LA LEPRE A MAYOTTE

of 14/14
LA LEPRE A MAYOTTE G-Y de Carsalade et A
  • date post

    02-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    71
  • download

    2

Embed Size (px)

description

LA LEPRE A MAYOTTE. G-Y de Carsalade et A Achirafi. Répartition des nouveaux cas de lèpre par commune. Répartition inhomogène et stable des cas de lèpre sur l’île: Mamoudzou, Koungou,Bandraboua, Labattoir puis Acoua totalisent 80% des cas non autochtones et 60% des cas autochtones. - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of LA LEPRE A MAYOTTE

  • LA LEPRE A MAYOTTE G-Y de Carsalade et A Achirafi

  • Rpartition des nouveaux cas de lpre par communeRpartition inhomogne et stable des cas de lpre sur lle: Mamoudzou, Koungou,Bandraboua, Labattoir puis Acoua totalisent 80% des cas non autochtones et 60% des cas autochtones

  • Prvalence et taux de dtection de la lpre MayottePrvalence de 6,2/10 000 h le 31/12/07 Taux de dtection de 36/100 000 H en 2007 soit 68 nouveaux cas (tous confirms biologiquement) comparer aux 20 nouveaux cas dpists dans tous les autres DOM-TOMComparaison actuelle difficile avec les chiffres des pays voisins cause de la stasticulation: taux de dtection (officieux) Anjouan 66/100 000 H en 2007 et (officiel) Madagascar 8/100 000 H en 2006 (5104 nouveaux cas en 2003 et 1536 en 2006)

  • Nombre de nouveaux cas de lpre par an Mayotte et leur rpartition

  • Donnes pidmiologiques de cette population19% des cas ont moins de 15 ans 43% des patients sont multibacillaires dont plus de la moiti ont un IB 4 ou 5+7,8% ont une infirmit de degr 2 (12,6% entre 1990 et 1998)90% terminent leur traitement. 12% des cas non autochtones sont expulss ou perdus de vue

  • Gnralits sur la lpreMaladie contagieuse due au bacille de Hansen. Jetage nasalvolution naturelle trs lente. Pas dAEG, pas de fivre,pas damaigrissement. Bio standard normale Atteint essentiellement la peau et les nerfsDiagnostic prcoce, gurison sans squelle Diagnostic tardif, gurison avec squelles,

  • BactriologieLe B. de Hansen est un B.A.A.R. Temps de division entre 13 20 jours ce qui explique la dure dincubation longue, la dure dvolution des symptmes, du traitement.Temprature optimale de division entre 27 et 30C et tropisme pour la peau et les nerfs priphriques (cubital, SPE,plexus cervicaux,)Diagnostic de certitude biopsie/frottis. Calcul IB

  • ImmunologieLtat immunitaire du patient, gntiquement dfinie, conditionne le type de lpreImmunit hautevis vis du B.H. : lpre tuberculode, peu de dissmination du B.H., atteinte cutane et neurologique localise.Immunit dfaillante vis vis du B.H.: lpre lpromateuse, dissmination du B.H., atteinte cutane et nerveuse diffuse, initialement discrtes.

  • Le B. H. entrane une hypochromie et un rythmeMacule ou placard infiltrDans la forme lpromateuse il peut exister des papulo-nodules normochromes , luisant regroups.Normalement pas de prurit franc, pas dhyperkeratose mais desquamation post inflammatoire possible(raction reverse)Nerf

  • Lpre tuberculode ou paucibacillaireLpre lpromateuse ou multibacillaireCaractristiques des lsions cutanesHypo/anesthsiquesSches, grandes peu nombreusesNormoesthsiques luisantes, petites, nombreusesParfois lpromesBordure des lsionsFranche voire papulaireFloue, mal limiteAtteinte nerveusePrcoce, localise, svrePlus tardive, diffuse, initialement discrteContagiositNonoui

  • **************