REVEIL PENITENTIAIRE JUSTICE N°85

download REVEIL PENITENTIAIRE JUSTICE N°85

of 28

  • date post

    13-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    220
  • download

    2

Embed Size (px)

description

Revue trimestrielle d'informations syndicales - Mars 2010

Transcript of REVEIL PENITENTIAIRE JUSTICE N°85

  • lepnitentiaire

    rveilJustice n85Trimestriel dinformations syndicales - Mars 2010

    En

    semble

    ,

    btiss

    ons

    les ME

    TIERS

    PENITE

    NTIAIR

    ES

    DE DEM

    AIN !

  • Dmnagement

    Actualit :

    LUFAP-Unsa a chang dadresse| Dmnagement |

    emai

    l :se

    cretar

    iat.fe

    derati

    on@

    ufap.f

    rsi

    te in

    tern

    et : w

    ww.uf

    ap.fr

    UFAP-UNSa

    12, Villa de Lourcine

    75014 Paris

    tl : 01 800 588 20

    fax : 01 800 588 21

    14e

    3 Edito

    4 - 6 Groupe de travail [ Etablissement Pour Mineurs ]

    7 - 10 Groupe de travail [ UHSI ]

    11 Action Sociale

    12 - 15 Groupe de travail [ Surveillants ]

    16 GMF

    17 Lettre ouverte

    18 - 21 Groupe de travail [ Premiers Surveillants et Majors ]

    22 - 23 Article Luciano Ducceschi

    24 - 26 Presse

    27 Bureaux locaux

    28 Biard Dmnagement

    sommaire

    RPJ85

  • 3dito dito dito dito dito dito dito dito dito dito ditoChers camarades, chers collgues,

    Cet dito nest autre que la prface du recueil des travaux de rflexions que lUFAP-UNSa a mis en place depuis maintenant deux ans (avec la participation de nombreux adhrents) afin de faire le point sur nos missions et par consquent sur nos conditions de travail pour permettre la premire Organisation Syndicale de proposer une alternative cohrente et pragmatique, alors mme que cette administration va connatre de profonds changements tant sur le fond que sur la forme !

    Daucuns ignorent le contexte dans lequel nous voluons, avec une loi pnitentiaire qui nous rserve la grande dsillusion ; une Rvision Gnrale

    des Politiques Publiques promettant la fermeture de nombreux tablissements, pour reconstruire des usines voyous au lieu dtablissements spcialiss, adapts et taille humaine ; une population pnale de plus en plus violente, destructure et atteinte de profonds troubles psychologiques et psychiatriques ; avec une administration dirige par le pouvoir politique aux antipodes de nos difficults et de la lgitime Reconnaissance que ce Pays nous doit !

    Du Prsident de la Rpublique aux Chefs dtablissements, en passant par le Gouvernement, la Chancellerie et la DAP, un seul leitmotiv compte : pas de vague et surtout que cela cote le moins cher possible, tant pis pour la casse !

    Cest dailleurs, ce quont compris depuis bien longtemps les diffrents groupes industriels, qui se sont engouffrs dans la brche, proposant de financer la construction de prisons au rabais , avec la cl la gestion financire de la vie en collectivit dans ces structures. Autant dire que si pour nous, professionnels pnitentiaires, la copie est revoir, elle est extrmement juteuse pour eux. De plus, cela vient dresponsabiliser la classe politique. Cest ce quils appellent le gagnant/gagnant .

    Cest au regard de ce contexte alarmant que lUFAP-UNSa sest lance dans une nouvelle offensive, visant travers les rendus de ces groupes de travail rcrire nos missions et surtout la manire dont nous souhaitons les conduire, sans occulter nos conditions de travail et la Reconnaissance qui nous est due afin de tendre vers une administration pnitentiaire sre, moderne et rnove

    Amicalement,

    Jean-Franois Forget.

    Jean-Franois FORGETSecrtaire Gnralde lUnion FdraleAutonome Pnitentiaire

    LE REVEIL PENITENTIAIRE JUSTICE N85 MARS 2010Trimestriel dinformations syndicales - 0,30 - CPPP N0611 S 07926

    Directeur de publication : Jean-Franois FORGET Rdaction et Administration : 12, Villa de Lourcine 75014 ParisTl : 01 800 588 20 - Fax : 01 800 588 21 - Email : secretariat.federation@ufap.fr - site internet : www.ufap.fr

    Travail excut par des ouvriers syndiqus - Flashage et impression : Color 36 imprimerie ZA, route de Chteauroux 36320 VILLEDIEU/INDRE

  • Les Personnels ont t trs

    bien accueillis LAVAUR et ORVAULT o la direction a mis les petits plats dans les grands, allant mme jusqu organiser des rceptions

    la Mairie.Une fois nest pas coutume, les Personnels ont bnfici dune aide pour la recherche de logement, comme Lavaur avec lARAS de TOULOUSE.Par contre, sur MEYZIEU louverture a t

    prcipite et tout cela sest ressenti dans latmosphre des Personnels ; tout en sachant que ces derniers taient forte majorit stagiaires !

    Sur L A V A U R

    et MEYZIEU les transferts se sont faits en nombre important, ce qui a provoqu pas mal dincidents !.... LUFAP dnonce rgulirement

    cette faon de fonctionner de ladministration et pas uniquement pour les EPM.Les quartiers mineurs ont t vids par de grosses vagues, lexception dORVAULT et PORCHEVILLE qui ont visiblement retenu la leon et ont tal dans la dure les transferts

    pour ne pas avoir de troubles !Sur laspect mthodologique, chaque tablissement a eu sa mthode, tout en sachant que les derniers EPM qui ont ouvert, ont semble-t-il pris note des incidents notamment ceux de MEYZIEU !

    Groupe de travail EPM

    Union Fdrale Autonome Pnitentiaire4

    Reflexion

    Le concept EPM

    (Premires impressions)

    Etaient reprsents :

    EPM de LAVAUR 1 ouvert en Juin 2007 EPM de MEYZIEU 2 ouvert en Juin 2007 EPM dORVAULT 3 ouvert en Fvrier 2008 EPM de PORCHEVILLE 4 ouvert en Avril 2008

    A lENAP, la formation na pas servi grand chose, si ce nest faire une fixation sur les binmes et de la thorie !... Tout va bien se passer pour vous, que ce soit le service, les conditions de travail et les logements !

    Nanmoins, cela ne suffira pas rassurer tout le monde, puisquil y aura lors de cette premire lENAP sur les EPM beaucoup de dmissions et mme un mouvement de protestation !50 % des agents dORVAULT voulaient continuer

    dans la branche Mineurs , 80 % des agents de LAVAUR sont venus pour la mutation dans la rgion toulousaine,2/3 des agents de MEYZIEU taient des stagiaires venus pour le projet EPM.

    Actualit :

    Groupe de travail Etablissements

    pour Mineursarticle Ufap

    1

    3

    4

    2

    Larrive des Mineurs

    Les Personnels

    S agissant du service des Agents, les EPM, tout comme les nouveaux tablissements ont servi de laboratoire pour la DAP, avec la mise en place de services atypiques, comme par exemple :

    Porcheville1 quipe priphrie 1 quipe dtention15 jours (T T R R T T R R R T T T R R)Equipe du matin : 7H15-18H30 avec 45 minutes de pause Equipe du soir : 10H45-21H avec 45 minutes de pause N N R R N N R R R N N N R R sans descente de

    nuit ! 19H 7H304 agents et 1 Prem SvtEquipe priphrie (socio-sas-parloir-porte dentre-dispo) (units de vie) Quartier Arrivants : 7H15-20H30 avec 45 minutes de pause.

    Le Service

  • Groupe de travail EPM

    Union Fdrale Autonome Pnitentiaire5

    Reflexion

    MeyzieuUnit Arrivants Socios / Unit Filles / Dtention-poste priph 7H30 13H30 13H30 20 H 30 Fermeture 20 heures.Nuit 20H30 07H30 (4 Agents)Au depart : S MN DN RH RH / S C C RH RH Coupure 10H45 ou 11 heures (7H30 18H45/ 08H30 20H30Service actuel 4/1 ou 5/1 !!!!!

    Orvault1 quipe infra postes protgs faisant exclusivement nuitJ N N RH RH J N N RH RH

    6H45 18H45 Nuit Porte dcouverte, commandes depuis le PCI 18H45 6H45Nuit week-end 18H45 7H451 quipe detentionM M M M M RH RH S S S S RH RH LJ RH LJ LJ:10H-18H (mvts parloirs) M 6H45-13H15 S 13H15-20H45 WEEK END 7H45-19H35

    Lavaur 1 quipe detention 1 quipe priphrie Priph 7H15-19H15 (week-end 7H45-19H15)

    Les quipes de detention 6H45-14H30 14H-21H30Week-end JOURNEE 7H45-21HS MN DN RH RH mais des services irrguliers, pas dheures supp.Fermeture 20 H !

    Comme on peut le constater, il y a diffrents services, qui par ailleurs ne font pas vraiment lunanimit. Ils sont souvent prouvants et des plus fantasques ! LAVAUR semble sortir du lot, avec un service assez correct, ne gnrant que trs peu dheures supplmentaires, ceci avec le renfort de 3 4 agents depuis louverture tournant sur les postes priphriques.

    Le Service

    Entre le peu de place dans les vestiaires, la salle de repos bien souvent troite, les parkings non protgs, les repas aux caftrias et les rondes de nuit importantes (8 LAVAUR), le moins que lon puisse dire, cest que ce nest pas satisfaisant !

    Sans compter que les fumeurs sont obligs de sortir de lenceinte !

    Pnibilit du Matin + Nuit, nuits successives dans la descente de nuit ; dur, dur le travail en EPM !

    Comme en quartier mineurs, le port de luniforme est mix avec un temps en jogging.

    Nanmoins ces pratiques sont bornes, sans prendre lavis des Personnels !

    L o le danger est IMPORTANT, cest pendant la prise des repas en collectivit le soir, un moment dincidents !... Et pourtant ce nest pas faute de lavoir dnonc en amont !M 6H45-13H15 S 13H15-20H45 WEEK END 7H45-19H35

    Les Conditions de Travail

    Profil dtenu :Pas de structure familiale, rupture, famille monoparentale, sous scolaris, liens familiaux trs fragiles.

    Parloirs : Mercredi/Samedi/Dimanche 45 minutes.

    1/3 de mineurs seulement ont des parloirs ; ce qui peut tre d la dure de lincarcration qui est parfois minime.

    Il peut arriver que certains mineurs restent

    lEPM aprs leurs 18 ans, condition de navoir aucun CRI et un comportement exemplaire.

    Maximum 18 ans et 6 mois !

    Dtenus Masculins et Fminins :

    Les filles sont places dans des units de confiance et non en Units Filles, vu le peu de mineures incarcres.Rsultat des courses une dtenue mineure aurait port plainte pour attouchements par des mineurs sur LAVAUR).

    Tension et agressivit chez les mineurs masculins. Billets doux entre dtenus, ce qui fait monter la pression.

    Agression grave de deux dtenues mineures sur une surveillante ! (MEYZIEU)