IMMUNOTHÉRAPIE : PRINCIPAUX EFFETS SECONDAIRES, · PDF file PRINCIPAUX EFFETS...

Click here to load reader

  • date post

    29-Jul-2020
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of IMMUNOTHÉRAPIE : PRINCIPAUX EFFETS SECONDAIRES, · PDF file PRINCIPAUX EFFETS...

  • Pr Olivier ADOTEVI

    CHRU De Besançon

    12 novembre 2015

    IMMUNOTHÉRAPIE :

    PRINCIPAUX EFFETS

    SECONDAIRES, PRÉVENTION ET

    TRAITEMENTS

  • Ces dernières années: 2 concepts révolutionnaires

    Cibler l’hôte

    Cibler la tumeur Immunothérapie Thérapie

    ciblée

  • Phase infra clinique Phase clinique 3

    Cancer et immunité, les trois phases « E »

  • 4

    Principe de l’immunothérapie anti-cancer

    IMMUNOTOLERANCE

    RESET

  •  Principe = Bloquer les inhibiteurs des lymphocytes T antitumoraux 5

    Les tumeurs développent de multiples mécanismes

    d’échappement au système immunitaire

  • Topalian et al Curr Opi Immunol 2009

    Rôle de CTLA4 et PD1 dans la régulation de

    l’activation lymphocytaire T

  • « Réactivation des réponses immunitaires antitumorales chez le patients »

    Réactivation des LT anti-tumoraux

    Anti-CTLA-4: Ipilimumab

    Anti-PD1: Nivolumab

    Blocage des récepteurs inhibiteurs de la réponse

    immunitaire antitumorale par des anticorps

  • Ac anti-PD1: NIVOLUMAB OPDIVO®

    - Deux conditionnements

    - 100mg/10ml

    - 40mg/4ml

    - Indication : CBNPC localement avancé

    ou métastatique après une chimio antérieure

    - Posologie : 3 mg/kg,toutes les 2 semaines

    - Mode d’administration : perfusion IV de 60 mn

  • Blocage de la voie PD1-PDL-1

    • PD-1 = récepteur inhibiteur sur LT

    • PDL-1 = ligands de PD1

    • PDL-1 = expression tumorale

    Ribas A NEJM 2012

  • 10

    Carcinome pulmonaire épidermoïde

    Nivolumab

    Docetaxel

    (Ribas, NEJM, 2012; Brahmer, NEJM, 2015)

    Efficacité de l’anti-PD1 dans le cancer du poumon

  • Nivolumab, mode

    d’administration

     Règles Administration

     Ni IV direct ni bolus

    IV pendant 60 minutes

    Dans une ligne IV séparée

  • Nivolumab, principaux effets secondaires

    Développement de complications auto-immunes

  • EI GASTROINTESTINAUX

    EI HEPATIQUES

    EI CUTANES

    EI ENDOCRINIENS

    Un diagnostic précoce est essentiel pour minimiser les complications liées au traitement.

    EI PULMONAIRES

    Effets secondaires: développement d’une Auto-immunité

  • EI GASTRO-INTESTINAUX •Diarrhées

    •Douleur abdominale

    •Présence de sang ou mucus

    dans les selles

    EI CUTANES

    Prurit

    Rash (éruption cutanée)

    Desquamation

    EI ENDOCRINIENS

    Hypophyse thyroïde surrénale •Fatigue

    •Maux de tête

    • Troubles psychiques

    •Hypotension

    • Diabète

    EI HEPATIQUES

    -Anomalies des enzymes

    hépatiques (ASAT, ALAT) ou

    bilirubine totale

    - Ictère

    EI PULMONAIRES

    Pneumopathie interstitielle (Toux,

    dyspnée...)

    INFORMATION DU PATIENT

    EI RENAUX Oligo-anurie

    Effets Indésirables: développement d’une Auto-immunité

  • CONDUITE À TENIR

    EI d'origine immunologique / évaluation l'étiologie

    Le nivolumab doit être suspendu

    Administration de corticoïdes

    Des traitements immunosuppresseurs non stéroïdiens doivent être

    ajoutés en cas d'aggravation ou d'absence d'amélioration malgré

    l'utilisation de corticoïdes

  • Merci pour votre attention