Pythagore Fils d'Apollon Par Fran§ois Millepierres

download Pythagore Fils d'Apollon Par Fran§ois Millepierres

of 141

  • date post

    26-Feb-2018
  • Category

    Documents

  • view

    218
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Pythagore Fils d'Apollon Par Fran§ois Millepierres

  • 7/25/2019 Pythagore Fils d'Apollon Par Franois Millepierres

    1/141

    FILS DAPOLLONPAR FRANOIS MILLEPIERRES

    ILES ESSAIS LX

    VfGALLIMARD

  • 7/25/2019 Pythagore Fils d'Apollon Par Franois Millepierres

    2/141

  • 7/25/2019 Pythagore Fils d'Apollon Par Franois Millepierres

    3/141

    nm

    PYTHAGORE

    FILS DAPOLLON

  • 7/25/2019 Pythagore Fils d'Apollon Par Franois Millepierres

    4/141

    DU MME AUTEUR

    Les Hommes en Cage, avec illustrations dAlfredLefebvre (ditions Notre Camp ).

    La Pyramide dHontsen. Pome dramatique, repr-sent Paris le 15 avril 1932 au Thtre dArt etAction, sous la direction de Mme Louise Lara etM. Edouard Autant (ditions Albert Messein).

    Au Relais du Cheval bleu. Pomes (ditionsAlbert Messein).

    Dune Arche a lautre. Pomes avec frontispice deG. Hendery (Cahiers de la Lucarne).

    A paratre.

    A la Claire Fontaine, rcit breton.La Vie exprimentale de Louis Horel. Essais

    romancs.Polycrate crucifi,pome dramatique.

    PYTHAGOREFILS DAPOLLON

    PAR. FRANOIS MILLEPIERRES

    LES ESSAIS LXII

    tuf

    GALLIMARD

  • 7/25/2019 Pythagore Fils d'Apollon Par Franois Millepierres

    5/141

    Tous droits de traduction, de reproduction et dadaptationrservs pour tous les pays, y compris la Russie,

    Copyright by Librairie Gallimard, 1953.

    AVANTPROPOS

    Je n'ai pas eu la prtention en composant cetouvrage de rivaliser avec les rudits qui, grce leurs patientes et sagaces recherches, ont russi dgager, du moins en partie, la figure de Pytha-

    gore des vgtations parasitaires qui l'enveloppent.Je me suis content, en maidant de leurs travaux,de prsenter au public un personnage dont lenom sonore frappe assez souvent les oreilles, maisdont, la plupart du temps, on ne connat qued'indcis linaments qui transparaissent peine travers un brouillard de lgende.

    La critique du XIXe sicle, critique destructive (le mot est de Renan), hrite de Wolf, taitvraiment trop encline suspecter les textes, et, la suite de Zeller, lequel constatait que les docu

    ments sur Pythagore sont d'autant plus abondantsqu'on sloigne de son poque ce qui porteraita les faire recevoir comme faux certains en sontvenus douter de l'existence mme du sage deSamos 1. Or, qui ne sait que lHistoire travaille lentement et met un temps considrable recueillir

    ses matriaux enfouis sous les dtritus, les gravatset les cendres? Que connaissions-nous de Troieavant Schliemann, de lEgypte avant Champol-lion, de Cnossos avant Evans? Qui ne sait qu

    1. M. Isidore Lvy, par exemple, dans ses Sourcesde la Lgende de Pythagore.

  • 7/25/2019 Pythagore Fils d'Apollon Par Franois Millepierres

    6/141

    8 P Y T H A G O R E F I L S D A P O L L O N

    lexception de quelques familiers, le public contemporain est souvent fort mal renseign sur les

    faits et gestes des personnages les plus en vue?Quant aux familiers sils recueillent parfois quelques notes, il arrive que ces notes sgarent en

    passant des hritiers que sollicitent dautresgots ou dautres occupations, et quelles attendentsouvent plusieurs gnrations avant dtre exhumes du fond dun tiroir et dtre mises au four?

    Pourquoi donc irions-nous rejeter tout ce queles Diogne Larce, les Porphyre et les Jamblique nous ont transmis dans leurs biographies de Py-thagore? Cest ici lun des cas, crivait F. Lenor-mant, o le vritable sens de lHistoire doit segarder des excs dune critique ngative et dissolvante. Ils nont rien invent, soyons-en srs,ils en taient du reste bien incapables. Ils ontcompos leurs ouvrages laide dextraits dauteurs, dont ils citent honntement les noms, auteurs dont certains, comme Aristoxne,Dicarque et Ti-me, avaient pu se renseigner auprs des disciplesdirects du Matre.

    Aussi, dans cette prsentation de Pythagore,navons-nous fait fi daucun des renseignements,

    si tardifs et si dpourvus de garantie quils fussent,que nous fournissent les textes. Nous admettons le sjour en Egypte, nous admettons mme le

    sjour en Babylonie. Pourquoi irions-nous lesnier quand les textes les affirment, et quand cela,tant donn les habitudes du temps, est on ne peut

    plus vraisemblable? Pourvu que tel fait ne prsente pas un anachronisme trop criant, nous lacceptons avec les rserves dusage, et nous essayonsdimaginer ce qui a pu en rsulter.

    Pythagore est la personnification dune grandepoque de la pense humaine. Il reflte dans sonexistence, relle ou lgendaire, les tendances et

    les esprances nouvelles d'une humanit qui netrouve plus de suffisantes satisfactions dans lesanciennes constructions mythiques. Ses biographes,en le faisant voyager travers tous les pays, nont

    pas eu tort, mme si cela nest pas conforme la ralit matrielle. Un Pythagore sdentaire ne

    se comprendrait pas. Il est ncessaire quil pr-grine travers les civilisations et les croyances deson temps. Aussi, pour bien le comprendre, relou lgendaire, on ne saurait se dispenser de peindrele fond historique et gographique sur lequel doit

    se dtacher successivement sa figure. Voil pourquoi je me suis permis de mtendre sur les progrs de lEmpire perse comme sur les derniersjours de lEgypte pharaonique; voil pourquoi jeme suis permis de prsenter un tableau de Sparteet mme une esquisse dAthnes au VIe sicle et cela bien que les textes ne parlent pas dunevisite de Pythagore en cette ville. Pythagore ne

    saurait se comprendre quen fonction de tout cequi lenvironne, mme en dehors de tout contactimmdiat.

    Pythagore en e f f e t est, six sicles avant Jsus-Christ, lannonciateur dune nouvelle conceptiondu monde et de lexistence. Cette conception nou

    velle, dont le besoin se fait alors sentir lhumanit, il ne la pas invente de toutes pices; ilen a plutt recueilli et interprt les lments pars chez les potes, les prtres, les prophtes, les thaumaturges de tous les pays, pour les rassembler en un corps de doctrine harmonieux etsans fissure, propre satisfaire tous les besoinsde lesprit et du cur. Ce nest pas une crationartificielle, un simple jeu de lintelligence.

    Peut-tre me reprochera-t-on de romancer enquelques endroits la vie du sage de Samos. Quandil sagit dun personnage dont la biographie com-

  • 7/25/2019 Pythagore Fils d'Apollon Par Franois Millepierres

    7/141

    10 P Y T H A G O R E F I L S D A P O L L O N

    porte certaines lacunes, il est excusable, je pense,de faire appel aux ressources de l'imaginationpour essayer de les remplir. Mais toutes les foisque cela m'arrive, je le signale, afin que le lecteur ne sy trompe pas. A vrai dire, Pythagore,de son vivant dj, tait pass dans la lgende.

    Nous ne pouvons procder son gard selon lesmthodes rigoureuses de la recherche historique.Si haut que nous remontions aux sources de lin

    formation, Pythagore, sans sintgrer, comme Orphe, dans le mythe pur, se prsente comme untre surnaturel. Pour le figurer selon sa vrit,11 ne convient pas de le dpouiller de ses attributsdivins, en ne conservant de lui, par exemple, que le mathmaticien ou le lgislateur. Il ne convient

    pas non plus den faire seulement un inspir.Cest entre ces deux aspects de sa physionomie que je me suis efforc de me tenir, afin de contenter la fois, si possible, les esprits positifs etles mystiques.

    i

    LENFANT PRODIGE

    Daprs les donnes les plus vraisemblables,Pythagore naquit Samos vers lanne 570avant JsusChrist. Son pre sappelait Mnsarchos, sa mre Pythas ou Parthnis. Mais cer-tains prtendent quil vint au monde Lemnos,et que sa famille, dorigine tyrrhnienne, nestait fixe Samos qtie plus tard, la suitedun exode de la population. On lui attribuegalement comme lieu de naissance la ville dePhlionte, do sa famille aurait t chassepar les Doriens du Ploponse. Enfin on lefait natre Sidon, et lon dit que son pretait de race syrienne. Mais de toute faon,

    on le ramne ds ses premiers jours Samoslionienne, lle heureuse entre toutes, protgedHra, la desse au paon. Cest Samos queses regards se sont ouverts la premire fois lalumire dApollon.

    Samos, qui fait partie du groupe des Sporades, dessine dans ses contours la forme dundauphin qui, du rivage de lAsie vient de sauterdans la mer pour nager vers la Grce continen-tale. Elle nest spare de la cte asiatique oslve le mont Mycale, et o le Mandre, aprstous ses dtours, trouve enfin son embouchure,

  • 7/25/2019 Pythagore Fils d'Apollon Par Franois Millepierres

    8/141

    12 P Y T H A G O R E F I L S D A P O L L O N

    que par un troit bras de mer. Lle est mon-tagneuse, domine par le Cercte louest etlAmplos au centre. Tandis que la cte sep-tentrionale est rocheuse et boise, revtue decyprs, de thuyas et de chnes, le long de la

    cte mridionale stalent de petites plainesdont lune, arrose par lImbrasos, sert de site la ville mme de Samos (actuellement Tigani).Le climat y est particulirement doux, et rap-

    pelle celui de lAttique. La terre y est prodigueen fruits de toutes sortes, si bien que lon pour-rait galement comparer Samos une cornedabondance, dbordante de raisins, dolives, defigues et de grenades, abandonne sur lesflots x. Selon dantiques lgendes, Ance, fils dePosidon et dAstypalaea, aprs avoir pousSamia, fille du Mandre, y serait venu le pre-mier y fonder une colonie. Dans la suite destemps lle avait reu plusieurs noms, harmo-nieux comme ellemme : Parthnie, Dryuse,Mlamphyle, Cyparissie, Stphan, et dautres,pour adopter en dfinitive celui de Samos. LesArgonautes, au cours dune escale, y avaientconsacr, sur le bord de la mer, un temple la desse Hra. Car on prtendait que lpouse

    de Zeus tait ne sous un vieux saule au bord delImbrasos, et que le matre des dieux lavaitenleve pour partager avec elle, en gage dunionlgitime, le rituel gteau de farine blanche.On pouvait encore admirer dans le temple, autemps de Pausanias, une antique s