LE VIEILLISSEMENT

Click here to load reader

  • date post

    06-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    23
  • download

    1

Embed Size (px)

description

LE VIEILLISSEMENT. Rappelle-toi , au moment de perdre pied Puise dans cette brume avec tes mains affaiblies Recueille ce peu de paille pour litière à ta souffrance, là, au creux de ta main tâchée: cela pourrait briller dans la main comme l’eau du temps Philippe Jaccottet. La vieillesse. - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of LE VIEILLISSEMENT

  • LE VIEILLISSEMENT

  • Rappelle-toi , au moment de perdre piedPuise dans cette brume avec tes mains affaibliesRecueille ce peu de paille pour litire ta souffrance,l, au creux de ta main tche:cela pourrait briller dans la maincomme leau du temps

    Philippe Jaccottet

  • La vieillesseQue sait-on de ce quon na pas encore vcu?

  • De sa propre vision de la vieillesse dpendra le type daccompagnement

  • ReflexionsPour moi , la vieillesse , cestPour moi, bien vieillir, cestQuand je serai vieille ( vieux), je serai.

  • Le vieillissement Cest un processus physiologique concourrant lensemble des modifications physiologiques durables , aprs une phase de maturit , pour une espce donne.Il est progressif, universel, inluctable, irrversible ( modulable pour certains aspects ) .

  • Vieillissement

    Action du temps sur la personne physique psychique, affective , spirituelle (interaction de tous ces aspects)O est lapoge ?, Quand commence le dclin? On est chaque borne du parcours le jeune et le vieux de quelquun Genevive LaroqueDclin : nonModification dtat: ouiExprience nouvelle intgrant les expriences des stades antrieurs ( enfance , adolescence , ge adulte ) : Ncessit dadaptation

  • La ralit du vieillissement Le cheminement psychologique, affectif, spirituel, intellectuel, social .La vie des diffrents organes: du normal, au normal pour lge, au pathologique.

  • Vieillissement diffrentielLes personnes sont plus diffrentes les unes des autres dans le grand ge qu nimporte quelle autre poque de la vie ( rflchir au fait de classer les dments dans une catgorie unique)Intra et inter individuel

  • Vieillissement diffrentiel au sein dun mme individuUn groupe dorganes altrs en opposition certaines capacits intactes

  • Le danger des normes du vieillissementQuon situe lhomme vieux au-dessous ou au-dessus de notre espce,on lexile encore Simone de BeauvoirLes bons vieux,les mauvais vieuxLa bonne vieillesse (selon les normes de qui?)Risque daggravation du regard port sur lautre et du ressenti de lautre

  • Les vieillissementsNormal pour lgePathologiqueRussiOptimal

  • Un peu de vocabulaireLongvit: Dure de vie maximale observe au sein dune espce donneEsprance de vie la naissance: Dure de vie moyenne que peuvent esprer vivre les personnes dune classe dge donne (influence du lieu, des poques, des pidmies).Esprance de vie sans incapacit (qualit de vie)

  • Esprance de vieUn paramtre qui volue - dans un sens ( augmentation France, Japon )- dans lautre ( regression Russie, Botswana) Ex. Grce antiqueQuels facteurs influent?La diffrence hommes / femmes

  • Une revueApp. LocomoteurApp. RespiratoireMtabolismeHormonesSommeilCur gSyst.nerveuxpeauApp.digestifSyst.rnalApp. UrinaireilAuditionGot

  • Griatrie pourquoi?Une vrit de La Palisse: Un homme vieux nest pas un homme jeuneExercice : la conduite automobileExemples divers ( Rtention Aigu dUrine,Fivre, Effets iatrognes)

    Quoi dautre?

  • Physiologie de la personne vieillissanteTotalement diffrenteIndispensable connatreNotion de 1+2+3= catastrophe

  • Le vieillissement des fonctions cognitives( diffrents systmes de traitement de linformation )LattentionLe langageLes fonctions excutivesLes systmes mnsiquesLes gnosiesLes praxies( interaction des systmes entre eux)

  • Systmes dattentionDiminution de la vigilance lors dattention soutenue ( distractibilit)Difficults aux double tches ( attention partage)Inhibition de ce qui nest pas essentiel moins performante (filtrage moins efficace)Alerte moins aigu

  • Le langageLe systme phonologique ainsi que la syntaxe demeure intactDiminution du lexiquePhrases longues, priphrases: dficit de prcision(Pathologies: Aphasie, jargon, cholalie)

  • Les praxiesRelation entre la pense et la mise en route du mouvement ( geste volontaire)Ralentissement

    (Pathologie: Apraxie dhabillage, marche,manipulation dobjet )

  • La mmoireVieillissement diffrentiel +++ (facteurs culturels, sociaux, profession exerce, loisirs stimulants- musique.-Diminution de lencodage ( mais diminution de lattention)Diminution dencodage contextuel ( do moins dindices pour rcuprer)Mmoire de travail court terme fragile(oubli pendant une tche brve)Difficults aux noms propresMmoire pisodique fragile surtout rcenteMmoire procdurale extrmement solideMmoire smantique non sensible au vieillissementMmoire motionnelle , archaque persiste longtemps

  • Les fonctions excutivesPour raliser une tche complexe de A ZRalentissement de la vitesse de traitement de linformation altrant la ralisationInfo-cible pas toujours intgreRigidit mentale vs flexibilit mentale ( situations nouvelles )Planification distraite facilement( mais bonne crativit spontane chez sujets gs)

  • Les gnosiesFonctions permettant didentifier les sons, les stimuli visuels, les objets, les personnesPeu touches: cest la dnomination qui est touche par le vieillissement(Pathologie: Agnosie visuelle, prosopagnosie)

  • Le raisonnementFonction cognitive de trs haut niveau dbouchant sur une prise de dcision ( intellectuelle, motrice) complexit chez la personne vieillissante car faisant intervenir simultanment plusieurs capacits cognitives

  • Caractristiques psychologiques de la snescenceDifficults dadaptationRalentissement moteur et sensorielDsinvestissement affectif

    ( Garder lesprit la notion de psychodiversit)

  • Difficults dadaptationPlus grande difficult dadaptation aux situations nouvelles alors que le milieu sollicite une adaptation accrue ( maladie, institutionnalisation , deuils , mode de vie actuel etc.)Possibilits dadaptation dpendant des ressources de la personnalit

  • Ralentissement sensori-moteurRduction de certaines fonctionsTransformations subies concernent plusieurs domaines affects des moments diffrents : ncessit dadaptation permanentePropre chaque individu Baisse dans la qualit et la quantit dinformations reues ( effort , tension, fatigue )Diminution des ractions motrices

  • Dsinvestissement affectifRtrcissement des changesDifficults senrichir dapports nouveaux ( dcalage dpoque, de perception, dducation )

  • Fragilit et moyens de protectionPlus grande fragilit des fonctions physiques et psychiquesQute du maintien dquilibre prcaire avec un environnement peru comme non scurisant Do : refuge dans le pass , vitement du changement , attachement excessif aux biens , gocentrisme, radotageLe repli sur soi est un signe dune vie fragilise

  • VulnrabilitTrois piliers importants de notre solidit:- Bon fonctionnement de notre corps- Bon fonctionnement de notre esprit- Soutiens extrieurs

  • Fragilit et perte du pouvoirRaction de refus,dopposition (souvent qualifies de caprice,agressivit):seul moyen de prendre le pouvoir, de pouvoir encore dcider qqc dans un environnement o tout vous chappeDo limportance de redonner le rle de sujet

  • La solitudeLe sentiment de solitude sexacerbe ladolescence et lors du vieillissementSolitude choisie ou imposesolitude existentielle (deuils)Solitude motionnelle(je ne suis pas compris)Solitude sociale (peu ou pas de liens)

  • Qui suis-je prsent? Quelle identit?Lorsque le contenu des domaines de la personne se modifie, cela trouble nos repres habituels et interroge notre identit ( semblable soi-mme)Do ramnagement de lidentit dans une permanence , une continuit chez les unsDo impossibilit , chappement , drobade chez les autres ( p. 110 Humanitude )

  • Les domaines de la personneLe domaine du FAIRELe domaine du PARAITRELe domaine de lAVOIRLe domaine de lETRE

  • Un Pome de Ren CHARQuoiqua dit?A dit rienQuoi qua fait?A fait rienA quoi qua pense?A pense rienEXISTE PAS !!!

  • Gains et pertesDes adaptations successivesDes abandons successifs ?Des acquisitions galement? Lapidez-moi encore de ces pierres du tempsQui ont dtruit les dieux et les fesQue je sache ce qui rsiste leur parcours et leur chute

  • Le vieillissement russiProcd adaptatif comprenant des mcanismes de:-slection-optimisation-compensation(Vellas)

  • Vieillissement :SlectionChoisir ou se limiter ce que lon peut faire avec un minimum de danger et avec succs et satisfaction

  • Vieillissement:optimisationDveloppement de ce qui est encore possible

  • Vieillissement:compensation:Remplacer ce qui ne peut tre fait par :-dautres actions-des stratgies de compensations-la recherche de laide

  • La rsilienceCapacit rsister sans se rompre,par des attitudes vaincre, rebondir ou utiliser ladversit et recherches despaces de non-adversitImportance de la personnalit antrieure(Boris Cyrulnik)

  • Quand on ne peut plusRsilience puiseImage de soi bousculeCumul et rapidit dvnements dltresVulnrabilitDanger extrme de rupture

  • UN ART DE VIEILLIR ?