Hauts diplômés Les champions du recrutement

of 40/40
PREMIER EMPLOI DIRK DE CLIPPELEIR DIRECTEUR DE L'ANCIENNE BELGIQUE AILLEURS DERRIÈRE LE MIRACLE ALLEMAND L'ENVERS DU DÉCOR ENQUÊTE QUI A PEUR DES INSPECTIONS ? SOCIALES, ONEM, AFSCA, ETC. Références. le magazine de votre carrière 07.05 10 391 EMPLOIS SUR REFERENCES.BE DIPLÔMÉS LES CHAMPIONS DU RECRUTEMENT SÉRIE EXCLUSIVE HAUTS
  • date post

    25-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    264
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Premier volet de notre série exclusive sur les entreprises les plus dynamiques pour les hauts diplômés dans le secteur ICT & Engineering

Transcript of Hauts diplômés Les champions du recrutement

  • PREMIER EMPLOI

    DIRK DE CLIPPELEIR

    DIRECTEUR DE L'ANCIENNE BELGIQUE

    AILLEURS

    DERRIRE LE MIRACLE ALLEMAND

    L'ENVERS DU DCOR

    ENQUTE

    QUI A PEUR DES INSPECTIONS ?

    SOCIALES, ONEM, AFSCA, ETC.

    Rfrences.

    le magazine de votre carrire

    07.05

    10 391 EMPLOIS SUR

    REFERENCES.BE

    DIPLMS

    LES CHAMPIONS

    DU RECRUTEMENT

    SRIE EXCLUSIVE

    HAUTS

    001_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 20:20:38

  • 2RFRENCES

    7 MAI 2011

    VOUS CHERCHEZ UN EMPLOI

    ?

    BEL RTL, LE SOIR ET RFRENCES VOUS AIDENT!

    CE MARDI 10 MAI DS 8H30

    SOS EMPLOISOS EMPLOI

    070 344 050 ET WWW.SOSEMPLOI.BE

    DITION SPCIALE LE 10 MAI DANS VOTRE JOURNAL LE SOIR

    002_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 20:58:00

  • rfrenc par serge Dehaes

    Mon preMier eMploi

    Selon le magazine Pollstar, lAB se classe 3

    e

    dans le

    top 100 des salles de concert les plus frquentes au

    monde. Depuis le 1

    er

    mars, Dirk De Clippeleir a pris

    la succession de Jari Demeulemeester la tte de cette

    PME culturelle. Il a dbut chez Maes avant de rejoindre

    les mdias et ensuite le monde musical.

    Mon premier emploi Jai termin

    mes tudes en communication la

    KUL en 1985. Mon mmoire portait

    sur les cafs louvanistes. Cela ma

    valu des chos dans la presse et alors

    que je travaillais depuis deux se-

    maines dans une banque alternative,

    jai reu un coup de l de la secr-

    taire du patron de Maes qui avait lu

    ces articles et tait intress par mon

    prol. Il ma propos de rejoindre

    lquipe marketing et de moccu-

    per de tudes de march pour leurs

    produits. Il sagissait dtudes qua-

    litatives portant sur les utilisateurs

    des produits Maes pour afner les

    produits et la marque. Jai galement

    particip au lancement de deux ou

    trois nouvelles bires.

    Mon premier salaire 48000 BEF

    brut (1200) sans autres avantages,

    si ce nest peut-tre des chques re-

    pas. Ctait le luxe: je pouvais ache-

    ter des LP sans trop compter.

    Mes premiers acquis Jai beau-

    coup plus appris que je nai apport

    dans ce premier job et aprs deux

    ans, jai senti que je devais bouger.

    Je me suis prsent pour un poste

    de chef de promo au Nieuwsblad

    que jai loup, mais le directeur

    marketing du Standaard, ayant eu

    vent de ma candidature, ma pro-

    pos un job similaire. Lunivers de

    mdias me plaisait normment et

    pendant trois ans, jai organis des

    vnements pour les lecteurs: visites

    dexpos, voyages, concerts Cest

    cette poque que jai nou des

    contacts avec les maisons de disques

    et quand EMI est venu me chercher,

    je nai pas rsist. Avec la musique, je

    me sentais dans mon lment. Aprs

    deux ans, on ma propos le poste

    de DG. Ensuite, de 1997 2007, il y

    a eu Universal que jai d quitter

    la suite de divergences de vue avec

    le management international. Jai

    cr ma propre bote de coaching,

    mais quand jai appris que lAB cher-

    chait un nouveau directeur, jai pos-

    tul, emball lide de retrouver le

    monde de la musique pour y coacher

    une quipe motive dans une salle

    emblmatique.

    Ma n de carrire rve Je viens

    de commencer, mais je sais que je

    ne terminerai pas ma carrire lAB

    (jai 48 ans). Non pas parce que je

    ne my plais pas, mais parce quune

    organisation a rgulirement besoin

    de vent frais sa tte. Dici dix ans,

    je me vois bien la tte dune autre

    structure culturelle, pourquoi pas in-

    ternationale.

    Mes conseils aux plus jeunes

    tre ouvert aux opportunits, tester

    de nouvelles prairies, surtout quand

    on est jeune, pour trouver ce que lon

    aime vraiment faire, mme si ce nest

    pas ce qui est le plus rmunrateur.

    Nathalie Cobbaut

    cHrISTOpHeBOrTeLS

    Dirk De Clippeleir, directeur de lAncienne Belgique (AB)

    4/10

    Cest le nombre daccounts

    LinkedIn qui ont leur chef comme

    ami, selon une enqute ralise

    par Randstad et InSites auprs de

    350 rpondants. Une personne

    de contact LinkedIn sur trois est un

    collgue. Sur Facebook, un salari

    sur six a enregistr son chef comme

    ami en ligne et, en moyenne, les

    collgues de travail reprsentent

    11% de la population des amis.

    Le contenu des conversations lies

    lenvironnement professionnel est

    trs vari. Sur Facebook, il sagit

    surtout de petits potins du monde

    du travail et dautres expriences

    varies. Alors que sur LinkedIn,

    le sujet de prdilection semble

    tre les postes vacants au sein

    de lentreprise (20%). Les sujets

    concernant les collgues (5%) ou

    le chef (4%) sont nettement moins

    frquents.

    DCoUvRez votRe pRopRe DegR De

    motIvAtIon SUR www.motIvAtIonmetRe.be

    pHOTO cOVer: rIcKY JOHn MOLLOY

    LeS LecTeurS

    Du JOurnaL LE SOIR

    reOIVenT RfREncES

    auTOMaTIQueMenT

    DanS Leur JOurnaL.

    3

    003_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 20:20:57

  • Les entreprises les

    plus dynamiques

    pour les

    Confrontes la mondialisation, nos entreprises ne conti-

    nueront tirer leur pingle du jeu quen acclrant la mise

    sur le march de produits et services plus haute valeur

    ajoute. Pour la premire fois, Rfrences, en partenariat

    avec Graydon, a objectiv lexistence dun lien entre le

    recrutement de personnel hautement quali et la croissance

    des entreprises dans quatre secteurs-cls: lingnierie et

    lICT, la nance et la consultance, les ventes et le marketing,

    la chimie et la pharmacie.

    hauts

    diplms

    GandeeVasan

    en couverture

    004_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 21:15:26

  • Diplm de lenseignement suprieur, vous savez

    que le march de lemploi souvre vous. Nom-

    breuses sont les entreprises qui peuvent a priori

    vous intresser parce quelles bncient dune

    bonne rputation, parce quelles sont susceptibles

    de vous offrir une rmunration confortable, des

    perspectives de carrire, des formations. Mais ces

    entreprises tiendront-elles effectivement leurs pro-

    messes long terme ?

    Offrir les meilleures perspectives

    long terme

    En partenariat avec Graydon, Rfrences sest at-

    tach dresser une liste indite des entreprises

    qui, ces dernires annes, se sont non seulement

    distingues par la croissance du recrutement de

    collaborateurs hautement diplms mais aussi

    par leur croissance nancire. En clair : les entre-

    prises qui, dans leur secteur, offrent aux diplms

    quelles recrutent les meilleures perspectives long

    terme. Mais ces perspectives sont-elles prcisment

    meilleures parce que lies la capacit de ces so-

    cits dattirer des hauts diplms ? Pour Eric Van

    den Broele, directeur de la recherche chez Graydon

    Belgium, la rponse est clairement positive

    lanalyse des rsultats sur la priode 2006-2009, il

    est frappant de constater une corrlation trs nette

    entre le niveau du recrutement des entreprises qui

    gurent en tte de liste et leur performance cono-

    mique et ce, quel que soit le secteur concern ,

    commente Eric Van den Broele. Autrement dit, les

    entreprises les plus performantes se caractrisent

    effectivement par le fait quelles sont parvenues,

    sur plusieurs annes, attirer et conserver les col-

    laborateurs les plus comptents. Sil nest pas ta-

    bli que le recrutement de collaborateurs hautement

    diplms sest effectu au dtriment des moins qua-

    lis, il na pas davantage conduit la cration dune

    arme mexicaine la tte de ces entreprises. Les

    directions gnrales nont pas gon en raison de

    cet afux , constate Eric Van den Broele. Cest

    donc bel et bien au niveau des employs et du per-

    sonnel dencadrement que ces entreprises se sont

    renforces. Mais quentend-on prcisment par

    la performance conomique de ces entreprises ? Le

    critre le plus souvent pris en compte, car le plus li-

    sible a priori, est la progression du chiffre daffaires.

    Or, la pertinence de ce critre est relativiser. Le

    fait quune entreprise augmente le niveau de ses

    ventes est assurment positif, mais il faut creuser

    davantage si lon veut se faire une ide relle de ses

    perspectives , poursuit le directeur de la recherche

    de Graydon. Il est tout fait envisageable et cela

    arrive plus souvent quon le pense que les marges

    ralises soient insufsantes pour maintenir cette

    croissance long terme.

    Cash ow important

    Plutt que considrer la progression du chiffre daf-

    faires, Graydon a donc tabli le classement des en-

    treprises les plus dynamiques en privilgiant, en sus

    de la croissance du personnel hautement diplm,

    deux critres strictement nanciers : la progression

    du rsultat oprationnel et, surtout, celle du cash

    ow (le ux de trsorerie gnr par lactivit). Le

    cash ow est particulirement important car il d-

    termine la mesure dans laquelle lentreprise est ca-

    pable, dans son core-business, de crer de la valeur

    ajoute , souligne Eric Van den Broele. Si jtais

    candidat un job dans une entreprise, cest assur-

    ment ce critre, mesur sur plusieurs annes, que

    jaccorderais la priorit.

    Benot July

    Les entreprises les plus performantes se caractrisent

    par le fait qu'elles sont parvenues attirer et conserver

    les collaborateurs les plus comptents.

    Eric Van den Broele, directeur de la recherche chez Graydon Belgium.

    Pour tablir ce classement, Rfrences

    sest associ avec Graydon Belgium,

    spcialis dans lanalyse conomique

    et nancire. Le rle de Rfrences a

    consist dresser, dans un premier

    temps, une liste dentreprises dans

    quatre secteurs-cls du recrutement

    lingnierie et lICT, la nance

    et la consultance, les ventes et le

    marketing, la chimie et la pharmacie.

    Y ont t slectionnes les entreprises

    qui, sur la priode 2008-2010, se

    sont montres les plus actives dans

    le placement doffres demploi par le

    biais de notre mdia.

    Le bureau Graydon a reconstitu les

    donnes des entreprises slectionnes

    sur la priode 2006-2009 (toutes les

    entreprises nont pas encore cltur

    leurs comptes pour lexercice 2010).

    Il a ensuite tabli, dans chaque

    secteur, un classement en pondrant

    trois critres : la croissance nette du

    nombre de collaborateurs hautement

    diplms (enseignement suprieur

    de type court et de type long) a

    pes pour 60 % dans la constitution

    du classement, la croissance du

    cash-ow a pes pour 30 %, et la

    croissance du rsultat oprationnel a

    pes pour 10 %.

    Certaines entreprises pour lesquelles

    la totalit des donnes ntaient pas

    disponibles pour la priode donne

    et qui techniquement ne pouvaient

    donc pas gurer dans le classement

    , mais qui prsentaient cependant

    des bons scores pour deux des trois

    critres pris en considration, font

    lobjet dune mention spare du

    classement. BJ

    Mthodologie

    5

    005_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 20:21:07

  • VOLUTION CALCULE SUR LES CHIFFRES DE 2006 2009, SELON LA PONDRATION SUIVANTE : VOLUTION DU CA : 0%, CROISSANCE NETTE DES HAUTS DIPLOMS :

    60%, CASH FLOW : 30% ET RSULTAT D'EXPLOITATION : 10%.

    LE TOP DE L' ICT & ENGINEERING

    Dans le secteur ICT, les hauts diplms

    ne seront pas sufsants

    Notre classement fait apparatre

    des socits aux prols trs divers,

    dont nous avons pingl cinq lau-

    rats. Toutes tmoignent de la haute

    valeur ajoute apporte par les

    hauts diplms. Mais aussi par les

    autres.

    Dans les technologies de linforma-

    tion et de la communication (ICT), le

    premier des quatre secteurs de notre

    srie, le constat est trs clair : prs de

    90 % des collaborateurs ont un di-

    plme de lenseignement suprieur,

    de type graduat minimum. Et ce, en

    rponse une volution lourde du

    secteur , commente Patrick Slaets,

    conseiller conomique la fdration

    de lindustrie technologique Agoria.

    Les usines dlectronique ont disparu

    et ont t remplaces par des socits

    axes sur le dveloppement de logiciels

    et de services haute valeur ajoute :

    le contenu des fonctions est devenu

    beaucoup plus intensif en connais-

    sance. Et cest donc bien sur le recru-

    tement de collaborateurs bien forms

    que sappuie la croissance du secteur.

    Point nal, serait-on tent dcrire,

    ceci prs que 10 % tout de mme du

    personnel nafchent pas ce prol. Or,

    cela nest pas ngliger. Le diplme

    de base est une chose mais il faut aussi

    de la crativit, la facult de bien com-

    prendre les besoins du client, de tra-

    vailler en quipe. Quelquun qui a de

    telles qualits peut avoir ses chances,

    quitte acqurir la formation tech-

    nique en entreprise (training on the

    job) ou par le biais de cours du soir ,

    afrme Patrick Slaets. Il est important

    de le souligner car, vu les contraintes

    dmographiques, on sait dj quil

    ny aura pas assez de diplms pour

    couvrir nos besoins dans les annes

    venir. Il nest donc pas question de fer-

    mer dnitivement la porte aux non-

    diplms.

    BJ

    RANG NOM DE L'ENTREPRISE

    VOLUTION DU

    CHIFFRE D'AFFAIRES

    CROISSANCE NETTE

    DES HAUTS DIPLMS

    VOLUTION

    DU CASH FLOW

    % NB % RANG % RANG

    1 WATERLEAU GROUP 18 064 385 7 860,68% 185,3 2 647,14% 1 1 964,59% 2

    2 MATEXI GROUP 3 974 974 378,26% 11,5 230,00% 2 3 339,11% 1

    3 IBA TECHNOLOGY GROUP 25 414 591 91,90% 123,2 49,36% 4 92,98% 9

    4 EUROCLEAR 152 297 781 42,32% 220,0 18,34% 14 348,54% 4

    5 LIEGE AIRPORT 5 391 603 42,12% 28,9 22,53% 11 13,15% 15

    6 SPE-LUMINUS 489 770 927 23,87% 171,9 18,29% 15 82,16% 10

    7 TUC RAIL 26 800 740 49,57% 161,6 54,45% 3 215,87% 32

    8 WIENERBERGER 38 199 530 12,51% 249,6 26,53% 9 12,14% 21

    9 FLUXYS 105 036 447 26,39% 150,5 15,44% 17 77,84% 11

    9 NSI IT SOFTWARE & SERVICES 238 288 1,24% 38,4 25,96% 10 33,74% 24

    11 INFOMAT 684 776 19,54% 11,2 36,25% 7 90,40% 28

    12 SOFICO 1 652 505 21,93% 9,8 13,35% 19 149,79% 7

    13 ADEHIS 2 516 469 17,56% 26,4 18,67% 13 21,77% 23

    14 DEXIA 49,5 21,82% 12 109,08% 29

    15 BASE 57 637 477 9,32% 82,9 15,00% 18 5,94% 18

    16 DE SMET ENGINEERS & CONTRACTORS 29 528 384 108,75% 16,9 31,53% 8 536,26% 34

    17 VK GROUP 1 523 298 53,61% 2,9 12,72% 21 3,76% 17

    18 IGRETEC 1 479 139 4,68% 11,7 4,10% 30 189,56% 5

    19 CODITEL 14 021 271 45,77% 2,1 3,03% 29 114,15% 8

    20 STIB 33 117 026 19,03% 488,1 6,67% 26 13,99% 14

    21 ONDRAF 377 813 0,44% 13,9 17,94% 16 203,62% 31

    22 GROUPE SNCB 285 697 978 12,79% 140,4 9,58% 31 1 340,36% 3

    22 AGORIA 124 769 1,62% 28,6 12,24% 22 112,02% 30

    24 THOMAS & PIRON 42 458 364 31,36% 97,5 9,74% 25 8,36% 20

    24 FI ENGINEERING 2,0 28,57% 35 162,98% 6

    26 BPOST 131 569 565 6,49% 4555,4 10,21% 32 27,32% 13

    27 SOGETI 4 221 417 7,27% 56,3 11,24% 23 78,49% 27

    28 A3COM 3,5 11,11% 24 61,01% 26

    29 TEC CHARLEROI 6 552 920 9,38% 34,0 3,05% 28 35,32% 25

    30 BELGACOM 31 047 316 81,31% 45,6 38,06% 36 55,21% 12

    31 MOBISTAR 11 346 738 0,73% 214,9 12,01% 33 6,39% 19

    32 ELECTRABEL 1 744 045 637 14,07% 1666,5 19,83% 34 20,27% 22

    33 IBM 57 640 750 8,50% 121,9 6,11% 27 359,99% 33

    NON CLASSES (DONNES INCOMPLTES)

    E-GOV 5 733 218 28,67% 53,6 40,45% 5

    SMALS 46 306 694 37,36% 207,0 13,32% 20 10,72% 16

    MUTUALITS CHRTIENNES 6 945 874 99,4

    ORES 479 864 795 2 429,8

    EN COUVERTURE

    006_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 20:21:30

  • Cre il y a un peu plus de dix ans par cinq in-

    gnieurs, Waterleau sest spcialise dans les

    technologies de lenvironnement relatives au trai-

    tement de leau, de lair, des dchets ainsi que

    dans les nergies renouvelables. Situe Herent,

    prs de Louvain, lentreprise a plus que tripl ses

    effectifs ces cinq dernires annes : elle emploie

    aujourdhui 239 collaborateurs, pour un payroll

    limit 76 personnes en 2006.

    Vu notre spcialisation, nous recrutons beau-

    coup dingnieurs mais aussi des biologistes, des

    chimistes, des dessinateurs, des spcialistes de

    llectromcanique, entre autres , prcise Anis-

    sa Temsamani, en charge des relations extrieures

    de cette entreprise dont les ventes ont atteint les

    63 millions deuros lan dernier. Il ny a en ralit que

    peu de collaborateurs qui, chez nous, ne sont pas dipl-

    ms de lenseignement suprieur. Ceci tant, lins-

    tar de nombreuses socits recherchant des profils plu-

    tt techniques, Waterleau est confronte une relative

    rarfaction de ses ressources. Le vivier dans lequel elle

    puise pour attirer les comptences nest pas extensible

    et de nombreuses entreprises bien plus grandes vien-

    nent y pcher, elles aussi. La tche nest pourtant pas

    insurmontable, comme en tmoigne la forte croissance

    de nos effectifs ces dernires annes. Pour de jeunes di-

    plms qui veulent voyager, jaurais mme tendance

    penser que nous sommes la socit idale , souligne

    Anissa Temsamani. Plus de 80 % de nos projets sont

    en effet raliss lexportation. Plus prcisment : 70 %

    dentre eux sont mis en uvre hors dEurope dans des

    pays comme la Chine, lInde, le Congo ou le Maroc, par

    exemple. Mais ce qui constitue un atout aux yeux des

    plus jeunes ou de celles et ceux qui ont un esprit un

    peu aventurier peut aussi tre peru comme de manire

    moins positive si on veut privilgier sa vie de famille ou

    la proximit avec le pays

    Des technologies en plein dveloppement

    De ce fait, lentreprise a rapidement largi la base go-

    graphique de son recrutement. Non seulement en Wal-

    lonie, o elle est dailleurs physiquement prsente (elle

    emploie une quarantaine de personnes Gosselies, no-

    tamment), mais aussi ltranger. En cause ? Le besoin de

    bnficier, sur place, des comptences utiles pour mener

    bien les projets, sous la direction dquipes belges dans

    un premier temps puis de manire de plus en plus auto-

    nome. Lavenir ? Positif, si lon en crot non seulement la

    premire place acquise par cette entreprise dans notre

    classement, mais aussi les perspectives intrinsques du

    march sur lequel elle volue. Les technologies envi-

    ronnementales sont en plein dveloppement et chacun

    est dsormais convaincu quil ne sagit pas dun effet de

    mode , plaide la responsable. De grands groupes in-

    dustriels nous choisissent pour accompagner leur dve-

    loppement linternational mais aussi des collectivits.

    Rien que dans le domaine de laccs leau potable et de

    lpuration des eaux uses, les besoins lchelle plan-

    taire sont normes

    BJ

    Waterleau a plus que tripl ses effectifs ces cinq dernires annes.

    Galerie-photos spciale sur

    references.be/waterleau

    GRIETDEKONINCK

    VOLUTION DU

    RSULTAT D'EXPLOITATION

    % RANG

    983 478 293,05% 3

    132 527 192,87% 5

    8 450 818 513,14% 32

    97 039 698 115,96% 6

    794 074 65,98% 9

    119 707 159 9247,75% 1

    555 296 97,94% 8

    6 440 457 37,84% 23

    24 787 488 27,86% 15

    22 816 3,07% 18

    122 295 57,83% 26

    81 696 43,30% 25

    1247041 42,32% 24

    33 203 568 26,21% 21

    8 506 844 5,56% 19

    17 819 546 560,01% 33

    179 023 60,90% 10

    505 353 13,00% 16

    5 588 120 56,17% 14

    14 054 180 17,77% 20

    12 654 681 362,56% 31

    188 125 688 131,04% 29

    545 279 529,40% 2

    5 024 836 35,35% 22

    68 610 242,02% 4

    83 398 619 58,61% 12

    3 293 897 108,85% 28

    3 202 578 67,33% 27

    294312 58,76% 11

    5 101 576 111,24% 7

    5 031 057 1,20% 17

    416 095 087 57,36% 13

    27 945 752 143,53% 30

    10 967

    97 135

    5 348

    4 699 445

    n 1

    Waterleau

    surfe sur la vague de lenvironnement

    7

    007_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 20:21:41

  • Le Groupe Matexi est un holding priv actif dans

    trois domaines : le dveloppement immobilier

    (terrains, logements, redploiement urbain), la

    construction et la rnovation de logements, lin-

    vestissement (participations dans des entreprises

    cotes, entre autres) et le nancement de pro-

    jets. Le groupe, qui emploie 340 collaborateurs

    dont 300 sont de formation suprieure, afchait

    en 2010 un chiffre daffaires de 253 millions

    deuros pour un cash ow dexploitation de

    48 millions. Entretien avec Gatan Hannecart,

    administrateur dlgu.

    Pourquoi le recrutement de collaborateurs de forma-

    tion suprieure est-il important pour vous ?

    Le dveloppement de projets immobiliers sur le long

    terme est une activit trs complexe, un peu en dca-

    lage avec la perception quon peut en avoir de lext-

    rieur. Chaque projet sapparente en ralit la gestion

    dune PME, avec tous les prols techniques, commer-

    ciaux, administratifs et de management qui y sont at-

    tachs. Nous avons ds lors deux facteurs-cls de pro-

    duction et de russite : les collaborateurs et le capital.

    Quels types de prols travaillent chez vous ?

    Nous cherchons des comptences mais aussi des at-

    titudes. La base, cest dtre intelligent, travailleur et

    honnte. Viennent ensuite les comptences : nous re-

    crutons des ingnieurs civils ou industriels, des archi-

    tectes, des urbanistes mais aussi des commerciaux,

    des juristes, du personnel administratif. De tels prols

    nous permettent de nous concentrer sur notre cur de

    mtier : la cration de valeur ajoute. Nous employons

    peu douvriers car nous conons ces tches des sous-

    traitants : par ce biais, il y a chaque jour ouvrable entre

    2000 et 3000 personnes qui travaillent pour nous.

    Quels sont vos atouts sur le plan du recrutement ?

    Nous navons pas la notorit dune multinationale

    qui cherche les mmes prols que nous, sur un mar-

    ch plutt tendu. Mais nous avons dautres atouts : un

    grand professionnalisme et une approche humaine,

    lie notre taille et au fait que notre ADN est celui dun

    groupe familial. Notre mtier est enthousiasmant :

    les projets que nous dveloppons sortent de terre et

    contribueront directement au bonheur de leurs fu-

    turs occupants. Enn, nous sommes un groupe belge

    n 2

    Matexi Group

    Notre approche multi-locale est trs apprcie

    Chez Matexi Group, on recherche des comptences, mais aussi des attitudes...

    essentiellement actif en Belgique : nos collaborateurs peu-

    vent travailler sur des projets souvent proches de chez eux.

    Quelle est la rpartition de vos activits ?

    Approximativement 50 % en Flandre, 30 % en Wallonie

    et 20 % Bruxelles. Nous disposons de 16 antennes r-

    gionales, de sorte que nous pouvons tre qualis den-

    treprise multi-locale sur le territoire belge. Quand on

    voit les problmes de mobilit dans ce pays, notre capa-

    cit offrir de lemploi sur cette base est trs apprcie.

    La solidit nancire de votre groupe est-elle aussi ap-

    prcie par les candidats ?

    Toute personne qui rchit srieusement son avenir

    professionnel doit tre trs soucieuse de cela. Chez nous,

    elle peut tre rassure. Cela fait plus de 65 ans que nous

    existons, nous sommes bien capitaliss, peu endetts :

    nos fondamentaux sont trs sains. Cela se justie par

    le fait que nous travaillons souvent sur le dveloppe-

    ment de projets de longue dure (rgulirement plus de

    20 ans) : nous avons le souci de la continuit dans le

    temps et la capacit, vis--vis de nos collaborateurs, de

    tenir nos promesses long terme galement.BJ

    EN COUVERTURE

    tinyboGaErts

    008_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 20:22:12

  • 99

    n 3

    IBA Une centaine

    dingnieurs recruter

    n 4

    Euroclear Nous

    recrutons immdiatement

    40 jeunes diplms

    n 6

    SPE-

    Luminus

    Un gain pour

    la productivit

    Cest peu dire que chez IBA (Ion Beam Applica-

    tions) Louvain-la-Neuve, on se rjouit dtre

    prsent sur le podium des champions de la crois-

    sance. Un excellent clairage sur notre entreprise

    alors que nous devons recruter 150 personnes en

    Belgique, dont une centaine dingnieurs , estime

    Frdric Nolf, vice-prsident HR de ce groupe

    spcialis dans le traitement du cancer (systmes

    de protonthrapie, notamment) qui emploie ac-

    tuellement 2100 collaborateurs, y compris dans

    les liales ltranger. La croissance est videm-

    ment la condition indispensable pour recruter de

    tels prols, qui eux-mmes gnrent de la valeur

    ajoute, des revenus que nous pouvons rinjecter

    dans la R&D : cest un cercle vertueux. Encore

    faut-il sduire ces prols. Nous sommes attrac-

    tifs , assure Frdric Nolf. De par le fort contenu

    technologique de nos activits mais aussi en rai-

    son de leur utilit : IBA sauve des vies, et ce nest

    pas quun slogan. Nous sommes aussi une so-

    cit belge, dont le capital est ancr en Belgique

    et dont la taille permet encore chacun de me-

    surer concrtement son impact sur lentreprise.

    Tout cela, en sus dune culture assez informelle et

    dune grande ouverture linternational, est trs

    apprci. BJ

    Employant 4 000 personnes dans le monde, dont

    2 500 en Belgique o se situe son sige central,

    Euroclear, groupe spcialis dans les services -

    nanciers, annonce demble la couleur : Nous

    recrutons dici juillet 40 jeunes diplms , pr-

    cise Frdric Pierre, directeur du recrutement.

    Une formation suprieure est indispensable,

    comme cest le cas pour 90 % de nos collabora-

    teurs. Sagissant des juniors, nous les formons

    demble de manire complmentaire, en in-

    terne, la spcicit de nos mtiers qui sont ob-

    jectivement trs complexes. Deux autres types

    de prols sont galement recherchs : des experts

    pour les fonctions de supports et des prols ex-

    priments en informatique (dans la gestion de

    projet par exemple) pour les divisions IT.

    Dans le contexte de guerre des talents, qui a for-

    tement repris vigueur aprs la sortie de crise,

    Euroclear met en exergue, pour justier son

    attractivit, sa croissance intrinsque, son carac-

    tre multinational (la langue de travail est lan-

    glais, nulle obligation de connatre le franais ou

    le nerlandais), sa spcicit dans le domaine

    nancier ainsi que linvestissement constant

    dans la formation de ses collaborateurs. Ceci

    tant, nous sommes bien conscients que cest

    nous daller vers les candidats , reconnat Frd-

    ric Pierre. Nous devons multiplier nos canaux

    de recrutement, tre trs clairs vis--vis de nos

    promesses et bien entendu les tenir.

    BJ

    Issue de lunion en 2005 de deux socits de pro-

    duction et de distribution dnergie, SPE-Luminus

    emploie un millier de collaborateurs. La plupart

    ont une formation suprieure , conrme Sonia

    Frey, HR Development Manager du 2

    e

    producteur

    dlectricit en Belgique. Nous avons connu une

    assez forte croissance ces dernires annes, mais

    celle-ci ne va plus ncessairement se traduire par

    de fortes variations au niveau des effectifs. Du per-

    sonnel plus quali permet en effet daugmenter la

    productivit et la comptitivit des quipes. Ceci

    tant, lentreprise ne rserve pas quaux diplms

    de lenseignement suprieur laccs ses effectifs :

    Lexprience est importante, de mme que la per-

    sonnalit , souligne Sonia Frey. Certaines fonc-

    tions, dans nos centrales par exemple, exigent des

    qualications techniques mais dautres, dans les

    centres dappels ou plus gnralement le service

    la clientle, peuvent souvrir dautres prols.

    Du reste, rien nest g : la promotion interne et la

    mobilit sont aussi des valeurs que nous cultivons

    en priorit. BJ

    la semaine prochaine

    deuxime volet

    fInAncE &

    conSuLtIng

    Retrouvez nos offres demploi dans le secteur Ict en pages 21 25

    9

    009_GPV2QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 20:49:02

  • Une nouvelle fois, Rfrences, Le Soir et

    RTL sassocient pour donner un coup de

    pouce lemploi. Le mardi 10 mai, les

    trois mdias mobilisent une dizaine dex-

    perts pour rpondre aux questions que

    se posent les lecteurs, les auditeurs et les

    surfeurs dans la recherche dun job ou

    dune volution de leur carrire. Cette

    fois, laccent sera mis aussi sur les for-

    mations qui conduisent lemploi.

    Ce mardi 10 mai, Rfrences, Le Soir et RTL

    dcrteront nouveau la mobilisation g-

    nrale pour lemploi . Lobjectif de cette

    opration, qui en est dj sa quatrime

    dition, est dapporter des rponses claires

    aux questions que se posent tous ceux qui

    veulent entamer ou relancer leur car-

    rire professionnelle en dcrochant lemploi

    qui leur convient. Il sagit aussi, bien sr, de

    convaincre les entreprises qui engagent ou

    ont lintention de le faire de communiquer,

    de se manifester. Et elles sont nombreuses.

    Concrtement, pendant toute la journe de

    mardi, dix experts des ressources humaines,

    du recrutement et de la formation rpondront

    vos questions, par e-mail, chat internet et

    tlphone. Objectifs : vous conseiller sur la

    manire de dtecter les opportunits, sur

    la rdaction dun CV, sur la prparation aux

    preuves de slection et lentretien dem-

    bauche, sur la formation professionnelle, les

    tudes qui conduisent lemploi, etc. Lors de

    la prcdente dition, en fvrier, nous avions

    reu plus de 300 appels, tandis que le site de

    lopration www.sosemploi.be enregistrait

    pas moins de 8 000 visiteurs uniques. Au total,

    1150 candidats y ont dpos leur CV et 250

    employeurs des offres trs concrtes. Beau-

    coup ont trouv preneur depuis.

    Retrouvez tous les dtails pratiques de

    lopration ainsi que les numros dap-

    pel utiles dans Le Soir du mardi 10 mai

    ainsi que sur le site internet commun

    ddi lopration. PhB

    Quelles lires mnent lemploi ?

    9 experts votre service

    Michel Martinot

    Employeur Actiris

    Fonction Service animations

    Secteur Fonction publique

    Expertise Accompagnement et

    conseils aux chercheurs demploi :

    les outils de la recherche demploi,

    lorientation professionnelle, les dmarches emploi

    Bruxelles

    Thierry Castagne

    Employeur Agoria

    Fon ction Directeur gnral pour la

    Wallonie, prsident du Centre de

    comptences Technifutur (Lige)

    Secteur Fdration de lindustrie

    technologique

    Expertise Informations et conseils sur les jobs,

    les carrires, les tudes et les formations dans les

    domaines industriels, technologiques et informatique

    Charlotte Thomas

    Employeur Forem

    Fonction Charge de communication

    institutionnelle

    Secteur Service public, Emploi et

    formation

    Expertise Laide quun service public

    peut apporter aux demandeurs demploi et aux

    entreprises, la plus-value des dmarches, le contenu

    dun service individualis et de proximit

    Mireille Protin

    Employeur SNCB Holding

    Fonction Responsable du

    recrutement et de la slection pour

    le Groupe SNCB, Secteur formation

    professionnelle

    Secteur Transport public

    Expertise Prparation aux entretiens d'embauche et aux

    preuves de slection

    Christiane Van Bedts

    Employeur CVB & Associs

    Fonction Administrateur grant

    Secteur Outplacement, bilan de

    carrire

    Expertise Aide la recherche

    demploi. Conseils pour CV, lettre de

    motivation, entretiens dembauche

    Sylvie Van den Eynde

    Employeur ING

    Fonction Account Manager Recruitment

    & Selection Retail & Insurance

    Secteur Banque & Assurances

    Expertise Les cls de la russite dans

    votre recherche demploi : conseils

    pratiques sur la prparation, la gestion et les suites

    donner un entretien dembauche, gestion de la phase

    de transition que constitue la recherche dun job, etc.

    lonore Dubois

    Employeur Union des classes

    moyennes (UCM)

    Fonction Directrice dveloppement

    conomique rgion Hainaut

    Secteur Organisation patronale

    interprofessionnelle et aide aux

    indpendants, commerants, professions librales

    et PME

    Expertise Sensibilisation lesprit dentreprendre et

    Cration, dveloppement, transmission dentreprises :

    tudes, conseils, recherche de nancement et

    introduction de dossiers, etc.

    Michal Fontaine

    Employeur Selor

    Fonction Communication externe

    Secteur Fonction publique

    Expertise Conseils pour les

    dmarches, dinscription. Explications

    par rapport aux preuves de slection,

    tests linguistiques. Avantages dans

    la fonction publique fdrale. Politique de diversit et

    dgalit des chances

    Joannick Soil

    Employeur SIEP

    Fonction Conseillre en orientation

    Secteur Service dinformations sur les

    tudes et les professions

    Expertise Orientation scolaire et

    professionnelle, information sur les

    tudes et les formations

    PHOTOSDR

    Ce 10 mai, 9 experts sont

    votre service !

    sosemploi.be

    010_GPV2QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 20:48:41

  • 11

    comme manager chez Quick

    3 000 brut

    11

    Vincent Kestemont est entr chez Quick

    en 1998, comme tudiant. En dix ans, il a

    grimp un un les chelons, jusqu devenir

    manager dun restaurant et dune quipe de

    42 collaborateurs et 6 cadres Wavre. Il

    travaille selon un rgime de 38 heures/semaine,

    quil a lavantage de pouvoir amnager selon ses

    besoins, vu quil tablit les horaires lui-mme.

    Son emploi loblige cependant effectuer des

    prestations le week-end ou en soire.

    Voiture : 285 /mois

    Mon pouse et moi nous partageons les

    frais lis au quotidien. Pour ma part, je paie

    doffice les 665 e mensuels de loyer de notre

    appartement Grand-Bigard. Je rembourse

    galement le prt de la voiture neuve que

    jai achete il y a trois ans, savoir 285 e par

    mois. Il faut ajouter cela une moyenne de

    170 e mensuels pour lessence, plus quelques

    grosses factures ponctuelles telles que les

    taxes dimmatriculation, etc.

    Tous les baromtres des salaires

    references.be/barometresalaires

    LE BaromtrE

    Nom Vincent Kestemont

    ge 31 ans

    Diplme enseignement secondaire suprieur

    Profession Manager dun restaurant Quick Wavre

    tat civil mari

    Salaire mensuel brut 3 000 + bonus

    dpendant des rsultats individuels et du groupe, avec

    un maximum de 3,2 mois de salaire brut supplmentaire

    par an. Notes de frais : 135 net par mois.

    Avantages extralgaux

    jours de cong extra allant de 5 9 jours selon

    lanciennet, un GSM avec 75 de crdit/mois,

    assurance hospitalire DKV, famille incluse

    et plan dassurance groupe pargne pension

    pargne pension personnelle

    60 /mois, actions

    ChristopheBortels

    tats-Unis : 2 500

    Je suis tomb amoureux des tats-Unis voici quatre

    ans. Depuis lors, jessaie de my rendre chaque

    anne pour une dure dune deux semaines,

    en variant les villes la dernire destination tait

    NewYork. En moyenne, ma femme et moi dpensons

    2 500 e par semaine (tout compris) lors de ces

    voyages. Je mets prot le reste de mes vacances

    annuelles pour un mini-trip (4 5 jours) dont la

    destination varie et le cot avoisine en gnral les

    700 e pour deux. Je surfe beaucoup sur internet

    pour trouver de bonnes affaires.

    Une maison dans quatre ans

    Je me suis x pour objectif dinvestir dans

    une maison 35 ans. Je pourrais certes acheter

    maintenant, mais je naurais pas les moyens de

    moffrir une habitation qui correspond toutes

    mes attentes. Jespre trouver un bien pour un

    budget de 300 000 e maximum. En attendant, il

    va falloir que je ralentisse un peu sur les voyages !

    Marie-ve Rebts

    011_GPV2QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 20:48:52

  • AILLEURS

    Allemagne

    l'envers du miracle

    Au sortir de la crise, la croissance allemande

    affiche 3,5 % quand le reste de l'Europe est

    la trane. Deuxime exportateur mondial,

    notre puissant voisin se pose en parangon

    de vertu conomique. Pourtant, l'Allemagne

    dcouvre les travailleurs pauvres. Les mini-

    jobs ou les emplois mal rmunrs se sont

    multiplis ces dernires annes, diminuant

    du mme coup les droits la retraite.

    De notre envoy spcial

    Berlin Rafal Naczyk

    On disait l'Allemagne obsde

    par ses excdents commer-

    ciaux, incapable de ranimer

    sa demande intrieure. On lui en faisait grief. On

    la taxait d'goste. On l'accusait d'exporter ses ma-

    chines-outils et ses automobiles sur le dos de ses

    partenaires europens. De se comporter en Chine

    de l'Europe Mais lorsque les chiffres du chmage,

    passs sous la barre des 3 millions, sont tombs, le

    modle allemand a de nouveau t salu. Mieux,

    au moment o la zone euro rentre une nouvelle fois

    dans le Triangle des Bermudes, secoue par les d-

    agrations de la Grce, de l'Irlande, du Portugal et

    de lEspagne et le tic-tac mortel des taux d'intrt,

    l'Allemagne s'est rachet une conduite et peut,

    juste titre, administrer une leon d'conomie ses

    voisins. Car son taux de chmage (7 %) est au plus

    bas depuis 1992, sa croissance donne des frissons

    ses voisins et, cerise sur le gteau, ses consomma-

    teurs, qui ont retrouv le moral, dpensent d'autant

    plus que les entreprises tmoignent d'une gnrosit

    salariale historique. Si bien que le ministre de l'co-

    nomie allemand prvoit au moins 3,4 % de crois-

    sance cette anne, creusant l'cart avec le reste de

    l'Europe. En un mot : vingt ans aprs la runica-

    tion, le miracle allemand est de retour. Plusieurs

    facteurs sont l'origine de cette hausse d'emploi :

    une dmographie dclinante, une politique active

    de l'emploi, et le chmage partiel, le Kurzarbeit,

    qui, grce aux aides de l'tat, a permis de ne pas

    licencier. 810 000 personnes sont touches par ces

    mesures. Le gouvernement a d'ailleurs dcid de

    prolonger ces aides jusqu'en 2012, alors qu'elles de-

    vaient prendre n cette anne.

    Mesures de exibilit

    Mais la rsistance du march du travail allemand

    trouve aussi son origine dans sa exibilit, qui a per-

    mis de rduire les heures travailles plutt que de li-

    cencier. En 2009, un salari allemand a, en moyenne,

    travaill 43,5 heures de moins qu'en 2010, soit une

    baisse de 5 %. Or, le chmage partiel n'est responsable

    que d'un tiers de cette baisse. Les deux tiers restants

    s'expliquent par des mesures de exibilit : rduction

    de la dure hebdomadaire du travail, suppression des

    heures supplmentaires ou mise en place de compte

    temps. Lembellie de lemploi allemand camoue

    une restructuration du march du travail : baisse

    des contrats de travail temps plein, augmentation

    des contrats temps partiel ou trs partiel. Moins de

    012_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 20:22:54

  • Moins de chmeurs ofciels, plus de travailleurs pauvres et prcaires. Tel est lenvers du miracle.

    13

    chmeurs ofciels, plus de travailleurs pauvres et

    prcaires. Tel est lenvers du miracle.

    Mini-jobs

    L'amlioration de la conjoncture ne profite pas

    aux chmeurs de longue dure, aux peu quali-

    fis et aux demandeurs d'emploi gs. Plus de

    900 000 d'entre eux sont sans emploi depuis plus

    de douze mois , dcrypte Alexander Spermann,

    Director Talentmanagement Flexworker & Public

    Affairs chez Randstad Deutschland. En outre, cette

    amlioration de l'emploi passe par le dveloppe-

    ment de l'intrim et des petits boulots. Plus de

    5 millions de personnes n'ont actuellement qu'un

    mini-job avec un revenu mensuel infrieur

    400 . Ensuite, dans un cas sur deux, le nouvel

    employ doit se contenter d'un contrat dure

    dtermine. Et c'est compter sans les stagiaires,

    les plus de 58 ans, comme les intrimaires non

    occups sortis des statistiques ou ceux qui, d-

    courags, ne s'inscrivent plus.

    Oliver Nachtwey, chercheur l'universit de

    Trves, estime que ce maintien de l'emploi s'est

    fait au prix d'un creusement des ingalits. vrai

    dire, on frle mme les abus et l'exploitation en ce

    qui concerne les temps partiels et les bas salaires.

    Postes en intrims, CDD, ou mme les mini-jobs,

    ces emplois de quelques heures hebdomadaires

    rmunrs 400 par mois sans charges sociales

    pour le salari ont t, ces dernires annes, la

    rgle pour un nombre important de travailleurs

    du tertiaire.

    Ce sont surtout les emplois non qualifis (em-

    ploys de supermarchs, agents d'entretien)

    qui ont le plus pti du systme. Les entreprises

    ont largement prfr faire appel deux ou trois

    mini-jobs, fiscalement avantageux, plutt que

    d'embaucher pour de bon une personne. On

    peut ainsi estimer actuellement 6,7 millions le

    nombre de travailleurs mal pays en Allemagne ,

    confie le chercheur.

    Les nouveaux jobs crs se rvlent pour le

    moins des postes de travail prcaires. Du coup,

    les conditions dans lesquelles nous travaillons

    et allons travailler ont dramatiquement volu :

    elles sont aujourd'hui moins protges, plus in-

    certaines et moins bien payes , estime Olivier

    Nachtwey. Certes, les contrats dure indtermi-

    ne, qui sont soumis une protection en matire

    de licenciement et garantissent une certaine s-

    curit sociale, restent la rgle. Mais cette norma-

    lit diminue. En 2008, seuls 66 % des employs

    avaient un CDI, contre 73 % dix ans plus tt.

    Menace sur le contrat social

    Pour ce chercheur, cette volution a une cause

    profonde : Le capitalisme social a fait place au

    capitalisme financier. Ce qui suscite chez lui une

    inquitude : Certes, l'emploi prcaire n'est pas

    encore la rgle, mais il menace le contrat social

    qui fondait la Rpublique allemande parce qu'il

    enlve au travail salari son rle de scurit et de

    lien social. Les droits conomiques des ci-

    toyens ont perdu en valeur.

    Les lois Hartz

    Hartz I (2003)

    Cration d'agences prives de

    placement des chmeurs.

    Hartz II et III (2004)

    Exonration de charges pour les

    mini-jobs pays moins de 400.

    Les chmeurs crant leur entreprise

    touchent une allocation dgressive

    pendant trois ans. L'Office du travail,

    pendant de l'Onem, est transform

    en Agence pour l'emploi. Des jobs

    centers doivent aider les chmeurs de

    longue dure se rinsrer.

    Hartz IV (2005)

    L'allocation de solidarit remplace

    l'allocation verse aux chmeurs

    depuis plus d'un an et l'aide sociale.

    SEAn

    GALLup

    ...

    013_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 20:23:21

  • AILLEURS

    Leffort de comptitivit a creus

    les ingalits

    Arnaud Lechevalier est chercheur en

    sciences sociales au Centre Marc Bloch

    Berlin et professeur l'universit euro-

    penne de Viadrina (Francfort).

    Quels choix collectifs les Allemands

    ont-ils opr aprs la runication

    de leur pays?

    La runification a mis mal deux traits carac-

    tristiques du modle allemand qui a prvalu

    jusque dans les annes 80. En raison de son

    cot, elle a t source de tensions durables

    sur le pacte fdral, c'est--dire les impor-

    tants mcanismes de redistribution entre les

    Lnder, qui faisaient de la Rpublique fd-

    rale un pays moins ingalitaire sur le plan ter-

    ritorial que lItalie ou la France. Elle a aussi

    provoqu une onde de choc sur le pacte so-

    cial en accompagnant le mouvement de sor-

    tie des conventions collectives et en animant

    le dbat sur la comptitivit-prix. Mais la ru-

    nification n'est pas seule en cause : les lites

    tiennent ne pas rater le coche de la mon-

    dialisation. Les relations privilgies entre les

    banques et l'industrie, les solidarits entre

    grandes et petites entreprises, ont t remises

    en cause par les menaces de dlocalisation

    en Europe de l'Est. Il en a rsult un effort de

    comptitivit tel que la part des exportations

    dans le PIB est passe d'un quart la moiti

    en moins de dix ans. Cela s'est accompagn

    de profondes rformes de l'tat social.

    Les fameuses rformes Hartz

    menes par la coalition dirige par

    Gerhard Schrder?

    Plus globalement, l'Agenda 2010 visait ma-

    triser les dpenses publiques et activer

    les chmeurs. Ces rformes, inities par la

    coalition entre les sociaux-dmocrates et les

    verts, se sont notamment traduites par une

    rduction du taux de couverture de l'assu-

    rance-chmage et une baisse du montant

    des prestations pour les chmeurs de longue

    dure, dans une logique d' incitation par

    l'appauvrissement retrouver un emploi.

    L'objectif tait d'abaisser le cot du travail,

    d'allger la rglementation et d'ouvrir le sec-

    teur des petits boulots. Aujourd'hui, on es-

    time environ 20 % la proportion des salaires

    infrieurs deux tiers du salaire mdian. Un

    niveau comparable celui des tats-Unis. Le

    chmage a certes beaucoup baiss entre 2005

    et 2008. Mais le taux d'emploi en quivalent

    temps plein, lui, a stagn, ce qui atteste de

    l'essor de l'intrim, du temps partiel, des mi-

    ni-jobs... Cet clatement de la norme d'em-

    ploi aboutit une monte des ingalits.

    Avec des situations qu'on ne voyait

    pas il y a vingt ans?

    L'tat social est toujours prsent. La part

    des prestations sociales dans le PIB n'est

    pas si loin de celle de pays comme la France

    ou la Sude. Mais la part des dpenses pu-

    bliques avait tout de mme baiss de cinq

    points avant la crise actuelle, de sorte que

    l'Allemagne tait devenue le pays de l'OCDE

    o cette part tait la moins importante. Ce

    qui est plus proccupant pour l'avenir, c'est

    la difficult qu'prouve la socit se moder-

    niser sur les questions de l'immigration ou de

    l'galit femme-homme. La prscolarisation

    des enfants de 0 3 ans, par exemple, reste

    trs lacunaire, surtout pour les populations

    immigres. C'est d'ailleurs cette dficience

    qui explique l'importance du travail temps

    partiel des mres. RN

    La prcarisation des jeunes continue

    de grimper, mme avec la croissance.

    C'est devenu un lment dterminant de l'ex-

    prience des jeunes salaris , dplore Detleff

    Wetzell, numro 2 du syndicat IG Metall. La

    course la productivit et la rentabilit a en-

    tran les salaris allemands dans une spirale

    descendante : Il y a un recours accru l'in-

    trim classique, qui s'est beaucoup dvelopp

    mais devrait bientt se stabiliser , explique

    Alexander Spermann. Cela reprsente moins

    de 3 % de la population active. En revanche, il

    y a une tendance plus dangereuse o l'on voit

    de plus en plus d'entreprises qui externalisent

    les emplois les moins qualifis et les rempla-

    cent durablement par des intrimaires avec

    des salaires infrieurs.

    Dans les secteurs sauvages comme la res-

    tauration ou la distribution, les rmunra-

    tions entre 1 et 4 de l'heure ne sont plus

    des exceptions, comme en tmoigne l'ac-

    croissement du volume de plaintes dposes

    devant les tribunaux du travail. Au dbut de

    l'anne 2010, le scandale Schlecker a aussi

    montr comment le leader europen de la

    droguerie licenciait ses salaris pour les rem-

    baucher moiti prix via une autre socit.

    Mme les grands noms de l'conomie alle-

    mande s'y mettent. Volkswagen ou Deutsche

    Telekom ont ouvert leurs propres succursales

    de travail temporaire, Autovision et Vivento,

    afin de mieux rguler les effectifs . De leur

    ct, Deutsche Bahn et Deutsche Post ont cr

    des filiales low-cost destines reprendre une

    partie de leurs activits. Bientt, le facteur al-

    lemand ne travaillera plus pour Deutsche Post

    15 de l'heure, mais pour sa filiale First Mail

    9,80 .

    Croissance aidant, les experts prvoient que la

    baisse du chmage se poursuivra en 2011. Ils

    s'attendent aussi une forte remonte du temps

    de travail : Le vieillissement de la population va

    se traduire par le dpart la retraite de classes

    d'ges importantes , constate Alexander Sper-

    mann. Il n'y a pas assez de jeunes bien forms

    pour les remplacer et il est difcile de trans-

    former les chmeurs de longue dure en ing-

    nieurs. Les entreprises n'auront d'autre choix

    que d'augmenter le temps de travail. Pour les

    salaris la pnurie de main-d'uvre aura un

    bon ct. Presses par les syndicats d'augmen-

    ter les salaires, les entreprises se prparent l-

    cher du lest.

    ...

    Vous cumulez plusieurs jobs ? Participez notre sondage !

    references.be/cumuljobs

    shutterstock

    014_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 20:23:28

  • 15

    En cE momEnt

    sur references.be

    Vido : comment remettre

    sa dmission ?

    references.be/videodemission

    Dentistes, pharmaciens,

    vtrinaires : combien

    gagnent-ils ?

    references.be/

    professionsliberales

    Calculez votre pcule de

    vacances !

    references.be/peculevacances

    Les conseils de dizaines de

    recruteurs

    references.be/

    conseilsrecruteurs

    Qui a peur

    des inspections?

    Linspection, un terme qui met mal laise?

    Un sujet dlicat, en tout cas, qui cause par-

    fois du souci aux entreprises. Car il implique

    le contrle, la visite dinspecteurs, linvestiga-

    tion, parfois des sanctions Le Groupe RH

    HDP-AristA a interrog 475 entreprises belges.

    Principaux enseignements de lenqute.

    70%

    Des entreprises

    ont subi un

    contrle

    Contrle de routine, campagne dinspection, contrle

    suite une plainte, 70 % des entreprises interroges

    ont dj vcu une inspection. Elles ont en moyenne

    reu la visite de deux types dinspection: quil sagisse

    de linspection sociale, du contrle du bien-tre au

    travail, de linspection de lOnem, de lAgence fdrale

    pour la scurit alimentaire 70 % des entreprises

    interroges ont reu la visite de linspection sociale,

    38 % le contrle du bien-tre au travail et 31 % lins-

    pection des lois sociales et linspection de lOnem. Les

    deux documents qui sont les plus souvent examins

    sont le rglement de travail et les contrats de travail.

    Pour le contrle du bien-tre au travail, il sagit des

    rapports des visites dentreprise et des rapports du

    service mdical.

    55%

    Des ContrLes

    ntaient

    (soi-Disant) pas

    annoncs

    Un tiers des employeurs interrogs ne se souvien-

    nent plus dans quel cadre a eu lieu la visite. Prs

    de 40 % pensent avoir eu affaire un contrle de

    routine et 12 % un contrle la suite dune plainte.

    55 % disent que le contrle navait pas t annonc.

    tonnant puisque lon sait que les contrles de lins-

    pection sociale, par exemple, sont quasi toujours

    annoncs. 36 % des personnes interroges dclarent

    avoir t averties et avoir eu le temps de se prparer

    linspection.

    29%

    Des entreprises

    trouVent lonem

    menaant

    Les entreprises interroges peroivent linspection de

    lOnem comme la plus menaante et celle de linspec-

    tion sociale comme la plus constructive.

    44 %

    Des ContrLes

    ont des

    consQuences

    44 % des personnes interroges dclarent que linspec-

    tion a eu des consquences sur la gestion ou lorganisa-

    tion de son personnel. Quelques exemples:

    la mise en ordre des avantages en nature

    pour les GSM,

    ladaptation du rglement de travail

    et la communication des horaires,

    ladaptation des mesures en matire

    de scurit incendie,

    la modification de lapproche en matire

    des jeunes au travail.

    75%

    Des entreprises

    nont pas peur

    Comme on la vu plus haut, certaines inspections telles

    que linspection sociale ont t ressenties plutt posi-

    tivement par lemployeur. Mais les PME qui nont pas

    encore eu de visite de linspection en ont-elles peur?

    Prs des trois quarts de ces entreprises ne craignent

    pas une inspection mme si 55 % seulement se disent

    prtes. Seules 22 % disent connatre les risques en cas

    dinfraction.phb

    InspectIon

    socIale

    InspectIon

    onem

    constructIve 36 % 21 %

    concIlIante 10 % 10 %

    Gnante 18 % 23 %

    IntrusIve 10 % 6 %

    menaante 18 % 29 %

    responsabIlIsante 4 % 8 %

    015_GPV2QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 20:48:19

  • 16

    RFRENCES

    7 MAI 2011

    www.etnic.be

    A lEtnic,

    limportance de

    notre mission ne nous

    empchera jamais de travailler

    dans la convivialit et la bonne

    humeur. Entreprise publique

    charge de la fourniture de services

    informatiques en Communaut franaise,

    notre organisation rassemble des

    professionnels IT de toutes spcialits.

    Une complmentarit qui nous permet de faire

    face notre ambition : jouer un rle de premier

    plan dans un secteur en mutation constante.

    En ce moment, nous recherchons des collaborateurs

    enthousiastes rpondant au prol (m/f) suivant :

    Pour plus dinfos sur cette opportunit et sur notre entreprise,

    surfez sur www.etnic.be

    Ma vie professionnelle

    passe aussi par la STIB.

    La STIB est une entreprise publique performante, la pointe de

    linnovation.

    Premier employeur de Bruxelles, nous associons les avantages du

    secteur public au dynamisme des entreprises prives.

    Porteur davenir, notre secteur dactivit, la mobilit, contribue au

    dveloppement durable de Bruxelles, tant sur le plan conomique

    que social et environnemental et nous permet dattirer des personnes

    convaincues par la ncessit dun engagement pour lintrt gnral.

    Nous recherchons des collaborateurs de talent qui souhaitent

    sinvestir dans une entreprise dynamique et innovante, participer

    nos projets de dveloppement et contribuer lamlioration

    constante de la qualit de nos services.

    Grce une ore de plus de 300 mtiers, nous recrutons des

    fonctions techniques et dingnierie de pointe, telles que des

    ingnieurs civils et industriels, ainsi que des managers de qualit

    et des fonctions de support en management, mais galement des

    conducteurs, chaueurs, agents de scurit et dispatcheurs.

    Parce que nous croyons quune entreprise est riche de la diversit de

    son personnel, nous engageons bien videmment des femmes et des

    collaborateurs de plus de 50 ans dont lexprience et le savoir-faire

    constituent un atout.

    Performance et passion vont de pair avec nos valeurs vcues au

    quotidien : Enthousiasme Responsabilit et Engagement

    Ouverture desprit Transparence Esprit dquipe.

    Nhsitez pas dcouvrir toutes nos ores demploi

    sur jobs.stib.be

    Nous serons ravis dexaminer votre candidature.

    1 vendeur (H/F)

    pour les Provinces de Lige,

    Luxembourg et Namur

    Envoyez votre CV

    avec photo

    lattention de

    Monsieur B. Nyssen

    MEWA SERVICE,

    33, Avenue Lopold III

    7134 Pronnes-lez-Binche

    [email protected]

    www.mewa.be

    Cest une relle

    satisfaction

    que de travailler

    chez MEWA, car :

    Chez MEWA , lenthousiasme

    et la persvrance sont rcompenss.

    MEWA occupe 4.100 collaborateurs en Europe dans

    le domaine de la location et de lentretien de vtements

    de travail et de textiles industriels.

    Dans le cadre de notre dveloppement, nous recherchons :

    Avec nous, vous aurez loccasion

    de raliser ce que vous apprciez le plus :

    conclure des contrats.

    Rpondre aux appels tlphoniques, organiser

    vos rendez-vous et vos dplacements sera

    le travail dune assistante commerciale.

    Ainsi vous pourrez vous consacrer entirement

    votre tche principale : recruter de nouveaux

    clients pour notre service de location

    de vtements de travail .

    Vous avez bien entendu une exprience de

    la vente de prfrence sur le march B to B.

    Vous tes courageux et dtermin.

    En plus dune assistante vous pourrez aussi

    compter sur des collgues trs sympathiques.

    Salaire xe + commission lie vos rsultats

    + primes. Voiture de socit, laptop, GSM,...

    016_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 20:58:46

  • 17

    RFRENCES

    7 MAI 2011

    LONG Plan Belgique met les enfants et le respect de leurs droits au cur de toutes ses

    actions. Plan soutient des projets long terme dans 48 pays en dveloppement an

    damliorer durablement les conditions de vie des enfants dans le monde.

    Plan Belgique recherche un(e) :

    VOTRE MISSION ? Coordonner la communication de Plan Belgique an de garantir une diusion cohrente de lidentit

    de lorganisation.

    VOS TCHES :

    VOTRE PROFIL :

    INTRESSE ?

    lettre de motivation avant le 12mai 2011 [email protected]

    Dcouvrez notre nouvelle campagne en faveur dun enseignement de qualit sur

    www.planbelgique.be

    Responsable Communication expriment

    www.dip.be

    Les candidats intresss sont invits

    ragir via notre site webwww.dip.be

    ou en envoyant leur C.V. et lettre

    de motivation sur [email protected]

    lattention de

    Jean-Franois Van Humbeeck.

    Les questions ventuelles peuvent

    tre adresses au 02 250 15 50.

    Bureau de slection agr VG.190/B, B-AA04.059,

    W.RS.191 - Membre de Federgon

    A Glasford International Partner

    (www.glasford.com)

    Field Sales Engineer

    Rgion Lige Namur Luxembourg

    et grand-duch de Luxembourg

    Aprs une priode de formation qui vous permettra de prendre connaissance des services et produits de la

    socit, vous deviendrez responsable du dveloppement des activits commerciales du secteur Lige/Namur/

    Luxembourg/grand-duch de Luxembourg. Dune part, vous entretiendrez et renforcerez les relations avec nos

    clients industriels existants (entreprises de production) : identification des besoins, conseils techniques,

    dveloppement de solutions optimales reposant sur les produits de la socit en troite collaboration avec le

    service technique et de vente interne. Dautre part, vous chercherez accrotre votre portefeuille existant en

    attirant la clientle potentielle : prise de nouveaux contacts, networking, dmonstrations Pour finir, vous serez

    responsable du bon suivi des rsultats et du dveloppement de votre secteur et rapporterez au Sales Manager.

    Vous disposez dune formation suprieure (bachelor ou master) en automatisation, lectricit, lectronique ou

    lectromcanique et dune premire exprience professionnelle de quelques annes. Nous apprcierons votre

    feeling commercial et votre aisance relationnelle vous permettant dinstaurer le contact de manire spontane

    avec divers interlocuteurs. Vous vous dmarquerez par ailleurs par votre pro-activit et votre sens du rsultat, vous

    poussant dpasser vos objectifs. Votre langue maternelle est le franais et vous avez une bonne comprhension

    du nerlandais. La connaissance de lallemand sera un atout particulirement apprci.

    ifm electronic s.a. vous donne la possibilit de vous dvelopper au sein dune socit en pleine croissance et

    dintgrer une quipe jeune et dynamique qui saura apprcier votre srieux et vos performances. Vous bnficierez

    en outre dun salaire attrayant et davantages extralgaux, dont une voiture de socit.

    ifm electronic s.a.

    est une socit active dans

    loptimisation des processus

    de production industrielle au

    moyen de dtecteurs de position,

    de capteurs de process, de bus de

    terrain et de systmes de

    commande. ifm est rpute pour ses

    innovations, elle possde

    une longue exprience de terrain

    lui permettant de bien comprendre les

    besoins de ses clients et elle base son

    approche commerciale

    sur lentretien de relations troites

    et sur un service de qualit haute

    valeur ajoute.

    Dans le cadre de la poursuite de son

    essor en Belgique, ifm electronic s.a.

    souhaite engager rapidement

    un (h/f) :

    LA MUTUALITE LIBERALE DU BRABANT

    engage

    un(e) assistant(e) social(e)

    pour la rgion de Bruxelles-Capitale

    Prol :

    Nous offrons :

    M

    e

    CALLENS

    Charlotte

    Professionnalisme. Ambition. Enthousiasme. Tnacit. Vous possdez

    toutes ces qualits? Alors, nous nous ressemblons normment.

    Tout comme vous, OfceTeam, une division du groupe Robert Half International,

    ne passe pas inaperu. Certainement pas dans le monde de lintrim spcialis

    en administration et secrtariat. Voil pourquoi nous recherchons votre talent.

    Un talent la hauteur de nos ambitions. Un talent qui se fait remarquer. Un talent

    qui sort de lordinaire.

    Dans le cadre du dveloppement de notre bureau de BRUXELLES, nous recherchons

    actuellement un (m/f)

    Consultant

    Vos responsabilits: -

    per un portefeuille de clients par votre curiosit, votre prospection intensive et les

    candidats que vous valuerez et avec lesquels vous construirez une relation privilgie

    les coles et les organismes de formation.

    Qui tes-vous?

    air vous assurent le placement de candidats par une approche diffrente de celle

    grer le stress inhrent ce job.

    Notre offre:

    Prt(e) relever le d?

    Envoyez rapidement votre cv dtaill et une brve lettre de motivation OfceTeam,

    Elke Spans, Internal Recruiter, Alfons Gossetlaan 28A, 1702 Groot-Bijgaarden,

    [email protected]

    VOUS SORTEZ DE LORDINAIRE?

    www.ofceteam.be

    Ad

    ivisio

    no

    fR

    ob

    ert

    Half

    BV

    BA

    /SPR

    L

    017_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 20:59:35

  • 18

    RFRENCES

    7 MAI 2011

    Distributor Sales Manager

    (Belgium - France)

    For the indirect channel for sales into Belgium and France we are looking for a professional with the

    following profile: Experienced in Sales in a B2B environment Affinity with lubricants Knowledge

    of the Belgian and French markets Team player with excellent interpersonal skills Able to

    translate customer needs into business opportunities Self motivator Home based, but travelling

    frequently Excellent French language skills and good knowledge of the English & Dutch language

    Desired behaviors: Results driven, Speed, Simplicity, Direct.

    For more information on the job content, please contact Mr. Rene Huting, Area Business Manager North

    West & Central Europe ([email protected]).

    Customer Service Representatives

    (Location Boom - Antwerp)

    For the Business Support team we are looking for motivated persons with the following profile:

    Experience in order taking, solutions of Lubricants customers Assertive, friendly and stress resistant

    Fluency in Dutch & English and preferably at least one other European language Team player

    Customer focused Preferably with knowledge of SAP Desired behaviors: Results driven, Speed,

    Simplicity, Direct.

    For more information on the job content, please contact Mr. Rene Huting, Area Business Manager North

    West & Central Europe ([email protected]).

    Dispatcher

    (Location Boom - Antwerp)

    For the Supply Chain team we are looking for a motivated person for the position of packed dispatcher.

    This person is part of a team which is responsible for ensuring all goods are dispatched in time from

    our central warehouse in Boom to all our customers in 60 countries around the world. The position

    is based in Boom, Belgium. We're looking for a motivated person with experience in order handling

    in SAP Fluency in Dutch & English and preferably at least one other European language Team

    player Knowledge of export procedures - Capable of multitasking.

    For more information on the job content, please contact Mr. Geert Tavernier, Logistics Contract Plant

    Manager ([email protected]).

    Assistant Product Manager

    (Arteco NV - Location Zwijnaarde - Ghent)

    For the Arteco Joint Venture, we are looking for a professional to support the Product Management

    team. The candidate preferably has affinity with antifreeze coolants or automotive chemicals and

    exhibits excellent interpersonal skills. This role involves coordination with other internal departments:

    R&D, purchasing, production and sales and requires fluency in Dutch, English and preferably French

    and/or German. Key responsibilities include product introductions, product specifications and

    marketing support. Chemical background (min. level Ind. Engineer).

    For more information on the job content, please contact Mrs. Els Quintyn, Product Manager

    ([email protected]).

    Chevron Corporation is a dynamic, global, fully

    integrated major oil company. Chevron is

    worldwide very successful with her Upstream

    (crude and gas) and Downstream (Refining,

    Marketing, Supply & Trading, Aviation,

    Chemicals/Additives and Lubricants) activities.

    Chevron Belgium NV is a wholly owned subsi-

    diary of Chevron Corporation and is responsible

    for the sales and marketing of Texaco

    Lubricants.

    Arteco NV, a Joint Venture organization, is

    responsible for the development, production

    and sales of antifreeze coolants to large

    Automotive customers in Europe, Asia, Africa

    and the Middle East.

    Today we are aiming to fill various vacancies.

    Interested ?

    Send your detailed CV with a motivation letter

    per e-mail to [email protected] attention

    of Mr. Hung Luong, HR Coordinator

    (+32(0)9 240 71 07).

    Our offer:

    For the most suitable candidates we offer an

    excellent salary & benefits package (including

    company car for the position of Distributor

    Sales Manager) and an all-round, challenging

    role in an international environment.

    www.chevron.com

    www.arteco-coolants.com

    RESPONSABLE ENERGIE (H/F)

    Missions

    - Pilotage de la Cellule nergie

    - Mise en uvre dune comptabilit nergtique des btiments

    - Coordination des actions transversales

    - Gestion des contrats de Maintenance (marchs de service)

    Prol

    - Ingnieur ou technicien de formation suprieure permettant lexer-

    cice de la fonction avec exprience dans le domaine nergtique

    - Enthousiaste orientation Eco-nergie

    - Attitude proactive, mthodique et organis

    - Connaissances informatiques (excel, word, outlook, )

    - La connaissance de la rglementation sur les marchs publics et le

    bilinguisme Fr /Ndl sont des atouts

    Nous offrons

    - Un challenge passionnant

    - Salaire attractif

    - Avantages extra-lgaux (Bonus salarial, chques repas, assurance

    hospitalisation, assurance groupe)

    LE FOYER

    BRUXELLOIS scrl

    Socit de logement

    social de 2.800 units

    Bruxelles

    Recherche pour

    nergtiques du futur

    et dvelopper

    une politique

    doptimisation en

    matire dnergie

    A lattention

    de la Direction gnrale

    Rue Rempart

    des Moines, 135/34

    1000 Bruxelles

    Merci denvoyer votre candidature et CV ladresse ci-contre

    ou par courriel ladresse suivante : [email protected]

    CPAS Woluwe-Saint-Lambert

    Centre Public dAction Sociale

    Le CPAS de Woluwe-Saint-Lambert

    recrute temps plein sous contrat de travail dure

    indtermine un(e)

    Coordinateur(trice) de service

    Pour assurer la responsabilit de la gestion du service dinsertion

    socioprofessionnelle

    Missions : le/la coordinateur(trice) du service dinsertion socioprofessionnelle (ISP) travaille

    en quipe avec le coordinateur du service social gnral (SSGEN) au niveau :

    du service ISP et du service SGEN avec lobjectif de garantir une rponse lgale, sociale

    usager sadressant au Centre

    Conditions : assistant(e) social(e) ou quivalent

    des atouts.

    Barme : B4

    Renseignements complmentaires : M. Christian DUMONT 02 777 75 38

    Intress(e) ? 10 juin 2011

    [email protected]

    018_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 21:00:09

  • 19

    RFRENCES

    7 MAI 2011

    Ran

    dstad

    Belg

    iu

    mn

    v,

    VG

    .458/B

    UO

    SA

    P,B

    -A

    A04.053

    -R

    an

    dstad

    Ho

    useh

    old

    Services

    nv,01933

    Wanze

    (Huy)

    Situ Wanze, proximit de Huy, BioWanze est lusine de biothanol

    la plus novatrice dEurope. Optimise en CO2, elle utilise des matires

    premires renouvelables an de produire du combustible pour le secteur

    du carburant qui permet jusqu 70% de rduction dmissions de gaz

    effet de serre. Outre le biothanol, BioWanze produit du gluten pour le

    secteur agroalimentaire ainsi que du ProtiWanze, un aliment protin pour

    animaux. Loutil de production, fortement automatis, fonctionne en feu

    continu et comporte 7 ateliers ainsi quune station dpuration.

    Votre fonction : En troite collaboration avec vos collgues de dpartement,

    vous tes responsable de lorganisation et de la supervision quotidienne des

    activits de production au sein de lusine dote dun haut taux dautomati-

    sation. Vous tes en liaison directe avec les services logistique, maintenance,

    laboratoire et qualit. Au quotidien, vous assurez une gestion optimale du

    process et maintenez ainsi le niveau de production souhait grce lune

    des 5 quipes de production (15 personnes) que vous supervisez. Vous tes

    tout particulirement attentif aux paramtres de productivit ainsi quaux

    aspects de scurit et de qualit des oprations, dont vous garantirez

    loptimalisation par lapplication des directives. Vous participez activement

    llaboration de projets damlioration et leur mise en application. Vous

    assurez la rsolution des problmes inhrents aux oprations de production

    et le reporting des activits de votre shift auprs du responsable de Produc-

    tion. Vous travaillez en cycle de 7 semaines dont 4 en pause en feu continu,

    et 3 en horaire de jour.

    Votre prol : vous tes ingnieur industriel/civil en biotechnologie ou

    chimie avec connaissance de base en thermodynamique vous possdez

    de bonnes connaissances thoriques et pratiques des techniques de gnie

    chimique dans un milieu industriel de type lourd ou semi-lourd ainsi

    que des techniques de supervision de process de production automatis

    une exprience en meunerie, en fermentation, en distillation, en chimie

    des eaux ou en production dnergie est un atout supplmentaire vous

    avez une bonne pratique de langlais; la connaissance du nerlandais ou

    de lallemand est un plus vous tes dispos travailler en pause en feu

    continu rsistant au stress, vous possdez un trs bon esprit dquipe

    vous tes galement problem solver et prenez aisment des initiatives

    par ailleurs, en plus dtre disponible, vous tes rigoureux et organis et

    possdez des aptitudes de leadership.

    Notre offre : lopportunit de rejoindre un projet innovant dans un

    secteur dactivit pointu et en plein essor une formation continue un

    package salarial attractif et des avantages extra-lgaux.

    Intress(e) ? Envoyez sans tarder vos lettre de motivation et CV

    Delphine Bodson, Randstad Recruitment & Selection,

    Place Cathdrale 16/12, 4000 Lige.

    E-mail: [email protected] Tl.: 04 230 14 40. www.randstad.be/rrs

    recruitment & selection

    (h/ff)

    Ingnieur de production en biotechnologie ou cchimie

    Le transport de llectricit

    est un d de taille

    internationale.

    Llectricit ? Tout simplement essentielle pour notre conomie, nos entreprises

    et notre bien-tre. Le march de llectricit en Belgique et en Europe : le terrain

    dvolutions constantes. En tant que propritaire et gestionnaire du rseau haute

    tension belge, Elia joue un rle dune importance vitale. Egalement ltranger o

    nous avons rcemment renforc ce rle en dtenant une participation de 60% du

    gestionnaire de rseau de transport allemand 50Hertz Transmission.

    Le d que nous relevons ? Aller chercher llectricit o quelle se trouve en Europe

    et lacheminer jusquaux grands consommateurs industriels et gestionnaires de

    rseau de distribution. Recourir des technologies de pointe et respectueuses

    de lenvironnement. Contribuer en permanence au dveloppement du march de

    llectricit, par la conception de systmes innovants dans lintrt de nos clients

    et de la communaut.

    Envie dy contribuer ? Elia vous offre de nombreuses possibilits.

    Nous sommes actuellement la recherche de (m/f) :

    Ingnieurs Starters (Bruxelles, Schaerbeek ou Diegem)

    Business Analyste (Bruxelles)

    IT Projectleaders (Bruxelles)

    IT .NET Project Architect (Bruxelles)

    Designers Low Voltage (Diegem)

    Maintenance Manager rseaux haute tension (Merksem, Schaerbeek ou Namur)

    Elia vous propose une fonction passionnante offrant des perspectives dvolution.

    Dans un cadre dynamique o lesprit dquipe et le respect de chacun vont de pair.

    Aidez-nous le relever !

    Pour un aperu complet de nos fonctions, visitez

    www.elia.be/jobs

    Elia Slection & Recrutement Boulevard de lEmpereur 20 1000 Bruxelles

    019_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 21:00:43

  • 20

    RFRENCES

    7 MAI 2011

    Distributeur en matriel de piscine auprs des

    professionnels recherche pour son implantation

    en Belgique (Brabant Wallon) :

    Magasinier/Technicien (h/f)

    Niveau 2

    Bilingue FR/NL , la connaissancede lAnglais est un atout supplmentaire

    Bonneorganisation, rigueur et connaissance travail sur informatique

    (Excel)

    Exprience enlectricit et lectronique souhaite

    Fonction :

    robots, pompes

    Engag dans un vaste programme de mise aux normes et de rnovation de

    son patrimoine de plus de 3600 logements;

    LE FOYER ANDERLECHTOIS RECRUTE

    3 RESPONSABLES DE SITE

    En tant que responsable de site, vous vous voyez coner la gestion technique oprationnelle

    dun ensemble denviron 1200 logements. Vous travaillez en ligne directe avec le responsable du

    patrimoine. Vous assurez la liaison des actions que vous menez avec dventuelles autres actions

    menes par divers acteurs et / ou dpartements. Pour ce faire, vous dveloppez et entretenez des

    relations professionnelles de coordination avec les membres du personnel de la socit et les

    diffrents acteurs prsents sur votre site.

    Description de la fonction :

    -Veille technique.

    -Traitement du Plan de Gestion Immobilire.

    -Programmation et organisation des oprations de contrle et de scurit sur lensemble du site.

    -Conduite des projets damlioration et de la gestion technique.

    -Dveloppement et application dun plan dentretien.

    -Gestion et suivi des sinistres.

    -Gestion des contacts avec les tiers.

    Comptences requises :

    -Capacit diriger des personnes.

    -Esprit danalyse et de synthse.

    -Sens des responsabilits.

    -Assertivit et proactivit.

    - Force de proposition.

    -Capacit rdactionnelle et rigueur administrative.

    Prol :

    -Gradu / Bachelier en construction.

    -Exprience probante dans les domaines dactivits susmentionns.

    -Connaissance du franais et du nerlandais.

    Offre :

    -CDI temps plein.

    -Salaire en regard de la fonction et de lexprience et de la qualication.

    -Chques repas, assurance hospitalisation et assurance groupe.

    Postulez maintenant en envoyant votre CV accompagn dune lettre de motivation Mme Julie

    Ooms, uniquement via ladresse suivante : [email protected]

    La Maison du Tlphone SA est le spcialiste des tlcoms professionnelles depuis plus de 25 ans.

    A la pointe du service, centre sur le client, LaMaisonduTlphone est diversifie sur plusieursmtiers.

    Elle dispose de 2 spacieux business centers (Bruxelles et Lige) : Show-rooms, salles de dmonstration,

    service technique et quipe commerciale interne & externe.

    CONSEILLERS COMMERCIAUX INTERNES

    Bruxelles & Lige (centre)

    Assurez le conseil, la vente et le suivi de notre gamme de produits et offres oprateurs.

    Etes un excellent vendeur pour qui la satisfaction du client prime.

    Etes passionn de Tlcoms, matrisez MS Office.

    Habitez la rgion bruxelloise ou ligeoise, dispos travailler le samedi (Bruxelles).

    DELEGUES COMMERCIAUX EXTERNES

    Bruxelles &Wallonie

    Trs motiv par le commerce proactif et disposez dune exprience probante.

    Une personnalit charismatique et convaincante.

    Apte ngocier avec les dirigeants dentreprise.

    Structur, avec un esprit danalyse et de synthse.

    Offre : Un job valorisant au sein dune quipe dynamique dans une socit technologique

    taille humaine (50 personnes) Un package salarial trs attractif et avantages lis la fonction

    Une formation continue dans un domaine en constante volution.

    Intress(e) : Merci dadresser par mail Mme WIBO, votre C.V. accompagn dune lettre de

    motivation et dune photo : [email protected]

    851 Chausse de Waterloo - 1180 Bruxelles.

    Vous tes

    Vous

    Hainaut Occidental et Mons Borinage

    Description de lentreprise :

    La SCRL Point de Mire du Hainaut Occidental et de Mons

    Borinage est prsente en Wallonie picarde et dans la rgion

    de Mons Borinage avec 6 magasins.

    Description de la fonction :

    Vous assurez laccueil, la vente, les mesures, le montage et les

    rparations des montures.

    Vous effectuez ladaptation de lentilles.

    Vous participez la gestion du magasin (encodage clientle,

    gestion du stock, assurer la bonne tenue du magasin)

    Prol :

    Enseignement suprieur (ou bac +2 ou +3)

    opticien-optomtriste

    Offre :

    CDI avec avantages complmentaires

    Intress :

    Envoyez votre CV la SCRL Point de Mire du Hainaut Occidental et

    de Mons Borinage lattention de Sbastien Choquet, Directeur

    Gnral, rue du Fort 48 7800 Ath

    ou par mail ladresse : [email protected]

    MSF Supply est la

    centrale dachats de

    Mdecins Sans

    Frontires Belgique.

    Nous offrons un service

    logistique intgr aux

    missions sur le terrain :

    support technique,

    gestion des commandes

    clients, appels au march

    et achat du matriel,

    contrle de qualit,

    entreposage et

    expdition.

    A la recherche dun poste dans un

    environnement international et

    humanitaire ? Nous recherchons les

    candidats H/F suivants pour notre sige

    Merchtem.

    ACHETEUR MEDICAL

    Analytique

    Multilingue

    Esprit d quipe

    DEVELOPPEUR ET SUPPORT MS ACCESS

    Connaissance MS Access,

    visual basic et MS Excel

    Connaissance XML

    Connaissance de la chane

    dapprovisionnement est un plus

    Pour les descriptions de postes :

    www.msfsupply.be (jobs)

    020_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 21:01:48

  • DOSSIER ICT & ENGINEERING

    21

    RFRENCES

    7 MAI 2011

    REJOIGNEZ LE N1 DE LA CONSTRUCTION !

    Avec plus de 200 millions deuros en 2010, le Groupe Thomas & Piron a pratiquement tripl son chiffre

    daffaires en 10 ans !

    Thomas & Piron a vendu en 2010 plus de 1000 logements : prs de 600 maisons et 450 appartements !

    En tant quentreprise de construction de classe 8, nos activits, en Belgique et au Grand-Duch de

    Luxembourg, comprennent galement de nombreux marchs publics et partenariats publics privs de

    grande ampleur (logements, crches, maisons de repos, hpitaux, ). Dans le cadre de marchs privs,

    nous construisons des halls industriels, des bureaux, des commerces,

    A ce jour, dans une culture familiale, ce sont plus de 1500 collaboratrices et collaborateurs qui unissent

    leurs efforts pour assurer la croissance de lentreprise dirige par son fondateur et Administrateur

    Dlgu, Monsieur Louis-Marie Piron.

    NOS VALEURS !

    Volont dentreprendre Satisfaction du client Professionnalisme Esprit dquipe

    Pour notre sige Our-Paliseul :

    Dans le cadre de notre expansion, nous recherchons (m/f) :

    Pour nos chantiers Multi-rsidentiels :

    Ingnieurs produits

    Projeteur / Deviseur techniques spciales

    Deviseur

    Architectes (suivi de chantiers)

    Dessinateurs

    Assistants de direction

    Aide-gestionnaire de chantiers (Namur)

    Conducteurs de chantiers

    (Brabant Wallon / Namur)

    Directeur de travaux adjoint

    Intress? Retrouvez le dtail de ces fonctions et postulez en ligne sur notre

    site internet, la rubrique emploi: www.thomas-piron.eu/be/fr/emploi.aspx

    www.thomas-piron.eu

    maison rnovationappartement

    Pour nos activits au Grand-Duch de Luxembourg :

    ww

    w.d

    b

    .n

    et

    www.concerto.be

    SHARING OUR TALENT

    It takes two to share.We are experts in our sector, offering the know-how, challenges and

    experience to place you at the forefront of your eld. You are a graduate or professional,

    bringing creativity, passion and a dream of contributing to a sustainable future. We have

    a lot of talent to share.

    With about 3,300 employees around the world, Tractebel Engineering (GDF SUEZ) is one of Europes

    major engineering companies. We offer state-of-the-art engineering solutions and consulting to

    power, nuclear, gas, industry and infrastructure customers in the public and private sectors. Tractebel

    Engineering is part of GDF SUEZ Energy Services, one of the business lines of GDF SUEZ.

    www.tractebel-engineering-gdfsuez.com

    CHOOSE EXPERTS, FIND PARTNERS

    021_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 21:02:47

  • DOSSIER ICT & ENGINEERING

    22

    RFRENCES

    7 MAI 2011

    E cellence E pertise E perience E citing E traordinary

    O

    u

    r

    f

    a

    c

    t

    o

    r

    APPLICATION SERVICES

    Senior Developers in .Net and Java

    Sharepoint Consultants

    SAS / BI Consultants

    Functional & Business Analysts

    INFRASTRUCTURE SERVICES

    Young Professionals

    Service Desk Professionals

    Unix System Engineers

    TESTING SERVICES

    Young Professionals

    Test Consultants

    Quality & Compliance Consultants

    INTERNAL STAFF

    Account Manager

    HR Officer / HR Business Partner

    Le X-Factor de Sogeti ? Cest la combinaison de plusieurs

    facteurs Excellence: la volont du plus haut niveau de

    professionnalisme. Expertise: une offre tendue en termes

    de services IT dans nos 3 disciplines: Testing, Application

    et Infrastructure Services. Experience: un capital humain de

    plus de 1000 professionnels la pointe dans leurs domaines

    respectifs. Exciting: un bien tre qui rsulte de limplication,

    de la passion et de lenthousiasme de nos collaborateurs.

    Extraordinary: un objectif constant dtre le leader de march

    dans lensemble de nos domaines dexpertises, dtre

    diffrent des autres.

    Vous vous reconnaissez ? Alors vous pouvez certainement

    trouver encore dautres x-tras chez Sogeti !

    Nous sommes actuellement la recherche de collgues

    talentueux (h/f) dans les domaines suivants:

    Intress ?

    Visitez www.sogeti.be et dcouvrez

    lensemble des prols que nous

    recherchons actuellement.

    Ready to design?

    VK est actif au sein de quatre segments du march de la

    construction. Dans le secteur Healthcare, nous proposons

    nos clients un ensemble de services intgrs : master

    planning, architecture, ingnierie, intrieur et landscaping.

    Les concepteurs immobiliers, architectes, clients industriels

    et pouvoirs publics font appel VK pour lingnierie des

    btiments, des sites industriels et des projets dinfrastructure.

    A cet gard, la construction durable constitue pour nous une

    priorit absolue. VK a des siges Bruxelles, Merelbeke,

    Bruges, Roulers, Astana (Kazakhstan) et Vietnam.

    Nous souhaitons renforcer nos quipes avec (m/f):

    ARCHITECT PROJECT MANAGERS

    ENGINEER PROJECT MANAGERS

    PROJECT ENGINEERS

    structural, industrial buildings,

    infra (travaux routiers, gouts, parkings, ponts, ...),

    hvac, lec, fire safety, facade engineering, ...

    Vous tes ingnieur, architecte, projeteur, dessinateur, ...

    ayant lesprit ouvert au monde, alors VK peut certainement

    vous offrir debeauxdfis (internationaux) relever. Contactez

    Mme Martine Decock par mail [email protected] ou

    par tlphone au +32 474 99 63 15. Vous pouvez aussi nous

    envoyer spontanment votre cv.

    Plus dinfo sur toutes nos offres demploi sur

    www.vkgroup.be/careers

    022_GPV1QU_20110507_RMSHP_00.pdf; May 05, 2011 21:02:53

  • DOSSIER ICT & ENGINEERING

    23

    RFRENCES

    7 MAI 2011

    SPE-Luminus renforce sa prsence dans la rgion Ligeoise !

    Surfez surwww.carrierelumineuse.be et donnez une nouvelle nergie votre carrire !

    A cette occasion, nous recherchons m/f :

    20 collgues service clientle

    Votre passion : des clients satisfaits !

    Que ce soit par tlphone ou par crit, vous rpondez chaque demande de

    manire efficace et qualitative. Vous nhsitez pas consulter vos collgues.

    Vous suivez vos propres dossiers clients et informez ceux-ci de lvolution de

    leur dossier.

    Devenez un des artisans du succs de notre service clientle !

    Vous tes un bachelier dynamique ?

    Vous faites de la satisfaction de vos clients une priorit ?

    Vous faites preuve desprit dquipe ?

    Nhsitez plus et inscrivez-vous en ligne

    lun de nos JOBDAYS Lige

    via www.carrierelumineuse.be

    Vous y trouverez galement une

    description dtaille de la fonction.

    Les candidats retenus suivront une formation

    dans notre service clientle de Hasselt.

    I

    n

    s

    c

    r

    i

    v

    e

    z

    -

    v

    o

    u

    s

    l