DIAGNOSTIC LOCAL DE SANT‰ SCOT DE L'ALSACE BOSSUE 22 octobre 2014

download DIAGNOSTIC LOCAL DE SANT‰ SCOT DE L'ALSACE BOSSUE 22 octobre 2014

of 58

  • date post

    05-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    108
  • download

    2

Embed Size (px)

Transcript of DIAGNOSTIC LOCAL DE SANT‰ SCOT DE L'ALSACE BOSSUE 22 octobre 2014

  • Page 1
  • DIAGNOSTIC LOCAL DE SANT SCOT DE L'ALSACE BOSSUE 22 octobre 2014
  • Page 2
  • DROULEMENT DE LA RUNION 1.Prsentation de la mthodologie 2.Principaux rsultats du diagnostic 3.Dbat avec la salle 2
  • Page 3
  • MTHODOLOGIE DU DIAGNOSTIC 3
  • Page 4
  • Ce qui a t ralis Analyse des donnes statistiques disponibles. Analyse des sources documentaires disponibles. 4
  • Page 5
  • Ce qui a t ralis 6 runions publiques (lus, professionnels et habitants), runissant 56 personnes. 2 runions avec des groupes spcifiques dhabitants : Personnes ges : 12 personnes Personnes migrantes et familles monoparentales : 20 personnes. 10 entretiens individuels. 5
  • Page 6
  • Ce qui a t ralis Ce qui a t ralis Questionnaire jeunes (moins de 18 ans) : 363 rponses ; Questionnaire adultes : 179 rponses. Trois mdias de diffusion : Les lves de collges (4 me -3 me ); Le site Internet : http://dlsab2014.wix.com ; Des structures relais (Maison des services de Drulingen, de Sarre-Union, CSC de Sarre-Union...). 6
  • Page 7
  • PRINCIPAUX RSULTATS DU DIAGNOSTIC 7
  • Page 8
  • Les rsultats non chiffrs prsents ci-aprs sont tous issus des entretiens raliss (en groupe ou en face face) et des questions ouvertes des questionnaires. 8Rappel
  • Page 9
  • Perception de la qualit de vie Perception de la qualit de vie Paroles recueillies 9 LAlsace Bossue est situe au carrefour entre Strasbourg, Metz et Nancy. Sa faune et sa flore sont bien prserves. C'est un territoire attachant o la vie coule paisiblement. Les paysages de cette zone rurale sont trs bucoliques, loin de l'agitation des milieux plus urbaniss et des empilements de lotissements. Le tissu associatif y est riche.
  • Page 10
  • 10 Une qualit de vie juge bonne par : 81 % des adultes, 89 % des jeunes. 90 % des rpondants (adultes ou jeunes) sont plutt satisfaits ou trs satisfaits de vivre sur le territoire de l'Alsace Bossue. Perception de la qualit de vie Perception de la qualit de vie Rsultats issus des questionnaires
  • Page 11
  • 11 Les adultes dclarent plus de 75 % pouvoir facilement : faire leurs courses alimentaires, faire du sport. Constat moins positif pour les activits suivantes : Faire une activits de loisirs (activits culturelles, manuelles) (65 %), aller la piscine (34%). Perception de la qualit de vie Perception de la qualit de vie Rsultats issus des questionnaires
  • Page 12
  • 12 Les jeunes dclarent plus de 80 % pouvoir facilement : faire du sport, rencontrer d'autres jeunes, aller la bibliothque, faire de la musique. Constat moins positif pour les activits suivantes : aller la piscine (62%), aller au cinma (49 %), aller des concerts (25 %). Perception de la qualit de vie Perception de la qualit de vie Rsultats issus des questionnaires
  • Page 13
  • 13 Un territoire dynamique : prs de 400 associations sportives, culturelles et de loisirs, un Centre socio-culturel Sarre-Union, des taux dquipement sportifs parmi les plus levs de la rgion (54 quipements pour 10 000 habitants vs 35 en Alsace) : 58 terrains de football pour les 64 communes du territoire, prsence de plusieurs parcours sportifs et boucles de randonnes (en particulier CC du Pays de La Petite Pierre et de lAlsace Bossue). Autres atouts du territoire Autres atouts du territoire Vie associative, sport, loisirs
  • Page 14
  • 14 Dmographie mdicale : manque de mdecins, manque de spcialistes, vieillissement des mdecins gnralistes Problmes lis au vieillissement : hbergement et maintien domicile des personnes ges, soutien aux aidants, isolement, accs aux droits Dveloppement des possibilits dactivits physiques Comportements dfavorables (tabac, alcool, drogue, alimentation) Difficults de dplacements, problmes de mobilit, loignement des soins, des services et des loisirs Principales problmatiques souleves Principales problmatiques souleves Par ordre dimportance
  • Page 15
  • 15 Trois groupes populationnels ont merg de ce diagnostic, travers : -La sant de la population gnrale -La sant des personnes ges -La sant des adolescents et des jeunes adultes Pour chacun de ces groupes, les rsultats du diagnostic sont analyss et prsents sous langle des dterminants de la sant. Prsentation des rsultats par groupes de population
  • Page 16
  • 16 Lorganisation du systme de sant Lenvironnement social, le lien social Facteurs influenant la sant de la population gnrale Lenvironnement matriel, le cadre de vie Les aptitudes, comportements individuels et modes de vie
  • Page 17
  • 17 Dsertification mdicale Manque de mdecins gnralistes, vieillissement des MG Manque de spcialistes (ophtalmos, gyncologues, pdiatres, dentistes ) Non remplacement des MG aprs leur dpart la retraite Dlais dattente chez les MG, dlais dattente pour un RV chez un spcialiste Eloignement des soins (hpitaux, bilans de sant, spcialistes) Dsertification mdicale Manque de mdecins gnralistes, vieillissement des MG Manque de spcialistes (ophtalmos, gyncologues, pdiatres, dentistes ) Non remplacement des MG aprs leur dpart la retraite Dlais dattente chez les MG, dlais dattente pour un RV chez un spcialiste Eloignement des soins (hpitaux, bilans de sant, spcialistes) La sant de la population gnrale Organisation du systme de sant Renoncement aux soins au cours des 12 derniers mois : 22 % des rpondants cause des dlais dattente, 15 % cause de la distance gographique entre le lieu d'habitation et les lieux de soin. Donnes chiffres
  • Page 18
  • 18 La sant de la population gnrale Donnes chiffres La densit de gnralistes sur le territoire est parmi les plus faibles d'Alsace. Proportion leve de mdecins gs de 55 ans ou plus sur le canton de Drulingen : 89 % (Petite-Pierre : 43%, Sarre-Union : 33 %). Pas de mdecins agrs matres de stage sur le canton de la Petite-Pierre et de Drulingen. Mdecins gnralistes libraux
  • Page 19
  • 19 La sant de la population gnrale Donnes chiffres Aucune des six spcialits mdicales ne se trouve dans les cantons de Drulingen et de La Petite Pierre (cardiologues, radiologues, gyncologues, ophtalmologues, pdiatres et psychiatres). Densit lisse de mdecins spcialistes libraux Sources : ARS Alsace, Insee RP 2010
  • Page 20
  • 20 La sant de la population gnrale Donnes chiffres Densit lisse de cardiologues libraux Les cardiologues les plus proches sont Saverne (3), Sarrebourg (3) et Sarreguemines (5).
  • Page 21
  • 21 La sant de la population gnrale Donnes chiffres Densit lisse de radiologues libraux Les radiologues de Sarre- Union (4) et de Ingwiller (2) permettent une offre consquente sur le territoire.
  • Page 22
  • 22 La sant de la population gnrale Donnes chiffres Densit lisse de gyncologues libraux 4 gyncologues-obsttriciens Saverne, 2 Ingwiller. En Lorraine : 8 Sarreguemines et 4 Sarrebourg.
  • Page 23
  • 23 La sant de la population gnrale Donnes chiffres Densit lisse d'ophtalmologues Un Sarre-Union, un Ingwiller et 3 Saverne. En Lorraine : 3 Sarreguemines, 1 Phalsbourg et 3 Sarrebourg.
  • Page 24
  • 24 La sant de la population gnrale Donnes chiffres Densit lisse de pdiatres libraux 1 pdiatre Saverne et en Lorraine : 3 Sarreguemines, 4 Sarrebourg et 1 Bitche.
  • Page 25
  • 25 La sant de la population gnrale Donnes chiffres Densit lisse de psychiatres libraux 3 Saverne et 1 Bouxwiller, 7 autres sont proches en Lorraine.
  • Page 26
  • 26 La sant de la population gnrale Donnes chiffres Une faible offre en pharmacies (8). Un seul laboratoire danalyses implant Sarre- Union.
  • Page 27
  • 27 La sant de la population gnrale Donnes chiffres Une offre hospitalire cheval entre deux rgions. Les sjours effectus en mdecine par des habitants d'Alsace Bossue ont lieu (donnes 2011) : Prs de 50 % dans un tablissement implant dans le TS n1 (Centre hospitalier de Saverne), 25 % sur le TS n2 (Hpital Civil de Strasbourg), 23 % dans le dpartement de la Moselle (Centre hospitalier Robert Pax Sarreguemines et Centre hospitalier de Sarrebourg).
  • Page 28
  • 28 La sant de la population gnrale Donnes chiffres Les sjours effectus en chirurgie par des habitants d'Alsace Bossue ont lieu (donnes 2011) : Prs de 4 sur 10 dans un tablissement implant dans le TS n1 (Centre hospitalier de Saverne, Clinique Saint-Franois et Saint-Odile d'Haguenau), 30 % sur le TS n2 (Hpital Civil de Strasbourg), 23 % dans le dpartement de la Moselle (Centre hospitalier Robert Pax Sarreguemines, Centre hospitalier de Sarrebourg).
  • Page 29
  • 29 Accs aux droits Difficult daccs au tiers-payant pour des soins dentaires Accs aux droits Difficult daccs au tiers-payant pour des soins dentaires La sant de la population gnrale Organisation du systme de sant Part des foyers non imposables suprieure la moyenne rgionale : CC de lAlsace Bossue (48 % vs 38 % en Alsace en 2010) ; Sarre-Union (45 %) et La Petite Pierre (44 %) 17 % des rpondants dclarent avoir dj renonc des soins pour des raisons financires dans les 12 derniers mois (avance de frais, dpassements dhonoraires...). Donnes chiffres
  • Page 30
  • 30 Urgences et permanence des soins Dlais daccs aux urgences (AVC, Traumatologie) Eloignement des pharmacies de garde Mconnaissance de la plate-forme librale de garde Difficults darticulation entre les urgences, les pompiers,