Cahier Des Charges Des 204 Logements Heuraoua 1

Click here to load reader

  • date post

    23-Jun-2015
  • Category

    Documents

  • view

    1.053
  • download

    3

Embed Size (px)

Transcript of Cahier Des Charges Des 204 Logements Heuraoua 1

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LHABITAT ET DE LURBANISME WILAYA DALGER

OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE DE DAR EL BEIDADIRECTION GENERALE DEPARTEMENT DE DEVELOPEMENT- DE LA PROMOTION IMMOBILIERE-FONCIERE ET DE LA REHABILITATION

AVIS D'APPEL D'OFFRES A LA CONCURRENCE NATIONAL OUVERT N . / DDPIFR/ D-G / 2010

POUR LA REALISATION TRAVAUX DE VRD DES 204 LOGEMENTS PATTICIPATUFS SIS A HEURAOUA WILAYA D'ALGER

CAHIER DES CHARGES

1

SOMMAIRE GENERALPAGES

INTRODUCTION .03 PREMIERE PARTIE : INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES 04 DISPOSITIONS GENERALES..06 DOSSIER DAPPEL DOFFRES.. 06 PREPARATION DES SOUMISSIONS OUVERTURE DES PLIS ET EVALUATION DES OFFRES ..... ATTRIBUTION DU MARCH... 14 07 PRESENTATION DES OFFRES.. . 08

A B C D E

10F

DEUXIEME PARTIE: PROJET DE MARCH..... 22 02-01 CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES..24 02-02 CAHIER DES PRESCRIPTIONS COMMUNES 33 02-03 CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES. 41 02-04 BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES . 67 02-05 DEVIS QUANTITATIF ET ESTIMATIF... 85

2

INTRODUCTIONLe prsent cahier des charges est tabli conformment aux dispositions du dcret prsidentiel n 02-250 du 24 juillet 2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03-301 du 11 septembre 2003 et n 08-338 du 26 Octobre 2008. Il a pour objet de dfinir les modalits pratiques de passation et de ralisation des travaux de VRD des 204 logements Sociaux Participatifs sis HEURAOUA, wilaya dALGER pour le compte de l'office de promotion et de gestion immobilire de DAR EL BEIDA. Le prsent cahier des charges contient toutes les informations de nature permettre aux soumissionnaires de prsenter des offres acceptables. Il permettra au matre de louvrage de se renseigner sur leurs capacits de ralisation en vue de slectionner les meilleures offres possibles sur la base dune valuation technique et financire. Il est important de souligner que les soumissionnaires doivent satisfaire pleinement aux conditions pralablement fixes par le matre de louvrage, ce qui implique lacceptation totale et sans rserve de toutes les conditions et clauses du prsent document. Le prsent cahier des charges est organis en deux parties : Premire partie : Instructions aux soumissionnaires. Deuxime partie : Projet de march.

3

INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES

4

SOMMAIREREPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE -......................................................................1 MINISTERE DE LHABITAT ET DE LURBANISME...............................................................................................1 WILAYA DALGER..................................................................................................................................................1 OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIERE.........................................................................1 DE DAR EL BEIDA..........................................................................................................................................1

INTRODUCTION........................................................................................................3 ...................................................................................................................................5DISPOSITIONS GENERALES :...............................................................................................................................6

ARTICLE 3 : DFINITION DES TERMES UTILISS DANS LE PRSENT CAHIER DES CHARGES ...............6IL EST RECOMMAND AU SOUMISSIONNAIRE DE VISITER ET DEXAMINER LES LIEUX DES TRAVAUX ET SES ENVIRONS ET RUNIR SOUS SA PROPRE RESPONSABILIT TOUS LES RENSEIGNEMENTS QUI POURRAIENT LUI TRE NCESSAIRES POUR PRPARER SON OFFRE ET PRENDRE UN ENGAGEMENT CONTRACTUEL. LES DPENSES RSULTANT DE CETTE VISITE SERONT SA CHARGE. .......................6

ARTICLE 7 : DEMANDE DCLAIRCISSEMENT .......................................................................7 ARTICLE 8 : MODIFICATION DU CAHIER DES CHARGES ...........................................................7 LES DOSSIERS DE SOUMISSION COMPRENDRONT UNE OFFRE TECHNIQUE ET UNE OFFRE FINANCIRE,PRSENTES COMME SUIT

: ...........................................................................................................7

ARTICLE 11 : MONTANT DE LOFFRE..................................................................................8D- PRESENTATION DES OFFRES :.......................................................................................................................8

ARTICLE 12 : FORME ET SIGNATURE DE LOFFRE.................................................................8 ARTICLE 13 : DPT DES OFFRES :..................................................................................9 ARTICLE 14 : MODIFICATION ET RETRAIT DES OFFRES : .........................................................9E- OUVERTURE DES PLIS ET EVALUATION DES OFFRES :.............................................................................9

ARTICLE 16 : OUVERTURE DES PLIS ET ANALYSE DES OFFRES : ..............................................9 ARTICLE 18 : CONFORMITE DES OFFRES AU DOSSIER DAPPEL DOFFRES 10 ARTICLE 19 : CORRECTION DES ERREURS........................................................10 ARTICLE 20 : CRITERES DEVALUATION : (SYSTEME DE NOTATION) .............11F- ATTRIBUTION DU MARCH :..........................................................................................................................14 LETTRE DE SOUMISSION....................................................................................................................................19 DECLARATION A SOUSCRIRE............................................................................................................................21 LU ET ACCEPTE LU ET APPROUVE .......................................................................................................................................................................38 ................................................................................................................38

5

LU ET APPROUVE ......................38 LU ET ACCEPTE LU ET APPROUVE .......................................................................................................................................................................45 ................................................................................................................45 LU ET APPROUVE ......................45 ARTICLE 24 MODALITES DE RECOURS ................ 14 ARTICLE 25 NOTIFICATION DE LATTRIBUTION DEFINITIVE DU MARCH.............. 15

DISPOSITIONS GENERALES :ARTICLE 1 : Objet et consistance des travaux Le prsent march a pour objet la ralisation des travaux de VRD au projet des 204 logements sociaux participatif sis HEURAOUA, wilaya dALGER ARTICLE 2 : Eligibilit des candidats et mode de passation Lavis dappel doffres la concurrence national est ouvert tous les soumissionnaires qualifis en VRD, en vertu des dispositions des articles 21 et 24 du dcret prsidentiel n 02 -250 du 24 juillet 2002, portant rglementation des march publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003 et le n 08-338 du 26 Octobre 2008. ARTICLE 3 : Dfinition des termes utiliss dans le prsent cahier des charges a) Le service contractant : dsigne le matre de louvrage en se referant lOffice de Promotion et Gestion Immobilire de DAR EL BEIDA qui a lanc lavis dappel doffres pour la conclusion du march. b) Le cocontractant : Dsigne lentreprise qui a t retenue en vue de contracter le march, objet de lavis dappel doffres. c) Le march : signifie laccord pass entre le contractant et le cocontractant et se dfinit par les clauses et conditions auxquelles les deux parties adhrent pleinement en vue de lexcution des travaux, objet de lappel doffres. d) Le soumissionnaire : dsigne lentreprise qui a prsent une offre en vue de raliser les travaux, objet du prsent cahier des charges. ARTICLE 4 : Visite du site Il est recommand au soumissionnaire de visiter et dexaminer les lieux des travaux et ses environs et runir sous sa propre responsabilit tous les renseignements qui pourraient lui tre ncessaires pour prparer son offre et prendre un engagement contractuel. Les dpenses rsultant de cette visite seront sa charge.

B- DOSSIER DAPPEL DOFFRES :ARTICLE 5 : publication de lavis dappel doffres 6

Lavis dappel doffres pour la ralisation des travaux de (Lot : Voirie) des 118 logements Sociaux Participatifs sis BIRKHADEM , rdig en langue national et en langue franaise. Il est publi obligatoirement dans le BOMOP et dans deux quotidiens nationaux (un en langue nationale et un en langue franaise). La date de dpt des offres est fix le .. 12h00. ARTICLE 6 : Retrait des cahiers des charges Le dossier de lappel doffres sera retir auprs de la Direction Gnrale de lOPGI de Dar El Beida, Dpartement du Dveloppement de la Promotion Immobilire Foncire et de la Rhabilitation, sis : Cit Rabia Tahar Btiment-M5-Bab-Ezzouar .

ARTICLE 7 : Demande dclaircissement Tout soumissionnaire dsirant obtenir des claircissements au sujet du cahier des charges et documents de lappel doffres est tenu de notifier une requte au service contractant par tous moyens. La rponse qui lui est notifie par le service contractant est en mme temps notifie lensemble des entreprises qui ont retir le cahier des charges, cette rponse doit tre notifie en gardant lanonymat pour chaque soumissionnaire destinataire. ARTICLE 8 : Modification du cahier des charges Le service contractant peut, avant la date et heure limite de dpt des offres apporter les modifications ou complments au dossier dappel doffres et cela par sa propre initiative ou en rponse une demande dclaircissement. Celui-ci doit alors notifier ces modifications ou complments ventuels par le biais dun additif qui sera transmis par crit tous les soumissionnaires au plus tard dans les quinze jours qui suivent la date de la 1ere parution de lavis dappel doffres dans le BOMOP ou les quotidiens nationaux. Ces ventuelles modifications sont opposables tous les soumissionnaires. Afin de donner le temps ncessaire aux soumissionnaires doprer les changements ventuels, le matre de louvrage peut, sil le juge utile, procder une prolongation des dlais de lavis dappel doffres.

C- PREPARATION DES SOUMISSIONS :ARTICLE 09: Contenu du dossier de soumission. Les dossiers de soumission comprendront une offre technique et une offre financire, prsentes comme suit : A- LOFFRE TECHNIQUE COMPRENDRA :

La dclaration souscrire (selon modle ci-joint). Le prsent cahier des charges paraph par le soumissionnaire annex de sesspcifications techniques avec prcision des dlais de ralisation.

7

Une copie lgalise du registre de commerce. Une copie lgalise du certificat de qualification et classification professionnelles. Les rfrences bancaires (Relev bancaire ou Attestation de solvabilit, dlivr parla banque). Les bilans comptables et leurs annexes indiquant les diffrents rsultats financiers des trois dernires annes (vis par les services des impts). Copies lgalises des attestations fiscales, parafiscales et dorganismes de scurit sociale (CNAS, CACOBATH, CASNOS et extrait de rle). Numro dimmatriculation fiscale. Copie lgalise de lextrait du casier judiciaire du soumissionnaire. Liste des moyens humains et matriels de lentreprise (attestation de mise jour CNAS, cartes grises, et factures dachat pour le matriel). Liste des Moyens humains et matriels mobiliser dans le cadre du prsent projet. Attestations de bonne excution. Exprience de lentreprise. B- LOFFRE FINANCIERE COMPRENDRA :

soumissionnaire.

La lettre de soumission. Le bordereau des prix unitaires. Le devis quantitatif estimatif de loffre dment sign et paraph par le

Il est prcis que les offres devront tre remises directement la date et lheure limite de dpt des offres. Les offres adresses par poste ne seront pas acceptes.

ARTICLE 10 : Prparation des offres.Le dlai de prparation des offres est fix 21 jours.

ARTICLE 11 : montant de loffre Le montant de loffre doit tre port en lettres et en chiffres sur la soumission, et au total gnral du devis quantitatif et estimatif. Le bordereau des prix unitaires doit comporter les prix en lettres et en chiffres.

D- PRESENTATION DES OFFRES :ARTICLE 12 : forme et signature de loffre Loffre doit tre prsente sous deux plis ferms et sous forme de pli comportant la mention, offre technique et un pli comportant la mention offre financire , spars lintrieur de la mme offre. Celle-ci doit parvenir au service contractant la date et heure limite de dpt des offres. Les soumissionnaires prsenteront trois (3) exemplaires de loffre, lune devant porter la mention originale, les deux autres les mentions copie. En cas de diffrence entre les trois exemplaires, loriginale fera foi. Les trois exemplaires contenant loffre doivent tre imprims et signs par le soumissionnaire ou par une personne dment habilite excuter le march, muni dune procuration crite o dune dcision de dlgation de pouvoir de signature au nom de lentreprise accompagnant loffre. 8

Toutes les pages de loffre doivent tre paraphes par le signataire. Loffre ne doit contenir aucune mention entre les lignes ou de surcharge.

ARTICLE 13 : dpt des offres : Les offres techniques et financires seront fermes, cachetes sparment dans trois enveloppes intrieures et intgres dans lenveloppe extrieure. Lenveloppe extrieure doit tre anonyme et porter lobjet du projet le numro dappel doffres et la mention soumission ne pas ouvrir avec ladresse du service contractant. Les enveloppes intrieures porteront le nom et ladresse du soumissionnaire de manire permettre au service contractant de renvoyer loffre si elle est dclare hors dlai . Si lenveloppe extrieure nest pas prsente comme indiqu ci-dessus, le service contractant ne sera en aucun cas responsable lorsque loffre est gare o quelle est ouverte prmaturment. Toute offre reue par le service contractant aprs expiration des dlais de dpt des offres fix dans lavis dappel doffres sera carte et/ou renvoye au soumissionnaire sans quelle ne soit ouverte. Les offres doivent tre dposes (ou transmises) ladresse ci-aprs : OPGI de DAR EL BEIDA Cit Rabia Tahar Btiment M5 Bab Ezzouar, Alger ARTICLE 14 : modification et retrait des offres : Aucune offre ne sera retire ou modifie aprs son dpt. ARTICLE 15 : Date et heure limite de dpt des offres : La date de dpt des offres est le . Lheure de dpt des offres est fixe midi (12h 00"). Toutefois, le service contractant a toute la latitude de reporter la date de dpt des offres trois (03) jours avant la date de dpt des offres. Les soumissionnaires seront informs par tous les moyens.

E- OUVERTURE DES PLIS ET EVALUATION DES OFFRES :ARTICLE 16 : Ouverture des plis et analyse des offres : Louverture des plis seffectuera par une commission de lOffice de Promotion et de Gestion Immobilire de DAR EL BEIDA dite commission douverture des plis . Lanalyse des offres seffectuera en deux (02) phases par une commission de lOffice de Promotion et de Gestion Immobilire de DAR EL BEIDA dite commission dvaluation des offres savoir : 1-La commission douverture des plis se runira en sance publique pour louverture des plis contenant les offres techniques et les offres financires le jour correspondant la date de dpt des offres Treize heures (13h00) en prsence des soumissionnaires pralablement informs dans lavis dappel doffres. CETTE COMMISSION A POUR MISSION : - Douvrir les plis techniques et les plis financiers des entreprises. - De constater la rgularit de lenregistrement des offres sur un registre AD-HOC. - De dresser la liste des soumissionnaires dans lordre darrive, avec description dtaille des pices constitutives des offres techniques ainsi que les montants des offres financires . 9

- De dresser sance tenante, le Procs-verbal sign par tous les membres prsents de la commission. Le procs-verbal doit contenir les rserves ventuelles formules par les membres de cette commission. Cette commission dresse, le cas chant, un procs-verbal dinfructuosit sign par les membres prsents, dans le cas ou aucune offre nest rceptionn. 2 - Suite cette 1re runion de la commission douverture des plis, la commission Dvaluation des offres dont la qualit de ses membres est incompatible avec celle des membres de la commission douverture des plis. CETTE COMMISSION A POUR MISSION : - Eliminer les offres non conformes lobjet du march et au contenu du cahier des charges. - Analyse des offres restantes en deux (02) phases sur la base de critres et dune mthodologie prvue ci-aprs. - Se runit pour la 1ere fois et tablit dans une premire phase, le classement technique des offres et limine les offres qui nont pas obtenu la note minimum fixe ci-aprs. - se runit pour la 2me fois afin de procder dans une deuxime phase lanalyse des offres financire et retenir le soumissionnaire le moins disant. Cette commission propose le rejet de loffre retenue si elle tablit que lattribution du projet entranerait une domination du march par le partenaire retenu ou fausserait, de toute autre manire, la concurrence dans le secteur concern. RTICLE 17 : ECLAIRCISSEMENT ET COMPLEMENT AUX OFFRES : Le service contractant peut, lorsquil juge ncessaire, aprs louverture des plis, demander aux soumissionnaires sparment des complments dinformation relatifs leurs offres. Dans ce cas le complment dinformations doit tre demand par crit. Par ailleurs et lexception de la correction des erreurs de calcul dcouverts lors des vrifications arithmtiques ou son dtail des prix demands par le service contractant , toute modification de prix ou du contenu de loffre est catgoriquement rejete. ARTICLE 18 : CONFORMITE DES OFFRES AU DOSSIER DAPPEL DOFFRES Lors de lvaluation, le service contractant doit sassurer que chaque offre est conforme lobjet du march et au contenu du cahier des charges. Lorsquune offre nest pas conforme lobjet du march et au contenu du cahier des charges et affecte de faon considrable ltendue et la qualit de lappel doffres elle sera rejete par le service contractant et ne pourra tre par la suite rendue conforme au dossier dappel doffres. ARTICLE 19 : CORRECTION DES ERREURS Les offres qui ont t reconnues conformes lobjet du march et au contenu du cahier des charges, seront vrifies par le service contractant pour en rectifier les erreurs de calcul ventuelles. Les erreurs seront corriges par le service contractant de la faon suivante : a) lorsquil existe une diffrence entre le montant en chiffre, et le montant en lettres, le montant en lettre fera foi. b) Lorsquil existe une diffrence entre un prix unitaire et le montant total obtenu, en effectuant le produit du prix unitaire par la quantit, le prix unitaire cit fera foi, moins que le service contractant nestime quil sagit dune erreur grossire de virgule dans le prix unitaire auquel cas le montant total cit fera foi et le prix unitaire sera corrig. 10

Le montant figurant la soumission, sera rectifi par le service contractant, Conformment la procdure dcrite ci-dessus et avec le consentement du soumissionnaire. Si le soumissionnaire naccepte pas la correction ainsi effectue, son offre sera rejete. ARTICLE 20 : CRITERES DEVALUATION : (SYSTEME DE NOTATION) - Note technique --------------------------- 100 points - Note minimum --------------------------- loffre technique ayant obtenu un note infrieure 50 points sur 100 sera limine. a)- NOTE TECHNIQUE : La note technique est value 100 points : Aprs le dpouillement de lanalyse des offres techniques, lvaluation se fera comme suit :1- Lexprience gnrale de lentreprise : 2- Les moyens humains mobiliser pour le projet : 3- Le matriel et quipement : 4- Mthodologie dexcution des travaux : 5- Capacits financires de lentreprise : 30 points 20 points 20 points 20 points 10 points

Soit un total de :

100 points

1 - Lexprience gnrale de lentreprise, note : trente (30) pointsLe soumissionnaire devra prsenter les rfrences dtailles de son entreprise suivant les deux (02) principaux facteurs dvaluation : Lentreprise doit justifier tous les projets raliss durant les cinq (05) dernires annes comme suit : a/ Concernant les travaux objet des lots voirie, assainissement et AEP : (15) points

- Pour une cit de capacit maximale de 30 logements ou quivalent 600 m2 de superficie amnage = 05 points.

- Pour une cit de capacit maximale de 60 logements ou quivalent1200 m2 de superficie amnage = 10 points.

- Pour une cit de capacit plus de 80 logements ou quivalent1800 m2 de superficie amnage = 15 points. b/ Concernant les travaux objet de lot clairage extrieur : (15) points

- Pour une cit de capacit maximale de 30 logements ou quivalent400 ml = 05 points.

11

- Pour une cit de capacit maximale de 60 logements ou quivalent800 ml = 10 points.

- Pour une cit de capacit plus de 80 logements ou quivalent160 0ml l

= 15 points.

La note est la somme (a) + (b)N.B : les soumissionnaires doivent justifier leurs rfrences par les attestations de bonnes excution ou par des PV de rceptions viss par le matre de louvrage.

2 - Les moyens humains mobiliser pour le projet, note : vingt (20) points Ce critre est reparti en deux volets comme suit :

Lencadrement cl prvu pour le projet, note : dix (10) pointsLa note attribuer sera calcule sur la base dun engagement sign par lentreprise : - 01 chef de projet (ingnieur en VRD): - 01 topographe : - 01 Mtreur Vrificateur note : 05 points note : 03 points note : 02 points

quipe de chantier : note : dix (10) pointsLe soumissionnaire devra prsenter la liste du personnel, par corps dtat, mobiliser pour le projet. La note attribuer ce critre est calcule sur la base dinformations recueillies du document de mise jour (CNAS). Ce critre est reparti en deux volets comme suit :NP 10 personnes 05 personnes NP < 10 personnes 02 personnes NP < 05 personnes NP < 02 personnesLgende:

NA = 10/10 points NA = 06/10 points NA = 03/10 points NA = 00/10 points

NP NA

: Nombre de Personnes dclares. : Note Attribue

3 - Le matriel et quipement, note : vingt (20) pointsLa note attribue ce critre est calcule sur la base dengagement sign par lentreprise de moyens matriels appuy ventuellement de factures dachat, contrat de location procs verbal dhuissier de justice.

Matriel de production de matriaux, de manutention et de transport.Notes

-

Finisher

02 12

-

Niveleuse Repandeuse pelles mcaniques rtro chargeurs Compacteurs cylindre Compacteurs pneumatique Camions 12 tonnes Camion citerne Btonnires Dumpers

02 02 02 02 02 02 02 02 01 01 20/20

-

toute offre qui ne prsente pas le matriel cit plus haut implique la note 00.

4 - Mthodologie dexcution des travaux, note : vingt (20) pointsLes critres utiliss porteront sur:

Remise du planning et du phasage des travaux, note : Cinq (05) points

Planning davancement des travaux (phasage) / 05 points. Planning dapprovisionnement en matriaux / 05 points. Planning des moyens humains et matriels / 05 points.

La note attribue est calcule comme suit : N.P.A.T + N.P.A.M + N.P.M.H.M NA = 3Lgende :

NA N.P.A.T N.P.A.M N.P.M.H.M

: Note Attribue : Note du Planning dAvancement des Travaux. : Note du Planning dApprovisionnement en Matriaux. : Note du Planning des Moyens Humains et Matriels.

Les dlais, note : Quinze (15) points

La note maximale sera attribue au dlai le plus court, la note attribue est calcule comme suit : DPC x 15N.ALgende :

= D.S

13

N.A D.S D.P.C

: Note Attribue : Dlai du Soumissionnaire. : Dlai Le Plus Court.

N.B : Le dlai de ralisation maximum fix par le matre de louvrage pour ceprojet est de : Trois (03) mois.

5-Capacits financires de lentreprise, note : dix (10) pointsLa capacit financire du soumissionnaire sera value suivant la moyenne des chiffres daffaires des bilans comptables des trois dernires annes viss par les impts.

Chiffre daffaires 2.500.000 DA 2.500.000 DA < Chiffre daffaires 4.000.000 DA 4.000.000 DA < Chiffre daffaires 6.000.000 DA Chiffre daffaires >6.000.000 DA

03/10 points 05/10 points 07/10 points 10/10 points

Les soumissionnaires dont les offres techniques totalisent une note suprieure ou gale 50 points, verraient leurs offres financires ouvertes et prises en considration.

B- EVALUATION FINANCIERE Aprs vrification et correction des erreurs, Le soumissionnaire ayant t pr qualifi techniquement et dont loffre financire est la moins disante sera retenue. ARTICLE 21 : DROIT RECONNU AU SERVICE CONTRACTANT OFFRE : DE REJETER UNE

Le service contractant peut rejeter loffre retenue, sil est tablit que lattribution du projet entranerait une domination du march par le partenaire retenu ou fausserait, de toute autre manire, la concurrence dans le secteur concern (cf. article 111 du dcret prsidentiel n 02/250) Le service contractant peut rejeter loffre la mois disante retenue provisoirement si elle parait anormalement basse et ce aprs avoir demand par crit les prcisions quil juge utiles et vrifi les justifications fournies (cf. article 111 du dcret prsidentiel n 02/250 modifi et complt) . Le service contractant conserve le droit dannuler la procdure dappel doffres ou de rejeter lensemble des offres.

F- ATTRIBUTION DU MARCH :ARTICLE 22 : publication de lavis dattribution provisoire du march : Un avis dattribution provisoire du march est insr dans les organes dinformations qui ont assur la publication de lavis dappel doffres, comprenant les rsultats de lvaluation

14

des offres techniques et financires et prcisant, le prix, les dlais de ralisation de tous les soumissionnaires et tous les lments qui ont permis le choix de lattributaire du march. ARTICLE 23 : Modalits de recours : Le soumissionnaire qui conteste le choix opr par le service contractant, peut introduire un recours dans les dix (10) jours, compter de la date de la 1ere parution de lavis dattribution provisoire du march, auprs de la commission des marchs comptente qui donne un avis dans un dlai de 15 jours, compter de lexpiration du dlai de dix (10) jours fix ci-dessus. Cet avis est notifi au service contractant et au requrant et cela en vertu des dispositions de larticle 101 du dcret prsidentiel n 02-250 du 24 juillet 2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par les dcrets prsidentiels n03 301 du 11 septembre 2003 et n08-338 du 26 octobre 2008. ARTICLE 24 : notification de lattribution dfinitive du march : Le march nest dfinitivement attribu quau terme dun dlai de 30 jours, compter de la date de la 1ere parution de lavis dattribution provisoire du march. Le soumissionnaire retenu sera inform par crit pour prsenter le projet de march en 15 exemplaires.

15

ANNEXE N 01FICHE DE RENSEIGNEMENTS ( A REMPLIR PAR LENTREPRISE ) 1 - Nom de lentreprise : ... Adresse : .. Tlphone : ... Tlex : .. Fax : ... 2 - Raison sociale : .. Banque : Compte N : ... 3 - Description des prestations envisages raliser par les propres moyens de lentreprise : .

4 Entreprise (s) associe (s) en groupement : N 01 : Nom de lentreprise : .... Adresse : .. Raison sociale : . Prestations envisages : .. Nom de lentreprise : ... Adresse : .. Raison sociale : . Prestations envisages : .. Nom de lentreprise : .... Adresse : .. Raison sociale : . Prestations envisages : ..

N 02 :

N 03 :

16

ANNEXE N 02QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES

1 Entreprise Principale: Plan de charge en cours : nombre de logements : .. Listes quipements : .-

Nombre de logements livrs par an : ( 2003 2005 ) .... De m quipement ralis par an : ... Situation financire : .... Situation fiscale : ................ Garantie bancaire : ...........

-

2 Entreprise N 02 : Plan de charge - logements, quipements : Situation financire : .... Situation fiscale : ...... Garantie bancaire : ....

3 Entreprise N 03 : etc.

17

ANNEXE N 03

PARTENARIAT Entreprise (s) contacte (s) ou prsente (s)

- Nom de lentreprise : . - Nationalit : . - Adresse : ... - Tlphone : . - Banque : .... Liste du personnel, sa qualification et son anciennet, engager dans

lopration : ... .. .. ..

-

Exprience en Algrie, ( pour les entreprises trangres ) : ....

.. .. .. .. ..

FOURNIR : Un dossier administratif de lentreprise et copie du protocole du projet daccord.

-

Statuts.

ANNEXE N 0418

LISTE DU MATERIEL A ENGAGER POUR LOPERATION CIBLEE

Matriel Disponible :..

Matriel complmentaire Mobiliser par le partenaire :

-

Statuts.

LETTRE DE SOUMISSION19

Etablie en conformit des dispositions de larticle 45 du dcret prsidentiel n : 02-250 du 24 juillet 2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003. et n 08-338 du 26 Octobre 2008. Je soussign Monsieur :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N le : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . Demeurant au : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Profession : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nationalit : . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Agissant au nom et pour le compte de : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . Inscrit au registre de commerce : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. Aprs avoir pris connaissance des pices du projet de march et aprs avoir apprci mon point de vue et sous ma responsabilit la nature et la difficult des prestations excuter. Remets revtu de ma signature un bordereau des prix et un devis estimatif tabli conformment aux cadres figurant au dossier de cahier des charges. Me soumets et m'engage envers : LOffice de Promotion et de Gestion Immobilire de Dar El Beda dexcuter les prestations relatives aux travaux de ralisation des VRD des 204 logements Sociaux Participatifs sis HEURAOUA, wilaya dALGER Conformment aux conditions du Cahier de Prescriptions Spciales et moyennant les sommes de (en chiffres et en lettres) et les dlais suivants : Dsignation LOT VRD (En lettres) .............................................................. en toutes taxes comprises. Le service contractant se librera des sommes dues par lui en faisant donner crdit au compte bancaire : au nom de N Banque : Agence : Jaffirme sous peine de rsiliation de plein droit du march ou de sa mise en rgie aux torts exclusifs de lEntreprise que la dite Entreprise ne tombe pas sous le coup des interdictions dictes par la lgislation et la rglementation en vigueur et les dispositions de l'ordonnance n: 03-03 du 19 juillet 2003 relative a la concurrence. Fait , le :........................... (Nom, Qualit du Signataire et cachet de l'entreprise) Montants (H.T) TVA (7%) Montants (T.T.C) Dlai

20

DECLARATION A SOUSCRIREEtablie en conformit aux dispositions de larticle 45 du dcret prsidentiel n : 02-250 du 24 juillet 2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003. et n 08-338 du 26 Octobre 2008. 1) Dnomination de lentreprise : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. 2) Adresse du sige social : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3) Forme juridique de lEntreprise : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4) Montant du Capital Social : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5) Numro et date dinscription au registre de commerce : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6) Identification fiscale.......................................................................................... 7) Wilaya ou seront excutes les travaux faisant lobjet du march : . . . . . . 8) Nom, prnom, date et lieu de naissance et nationalit, du ou des responsables Statutaires et des personnes ayant qualits pour engager lentreprise loccasion du march : Monsieur : . . . . . . . . . . . . . . . . n :le . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . Nationalit : . . . . . . . . . 9) Existe-t-il des privilges et nantissements inscrits lencontre de lEntreprise au greffe du tribunal, section commerciale ? 10) L entreprise est-elle en tat de liquidation ou de rglement judiciaires ? 11) Le dclarant a t-il t condamn en application de la lgislation en vigueur relative la rpression des infractions conomiques et de lordonnance 03-03 du 19 juillet 2003 relative a la concurrence? : Dans l'affirmative : A/ Dans le jugement dclaratif de liquidation judiciaire ou de rglement judiciaire B/ Dans quelles conditions lentreprise est-elle autorise poursuivre son activit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Indiquer le Nom et lAdresse du liquidateur ou de ladministration au rglement judiciaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12) Le dclarant atteste que la socit nest pas en tat de faillite. 13) Nom, prnom, date et lieu de naissance et nationalit du signataire de la dclaration Monsieur : . . . . . . . . . . . . . . . . N le . . . . . . . . . . . . . Nationalit : . . . . . . . . . . . . . . Jaffirme sous peine de rsiliation de plein droit du march ou de sa mise en rgie, aux torts de Lentreprise que dite lentreprise ne tombe pas sous les coups des interdictions dictes par la lgislation en vigueur. Je certifie sous peine de lapplication de sanctions prvues par larticle 216 de lOrdonnance N 66-156 du 08 Juin 1966, portant code pnal que les renseignements fournis ci-dessus sont exactes.

Fait

, le :...........................

(Nom, Qualit du Signataire et cachet de l'entreprise)

21

MARCHPass conformment aux dispositions du dcret prsidentiel n02-250 du 24 juillet 2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03-301 du 11 septembre 2003 et n 08-338 du 26 Octobre 2008. Conclu entre: LOffice de Promotion et de Gestion Immobilire de Dar El Beda, reprsent par le directeur gnral Monsieur Dsign dans le prsent march par l'expression : "Le service contractant ". Dune part,

Et ;

LENTREPRISE : . . . . . . . . . . . . . . . . . reprsente par son Directeur ou son Grant : Monsieur : . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dont le sige est au . Dsign dans le prsent march par l'expression : Le co-contractant "

Dautre part,

Il a t arrt et convenu ce qui suit :

22

SOMMAIREPage CHAPITRE I CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES 2425 25 25 26 26 26 26 26 27 27 27 28 28 28 28 28 28 28 28 29 29 29 29 30 30 30 30 30 30 31 32 32 32 33 34 34 34 34 34 34 35 35 35 35 35 35 36 37 37 37 38 38

ARTICLE 01 : OBJET DU MARCH ARTICLE 02 : MODE DE PASSATION DU MARCH ARTICLE 03 : PIECES CONTRACTUELLES ARTICLE 04 : CONSISTANCE DES TRAVAUX ARTICLE 05 : LOCALISATION ARTICLE 06 : MODE D EVALUATION DES TRAVAUX ARTICLE 07 : DEFINITION DES PRIX ARTICLE 08 : MONTANT DU MARCH ARTICLE 09 : DELAIS DEXECUTION ARTICLE 10 : PENALITES DE RETARD ARTICLE 11 : CAS DE FORCE MAJEURE ARTICLE 12 : FOURNITURE DES MATERIAUX ET PRODUITS FABRIQUES ARTICLE 13 : ORIGINE DES MATERIAUX ET PRODUITS FABRIQUES ARTICLE 14 : PRESCRIPTIONS GENERALES ARTICLE 15 : REPERES DE NIVELLEMENT ARTICLE 16 : DESSIN DEXECUTION ARTICLE 17 : IMPLANTATION DES OUVRAGES ARTICLE 18 : CONSTATATION EVENTUELLES DES METRES ARTICLE 19 : ATTACHEMENTS DES TRAVAUX ARTICLE 20 : ORDRE DE SERVICE ARTICLE 21 : DELAIS DE CONSTATATION, DE MANDATEMENT ET INTERETS MORATOIRES ARTICLE 22 : DROITS DE TIMBRES ET DENREGISTREMENT. ARTICLE 23 : INSTALLATION PROVISOIRE DU CHANTIER ARTICLE 24 : INSTALLATION ET ORGANISATION DU CHANTIER ARTICLE 25 : CALENDRIER DAVANCEMENT DES TRAVAUX ARTICLE 26 : LORGANISATION DES EQUIPES DE TRAVAIL ARTICLE 27 : RESPECT DU CALENDRIER ARTICLE 28 : RESPONSABILITE DU COCONTRACTANT EN CE QUI CONCERNE LES DEGATS , LES GENES CAUSES AUX TIERS ET LES MESURES DORDRE ET DE SECURITE ARTICLE 29 : PRESENCE DU COCONTRACTANT SUR LE CHANTIER ARTICLE 30 : AVANCES ARTICLE 31 : CAUTION DE BONNE EXECUTION ARTICLE 32 : CAUTION DE GARANTIE ARTICLE 33 : RESTITUTION DE LA CAUTION DE GARANTIE ARTICLE 34 : ENTREE EN VIGUEUR DU MARCH.

CHAPITRE II

CAHIER DES PRESCRIPTIONS COMMUNES

ARTICLE 01 : TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES ARTICLE 02 : AVENANT ARTICLE 03 : TRAVAUX EN REGIE. ARTICLE 04 : SOUS-TRAITANCE. ARTICLE 05 : OBLIGATION DU COCONTRACTANT. ARTICLE 06 : PAIEMENT DES TRAVAUX ARTICLE 07 : NANTISSEMENT ARTICLE 08 : ELECTION DE DOMICILE. ARTICLE 09 : DOMICILIATION BANCAIRE DU COCONTRACTANT ARTICLE 10 : RESILIATION. ARTICLE 11 : REGLEMENT DES LITIGES. ARTICLE 12: ASSURANCES DU COCONTRACTANT ARTICLE 13 : CONDITIONS DE RECEPTION DES OUVRAGES ET DELAI DE GARANTIE ARTICLE 14 : RESPONSABILITE DECENNALE ARTICLE 15 : VALIDITE DE LOFFRE. ARTICLE 16 : ACTUALISATION DES PRIX ARTICLE 17 : REVISION DES PRIX ARTICLE 18 : TEXTES GENERAUX

23

CHAPITRE III

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

41

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES

24

CHAPITRE I CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES ARTICLE 01: OBJET DU MARCH : Le prsent march a pour objet la ralisation travaux de VRD des 204 logements Sociaux Participatifs sis HEURAOUA, wilaya dALGER, pour le compte de LOPGI Dar El Beida. ARTICLE 02 : MODE DE PASSATION DU MARCH : Le prsent march est conclu aprs appel doffres national ouvert en vertu des dispositions des articles 21 et 24 du dcret prsidentiel n02-250 du 24/07/2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003 et n08-338 du 26 Octobre 2008. ARTICLE 03 : PIECES CONTRACTUELLES :La soumission, La dclaration souscrire, Le cahier des prescriptions spciales, Le cahier des prescriptions communes, Le devis descriptif Le bordereau des prix unitaires Le devis quantitatif et estimatif

En cas de contradiction entre elles, les pices contractuelles prvalent les unes sur les autres dans lordre suivant :La soumission Le Cahier des prescriptions communes Le Cahier des prescriptions spciales Le Devis descriptif Le Bordereau des prix unitaires

Le devis quantitatif et estimatif ARTICLE 04: CONSISTANCE DES TRAVAUX : Les travaux raliser objet du prsent march se dcomposent en lots comme suit :Lot Lot Lot Lot Lot Lot Lot n n n n n n n 01 : Terrassement gnraux des voies 02 : Parking voirie, trottoirs et alles pitonnes 03 : Amnagement extrieur 04 : Mur de soutnement et escaliers 05 : Assainissement 06: Alimentation en eau potable 07 : Eclairage extrieur

La nature et l'importance des lots seront dcrites au bordereau et devis contenus dans le prsent march. ARTICLE 05: Localisation Les travaux raliser, objet du prsent march, se situent 204 logements sociaux participatifs sis HEURAOUA, wilaya dALGER ARTICLE 06 : MODE DEVALUATION DES TRAVAUX : Les travaux ncessaires la livraison des ouvrages en parfait tat dutilisation, objet du prsent march seront passs : 25

- Au mtr, cest dire en application des prix unitaires du bordereau des prix unitaires aux quantits rellement excutes et conformment aux plans dexcution. ARTICLE 07: DEFINITION DES PRIX : Les prix dfinis par le bordereau des prix unitaires sont en hors TVA et comprennent toutes les charges, sujtions et frais ncessaires la bonne excution de l'ouvrage. ARTICLE 08: MONTANT DU MARCH :Trs important : complter uniquement aprs attribution du march.

Le montant du prsent march est arrt la somme de : (En toutes lettres) :......................................................................................................... ... Soit en chiffres (......................................................................DA T.T.C ). ARTICLE 09 : DELAI DEXECUTION : Le dlai dexcution des travaux dfini dans le prsent march pour ce projet est arrt : (en lettre et en chiffres).................................................................................................. partir de la notification de lordre de service prescrivant le dmarrage des travaux. Ne sont toutefois pas inclus les journes dintempries dment prouves et constates, les journes d'impraticabilit du terrain ainsi que les arrts de travaux sont ordonns par le service contractant par ordre de service. ARTICLE 10 : PENALITES DE RETARD : A dfaut du co-contractant davoir termin les travaux dans les dlais fixs, il lui sera appliqu une pnalit de retard. Le montant de la pnalit est dtermin par la formule suivante:M P = ------------- N 10 x D

o : P = Montant total des pnalits. M = Montant du march augment dventuels avenants N = Nombre de jours de retard. D = Dlai dexcution exprim en jours calendaires. Le montant cumul des pnalits de retard ne pourra tre suprieur dix pour cent (10%) du montant du march augment le cas chant du montant des avenants. par ailleurs par application des dispositions de larticle 78 du dcret prsidentiel n : 02-250 du 24 juillet 2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003. Le co-contractant est exonr de lapplication des pnalits de retard pour la priode considre dans le cas ou ce dernier apporterait la preuve que les retards constats Ne relvent pas de sa responsabilit auquel il est dlivr, dans ce cas des O.D.S darrt ou de reprise des travaux. En tout tat de cause, la dispense des pnalits de retard donnera lieu ltablissement dun certificat administratif.

26

ARTICLE 11 : CAS DE FORCE MAJEURE : Aucune des parties ne sera rpute faillir ses obligations contractuelles dans la mesure ou l'excution de celles ci serait retarde, entrave ou empche par un cas de force majeure. Ne peuvent tre considrs comme cas de force majeur que les vnements chappant la volont des parties et prsentant un caractre imprvisible, irrsistible et insurmontable Le co-contractant sera exonr de ses obligations sous rserve qu'il informe par crit le service contractant du cas de force majeure dans un dlai de sept (07) jours compter de lacte de l'vnement En tout tat de cause, en cas de force majeure, il sera fait application de larticle 27 du C.C.A.G approuv par arrt du 21/11/64 . ARTICLE 12 : FOURNITURE DES MATERIAUX ET PRODUITS FABRIQUES : Toutes les fournitures de matriaux et produits disponibles sur le march devront rpondre aux normes et conditions dfinies par les catalogues du CNERIB et les prescriptions contenues dans l'article 21du C.C.A.G. Ceux qui ne sont pas expressment excut selon le prsent march et qui sont destines tre incorpores aux ouvrages incombent au co-contractant qui en proposera la substitution pralable au service contractant par lintroduction davenants appropries sous rserve dune autorisation dment formule par le service contractant. ARTICLE 13: ORIGINE DES MATERIAUX ET PRODUITS FABRIQUES : Les matriaux et produits fabriques ncessaires lexcution des travaux ou fournitures devront obligatoirement provenir de lindustrie algrienne chaque fois que celle-ci sera en mesure dy satisfaire dans les conditions techniques fixes au march au moment de ltablissement de sa proposition conformment aux prescriptions de larticle 21 du C.C.A.G. ARTICLE 14 : PRESCRIPTIONS GENERALES : Tous les travaux compris dans le prsent march ou ordonnes en cours de ralisation seront excutes suivant les normes techniques en vigueur conformment aux documents graphiques et contractuels y affrent. Le cocontractant devra avant de commencer lexcution des travaux, soumettre l'approbation du service contractant , quand elle n'est pas prcise au march, la marque de tous les matriaux qu'il compte utiliser accompagnes de procs verbaux de rsistance au laboratoire et d'homologation. ARTICLE 15 : REPERES DE NIVELLEMENT : Les cotes dattitude des ouvrages seront rapportes au nivellement gnral de lAlgrie, le repre sera le point 0, et sera rattach aux cotes de niveaux portes sur les plans dexcution tablis par le service contractant. ARTICLE 16 : DESSIN DEXECUTION : Le co contractant ne pourra commencer aucun ouvrage avant d'en avoir les plans dexcution approuvs et portant la mention "Bon pour excution", Le co contractant devra signaler par crit toutes les erreurs ou la non concordance entre les plans au service contractant qui apportera les corrections ncessaires avant excution des travaux ARTICLE 17 : IMPLANTATION DES OUVRAGES : 27

Dans les jours qui suivent la notification de lordre de service davoir commencer les travaux, le co-contractant devra procder limplantation des ouvrages vrifie contradictoirement par le service contractant et fera lobjet dun procs verbal. ARTICLE 18: CONSTATATIONS EVENTUELLES DES METRES : Les mtrs ventuels seront dresss contradictoirement par Le co-contractant et le service contractant. Les situations, mmoires et dcomptes seront produits en douze (12) exemplaires par le co contractant ARTICLE 19 : ATTACHEMENTS DES TRAVAUX : Le co-contractant devra sous sa responsabilit faire connatre en temps utile et avant quils soient cachs les ouvrages et fournitures dont les quantits et les qualits ne pourraient pas tre constats ultrieurement. Les attachement des travaux ou fournitures dont la ncessits aurait t rendue vidente en cours excution devront tre tablis contradictoirement par Le co contractant et le service contractant en tenant compte des obligations prcises ci-dessus et aux prescriptions de larticle 39 du C.C.A.G. ARTICLE 20 : ORDRE DE SERVICE : Lordre de service prescrivant le commencement des travaux sera dlivr par le service contractant aprs approbation du march par lautorit comptente, et toutes modifications de travaux ou de prix fera objet galement dun ordre de service et dun avenant. ARTICLE 21 : DELAI DE CONSTATATION, DE MANDATEMENT ET INTERETS MORATOIRES : a)- Dlai de constatation : En vertu des dispositions de larticle 76 du dcret prsidentiel n02-250 du 24/07/02, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003, il est prvu un dlai ouvert pour procder aux constatations ouvrant droit paiement de 15 jours. Ces dlais courent partir de la demande du titulaire appuye des justifications ncessaires .

b)- Dlai de mandatement : En vertu des dispositions de larticle 77 du dcret prsidentiel n02-250 du 24/07/02, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003, il est prvu un dlai de mandatement des acomptes ou de solde de 30 jours compter de la date de rception de la situation. c)- Intrts moratoires: le dfaut de mandatement dans les dlais de 30 jours cits ci-dessus fait courir de plein droit et sans autres formalits au bnfice du co-contractant des intrts moratoires calculs conformment aux dispositions de larticle 77 du dcret prsidentiel n02-250 du 24/07/02 , modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003,et par application de la formule suivante :Montant de la situation dpose x T.I.B.C. x N I.M = ___________________________________________ 12 x 30 OU I.M : intrts moratoires T.I.B.C.: taux dintrt bancaire des crdits court terme N: nombre de jours de retard dans le paiement de la situation 28

ARTICLE 22 : DROITS DE TIMBRES ET DENREGISTREMENT : Le prsent march est dispens des droits de timbre et denregistrement par application de lordonnance n 76-103 du 09 dcembre 1976 portant code des timbres. ARTICLE 23: INSTALLATION PROVISOIRE DU CHANTIER : Toutes les installations et constructions provisoires ncessaires pendant excution des travaux sont la charge du co-contractant. Le co-contractant soumettra un plan dorganisation de chantier au matre de louvrage pour approbation. ARTICLE 24 : INSTALLATION ET ORGANISATION DU CHANTIER : Le co-contractant est rput connatre parfaitement la situation de ltat des lieux, leurs conditions daccs et d'approvisionnements ainsi que les difficults dexcution des travaux. Il lui appartiendra de sinformer de tous les rglements administratifs auxquels il doit se conformer pour excution des travaux et de prvoir les charges ventuelles dans ses prix unitaires. En outre, il sera responsable de la protection du chantier contre les intempries, inondation et boulement de terrain. Tous les ouvrages provisoires ventuellement ncessaires pour assurer cette protection sont sa charge. Le co-contractant disposera pour lexcution de ses travaux de lensemble du terrain suivant les limites dfinies aux plans de masses. Il prendra connaissance des rseaux de distributions deau, de gaz, dlectricit, de tlphone, dgouts etc. ..., pouvant exister sur le terrain afin dviter toute dtrioration. ARTICLE 25 : CALENDRIER DAVANCEMENT DES TRAVAUX : Avant le dbut du chantier, le co-contractant tablira un planning prvisionnel des travaux en faisant ressortir ses moyens humains par catgorie professionnel, moyens matriel ainsi que les quantits des matriaux ncessaires l'approvisionnement constant du chantier, ce document sera soumis l'approbation du service contractant (les moyens humaines et matriels doivent tre les mmes annoncs dans loffre initiale). ARTICLE 26 LORGANISATION DES EQUIPES DE TRAVAIL Dans le cadre de la mobilisation des moyens humains mettre la disposition du projet, le cocontractant sengage installer sur le chantier, ds notification de lODS prescrivant le commencement des travaux, des quipes de travail successives (travail post) organises en double brigades (2 x 8) assurant un travail continu, et ce conformment la loi n90-11 du 21Avril 1991, modifie et complte, relative aux relations du travail. Le cocontractant devra justifier de cette organisation loccasion de toute inspection ou contrle effectu par le service contractant ou lingnieur conseil charg du suivi et du contrle de lexcution des travaux. ARTICLE 27: RESPECT DU CALENDRIER : Dans le cas ou l'avancement des travaux ne correspondrait pas au planning tabli, le service contractant se rserve le droit de faire application des mesures prvues l'article 35 du CCAG 29

ARTICLE 28: RESPONSABILITE DU COCONTRACTANT EN CE QUI CONCERNE LESDEGATS, LES GENES CAUSES AUX TIERS ET LES MESURES DORDRE DE SECURITE :

Le co-contractant sera seul responsable des dgts causs au tiers. Il devra prendre toutes les mesures ncessaires pour rparer tous les dgts et toutes gnes aux tiers. Le co-contractant prendra spontanment toutes les mesures dordre et de scurit pour viter les accidents sur son chantier et aux abords. La signalisation du chantier devra tre assure conformment aux dispositions rglementaires en vigueur. ARTICLE 29 : PRESENCE DU COCONTRACTANT SUR LE CHANTIER : Le co-contractant sera tenu dassister personnellement ou se faire reprsenter par un agent qualifi susceptible de prendre des dcisions sur chantier lors des runions hebdomadaires fixes par le service contractant. La direction de ce chantier devra tre effectivement assure sans interruption. Si la qualification du responsable napparat pas suffisant, le service contractant pourrait en demander le remplacement ou lassistance si cest juge ncessaire. ARTICLE 30 : AVANCES :1-AVANCES FORFAITAIRES :

En application des articles 61 65 et 67 ,70 et 71 du dcret prsidentiel n : 02-250 du 24 juillet 2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003,le co-contractant bnficiera sa demande dune avance forfaitaire gale 15% du montant du march, son mandatement se fera suivant les conditions fixes au paragraphes (3A et 3B). Lavance forfaitaire est rgle en totalit (si le dlai dexcution est infrieur un an.)2-AVANCE SUR APPROVISIONNEMENT :

Le co-contractant bnficiera sa demande dune avance sur approvisionnement Conformment aux dispositions fixes par les articles 63, 64, 68, 69, 70,71et 74 du dcret prsidentiel n : 02-250 du 24 juillet 2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003 et n08-338 du 26 Octobre 2008, son mandatement se fera suivant les conditions fixes au paragraphe (3C).3-DISPOSITIONS COMMUNES AUX AVANCES : A) CAUTION DE RESTITUTION DAVANCES

Les avances dcrites ci dessus dites forfaitaires et sur approvisionnement , sont octroyes la demande du cocontractant sous rserve que celui-ci ait au pralable constitu des cautions de restitution dgales valeurs aux avances percevoir. Ces cautions seront mises par une banque algrienne ou par la caisse de garantie des marchs publics conformment aux dispositions de larticle 63 du dcret prsidentiel n : 02-250 du 24 juillet 2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003 et le n08-338 du 26 octobre 2008. La main leve de ces cautions interviendra aprs le remboursement total des avances en question. B) REMBOURSEMENT DES AVANCES 30

Le remboursement seffectuera par voie de retenue sur les dcomptes mensuels du co-contractant partir de la premire situation des travaux et sera termin lorsque les sommes payes atteindront les 80% du montant du march et cela en vertu des dispositions de larticle 71 du dcret prsidentiel n : 02-250 du 24 juillet 2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003 et le n08-338 du 26 octobre 2008. C) AVANCES SUR APPROVISIONNEMENTS. Lavance sur approvisionnement est octroye au co-contractant sil justifie des contrats ou de commandes confirmes de matires ou produits indispensables lexcution des travaux du march, et cela en vertu des dispositions de larticle 68 du dcret prsidentiel N02-250 du 24/07/2002, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003 et le n08-338 du 26 octobre 2008. Le montant de cette avance est fix (35%) du montant du march. ARTICLE 31: CAUTION DE BONNE EXECUTION : En application des dispositions des articles 80.82.84.et 87 du dcret prsidentiel N02-250 du 24/07/2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003, Le co-contractant est tenu de fournir une caution de bonne excution du march. Cette caution doit tre constitue au plus tard la date laquelle le co-contractant remet sa premire demande dacompte. En cas davenant, elle doit tre complte dans les mmes conditions. Le montant de cette caution est fix cinq pour cent (5%) du montant du march. ARTICLE 32 : CAUTION DE GARANTIE : La caution de bonne excution cite larticle 31 est transforme, la rception provisoire, en caution de garantie et cela en application des dispositions de larticle 85 du dcret prsidentiel N02-250 du 24/07/2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003 et le n08-338 du 26 octobre 2008. ARTICLE 33 : RESTITUTION DE LA CAUTION DE GARANTIE : La caution de garantie cite larticle 32 est totalement restitue dans un dlai dun mois compter de la date de rception dfinitive du march et cela en application des dispositions de larticle 89 du dcret prsidentiel N 02-250 du 24/07/2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003 et le n08-338 du 26 octobre 2008. ARTICLE 34 : ENTREE EN VIGUEUR DU MARCH : Le prsent march entrera en vigueur ds son approbation par les autorits comptentes, sa signature par les deux parties contractantes et sa notification au cocontractant par ordre du service de dmarrage des travaux du service contractant.

31

CAHIER DES PRESCRIPTIONS COMMUNES

32

CHAPITRE II : PRESCRIPTIONS COMMUNESARTICLE 01: TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES : Le co-contractant ne doit en aucun cas entreprendre sans laccord pralable du service contractant, lexcution des travaux supplmentaires ou non prvus dans le march. Ces travaux doivent dans tous les cas despces faire lobjet dun ordre de service et dun avenant. ARTICLE 02:AVENANT : Le contractant peut recourir la conclusion d'avenants au prsent march si des modifications dans la mise en uvre des travaux interviennent par rapport aux prvisions initiales et cela, en application des articles 89 93 du dcret prsidentiel n 02-250 du 24 juillet 2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003 et le n08-338 du 26 octobre 2008. ARTICLE 03:TRAVAUX EN REGIE : Le co-contractant ne pourra excuter des travaux en rgie que sur ordre de service crit du service contractant . Les sommes effectivement dbourses seront rembourses avec les majorations suivante : - Montant des salaires rellement pays majore de quatre vingt cinq pour cent (85%) - Montant des frais majores de treize pour cent (13%) - La valeur des fournitures rendues a pied duvre de vingt cinq pour cent (25%) Les travaux en rgie ne bnficient pas de lapplication du coefficient de fluctuations. Ces majorations tiennent compte au forfait des frais doutillage, du matriel, dassurance, de cotisations pour congs pays, allocation familiales, scurit sociale, taxes sur salaires et taxes professionnelles, les journes et matriaux employs seront relevs contradictoirement. Le co-contractant devra prsenter au service contractant la fin de chaque mois une facture des travaux en rgie excutes pendant les mois couls. Lobligation impose au co-contractant pour lexcution des travaux en rgie ne sappliquera que jusqu concurrence dune dpense totale majorations comprises nexcdent pas deux pour cent (2%) du montant du march. ARTICLE 04 : SOUS-TRAITANCE : Il nest pas prvu de sous traitance pour ce prsent march. ARTICLE 05 : OBLIGATIONS DE LENTREPRENEUR : Le co-contractant est responsable de la totalit des travaux, qui doivent rpondre aux rgles de lart et aux normes en vigueurs. ARTICLE 06 : PAIEMENT DES TRAVAUX : Le paiement des travaux seffectuera par acomptes mensuels sur prsentation de situations des travaux raliss accompagnes des relevs contradictoires de prises dattachements. 33

ARTICLE 07 : NANTISSEMENT : En vue de lapplication du rgime de nantissement institu par les dispositions de larticle 97 du dcret prsidentiel n : 02-250 du 24 juillet 2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003 et le n08-338 du 26 octobre 2008. sont dsignes : Comme Comptable charg des paiements : Monsieur le Chef dpartement et des finances et comptabilit de LOPGI de DAR EL BEIDA Comme responsable comptent pour fournir les renseignements numrs larticle 97 du dcret sus-vis. Monsieur le Directeur Gnral de lOPGI de Dar El Beida ARTICLE 08 : ELECTION DE DOMICILE : Pour lexcution de son march Le co-contractant fera lection de son domicile ladresse suivante: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . A dfaut par Le co-contractant dlire son domicile proximit des travaux, les notifications relatives lentreprise lui seront valablement faite lAssemble Populaire Communale du lieu dexcution des travaux. ARTICLE 09 : DOMICILIATION BANCAIRE DU COCONTRACTANT : Pour la facturation, la domiciliation bancaire du co-contractant est ouverte : Au nom de : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Compte N: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Banque : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ARTICLE 10 : RESILIATION : En cas de rsiliation, il sera fait application des dispositions du cahier des clauses administratives gnrales approuv par arrt du 21/11/1964 et des dispositions des articles 99 et 100 du dcret prsidentiel n 02-250 du 24 juillet 2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003. et n 08-338 du 26 Octobre 2008. ARTICLE 11 : REGLEMENT DES LITIGES : En cas de litige, il sera fait application des dispositions de larticle 102 du dcret prsidentiel n : 02-250 du 24 juillet 2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003. et n 08338 du 26 Octobre 2008. La juridiction comptente pour rgler le litige sera le Tribunal Administratif dAlger. ARTICLE 12: ASSURANCES DU COCONTRACTANT : En application de lordonnance 95-07 du 25/01/95 relative aux assurances, Le cocontractant est tenu de justifier quil a contract toutes les assurances prvues aux textes 34

rglementaires en vigueur la date de commencement des travaux, notamment lassurance contre leffondrement des travaux en cours et la responsabilit civil lgard de tiers. Le co-contractant doit souscrire les contrats dassurance appropris permettant de garantir contre les risques numrs ci-aprs :Accidents de la circulation :

Doivent tre garantis par le co-contractant, tous les risques relatifs aux accidents de la circulation, les garanties doivent notamment couvrir : - les vhicules et autres engins mobiles, proprits du co-contractant - les personnes transportes. - les tiers Accidents du travail : Les accidents du travail survenant au personnel du co-contractant doivent tre garantis conformment la rglementation en vigueur.Responsabilits civiles :

Doivent tre garantis par Le co-contractant , les responsabilits civiles lui incombant, en raison des dommages qui entre lordre de service de commencer les travaux et la rception dfinitive seraient causs aux agents et aux mandataires du service contractant ou aux tiers , par les travaux objet du prsent march , les marchandises, les matriels ,les installations ou le personnel du co-contractant .Prsentation des polices : a) Le co-contractant est tenu dadresser au service contractant avant tout commencement dexcution des travaux, la photocopie des polices dassurances contractes pour la couverture des risques numrs ci-dessus. Elles devront toutes comporter une clause interdisant leur rsiliation, sans un avis pralable de la compagnie dassurance du service contractant. Ces polices devront tre prises auprs dune (ou plusieurs) compagnie(s) dassurances. Le service contractant pourra refuser toute police qui ne lui conviendra pas , en donnant les raisons motives de son refus.

b) Le co-contractant devra galement fournir au service contractant des attestations manant de la ou des compagnies dassurances certifiant que les primes ont t bien rgles. c) Si le co-contractant ne prend pas toutes les assurances prcdemment cites, le service contractant est habilit souscrire, en ses lieu et place , les dites assurances dont les primes seraient rcupres ,sur les sommes dues par lui au cocontractant . ARTICLE 13 : CONDITIONS DE RECEPTION DES OUVRAGES ET DELAI DE GARANTIE : A/ RECEPTION PROVISOIRE A lachvement complet des travaux du prsent march Le co-contractant informera par lettre recommande le service contractant en vue de la rception provisoire qui sera sanctionne par un procs-verbal sign par les deux parties,ainsi que l'organe de contrle technique des travaux publics (CTTP) 35

Dans le cas ou des malfaons ou des dfaillances seraient constates, le service contractant et l'organe de contrle pouront refuser la rception provisoire et la reporter une date ultrieure, jusqu que les rserves soient leves par contre, si des retouches ou des modifications de faibles importances, sont ncessaires sans que lutilisation de louvrage soit affecte, le service contractant pourra admettre la rception avec rserves mentionnes au procs-verbal qui prcisera le dlai sous le quel ces rserves devront tre leves; Si lexpiration de ce dlai, les retouches ou modifications demandes nont pas t effectues, celles-ci pourront tre faites par le service contractant aux frais, risques et prils du co-contractant . Durant la priode de garantie, Le co-contractant est tenu de remdier ses frais et risques tous les dsordres qui surviendront louvrage sauf pour les ceux ne relevant pas de sa responsabilit. Une rception provisoire partielle est prononce chaque fois que le service contractant use de prendre possession anticipe dune partie des travaux. B/ DELAI DE GARANTIE Le dlai de garantie des travaux faisant lobjet du prsent march est fix douze (12) mois compter de la date du procs-verbal de la rception provisoire des travaux. C/ RECEPTION DEFINITIVE Si lensemble des rserves formules ont t leves, la rception dfinitive est prononce lexpiration de la priode de garantie de douze (12) mois. La convocation du service contractant pour prononcer la rception dfinitive se fera linitiative du co-contractant par lettre recommande. ARTICLE 14: RESPONSABILITE DECENNALE: Le partenaire cocontractant doit souscrire une assurance dcennale garantissant la responsabilit (pour les travaux de gros uvres et/ou tanchit), que lui imposent les articles 554,556 et 557 de lordonnance n 75-58 du 26/09/1975 portant Code Civil modifi et complt, conformment aux articles 178 et 181 de lordonnance n 95/07 du 25/01/1995 relative aux assurances .cette assurance interviendra ds la rception dfinitive du projet. Le Service contractant peut procder lactualisation des prix prvus dans la soumission, qui spare la date de signature du march par le partenaire cocontractant et la date de notification de commencement de la prestation les indices de base(io) prendre en considration sont ceux du mois de la date de fin de validit des prix ARTICLE 15: VALIDITE DES PRIX: Les prix sont valables jusqu la rception dfinitive. ARTICLE 16: ACTUALISATION DES PRIX : Si un dlai suprieur la dure de prparation des offres spare la date de dpt des offres et celle de lordre de commencer lexcution de la prestation et si les circonstances conomiques lexigent, les prix pourront tre actualiss dont le mentant est fix,dun commun accord,conformment larticle 54 du dcret prsidentiel n 02-250 du 24/07/2002 portant rglementation des marchs publics , modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003 et n38-338 du 26 octobre 2008. 36

Le service contractant peut procder lactualisation des prix prvus prvue dans la soumission qui spare la date de signature du march par le partenaire cocontractant et la date de notification de commencement de la prestation , les indices de base (io) prendre en considration sont ceux du mois de la date de fin de validit des prix. Formule pour dterminer le montant de lactualisation : A- Variation des salaires :

(S-So) 1 cas : Hausse de salaire infrieure ou gale 0,05 c.a.d So So H= So(1+Ko) 2me cas : Hausse des salaires suprieure 5 % : 0,05 ). S (1+K)-0,05 So H= So (1+K o) 3me cas : baisse des salaires : S (1+K) H= -------------------------So (1+K) Signification des indices : H= Variation des salaires. Ou : SO : indice salaire de base. S : indice salaire du mois de la situation rviser. KO : coefficient des charges sociales. K : coefficient des charges du mois de la situation rviser B- Variation des indices matriaux : Pour calculer les coefficients de rvision, il sera fait application des coefficient des rvisions de prix ci-aprs : U = 0,15 + 0 ,85 V Ou : CIM AT BMS GR SA GOTV= 0,45 H + 0,15------ + 0 ,15--------+ 0,10----------+0,05---------+0,05--------+0 ,05-------CIM o Ato BMS o GR o Sao GOT oer

0,05 :

(S - So) 0,05 (c.a.d So

>

La signification des indices S, K, dont les valeurs sont publies dans le JORA est la suivante : 37

S : est lindice des salaires dans le BTP

K : est le coefficient des charges sociales appliques aux salaires du BTP. CIM : ciment CPA 325 GR : gravier BMS : madrier SA : sable de rivire ou de mer GOT : gasoil SO,KO,CIMO,ATO,BMSO,GRO,SAO et GOTO sont pour les indices de base et leurs valeurs , sont celle du mois de la date dtablissement de lordre des service dexcution des travaux. S, K, CIM, AT, BMS, GR, SA et GOT dont les valeurs sont celles du mois considrs par la rvision. ARTICLE 17: REVISION DES PRIX : Les prix du prsent march sont fermes et non rvisables. ARTICLE 18: TEXTES GENERAUX : -Le cocontractant est soumis :

-Au cahier des clauses administratives gnrales applicables aux marchs de travaux approuv par arrte du 21/11/1964 -Au cahier des prescriptions communes pour les travaux dpendant delAdministration des ponts et chausses C.P.C - Aux fascicules des clauses usuelles applicables aux travaux de gnie civil modifie par la circulaire ministrielle N 216/IG du 17 mars 1967. - Au dcret prsidentiel n : 02-250 du 24 juillet 2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003 et le n38-338 du 26 octobre 2008.

- Il est de plus prcis que toute clause qui pourrait tre contraire aux dispositionsdu dcret prsidentiel n : 02-250 du 24 juillet 2002 portant rglementation des marchs publics, modifi et complt par le dcret prsidentiel n03 - 301 du 11 septembre 2003 et n 08-338 du 26 octobre 2008, doit tre considre comme nulle et non avenue.

LU ET ACCEPTE LE COCONTRACTANT

LU ET APPROUVE LE BUREAU DETUDES

Alger le

Alger le .

LU ET APPROUVE LE SERVICE CONTRACTANT

Alger le . 38

CHAPITRE 03

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

39

OBJET : Le prsent devis particulier rgle les conditions d'excution des travaux de terrassements gnraux relative la viabilisation des 204 logements sociaux participatifs sis HEURAOUA, wilaya dALGER

A. PRESENTATION DES TRAVAUXLe lot VRD comprend toutes les fournitures ncessaires la construction des routes, parkings, chemins pitons, murs de soutnement, escaliers, et ouvrages divers, la mise en place du rseau dassainissement, AEP et clairage extrieur. Lamen, ltablissement, le repliement et lenlvement de tous les appareils, engins et chafaudages ncessaires la ralisation de linstallation. Lenlvement des gravats provenant de linstallation. La main duvre, ventuellement les matires et les appareils ncessaires la ralisation des essais. Avant le commencement des travaux, il sera procd par les soins de lentreprise au piquetage de manire reporter sur le terrain les axes des voies, limites de parking, position des murs de soutnement en fonction des stations existantes sur les terrains et des coordonnes X, Y et Z des points implanter qui seront fournies par le matre de luvre. Les piquets seront maintenus en place dans la mesure o lexige lexcution des travaux. Toutefois dans le cas o les piquets auraient t enlevs, le matre de luvre peut en demander soit le rtablissement leur emplacement primitif, soit le remplacement par un autre point, sil juge ncessaire pour la vrification des travaux et leur rception.

LOT I: VOIRIES ET AMENAGEMENTS EXTERIEURSLes travaux comprennent lexcution des voies principales et voies secondaires, ainsi que les chemins pitons et aires de dtente. Les travaux damnagement divers comprendront les murs de soutnement, dessins soutenir les voies, les escaliers de liaison entre les diffrentes plates-formes, les amnagements des espaces verts (mouvements de terre vgtale)

LOT II : ASSAINISSEMENTLes travaux la charge de lentreprise dans le cadre du prsent lot comprennent : La mise en place des canalisations, lexcution des regards visitables et boites de branchement du rseau dassainissement depuis les sorties des btiments jusquaux raccordements.

LOT III : ADDUCTION EN EAU POTABLELes travaux dadduction deau potable comprendront la ralisation du rseau de distribution aux btiments.

LOT IV : ECLAIRAGE EXTERIEUR40

Les travaux d'clairage extrieur comprendront la ralisation du rseau extrieur aux btiments.

B. DESCRIPTION DES TRAVAUX : LOT I : VOIRIE & AMENAGEMENTS EXTERIEURS:1) Les dblais et Remblais : Des dblais complmentaires seront excuts pour le dcaissement des platesformes des voies et parkings. Ces dblais seront excuts mcaniquement et suivant les prescriptions des profils fournis par le matre de luvre. Lentrepreneur sassurera que toutes les mesures seront prises pour viter quau dessous du niveau dfinitif du fond de fouille, le sol ne soit dfonc et que sa cohsion reste intacte. Les remblais : Les remblais : les terres utilises pour les remblais seront rpandu par couches successives dpaisseur de vingt centimtres (0.20 m) et rgls la niveleuse Compactage : les terres seront arross et schs pour tre au moment du compactage, une teneur en eau aussi voisine que possible de la teneur en eau optimum proctor . Rglage : les remblais seront profils selon les plans parallles au plan du profil des plate-formes. Leur rglage final devra tre tel quil ne prsente pas des bosses ou flasques suprieures 5cm. Protection conte les eaux : pendant lexcution des remblais et lorsque les sols employs sont sensibles leau, chaque couche lmentaire de remblais doit tre rgle de manire quaprs le compactage, il y'aura des pentes suffisantes pour assurer une vacuation rapide des eaux de ruissellement et viter que la couche compacte soit dtrempe et se dcomprime. Contrle du compactage : des mesures de densit aprs compactage seront effectues raison dau moins une mesure pour 1000 m3.

2) Construction des voies et parkings :Les voies, parkings, chemins pitons seront excuts suivant les vues en plans et profils en long, et en travers fournis par le matre duvre. Les voies de circulation seront constitues : a) Dune couche de fondation : En TVO 0/40, elle aura 25 cm dpaisseur aprs cylindrage. Le matriau sera rpandu par couche dpaisseur infrieur ou gale 15 cm. Les diffrentes couches seront ralises par ltalage dun volume dtermin au m2, aucun vhicule autre que ceux ncessaires la mise en uvre des matriaux ne devra circuler sur les surfaces en cours dexcution avant que les oprations dpandages et de compactage ne soient entirement termines. Les matriaux seront compacts au moyen dengins agres par les ingnieurs. Ils seront 41

humidifis la teneur en eau optimum, leau dapport ventuelle tant rpandue en pluie fine au moyen de diffuseur conique. Le compactage sera poursuivi jusqu lobtention dune densit sche au moins gale 95% de celle de lessai proctor modifi, il ny aura pas de dnivellation suprieure 2 cm . b) Dune couche de base : Constitue par une couche de pierres casses de carrire de 0/30 aura 15 cm dpaisseur aprs compactage. La capacit obtenue devra tre suprieure ou gale 95 % de loptimum proctor modifi. Lexcution et la rception se feront suivant les mmes normes et dispositions dfinies larticle pour couche de fondation c) Dune couche dimprgnation : Aprs durcissement et schage de la surface de la couche portante, il sera procd aprs balayage, lpandage de cut back 0/1 au 10/15 dos 1 kg au m2 ; le matre duvre pourra modifier le dosage aprs essai. d) Dune couche de roulement : Le corps de chausse sera revtu dun enrob froid de 4 cm dpaisseur dont la composition pourra tre constitue de gravillons 2/15 et de cut- back 150/250 dos 6% du poids du mlange. La mise en uvre sur chausse se fera en une seule paisseur, soit au finischer, soit la niveleuse ou au rteau afin dobtenir une paisseur de 4 cm aprs compactage. Le compactage sera excut au cylindre 7/9 tonnes et achev au cylindre pneus 20 tonnes. Eventuellement si le matre duvre prescrit le remplacement de lenrob, un revtement bitumeuses bi-couches scelles, celui ci aurait les caractristiques suivantes : - Une couche daccrochage de 1,2 kg au m2 ou back 150/250 recouverte de 18 litres au m2 de gravillons 15/25 . - Aprs cylindrage une passe au cylindre jantes lisses de 7/9 tonnes, pandage mcanique dune couche garnissage de 1,3 kg de cut- back 150/250 recouverte de 11 litres au m2 de gravillons 8/15 rpandu mcaniquement avec passage et cylindrage de 7/9 tonnes . - Un scellement au gravillon 3/8 . Toutes les dispositions seront prises pour que la circulation des engins chargs de la mise en uvre de la couche dusure seffectue sur la couche de la base imprgne et durcie sans disloquer cette couche. Lentrepreneur supporterait intgralement les frais de remise en tat et ventuellement les arrts de chantier qui rsulterait de linobservation des prescriptions ci-dessus. 3) Bordures de trottoirs et caniveaux : Suivant le cahier des prescriptions communes des ponts et chausses il est dict ce qui suit : Les bordures de trottoirs seront du type T2 dun poids de 140 kg/ML Les caniveaux seront du type C3 dun poids de 150 kg Les demi caniveaux seront du type C2 dun poids de 95kg/ML. Les bordures de trottoirs et caniveaux seront poss sur le lit de sable de 0,10 dpaisseur, les joints couls au mortier n3. Lemplacement et le type de bordures et caniveaux sont dfinis sur le plan, ainsi que les profils en travers types.

42

Le matre duvre pourra prescrire quil soit substitu dans les parties courbes les bordures coules sur place au bordure en bton vibr, elles seront excutes en bton n4 et recevront sur leur face vue un enduit incorpor . 4) Les travaux d'amnagements extrieurs : Ils consistent en : 1-les murs de soutnement 2 - les escaliers de jardin 3 - l'pandage de terre vgtale. Ces ouvrages seront excuts suivant les plans transmis par le matre de luvre.

LOT II: TRAVAUX D'ASSAINISSEMENT :1) Terrassements pour canalisations : Le terrassement la l'engin mcanique ou la main, avec une sur profondeur de 10 cm par rapport la gnratrice extrieure de la canalisation. La pose des canalisations se fera sur une couche de sable de 0 - 5 par couches de 0,20 mtres avec compactage au rouleau chaque couche, y compris humidification pour l'obtention de 95 pour cent de la densit l'essai Proctor. Aucun dbris de vgtaux et de roches ne sera admis, l'argile sera exclue des remblais. Les travaux comprennent ensemble de ces tches en terrain normal, y compris toutes sujtion de blindage ventuel. Les travaux seront rgls en mtres cube, la profondeur des fouilles est comprise entre 0.00 m, et 2,50 mtres. 2) Canalisations : Les canalisations seront en bton comprim sries assainissement est prvoir dans le diamtre prescrit dans les plans ci-joint : 1 - en srie 4000 sous trottoir 2 - en srie 9.000 sous chausse et parkings pour une profondeur infrieure deux mtres 3 - en srie 4.000 pour les profondeurs suprieures 2 mtres La pose ne pourra intervenir aprs un schage de 28 jours minimum. Les travaux, y compris toute sujtion de pose (prvu au terrassement) et essai des joints 1 bar. Srie 4.000 diamtres 150 600 Srie 9.000 diamtres 150 600. 3) Regards pour eaux uses et eaux pluviales Ils seront en bton coul en place aux prfabriqus. Les parois seront brutes de dcoffrage et les btons de vibrs, un enduit pourra tre exig dans le cas d'un aspect trop rugueux. Les angles arrondis, les regards seront de section 80 X 80 jusqu' 1,50 mtres de profondeur, et de 100 X.100 au-dessus. 4) Regards de branchement Ils seront raliss d'une manire identique regards EU, suivant le rseau, mais avec les modifications suivantes : La section intrieure 60 X.60 Hauteur 0.60 m. Tampon en bton en deux parties avec poignes encastres ou encastrables.

LOT III: TRAVAUX D'A.E.P:1) Terrassements pour canalisations : 43

Les travaux comprennent les fouilles en tranche pour pose des conduites. Leur profondeur moyenne est de 1,00 m au-dessus de la gnratrice suprieure du tuyau. Le fonds sera nivel et rgl, et comprendra toutes sujtions de blindage, taiement, puisement des eaux d'infiltration ... L'entrepreneur sera responsable des ruptures de canalisations dues aux affaissements. Le remblai sera soign et excut avec de la terre franche et propre provenant soit du terrain d'emprunt.

2) Canalisations : Les canalisations seront poses sur le sol naturel nivel et rgl comme prcdemment dcrits aux terrassements. La pose des canalisations suivra de prs l'ouverture des tranches. L'entrepreneur devra raliser tous les massifs de bton ncessaire la bute ou au calage de ces conduites. Les conduites seront en acier galvanis ou en fonte ductile pour les diamtres suprieure 60 mm. L'acier galvanis sera protg par un en enroulement en spirale d'une toile de jute asphalt chaud, ou par tout autre matriau de protection ayant t agrs par des services comptents. 3) Vannes : Les vannes seront en fonte avec bouche cl ou dans un regard en bton arm et positionn suivant les plans. Les vannes pour eaux du rseau et les vannes de sectionnement seront installs sur chaque branchement. 4) Les bouches d'incendie : Les bouches d'incendie seront du type incongelable diamtres 100, ces bouches devront avoir un dbit minimum de 17 L /s avec une pression de services de 2,5 bar. Ces bouches d'incendie seront installes sur un massifs de gros bton de 45 centimtres d'paisseur et dbordant de 30 cm le socle de l'appareil.

LOT IV : ECLAIRAGE EXTERIEUR: A/ Gnralits : Tranche pour cbles lectriques :Fouille en tranche, profondeur minimale 80cm sous le sol, largeur 50 cm ; fond dresse, compris tous blindages, passages et assainissement ncessaires. Approfondissement a 1.00 m sous le passage des voies, dpassant de 50 cm de part et dautre, avec gousset de raccordement. Sur le fond couche de sable fin de 15 cm. Mise en place dans le sable dun grillage avertisseur a 10 cm au-dessus du cble, mtal plastifie, maille de 41 mm, largeur 45cm couleur rglementaire. - Remblayage sur 40 cm en terre propre et meuble, sans cailloux. - Finition du remblai en terres ordinaires, compactes par couches de 20 cm. - au droit des chausses, remblayage sur toute la hauteur en sablon, voir parcoure des tranches indique sur les plans dexcutions. B/ massif pour candlabre: 44

Mise en place des cadres mtalliques pour scellement des trous, rservs pour les boulons d'encrage. Candlabre: Candlabre mtalliques compose de: une lanterne, armature en mtal laque, remplissage en verre coule, avec lments dmontables pour accs la lampe; quipement avec douille et lampe fluorescente ou au sodium, cblage intrieur, un fut tubulaire, protg par une couche de peinture bitumineuse intrieure, deux couches de minium et deux couches glycrol sur sablage a l'extrieur (ou fut aluminium), au pied, coffret porte fusible quip avec portillon condamne par cl; ensemble relie a la terre, plaque d'appui en tle paisse avec boulons a scellement. Fond de forme : Une fois que les travaux de dblaiement des tranches termine, Le fond de forme sera rgl et compact, sur toute la longueur totale de la tranche. Boite de tirage pour cble : Regard sans fond en bton de gravillon, paisseur des joues 15 cm, coffrage brut ; profondeur minimale 1.40 m. En tte, feuillure dresse au mortier gras .Trous rservs pour entre des fourreaux. dans le fond lit de cailloux, paisseur 10cm, sur fond dresse mais non compact . Couverture par trappe acier, comprenant cadre et dalles avec poignes ; dessus antidrapant. Rsistance en fonction des surcharges. Scellement au mortier gras et nivellement soign.LU ET ACCEPTE LE COCONTRACTANT LU ET APPROUVE LE BUREAU DETUDES

Alger le

Alger le .

LU ET APPROUVE LE SERVICE CONTRACTANT

Alger le .

45

46