Petite histoire linguistique de l'AlsAce

download Petite histoire linguistique de l'AlsAce

of 12

  • date post

    05-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Petite histoire linguistique de l'AlsAce

  • 4007

    7 -c

    rd

    its p

    hoto

    s : J

    ean

    Isen

    man

    n /

    J.M

    . Rau

    sche

    nbac

    h /

    Shu

    tter

    sto

    ck /

    Fo

    tolia

    Petite histoire linguistique de lAlsAce

    www.olcalsace.org

    Office pour la Langue et la Culture dAlsace

    Elsassisches Sprochmt

    Klni Gschcht vn de

    elsassischeSproch

  • Bonjo

    urGo

    od m

    orni

    ngGu

    ten A

    bend

    Good

    even

    ing

    Gut

    en M

    orge

    nGu

    eten

    OweGu

    ete

    Mor

    je

    Bons

    oir

  • 3Klni Gschcht vn de elsassische Sproch / Petite histoire linguistique de lAlsAce

    s Elsassische : ws sch dann dss?lalsacien : quest-ce donc ?

    Lalsacien est un dialecte germanique, ce qui signifie que

    parmi les langues indo-europennes, il fait partie du groupe

    linguistique des langues germaniques, auquel appartient

    bien sr lallemand, mais aussi langlais, le nerlandais,

    les langues scandinaves comme le danois, le sudois, le

    norvgien.

    Tout en tant une langue germanique, lalsacien a emprunt,

    au cours de son volution, de nombreux mots la langue

    franaise, bien souvent en les alsacisant , cest--dire

    en transformant leur prononciation et leur accentuation

    selon les rgles des parlers dialectaux alsaciens. A titre

    dexemples, les termes de salutations bonjour et au

    revoir sont devenus en alsacien Bschr (prononc bou-

    chour ou bochoor) et Oraar (prononc orouaar). Lon

    peut galement citer les mots Mmsell (Mademoiselle) et

    Plsier (plaisir).

    bonjour et au revoir

    sont devenus en alsacien

    Bschr (prononc bouchour

    ou bochoor) et Oraar

    (prononc orouaar).

  • 4Klni Gschcht vn de elsassische Sproch / Petite histoire linguistique de lAlsAce

    s Elsassische : a velfltichi Sprochles parlers dialectaux alsaciens

    Le terme dialecte alsacien nest en ralit quune abstraction : en effet, il conviendrait de dire les parlers dialectaux alsaciens . Beaucoup dAlsaciens se plai-sent dire quil existe autant de dialectes que de villes et de villages (lAlsace compte plus de 900 communes !) ce qui nest, vrai dire, pas trs loign de la ralit Cependant, on regroupe traditionnellement les dialectes alsaciens en grandes aires dialectales :

    Lefranciquerhnan, parl en Alsace Bossue (rgion de Sarre-Union, La Petite Pierre) et dans une partie de la Moselle contige. Proche voisin des autres parlers dialectaux de Moselle ou du Luxembourg ;

    Lefranciquerhnanmridional, parl dans lex-trme nord-est de lAlsace (rgion de Wissembourg, Lauterbourg). Proche voisin des dialectes du Palatinat ou de Hesse ;

    Lebas-almaniquedunord, parl dans les rgions de Saverne, Haguenau, Strasbourg et Slestat. Proche voi-sin des dialectes du Bade-Wurtemberg ;

    Lebas-almaniquedusud, parl dans les rgions de Colmar et de Mulhouse. Proche voisin des dialectes parls en Brisgau (Bade-Wurtemberg)

    Le haut-almanique, parl au sud de la rgion dAltkirch, cest--dire dans le Sundgau (extrme sud de lAlsace). Proche voisin du suisse allemand.

    Il existe autant de dialectes que de villes et de villages : lAlsace compte plus de 900 communes !(Obernai)

  • La PetitePierre

    Truchtersheim

    Mothern

    Barr

    Molsheim

    Strasbourg

    Offenburg

    Baden-Baden

    RastattHaguenau

    Wissembourg

    Landau

    Karlsruhe

    Bitche

    Sarrebourg Saverne

    Phalsbourg

    Sarre-Union

    SarregueminesForbach

    Saarbrcken Zweibrcken

    Thionville

    Metz

    Chteau-Salins

    Nancy

    Lunville

    Pirmasens

    Kehl

    Lahr

    Emmendingen

    FreiburgMunster

    Colmar

    Slestat

    Labaroche

    Ribeauvill

    (parler roman)

    Belfort

    Delmont

    Thann

    Guebwiller

    Mulhouse

    Weil a. RheinLrrach

    Basel

    Liestal

    Thur

    I l l

    I l l

    S C H W E I Z

    F R A N C E

    AltkirchSt.-Louis

    St.-Avold

    Ste. Marie-Aux-Mines

    Rh e i n

    Fech

    t

    Bruche

    Rhi

    n

    BA

    DE

    N-

    W

    RT

    TE

    MB

    ER

    G

    VO

    SG

    E S

    B A S - RH I N

    Rhei

    n

    Lauter

    Moder

    Zorn

    Saa r

    Nie

    d

    Nied allemande

    Mos

    el

    le

    R HE I

    N LA N

    D - PF A L Z

    S A A R L AN

    DM O

    S E L L E

    H A U T - R H I N

    DEUTSCHLAND

    Sarr

    e

    5Klni Gschcht vn de elsassische Sproch / Petite histoire linguistique de lAlsAce

    Carte linguistique de lAlsace

    Dialectes almaniques et franciques

    Cette rpartition ne reprsente que de

    grandes tendances : au sein dune mme aire, les varits dialectales

    sont incalculables et il est impossible de dterminer

    o sarrte une aire et o commence une

    autre. Les dlimitations linguistiques sont floues.

    De plus, les dialectes alsaciens interagissent,

    sinfluencent les uns les autres, phnomne accentu de nos jours

    par les mouvements de population, beaucoup plus

    frquents quautrefois.

    Conception : Albert Hudlett 2001 - Ralisation : Julien Bach

  • 6Klni Gschcht vn de elsassische Sproch / Petite histoire linguistique de lAlsAce

    d Gschcht vn de elsassische Sprochle parler alsacien, toute une histoire

    Du IIIe au Ier sicle avant J.-C., lAlsace est habite par les Celtes, peuples venus des pays du Danube qui ont tendu leur culture jusquaux Iles Britanniques. Une seule langue, le celtique, est alors parle dans la rgion. Lon ne sait rien de la langue des habitants qui ont prcd les Celtes et que ceux-ci ont sans doute, leur arrive, chasss ou assimils.

    Les parlers alsaciens sont issus des parlers des Germains, peuples germaniques venus sinstaller sur les deux rives du Rhin suprieur entre les Vosges et la Fort-Noire, essentiellement au cours des IVe et Ve sicles.

    Deux peuples se distinguent parmi les Germains en Alsace : les Francs dune part, qui ont laiss des parlers fran-ciques en usage dans le nord de lAlsace et les Alamans dautre part, qui lon doit probablement des parlers almaniques utiliss dans le reste de la rgion. Les langues anctres des parlers alsaciens daujourdhui voient donc le jour cette priode-l.

    Du IIIe au Ier sicle avant J.C., lAlsace est habite par les Celtes venus des pays du Danube (mur des paiens prs du Mont St-Odile)PhotoAlsace

    Deux peuples se distinguent

    parmi les Germains en Alsace : les

    Francs et les Alamans

    crd

    it ph

    oto

    : Jea

    n Is

    enm

    ann

  • 7Klni Gschcht vn de elsassische Sproch / Petite histoire linguistique de lAlsAce

    A cette poque, il nexiste pas de langue germanique crite standard. Lespace go-linguistique germanique est compos de dialectes germaniques, dont font partie les dialectes parls en Alsace. La langue crite quasi-unique est le latin jusquau XIIIe sicle. Seuls des crits religieux, de la littrature mdivale et quelques documents adminis-tratifs sont rdigs en dialecte, comme des passages des Serments de Strasbourg en 842 ou Le livre des Evangiles crit au IXe sicle par Otfried von Weissenburg.

    Ce nest que vers le XIIIe sicle que les crits en dialecte font leur apparition de manire plus importante dans les administrations, la vie politique, la littrature profane A partir du XIVe sicle, la langue germanique progresse peu peu dans la plupart des crits et finit par concur-rencer le latin au XVIe sicle. Les dialectes deviennent des langues officielles de chancelleries, plus particulire-ment ceux de la Chancellerie princire de Saxe et de la Chancellerie impriale de Vienne. Un compromis entre les dialectes de ces deux chancelleries sopre alors pour former, progressivement, un allemand commun. Mais puisque Martin Luther traduit la Bible au XVIe sicle dans son dialecte, qui savre justement tre celui de Saxe, la langue parle la Chancellerie de Saxe influencera davan-tage cet allemand commun que la langue parle Vienne.

    Au IXe sicleOtfried von Weissenburg a crit le livre des vangiles en dialecte

    Les dialectes deviennent des langues officielles de chancelleries, plus

    particulirement ceux de la Chancellerie princire de Saxe et de la Chancellerie

    impriale de Vienne.

  • 8Klni Gschcht vn de elsassische Sproch / Petite histoire linguistique de lAlsAce

    Les normes pour arriver une standardisation crite de lalle-mand commun commencent tre rdiges au XVIIIe sicle. Elles sont finalises vers la fin du XIXe sicle et une dernire rforme de lorthographe sopre en 1996. Lallemand standard que lon connat actuellement, commu-nment appel Hochdeustch ou Standarddeutsch, est donc une langue relativement rcente, issue de parlers germaniques ancestraux.

    LAlsace nest cependant pas tmoin de ce processus de stan-dardisation et ny participe pas,

    car le rattachement de la rgion la Couronne de France par Louis XIV commence en 1648. LAlsace se voit alors progressivement spare du Saint-Empire Romain Germanique et les parlers alsaciens vont connatre une volution diffrente de celle des autres parlers germa-niques. Ainsi, les dialectes alsaciens parls actuellement en Alsace ont une histoire singulire par rapport ceux de lAllemagne actuelle.

    Lhtel du dragon o sjourna louis XIV a t dmoli pour construire lactuel Lyce Charles Frey Strasbourg

    crd

    it ph

    oto

    : J.M

    . Rau

    sche

    nbac

    h

  • 9Klni Gschcht vn de elsassische Sproch / Petite histoire linguistique de lAlsAce

    s Elsassische, a lwandichi Sprochlalsacien, une langue vivante

    La priode daprs-guerre a t un coup de