Variations des mucopolysaccharides totaux et des mucoprotides du sérum au cours des...

Click here to load reader

  • date post

    26-Sep-2016
  • Category

    Documents

  • view

    231
  • download

    5

Embed Size (px)

Transcript of Variations des mucopolysaccharides totaux et des mucoprotides du sérum au cours des...

  • Actn Medica Scandinavicn. Vol. CLX, fasc. 111, 1958.

    Clinique MQdicale, H8pital St. Pierre, UniversitQ de Bruxelles.

    Vwistions des ~~iucopolysncchnildes totniis et des mucopro- tides du s8rnm nu coui*s des affections d6ghBrtitives vascu-

    lilircs. Influence du foie et des corticosurrennles.

    Par

    P. A. BASTENIE, V. CONARD, 11. OOMS e t M. SUCZS-JERBIEST.

    (Ce travail est parvenu A la redaction lo 20 septeinbre 1957.)

    De iiombreuses conditions pathologiques influencent le taux des mucopoly- saccharides plasmatiques. On observe une augmentation de ces substances dans des conditions fort variees: dam les collagenoses, les infections aigues et chroniques, Iinfarctus du myocarde, les nCoplasmes (6, 11, 14, 15, 20, 25 A 32, 36, 44). On peut dire quen priiicipe toute affection dCgCn6rative ou inflammatoire saccornpagne dune telle 6lCvation. Plus rares sont les Ctats entrainant une reduction de ces taux.

    MalgrC un grand nomhre de travaux, lorigine des mucopolysaccharides et leur rcile en physiologie et en pathologie sont encore ma1 definis.

    Daiis le present travail nous nenvisagerons que les modifications des muco- polysaccharides plasmatiques en rapport avec les lesions dCg6nCratives vasculaires likes A llge, au diah&te ou A lhypertension, et Iintervention possible du foie et du cortex surrenal dans ces variations.

    Maiteriel et niethodc.

    JlPthodes. La mkthode de dosage des mucopolysaccharides totaux du sCruin dkrive des techniques decrites par Sheppard et Everett (48), Shetlar et coll. (49) e t Badin et coll. (45) (prCcipitation par lalcool absolu, hydrolyse acide A chaud et colorimetrie par addition de tryptophane).

    Le dosage des mucoprotCines, suivant la technique de Rimington (46, 47) se tliff6rencie de la nikthode precedente uniquement par le mode de prkcipitation: .~ ~~

    (Travail ayant b6nBficiB dun subside du Fonds National de la Recherche Scientifique et du Centre de Recherches Cliniques concernant les maladies endocriniennes, le diabBte et les maladies de la nutri- tion.)

    16 -373599. Actn m e d . Scandinau. ToI. C L X .

  • 206 P. A. BASTENIE, V. CONARD, H. OOMS, M. SUCZS-VERBIEST.

    celui-ci consiste en 1'6limination des autres proteines par l'acide perchlorique. Les mucoproteines restees en solution sont pr6cipit6es it leur tour par l'acide phos- photungstique.

    Matdriel clinique. Les dosages ont 6tB effectuQs chez: 1" une s&ie de sujets normaux, bgks de 19 & 23 ans, en parfait Btat de sant6,

    avec contrBle urinaire, de la vitesse de sedimentation, micro radiographie pul- monaire. 8 de cas 16 sujets ont QtQ Qtudies 2 it 8 semaines aprhs vaccinations anti- tktanique et antityphique.

    2" une serie de sujets normaux Ages de 40 it 60 ans, ne presentant aucun signe d'affection vasculaire dQg6nbrative.

    3" un groupe de sujets atteints d'affections h8patiques: a) 5 sujets presentant une hepatite parenchymateuse avec alteration importante

    b) 4 patients atteints de cirrhose, en phase icthrique.

    4" des patients hypertendus bg6s en nioyenne de 50 ans, classes en: a) hypertendus exempts d'alt6rations renales dkcelables, b) hypertendus presentant des lesions renales nettes, mises en evidence par

    une albuminurie persistante, une cylindrurie, une urBe sanguine superieure it 50 mg%, une clearance ureique inft5rieure B 50 % de la normale.

    des tests hepatiques.

    5" des sujets diabetiques classes en deux categories: a) diabktiques sans complications apprhciables, b) diabetiques presentant dee lesions dQg6neratives importantes: artkrite,

    6" un groupe de sujets atteints d'hypocorticisme comportant: un patient addi- sonien, deux sujets ayant subi, l'un une surrhalectomie totale bilaterale pour hypertension, l'autre une surrenalectomie subtotale bilaterale pour Cushing; un sujet en &at d'hypocorticisme secondaire & une insuffisance hypophysaire par adhome chromophohe.

    7" un groupe de sujets atteints d'hypercorticisme comprenant: deux sujets presentant un syndrome d' Achard-Thiers; une patiente atteinte d'hypercorticisme avec diabhte, qui aprhs surrenalectomie subtotale a present6 une remission de touv ses symptbmes; trois sujets atteints syndrome de Cushing net.

    gangrhne, polyn6vrite, retinopathie, lesions rknales.

    RBsultats.

    Les resultats des dosages se trouvent consign& dans les tableaux 1 & 4. Le tableau 1 donne les valeurs des mucopolysaccharides e t des mucoprottkes

    enregistrees chez les sujets normaux jeunes avant et aprhs vaccination et chez des sujets bg6s.

    Comme le montrent ces tableaux, la vaccination influence notablement le taux

  • VARIATIONS DES MUCOPOLYSACCHARIDES TOTAUX. 207

    Sujets normaux jeunes

    Non vaccines 1 Vaccines Normaux &g6s

    A. normaux jeunes non vaccinCs

    B. normaux jeunes aprb vacci- nation ....................

    C. normaux lgds .............

    4

    7

    10

    Age

    19-24

    19-24

    40-60

    & 0.87 12.6

    19.8 f 1.4

    11.6 & 2 . 4

    Mucopolysac. totaux

    8

    8

    17

    110 f 5.9

    113.6 f 4.4

    131 f 19.8

    Mucoproteines

    A--13.. ..... 14 0.961 0.4 > p > 0.3 A-C.. . . . . . ;23 5.73 p < 0.001

    9 9.6 p < 0.001

    12 0.806 0.5 > p > 0.4

    des mucoproteines seriques, alors que lbge modifie nettement la concentration des mucopolysaccharides. Lanalyse mathematique demontre limportance de oes modifications (Tableau 1). Ces resultats confirment les donnees de la litterature. Hammerstrom et Kuhn (12, 40) observent chez le cobaye et le chien a p r h immuni- sation une elevation des mucoproteines seriques. Shetlar et coll. ont observe comine nous une augmentation des mucopolysaccharides en fonction de 18ge des sujets explores.

    Le tableau 2 resume les resultats de nos constatations en ce qui concerne les malades atteints soit dhypertension, soit de diab8te.

    Lhypertension seule ne modifie pas le taux des glycoproteines sanguines tant que napparaissent pas de lesions renales. I1 faut bien entendu comparer le taux des mucopolysaccharides sanguins & celui de sujets du m&me Age, puisque comme nous venons de le voir, ce facteur seul entraine des modifications importantes.

  • 208 P. A. BASTENIE, V. CONARD, H. OOMS, M. SUCZS-VERBIEST.

    280

    2 6 0 .

    2 4 0 .

    220

    200.

    180,

    . . ' , i '

    b 0 .

    6 0 .

    4 0 .

    MUCrnOTiDES

    R

    qj _1 . ..

    . . !

    20 1 ( I B C D E C C U J ~ B C D E C G U J

    38

    36

    34

    32

    50

    28

    26

    2b

    22

    20

    18

    16

    I L

    12

    10

    8

    6

    c

    2

    Fig. 1. Resultats des dosages des mucopolysaccharides totaux et des mucoprotides: chaque point corre- spond iL nn dosage individuel. D'autre part Ee trouvent indiques: la moyenne et les valenrs de & 1 0.

    A. Normaux jeunes - non vaccin6s. 'u. Normaux jeunes - recemment vaccinbs. C. Normaux tighs. D. Hypertendus sans lesions rha l e s decelables. E. Hypertendus avec lesions rhnales. F. Diabbtiques sans complications. G. Diabhtiques avec complications. H. Hypercorticisme. J. Hypocorticisme.

    Le cliabhte sans complications n'entraine en general que cle faibles variations de la concentration des mucopolysaccharides skriques, B la limite de la signification statistique. Cependant un certain nombre de diab6tiques accusent d6j B des chiffres supkrieurs aux valeurs normales. Les alterations d6gknkratives provoquent daris la majorit6 des cas de grosses modifications de ces concentrations (fig. 1).

  • VARIATIONS DES MUCOPOLYSACCHARIDES TOTAUX. 209

    10

    23

    9

    50

    65

    C. Norniaux Bg6s ............... D. Hypertendus sans IBsions rBnales

    11.6 f 2.4

    13.9 & 5.2

    17.6 & 5.3

    13.3 f 4.5

    18 & 6.51

    E. Hypertendus avec lksions rknales

    40-60 56

    (33-79) 44

    (31-64) 59

    (20-79) 64

    (40-78)

    F. Diabbte sans compl. dude moy- enne 2 ans ...................

    G. Diabhte avec compl. dur6e moy- enne10 ans ..................

    17

    23

    11

    54

    77

    Tableau 9.

    38 26 69

    ~ 129

    Age Mucopolysac. totaux

    31 17 68 113

    1.34 0.2 > p > 0.1 3.21

    1.14 0.3 > p > 0.2 0.01 > p > 0.001

    4.36 p < 0.001

    - X 8

    0.847 1.79

    2.31

    4.20

    131 f 19.8

    136.5 f 25.3

    148 f 25

    146 & 27

    169.5 f 34.5

    0.5 > p > 0.4 0.1 > p > 0.05 0.05 > p > 0.02

    p < 0.001

    MucoprotBines mg %

    8

    Groupes I Mucopolysac. totaux 1 MucoprotBines

    C-D ........... C-E ........... C-F ........... F-G ...........

    N I I P N I I P

    Le tableau 3 fournit les r6sultats relev6s dans quelques cas d'affections h6pati- ques.

    Tableau 3.

    HBpatites

    2. H . 4 0 a . . . . . . . . . . . . 3. F . 5 1 a ............ 4. H . 3 7 a ............ 5. F. 28a . . . . . . . . . . . . Cirrhoses 1. H . 4 9 a ............ 2. F. 5 5 a . . . . . . . . . . . . 3. H . 6 1 a . . . . . . . . . . . . 4. F. 53a . . . . . . . . . . . . 5 . F . 1 7 a ............ 6. F. 6 2 a . . . . . . . . . . . .

    1. F. -

    M.P.S.

    90 107 125 60

    146

    232 174 145 138 102 116 123 193

    Mpr.

    8.8 2.6 3.8 9.4 9.2

    6.6 7 7

    18.5 7.8 6.6

    15 9

    HBpatite grave. Tests hBpat. + + + HBpatite grave. Tests h6pat. + + + HBpatite grave. Tests hBpat. + + + Intoxic. au Phosph. Tests h6p. + + -t HBpatite. Tests h6pat. + + +

    Cirrho