Réalisation de moules de qualité à la portée de...

of 18 /18
Réalisation de moules de qualité à la portée de l’amateur Par R.TERRANA, J.DELAMARE et A.QUINCY La réalisation de capots en composites fait souvent un peu peur au constructeur amateur qui préfère souvent travailler le bois ou le métal… Cependant, le travail des composites avec un résultat de qualité est largement à la portée de l’amateur à condition de disposer du bon matériel et d’une méthodologie adéquate. Mais avant de réaliser des capots, il convient de disposer de moules dont la qualité conditionne le résultat final. La réalisation de moules va permettre de partir de capots existants (gros gain de temps) et de réaliser au besoin des copies multiples qui permettent « d’amortir » l’investissement consenti pour les moules. Nous nous proposons dans cet article de montrer pas à pas comment réaliser des moules de qualité à partir de capots originaux. 1

Embed Size (px)

Transcript of Réalisation de moules de qualité à la portée de...

Ralisation de moules de qualit la porte de lamateur

Ralisation de moules de qualit la porte de lamateur

Par R.TERRANA, J.DELAMARE et A.QUINCY

La ralisation de capots en composites fait souvent un peu peur au constructeur amateur qui prfre souvent travailler le bois ou le mtal

Cependant, le travail des composites avec un rsultat de qualit est largement la porte de lamateur condition de disposer du bon matriel et dune mthodologie adquate.

Mais avant de raliser des capots, il convient de disposer de moules dont la qualit conditionne le rsultat final. La ralisation de moules va permettre de partir de capots existants (gros gain de temps) et de raliser au besoin des copies multiples qui permettent damortir linvestissement consenti pour les moules.

Nous nous proposons dans cet article de montrer pas pas comment raliser des moules de qualit partir de capots originaux.

Capots originaux en place sur lavion (MCR4S motoris par Jabiru 3300)

Le deal consiste raliser les moules sans abmer les originaux..

Sur les capots assembls, les orifices (entre dair, naca..) sont occults avec des caches raliss la forme en klgcel, polystyrne, ou contre plaqu 5mm, revtus de scotch alu ou demballage et colls la colle thermo fusible.

Les interstices rsiduels sont bouchs avec de la pte modeler, les trous de vis avec du scotch demballage.

Le plan de joint entre les deux moules est ralis partir de planchettes de contreplaqu de 10mm pralablement soigneusement cires.

Les planchettes sont grossirement mises en forme puis colles leur emplacement grce un large tartinage avec du mastic de carrossier.

Lexcdent de mastic est dcoup soigneusement au cutter (sans abmer les capots..) avant durcissement complet.

Lensemble du plan de joint est en place

Vue de dtail montrant la parfaite adaptation aux contours obtenue (un lger masticage complmentaire peut corriger de lgres imperfections)

Le capot aura t pralablement trait avec du Cirex Si 022 (Agent bouche-pores pour micro-porosit et primaire d'accrochagepour dmoulants semi-permanents.

Le dmoulant PV6 (chantillon en essai. Pas au catalogue: voir avec Sicomin pour en avoir ou quivalent) est ensuite appliqu avec un pulvrisateur et tal avec un chiffon doux immdiatement (attention schage rapide!). Couleur bleute.

Remarquer la naca occulte de mme que les trous de vis

Ne pas oublier de traiter aussi le plan de joint

Vient ensuite le moment (un peu stressant) o on applique au pinceau le gel coat sur les beaux capots tout neufs!!

A ce stade, on peut aller manger ou prendre lapro!

Il faut en effet attendre que le gel coat commence polymriser jusqu atteindre au toucher un collant de style scotch de bureau sans tacher les doigts.

La premire couche de tissu de verre (un taffetas fin lgrement pelucheux qui pouse bien toutes les formes et favorise ladhrence entre les couches) est alors applique et maroufle au rouleau maroufleur et au pinceau tant sur le capot que sur le plan de joint. Le tissu est imprgn avec de la rsine poxy (petit rappel: la temprature est importante: il faut travailler au minimum 19c pour une polymrisation convenable de la rsine. Une temprature suprieure rduit sensiblement le temps de polymrisation mais ce temps est bien suffisant surtout si on est deux).

On sappliquera chasser toutes les bulles dair, particulirement dans les angles et les recoins.

Une deuxime couche de fibre de verre est ensuite mise en place (biaxial fin (125 g/m2): on graisse toute la surface avec de la rsine poxy (au rouleau et au pinceau) puis on applique le tissu sec en marouflant pour bien limprgner et le mettre en forme. On peut thyxotroper la rsine pour favoriser ladhrence initiale du tissu (on rajoute un peu de silice en poudre dedans lors du mlange) .

La troisime couche (biaxiale paisse 318g/m2 ) est mise en place de la mme manire. On note sur la photo que nous avons procd en deux morceaux sans inconvnient par superposition partielle pour raliser plus facilement la partie suprieure aux formes plus tourmentes.

On termine par la pose dun tissu darrachage dont le rle est multiple: absorption de lexcdent de rsine, obtention dune surface finale homogne et mate susceptible de recevoir dautres couches de tissus ou des collages sans ncessiter de ponage pralable.

Aspect (presque) final ci-contre.

A ce stade, on peut aller se coucher et attendre tranquillement la polymrisation complte, jusquau lendemain.

Ds le lever (en pleine forme), on procde lablation des planchettes pour rvler un plan de joint qui donne dj un aperu de la perfection du travail quon est en train de raliser (ne pas hsiter faire de lauto-satisfaction: aide!!).

On en profite pour prparer la deuxime partie du moule de la mme faon que la premire: bouche-pores puis dmoulant, plan de joint compris.

On aura obtur les trous auparavant de la mme manire (plaque klgcel et pte modeler).

Les oprations de stratification sont ensuite absolument identiques (gel coat, trois couches de tissu de verre puis tissu darrachage).

Aprs polymrisation, on met en place des omgas pour rigidifier les moules.

On te une bande de tissu darrachage lendroit voulu, on colle lomga en place la noprne (mousse souple en forme domga) puis on stratifie une couche de tissu de verre pais par dessus.

Lorsque tout est bien polymris, nous voil prts pour le dmoulage final!

On peut enlever au disque diamant lexcs de matire sur les pourtours.

Puis on dcolle progressivement les deux moules en commenant par le plan de joint (sans brutalit!!:un peu de patience permet de venir bout des rsistances sans bobo). On peut saider en injectant de lair comprim la soufflette entre le moule et le capot.

Si tout se passe bien

Vous devez obtenir

CELA!

Remarquer la fidlit des formes, le fini et le brillant de la surface qui augurent bien de la qualit des futurs capots qui sortiront de ces moules.

Listing des fournitures:

* Bouche pore prliminaire :Cirex Si 022 => Agent bouche-pores micro-porosit et primaire d'accrochagepour dmoulants semi-permanents.

* Dmoulant :

PV6 Echantillon en essai. Pas au catalogue.

* Plan de joint :CTP 10 mm ponc fin sur une face et cir puis cir puis cir la cire dedmoulage2 boites de Sintofer

* Gelcoat :Famille DsignationQuantit PU. HT Net HTGel coat SG 520 BLEU 1 KG (n lot 4070501)1 Seau(x) de 1 KG 19,35 -10,00 % 17,42Durcisseur SD 5202 0.320 KG (n lot 4080401)1 Bidon(s) de 0,32 KG 12,42 -10,00 % 11,18* Stratification :

o taffetas fin (genre feutre lger) sur le gel coat (quand adhrence comme scotch)o Puis biaxial fin (125g/m2)o Puis biaxial pais (318g/m2)Mtrages en fonction de la pice mouler

Rsine epoxy SR 1500 3.3 KG 1 Bidon(s) de 3,30 KG 35,34 -10,00 % 31,81

Durcisseur SD 2503 1 KG (n lot 5041901)1 Bidon(s) de 1 KG 21,84 -10,00 % 19,66

* Renfort Omega :Profil polythylne Omga Profil 25/20/30 E220 2.75m (n lot216930) 3 Profil(s) de 2,75 ML 2,106,30

* Tissus darrachage :Accessoire/Vide PEELTEX 30 CM10 ML 0,92 9,20

* Nettoyage :Cirex Si019

* Par la suite, les moules ont t cirs :Cirex Si 66 => Agent semi-permanent nouvelle gnration.

* Gants, pinceaux, rouleau maroufler, masques, actone..

Dtails des produits sur http://www.sicomin.com/home.asp?DisplayLang=fr

PAGE

1