E756 - IHEID - 1604101 Expliquer la pauvreté Pauvreté de qui ? Individus / Famille / Nations (le...

download E756 - IHEID - 1604101 Expliquer la pauvreté Pauvreté de qui ? Individus / Famille / Nations (le facteur localisation/environnement…) Pauvreté absolue.

of 32

  • date post

    04-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    114
  • download

    10

Embed Size (px)

Transcript of E756 - IHEID - 1604101 Expliquer la pauvreté Pauvreté de qui ? Individus / Famille / Nations (le...

  • Page 1
  • E756 - IHEID - 1604101 Expliquer la pauvret Pauvret de qui ? Individus / Famille / Nations (le facteur localisation/environnement) Pauvret absolue ou relative (importance de la croissance) Facteurs conjoncturels / structurels ( Les Suds dans la crise ) Multi-dimensionnalit multi-facteurs: importance relative des facteurs (dcomposition de facteurs; qualification des facteurs explicatifs: dterminants, contribuant , maintenant)
  • Page 2
  • E756 - IHEID - 1604102 Expliquer la pauvret: comment procder ? Grandes thories autant de contre-exemple, de dmentis historique aux dterminismes Corrlations fallacieuses (les transitions ne confirment pas toujours les corrlations) Un cadre danalyse; peut-il tout englober ? SLA: pour lanalyse des vulnrables / pauvres Un autre cadre danalyse pour lensemble de la socit ?
  • Page 3
  • E756 - IHEID - 1604103 Expliquer la pauvret: plan 1.SLA / Moyens dexistence durables 2.Les explications courantes, premires (pas de) 3.Equilibre, hritage, trappe 4.Le rle des institutions, lEtat, les politiques publiques
  • Page 4
  • E756 - IHEID - 1604104 1. Sustainable Livelihood / Moyens d existence durables
  • Page 5
  • E756 - IHEID - 1604105 Sustainable livelihood - cadre d analyse 1. Analyse qui part du syst me (processus, structures, contexte/situation) Le syst me d termine/influence l tat des ressources productives : la vuln rabilit des populations le syst me g n re des chocs (aussi des tendances, des saisons, des cycles ) : vuln rabilit accrue, pertes, mort 2. La vuln rabilit est aussi fonction des ressources productives / capital les ressources productives / capital d terminent la capacit de g rer les chocs 3. Int rt pour les strat gies des pauvres
  • Page 6
  • E756 - IHEID - 1604106 Ressources, Stratgies, Rsultats Vulnrabilit / pauvret de ressources productives Stratgies (contraintes) dallocations des ressources productives Location de ses terres agricoles, de ses meilleures terres Minimisation des dpenses dintrants, choix des cultures les moins coteuses en avances Scolarisation restreinte des enfants (cycle obligatoire; seulement les garons) Rsultats : potentiel non ralis Riziculture (au lieu des fruits et lgumes) Rendements moindres Vente avant terme, des rcoltes, des enfants
  • Page 7
  • E756 - IHEID - 1604107 2. Explications courantes Pas de ressources, pas de march, pas de dmocratie pas de capital, pas de ressources humaines Pas la culture
  • Page 8
  • E756 - IHEID - 1604108 Pas de ressources, pas de march, pas de dmocratie 1.Pas de ressources dfavorable certes Agricultures de plaines / de montagnes; Ressources du sous-sol Mais il y a tellement de contre-exemples: Japon / Congo 2.Pas de march Livraisons obligatoires des conomies planifies - pas dincitationindividuelle Barrires douanires et prlvements divers Mais tellement de march sans surplus, de march sans marchands (ceux de lajustement structurel
  • Page 9
  • E756 - IHEID - 1604109 Pas de ressources, pas de march, pas de dmocratie 3. Pas de dmocratie Les dictatures vivent des rentes - MENA, Birmanie, P. Collier, 2007, The Bottom Billion Mais... Nombreux cas intermdiaire Autoritarismes des NPI asiatiques Malaysie vs Algrie Ha-Joon Chang, 2002, Kicking Away the Ladder - Development Strategy in Historical Perspective
  • Page 10
  • E756 - IHEID - 16041010 Pas la culture Daniel Etounga-Manguelle, LAfrique a-t-elle besoin dun programme dajustement culturel ?, 1990 Chinois vs. Malais, Vit vs. ethnies minoritaires, Tutsis / Hutus, commerants peuls, etc. Pas la culture du profit : ide des principes qui priment : safety first (conomie morale) plutt que profit maximal pas/peu dinvestissements (risque) James Scott, The Moral Economy of the Peasants, 1976 Samuel Popkin, The Rational Peasant, 1979 Coexistence de stratgies dfensives / prventives (contre le risque) et offensives / risques (pour la croissance et laccumulation) subsistance marchande J.-P. Olivier de Sardan, Anthropologie et Dveloppement, 1995
  • Page 11
  • E756 - IHEID - 16041011 Les pas de Thse de J. Sachs: le dveloppement ne marche pas : pas dpargne, pas de commerce, pas de progrs technologique, pas de boom des ressources The End of Poverty, Jeffrey Sachs (2006)
  • Page 12
  • E756 - IHEID - 16041012 Culture du, ou besoin de, dveloppement ? Besoin objectif: constat que des socits nont pas (toujours) besoin de se dvelopper M. Sahlins, ge de pierre, ge dabondance Angleterre et France pour le dveloppement de lextraction de charbon Rgions o les densits de population nont pas exig de changement technique: Afrique peu peuple vs. Chine qui a besoin de lagriculture irrigue et de faire migrer des excdents de population) Besoin subjectif: lvolution de la pauvret, absolue ou relative, ressentie ou relle, sexplique par lvolution des normes sociales
  • Page 13
  • E756 - IHEID - 16041013 3. Equilibre, Hritage, Trappes
  • Page 14
  • E756 - IHEID - 16041014 Equilibre de la pauvret Equilibre de la pauvret - J. K. Galbraith (Mass poverty, 1976) Existence proche du niveau de subsistance qui ne permet ni pargne, ni investissement (pas de progrs des performances productives) Tout accroissement de revenu est annul par la consommation et la reproduction (malthusianisme) rtablissement du niveau antrieur de pauvret -Accommodation la pauvret : rsignation plutt que la frustration Issue: partage de la pauvret - lagriculture absorbe de plus en plus de main duvre C. Geertz C., Agricultural Involution, 1963 - Minorit qui ne saccommode pas ! Thories sans interfrences
  • Page 15
  • E756 - IHEID - 16041015 Les hritages (1) de la pauvret Thorie du non dveloppement industriel en Asie des Moussons Pas dautre choix que de cultiver du paddy (rgime des pluies, humidit) Riziculture est trs exigeante en travail et le calendrier agricole trs strict Ce qui explique les fortes densits de population Peu despaces pour llevage Peu dopportunits de semployer durant les priodes creuses Ne permet pas de librer de la mdo pour un autre secteur Difficult de mcaniser la riziculture (/craliculture sche) Pas de spcialisation des exploitations F. Bray F., The Rice economies, 1986 T. Oshima H. T. Economic Growth in Monsoon Asia, 1987
  • Page 16
  • E756 - IHEID - 16041016 Les hritages (2) de la colonisation Thorie gnrale: les conomies ont t maintenues dans un tat de non-dveloppement, darriration et de dpendance pendant et aprs la colonisation 1.Accaparement des ressources naturelles 2.Formation des populations limite aux besoins de relais des administrations coloniales (excutants et compradores)
  • Page 17
  • E756 - IHEID - 16041017 Les hritages (2) de la colonisation 3. Dstructuration des conomies locales Imposition des cultures de plantation pour lexportation (Indonsie), impt en numraire Dstructuration du secteur vivrier Modification des changes extraversion (rcoltes levages en Afrique de lOuest) Dficit et dpendance alimentaires Constitution de la grande proprit foncire (Amrique Latine, Philippines) J. Chonchol, 1995, systmes agraires en Amrique Latine Artisanats et industries artisanales: produits du coton en Inde et en Thalande S. Resnick, 1970, Journal of Economic History (30)
  • Page 18
  • E756 - IHEID - 16041018 Limites de ce type dexplication: 1.Analyse: hritage a pes diffremment : continent africain la colonisation anglaise aurait laiss un meilleur hritage que la franaise Modle du Ghana en Afrique de lOuest! Mais les Anglais avaient colonis les meilleurs espaces la fin du XIXme sicle 2.Focalisation / mise en perspective: lhritage date... Les dcolonisations ! Pas de changement structurel avec les dcolonisations Beyond the African Tragedy, M. Smith (2006) Ngrologie, S. Smith (2005) Les hritages (2) de la colonisation
  • Page 19
  • E756 - IHEID - 16041019 Ponction du service de la dette, hypothque des ressources naturelles (en remboursement) Appauvrissement des catgories salaries du secteur publique en milieu urbain + rpercussions (capacit de prise en charge par les fonctionnaires) Rduction / suppression des soutiens au secteur agricole D-subventionnement et privatisation des services publics Rduction de loffre de services publiques Exposition renforce la concurrence internationale des producteurs locaux (libralisation commerciale) Les hritages (3) de lajustement structurel
  • Page 20
  • E756 - IHEID - 16041020 G. Durufl, 1988, L'ajustement structurel en Afrique: Sngal, Cte d'Ivoire, Madagascar B. Destremeau et al., 2004, Dynamiques de la pauvret en Afrique du Nord et au Moyen-Orient G. Indart, 2004, Economic Reforms, Growth and Inequality in Latin America Les hritages (3) de lajustement structurel
  • Page 21
  • E756 - IHEID - 16041021 Des hritages aux trappes pauvret 4 propositions principales 1.Thorie selon laquelle la pauvret entrave la croissance 2.Thorie dune aggravation de la pauvret 3.Thorie selon laquelle laide ne marche pas (pas de croissance) 4.Thorie selon laquelle le commerce global ne permet pas dinsertion internationale des PMA (Charles Gore, UNCTAD) Trappes: thories de la persistence de la pauvret Dni des thories de la croissance Dni de la thorie de la convergence et de la croissance pro- pauvre Poverty Traps, S. Bowles and al. (2006)
  • Page 22
  • E756 - IHEID - 16041022 Trappes pauvret 1.Thorie selon laquelle la pauvret entrave la croissance Effets de seuil Laugmentation du revenu ne permet pas de diminuer lincidence de la pauvret (trop profo