Carnets économiques virtuels

of 120 /120
Tous les portraits d’entrepreneurs entre avril 2010 et juillet 2011 VICHY VAL D’ALLIER DEVELOPPEMENT Agence de développement économique de la Communauté d’agglomération Vichy Val d’Allier

Embed Size (px)

description

Carnets économiques virtuels avril 2010 - juillet 2011

Transcript of Carnets économiques virtuels

  • Tous les portraits dentrepreneurs

    entre avril 2010 et juillet 2011

    VICHY VAL DALLIER DEVELOPPEMENT

    Agence de dveloppement conomique

    de la Communaut dagglomration Vichy Val dAllier

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 1

    Ils portent l'conomie de Vichy Val d'Allier

    Qu'ils soient chefs d'entreprise, artistes, commerants, artisans ou sportifs,

    tous contribuent dynamiser le territoire du bassin de Vichy. Ils le dfendent au quotidien, l'enrichissent par des exploits de toutes sortes et, ensemble, ils traversent la crise conomique en ayant pour proccupation premire la prservation de leurs entreprises et de leurs savoir-faire, mais aussi la sauvegarde des emplois sur Vichy Val d'Allier

    Si l'agglomration de Vichy, deuxime d'Auvergne, a de la personnalit, c'est grce aux femmes et aux hommes qui, chaque jour, portent le tissu conomique local en lui offrant le meilleur d'eux-mmes. Cela passe par les entreprises, mais aussi les organisations, les associations et les collectivits territoriales. Et c'est parce que leurs histoires individuelles, leur histoire commune et leur action collective impactent le prsent et l'avenir que les Carnets conomiques du territoire les accompagnent rgulirement, chaque jeudi, travers la publication de portraits qui leurs sont consacrs.

    La dmarche est bnfique pour tout le monde puisqu'elle vient complter la large diffusion de l'Annuaire conomique, qui rfrence plus de 1700 socits et organismes de l'agglomration. Mais c'est, une fois encore, l'Agence de dveloppement conomique de Vichy Val d'Allier qui, dj investie par plusieurs moyens auprs des entreprises du territoire, va la rencontre des responsables et de leurs quipes humaines pour explorer et faire dcouvrir aux professionnels, aux tudiants et au grand public leurs savoir-faire ainsi que leur force d'innovation.

    C'est l exactement la ligne ditoriale de cette rubrique d'information : enquter, parcourir le territoire travers ses entreprises, donner la parole aux acteurs conomiques pour enfin informer le lecteur de tout ce qui se fait dans le bassin de Vichy. Ainsi l'information conomique devient plus fluide et les chefs d'entreprises tiennent la tribune de ces Carnets pour simplement raconter leur quotidien d'entrepreneur.

    Portraits raliss par Chabane Chouitem

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 2

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 3

    La Compagnie de Vichy, plus de 150 ans d'histoire

    22/04/2010

    Une valeur conomique sre

    Cre au milieu du XIXe sicle, la Compagnie Fermire, plurielle par son activit dans les domaines du thermalisme, du cosmtique, de l'eau minrale et celui de l'htellerie, a fait connatre le bassin de Vichy dans le monde entier. Compagnie de Vichy depuis 2009, cette entreprise est plus que jamais contemporaine. Entretien avec son PDG, Jrme Phelipeau.

    La Compagnie Fermire a laiss place La Compagnie de Vichy en 2009. Pourquoi avoir chang de nom ? Parce qu'en dehors de Vichy les gens ne comprennent pas cette appellation fermire . Mme les locaux ne font pas toujours la part des choses, en faisant souvent rfrence la ferme et l'agriculture. Mais la Compagnie est fermire parce qu'elle est tout simplement concessionnaire de l'tat. Nous sommes donc toujours fermiers de l'tat mais, en 2009, pour mettre fin cette ambigut, nous avons adopt l'appellation Compagnie de Vichy. C'est plus moderne et plus marketing .

    Quelles sont les diffrentes activits de la Compagnie de Vichy ? En chiffres, notre entreprise pse plus de 300 emplois temps plein. Nous faisons de l'embouteillage Saint-Yorre avec la SCBV (Socit Commerciale d'Eaux Minrales du Bassin de Vichy- 150 salaris). L'eau Vichy Clestins s'est, par ailleurs, vendue 40 millions de bouteilles environ en 2009, dont 8 millions exportes destination

    d'une quarantaine de pays trangers. Nous avons galement deux thermes : les Thermes Callou et les Thermes des Dmes (107 salaris). La Compagnie de Vichy c'est

    aussi le Thermal SPA les Clestins (50 salaris). Tous ces thermes sont relis aux htels Ibis pour Callou (140 chambres), Thermalia (Ex Novotel et bientt Mercure- 128 chambres) pour les Dmes et, enfin, Vichy Spa Htel & Resort Les Clestins (Ex Sofitel). Nous avons galement une forte activit associe Cosmtique Active International (incorporation de l'eau de Vichy dans leurs parfums et leurs produits de toilettes). Pour finir nous avons une activit sous licence avec le groupe Cadbury Schweppes France dans la fabrication des Pastilles de Vichy.

    Les challenges et les dfis relever en 2010 ? Premirement, augmenter le nombre de curistes. Leur nombre a stagn, il a mme quelquefois baiss. Nous en avons 24000 par an en moyenne et nous visons plus cette anne avec tous les moyens de communication que nous avons mis en place. L'htellerie souffre aussi beaucoup de la crise, notamment cause de la baisse des manifestations des entreprises (sminaires, confrences). Mais nous restons confiants car Vichy, compare aux autres villes thermales en France, a beaucoup de qualits. Pour les trangers surtout, venir Vichy c'est accder des services de sant de qualit dans un cadre trs srieux et plaisant, tout aussi divertissant.

    Quel rle conomique joue la Compagnie de Vichy dans le territoire ? Nous sommes, d'abord, l'un des principaux employeurs privs de la ville de Vichy. Donc nous avons un impact conomique sur le march de l'emploi et, malgr la crise, je dois prciser que nous n'avons pas perdu un seul emploi. Mais nous faisons venir beaucoup de curistes et de touristes sur le bassin de Vichy et nous faisons par consquent profiter les commerces. La ville est donc aussi beaucoup plus anime. Sur le plan fiscal, la Compagnie de Vichy est, peut-tre, le premier contribuable de la ville (1 million d'euros d'impts locaux et 2 millions d'euros de redevance l'tat). Aussi, mme si tout le monde ne le sait pas, nous subventionnons l'Opra de Vichy hauteur de 300.000 euros et nous nous occupons de l'entretien des parcs des Sources. Il faut aussi rappeler que nous ne sommes pas que dans la ville de Vichy, ce qui nous permet de dynamiser d'autres villes du territoire: Abrest, Saint-Yorre, Bellerive-sur-Allier, Hauterive

    Quelles relations entretient la Compagnie de Vichy avec la Communaut d'agglomration Vichy Val d'Allier ? Nous avons des relations trs cordiales et assez pisodiques. Nous sommes l'un des acteurs du tissu conomique de l'agglomration et nous mettons tout en uvre pour mieux reprsenter le territoire, dfendre ses intrts et ses emplois, le dvelopper

    Nutravita* est une association trs dynamique. Quelle est pour vous l'importance des rseaux comme Nutravita ? A sa cration, il y a quelques annes, je fus l'un des premiers adhrents. L'association Nutravita est effectivement importante dans la mesure o elle rassemble des mdecins, des chercheurs, des acteurs du thermalisme et des industriels autour des mmes problmatiques. Elle organise un vnement important sur la prvention et la prise en charge du surpoids (Journes Nutravita) et c'est, par consquent, un moyen trs efficace pour nous. La manifestation permet de faire connatre aux gens, et notamment aux curistes, nos champs d'activit et de recherche en matire de mdecine prventive.

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 4

    En quelques chiffres 40 millions : c'est le nombre de bouteilles d'eau Vichy Clestins vendues en 2009. 30 millions d'euros : c'est le chiffre d'affaires ralis par l'entreprise en 2009 pour un effectif moyen de 300 personnes. 24 000 : moyenne annuelle des curistes de passage dans le bassin de Vichy. 120 000 : ce sont les journes de cure par an la Compagnie de Vichy avec 80.000 nuites en moyenne. 400 : c'est le nombre de chambres mises la disposition des thermes Callou et des Dmes, ainsi que le Thermal spa les Clestins. Elles constituent les 3 htels de l'entreprise (Ibis**, Vichy Thermalia***, Vichy Spa Htel & Resort Les Clestins****)

    www.destinationvichy.com

    *Nutravita (www.nutravita.fr)

    Nutravita, Groupement Alimentation-Sant d'Auvergne, a t cr l'initiative de l'Agence Rgionale de Dveloppement Economique d'Auvergne. Il permet la mise en rseau de tous les acteurs de la filire : entreprises, centres de recherche, formation. Ses adhrents sont issus de secteurs trs divers, tels que l'agroalimentaire, la pharmacie, le thermalisme, la biotechnologie, la cosmtique, le complment alimentaire... Son principal objectif est de valoriser l'offre rgionale, tout en dveloppant et en favorisant les partenariats la fois en Auvergne et avec les autres rgions. Le Groupement est l'organisateur des Journes Nutravita (manifestation bisannuelle), Prvention et prise en charge du surpoids qui se droulent Vichy, au Palais des Congrs-Opra.

    ...Bon savoir...

    Les sources Source des Clestins : source naturelle temprature constante de 22 C. Son dbit est de 160 litres/ minute.

    Source Lucas : c'est la plus minralise des sources de Vichy. Sa temprature est de 27C et son dbit de 16,6 litres/ minute. Elle est utilise en cure de boisson et en pulvrisation pour certaines affections dermatologiques.

    Source Chomel : trs riche en fluor, sa temprature est de 43 C et sondbit de 42 Litres/ minute. C'est probablement la seule source jaillissante l'poque gallo-romaine.

    Source de l'Hpital : son nom date du XVIIIme sicle lors de la cration de l'Hpital Thermal de Vichy. Riche en anhydrides carboniss, elle est utilise en cas de troubles digestifs, gastriques ou intestinaux. Sa temprature s'lve 34 C et son dbit est de 53 litres/ minute.

    Source Grande-Grille : source naturelle, c'est la plus riche de toutes ses surs en fluor. Elle est remarquablement active en cure de boisson est n'est prescrite qu' petites doses. Sa temprature est de 39C et son dbit de 29,4 litres/ minute.

    Source du Dme : son mergence est situe sur la commune d'Abrest et cette source artificielle j aillissante un forage de 160 mtres de profondeur. Sa temprature est de 66C et son dbit de 16 litres/ minutes.

    Source du Lys : autre source artificielle de la ville d'Abrest. 60C et 12 litres/ minute

    Source Boussange : son captage est situ sur la commune de Bellerive-sur-Allier. Sa temprature s'lve 41C et son dbit 255 litres/ minute. Elle est riche en gaz carbonique et elle alimente les tablissements thermaux pour les soins

    (massages, bains, douches, piscine thermale)

    Source Antoine : c'est la plus rcente de toutes, obtenue par forage en 1991 sur le territoire d'Hauterive. Sa temprature est de 75C et son dbit de 18m3/heure.

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 5

    Naturtis, l'entreprise 100% biologique du Bioparc

    29/04/2010

    La cosmtique Bio en plein essor

    Porte par une thique rigoureuse, au carrefour du respect de la nature et des consommateurs de produits de soins Bio, Naturtis s'est naturellement installe en 2005 au Bioparc d'Hauterive. Lorsque j'ai voulu crer mon entreprise de produits cosmtiques Bio, j'ai eu la chance de rencontrer des acteurs conomiques qui dfendaient les mmes valeurs que moi dans le bassin de Vichy. Le rseau s'est facilement constitu, l'agence de dveloppement conomique Vichy Val d'Allier Dveloppement et la Communaut d'Agglomration ont vraiment encourag et facilit l'implantation du laboratoire au Bioparc, confie son fondateur Fabien Durand.

    Retour sur une belle aventure : de l'innovation technologique la cration de l'entreprise et de la marque internationale Naturtis.

    Au tout dbut, avant de se consacrer sa passion en crant son propre laboratoire, Fabien Durand a eu une ide gniale et toute simple de purification des principes actifs des plantes (de faon trs naturelle qui respecte l'environnement). En poussant un peu plus ses recherches, il obtient le prix du Concours National de Cration d'Entreprises de Technologies Innovantes du Ministre de la Recherche.

    Mon ide tait toute simple. Elle constitue dsormais une mthode efficace

    et slective d'extraction des principes actifs des plantes. Je tenais vraiment, au tout dbut dj, conserver le caractre biologique des extraits de plantes et l'quilibre naturel de leurs principes actifs, responsables par ailleurs de leur pleine efficacit. C'est ce qui fait toute la diffrence de nos produits de mon point de vue. Mais le Bio, mme si l'poque cela n'tait pas trs connu, a t mon cheval de bataille et mon obsession ds la premire heure. Dans tous les produits que j'allais dsormais crer et fabriquer, les formules devaient tre naturelles et certifies Bio par un organisme extrieur notre entreprise. , raconte Fabien Durand.

    Lorsqu'il parle de plantes, l'homme aux multiples casquettes (Pharmaco-toxicologue, phytochimiste, homme de

    laboratoire et chef d'entreprise) est un vrai passionn. Quand il compose avec, il a l'envergure d'un chef d'orchestre qui recherche la perfection de ses notes.

    A la cration de Naturtis, je voulais vraiment proposer quelque chose de nouveau, une gamme de produits de beaut 100% Bio. Les plantes produisent des essences naturelles et cela n'est un secret pour personne ; tout mon travail de chercheur a consist trouver les mthodes les plus efficaces et les plus naturelles pour isoler ces sources de solvants et extraire les principes actifs d'autres plantes. Je voulais surtout remplacer les solvants chimiques de synthse et c'est ce qui fait la force de notre centre d'innovations, le laboratoire Limotech en l'occurrence. La qualit de nos produits nous permet aussi, aujourd'hui, de fabriquer pour le compte d'autres marques plus connues que Naturtis !, prcise Fabien Durand.

    Attach au territoire, le responsable essaye de trouver ses matires premires chez les agriculteurs Bio du coin. Il privilgie d'abord le bassin de Vichy, puis la rgion Auvergne et la France, avant de s'approvisionner l'tranger quand les plantes ne sont pas disponibles. Notre rgion est vraiment prserve et intressante compare d'autres. Il faudrait que les autorits encouragent encore plus l'agriculture et la production Bio , suggre-t-il.

    Enfin Naturtis est une identit territoriale et une quipe chaleureuse de cinq professionnels de la cosmtologie. C'est

    aussi une marque internationale exporte vers une quinzaine de pays. De la slection des plantes actives jusqu' la certification biologique Ecocert, l'quipe Naturtis adopte une dmarche globale de transparence et de dveloppement durable.

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 6

    4 Questions Fabien Durand, Fondateur de Naturtis

    Pourquoi avoir choisi le Bioparc et le bassin de Vichy ? Le bassin de Vichy est un territoire prserv. Ici on n'est pas coinc, comme dans d'autres villes, entre un chemin de fer, une autoroute et une raffinerie. De plus, le Bioparc est un environnement propice et naturel, cohrent avec ce que nous proposons comme produits. C'est aussi un vrai rseau, une implantation de plusieurs entreprises qui oeuvrent toutes dans la mme direction. Je n'ai donc pas hsit une seconde pour m'installer au Bioparc et notre implantation s'est faite tout fait naturellement. C'est le meilleur choix que nous ayons fait.

    N'avez-vous jamais song vous installer ailleurs ? Dire non serait mentir. Il est vrai que j'ai pens Paris, Lyon ou encore la Cosmetic Valley. Mais cela ne s'est jamais fait car nous jouissons d'une image trs srieuse et le territoire de Vichy est mondialement connu. Il est aussi rput propre, c'est pourquoi nous faisons tout pour mettre en avant l'origine vichyssoise et franaise de notre entreprise. Nous tenons vraiment notre territoire et le Bioparc est un ple de comptences et une valeur sre du secteur Sant-Beaut-Forme. Nous avons aussi la chance, grce aux rseaux et la politique conomique du territoire, de travailler avec toutes les filires, en dehors de la grande et moyenne distribution.

    Quel est votre lien avec le territoire ? Nous travaillons beaucoup sur des programmes de recherche et de dveloppement long terme. Nous oeuvrons tablir des collaborations avec les entreprises de notre secteur dont nous sommes voisins. Nos techniques brevetes sont reconnues efficaces et 100% naturelles et nous avons aujourd'hui 28 rfrences pour le grand public et les esthticiennes. Pour nos produits bruts et nos plantes, nous tenons toujours nous les procurer sur le territoire quand ils sont disponibles. Le territoire et Naturtis, c'est finalement une belle histoire.

    Enfin le Bioparc est-il propice la cration d'entreprises ? Parfaitement. Il faut dire que le Bioparc est un environnement propice la cration et au dveloppement. C'est un vrai rseau et un positionnement stratgique sur le bassin de Vichy. Pour Naturtis, du moins, c'est une vraie russite.

    www.naturetis.com

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 7

    Spcialiste mondialement connu de la chimie

    applique aux encres d'imprimerie

    06/05/2010

    Chromascreen, l'histoire d'un ancrage territorial

    Chromascreen est l'histoire atypique d'un homme et d'un territoire. William Tegues, le Britannique qui va bientt souffler sa 70me bougie, est dans le bassin de Vichy depuis douze ans dj. Il a quitt son pays dans les annes 1970, abandonn Pontoise et la rgion parisienne o ses affaires marchaient du feu de Dieu pour venir, en 1998, installer ses machines Saint-Germain-des-Fosss. Jamais je ne quitterai ce territoire qui m'a si bien accueilli! , confie-t-il.

    Le coup de foudre

    C'tait un dimanche de juin 1996 quand William Tegues et sa femme, Catherine (sa collaboratrice l'poque), prirent place la terrasse d'un caf Vichy. Aprs avoir arpent les rues principales de la ville et observ la tranquillit imperturbable qui rgnait sur les Vichyssois, le chef d'entreprise commena dj prendre note. Le couple fait ensuite quelques magasins pour remarquer l'norme diffrence des prix avec ceux pratiqus par les commerants franciliens et parisiens. Alors que le responsable de Chromascreen songeait dj, l'poque, quitter Pontoise pour le cot trop lev du loyer de ses trois ateliers, leur exigut de plus en plus contraignante et la difficult d'y accder pour les fournisseurs , il vit en vichy une prospre terre d'accueil.

    L'ingnieur chimiste, fabricant de gros tonnages d'encre d'imprimerie, dcide alors de venir s'installer dans le bassin conomique de vichy, sans vraiment se poser des questions. Je ne me suis pas vraiment interrog sur les ventuelles difficults venir. J'tais trs positif et je me suis fi mon instinct. J'ai aim ce territoire au premier contact et j'ai dcid d'y implanter mon entreprise. La rgion parisienne ne m'intressait plus Vichy Val d'Allier Dveloppement, une agence conomique fiable

    Bruno Pinard-Legry, de l'agence de dveloppement conomique, a t mon premier contact. Avec lui, j'ai tudi toutes les possibilits et, grce lui, mon dmnagement s'est trs bien pass. Il m'a prsent le maire de Saint-Germain-des-Fosss et, deux ans plus tard, Chromascreen fut tablie la zone industrielle du Coquet. Je dois reconnatre que l'agence de dveloppement conomique a su me prsenter le territoire et me convaincre de tout l'intrt qu'il reprsente. Effectivement, compare ma premire implantation Pontoise, o je ne disposais mme pas d'un quai ni de suffisamment d'espace, la Z.I. du Coquet offre l'espace et l'accessibilit, en plus de la qualit environnementale des lieux. Ce sont finalement les points forts de l'entreprise . Pendant presque deux ans, avant de s'installer dfinitivement Saint-Germain-des-Fosss, William Tegues continue fabriquer ses produits en rgion parisienne. Trs difficilement, puisqu'il tait en concurrence l'poque avec deux gros fabricants la renomme internationale. Mais il ne s'est pas inquit outre mesure ; il avait dj son ide pour un nouveau dpart. Nouveau territoire, nouvelle stratgie

    Ds son arrive dans la zone industrielle du Coquet, le chef d'entreprise dcide de changer de stratgie conomique. Le territoire lui donne mille possibilits, mille ides d'adaptation. Alors qu'il peinait Pontoise vacuer les dchets de l'entreprise cause de l'troitesse des lieux, avoir suffisamment d'lectricit pour faire venir des machines trs productives et passer ainsi des tonnages beaucoup plus importants, William Tegues va enfin remdier ses frustrations Saint-Germain-des-Fosss.

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 8

    Il laisse tomber l'encre d'imprimerie et les encres informatiques matricielles pour se consacrer la fabrication d'additifs type offset. Cette migration vers les additifs ne m'aurait jamais t possible Pontoise. J'tais coinc entre les ateliers exigus et les petits passages, je n'avais pas suffisamment de puissance lectrique pour ce type de production et les fournisseurs n'auraient jamais pu me livrer. Dans le bassin de Vichy, non seulement j'ai considrablement diminu mes charges, j'ai tout de suite compris que le terrain tait propice au changement. Je me suis facilement adapt et tout marche comme sur des roulettes douze ans plus tard encore , se flicite juste titre William Tegues. Lorsqu'il a jet l'encre Saint-Germain-des-Fosss, le Britannique ne savait pas qu'il tait perdument tomb amoureux de l'Allier. Aprs avoir achet deux maisons et fond sa famille, russi ses affaires en plus de son attachement la population et au paysage, il s'identifie aujourd'hui mieux que quiconque son territoire, son Allier. William Tegues est clairement une victoire conomique pour le bassin de Vichy. Mme si cette petite entreprise reste discrte et pas suffisamment connue du grand public, elle travaille avec le monde entier et dfend brillamment l'image de son territoire. 3 Questions William Tegues, fondateur de Chromascreen Pour quelles raisons avez-vous choisi le bassin de Vichy ? Je pense que cela a dpendu de deux lments trs dcisifs. Premirement, j'ai aim ce territoire ds que je l'ai dcouvert. J'ai vu qu'il tait tout fait diffrent de la rgion parisienne, qu'il y avait mille et une possibilits de mener mes affaires bien. L'environnement et le paysage, la disponibilit des locaux et le montant des charges et des loyers, et, enfin, la disponibilit des gens, m'ont clairement dcid venir m'installer Saint-Germain-des-Fosss. Deuximement, c'tait aussi le rsultat d'une belle rencontre. Je dois dire que M. Bruno Pinard-Legry m'a tout de suite rassur et motiv dans mes choix. L'agence de dveloppement conomique m'a accompagn dans toutes mes dmarches, conseill et introduit dans le tissu conomique par le biais de ses rseaux. Mais Vichy Val dAllier Dveloppement m'a surtout ouvert son carnet d'adresse et cela m'a t d'une trs grande aide. Il ne me restait donc plus qu' bosser Quels sont prcisment les points forts de ce territoire ? Pour un chef d'entreprise, je n'apprends rien personne, le temps c'est de l'argent. Il faut noter, ce titre, que je mettais une heure et demie deux heures par forts bouchons pour aller de chez moi jusqu' mon entreprise Pontoise (une distance de 25 km !). Ici, en revanche, je mets un peu moins de quinze minutes. Mais en plus du temps gagn, on gagne aussi, dans le bassin de Vichy, en tranquillit et en facilit d'organisation. J'ai mon grand quai pour la marchandise et un parking, mon entreprise est trs bien situe et est accessiblepour beaucoup moins de charges tout de mme ! Concernant la communication, elle est beaucoup plus facile ici, et le rseau trs solide. Quant aux fournisseurs, ils nous livrent trs vite, sans retard contrairement ce que j'ai connu en rgion parisienne. Enfin, en dehors du travail, la qualit de vie est mille fois mieux ici. On n'est pas stress ni press courir partout, on profite des grands espaces non pollus et du paysage magnifique. On se promne surtout avec un grand plaisir en ville et au bord de l'Allier. Votre bilan aprs douze ans ? Aprs plusieurs expriences et cinq dcennies (j'ai commenc comme chimiste spcialiste des encres de l'imprimerie en 1959) verser de l'encre, fabriquer des additifs et pousser les techniques de l'imprimerie, je peux dire que le bassin de Vichy est un terrain fertile la cration des entreprises. Il faut toutefois avoir le bon projet et connatre les bonnes personnes. Mais, me concernant, je suis la zone industrielle du Coquet depuis douze ans et pour tout l'or du monde je n'irai pas ailleurs. Mon entreprise familiale marche trs bien et le travail est un grand plaisir de tous les jours. Mme si je pense aujourd'hui ma retraite, je sais que j'ai encore beaucoup d'exploits raliser sur ce territoire !

    Mail : [email protected]

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 9

    Unique muse d'un surraliste vivant

    13/05/2010

    Le muse Boucheix donne des couleurs au bassin de Vichy

    Si Salvador Dali a t l'homme le plus original de son temps, extravagant et matre incontest de la

    peinture surraliste, le jeune peintre qu'il dcouvrit la fin des annes 1960 marquera, lui aussi, le surralisme de son empreinte. Franois Boucheix est son nom et la peinture toute sa vie. L'enfant des Monts d'Auvergne, du petit village de Montcheneix, a aujourd'hui 70 ans et des toiles aux quatre coins du monde. Son muse, situ rue Sornin Vichy, unique muse en France d'un surraliste vivant, fait la fiert de l'agglomration et de toute l'Auvergne.

    En effet, au moment o les surralistes se runissaient Montparnasse ou Place Pigalle, quand Andr Breton, Salvador Dali, Ernst, Picasso ou encore Yves Tanguy parlaient inlassablement du surralisme comme une faon d'tre et de regarder le monde au gr des passions et de l'imagination, pure et dgage de tout carcan , le jeune Boucheix tentait de survivre grce des petits boulots dans son Auvergne natale. Mais le dessin et la peinture ont berc toute son enfance. Et quand l'autodidacte monte Paris en 1963, lors d'une exposition la Galerie de Svres, il ouvre son propre chapitre surraliste. Il ne le savait pas cette poque, mais Franois Boucheix prolongera la vie de l'empire des grands peintres du XXe sicle jusqu'au troisime millnaire. Aujourd'hui encore, il n'est pas un jour o

    l'artiste heureux ne prend pas ses pinceaux.

    Vichy comme citadelle du surralisme Il faut savoir s'carter de la ralit, lui tourner parfois le dos mme au risque de lui dplaire, afin de l'exalter au mieux.

    La ralit est tantt occulte, tantt amre et parfois extraordinaire. Mais elle ne peut tre que merveilleuse quand elle se conjugue avec la surralit. Les deux se compltent, s'entrechoquent, s'amliorent ensemble en tentant de saisir la vrit. L'il existe l'tat sauvage, crit brillamment Andr Breton dans son style incantatoire habituel ; je peux voir ce qui n'est pas visible si je me fie une ligne purement intrieure

    Mais contrairement aux surralistes tristes ou moroses, Franois Boucheix est un rveur, un peintre trs joyeux. C'est

    l'ternel enfant qui peint la beaut de la vie de tous les instants. Le bonheur se lit sur ses tableaux, l o les chevaux jouent du violon et les coqs chantent la joie de vivre tous les matins. Les coqs sont musiciens, comme dans ses bronzes d'ailleurs, et les cerises des notes de musique. Au fil des traits et des va-et-vient du pinceau, Franois Boucheix peint un bonheur surraliste. Surraliste, certes, mais quel bonheur!

    Ses histoires et ses rves passent tous par le crayon, le croquis puis le pinceau. Plus vite que les instants fugaces, la

    plombagine parcourt ainsi la toile, la trace, l'esquisse et l'agrmente pour qu'elle devienne thtre. Mais chez Franois Boucheix la toile est polyphonique, multicolore et captivante. Elle reprsente forcment la vie, la joie, l'alacrit, l'enthousiasme et l'allgresse sous toutes les coutures. Le surraliste s'interdit d'tre triste bien sr ; il n'aime pas le lugubre. Ainsi peint-il des chevaux ails, chamarrs, bariols et dbordants d'nergie. Ses chaises, souvent rcurrentes, sont aussi vivantes et heureuses, reposantes surtout. Et pour apprivoiser le temps, afin de le saisir de toutes ses forces, le peintre l'emprisonne dans des pendules surralistes mais combien relles dans l'imaginaire de tout un chacun !

    Au muse Boucheix, le temps n'est pas une valeur sre, le temps n'est pas une inquitude. C'est, avant tout, un

    bonheur matris. Sont alors accroches aux murs, ternises par des tableaux magnifiques intemporels, Les Pendules des fleurs et du printemps, Les Pendules des oiseaux musiciens et une suite d'horloges qui n'ont pas peur du temps.

    Le surraliste les peint avec son cur et se livre sans limites son imagination sincre et dbordante, sans jamais se poser de questions. Il esquisse plus vite que le temps pour aller plus loin, pour tre plus fort. A quoi peut bien servir le temps si ce n'est mettre en accord le pass et le futur , confie-t-il, satisfait, en observant la Nature morte musicale, qui rend hommage son matre Salvador Dali et aux Montres molles.

    Quand en 2006 il devait ouvrir son muse et arriv l'ge o Salvador Dali cra le sien, Franois Boucheix a

    naturellement choisi le bassin de Vichy. Le Rochefortois qui a expos ses peintures aux quatre coins du monde ne peut pas s'loigner de sa terre d'Auvergne. Il a donc pos ses pinceaux Vichy car, dira-t-il, c'est une ville l'coute du monde, qui a une grande Histoire et une culture extraordinaire .

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 10

    Il a install, rue Sornin, son royaume surraliste riche de quelque 350 peintures et bronzes, habitant jour et nuit les sept

    salles d'exposition. Comme dans une ferie, ces lieux bigarrs, enlumins et brillant de mille couleurs mille convoitises, accueillent chaleureusement le public. Les oiseaux jouent du violon, les cerises composent leurs quintettes et les chaises dansent admirablement sous le regard merveill de la lune et du soleil. Les pendules, elles, grnent le temps en se jouant de lui, s'appesantissent tandis que le visiteur sillonne, heureux, le fabuleux monde surraliste.

    Peintre sculpteur, peintre chanteur, peintre musicien, peintre enchanteur, peintre toujours rveur aprs cinq dcennies

    portraiturer la beaut de la vie travers ses toiles et ses bronzes, Franois Boucheix est aujourd'hui le gardien du temple du surralisme. Il veille au grain depuis sa tour de contrle Vichy et fait rver quiconque franchit l'entre de son muse.

    3 questions Franois Boucheix

    Qu'est-ce que le surralisme en 2010 ? C'est tout simplement le rve, l'envie de croquer la vie pleines dents. Pour moi a a toujours t pareil. Je suis un

    surraliste heureux et joyeux, rveur surtout. Mes peintures sont portes par les symboles de la vie et les gens doivent rver en les apprciant.

    Pourquoi avoir choisi le bassin de Vichy pour installer votre muse ? Ses parcs, son charme, ses fleurs, sa culture et son Histoire m'ont toujours sduit. J'ai de trs beaux souvenirs du

    Casino de Vichy pour y tre rest deux mois dans ma jeunesse et j'ai voulu, d'ailleurs, l'immortaliser en lui consacrant sa propre peinture surraliste. Je l'ai peint dans son esprit de la Belle Epoque, avec des chaises dans les jardins, des danseurs et beaucoup d'oiseaux heureux de chanter. Mais je trouve surtout que ce territoire est ouvert sur le monde et reprsente dignement l'art dans sa gnralit. Je regrette cependant le fait d'tre plus connu Chicago qu' Vichy. Si le territoire peut s'enorgueillir juste titre de dtenir l'unique muse d'un surraliste encore vivant en France, la ville de Vichy doit aussi rendre compte de tout ce que nous faisons et nous aider pour mieux nous panouir.

    Qu'avez-vous dire aux amateurs de la peinture ? Venez visiter mon muse. Je vous accompagnerai et vous expliquerai les inspirations de mes sujets, la faon dont

    voluent mes toiles. Je vous raconterai galement l'histoire de chaque tableau. Venez nombreux, je vous promets de beaux voyages.

    Franois Boucheix en quelques dates :

    1960 : Premire exposition en Tunisie 1963 : Galerie de Svres. Dcouverte des grands noms du surralisme. 1972 : Aprs six ans d'exposition, il rencontre Salvador Dali 2006 : Cration du muse Franois Boucheix Vichy, 7 rue Sornin. Aprs quatre dcennies consacres la peinture et des dizaines d'expositions travers le monde entier (Ble, Chicago, Berlin, Zurich, Tunisie, Tokyo, Riad, Bruxelles, Duba), le surraliste a choisi le Bassin de Vichy pour une meilleure reprsentation de l'uvre de sa vie.

    www.boucheix.com

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 11

    Voyages en ligne : Karavel-Vichy propose aussi

    des croisires

    20/05/2010

    Et si l'on voyageait

    Quand on a assez bourlingu et nourri beaucoup de passions, on sait ce que VOYAGER veut dire. Chateaubriand disait : les voyages forment la jeunesse . Pour Bruno Buisine, responsable de Karavel-Vichy, les clients doivent partir contents et revenir heureux. Karavel, la satisfaction du client est une motivation de tous les jours - Rencontre.

    Quand on est Bruno Buisine, il ne faut avoir peur de rien. Il faut aussi une capacit d'adaptation hors normes et un relationnel impeccable. Mais ces deux ingrdients ne suffisent pas pour russir . Ils leurs manquerait cruellement l'envie de partager, de rver, de faire rver, de croquer la vie pour ainsi dire. Bruno Buisine, qui pilote Karavel-Vichy depuis septembre 2008, sait vendre les rves et les voyages. Il se fait plaisir en faisant plaisir ses clients

    Aprs une dizaine d'annes dans les cockpits parcourir le ciel, le navigateur arien se convertit, en effet, en vendeur de voitures. Du nord de la France au ciel, il redescendra chez BMW Frjus. Aucun rapport entre les deux professions pour le commun des mortels bien sr, mais Bruno Buisine en a tabli plusieurs. Il a tout simplement cout ses rves, son cur, ses envies ; mais il a surtout fait de belles rencontres. J'ai toujours grandi avec les rencontres humaines et les expriences diverses que m'ont apportes les gens. C'est grce l'humain que ma vie professionnelle et mes choix en gnral sont faits ainsi , confie-t-il.

    Mme passion, mmes envies. De Frjus, il prend la direction de la principaut :

    Monaco, pour commercialiser les voitures de Bentley Rolls-Royce et Lamborghini pendant plusieurs annes. Aprs avoir fait le tour des voitures de luxe, il intgre une socit de croisires mongasque avant de venir, en 2008, s'installer dfinitivement Vichy. Dsormais sa passion c'est le voyage et l'envie de faire voyager.

    Karavel, leader du voyage en ligne Avec 100.000 visites enregistres par jour et 3,5 millions par mois, le site Internet de Karavel se place largement

    devant les autres sur la toile. Il est number one en France. Mais, selon Bruno Buisine, Karavel n'est pas qu'un site Internet. Bien au contraire, c'est une vraie quipe humaine qui met tout en uvre derrire l'cran et au tlphone pour satisfaire aux attentes des clients. Si nous nous sommes placs N1 du web et nous atteignons 92% de taux de recommandation par nos clients, c'est parce que nos quipes connaissent bien les besoins des voyageurs. Nos agents ne sont pas l uniquement pour assurer des transactions ; ils coutent, conseillent, informent et orientent. Avant d'effectuer sa rservation chez nous, l'internaute peut tre sr que nos quipes ont dj visit et soigneusement tudi les lieux o il se rendra, de la disponibilit du transport aux chambres d'htels, en prtant attention tous les autres dtails pratiques , explique le chef du site Karavel de Vichy.

    C'est effectivement tout un savoir-faire et une importante coute qui veillent la russite de l'entreprise. Pour s'assurer

    d'une meilleure qualit des services, la socit a sa propre formation interne. Elle accueille toute personne srieuse voulant travailler, l'initie et la forme quand il en est besoin. Mais la formation aide aussi les salaris faire le point, revoir leurs bilans et changer sur des questions professionnelles constructives. Les plus persvrants ont toutes les chances d'obtenir un CDI. Mais je leur demande une seule chose : l'envie de travailler. Et mon rle de manager est justement de crer de l'emploi, de le prenniser et de donner sa chance celui qui veut russir

    La crativit, la diversification, la connaissance du terrain et l'honntet vis--vis du client sont les rgles que Bruno

    Buisine a fixes ses salaris. Acheter doit rester un plaisir et voyager un rve, une formule qui peut rsumer l'esprit de Karavel. Et comme la socit est en bon tat de sant, elle a rachet AB Croisires en avril 2008, le leader franais de la vente de croisires en ligne. Nous avons rachet AB Croisires pour diversifier nos services et nous ouvrir encore plus au tourisme. J'ai dj travaill dans la vente de croisires, il y a quelques annes, et je n'ai pas hsit me lancer dans l'aventure. Le client doit trouver rponse chacun de ses besoins chez Karavel, c'est ce que nous essayons de faire du moins , prcise le responsable. Dsormais, chez Karavel, on peut rserver un sjour ou une croisire sans passer par plusieurs intermdiaires. Ce sont les Karavliens qui s'occupent de toutes les dmarches et le client n'a qu' profiter de ses vacances

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 12

    Ce sont les salaris qui font le chiffre d'affaires Ils sont 50, avec les pics et la haute saison leur volume peut doubler. Mais ce sont eux qui fixent le sort de l'entreprise,

    au bout du fil et pendant leurs changes avec les clients. Quand ils sont performants, la socit fait du chiffre, s'ils ne le sont pas, le chiffre baisse systmatiquement. Et avec la large gamme de produits proposs par Karavel, le client ne sait pas toujours ce qu'il veut acheter. En revanche, une chose est certaine, il a toujours une bonne dfinition de ce dont il n'a pas du tout envie. Bruno Buisine, qui est dj pass par la vente, connat trs bien l'change avec le client et la meilleure faon de lui prsenter un produit, mais jamais de mensonge ! , aime-t-il rappeler.

    Pour que tout le monde s'en sorte gagnant, le dirigeant a mis en place une stratgie managriale toute simple. La

    valeur humaine au centre de tout. Avant le client, il y a d'abord le salari. Et ce dernier doit tre respect et valoris pour donner le meilleur de lui-mme. Mais la valeur humaine se partage : le salari bien dans sa peau prend soin de ses clients, et tout le monde y gagne. L'entreprise, elle, amliore sensiblement son chiffre d'affaires.

    Nos agents sont le premier contact de nos clients. Ce sont

    eux qui les accompagnent dans leurs achats, dfinissent avec eux leur projet de vacances et leur prtent une oreille attentive. Ils savent que les besoins de chaque client varient en fonction de son profil et de sa bourse, d'o une relle coute et un vrai change. Nos agents sont donc, avant tout, des professionnels qui envoient le client vers la destination de son choix et non n'importe o. D'autant que, souvent, celui-ci conomise toute l'anne pour s'offrir un rve et oublier ses tracas du quotidien. Nous ne devons donc pas le dcevoir , explique Bruno Buisine. Je tiens ce que mes salaris conservent leur qualit de vie. Ils doivent venir le matin avec l'envie de travailler, tre certains que l'ambiance au sein de l'entreprise ne peut que les motiver. Ils ont leur salaire fixe, auquel s'ajoute la prime d'acceptation, proportionnelle au nombre d'appels transforms en rservations.

    Eyjafjll, mme pas peur !

    Le leader franais des rservations en ligne connat bien ce mot. Mme si beaucoup ont juste fait sa connaissance par

    le biais de la tlvision, Karavel a vcu plusieurs jours avec lui, sur le terrain. Bruno Buisine et ses salaris ont volu en fonction du fameux nuage et de ses variations, support toutes ses farces en restant professionnels. Ils ont tant bien que mal matris cet vnement inattendu et dbloqu une situation pour le moins inextricable en lui associant les bonnes solutions.

    Nous avons, bien videmment, t bloqu cause du nuage qui a tout immobilis. Nous avons aussi perdu beaucoup d'argent. Mais ce qui nous a vraiment proccup, c'tait de trouver une solution chaque voyageur : ceux qui ont dj quitt le territoire et ceux qui s'apprtaient le faire. Aujourd'hui, grce la veille et stratgie mises en place, nous en sommes dj bien loin. Cela nous sert aussi d'exprience en gardant l'esprit qu'on n'est jamais l'abri d'une perturbation arienne ou autre. Quant nos voyageurs qui n'ont pas pu partir, nous leur avons laiss un an encore pour choisir leur destination de rve.

    Karavel-Promovacances a fait voyager plus de 600.000 clients en 2009 et ralis un chiffre d'affaires de 330 millions d'euros (Les Echos du 18.02.2010). Mais qui a dit qu'Internet n'a pas de beaux jours devant lui ?

    www.promovacances.com

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 13

    Cration d'entreprise : En 10 ans, Frdric Martin a

    cr 40 emplois

    27/05/2010

    Entreprendre est un mot bien de chez nous

    Il y a 20 ans, Frdric Martin ne se voyait pas la tte de sa propre entreprise. Il y a 10 ans, il ne savait pas qu'APSG (Agence Prive de Services et de Gardiennage) allait faire flors et se distinguer comme gage de scurit prive de qualit. Aujourd'hui il a 40 salaris en CDI et quelque 4 000 clients

    Frdric Martin est une belle histoire d'entreprise locale. Originaire du bassin de Vichy, il s'attache avec acharnement l'Allier et sa fiert est double : Je suis parti de rien, mais aujourd'hui je suis doublement fier. Non seulement j'ai cr mon entreprise, mais cela s'est surtout fait comme je l'ai toujours voulu. Chez moi, dans le bassin de Vichy et non ailleurs . Voil quelqu'un qui peut vraiment tmoigner des perspectives qu'offre le territoire aux porteurs de projets. Deux agences, 40 salaris temps plein et 2 millions d'euros de chiffre d'affaires ; de bonnes raisons d'investir dans le bassin conomique de Vichy. Simple salari au dpart, en travaillant comme agent de scurit pour le groupe Partouche, j'avais remarqu que ce dernier faisait appel des prestataires de service de l'extrieur. Je me suis dit que je pouvais, comme eux, assurer ce genre de prestations mon propre compte. Le bassin n'avait pas sa socit de scurit et de gardiennage, j'ai donc voulu crer la mienne , explique le PDG.

    Prospecter, diagnostiquer, faire des tudes de march, s'informer, courir, essuyer les refus des banquiers et surmonter des obstacles de tous genres, ce sont quelques-unes des tapes laborieuses suivies entre 1996 et 1999 par Frdric Martin. J'ai mis deux ans monter mon dossier en frappant toutes les portes. Trs peu se sont ouvertes, et encore ! J'ai eu la chance de dcouvrir Vichy Val dAllier Dveloppement et de rencontrer son directeur, Bruno Pinard-Legry, qui m'a efficacement accompagn, sans hsitation et sans histoires. Quand je l'ai rencontr, j'ai regrett les deux annes perdues. Il a cru en moi, il m'a soutenu de toutes ses forces. Aujourd'hui encore, il reste toujours disponible et l'coute. Je crois que mon rve ne se serait jamais ralis sans lui , raconte, mu, le fondateur d'APSG. C'est vrai qu'un bon projet a souvent besoin de rencontrer les bonnes personnes. Mais il faut de la dtermination et du courage, de la rsilience aussi pour le mener bien. Le cas d'APSG est sans doute le plus crdible. Car malgr son exprience et sa connaissance infaillible du territoire, malgr les contacts aussi, Frdric Martin n'a pas tout de suite connu la facilit. Il a attendu quelques annes avant de raliser son rve, puis quelques mois avant d'embaucher son premier salari.

    APSG, modernit et efficacit Bon nombre des personnes qu'il a rencontres l'ont dmotiv d'une faon ou d'une autre. Le jeune porteur de projet

    avait pourtant des arguments en bton. Originaire du bassin d'emploi, expriment et plusieurs annes au service du groupe Partouche, dcid crer plusieurs emplois et parfaitement en phase avec un besoin territorial. Il a, malgr cette ribambelle d'atouts, connu la lenteur bureaucratique et perdu deux annes, jusqu'au jour o il rencontrera quelqu'un qui fait au lieu de dire ce qu'il y a faire .

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 14

    L'agence de dveloppement conomique m'a install au Bioparc en une demi-journe et a c'est vraiment de

    l'efficacit . Et quand il embauche son premier salari, Frdric Martin comprend que son projet commence prendre de l'ampleur. C'tait sa premire victoire. Mais le jeune chef d'entreprise ne voulait pas faire les choses moiti. L'an 2000 arrivait grand pas et APSG devait suivre les volutions de son temps. Je suis le premier en France introduire l'assistant numrique personnel PDA (Personal Digital Assistant) dans le domaine de la scurit prive. J'ai vite cr la base de donnes numrique de mes clients, avec leurs adresses, les consignesLes vieilles notes du classeur sont ainsi numrises, sauvegardes et disponibles chaque instant dans nos voitures d'intervention . Grce cette dmarche novatrice, APSG sera reconnue comme entreprise de scurit en qualit totale (4 toiles).

    Avec sa base la Croix Saint-Martin et son agence du Brzet (63), Frdric Martin pilote une grosse machine et fait

    tourner 40 agents de scurit. De jour comme de nuit, ils sont ractifs et prts intervenir. Parti de rien, le fondateur d'APSG a aujourd'hui 4 000 clients et s'impose dans le

    bassin de Vichy comme un professionnel perfectionniste, l'coute des besoins scuritaires des entreprises et des infrastructures de son territoire. J'ai difficilement commenc avec 30.000 francs et un petit bureau. J'ai cependant dcid de russir parfaitement mon projet, d'apporter quelque chose au bassin de Vichy et de crer des emplois. Aujourd'hui mon entreprise ralise un chiffre d'affaires de 2 millions d'euros et elle aspire bien plus grce la demande de plus en plus croissante. Je pense qu'Entreprendre est un mot bien de chez nous ! L'exemple d'APSG N'est-il pas la preuve que notre territoire offre beaucoup de perspectives aux porteurs de projets ?

    www.apsg-vichy.com

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 15

    Le Sporting tennis, une affaire familiale et un

    homme-orchestre

    03/06/2010

    Le bassin de vichy est un cadre de vie magnifique

    Patrick Corrazzin est un enfant du pays. C'est sur les courts de tennis de Bellerive-sur-Allier qu'il a fait ses premiers pas, aux cts de son pre Coco. Aujourd'hui, il est matre des lieux avec Cyrille Nief, son associ. Retour sur une histoire familiale qui puise ses forces dans le territoire.

    Coco est un homme trs occup. Overbook , il est trs sollicit et l'homme tout faire se jette partout. Mais quand il nous accorde un moment, on n'a pas envie que cela se termine. On peut tout voquer avec lui : les affaires, l'amiti, les femmes, les lettres, les bons vinset bien sr le sport ! Cet homme, trs attach son territoire et ses racines, a cherch partoutmais nulle part il n'a trouv ce qu'il a chez lui. On est trs bien ici, c'est un petit paradis. Je n'ai pas trouv ailleurs ce cadre de vie magnifique et autant de choses faire en me rveillant tous les matins avec un grand sourire

    C'est, en effet, en 1936 que son pre, Ils corrazzin alias Coco, alors

    g de 10 ans, a commenc comme ramasseur de balles au Sporting, club omnisports priv de la Compagnie Fermire. L'immigr italien ne le savait pas l'poque, mais toute sa vie allait dsormais tre rattache l'histoire du Sporting, fleuron de la station thermale tout le long du XXe sicle. Comme le pre, le fils s'identifiera avec la mme nergie au complexe sportifet, 58 ans, il ne se voit toujours pas faire autre chose.

    Situ au bord de l'eau, entre le pont de Bellerive-sur-Allier et le champ de courses, le site, cr vers 1908 avec le golf comme premire discipline

    par Joseph Aletti, en a vu dfiler du monde. Plusieurs disciplines y ont t pratiques. Certaines ont disparu, d'autres sont arrives. Le Sporting a notamment accueilli les plus grands noms du sport des annes 1950 jusqu'aux annes 1990. La coupe de Gala, quivalent de la coupe Davis juniors, a ainsi enchan quatre dcennies sur les terrains de tennis du Sporting Rive gauche.

    Patrick Corrazzin, qui a tout de mme propuls le tennis vichyssois en National en 1971, puis en 1984, est aujourd'hui,

    lui aussi, appel Coco. Comme par hritage. On lui a attribu le surnom de son pre, aujourd'hui g de 84 ans, pour qu'il soit toujours prononc en terre battue.

    En 1998, alors que le sporting allait mal, il obtient avec Cyrille Nief la location-grance du site. Les annes passent et la socit, comme le tennis l'chelle nationale, n'arrtera pas de pricliter. Les annes 2000 aggraveront le dclin de la raquette. Mais cet crin de verdure magnifique et de terre battue ne devait pas tre abandonn ! , rappelle Patrick Corrazzin. Malgr les temptes, les deux associs rsistent, se battent et acquirent enfin les biens en 2005.

    Diversifier pour survivre Quand ils se sont appropris le Sporting, Coco et son associ ont tout mis sur la diversification et plus

    d'ouverture . Il tait vident que le tennis ne pouvait suffire, seul, faire tourner le site de cinq hectares. Leur stratgie conomique est pourtant toute simple, mais bien payante. Nous avons men deux rflexions pour redynamiser le site. Le dveloppement des installations, comme l'accrobranche, et la cration de nouvelles activits dans un premier lieu. Deuximement nous avons voulu dvelopper les stages et les formations, notamment avec le Cavilam qui est notre principal partenaire. Ceci en plus des sorties organises (Vulcania, le Pal), de la piscine et de la tenue du restaurant le Gala. D'autant que l'activit du tennis connaissait une baisse considrable dans toute la France.

    Aujourd'hui, le Sporting Rive gauche se porte bien. Il accueille les tudiants du Cavilam chaque vendredi, une centaine

    de stagiaires par semaine et quelques milliers de clients divers par mois. Cinq personnes s'occupent du restaurant, deux de l'entretien, une exclusivement de l'accrobranche et quelques encadrants se consacrent, enfin, aux entranements sportifs. Tous animent le site qui s'inscrit aujourd'hui dans une dynamique de cration d'emploi , confie le Responsable des lieux.

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 16

    Le Gala s'est mme offert le luxe de faire appel aux services d'un ancien chef toil. Michel Rubod est un homme

    qui connat la cuisine. J'ai eu la chance d'obtenir ses services aprs un simple coup de fil. Nous avons commenc mettre en place une nouvelle carte sans pour autant faire du gastronomique. L'ide est surtout de faire de la cuisine de got en conservant l'esprit club du Sporting.

    Patrick Corrazzin est un passionn. Sa vraie valeur c'est le travail, son point fort c'est le travail et sa devise le travail comme plaisir . Mais sa force, il la trouve dans son milieu naturel, dans le territoire, avec sa famille, ses amis et les lieux qui ont baign toute son enfance.

    Quant son mrite, il est grand tant l'homme-orchestre assure, malgr toutes les difficults, la survie de ce site historique dj centenaire !

    3 Questions Patrick Corrazzin

    Pourquoi un tel attachement au territoire ? Je n'arrive pas, sincrement, imaginer un endroit mieux qu'ici, un cadre aussi magnifique. La famille et les amis sont l, nous avons accumul des relations depuis plus de 70 ans et nous y tenons vraiment. Mais si j'ai voulu reprendre le Sporting, cet endroit mythique du bassin de Vichy, c'tait aussi pour remercier mon pre de l'ducation sportive et du parcours qu'il m'a offerts. Je suis l'afft de tout ce qui se passe sur le territoire et ma proccupation premire est la prosprit conomique du site. Nous avons sauv le tennis en diversifiant et en mettant au point des stratgies efficaces. Mais nous sommes finalement insparables du territoire, et le territoire a, lui aussi, besoin de nous.

    Comment grer autant d'activits la fois, en plus des tudiants trangers du Cavilam, des sportifs amateurs et professionnels, des clients du restaurant, des ftards ? C'est tout le temps la course. Coco par-ci, Coco par-l. Je n'ai pas une minute moi, mais j'aime beaucoup ce que je fais. Il faut quand mme dire que je connais un sacr monde dans le bassin de Vichy et beaucoup de monde me connat. Et puis je suis du genre entretenir mes relations. Mais c'est surtout le changement de la structure, avec les nouvelles activits et les programmes d'entranements renforcs, qui nous ont permis de sauver le Sporting Rive gauche. Et cela implique bien videmment beaucoup de travail, beaucoup d'occupation. Nous avons aussi du pain sur la planche avec le restaurant, les soires et les anniversairesC'est bien simple, au Sporting Tennis, on vient toujours pour s'amuser. Il y a du sport, des loisirs, de la bonne restauration, de la musique qui bouge et c'est surtout ici que les gens aiment venir prendre leur bouffe d'oxygne.

    Qu'est-ce que le territoire voque finalement pour vous? Contrairement l'tiquette thermale vhicule inconsciemment par beaucoup de gens, notre territoire est trs riche. Nous avons des entreprises qui fabriquent des choses merveilleuses, de l'nergie crative et des hommes qui dfendent les valeurs du bassin de Vichy. Pour ma part, c'est ici que je suis n, c'est aussi ici que j'ai vcu les plus belles choses de ma vie et fait les quatre cents coupsmais il ne faut surtout pas compter sur moi pour partir ailleurs !

    www.sporting-tennis.com

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 17

    Jean Meunier, l'homme qui murmurait l'oreille

    des bufs

    10/06/2010 Convivial, un royaume fait de viande

    Depuis 20 ans, Jean Meunier travaille, explore, faonne, perfectionne et propose la viande aux consommateurs sous tous ses aspects. Sa prfre est bien sr la charolaise, d'o le Parfait de Charolais de son entreprise. Mais pour le dirigeant de Convivial, une viande c'est avant tout un plaisir, voire une passion. Et quand on est passionn on se renouvelle, naturellement, sans cesse

    Pour Jean Meunier, la viande n'est pas simplement une nourriture ni un aliment comme tous les autres. C'est d'abord une fracheur, une saveur, une flaveur, une tendret et une jutosit. C'est la somme de ses caractristiques qui donne du plaisir aux papilles. Tout le travail de ce chef d'entreprise passionn consiste donc prserver, autant que faire se peut, ces qualits qui font toute la diffrence. C'est ce qui fait qu'il y a une viande qu'on mange les yeux ferms tandis qu'une autre est abandonne dans son assiette. On ne vend pas un buf comme on vend un uf , souligne, amus, le dirigeant de Convivial. Et cette rigueur incontestable est payante. Son Parfait de Charolais fait un tabac et la demande est de plus en plus croissante. Mais l'entreprise est appuye par des chercheurs aviss et l'INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) est l'organisme qui a dfini les technologies de la coupe en feuilles ultrafines. L'ADIV (Association pour le Dveloppement de l'Institut de la Viande et un des acteurs importants du dveloppement des industries de la viande), elle, intervient dans la mise au point des matriels et de la technologie. Enfin Convivial continue toujours de travailler au sein du Ple de

    Comptitivit Viande, cr en 2008 Clermont-Ferrand, qui regroupe des chercheurs et des industriels de la filire viande , explique Jean meunier.

    Les besoins de production de Convivial ne cessent donc d'augmenter et l'entreprise doit doubler sa superficie pour satisfaire le march.

    2000 M supplmentaires, du simple au double

    Jean Meunier a horreur de la stagnation. Mme quand tout va bien, il a besoin de progresser, d'innover, de recrer la

    viande. Je suis tout le temps l'coute du march et de ses besoins, je suis aussi l'afft de toute technologie nouvelle. Pour moi, le plaisir de la viande est primordial ; sa texture est le secret mme de sa russite . Quand il dcrit la viande, le responsable de Convivial la connat par cur. Il la dpeint sous toutes les coutures et nous transporte avec lui. Les myofibrilles deviennent entit et la contexture complexe d'lments mystrieux nous semble familire. Nous travaillons sur une dizaine de produits avec trois technologies diffrentes. La technologie de l'effeuill, la technologie du steak hach et celle du steak cuit. Il faut reconnatre que la viande n'est pas facilement marketable et mon rle est justement de lui donner un vrai aspect marketing et attractif, avec tous ses cts allchants bien sr .

    Et comme une bonne stratgie conomique est celle qui permet de vendre plus, de produire davantage et de multiplier

    les emplois, Convivial double sa superficie. Les 2000 M2 exploitables d'aujourd'hui ne suffisent plus et Jean Meunier a dj attaqu son chantier d'extension. Tout devrait tre oprationnel vers avril 2011 avec 20 nouveaux postes la cl. Convivial passera ainsi de 48 salaris 60, d'autant que nous prvoyons d'largir notre gamme de produits , confie Jean Meunier.

    Le charolais, une filire territoriale Le savoir-faire franais en matire de viande, de l'levage la cuisson, est mondialement connu et reconnu. Le

    charolais en est le matre-mot et le Bourbonnais une de ses terres de prosprit. Notre travail consiste conserver les qualits organoleptiques de la viande et de la proposer sous des aspects trs varis. L'homme est un carnassier qui a besoin de retrouver la fracheur et les myofibrilles de la viande bien conserves au contact de la canine. C'est ce qui garantit son got un quilibre magique. Pas trop dure, pas trop molle .

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 18

    Ses 2000 tonnes de carcasses annuelles et les milliers de ttes de btail, Jean Meunier les connat trs bien. Et pour

    cause : la charolais vient du territoire et les cahiers des charges sont prcautionneusement respects. Le buf provient 50% des levages de l'Allier, et notamment du Bocage Bourbonnais. Au plus loin, il est lev en Sane-et-Loire ou dans la Nivre alors que 20 % des levages Bio proviennent d'Auvergne, du Rhne-Alpes ou de la Bourgogne. Je privilgie videmment les leveurs du coin et travaille avec eux depuis une vingtaine d'annes, l'image de la SICABA qui permet une traabilit simple et claire .

    Convivial est une PME qui fait tourner trois quipes. Deux quipes de production, qui se relayent pendant seize heures,

    et une quipe de nettoyage, qui travaille huit heures. Mais sa croissance fulgurante va de pair avec celle des levages. Si la socit affiche un taux de croissance de 9% en 2009 et atteint un chiffre d'affaire de 14 millions d'euros, cela favorise aussi l'panouissement du charolais et le march de l'emploi. Au Royaume de jean Meunier, la viande est reine. Le bifteck, les feuilles ultrafines du Parfait de Charolais et les dclinaisons du steak appropri toutes les sauces, mais galement le frais comme le cuit sont autant de plaisirs qui affriolent les yeux et affolent les papilles. Et si c'taient les passions et non les intrts qui menaient le monde... ?

    2 Questions jean Meunier, PDG de Convivial

    Vous participez aux journes Nutravita. Que vous apportent ces journes de lutte contre le surpoids ? Nous nous sommes intresss Nutravita et tout le travail intressant que fait cette association parce que la viande alimentaire me semble dcrie, mais pas toujours bon escient. On l'a souvent qualifie de faon pjorative alors qu'elle reste notre premire source protique et ferrique. Nutravita est donc pour nous une vritable vitrine. Non seulement elle nous permet de redonner toute sa noblesse la viande, elle nous met galement en relation avec des reprsentants des milieux hospitalier et universitaire, des collectivits locales

    Cette manifestation est donc importante pour vous ? Parfaitement. En plus des relations et des changes, la manifestation nous permet essentiellement de rencontrer des clients potentiels et de vendre notre viande d'aprs ses vraies valeurs et ses qualits essentielles. Et la vraie force de Nutravita est sa possibilit de faire se rencontrer des acteurs conomiques de plusieurs filires.

    www.convivial.fr

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 19

    Fumage artisanal du Sichon

    Le Saumon c'est son affaire !

    17/06/2010

    De la fume sans feu

    Sur la route de Randan, quelques encablures du chef-lieu de la commune de Brugheas, un artisanat fabuleux accueille les visiteurs la zone industrielle de la Boucharde. Un travail minutieux, manuel, original et purement artisanal, mais surtout inattendu dans cette bourgade de l'Allier : le Fumage Artisanal du Sichon.

    Certains peuvent se gratter la tte pendant des heures en se demandant si l'Allier est un ocan ou un fleuve qui produit du saumon foison. La rponse est non. D'autres, moins imaginatifs peut-tre mais tout aussi curieux, peuvent associer l'enseigne Fumage artisanal du Sichon la fabrication de saumons ornementaux ou des objets de dcorations artificieux c'est toujours non !

    Mais, en vrit, ce petit coin atlantique du dpartement est un artisanat du

    saumon connu et reconnus par ses pairs. L'entreprise s'est spcialise dans le fumage du saumon sauvage, bio, label rouge, d'Ecosse, de Norvge ou encore marin. Pour ce qui est de la truite, Daniel Bono a gagn la mdaille d'argent nationale de la meilleure truite bio en 2009 !

    Une conversion russie Pendant plus de trente ans, Daniel Bono a t boucher-charcutier. Il a

    commenc avec la Sobovid dans les annes 1970 avant de s'installer son propre compte pendant une dizaine d'annes. la veille des annes 1990, il

    fait ses premires coupes en grande surface. Cela ne durera que cinq ans avant de faire face un premier licenciement conomique. Le boucher monte alors Paris pour travailler comme responsable de lignes de production dans la filire de la viande. Un deuxime licenciement l'attend au bout de cinq annes de bons et loyaux services. Sa dernire tape en dehors de l'Auvergne est Lyon, o il sera responsable d'un atelier de dcoupe avant son dpart volontaire.

    Rentr en Auvergne, il va faire le mme travail Moulins. Encore une fois, le licenciement conomique l'oblige ranger ses couteaux et sa machette. Lass de ces msaventures rptition et vu que la boucherie ne lui garantit plus dsormais son avenir professionnel, Daniel Bono explore une tout autre piste. Les entrectes, le faux filet et la tte de veau vont bientt laisser place la darne et la hurede saumon bien sr!

    De l'entrecte l'arte C'est, en effet, en 2003 que le boucher entend parler d'une petite bote sur le point de se vendre : le Fumage Artisanal

    du Sichon. Alors que Daniel Bono a dcid de faire autre chose de sa vie, de travailler surtout son propre compte pour tre sr de ne plus entendre parler de licenciement, il va passer un an dans l'entreprise se former vritablement au fumage du saumon. J'ai vu qu'il y avait un vrai potentiel et beaucoup de choses faire au plan local. Fin 2004, alors que ma formation tait en quelque sorte complte, j'ai repris l'entreprise et ds dbut 2005 j'ai dj fait venir 3 personnes en renfort pour la priode des ftes. Elles n'ont jamais quitt l'entreprise et nous sommes 9 aujourd'hui.

    Sur leur plan de travail, les artisans ralisent de vritables exploits, anims par une parfaite cadence et une minutie irrprochable.

    Ds leur arrive, les poissons sont ainsi lavs, douchs et brosss avant d'tre filets. Et le filetage commence par la suppression de la tte du poisson avant de lever ses filets. Aprs cette premire tape, un second plan de travail accueille les saumons. S'ensuit alors la chasse aux artes, une par une jusqu' la trente-deuxime l'aide d'une pince d'lectricien. Cette opration exigeante ncessite videmment beaucoup de patience et d'application. Sans tarder, le poisson est nouveau lav pour retirer toutes les cailles restantes et les manipulations au couteau laissent place au vrai travail de fumage.

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 20

    D'abord le salage : il se fait au sel de Gurande non trait. Les filets sont plongs dans du sel avant d'tre placs sur le

    chariot qui les laissera reposer. Quelques heures plus tard, ils sont dessals puis relavs. Le frigo les accueille ensuite pour l'tape de schage avant de les envoyer dans les fumoirs.

    Le premier fumage se fait la sciure de htre, le second au bois de htre consomm par frictions motrices. Les bouts

    de bois pressurs produisent, en effet, de la fume, celle qui donne toute sa saveur finalement et sa finesse au saumon. Et voil, aprs quelques jours de repos au frais, le saumon tranch est fin prt !

    La petite entreprise a multipli son chiffre d'affaires par 4 et traite quelque 80 tonnes de poisson par an, dont 15 de saumon bio.

    Avec leurs doigts de fe et le savoir-faire qu'ils ont acquis la Boucharde, Daniel Bono et son quipe n'ont pas rougir devant les Norvgiens et les Ecossais. Leur saumon fum agrmente les rayons des moyennes et grandes surfaces en France et s'invite la table des chefs.

    Oui, l'Allier est un sacr connaisseur des vertus du saumon !

    www.sichon.fr

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 21

    Dveloppement d'entreprise grce aux produits

    usage unique

    24/06/2010

    Vectec, des technologies au service des conomies de sant

    Le bassin d'emploi de Vichy jouit d'une richesse et d'une diversit que tout le monde ne mesure pas. Des entreprises travaillant avec des pays du monde entier. Il bnficie de savoir-faire incontestablement efficaces et universellement sollicits, mais le grand public ne connat pas forcment ces acteurs conomiques prs de chez eux. Vectec est l'une de ces petites socits qui ralisent de grands exploits. Enqute.

    Aprs avoir consult plusieurs structures pour dvelopper dfinitivement leur petite entreprise innovante et efficace , tourne vers la fabrication des quipements chirurgicaux endoscopiques, les trois fondateurs de Vectec se sont heurts une interminable suite de refus. Nous avons sollicit 41 structures rgionales et nationales pour tre prcis, dont plusieurs banques, et toutes ont refus notre dossier. On nous disait l'poque que notre projet n'tait pas prometteur en nous invitant gentiment renouveler notre demande plus tard , raconte Francis d'Arpiany, directeur gnral de Vectec. Certains leur ont dit que le projet n'tait pas mr, d'autres l'ont trouv mal ficel et quelques-uns n'ont mme pas voulu les couter. Mais les trois fondateurs y ont tout simplement cru et aujourd'hui ils s'en flicitent.

    sa cration en 1997, la socit s'est, en effet, spcialise dans la

    fabrication du matriel clioscopique et gyncologique usage unique. Les responsables se sont fix deux mots d'ordre : qualit et accessibilit du prix. Et mme si ce domaine n'tait pas aussi connu l'poque, leur stratgie conomique a fini par payer. Car aprs plusieurs annes consacres faire des tudes pour d'autres socits, Francis d'Arpiany et

    son quipe ont dcid de fabriquer leur propre matriel. Le bassin d'emploi de Vichy et le Bioparc s'enrichissent alors d'une nouvelle comptence et s'offrent ainsi la possibilit de crer des emplois. La mme anne verra Vectec crer son propre rseau, en embauchant des ingnieurs et des commerciaux. La socit n'arrtera pas de grandir, sur le plan de la recherche comme de l'conomie. Elle s'largit au domaine de la mdecine digestive et elle commence, aujourd'hui, travailler sur le matriel chirurgical propre la cardiologie.

    Le Bioparc comme plateforme novatrice Nous tions seulement trois au dbut et nous le sommes rests plusieurs annes. Mais notre socit nous a permis

    de crer des emplois sur le bassin et d'innover en matire de chirurgie de prcision. Vectec emploie aujourd'hui 20 salaris ; elle a toujours t l'coute du march. L o des socits fabriquent un matriel excessivement onreux, ncessitant un entretien et une strilisation constante tout aussi chers, nous arrivons fabriquer un matriel de mme qualit propos des prix beaucoup plus accessibles. Il faut savoir que le cot de strilisation d'un trocart rutilisable est quivalent au prix de vente d'un trocart usage unique Vectec (environ 8 euros). Avec les ciseaux et les crochets monopolaires, les pinces, le manipulateur utrin et les aiguilles de pneumopritoine pour ne citer que ceux-ci, il est clair que les conomies sont videntes et non ngligeables ! , explique Francis d'Arpiany. Mais, en plus des conomies ralises avec ces quipements usage unique, de mme efficacit par ailleurs, la socit s'inscrit dans une logique de dveloppement durable et de recyclage ; tous ses quipements sont recyclables. Et ce matriel made in Hauterive rencontre beaucoup de succs puisqu'il s'exporte en Europe, en Asie, en Afrique du Nord, en Amrique du Sud et en Australie.

    Nous sommes l grce la volont d'un homme Qu'on se le dise, le Bioparc est un ple d'activits actif. Il regroupe des entreprises efficaces et novatrices dans les

    filires mdico-sanitaire et biomdicale. Les acteurs conomiques qui le portent sont ainsi connus aux quatre coins du monde. Si notre projet a pu aboutir et notre entreprise acqurir la notorit dont elle jouit aujourd'hui, cela s'est fait grce un homme et une structure comptente. C'est, en effet, l'agence de dveloppement conomique Vichy Val d'Allier Dveloppement qui a cru en nous. Mais le Bioparc est un environnement qui favorise l'innovation et la symbiose entre chefs d'entreprises. Le relationnel et les changes des structures prsentes sur le site se traduisent, parfois, en chiffre d'affaires puisqu'il nous arrive de nous complter sur le march. Mais nous esprons voir s'amliorer certains points, comme l'installation d'un strilisateur ou, dans notre cas prcis, la possibilit de nous quiper de salles blanches.

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 22

    Le responsable de Vectec voque aussi, non sans regrets, toutes les possibilits qu'a le Bioparc de crer plus

    d'emplois. Le Bioparc est une vritable mine d'or et il doit se tourner vers l'avenir. Au lieu de se contenter de ce qui est dj fait, nous devons rflchir srieusement aux ventuelles extensions du site par exemple, ou encore envisager l'arrive de nouvelles entreprises et donc de nouveaux emplois.

    Enfin, l'afft des technologies de pointe et anime par la volont de toujours fabriquer un matriel d'endoscopie de qualit et tout aussi accessible, Vectec ne cesse d'innover et de renouveler ses stratgies conomiques. C'est sa force de proposition qui fait sa valeur ajoute, car la socit travaille la fois avec les chirurgiens, les pharmaciens, les blocs opratoires et les services conomiques.

    Actuellement les quipes de Vectec travaillent sur le parachvement de leur dernire innovation, jamais vue ailleurs. Il s'agit d'un plateau chirurgical , pouvant varier en fonction des pathologies, qui comporterait tous les outils usage unique ncessaires une intervention en bloc opratoire. Le chirurgien aura ainsi sous la main, selon les oprations chirurgicales raliser, tout le matriel indispensable son intervention. Le bonus du plateau : une fois utilis, celui-ci sera destin entirement au recyclage, ce qui permettra d'conomiser les frais considrables lis la strilisation du matriel chirurgical rutilisable.

    Et si tout le monde adhrait cette idejustement servie sur un plateau !

    Deux questions Francis d'Arpiany

    Quelle est la force du Bioparc ? C'est un site moderne adapt. Le Bioparc est un environnement qui correspond aux besoins des entreprises qui s'y sont installes et sa force vient du fait qu'il soit ddi la branche biomdicale. Il faut aussi dire que le bassin de vichy est bien situ, non loin de Thiers et de Clermont-Ferrand.

    Des points amliorer ? Il faudrait, mon avis, que les acteurs politiques rflchissent srieusement aux possibilits d'panouissement du Bioparc. Mme si beaucoup de choses ont t faites pour nous faciliter notre travail, il reste nanmoins quelques points amliorer. L'extension du site, l'installation d'un strilisateur pour l'ensemble des entreprises et d'autres venir- qui seront par ailleurs plus intresses par le site-, la desserte routire et autoroutire du dpartementBeaucoup de sujets enfin peuvent tre discuts et nous sommes ouverts toutes sortes de propositions. Je pense qu'il est temps d'installer un nouveau dialogue entre les chefs d'entreprises du bassin d'emploi de Vichy et les acteurs politiques pour scuriser et prenniser le Bioparc. Vectec en quelques chiffres : 20 salaris, 3,4 millions d'euros de chiffre d'affaires, 80.000 ciseaux monopolaires, 50.000 trocarts et 30.000 aiguilles de pneumopritoine (entre autres) fabriqus par an.

    www.vectec.fr

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 23

    Transport et logistique - Thvenet, un expert aux

    multiples services

    01/07/2010

    Une entreprise en harmonie avec son territoire

    Avec sa vision conomique et ses multiples adaptations au fil des dcennies, la famille Thvenet, puis la socit incarnent vritablement un rel exemple de dveloppement conomique et de mise en avant des savoir-faire du territoire. Rencontre avec ric Thvenet, actuel ambassadeur de la famille.

    La saga Thvenet est avant tout une histoire d'hommes et de

    femmes attachs leur territoire. Elle commence dans les annes 1930 avec Marcel-Victor, le grand-pre qui s'est lanc dans la malterie-brasserie Saint-Pourain-sur-Sioule. C'est avec le malt que celui-ci a commenc crire l'histoire Thvenet.

    En 1963, c'est son fils Jean-Paul et son pouse qui reprennent

    l'activit familiale et la SARL cre en 1951. Mais avec la concurrence de plus en plus rude et l'arrive des grosses malteries, les successeurs stoppent toutes les machines aprs 13 ans de dvouement au service de la tireuse. Jean-Paul Thvenet comprend que l'orge doit tre remplac par une activit d'avenir plus prenne. Il a dj sa petite ide derrire la tte

    Anticiper et se renouveler pour une longvit conomique optimum Quand, en 1976, ils se rendent compte que les grandes malteries ne ramassent plus l'orge au petit seau, Jean-Paul et

    Madeleine Thvenet dcident de changer compltement d'orientation professionnelle. Aprs avoir envisag plusieurs mtiers, mon pre a voulu crer quelque chose de nouveau. Il avait une vision conomique et a notamment su anticiper pour conqurir un nouveau march. Les 5 camions de la malterie taient dj prts et il ne restait plus qu' les dmarrer. Voil comment est finalement ne la socit de transport Thvenet Saint-Pourain-sur-Sioule (Bayet)

    Cela peut sembler facile a posteriori, mais il faut tre visionnaire et courageux pour s'embarquer dans une aventure

    aussi incertaine au moment o le choc ptrolier n'a pas encore dit son dernier mot. Ainsi, Jean-Paul Thvenet, la fois grant, mcanicien, conducteur, commercial et homme tout faire commence enregistrer ses premiers kilomtres au compteur.

    Une rencontre importante. En 1986, alors que la socit de transport commence agrandir srieusement sa flotte, le

    directeur de l'Oral lui confie une premire mission particulire en dehors de sa spcialit, ou plutt un dfi : l'entreposage.

    Le transporteur construit alors le premier entrept qui sera exclusivement rserv aux produits l'Oral. Mais il n'en a pas pour autant fini avec la construction. Car le premier btiment ayant fait bonne impression, un second client arrive en courant deux ans plus tard. Il veut la mme chose. On attaque alors, sans tarder, la construction du deuxime difice. A l'entreposage s'ajoutera vite une tche non moins importante : Thvenet sera aussi commissionnaire et transitaire en douanes. De l'entrept au camion, la socit gre, au passage, toutes sortes de dossiers d'import-export. La socit cre donc le service des douanes et s'occupe de toutes les tapes, du dpart l'arrive de la marchandise destination.

    ric Thvenet, la relve En 1988, le fils de Jean-Paul Thvenet dcroche son diplme d'ingnieur des travaux publics Paris. Il commence

    travailler pour la Gnrale des Eaux sans vraiment s'intresser au transport ni la logistique. Mais en 1994, lorsque les parents Thvenet rachtent le transporteur local Granjon, ric s'intresse l'entreprise

    familiale qui n'arrte pas de s'agrandir (90 salaris). Avec la crise des transports de 1995, il met les pieds dans le plat pour la premire fois au 1er janvier.

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 24

    Une rflexion s'impose alors d'elle-mme. La difficult et la crise m'ont permis d'tre ractif ds mon arrive dans l'entreprise. J'ai compris qu'il fallait compltement restructurer cette dernire et diversifier nos clients. En 1997, ma femme, qui a fait l'Ecole Suprieure du Commerce, m'a rejoint pour une meilleure efficacit. Nous nous sommes runis, mes parents et toute l'quipe, et avons dfini le poste de chacun pour ne pas interfrer en dterminant prcisment nos tches. Du mal de la crise a finalement dcoul un bien et la dcision que nous avons prise dans l'urgence nous a vritablement vit d'aller droit dans le mur , raconte ric Thvenet.

    Les changements la veille des annes 2000. Notre mtier est longtemps rest rustique : un chauffeur, un camion

    et une remorque. La premire volution consistait quiper tous les chauffeurs de tlphones portables. Mais ds 1999, nous avons aussi commenc travailler dans le frigorifique et l'agroalimentaire. En 2006-2007, nous avons quip tous nos camions d'informatique embarque, ce qui nous permet d'interagir efficacement avec nos conducteurs. Mais la vraie dcision que nous ayons prise, c'est l'abandon de l'international , prcise le PDG.

    Aujourd'hui, avec sa flotte de 200 cartes grises, 35 000 M2 d'entreposage (dont 5 000 Clermont-Ferrand en co-

    grance) et des piles de dossiers douaniers traiter, ric Thvenet et son quipe n'ont pas une minute perdre. Et la socit qui tourne grce ses 120 salaris maintient une comptence territoriale essentielle tout en restant l'un des employeurs importants du bassin de Vichy.

    Thvenet comme rfrence rgionale Toujours anime par la mme nergie, la socit ne fait pas les choses moiti. Elle s'inscrit par tous les moyens dans

    le progrs. Le transport n'est plus rustique , ce n'est pas une si simple affaire ! Car pour une meilleure efficacit et une relle matrise du march, Jean-Paul Thvenet a vu juste, il y a une quinzaine

    d'annes, quand il a cr l'association ALD (Auvergne Logistique Transport). Il a regroup plusieurs transporteurs sous forme associative pour ne pas perdre les appels d'offres et les clients rgionaux. Mon pre a surtout eu l'intelligence d'inviter tout le monde travailler en complmentarit avec les gros clients tout en restant concurrents naturellement sur le march du transport. Et l'association fait tout : par exemple, nous avons carrment rig un btiment pour un client qui nous l'a demand et aujourd'hui nous le lui louons (1er contrat). Nous nous occupons galement de toutes ses prestations logistiques (2me contrat). Nous assurons enfin tous les transports de livraison des clients de notre client (3me contrat). ALD a carrment cr une socit d'une vingtaine de salaris. Ils s'occupent exclusivement du client .

    En d'autres termes, toute marchandise partant d'Auvergne ou venant vers elle doit tre expdie par les transporteurs rgionaux. Si une socit peut s'en occuper seule, alors la concurrence est ouverte. S'il s'agit d'un gros march, ALD prend le dossier en charge. Et l'chelle europenne, la socit Thvenet fait partie du groupement Astre (Association des Transporteurs Routiers Europens)

    Qui a dit enfin que le transport de marchandise est une simple affaire ?

    3 questions ric Thvenet Quel genre de relations entretenez-vous avec le territoire ? C'est vraiment l'lment cl de notre entreprise et de sa russite. Mon grand-pre est issu de la Montagne bourbonnaise et nous avons voulu, par la suite, renouer avec le bassin de Vichy. Nous avons, pour ainsi dire, un lien viscral et familial au sens noble du terme avec ce territoire magnifique, qui est associ toute notre histoire. Nous n'hsitons pas d'ailleurs y faire venir des amis ou des clients pour traiter leurs affaires

    Quelle est sa force justement ? L'agence de Dveloppement conomique de l'agglomration suit de trs prs les volutions de ce territoire et essaye de rpondre du mieux qu'elle peut tous ses besoins conomiques. Bruno Pinard-Legry est l'homme avec qui nous travaillons beaucoup et sur qui je peux toujours compter. Nous changeons des informations, nous travaillons en rseau, il m'informe sur les nouveaux clients qui arrivent sur le territoire, etc. Il y a aussi Pierre Guyot, du Comit d'Expansion conomique. C'est un vritable ami, c'est le conseil avis de la maison Thvenet et une relation trs forte. Ces hommes et beaucoup d'autres contribuent tous, chacun sa faon, au dveloppement conomique de notre territoire. Et l'OFP, c'est une premire en France ? Parfaitement. Avec l'Oprateur Ferroviaire de Proximit nous voulons diversifier nos services et mettre une autre corde notre arc. C'est la premire action de ce genre en France et l'Auvergne en sera la rgion pilote. Nous visons faire du transport en passant par les chemins de fer pour rcuprer les clients qui peuvent viter la route. Mais en plus du transport combin (camion-train), les rails nous permettront aussi de rcuprer le march europen que nous avons d abandonner.

    www.transports-thevenet.fr

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 25

    Ali-Ismal Djefafla- Champion de France de saut en

    hauteur et mannequin professionnel

    08/07/2010

    Une opportunit pour le bassin de Vichy

    Il peut organiser et mener l'vnementiel d'une main de matre, accueillir les sportifs de haut niveau sur le territoire, reprsenter et dfendre le concept sant-beaut-forme grce sa large exprience de mannequin internationalet mettre ses connaissances au service de l'conomie du sport. Ali-Ismal, le sportif de haut niveau, a aussi le profil pour porter le tourisme des affaires et travailler de manire efficace dans la remise en forme. Ces domaines de comptences qui sont des outils qu'il matrise la perfection font aussi la vitrine du territoire de Vichy. Ce sont pour lui autant de raisons d'esprer apporter son savoir-faire au territoire qu'il a toujours tant aim.

    Mais Ali-Ismal Djefafla, c'est d'abord une belle gueule. Le garon a nourri beaucoup d'histoires, ses exploits ont fait couler beaucoup d'encre. Et pourtant, il n'a pas la tte d'un mec histoires. On a crit tout et n'importe quoi mon sujet. On a dit des belles choses comme des mauvaises, le vrai et le faux. Mais pour une fois c'est moi qui vais dire la vrit .

    Rencontre avec un personnage vichyssois aux multiples exploits mais, hlas, aujourd'hui seul.

    Effectivement, aprs son silence mdiatique et sa disparition des crans,

    le Vichyssois veut parler sans qu'on parle de lui, il veut aussi prendre son destin en mainun peu comme il l'a toujours fait.

    Un garon bourr de talents Qu'on se le dise, Ali-Ismal Djefafla n'est pas que le tentateur mis en

    avant par la clbre mission de tlralit diffuse par TF1. Ce n'est pas non plus un people, une grosse tte ou un enfant de la tl. Le Vichyssois est

    avant tout un athlte de haut niveau, champion de France en 2005 et 2006 qui s'envole 2,17 mtres au-dessus du sol. C'est un sauteur en hauteur qui a le got de la comptition et du challenge dans le sang, mais aussi un mannequin qui a dfil pour Armani et Gucci.

    Paradoxalement, le mme homme, vritable bte de prparation physique et d'entranements rptition, regroupe les

    qualits du comptiteur de haut niveau qui n'a peur de rien et la dlicatesse du mannequin qui met terriblement bien en scne une androgynit parfaite devant les flashs des grands photographes de la mode. Ali-Ismal a galement particip des campagnes de photos shooting avec Greg Alexander et Fred Goudon (Photographe et auteur du calendrier Dieux du Stade 2006).

    Mais les allers-retours entre la France et l'Italie, le programme charg des dfils et les concours de Mister France n'ont jamais branl les certitudes du sportif de haut niveau. Car, mme sans coach et sans beaucoup de temps, Ali-Ismal s'est toujours entran.

    En effet, aprs avoir battu le record de Bourges en 2004 (2,10 m) puis ralis un nouveau record Tours dans la mme anne (2,12 m), le sauteur ne va pas s'arrter. Il s'entrane Bourges, Tours, Vichy, Saint-Junien et mme au Costa Rica, pendant que les tentateurs prennent leur pause cigarette !

    Depuis tout petit, j'ai toujours aim le sport. C'est mon bol d'air, ma passion, mon univers idal. Le sport, c'est mon

    truc. J'ai jou au football avec le RCV de l'ge de 8 17 ans. J'ai galement jou avec l'quipe d'Auvergne. Mais j'avais besoin de m'panouir autrement, de m'exprimer individuellement et d'explorer d'autres sensations, moi qui aime les vritables exploits. Aprs mes 17 ans, j'ai commenc une carrire d'athlte : saut en hauteur, saut en longueur, dcathlon et preuves combines.

    Impressionnant par son gabarit et plein d'nergie, Ali-Ismal parle de ses exploits sportifs avec motion. Il s'est vu voluer au fil des ans, il a connu d'normes difficults en cherchant devenir champion de France sans entraneur, sans conseiller et sans moyens ! Mais il a toujours su les surpasser et, grce au travail et l'acharnement : il a bien videmment atteint tous ses objectifs. Quelques semaines avant mon titre de champion de France en 2005, je m'entranais avec une ficelle. Je prenais un mtre, mesurais et plaais la ficelle 2,15 m du sol. J'tais bien videmment seul, sans coach ni foule autour de moi. Mais ma technique, je l'ai travaille personnellement, tout comme j'ai appris seul dfiler sur un podium pour Armani et Gucci. J'ai d'ailleurs renouvel l'exploit l'anne d'aprs en grimpant encore deux centimtres au-dessus, soit un saut 2,17 m. Je suis en fait quelqu'un de trs instinctif, j'observe, je regarde, j'coute et

  • Les Carnets conomiques du territoire - Vichy Val dAllier Dveloppement www.vichy-economie.com 26

    puis me mets au travail. Self-made-man perfectionniste, ma force c'est le travail : j'aime explorer les limites de mon potentiel physique et moral et c'est ce qui m'a toujours permis d'avancer.

    Bien sr tout le monde ne peut pas faire du saut en hauteur avec une ficelle. Tout le monde n'est pas non plus le bienvenu sur les podiums de Gucci ou d'Armani. Il faut du talent pour enchaner de tels exploits et le Vichyssois en a plus d'un : mannequin, sportif de haut niveau, coach sportifet depuis peu rugbyman !

    Des connaissances et une exprience mettre au profit du territoire Vous voulez voir du pays pour en prendre le meilleur, Ismal Ali en a vu aux quatre coins du monde ; vous voulez du

    beau monde, en plus de les connatre il a travaill avec les grands. Ce jeune homme talentueux, expriment, dbordant d'nergie et de connaissances est Vichy. Son rve est de servir le territoire qu'il n'a jamais voulu quitter.

    Il faut savoir que les projecteurs et la tlralit, le monde des paillettes et des people, tout a est un univers superficiel qui fait vite pter les plombs. Moi je ne veux pas et n'ai jamais voulu me lancer vritablement l-dedans. Je suis de Vichy, je l'ai toujours dit haut et fort partout o je suis all et il ne faut pas compter sur moi pour aller faire ma vie ailleurs. Je veux servir ma ville et je sais que je peux lui