JNMG 2010 Session à contribution éducative « Parcours pédagogique dans la maladie...

download JNMG 2010 Session à contribution éducative « Parcours pédagogique dans la maladie d’Alzheimer  »

If you can't read please download the document

  • date post

    09-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    16
  • download

    2

Embed Size (px)

description

JNMG 2010 Session à contribution éducative « Parcours pédagogique dans la maladie d’Alzheimer  » Présentation d’un structure organisationnelle innovante Le Réseau Aloïs 8 oct 2010 Dr Bénédicte Défontaines Neurologue Directrice du réseau Aloïs www.reseau-memoire-alois.fr. Présentation. - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of JNMG 2010 Session à contribution éducative « Parcours pédagogique dans la maladie...

  • JNMG 2010Session contribution ducativeParcours pdagogique dans la maladie dAlzheimerPrsentation dun structure organisationnelle innovanteLe Rseau Alos 8 oct 2010Dr Bndicte DfontainesNeurologueDirectrice du rseau Aloswww.reseau-memoire-alois.fr

  • Prsentation N en 2004 partir dune initiative de mdecins libraux (prime par lURML en 2008 aux Assises de lInnovation)

    Financ par le FIQCS et lARS dIdF en tant que projet de soins en ville, innovant (associ aux rseaux de sant)

    Son dveloppement et son extension ont toujours t accompagns par ces financeurs publics Existence galement de fonds privs (minoritaires)

    Vice-prsident de la FREGIF www.fregif.org Prsident de lANREM www.anrem.fr

  • Zone dintervention du rseau Alos partir de 2011

  • 1 - Consultation mmoire de ville diagnostic rapide et prcoce de la maladie dAlzheimer et des maladies apparentes

    Les 4 missions

    2 - Prise en charge prcoce des patients et des aidants en amont des rseaux et coordinations grontologiques

    3 Formation des professionnels de sant (notamment : les MG) et des aidants

    4 Participation la recherche mdicale : protocoles et tudes

  • Vritable problme de sant publique dans les pays dvelopps (900 000 en France et 220 000 nouveaux cas par an) 5% des personnes>65 ans, croissance exponentielle : 25% si > 85 ans; 40% non diagnostiqus; La prvalence des MA un stade lger aprs 75 ans : 7,2% soit 315.000 malades (tude PAQUID) (Or 100.000 malades seulement sont diagnostiqus)Incidence : 11,7/1000 hab>65 ans/an (41% des patients sont au stade lger)

    Le nombre de patients double tous les 5 ans de 65 85 ans *retarder la maladie de 5 ans => diminution de 50% du nombre de patients *retarder la maladie de 10 ans => diminution de 75% du nombre de patients

    En France : dlai entre la plainte et la pose du dg = 24 mois (trop long) et le MMS moyen au moment de la pose du dg = 18 (stade modr, trop tard)

    - Les maladies de la mmoire majorent la mortalit (MA par un facteur 3, DV par un facteur 4 : soit autant que la cancer)

    Les efforts des Cliniciens et des chercheurs : le diagnostic prcoce, lorganisation en rseaux et les nouveaux traitements

    La maladie dAlzheimer

  • Le diagnostic prcoceRecommand par lANAES, lAAN, la HAS, lINSERM, lOPEPStat actuel : => en France : temps moyen ncessaire pour faire le diagnostic 24 mois (score moyen du MMS 18/30)=> en Europe : 20 mois (Allemagne : 10 mois)Intrts : => initiation thrapeutique (medts spcifiques et non spcifiques..)=> mise en place dune mdicalisation=> anticipation des complications (conduite automobile)=> valuation des pb poss par la maladie et les capacits de lentourage y faire face, valuation psychologique, sociale, financiredterminant pour les progrs de la recherche

  • -Vieillissement normal : la plainte mnsique est le seul signe-MCI (mild cognitif impairment ou dclin cognitif li lage!!!): dficit objectivable par des tests. Lentourage peut noter des troubles du comportement (apathie, irritabilit)-Dmence : retentissement sur lautonomie du patientVieillissement normal MCI DmenceLe continuum des diffrents troubles cognitifs

  • Sur 100 sujets MCI: 12 15% par an voluent vers une MAAu bout de 4 ans : 50% des MCI voluent vers une dmence Reprer et suivre les MCI = Moyen de faire un diagnostic prcoceLe MCI(Mild cognitive impairment)

  • Le malade jai un trouble de la mmoire

    Le mdecin -prendre en considration la plainte de mmoire -A quel niveau se situe le trouble (encodage, stockage ou restitution)?-Troubles fonctionnel ou trouble lsionnel?La plainte mnsique

  • Prendre en considration la plainte de mmoire Questionnaire de plainte cognitive (QPC)1A - Avez-vous ressenti un changement de votre mmoire dans les 6 derniers mois coulsB - Avez-vous limpression que votre mmoire fonctionne moins bien que celle des sujets de votre ge

    Avez-vous ces 6 derniers mois (et ce, de faon plus importante quavant; question que lon repose avant chaque item)1- RESSENTI limpression denregistrer moins bien les vnements et/ou entendu plus souvent vos proches dire je te lai dj dit2- OUBLIE un rendez-vous important3- PERDU vos affaires plus souvent et/ou plus longtemps que dhabitude4- RESSENTI des difficults plus grandes vous orienter et/ou le sentiment de ne pas connatre un endroit o vos proches vous ont dit que vous tiez dj venu5- Oubli compltement un vnement y compris lorsque vos proches vous lont racont et/ou lorsque vous avez pu revoir des photos de celui-ci6- RESSENTI limpression de chercher les mots en parlant (sauf les noms propres) et dtre obligs dutiliser dautres mots, de vous arrtez de parler ou de dire plus souvent que dordinaire truc ou machin7- REDUIT certaines activits (ou demander de laide un proche) de peur de vous tromper: activits personnelles (papiers administratifs, factures, dclaration dimpt, etc) ou associatives8- OBSERVE une modification de votre caractre avec un repli sur soi, une rduction des contacts avec autrui voire le sentiment davoir moins dintrt pour les choses ou moins dinitiative

    Bilan ou surveillance instituer: score 3 et/ou rponse oui la question 5 et/ou 2 rponses oui aux questions: A, 4, 5, 7, 8.1 - Thomas Antrion C et al; L'anne Grontologique 2003; 17(1) : 56-65

  • -Le MMS-Lpreuve des 5 mots de Dubois-Le test de Lhorloge-La fluence verbale-Les empans-le Codex

    Si MMS < 18 => avis spcialis en directSi MMS > 18 => bilan neuropsychologique Quels tests en cabinet?

  • Les consultations mmoire en France = traditionnellement hospitaliresConsultation initiale: gnraliste puis ventuellement spcialiste(neurologue, griatre ou psychiatre) libralConsultation mmoire hospitalireConsultation mdicale spcialiste(neurologue ou griatre) => environ 3 mois dattenteEvaluation psychologique-neuropsychologique=> environ 6 mois dattenteExamens radiologiques ou biologiques=> attente supplmentaire

    Consultation de synthse et pose du diagnostic: - Spcialiste hospitalier => environ 3 mois dattente - Puis selon les cas : retour au spcialiste libral - Puis retour au gnralisteDlai national moyen entre la 1 plainte et la pose du diagnostic : environ 24 mois (Bond, J., C. Stave, et al. (2005). "Inequalities in dementia care across Europe: key findings of the Facing Dementia Survey." Int JClin Pract Suppl(146): 8-14.)

    Cest trop long !Le cas particulier des CMRR

  • La consultation mmoire de ville : un concept prcurseur et innovant dAlos

    Consultation initialemdecins libraux (gnraliste puis spcialiste: neurologue, griatre ou psychiatre)Evaluation par 1 neuropsychologue salari du rseau, sous la direction dun neurologue

    Examens radiologiques morphologiques et/ou fonctionnels en ville si besoin : examens biologiques spcialiss en hpital de jourConsultation de synthse et pose du diagnosticmdecins libraux (spcialiste puis retour au gnraliste)Dlai moyen Alos entre la 1 plainte et la pose du diagnostic : environ 3 mois (tude Calliope IdF cite ci-aprs)

    => Diagnostic rapidePLANALZHEIMERMesures 11-13

    Staffs mensuels de discussion pour les cas complexes avec lquipe neurologue-neuropsychologues et tout mdecin de ville intress

  • Protocoles dvaluation neuropsychologique pratiqus au sein du rseau Alos Ces protocoles sont donns titre indicatif. Le choix des tests neuropsychologiques est lapprciation du neuropsychologue

  • Bilan complmentaire si haut niveau:

    Efficience globale:Mill-HillPM 38

    Attention:Subtests de la MEM III non proposs en bilan standardCode de la WAIS IIITest du D2

    Mmoire pisodique:RI-48DMS 48

    Fonctions excutives:BrixtonDouble tche de BaddeleyTche de mise jourEpreuves non ralises en bilan standard

  • Bilan neuropsychologique pour malvoyants:

    Efficience globale:MMS (sur 25 ou plus selon degr de latteinte visuelle)

    Attention:Contrle mentalMmoire des chiffresSquence Lettres/Chiffres

    Mmoire pisodique:Mots coupls de la MEM IIICVLTHistoires logiques de la MEM III

    Fonctions excutives:BREF (sur 15 ou 18)Similitudes de la WAIS IIIFluence littrale P en 2 min

    Fonctions instrumentales:

    Praxies idomotrices (items dterminer en fonction du degr de latteinte visuelle)Batterie de Bruno Duboisou Batterie de Mahieux et Coll.

    Langage:Apprciation du discours spontanDfinition de conceptsVocabulaire ou Information de la WAIS IIIFluence catgorielle Animaux en 2 min

  • Tests utiliss en complment du bilan standarddans le cadre des dmences raresBilan pour dmences rares Type Park +:

    Efficience cognitive globale:Mattis

    Attention:Mmoire spatiale

    Praxies:Adaptation de la BEP (Peigneux et Van der Linden, 2000)

    Calcul:MentalEcrit

    Gnosies:Digitales

    Visuo-spatiales:Figure de Rey (avec repres si besoin)Figures enchevtresBarrage de clochesBissection de lignesAnalyse des cubes de la VOSP

    Recherche dun syndrome de Gerstmann

    Bilan pour Dmence fronto-temporale:

    Aspect psycho-comportementaux:NPIEchelle de dysfonctionnement frontalReprage des comportements pathologiques

    Fonctions excutives:Double-tche de BaddeleyTche de mise jourSquence graphique de LuriaBrixton ou MCSTTest des commissionsTest des fausses croyancesCritique dhistoires absurdes

  • Evaluation spcifique si troubles du langage:

    Dnomination:DENO 100

    Ecriture:Ecriture dune phraseCopie dune phraseEcriture de mots rguliers/irrguliers

    Expression/comprhension:Rptition de phrasesToken Test

    Calcul:Lecture de nombresDicte de nombresPose et ralisation doprations arithmtiques

    Mmoire topographique:Carte de France (villes, mers, ocans)

    Aspect smantique:Information