (AVC) a organisune rencontre pour prsenter lesnouveauts relatives lorganisa-tion du Haj pour cette anne.Cest du 20 au 31janvier que lesinscriptions des ple-rins pour loprationHaj 2014 ont eu lieucette anne.Ainsi la rencontre delAVC a t organisepour mettre en exergueles principales lignes dela stratgie de lassocia-tion dont les plus im-portantes sontdaccompagner lesagences de voyages la-bellises pour lenca-drement du plerinage,dans la promotion deleur activit, mais surtout la miseen avant de leur expertise en ma-tire dorganisation des opra-tions Haj.Dans ce cadre, le prsident delAVC, Omar Sabri, a indiqu queLe systme de libralisation dumarch Haj au Maroc va permet-tre une varit d'offres de services

    et de produits plus importants,mais aussi augmenter la part de cemarch qui revient aux agencesde voyages. Cela veut dire quele futur plerin une fois tir ausort pour effectuer son rituel duHaj aura la possibilit dsormaisde choisir, entre le systme publicou les agences de voyages maro-caines. Une seconde bonne nou-

    velle est relative la territorialitdes inscriptions. Ainsi, le plerinaura la libert de sinscrire au ni-veau de lagence de sa rgioncomme au niveau dune autreagence de voyages labellisedune autre rgion.Cette anne le ministre du Tou-risme a labellis Haj 179

    agences de voyages sur lensem-ble du Maroc, dont 62 agences devoyages sont installes dans legrand Casablanca.Par ailleurs et pour garantir unemeilleure prestation et protger aumaximum le plerin marocain, celabel a t accord par le minis-tre de tutelle sur la base de troiscritres fondamentaux : la mora-

    lit de lagence, sonexprience et expertiseensuite son assise fi-nancire. Les futursplerins doivent doncsassurer que lagencede voyages, quils ontchoisie pour leur enca-drement, dispose biendu label Haj.Enfin concernant lepaiement des frais duplerinage au titre dela saison 1435/2014, dont le montant

    est fix 44 300 DH, (enhaussede 400 DH, par rapport la saisondernire) la Commission royalecharge du plerinage a annoncque cette opration se fera en uneseule tranche et aura lieu entre le20 et le 31 janvier 2014.

    Ping Pong

    Opration Haj 2014La part du march revientaux agences de voyages

  • EnvironnementPingPong - Fvrier - 40

    LAssociation Marocainepour un EnvironnementDurable, et lEcole Natio-nale des Sciences Appliques deTanger organisent, en collabora-tion avec la Fondation Gas Natu-ral Fenosa, le Conseil Rgionalde Tanger Ttouan et lObser-vatoire Rgional de lEnvironne-ment et du dveloppementdurable de Tanger Ttouan,ainsi quavec de nombreux parte-naires institutionnels et associa-tifs, la sixime dition desjournes de dveloppement dura-ble (JDD 2014) du 13 au 15 Mars2014, sous le thme : EfficacitEnergtique : Le pari gagnantpour une croissance conomiquedurable.Le thme retenu pour cette di-tion vise dcouvrir les enjeux etles opportunits defficacit ner-gtique en tant que levier strat-

    gique dune croissance cono-mique durable. Plusieurs conf-rences et tables rondes serontanimes portant sur les tendancesdefficacit nergtique lchelle nationale dans les sec-teurs cls tels que lindustrie, lebtiment et le dveloppement.En parallle, un espace dexposi-tion est ddi aux entreprises etorganismes spcialiss dans lemtier de lenvironnement et dudveloppement durable afin defaire dcouvrir au grand publicles nouvelles technologies verteset de favoriser, dautre part,lchange entre les diffrents op-rateurs du dveloppement durabledans notre pays.LAssociation Marocaine pour unEnvironnement Durable a tcre en Janvier 2010, au sein delENSATanger dans le but de ca-pitaliser et largir le champ dac-

    tion, lchelle nationale, duClub environnement de lENSATanger qui est considr parmiles clubs les plus actifs de lUni-versit Abdelamalek Essadi de-puis 2003.La collaboration de la FondationGas Natural Fenosa aux JDD2014 sinscrit dans le cadre de laconvention de partenariat entrecelle-ci et lENSATanger, signeen Novembre 2008, visant entreautres la promotion dactions deDveloppement Durable.Contacts pour la participationet Rservation de stands den-treprise : [email protected] - Nizar ElOuafi / [email protected] Taha Chakroun /0662735535 / [email protected] Kaoutar Taouani / 0615252635/ [email protected]

    COMMUNIQUE DE PRESSEJOURNEES DVELOPPEMENT

    DURABLE6me dition : 13 15 Mars 2014

  • Dans une confrence depresse organise pour pr-senter le projet du centrecommercial Aswak Plaza Tan-ger, M. Moncef Kettani a soulignque ce projet sera identique enmatire de qualit des services auxMall dj installs dans les villesde Rabat et Casablanca.Aswak Plaza est un centre com-mercial de proximit qui seraconstruit et amnag selon lestechniques les plus modernes aumonde, qui rpond aux attentesdune clientle locale trs exi-

    geante ainsi que plusieurs inves-tisseurs qui sinstallent Tanger.Aswak Plaza, qui sera inaugur en2015, offrira une gamme de pres-tations dune trs haute qualit, as-surant toutes les normes descurit et de bien-tre pour sesfuturs clients. En plus de diff-rentes boutiques et galeries com-merciales, lart et la culture yseront aussi prsents en force.Cest le cas par exemple de la fon-dation Art Mall, une associationne en 2013 Tanger par la vo-lont des fondateurs promoteur

    des projets Art Mall qui se veuttre la premire chane de fran-chise Marocaine des CentresCommerciaux de proximit vo-cation artistique et culturelle.Situe au cur du Centre Com-mercial Aswak Plaza , cettefondation disposera dun espace ART PLAZACAFE en grancelibre mis sa disposition par lecentre, elle disposera galementdespaces ddis aux expositionstemporaires.

    Art Mall :quand le Shopping sallie avec lArt

    CulturePingPong - Fvrier - 42

  • CulturePingPong - Janvier - 43

    Tanger se prpare vivre lun des meil-leurs festivals du Samae soufi jamais or-ganis dans la ville du dtroit.Mouloudyat Al Boughaz, qui aura lieu du 20 au22 fvrier, promet des artistes marocains ettrangers de grands talents : le Libanais MaherZine,le Tunisien Lotfi Bouchenak, les Maro-cains Said Belkadi, Marouane el Hana,Dans une confrence de presse organise pourla prsentation de cette premire dition du fes-tival, Abdelhafid Chergui, le prsident de laFondation Mouloudyat Al Boughaz, a indiquque cette nouvelle version de ce festival vientenrichir celle organise lanne dernire sous lenom deMouloudyat Tanja en la dotant dune so-lide structure organisationnelle pour en faire ungrand festival international digne de Tanger etde sa position et rputation dans le monde.Cest la raison pour laquelle, ajoute AbdelhafidChergui, lactuelle dition, qui aura lieu au com-plexe sportif de Ziaten, limitrophe du grandstade de Tanger, verra la participation de grandsartistes arabes et marocains.De son ct le grand artistes Tangrois Abdes-lam Khalloufi, directeur du festival, a indiquque plus de 4000 artistes entre stars et troupesmusicales reprsentant diverses cultures duMaroc et dailleurs, dont la Turquie) prendrontpar cet vnement artistique, ce qui lui donnelimportance quil a toujours mrit.

    Mouloudyat Al Boughaz20 - 22 fvrierMaher Zine,Lotfi Bouchenaket Said Belkadiparmi les participants

  • CulturePingPong - Fvrier - 44

    L'universitaire AbdallahSaaf et le ralisateur maro-cain Abdou Achouba pr-sideront respectivement les juryslong et court mtrages de la 15edition du Festival National duFilm qui se tiendra Tanger du 7au 15 fvrier prochain, ont an-nonc les organisateurs.Ancien ministre de l'Education na-tionale, prsident de l'Associationmarocaine de Sciences Politiquesdu Maroc, directeur du Centre desEtudes et Recherches en Sciences

    Sociales (CERSS), directeur de laRevue Marocaine des SciencesSociales Recherches, AbdellahSaaf a prsid en 2012-2013 laCommission scientifique qui a la-bor le Livre Blanc sur le CinmaMarocain, un document de syn-thse dressant l'tat des lieux dusecteur cinmatographique natio-nal et proposant des recommanda-tions visant l'amlioration du 7eart marocain.Le ralisateur et producteur maro-cain Abdou Achouba a sign plu-sieurs films de long et de courts

    mtrages, ainsi que des films do-cumentaires, dont Taghounja(1980), un film ddi au groupemusical Nass el Ghiwane, qui at prsent Venise et Cannes,et prim Carthage.Achouba a particip en tant queproducteur associ l'adaptationdu dernier roman inachev d'Al-bert Camus (1913-1960), Le pre-mier homme, par le ralisateuritalien de renom, Gianni Amelio.

    MAP

    15e Festival Nationaldu Film de Tanger

    Abdallah Saaf et Abdou Achoubaprsidents des jurys

  • Lu pour vousPingPong - Fvrier - 46

    Larticle du journaliste JalalAl Makhfi de lagenceFrance Presse relatif au d-veloppement conomique de Tangerfait la Une des principaux journauxfranais et internationaux. Impor-tant lire et relire :

    Port ultramoderne, train grande vi-tesse (TGV), site automobile uniqueen Afrique, projets touristiques: laville de Tanger multiplie les initiativespour tenter de renouer avec son pres-tigieux pass.Situe sur le dtroit de Gibraltar -l'une des trois principales voies mari-times au monde -, Tanger a longtempsprofit de cette situation exception-nelle: thtre d'une lutte d'influenceentre les grandes puissances du XIXesicle, elle disposa mme d'un statutinternational durant prs d'un demi-sicle.Baigne de lumire, sa baie fut aussiune source d'inspiration pour de nom-breux artistes, crivains ou peintres,de Jean Genet Samuel Beckett enpassant par Henri Matisse et JohnHopkins.Aprs des dcennies d'assoupisse-ment, au sortir de l'indpendance, lesautorits marocaines multiplient pr-sent les projets visant lui redonnercette aura des sicles passs.Fin septembre, le roi Mohammed VIs'est rendu sur place pour lancer Tan-ger Mtropole, un programme d'un

    milliard de dollars sur quatre ans quidoit permettre de tirer pleinementprofit de toutes les grandes infrastruc-tures dj ralises, dclare l'AFPle prfet de Tanger, Mohammed Yaa-koubi.Au premier rang des projets structu-rants figure le port de Tanger-Med,inaugur en 2007 et o deux millionsde passagers et 700 000 voitures tran-sitent dsormais chaque anne. Troismillions de conteneurs sont aussi trai-ts annuellement, un chiffre qui de-vrait bientt doubler avec Tanger-Med2, portant le cot global du port 8milliards d'euros.Une zone est galement ddie auconstructeur Renault, dont l'implanta-tion dans l'arrire-pays avait fait grandbruit l'an dernier en France, sur lethme de la dlocalisation. Inaugure l'automne, sa seconde phase va por-ter la production annuelle 340 000vhicules, faisant de Tanger-Meloussala plus grande usine du genre enAfrique, d'aprs le groupe.D'un cot d'un milliard d'euros, le site,qui a gnr plusieurs dizaines de mil-liers d'emplois directs et indirects, r-sume les avantages de la ville duDtroit: proximit gographiqueavec l'Europe, faibles cots salariauxet attractivit fiscale d'une zonefranche.Plus de 500 entreprises sont au-jourd'hui installes Tanger, relve, ce titre, le directeur de Tanger Freezone, Rifi Tazi.

    Gisement normeDevenue la deuxime ville industrielledu royaume, Tanger doit par ailleurstre relie compter de 2015 la ca-pitale conomique, Casablanca, par lepremier TGV de l'histoire du conti-nent, un investissement de prs dedeux milliards EUR qui a toutefoissuscit une polmique sur son utilit.Son regain d'attractivit conomiquea en outre entran un accroissementimportant de sa population, qui d-passe le million d'habitants, contre670 000 en 2004, ce qui la place der-rire Casablanca et Rabat, au niveaude Marrakech ou Fs.Tanger-Mtropole, ralis avec ungrand souci cologique, doit rem-dier aux difficults nes de ce boomdmographique, assure le prfet, ci-tant notamment la dpollution du lit-toral et des oueds de la rgion.Au niveau touristique, la ville ditmiser sur ses atouts balnaires --construction d'une marina, amnage-ment des littoraux mditerranen etatlantique-- mais aussi culturels, avecun Palais des arts et des cultures ainsiqu'un Grand thtre. Notre pass cul-turel, c'est un gisement norme,avance Mohammed Yaakoubi.Les constructions vont de l'poqueromaine la prsence europenne enpassant par la civilisation islamique,renchrit Hind Bekkari, architecte res-ponsable d'un important projet de r-habilitation.

    Tanger fait peau neuve pourrenouer avec son pass