OPH 31 - Magazines Vivre aujourd'hui et De vous à nous - n°81

Click here to load reader

  • date post

    24-Jul-2016
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Le magazine du locataire

Transcript of OPH 31 - Magazines Vivre aujourd'hui et De vous à nous - n°81

  • LES HLM RELVENT LE DFI DE LA RNOVATION NERGTIQUE

    DOSSIER

    OPH 31OFFICE PUBLIC DE LHABITAT

    HAUTE-GARONNE LE MAGAZINE DU LOCATAIRE

    VIVREAUJOURDHUI

    DOSSIER

    COUP DE PROJECTEUR P. 08Hlm : halte aux ides reues !

    INITIATIVES P. 10Avec les habitants,on composte Empalot !

    N 81 DCEMBRE 2015

  • BAILLEURS ET LOCATAIRES : TOUS ACTEURS POUR LENVIRONNEMENT

    Le magazine de lhabitat social Vivre Aujourdhui est dit par lassociation Vivre Aujourdhui.104 avenue Jean-Rieux, 31 500 ToulouseTl. : 05 61 36 07 60 Fax : 05 61 36 07 61ushmp@union-habitat.orgDirectrice de la publication : Sabine Vniel- Le Navennec.Comit de rdaction : USH Midi-Pyrnes, OPH31, Colomiers Habitat, La Cit Jardins, Hlm Arige, Le Nouveau Logis Mridional, PATRIMOINE SA Languedocienne, Promologis, Le Groupe des Chalets, Mesolia, Sud Massif Central Habitat, Habitat Toulouse, OPH Decazeville, OPH Millau OPH Rodez, ICOM. Conception, rdaction, ralisation, mise en pages : Agence ICOM. Crdits photo : Guillaume Oliver, Thinkstock, OT Font-Romeu. ICOM RCS Toulouse B 393 658 760. icom-com.fr. ISSN : ISSN 0753 3454. Dpt lgal : dcembre 2015. Tirage : 69 800 exemplaires. 2015-10-4316. Document imprim par limprimerie De Bourg, entreprise Imprimvert, procd CtP avec des encres base vgtale. Papier Condat Silk 135 et 150 g.

    INITIATIVESAvec les habitants, on composte Empalot !

    P. 10

    VASIONMon chalet en bois en pleine nature

    P. 12

    TRAIT DUNIONVivre avec un animal : des droits mais aussi des devoirs

    P. 11

    PANORAMAUSH MIDI-PYRNES

    Congrs de lUSH : les annonces de Franois Hollande

    Conditions dvolution des loyers Hlm en 2016

    Pensez rpondre lenqute SLS

    P. 03

    COUP DE PROJECTEURHlm : halte aux ides reues !

    P. 08

    SOMMAIRE-DITO2

    REGARDSLes Hlm relvent le dfi de la rnovation nergtique

    P. 04

    Un chantier de longue haleine, mais combien ncessaire. la cl, plus de confort pour le locataire, des factures matrises et plus de respect de lenvironnement.

    Ce n u m r o d e V i v r e Aujourdhui est plac sous le signe de lcologie et du dveloppement durable.

    Le logement social est un acteur majeur de la transition nergtique en France, par la production de btiments neufs de plus en plus respectueux de lenvironnement, mais galement par un vaste travail de rhabilitation du parc ancien, auquel est consacr notre dossier. Ces enjeux vous concernent directement. En effet, cette dynamique est synonyme pour vous de plus de confort et dconomies relles sur vos factures dnergie. Par consquent, vous avez un rle jouer dans cette transition. Ensemble, changeons notre faon de consommer !Nou s v ou s s ou h a iton s de t r s belles ftes de fin danne, et une heureuse anne 2016, respectueuse de lenvironnement.

    Sabine Vniel-Le NavennecDirectrice de la publication

    VIVREAUJOURDHUI

  • PANORAMA USH MIDI-PYRNES3

    Le 76e Congrs de lUnion sociale pour lhabitat (USH), qui sest droul du 22 au 24 septembre 2015 Montpellier, a accueilli le Prsident de la Rpublique et trois ministres dtat (Sylvia Pinel, ministre du Logement, de lgalit des territoires et de la Ruralit, Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et George Pau-Langevin, ministre des Outre-mer). Franois Hollande est le premier prsident de la Rpublique se rendre au congrs de lUSH depuis Franois Mitterrand, 26 ans auparavant. Devant quelques 750 bailleurs sociaux, il a annonc une srie de mesures en faveur du logement social. Entre autres, plus daides pour favoriser linvestissement immobilier (les aides la pierre), le maintien des

    allocations logement pour les accdants la proprit, un prt taux zro largi et simplifi, ainsi que des sanctions contre les communes qui ne respectent pas le quota de logements sociaux demand par la loi. Il sest galement prononc pour la rduction de la rmunration des banques qui collectent lpargne investie sur le Livret A, afin dallger le cot de la construction de logements Hlm pour les bailleurs sociaux.

    Source : USH Midi-Pyrnes

    CONGRS DE LUSHLES ANNONCES DE FRANOIS HOLLANDE

    CONDITIONS DVOLUTIONDES LOYERS HLM EN 2016

    4 000NOUVEAUX LOGEMENTS

    SOCIAUX MIS SUR LE MARCH EN 2014

    MIDI-PYRNES : LUNE DES RGIONS LES PLUS DYNAMIQUES DE FRANCE POUR LA CONSTRUCTION DE LOGEMENT SOCIAL

    6 000 8 000EMPLOIS INDUITS DANS LA

    RGION PAR LA CONSTRUCTION DE CES LOGEMENTS

    38 500LOGEMENTS MIS

    DISPOSITION DES FAMILLES EN 10 ANS (2005-2014)

    Chaque anne, les bailleurs sociaux ralisent une enqute Supplment de Loyer de Solidarit (SLS) auprs de leurs locataires, afin de connatre les res-sources de lensemble des occupants de ces logements. Pour les mnages qui dpassent de plus de 20 % les plafonds de ressources applicables pour laccs au logement quils occupent, un supplment de loyer de solidarit est appliqu au 1er janvier de lanne suivante, selon des modalits et un barme fixs par la loi. Il est obligatoire de rpondre cette enqute dans un dlai dun mois, sous peine de devoir payer un SLS dun montant plus lev et de payer une indemnit de 25 . Rpondre cette enqute ne prend que quelques minutes. Pensez-y !

    Pensez rpondre lenqute SLS

    DR USH-D.Thierry

    Chaque anne, le conseil dadministration de votre bailleur value laugmentation des loyers pour lanne suivante. Cette hausse du loyer est strictement encadre. Elle est notamment limite la variation de lindice de rfrence des loyers (IRL), qui est publi chaque trimestre par lInsee. Cet indice est calcul partir de lvolution des prix la consommation.Pour 2016, les organismes Hlm prendront comme base lindice du 3e trimestre de 2015, qui a volu de + 0,02 %.

    VIVREAUJOURDHUI

  • REGARDS4

    Une consommation dnergie matri-se, des charges contenues pour les habitants, des a p p a r t e m e n t s

    amliors Tels sont les enjeux de la rnovation nergtique. Toulouse, quartier Soupetard, les travaux des sept btiments de la rsidence des Fontanelles touchent leur fin. Une rhabilitation en profondeur, qui pro-pulse ces 180 logements dune tiquette nergtique D A. Ils consommeront

    38 kWh par m2 et par an, contre 174 avant travaux. Ct missions de CO2, ils passent de 41 kg de CO2 par m2 et par an 1 kg ! Cette rsidence de Patrimoine SA Languedocienne, construite au tout dbut des annes 60, est dsormais aussi performante quun btiment neuf.Comme aux Fontanelles, la rnova-tion des logements sociaux avance grands pas en Midi-P y rnes. Entre 2012 et 2014, 10 673 logements ont t rhabilits*. Et ce nest quun dbut. 52 % du parc de logement social

    LES HLM RELVENT LE DFIDE LA RNOVATION NERGTIQUEDepuis le Grenelle de lEnvironnement, les organismes Hlm se sont engags dans un vaste programme damlioration thermique de leurs logements les plus gourmands en nergie. Un chantier de longue haleine, mais combien ncessaire. la cl, plus de confort pour le locataire, des factures matrises et le respect de lenvironnement.

    LE CHANTIER DES FONTANELLES EST QUASIMENT TERMIN. CETTE RSIDENCE, QUI DATE DES ANNES 60, EST DSORMAIS AUSSI PERFORMANTE QUUN BTIMENT NEUF.

    DV Construction

    VIVREAUJOURDHUI

  • REGARDS5

    Source : USH Midi-Pyrnes

    de la rgion a t construit avant 1975. Une grande partie est sous un tiquetage E, F ou G (sur une chelle de A G) : ce sont des rsidences nergivores, avec des impacts nga-tifs sur lenvironnement, le confort et les finances des locataires. Les organismes ont jusqu 2020 pour la mise aux normes de ce patrimoine.

    LISOLATION AVANT TOUTLes travaux de rhabilitation que mnent tous les bailleurs sociaux ont comme objectif de diminuer la

    consommation nergtique des bti-ments. Chaque opration est diff-rente, mais dans la plupart des cas, cela passe par des travaux disolation. Isolation par lextrieur, isolation des combles ou des planchers bas, rem-placement des menuiseries Une bonne isolation thermique, associe une ventilation performante, peut rduire la consommation dnergie de 60 % ou plus. Si lenveloppe est tanche, on consomme moins dnergie pour chauffer et on gagne en confort , explique Grard Pey, responsable

    des politiques urbaines lOPH 31.Autre poste trs important, linstal-lation dquipements de chauffage et deau chaude sanitaire plus perfor-mants. Chauffage au bois, panneaux lectriques rayonnants, pompe chaleur, chaudire condensation, chaufferie biomasse, systme solaire Ici aussi, les solutions techniques sont trs varies. En 2014, La Cit Jar-dins a rhabilit 98 logements pour un montant de 2,5 millions deuros. Trois de leurs rsidences sur Castanet sont actuellement en cours de rac-

    La rhabilitation thermique est finance de faon significative par les fonds propres des organismes. Dautres financeurs participent ces oprations : CDC, Rgion, collectivits locales Sur 2012-2014 en Midi-Pyrnes, 108 millions deuros de travaux de rhabilitation thermique sur le patrimoine ancien ont t engags. Voici la rpartition des sources de financement de ces travaux.

    Qui finance ?

    Aides de la Rgion Midi-Pyrnes

    Prts de la Caisse des Dpts et Consignations (co-prt et prt lamlioration)

    Fonds propres des organismes

    Autres

    Appel projets

    Aides deToulouse Mtropole

    Aides du fonds europen du dveloppement rgional

    (FEDER)

    Fonds chaleur de lADEME

    48%

    29%

    10%1%1%

    1%

    4%

    6%

    VIVREAUJOURDHUI

  • REGARDS6

    En 2013, lUnion sociale pour lhabitat Midi-Pyrnes, la Rgion Midi-Pyrnes et la Caisse des Dpts ont sign une convention pour la rnovation nergtique du logement social dans la rgion. Cette convention dfinit et coordonne lintervention de ces acteurs, pour donner plus de cohrence aux politiques menes sur la rnovation du parc social, et ainsi amliorer la performance nergtique des btiments existants.

    Une conventi