DPédago 1718 CAV/PAG - .Cavalleria Rusticana ... Pourquoi jouer en même temps Cavalleria Rusticana

download DPédago 1718 CAV/PAG - .Cavalleria Rusticana ... Pourquoi jouer en même temps Cavalleria Rusticana

of 28

  • date post

    15-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of DPédago 1718 CAV/PAG - .Cavalleria Rusticana ... Pourquoi jouer en même temps Cavalleria Rusticana

  • DOSSIER PDAGOGIQUELES JEUNES AU CUR DU GRAND THTRE

    AVEC LE SOUTIEN DE

    Ruggero Leoncavallo

    CavalleriaRusticanaI Pagliacci

    SAISON1718

    Programme pdagogique ralis grce au soutien de la Fondation de bienfaisance du groupe Pictet

    et en collaboration avec le Dpartement de lInstruction publique, de la culture et du sport de la Rpublique et du canton de Genve

    www.geneveopera.ch/pdagogieT +41 22 322 5172

    Pietro Mascagni

  • Janvier 2018

    Dossier ralis par Fabrice Farina

  • Cavalleria Rusticana Opra en un acte de Pietro Mascagni Livret de Giovanni Targioni-Tozzetti et Guido Menasci inspir des scnes populaires de Giovanni Verga. Cr Rome le 17 mai 1890 au Teatro Costanzi.

    I Pagliacci Drame en un prologue et deux actes de Ruggero Leoncavallo Livret crit par le compositeur. Cr Milan le 21 mai 1892 au Teatro dal Verme.

    En coproduction avec le Teatro Comunale di Bologna Chant en italien avec surtitres anglais et franais

    Bien que Mascagni et Leoncavallo ne se soient jamais concerts Cavalleria Rusticana et I Pagliacci sont devenus deux insparables du monde de lopra. Chacun deux tant trop court pour faire une soire, ils se sont retrouvs sur la mme affiche du Met, un soir de 1895. Depuis, rien ne les spare. Composs uniquement deux annes dintervalle, tout les destinait devenir deux jumeaux du lyrique.

    LES COLLABORATEURS DU PROGRAMME PDAGOGIQUE

    Elsa Barthase.barthas@geneveopera.chT + 41 22 322 57 72

    Fabrice Farinaf.farina@geneveopera.chT + 41 22 322 51 88

    Camille Guignetc.guignet@geneveopera.chT + 41 22 322 57 73

    CAVALLERIA RUSTICANA / I PAGLIACCI INTRODUCTION

  • 2 GRAND THTRE DE GENVE DOSSIER PDAGOGIQUE CAVALLERIA RUSTICANA / I PAGLIACCI

    Relations entre les personnagesAvant-propos - Synopsis - Clefs pour la mise en scne

    Rsum - coute - Repre Scnique

    Relations entre les personnagesAvant-propos - Un clown entre rire et horreur - Synopsis - Clefs pour la mise en scne

    Rsum - coute - Repre ScniqueActe1Acte 2

    1. Le Vrisme, un courant littraire et musical2. Le Vrisme littraire3. Le Vrisme musical4. Cavalleria Rusticana et I Pagliacci : mettre en musique une tranche de vie 5. Pourquoi jouer en mme temps Cavalleria Rusticana et I Pagliacci ?6. Mascagni & Leoncavallo, un fabuleux destin : de l'ombre la lumire7. Brves biographies

    ATELIERS ARTISTIQUESLe thtre des motions : ateliers maquillage thtre combins

    45

    6

    1415

    161620

    21

    22

    23-24

    24

    Sommaire

    Annexes

    Cavalleria Rusticana

    I Pagliacci

  • 3CAVALLERIA RUSTICANA / I PAGLIACCI DOSSIER PDAGOGIQUE GRAND THTRE DE GENVE

    LES INTERPRTES PRINCIPAUX DE LA PRODUCTION CAVALLERIA RUSTICANA / I PAGLIACCI

    Direction musicale Alexander Joel

    Cavalleria RusticanaMetteure en scne Emma DanteDcors Carmine MaringolaCostumes Vanessa SanninoLumires Cristian ZucaroChorgraphie Manuela Lo SiccoAlfio Roman BurdenkoLola Melody Louledjian*Santuzza Oksana VolkovaTuriddu Marcello Giordani

    I PagliacciMetteure en scne Serena SinigagliaDcors Maria SpazziCostumes Carla TetiLumires Claudio De PaceCanio, alias Pagliccio Diego TorreNedda, alias Colombina Nino MachaidzeTonio, alias Taddeo Roman BurdenkoBeppo, alias Arlecchino Migran Agadzhanyan*Silvio Andr SchuenDeux villageois Terige Sirolli & Rodrigo Garcia Muoz

    Chur du Grand Thtre, direction Alan WoodbridgeOrchestre de la Suisse RomandeMatrise du Conservatoire populaire de musique, danse et thtre de Genve, direction Magali Dami & Fruzsina Szuromi

    *Membre de la Troupe des Jeunes solistes en rsidence

    Rptition gnrale jeudi 15 mars 2018 19 h 30

    Dure : approx. 2 h 45 (avec un entracte)

  • 4 GRAND THTRE DE GENVE DOSSIER PDAGOGIQUE CAVALLERIA RUSTICANA / I PAGLIACCI

    SANTUZZAune jeune paysanne

    MEZZO-SOPRANO

    LUCIAune villageoise

    CONTRALTO

    LOLAjeune paysanne

    coquette et provocatriceMEZZO-SOPRANO

    ALFIOun riche charretier

    BARYTON

    TURIDDUun jeune soldat

    TNOR

    Relation entre les personnages dans Cavalleria Rusticana

    mre de en couple

    liaison amoureuse secrte (adultre)

    maris

  • 5CAVALLERIA RUSTICANA / I PAGLIACCI DOSSIER PDAGOGIQUE GRAND THTRE DE GENVE

    AVANT-PROPOS CAVALLERIA RUSTICANA

    AVANT-PROPOSCavalleria rusticana, littralement chevalerie rustique . Remarquons que normalement les codes de chevalerie sont rservs des personnages hroques (le roi Arthur) ou mythologiques (Achille) et quils sont attribus ici de gens simples , des hommes du peuple et vrais comme le veut le vrisme (courant musical, cf. page 22).

    SYNOPSISLhistoire est base sur un fait divers simple mais violent extrait dun recueil paru en 1880, Vita dei campi de Gio-vanni Verga : dans un village sicilien au XIXme sicle, pendant la Pques, une jeune paysane Lola trompe son mari Alfio avec le jeune soldat Turiddu. Ce triangle amoureux mne les rivaux vers un invitable duel et conduira la mort lun des deux hommes.

    CLEFS DE LECTURE POUR LA MISE EN SCNEUNE PLUIE DE RFRENCES AU CULTE DE L'GLISE CATHOLIQUEDj produit Bologne, lquipe artistique (constitue de la metteure en scne, du dcorateur, du crateur lumire et de la cratrice des costumes) a voulu raconter lhistoire dans un dcor charg de rfrences aux pratiques religieuses durant la Pques en Sicile. Ces rfrences vous seront expliques au fur et mesure de leur apparition dans le rsum de lhistoire.

    AU COMMENCEMENT TAIT LE VIDELa metteure en scne Emma Dante a lhabitude dans son travail de commencer avec une scne compltement vide. En effet, ce procd permet de zoomer sur les personnages et de focaliser lattention sur leurs mouvements.

    UN CONSTANT PARALLLISMEPour raconter cet opra, Emma Dante propose dtablir un parallle entre lhistoire damour malheureuse de Turiddu et la passion du Christ : les deux hommes incarnant la figure de lhomme sacrifi (lun pour le salut de lhumanit, lautre pour le sien ou celui de sa compagne Santuzza). Vous verrez donc sur scne la narration de lhistoire de Turiddu entrecoupe par les dplacements du Christ portant sa croix. Cest par ce jeu de miroir que la metteure en scne tablit un lien entre lhistoire du Christ et celle de Turiddu .

    DU NOIR ET BLANC...Un jeu de couleur sera propos tout au long de lopra : le noir et par opposition le blanc. Le noir est la couleur du deuil et de la passion du Christ (rideaux, voiles, costumes). Les costumes auront galement des tonalits grises.

    AVEC QUELQUES TOUCHES DE COULEURDes touches de couleurs seront intgres dans cette atmophre pour reprsenter avec force des tableaux vivants faisant rfrence aux tableaux de la Renaissance (le chemin de croix du Christ, les suivantes du Christ avec la Sainte Vierge Marie, etc.)

    UN CHRIST LA PEAU NOIREPour des raisons esthtiques et symboliques, un acteur la peau de couleur noire jouera le Christ qui porte sa croix. Emma Dante souhaite ainsi souligner davantage le contraste et le jeu du noir et blanc.

  • 6 GRAND THTRE DE GENVE DOSSIER PDAGOGIQUE CAVALLERIA RUSTICANA / I PAGLIACCI

    1. RSUM - Le thme de la jalousieAvant d'entrer dans l'histoire, je vous propose d'couter ce thme. Il est associ la jalousie et la dtresse de Santuzza. Il apparatra plusieurs moments de lopra pour souligner langoisse du personnage.

    COUTE PISTE 1

    2. RSUM - Un prlude atypiqueUn opra commence toujours par une ouverture (sauf quelques exceptions). Louverture est souvent joue par lorchestre, rideau baiss. Elle introduit les thmes musicaux principaux, elle est le rsum de latmosphre et plonge lauditeur dans lambiance (ici le drame).

    Mascagni, pour commencer son opra, na pas compo-s une ouverture mais un prlude entrecoup par un air de tnor accompagn dune harpe.

    COUTE PISTE 2

    ORCHESTRE

    TURIDDU Lola, vtue dune chemise couleur de laitTes blanche et rouge comme la cerise,Quand tu te montres et que ta bouche souritBienheureux celui qui te donne le premier baiser !

    Devant ta porte, le sang a t vers Et que mimporte de mourir assassin.Mais si je meurs et que je vais au paradis,Si je ne ty trouve pas, je ny rentre pas !

    ORCHESTRE

    QUESTIONSDcrivez vos sensations sur la soudaine apparition de lair du tnor au milieu du prlude orchestral.Si nous tions au cinma, comment pourrait sappeler cet effet ?Daprs le texte que pouvez-vous conclure des senti-ments de Turiddu pour Lola ?

    RSUM - COUTE - REPRES SCNIQUES CAVALLERIA RUSTICANA

    SUR SCNE Pour ce prlude, Emma Dante (metteure en scne) ouvre le rideau et laisse apparatre Lola, qui pendant la sr-nade, trne sur un lment de dcor. Elle se parfume et se prpare pour aller voir son amant. Des hommes autour delle ladmirent et sont hypnotiss par son charme. Elle est le symbole de la femme que lon dsire, elle est la plus belle femme de tout le village, lobjet de toutes les tentations.

    MAIS POURQUOI TOUT EST NOIR? Pour comprendre ces longs draps noirs, il faut se rf-rer la tradition catholique des voiles.

    Pques, les pratiquants jenaient lors du Carme. En effet, autrefois les chrtiens, pour se prparer vivre le grand mystre de la mort et de la rsurrec-tion du Christ, observaient des privations des sens : got, oue (pas de cloche, ni d'orgue, ni dinstruments de musique) et visuelles avec les voiles de couleur violette que lon place sur les statues ainsi que le velum quadragesimale (grand voile qui ferme le sanctuaire). La symbolique du deuil est ainsi dau-tant plus renforce pour les pratiquants car elle est thtralise.

    Cette scne sera suivie par la premire apparition du chemin de croix : le Christ portant sa croix avec dautres personnages (un soldat romain et quatre suivantes du Christ). Ce chemin de croix du Christ sera jou de manire rcurrente pour ponctuer des scnes de