Chap2 tes 2014_diapo_fluctuations_(ph_w)

of 113 /113
Comment expliquer l'instabilité de la croissance ? Chapitre 2 - TES 4- 2014/2015 - PhW Manuel Sciences Economiques et Sociales Tle ES éd. 2012 Hatier pages 40 à 61

Embed Size (px)

Transcript of Chap2 tes 2014_diapo_fluctuations_(ph_w)

  • 1. Comment expliquerl'instabilit de la croissance ?Chapitre 2 - TES 4- 2014/2015 - PhWManuel Sciences Economiques et Sociales Tle ES d. 2012 Hatierpages 40 61

2. Thmes etquestionnementNotions Indications complmentairesFluctuationsconomiques, criseconomique, dsinflation,croissance potentielle,dpression, dflation.--------------------------Acquis de premire :inflation, politiquemontaire, politiquebudgtaire, politiqueconjoncturelle, chmage,demande globale----------------------L'observation des fluctuationsconomiques permettra de mettrel'accent sur la variabilit de lacroissance et sur l'existence depriodes de crise. On prsentera lesides directrices des principauxschmas explicatifs des fluctuations(chocs d'offre et de demande, cycledu crdit), en insistant notammentsur les liens avec la demandeglobale. En faisant rfrence auprogramme de premire, onrappellera le rle des politiquesmacro-conomiques (nationales eteuropennes) dans la gestion desfluctuations conjoncturelles.On analysera les mcanismescumulatifs susceptibles d'engendrerdflation et dpression conomiqueet leurs consquences sur lechmage de masse1.2 Commentexpliquerl'instabilit de lacroissance ? 3. Qu'est ce qu'une crise? 4. Qu'est ce qu'une crise?Rappel des questions-Comment dfinir la crise ?-Quels en sont lessymptmes ?- Quelles en sont les causes ? 5. Comment dfinir la crise ?Pratiquement tous les groupes mettent en vidence le fait que lacrise est un point de rupture ou de retournement : le passagedun tendance la hausse une tendance la baisse.Quelquefois, on tend la notion de crise la priode qui suit ceretournement, cest--dire la dpression. Le principal aspect de lacrise, cest la fin ou du moins le ralentissement de la croissance,voire mme la baisse de la production (1929, 1975, 2009)On associe souvent la crise un vnement dclencheur. Lejeudi 24 octobre 1929 (Black Thursday), le quadruplement duprix du ptrole le 16 octobre 1973, la crise des subprimes avec lachute des cours en octobre 2008 (oui, octobre nest pas un bonmois) sont des vnements qui sont associs des crisesMais il ne faut pas confondre ltincelle et le baril de poudre. Si lacrise se dclenche cest parce quil y a des causes profondes etstructurelles (et pas seulement conjoncturelles ou exognes) quila provoque. 6. Les crises financiresne sont pas rares...La Grande Dpression dbute le vendredi 9mai 1873 Vienne o la Bourse seffondresous le poids de la spculation, provoquant lafaillite de plusieurs banques viennoises, sous lepoids des emprunts hypothcaires. Larcession est rapide : les banqueseuropennes manquent de liquidits et ne sefont plus confiance, rendant les prtsinterbancaires extrmement coteux.Le krach affecte peu de temps ensuite laBourse de New York 7. La crise de 1929Le krach de 1929 est une crise boursire quise droula la Bourse de New York entre le24 octobre et le 29 octobre 1929. Cetvnement marque le dbut de la Grandedpression, la plus grande crise conomiquedu XXe sicle. Les jours-cls du krach onthrit de surnoms distincts : le 24 octobre estappel jeudi noir, le 28 octobre est le lundi 8. La crise de 198716 octobre 1987, le DowJones perd 4%19 octobre 1987 : BlackMonday. -22,6% pour le DowJones (en 1929 ctait -12%).Toutes les placeseuropennes seffondrent. 9. Dans la priodercente...Au cours des 10 dernires annes : 5 crises financires(crise asiatique de 1997, LTCM en 1998, "bulle internet" de2000, Enron en 2001 et Subprimes partir de lt 2007) 10. Krach !Octobre2008 11. ca Krach departout... 12. Question dbattre : Faut-il obligatoirement quela production baisse pour quon qualifie le pays encrise ? certains pensent que la production peutcontinuer daugmenter mme pendant une crise.La crise veut-elle dire que la croissance eststoppe ? ou rcession ? ou ralentissement ? 13. 1) Le PIB tait moins lev en 1961 quen 19602) Le PIB a baiss de 2,3% en 2009.3) La croissance a augment de 4% en 1978.4) La croissance du PIB a t moins forte en 1989qu'en 1988.5) Le PIB a baiss de 2,1 points de % entre 2000et 2001.6) La croissance a ralenti entre 1982 et 1983.7) Le PIB a diminu en 1990.8) La croissance a baiss de 0,9% en 1993.9) Le PIB tait plus lev en 1969 qu la fin del'anne 2011.10) La croissance a augment de 2 points de %entre 1972 et 1973. 14. Causes de la crise- phnomne cumulatif-la crise affecte les prvisions des agents conomiques.prophties auto-ralisatrices (self-full-filling prophecy)-Parmi les causes de la crise frquemment cites on note ladette et notamment le dficit public, les phnomnesspculatifs, lexcs de crdit et de monnaie-On voque aussi une analyse en termes dOffre et deDemande. La crise pourrait tre alors lie uneinsuffisance de la Demande (ou un simple ralentissement), ou un excs dOffre. On pourrait aussi envisagerlinverse en parlant dune insuffisance de lOffre. 15. Question dbattre : Lanalyse de la crise estune question cruciale car elle renvoie auxpolitiques mettre en oeuvre pour en sortir.Selon le diagnostic, les rponses peuvent trediffrentes. Faut-il mettre en place une politiquedaustrit pour sortir de la crise ? Faut-il aucontraire relancer la Demande ? 16. Symptmes etconsquences ralentissement de la croissance Chmage Faillites d'entreprises baisse du pouvoir d'achat baisse des investissements rtrcissement du crditeffets sur les prix? 17. Les effets sur les prixD'une manire gnrale , lorsque la demandechute ( cause du chmage) les prix baissent.Donc la crise se traduit en gnral par unebaisse des prix.Offre >Demande= Baisse des prixEn 1973, cependant, la crise s'est manifesteavec une combinaison inattendue : chmage +inflation.Stagflation 18. Ne pas confondre...Inflation : hausse du niveau gnral des prixDflation : baisse du niveau gnral des prixDsinflation : ralentissement de la hausse desprixSinon... 19. I - Comment explique t-onles fluctuations conomiques?A- Comment dfinir les fluctuations conomiques ?1 un peu de vocabulaire... 20. Fluctuation conomique : On appellefluctuations conomiques lensemble des mouvements deralentissement ou dacclration du rythme de lacroissance conomique.Le reprage des fluctuations sopre grce des sriesstatistiques (annuelles, trimestrielles, mensuelles) quiportent sur le volume de la production, les prix, lechmage, le niveau des stocks, les carnets de commandedes entreprises, etc. (par exemple en France les enqutesde conjoncture ralises par lINSEE). 21. A des priodes de croissance soutenue (expansion)succdent des priodes de forts ralentissements, voire derecul de l'activit productive pendant une priode plus oumoins longue (rcession ou dpression).La dpression est donc une priode caractrise parune contraction cumulative de l'activit conomique(diminution de la production et un accroissement duchmage) ou un ralentissement de la croissance sur unedure relativement longue. 22. La criseAu sens strict, la crise dsigne donc le point deretournement la baisse de l'activit conomique., quimet fin l'expansion.Au sens large, elle englobe la priode de rcessionou de dpression.Le trend de la croissance dsigne la tendance de longuedure de la croissance indpendamment de ses fluctuationsde court terme. 23. I - Comment explique t-onles fluctuations conomiques?A- Comment dfinir les fluctuations conomiques ?1 un peu de vocabulaire...2 Les cycles 24. Lconomie nest pas unlong fleuve tranquilleLactivit conomique connat des mouvements densemble lahausse (haute conjoncture) ou la baisse (basse conjoncture).MouvementsconomiquesMouvements erratiques:guerres, mauvaises rcoltes, grvesMouvements cycliques ouconjoncturelsqui se manifestent de manire rptitive. 25. MouvementsconjoncturelsMouvements saisonniersMouvements de courte dureCycles de KitchinMouvements de moyenne dureCycles de JuglarMouvements de longue dureCycles de Kondratieff 26. Mouvements de courte dureCycles de KitchinLe cycle de Kitchin est un cycle mineur ou cyclecourt. Il a t mis en vidence en 1923. Sa dureest de 3 5 ans. Alternance de croissance et dergression qui sexplique principalement par lesfluctuations de stocks. 27. Mouvements de moyenne dureCycles de JuglarLe cycle Juglar est le cycle majeur ou cycle desaffaires. Sa dure est de 7 10 ans. Il a t misen vidence en 1860.Il sexplique principalement par les fluctuations desinvestissements. 28. Mouvements de moyennedureCycles de JuglarExpansionRepriseCriseDpressionRepriseHauteconjonctureBasseconjoncture10 ans 29. Mouvements de longue dureCycles de KondratieffLe cycle Kondratiev est un cycle de longue duredenviron 50 ans. Il a t mis en vidence en 1925 etconnat 2 phases :une phase ascendante (phase A)une phase descendante (phase B).Il sexplique principalement par le progrs techniqueselon Schumpeter. 30. Mouvements de longue dureCycles de Kondratieff 31. Doc 3 p. 43 32. Les causes desfluctuations Des chocs exognes ("petites crises) Des facteurs lis la croissance antrieure(fluctuations) Des causes structurelles lies desproblmes de rgulation du mode deproduction (grandes crises) 33. I - Comment explique t-on lesfluctuations conomiques ?B - Des chocs d'offre et/ou de demande 34. Lconomie ne tourne pas toujours plein rgime, carles conditions de production, de demande ou definancement peuvent poser problme et ralentir lerythme de croissance.Inversement, des emballements peuvent se produire ;lconomie tourne en surrgime , en surchauffe gnratrice dinflation. Cest le cas lors des booms etdes bulles...Les conomistes disent dans leur jargon (pardon, leurvocabulaire spcialis) que dans les deux cas, il y a uncart entre la production potentielle et la productioneffective (ralise, observe). 35. Qu'est ce qui peut causer un cartentre croissance potentielle etcroissance relle ? Une insuffisance des ressources ou de leurmobilisation (problmes d'offre) Une insuffisance des dbouchs (pb de demande) Un pb de comptitivit et de rentabilit Une demande trop importante (bulle, surchauffe",...) 36. 1 Les chocs doffreLes chocs doffre sont des variationsimportantes des conditions de la production ; ilsdcoulent notamment de la productivit ou duprix des facteurs.Un choc ngatif va entraner une baisse de laproductionUn choc positif va entraner une hausse de laproduction 37. Exemples de chocsd'offre ngatifs hausse du cot des matires premires hausse des salaires suprieure aux gains deproductivit alourdissement de la fiscalit des entreprises chocs climatiques, scheresse, tsunami... Comment ces chocs peuvent-ils tre provoqus? Quels sont les effets engendrs par un tel choc? 38. Hausse duprix du ptroleTransfert desressources versles paysproducteursEffet ngatif surle pouvoir dachatdes mnagesInflationimporteEffet ngatif surla consommationfinaleEffet ngatif surla FBCFEffet ngatif surleCommerceExtrieurChmageRcessionBaisse de larentabilitUn exemple de choc d'offre ngatif : la crise ptrolire de73... 39. Exemples de chocsd'offre positifs dcouverte de nouvelles ressources minires Innovation de productivit baisse des cots salariaux Comment ces chocs peuvent-ils tre provoqus? Quels sont les effets engendrs par un tel choc? 40. 2 Les chocs de demandeDf : un choc de demande est une variation dunedes composantes de la demande globale adresseaux producteurs.Lorsquune des composantes de la demande globaleadresse aux producteurs se modifie, on parle de choc de demande .Lorsque la demande globale est affecte par des chocspositifs, sa hausse peut impulser une phasedexpansion. Inversement, si des chocs de demandengatifs se produisent, ils peuvent provoquer unediminution de la demande globale et conduire unercession. 41. Exemples de chocsde demande ngatifs Hausse des tauxd'intrt baisse des dpensespubliques hausse desprlvementsobligatoires Blocage des salaires Baisse desinvestissements(publics/privs) Baisse de laconjoncture mondiale Hausse forte duchmage Chocs politiques etcrise de confiance Comment ces chocs peuvent-ils tre provoqus? Quels sont les effets engendrs par un tel choc? 42. Exemples dechocsde demandepositifs vous de trouver des exemples 43. Exemples dechocsde demandepositifs augmentation du niveau des revenus augmentation des exportations reprise de l'investissement Comment ces chocs peuvent-ils tre provoqus? Quels sont les effets engendrs par un tel choc? 44. I - Comment explique t-on lesfluctuations conomiques ?B - Des chocs d'offre et/ou de demande3 Dflation et contraction du crdit 45. Document polycopi : le cercle infernalde la dflation en trois tapesDocument 3 Le cercle vicieux de ladflation"page 49 du manuel 46. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, leschocs de demande ngatif, ne se traduisent plusau sens strict du terme, par une dflation lors dechacun de ces chocs, le niveau gnral des prix aen effet continu d'augmenter mais un rythmemoins rapide que nagure, sauf l'issue dupremier choc ptrolier, dont les consquences sesont traduites par l'mergence d'une stagflationcombinant rcession et acclration de l'inflation 47. La dflation, est la contraction des grandeursnominales (prix, salaires, masse montaire), quisaccompagne en gnral de celle des grandeursrelles (demande, production, emploi).En d'autres termes, la dflation est une contractionde l'activit conomique qui se traduit notammentpar la baisse des prix.Selon certaines thories librales, en liminant les producteurs les moinsefficaces, la dflation peut crer les conditions de la reprise. La chute delinvestissement pendant la dflation rduit la demande de capital etfavorise la baisse des taux dintrt, tandis que le chmage contribue ladiminution des salaires. C'est une rgulation par la faillite".Mais de nombreux autres conomistes considrent que seulel'intervention de l'tat peut permettre un redmarrage de l'activitconomique(voir - II - de ce mme chapitre) 48. cercle vicieuxde la DflationAttentisme des mnages (pargneplutt que consommation) => spiralebaissireMoins de bnfices pour lesentreprises, baisse delinvestissement et des salairesLa dflation cause unehausse dutaux d'intrt rel et donc del'endettement=> faillitesla hausse du taux d'intrt relprovoque un credit crunch 49. Le Monde Aout 2014 50. Faiblesse dela DemandeBaisse desprixLes consommateursanticipent une baissedes prix + importanteLes consommateurspargnent par craintede la criseDflationHausse du tauxd'intrt relhausse del'endettementFaillitesperte deconfianceCredit crunch 51. (contraction ducrdit)La situation cause par la crise financire est telleque les banques ne se font plus confiance. Elles refusentdonc de se prter entre elles et cest la banque centralequi doit fournir les liquidits aux marchs.Le phnomne est amplifi par les agences denotation"Credit crunch"une crise au dpart financire se transmet aureste de lconomie car les restrictions de crditaffaiblissent la consommation et linvestissement,donc la croissance 52. Le credit crunch et sesconsquences... La crise bancaire provoque une contraction de loffre decrdit. Les banques deviennent plus exigeantes sur lesconditions dobtention de prts. Taux dintrt plus forts etconditions dendettement plus svres Les entreprises ne peuvent plus se financer :financement de linvestissement ou crdit court terme Les particuliers obtiennent plus difficilement les crditsimmobiliers et les prts la consommation. Rduction de la consommation et de linvestissement Rcession ! 53. Schma de la page49 54. Quelle est la situationactuelle ?Choc d'Offre ou de Demande ? 55. Rappelez la dfinition de lacomptitivit et les diffrentesformes quelle peut prendre.Quest-ce que la rentabilit ?Quels sont selon lauteur leslments qui gnent la rentabilitet la comptitivit des entreprisesfranaises ?Pourquoi peut-on parler dune crisede loffre en ce qui concernelconomie franaise ?Quelles sont les mesures quipeuvent agir sur lOffre ? 56. Rappelez la dfinition de la comptitivit et les diffrentesformes quelle peut prendre.Quest-ce que la rentabilit ?Quels sont selon lauteur les lments qui gnent larentabilit et la comptitivit des entreprises franaises ?Pourquoi peut-on parler dune crise de loffre en ce quiconcerne lconomie franaise ?Quelles sont les mesures qui peuvent agir sur lOffre ? 57. II - Comment gre-t-on lesfluctuations conomiques ? 58. II - Comment gre-t-on les fluctuationsconomiques ?Pourquoi les pouvoirspublics devraient-ilsintervenir ? 59. La politique conjoncturelle est l'ensemble desmesures de politique conomique qui visent agir court terme sur l'conomie.Les moyens utiliss sont essentiellement lapolitique budgtaire et la politique montaire(dj vus en cours de 1re) 60. La politique budgtaire estl'ensemble des mesures ayant desconsquences sur les ressourcesou les dpenses inscrites aubudget de l'Etat et visantdirectement agir sur laconjonctureLa politique montaire estl'ensemble des mesures qui sontdestines agir sur lesconditions du financement del'conomie. Elle passe par la"modification" par la Banquecentrale des taux d'intrt sur lemarch interbancaire. 61. II Comment gre t-on les fluctuationsconomiques ?A Comment stimuler la croissanceconomique ?B Pourquoi et comment lutter contrelinflation ?C Un Policy mix difficile mettre enoeuvre dans le cadre europen 62. Dessine moi lco http://dessinemoileco.com 63. II Comment gre t-on les fluctuations conomiques ?A Comment stimuler la croissance conomique ?1 Agir contre les chocs de demande ngatifs 64. Page 50 65. II Comment gre t-on les fluctuations conomiques ?A Comment stimuler la croissance conomique ?2 Agir contre les chocs d'Offre ngatifs 66. Les politiques de l'offrehausse duprofitbaisse destaux d'intrtsrelsFaiblesdpensespubliquesFaiblesprlvementsobligatoiresPartage de laVA favorableau KFaible inflationInvestissementGains deproductivitComptitivitCroissanceLes profits d'aujourd'hui sont les investissements de demainet les emplois d'aprs-demainHelmut Schmidt 67. II Comment gre t-on les fluctuationsconomiques ?B Pourquoi et comment lutter contrelinflation ?1 Pourquoi lutter contre l'inflation ?2 comment lutter contre l'inflation ? 68. Linflation est un dsquilibre macro-conomiquequi se traduit par la haussedu niveau gnral des prixInflationInflation par les cotsInflation importeInflation montaireInflation par la demande(offre insuffisante) 69. Les responsables ?Excsde lademandeLes entreprisesMultiplication desinvestissementsLes mnagesAugmentation de laconsommation par lerecours au crditLEtatPolitique de soutien lactivitfinancire par ledficit budgtaire 70. Insuffisance Les responsables ?de loffreLes entreprisesLes capacits deproduction sontinsuffisantesLEtatLes infrastructuressont insuffisanteset freinent ledveloppementconomique 71. document 3 p.53 72. Baisse du pouvoir dachatBrouillard : difficults anticiperSi diffrentiel dinflationBaisse comptitivitEuthanasie des rentiersdissuade les prteurset lpargne 73. II Comment gre t-on les fluctuationsconomiques ?B Pourquoi et comment lutter contrelinflation ?2 comment lutter contre l'inflation ? 74. page 53 75. comment lutter contre l'inflation ? Politique montaire restrictive : hausse destaux dintrt Politique budgtaire de lutte contre les dficitset lendettement public Limitation des hausses de revenu actions sur les prix 76. II Comment gre t-on les fluctuationsconomiques ?C Un Policy mix difficile mettre enoeuvre dans le cadre europen1 Une politique montaire unique 77. L'anglicisme policy mix dsigne l art decombiner de manire optimale, en fonction dela position dans le cycle conomique, lesprincipaux moyens daction de la politiqueconomique : la politique budgtaire et lapolitique montaire.Source : Wikipedia 78. Sige de la BCEMario DraghiObjectif: stabilitdes prixIndpendanceInterdiction definancer la dettedun tat 79. Depuis le passage la monnaie unique, la politiquemontaire en Europe a t confie la BCE.Les Etats membres ont donc perdu leur souveraineten matire de politique montaire traversplusieurs tapes :- les critres de convergence de Maastricht (1992)- le Pacte de stabilit et de Croissance (Amsterdam1997)- lUnion Montaire (1999) 80. Lexigence de comptitivit a donn la politiquemontaire le rle prioritaire de lutte contrelinflation (maintien de la stabilit des prix < 2%)lobjectif tant de casser dventuellesanticipations inflationnistes et de permettre que lesdiffrents acteurs bnficient dune absencedincertitude quant lvolution long terme duniveau gnral des prix. 81. Les contraintes induites par l'UEM et la mondialisationDocument 3 p. 51 82. II Comment gre t-on les fluctuationsconomiques ?C Un Policy mix difficile mettre enoeuvre dans le cadre europen2 Des politiques budgtairescontraintes et non coordonnes 83. LUnion Europnne a fait adopter le "Pacte deStabilit Budgtaire", qui impose la "rgle dor"(quilibre des budgets publics, sauf en cas dercession).Le pacte budgtaire europen est officiellementappel trait sur la stabilit, la coordination et lagouvernance (TSCG) il a t adopt par la France 84. Sinonamende ? 85. document 4 p. 51 86. Pour rviser ?page 61 87. Pour rviser ?page 60