1112 special habitat sb

of 16 /16
TELEX SB PAGE 1 Sarrebourg 12/03/2012 l n°801 l 11 Supplément spécial du journal 52, Grand’Rue 57400 SARREBOURG Tél. 03 87 03 31 70 Fax 03 87 23 89 55 www.telex.fr Tirage : 39.693 exemplaires ours en pages intérieures du journal

Embed Size (px)

description

1112 special habitat sb

Transcript of 1112 special habitat sb

  • TELEX SB PAGE 1

    Sarrebourg

    12/03/2012 l n801 l 11

    Supplment spcialdu journal

    52, GrandRue57400 SARREBOURGTl. 03 87 03 31 70Fax 03 87 23 89 55www.telex.fr

    Tirage : 39.693 exemplaires ours en pages intrieures du journal

  • TELEX SB PAGE 10

    Ladoucisseur deau en questions

    rement ce que lon pourraitcroire, il est fragile et demande unentretien adapt (nettoyage avecdes produits doux, application decire ou vernis protecteur au boutde quelques annes).Enfin, pourdonner un aspect original vosmurs sans faire de grands travaux,pensez aux enduits dcoratifs :effet peinture la chaux, bton cirou tadelakt, ils sappliquent labrosse et font illusion.

    Ladoucisseur deauen questionsCet appareil qui adoucit leau

    calcaire sinstalledepuis quelquesannes dans nosfoyers. Le point surson fonctionne-ment.

    Dans de nombreuxdpartements fran-ais, leau du robinet

    est calcaire. Provoquant des d-pts de tartre, le calcaire endom-mage les appareilslectromnagers (lave-linge, lave-vaisselle, chaudire), entraneune surconsommation dnergie -pour chauffer leau - et un usageimportant de dtergents pour d-tartrer cuisine, salle de bain et WC.

    En changeant les ions calcium etmagnsium - qui composent le cal-caire - contre des ions sodiumgrce une rsine charge en sel,ladoucisseur fait baisser la duretde leau, permettant daugmenter

    la dure de vie des appareils lec-tromnagers et de limiter la corvede dtartrage.

    O linstaller ?

    Toutes les eaux du robinet ne sontpas calcaires : celles des habita-tions situes dans le massif armori-cain, le massif central et les Vosgesprofitent dune eau douce. lop-pos, les logements dans le Nordet la rgion parisienne sont ali-ments par une eau trs calcaire.Mais sa duret varie dune ville lautre, renseignez-vous auprs devotre mairie pour la connatre. Ellese mesure en degrsfranais : au-dessusde 25f, leau estconsidre commedure. Dans ce cas,linstallation dunadoucisseur est perti-nente.

    Dans les logementsneufs, il faut attendredeux ans avant samise en place, pourlaisser le temps unefine couche de tartrede recouvrir les cana-lisations, les prot-geant ainsi de leaudouce, plus corrosive.

    Comment amarche ?

    Ladoucisseur deau secompose dun botierlectrique, dun bac sel et dune bon-bonne de rsine po-reuse. Il sinstalle sur

    larrive deau, aprs le compteur.Leau adoucie alimente lensemblede la maison et leau charge en selest vacue dans le tout--lgout,ce qui entrane une lgre aug-mentation de la consommation eneau. Un by-pass est prvu pouralimenter le jardin en eau non trai-te.

    Lors de votre choix, sachez que lacapacit de traitement de ladou-cisseur doit tre adapte au degrde duret de leau et au nombredhabitants du logement.

    Quel entretien ?

    SOLUTION POUR LA MATRISE DE LNERGIE

    DPENSEZ MOINS !!!Tout simplement

    Consultant chauffagiste depuis 1994

    187 route de Rchicourt - 57810 AVRICOURTTl. 06 18 16 16 95

    Email : [email protected] - site web : www.eco-nrj57.fr

    SOLUTION POUR LA MATRISE DE LNERGIE

    LImportateur en Nouvelles Technologies- Palazzetti : Leader du pole granuls- Ecosystem : Chaudires mixtes granuls et bois- NRJ Systme : Chaudire bches (autonomie jusqu 80h)- Chaudire automatique granuls et multi-combustibles- Hitachi : Pompe chaleur haute performance- Ciat : Pompe chaleur gothermie- Chaffoteaux : Thermo Ballon - Solaire - Chaudires gaz

    Performant - SilencieuxAutomatique

    Programmable - Propre

    e

    IMPORTATE

    UR

    EXCLUSIF PA

    LAZZETTI

    Le design&

    la qualit !

    Nouveauts 2012Oser la diffrence! Pole personnalisable

    le prcurseur du pole granuls.

    crdit dimptselon la lgisla

    tion en cours

    PROMO FIN

    DE SAISON

    by Palazzetti

    BOIS

    INOX

    VERRE

    FABRICANTESCALIERS et BALUSTRADES

    ZA Les CompagnonsSAINT JEAN KOURTZERODETl. 03 87 24 28 86www.escaliershorvat.fr

    EntrePhalsbourg

    et Sarrebourg

    Venez dcouvrir notre

    salle dexpo de 200m

    2 !!!

  • TELEX SB PAGE 11

    Une maison en bois, en brique ou en bton ?

    Ladoucisseur demande un peu dentretien : leniveau de sel doit tre vrifi rgulirement et lebac recharg lorsquil est vide. Pour plus de s-curit, il est conseill de faire contrler son ap-pareil par un professionnel tous les ans afin desassurer de son hygine et de son bon fonc-tionnement.

    APEI-Actualits. Mathilde Dubois

    Une maison en bois, en briqueou en bton ?

    Quel matriau choisir pour la construc-tion dune maison ? Le bois revient enforce, la brique gagne du terrain et lebton se maintient. Chacun a ses atouts.

    Le boisSur le march de la construction, le bois revienten force dans nos rgions grce ses qualitscologiques. Ce matriau ancestral est naturelet renouvelable, sans oublier son effet bn-fique sur latmosphre puisquil stocke le gaz

    carbonique lors de sa croissance. la fois ro-buste et lger, il possde des qualits de por-tance apprcies pour la structure de la maison: charpente, ossature (murs), poteaux et poutres.Sa souplesse lui permet de sadapter aussi bienaux constructions classiques quaux maisonscontemporaines. Contrairement aux ides re-ues, il fait preuve dune bonne tenue au feu, r-pondant la mme rglementation en lamatire que les autres matriaux. Sa forcedinertie et sa faible conductivit, supprimantles effets de condensation et vitant les dper-ditions de chaleur, en font un excellent isolantthermique.

    Rputes pour sintgrer harmonieusementdans le paysage, les maisons en bois sont cinqfois moins lourdes que les maisons maonnes,ce qui rduit le cot des fondations et la duredu chantier en facilitant limplantation sur desterrains meubles ou pentus. Plus encore quepour un autre matriau, la bonne conception dubtiment garantit sa longvit, limage de lamaison ossature bois actuellement trs envogue. Elle est constitue dune trame de pan-neaux muraux au sein desquels on intgre unisolant avant de les recouvrir dun habillage in-

    trieur et extrieur.Le bois a, malgr toutes ses qualits, un incon-vnient majeur : il est sensible lhumidit etfragile face aux insectes xylophages. Il faut doncle traiter rgulirement (tous les 10 ans) ou choi-sir une essence imputrescible comme le mlze

    dont la teinte vire au gris au fil du temps.

    La briqueLa brique creuse classique sefface peu peu au

    PORTES OUVERTESDimanche 18 mars de 10h 18h

    Ne gaspillez plusvotre nergie...

    Economisez-l !!!

    aux dpensesinutiles

    Oui, avec les solutions

    Augmentezvotre confort

  • TELEX SB PAGE 12

    profit de la brique alvolaire, cou-ramment appele Monomur. Fabri-que elle aussi en terre cuite, elleprsente un rseau dalvoles plus

    dense, fin et serr quilui confre un fortpotentiel isolant,quivalent celuidun mur doubl de10 cm de laine deverre. Plus la briqueest paisse (30 37,5cm), plus elle rpondaux exigences dehaute qualit envi-ronnementale (HQE).On peut lutiliser pourbtir les murs ext-rieurs dune maisonsans avoir ajouterune isolation compl-mentaire. De plus, sarsistance mcanique(une seule brique peutsupporter plus de 100tonnes !) et lassem-blage par des jointsminces de colle limi-nent les ponts ther-miques ou points

    froids entre le mur et le plancher ou lerefend.Revers de la mdaille : sa mise en

    uvre rclame une technicit diff-rente du savoir-faire habituel des ma-ons. Pour conserver ses atouts, labrique Monomur doit imprative-ment tre utilise par un profession-nel qui en matrise la pose.

    Le btonLe bloc de bton traditionnel,mieux connu sous le nom de par-paing, est compos de graviers etdeau. Ses principales qualits sontsa solidit et sa longvit. Il estgalement bon march, mais sesperformances en termes disola-tion sont insuffisantes pour rpon-dre aux nouvelles exigencesthermiques. Il faut donc lui ajouterun isolant, ce qui a pour effet defaire grimper son prix.

    Se rapprochant de la pierre, lebton cellulaire (ou siporex) consti-tue une alternative pour la ralisa-tion de murs priphriques. Cestun matriau lger et simple poser. Compos de chaux, desable, de poudre daluminium et

    deau, il se prsente sous la formedun bloc plein mais sa faible rsis-tance la vapeur deau le fragilise.Ce dfaut peut cependant tre cor-rig par un enduit extrieur dequalit, dautant quil existe dsor-mais des blocs de bton cellulairedune profondeur de 50 cm, com-patibles avec le label BBC (bti-ment basse consommation).

    APEI-Actualits. Fabienne Lisse

    BBC : les rgles de laperformance nerg-tique

    Le label btiment basseconsommation (BBC) garantitla performance nergtiquede votre maison. Voici les r-gles respecter pour obtenirce gage de qualit.

    Avec lentre en vigueur de la nou-velle rglementation thermique(RT 2012), le label btiment basseconsommation (BBC) sera la rf-

    BBC : les rgles de la performance nergtique

    38 rue du Moulin

    57870 HARTZVILLERTl. 03 87 25 53 31

    Fax. : 03 87 25 59 98

    Portes dentre Fentres Pergolas

    Sas dentre Portes de garage

    Garde-corps Acier Alu Inox Verre

    Fabricant &installateur DEVIS

    GRATUITS

    Salle

    dexpo

    500 m2

    www.sa-alfred-klein.com

    ZAC Terrasses de la Sarre

    57400 SARREBOURGTl. 03 87 07 02 30

    Fax. : 03 87 07 02 34

    S.A.R.L. Alfred KLEINMENUISERIE ALU PVC VERANDAS 4 SAISONS

    Atelier PRACHT PHALSBOURG

    1 rue de l'EuropePHALSBOURG - 03 87 24 41 61

    Fabrication et restauration de Meubles tous Styles

    Cuisines Salles de bain Placards agencement

    Devis GratuitStandard ou sur mesure

  • Douvrez n

    re nouveau

    catalogue 2012

    en magasin

    d le 09 mars

    !

    Prix et produits valables du 9 mars au 5 avril 2012

    TELEX SB PAGE 13

  • Pourquoi faire appel un paysagiste ?

    rence pour toutes les construc-tions neuves, partir de janvier2013. Cr en 2007 par lassocia-tion Effinergie afin de promouvoirles constructions faibleconsommation nergtique, il estdlivr par des organismes certi-ficateurs reconnus par lEtat, parexemple Promotelec.

    tanchit lair

    Les constructions neuves labelli-ses BBC consomment quatre cinq fois moins dnergie que lesbtiments anciens et moitimoins que les plus rcents r-pondant la rglementationthermique RT 2005. Elles ne r-pondent aucune obligation ar-chitecturale. Vous pouvez choisirlaspect de votre maison, sa tech-nique de construction, les mat-riaux qui la composent et lesnergies que vous utiliserez.

    En revanche, vous devez vousconformer cinq principes debase. Votre maison doit prsenterune excellente isolation ther-mique des parois vitres (dper-dition infrieure ou gale 1,4W/m2.K) et opaques (dperditioninfrieure ou gale 0,2W/m2.K).Son enveloppe doit tre parfaite-ment tanche lair. Des mesuressont effectues pour vrifier quela permabilit lair ne dpassepas 0,6 m3/h.m2 pour une mai-

    son individuelle. Celle-ci doittre dote dune ventilationmcanique contrle (VMC)hygrorglable de type B oudouble flux avec rcuprationde chaleur. Les quipementsde chauffage doivent tre per-formants, limage despompes chaleur ou des chau-dires condensation. Il faut yintroduire une part dnergiesrenouvelables comme la pro-duction deau chaude sanitairepar panneaux photovol-taques.

    Les contrles raliss lors duchantier et sa livraison vali-dent si la maison atteint bienles performances requises. Parson srieux, la procdure dob-tention du label BBC constitue ungage de qualit qui donne de lavaleur votre maison.

    Pourquoi faire appel un paysagiste ?

    Vous faites construire votremaison mais avez-vouspens au jardin ? Cest un l-ment essentiel de votre futurcadre de vie. Un paysagistepeut vous conseiller pourlamnager.

    Un terrain btir nest pas seule-ment un endroit o poser sa mai-son. Cest aussi lenvironnementdans lequel vous vivrez, le jardin

    o vous profiterezdes journes en-soleilles, le lieuo vous recevrezvos amis autourdun barbecue.Pourtant, on ou-blie souvent deprvoir son am-nagement lorsquelon fait construiresa future de-meure. Or, il peutsavrer utile decontacter un pay-sagiste ds ledbut du projet,quand le terrainest encore vierge,car la position dela maison dter-mine les surfaces agencer. En sim-prgnant deslieux, son regarddexpert vous ai-

    dera ensuite concrtiser votrerve de verdure.

    Le jardinier paysagiste ne fait pasque planter des arbustes et en-tretenir les pelouses. Sa visionglobale de votre jardin lui permetde dessiner sa configuration fu-ture en fonction de vos attenteset de votre mode de vie. Avez-vous des enfants, des animaux decompagnie, un besoin spcifiqueen termes daccessibilit ? Aimez-vous jardiner ? Voulez-vous vousprotger du regard des voisinspar des haies ? Selon vos envies,il vous propose des solutions pra-tiques et esthtiques.

    Architecte du jardin

    Un travail de conception qui va dela clture au dallage de lalle, delengazonnement lamnagementdespaces vivre, terrasse ou per-gola. Lorganisation de la vgtationest bien sr au centre de ses propo-sitions. Nhsitez pas lui indiquerlambiance que vous prfrez, plu-tt mli-mlo sauvage ou parterresbien rangs, avec ou sans touchesminrales (muret, rocaille), couleursvives ou tons plus doux En jouantsur lharmonie des couleurs et desvolumes, il prendra en compte la lu-mire, le climat et la nature du solpour choisir des plantes vivaces,grimpantes ou aromatiques. En s-lectionnant des varits prcocesou tardives, vous profiterez dunefloraison chelonne sur unegrande partie de lanne. Le paysa-giste est un peu larchitecte de votrejardin, traduisant le reflet de votrepersonnalit tout en respectant les

    contraintes techniques. Son inter-vention vous sera facture partirde 300 pour une parcelle de 500m2 mais peut coter beaucoup pluscher selon sa notorit ou lambitionde votre projet. Mieux vaut choisirun professionnel exerant prs dechez vous dont vous pourrez voir lesralisations dans les environs.

    APEI-Actualits. F. L.

    Le puits canadienpour ventiler malin

    La gothermie, cest simpleavec le puits canadien. Cetastucieux systme fait passerde lair extrieur dans le solpour ventiler votre maisonen la rchauffant lhiver et enla rafrachissant lt.

    De mieux en mieux isoles pourgarder la chaleur, les maisons r-centes ont besoin dun systmede ventilation pour lutter contrela condensation et la pollution delair intrieur. Outre les VMC sim-ple ou double flux, il existe unautre systme qui puise son effi-cacit dans la gothermie. Cest lepuits canadien.

    Son principe consiste rcuprerde lair extrieur puis de le fairepasser dans le sol o la tempra-ture est quasiment constantetoute lanne. Il se rchauffe doncen hiver et se rafrachit lt avantde pntrer dans la maison pourla ventiler. Plus besoin de climati-sation.

    APEI-Actualits. F. L.

    TELEX SB PAGE 14

    Depuis 35 ans, nous faisons bien la cuisine !

    Faades verre, laques brillantes et mats, stratis, placages bois modernes et bois massifs

    LECTROMNAGER:

    BOSCH NEFF

    SIEMENS

    GAGGENAU

    Devis gratuit sur RDV

    Traitements spcifiques des surfaces

    entreprise

    GilbertBONNE

    Nettoyage des cages descalier, locaux, vitres, etc...

    Mme Rebecca BONNE

    Sige social : 13, rue du Stade

    57870 HOMMERT

    Tlphone et fax : 03 87 25 18 73Portable 06 30 53 15 81

  • TELEX SB PAGE 15

    Dans le cadre dun projet pluridis-ciplinaire, les lves de 1re Bac ProCommerce du Lyce ProfessionnelLa Providence organise unebourse aux vtements Printemps-t, de 0 16 ans, articles de puri-culture, jouets 1er ge et vtementsde grossesse au Stand de Tir deDieuze. Pour 4 euros, chaque dpo-sant peut apporter par liste, unmaximum de 30 articles qui devronttre propres, en bon tat, nondmods et dun prix convenable.Merci de bien vouloir vous munirdune carte didentit, celle-ci voussera demande pour tout dptdarticles. Les dpts auront lieu lelundi 26/03 de 9h15 11h15 et de13h15 16h15, le mardi 27 mars etle mercredi 28 mars de 8h30 11h15 et de 13h15 16h15 et lejeudi 29 mars de 8h30 11h15 austand de tir de Dieuze. La venteouverte au public aura lieu ven-dredi 30 mars, de 8h30 13h, au

    stand de tir de Dieuze. La restitu-tion des invendus aura lieu imprati-vement samedi 31 mars, de 8h 10h toujours au stand de tir. Bourse aux vtements automne/ hiver pour les enfants de 0 16ans le samedi 17 mars 2012 de 9h 15h sans interruption la salle duCasino de Sarrebourg. Droit dedpt : 6 . Rens. : 03 87 25 62 29. Dim. 18 mars Dabo. Bourse auxjouets et vtements de 9h 17h laSalle Comtes de Linange. Organispar lAssociation La Sapinire. Cafet gteaux sur place. Rens. au 03 8707 38 54 (en soire). Bourse aux vtements le 25mars 2012 De 14h 18h La Salledes Ftes de Buhl organise parlAPE du Petit Bois Boissons-gteaux sur place. Inscriptionsavant le 19 mars. Prix de la table 5 (petite) / 6 (grande) Pour rserverune place contacter : Manuella 0387 24 78 53 / 06 07 72 52 23.

    Calendrier 2012 des collectes desang sur le secteur de Sarrebourg.Hommarting + Lorquin 15/03/12 ;Hilbesheim 16/03/12 ; Gosselming +Reding + Romelfing 23/03/12 ; BuhlLorraine 27/03/12 ; Walscheid30/03/12 ; Brouderdorff05/04/12 Sarrebourg 11/04/12 ; DianeKerprich + Gondrexange + Oberstinzel13/04/12 ; Moussey 17/04/12Niderhoff 18/04/12 ; Avricourt (54)

    19/04/12 Voyer + Mittersheim +Troisfontaines 20/04/12 ; Belles Forets+ Hellering Les Fenetrange + HautClocher 11/05/12 ; Foulcrey 15/05/12Hartzviller 18/05/12 ; Saint Quirin24/05/12 ; Dolving + Postroff + Nitting25/05/12 ; Lorquin + Plaine De Walsch01/06/12 ; Hommert + Reding08/06/12 ; Sarrebourg 13/06/12Abreschviller + Niderviller 15/06/12Walscheid 22/06/12 Heming 28/06/12Brouderdorff + Hommarting 05/07/12Dianne Kerprich + Goerlingen +Guermange + Rechicourt Le Chateau06/07/12 Niderhoff 18/07/12 ;Avricourt (57) 19/07/12 ; Imling + TroisFontaines 20/07/12 Gosselming +Mittersheim 27/07/12 Hilbesheim +Lorquin 03/08/12 Buhl Lorraine07/08/12 Romelfing 10/08/12Foulcrey + Voyer 21/08/12Berthelming + Gondrexange + Hesse24/08/12

    Heure du conte, pour les 3 12 ans 14h30 la bibliothque de Sarrebourgle 14 mars. Rens. au 03 87 03 28 52. Le relais des Parents organise desrunions de les jeudis de 14h00 17h00 et samedis de 09h00 11h00 :le 15/03 : comment grer l'arrive d'unenfant dans la famille (1re naissance oufratrie)? Le 17/03 : discussion libre. Le22/03 : quelques pistes pour prparerson projet de naissance. Le 24/03 et le29/03 : discussion libre. Le 31/03 : faireles courses avec les enfants : quellesastuces pour viter les caprices ?Inscriptions au centre socio culturel deSarrebourg ou au 03 87 23 48 94 ou pare-mail : [email protected] Rencontre maternage et portage,vendredi 16 mars, de 17h30 19h, laMaison des Services (RelaisAssistants Maternels) Phalsbourg,avec lassociation dans les bras. La MJC Centre social JacquesPrvert de Dieuze organise un tempsdes parents, anim par la rfrentefamille. Il sagit dun temps de rencontreet dchange entre parents, futursparents, grands-parents pour partagerson exprience et ses questionnements.Deux crneaux sont proposs : lejeudi de 13h45 15h45, entre libre etgratuite, sans les enfants ; le samedide 10h 12h, sances spciales surinscription, possibilit de venir avecles enfants. Voici le programme dessances pour mars-avril 2012 : 17/03Etre parent, parlons-en... autour duncaf-croissants, 22/03 Discussionlibre, 05/04 Largent au sein de lafamille, 07/04 Atelier cuisine : spcial

    Pques, 26/04 Parents : votre secretdu bonheur ? (entre difficults et petitsplaisirs de la vie). Rens et inscr. auprsde la rfrente famille Muriel Kalbdirectement la MJC, par tl. au 03 8786 97 41 et au 06 07 33 81 72, par mail [email protected] Lassociation dassistantes mater-nelles organise une soire dinformation(contrat de travail, convention collective,mensualisation, congs pays, etc.) lattention des assistantes maternellesou des parents, St Jean Kourtzerode,salle de la mairie, mardi 20 mars, 20h. Rens. Association Abama - M.France Dufils 06 48 14 49 68.

    Rassemblait, runion de lassocia-tion au centre socio-culturel, quartierMalleray Sarrebourg, le mardi 13mars, de 9h 11h. Thme abord :lallaitement : comment bien sy prpa-rer. Petits conseils et partage dexp-riences. Contact : Laurie 06 70 63 3257 ou [email protected]

    Suite la mise en place dun numro dappel dpartemental, veuillez dsormaiscomposez le : 3237 serveur vocal (prix dun appel local 0,34cts/minute) pour conna-tre les pharmacies de garde.

    SECTEUR SARREBOURG

    COLLECTE DE SANG

    PHARMACIES DE GARDE

    N DAPPEL

    SARREBOURG ET ENVIRONS

    BOURSE AUX VTEMENTS DENFANTS

    ENFANCE

    SARREBOURG ET ENVIRONS

    MTO

    Lundi

    12/03

    11C 12C 13C 14C 13C

    Mardi

    13/03

    Mercredi

    14/03

    Jeudi

    15/03

    Vendredi

    16/03

    Dner de gala organis par les membresde lassociation des hteliers, restaura-teurs et mtiers de Bouche du Pays de

    Sarrebourg, le vendredi 16 mars, par-tir de 19h30, la salle Espace Lon IX, Dabo. Cette soire gastronomiquesinscrit dans le cadre dune oprationde soutien la MAS de Lorquin, pourlachat dappareillages daide lamarche pour personnes handicapes,en partenariat avec lONG HumanitaireAnne-Marie, soeur du monde et las-sociation Les Mousquetaires volants.Lanimation musicale sera assure parEricsons Band. Il vous sera gale-ment propos une tombola. Les bn-fices de cette soire seront intgrale-ment reverss. Rserv. : 06 47 34 68 02

    DABO

    DINER DE GALA

  • TELEX SB PAGE 16

    Treize Table -Vaudeville de Marc-Gilbert Sauvajon, pro-pos par Les Trteaux,les 23, 24, 30 et 31 mars2012, 20h30, au cen-tre socioculturel deSarrebourg : Deuxheures avant les douzecoups de minuit,Madeleine, dlicieuseenfant gte, dcouvrequils sont treize table.Situation impossible

    pour cette supersti-tieuse chronique quiverra ses rves derveillon douze boule-verss par de malen-contreux hasards chaque fois quelle pen-sera avoir trouv unesolution . Tarifs : 5 -(3 pour les enfants etles tudiants). Pr-vente des billets lOffice de Tourisme deSarrebourg.

    SARREBOURG

    Concert de lOrchestreNational de Lorraine, 20h30, la salle des ftes, place duMarch, Sarrebourg le 23mars. Direction : JacquesMercier. Au programme : ouver-

    ture "Manfred" de Schumann,4me Symphonie de F.Mendelssohn, 9me Symphonie"La Grande" de F. Schubert.Rens. au Conservatoire deSarrebourg ou par tlphone au03 87 23 66 96. Concert des chorales orga-nis par l'association Saint-Vincent de Paul, vendredi 30mars, 20h30 en l'glise Saint-Barthlemy, Sarrebourg.Entre libre, corbeille la sortie.Ce concert est au profit des plusdmunis.

    Confrence historique sur lethme : le chemin de fer deLopold Vallet, maire deLorquin, lundi 12 mars 2012, 19h30, au centre socioculturelde Sarrebourg. Cette conf-rence sera anime par CamilleMaire. Entre libre et proposepar la SHAL (Socit d'Histoireet d'Archologie de Lorraine)section Sarrebourg. 03 87 23 7853 ou [email protected] ouperso.orange.fr/shal.sarrebourg/index.html/ La fibromyalgie confrencepropose par lUnion desFibromyalgiques de Lorraine etanime par Mme Jacquelin lesamedi 17 mars 2012, de 14h00 17h00, au centre sociocultu-

    rel de Sarrebourg. Entre libre Confrence des Amis desCordeliers sur le thme"Rembrandt et la bible" lesamedi 24 mars 2012 15h00au Muse du Pays deSarrebourg. Entre gratuite. Confrence l'occasion de lasemaine nationale du dvelop-pement durable le mardi 3 avril2012 20h00, au centre socio-culturel, Sarrebourg, sur lethme : "comment va la pla-nte?" par le naturaliste, conf-rencier et photographe JeanLouis IMBS. Il nous fera partagerpar des exemples concrets saperception des impacts du chan-gement climatique de l'Arctique l'Antarctique en passant parnos rgions. Entre libre.

    Club du tarot, les 16, 23, et 30 mars, 20h, la salle des ftes dePhalsbourg. Espace info nergie, le 13 mars, de10h 12h, la salle des ftes, Phalsbourg. Conseils gratuits et neu-tres sur la matrise de lnergie et lesnergies renouvelables pour lhabitat.Contact : [email protected] Formation sur la taille des plantespar les amis des jardins au Jardindes Harmonies de Saint Ulrich Sarrebourg le samedi 17 mars 2012de 9h30 16h00. Un concert viendraclturer cette journe conviviale.Renseignements au 06 22 71 57 41.

    Prparation pour :Pizza aux champignons (pour 4 personnes)

    Ingrdients :chorizo, 1 demi-oignon, une bote de champignonde Paris, pure de tomate, 2 tranches de jambon,gruyre rp, 25 cl de crme liquide, origan

    1/ Etalez votre pte pizza sur une plaque de cuis-son. Etalez de la sauce tomate sur toute la surfacede la pte.

    2/ Coupez les deux tranches de jambon en deux.Disposez-les sur la sauce tomate. Faites revenir leschampignons avec loignon dans une pole beur-re.

    3/ Ajoutez la crme liquide la prparation.Mlangez le tout puis versez la prparation surtoute la pizza.

    4/ Coupez un peu de chorizo en fines rondelles.Disposez les sur la pizza. Ajoutez le gruyre rp.Saupoudrez la pizza d'origan.

    5/Mettez la au four pendant 10 mn, thermostat 6.

    DIVERS

    SARREBOURG ET ENVIRONS

    SARREBOURG ET ENVIRONSCONCERTS

    SARREBOURG ET ENVIRONSCONFRENCE

    SPECTACLE

    PIZZA AUX CHAMPIGNONSRECETTE

    Forum des mtiers et de lem-ploi, jeudi 22 mars, salle desftes de Sarrebourg, de 9h-12het de 13h30-17h. Venez dcou-vrir les mtiers et les filires deformation. Rencontrez les entre-prises et consultez les offresdemploi. Rens. la maison delemploi : 03 87 07 05 20. Desmicro-confrences se tiendronttout au long de la journe. Le

    matin 9h30-10h, alternance.10h30-11h : mtiers en tension(BTP). 11h30-12h : alternance.Laprs-midi : 14h-14h30,mtiers en tension (mtiers debouche). 15h-15h30 : alter-nance. 16h-16h30 : mtiers entension (htellerie / restauration).

    RDV la salle des ftes deSarrebourg, place du march.

    SARREBOURG

    FORUM DES MTIERS

    Dimanche 18 mars Dabo. SortieBaladoPhotos. Sortie la journepour se perfectionner dans les tech-niques de la photographie paysagre.Matine consacre aux prises devues. Repas de midi pris en commundans un restaurant du Pays de Dabo.Aprs-midi en salle consacre au trai-tement informatique des images(archivage, classement, sauvegardeset retouches). Sortie payante enca-dre par un photographe profession-nel Accompagnateur en Montagne.Sur inscription uniquement lOfficede Tourisme au 03 87 07 47 51. Dimanche 18 mars Schaeferhof.Sortie Knacks avec le ClubVosgien du Pays de Dabo. Dpart 10h15 de la place du berger Schaeferhof. Sortie sans difficult. Surrservation avant le lundi 12 mars au03 87 07 43 27 ou au 03 87 25 17 65.Tarif : 3 par personne. 27me marche populaire interna-tionale Trois-Maisons organisepar lUnion Sportive de Trois-Maisons le lundi 09 avril. Un par-cours de 10km, un de 20km + un par-cours adapt, dparts de 7h 15h(14h. pour les 20km). Inscription 03 8724 41 89, contact email :[email protected] Les Vosges Mosellanes regroupentles plus importantes communesforestires de France et les massifsforestiers sont encore peupls des-pces animales rarissimes disparuespresque partout ailleurs telles que legrand Tetras, le Lynx ou encore le Cerflaphe. Pour sa 6me dition, lefestival offre un large choix de randon-nes thmatiques pied, cheval, ou VTT. Infos pratiques : Dates :samedi 26, dimanche 27 et lundi 28Mai 2012 (+ une journe pour lesscolaires le vendredi 25 mai). Lieu :le Village de la Randonne seraimplant la Maison dEnfants deLettenbach / Saint-Quirin, proxi-mit dAbreschviller. Entre libre auVillage de la Randonne pendant toutle festival.

    SARREBOURG ET ENVIRONS

    RANDO - MARCHE

    Thtre Maizires les Vic la salle des ftes le 23 mars 20h30, le 24 mars 20h30, le25 mars 15h, le 30 mars 20h30 et 31 mars 20h30,organis par le Foyer Rural. Unecomdie de Antony Poulard Drulingen Animations orga-nise une grande soire avec lenouveau spectacle de cabaretalsacien prsent par latroupe du Hutzel Cabaret lesamedi 31 mars 20h30 lasalle polyvalente de Drulingen.Revue satyrique Ah Ahh Ahhh!!S'ech dzuem lache !!! en 2actes et 20 tableaux. Mise enscne par Roland Kieffer aliasScholle. Ouverture de la salle 19h. Buvette et petite restaura-tion. Tarif : 10 sur place, gratuit

    pour les - de 14 ans, pr-vente 9 la Boutique Fischer, Clefdes Champs, BoulangerieWohmar et Boulangerie Janicki.2h de rires, de satyre, dhumour,de witz, de chansons et demusique ! Rens. au 03 88 00 6504 ou 06 71 59 72 58 Plus dedtails sur www.drulingen.fr

    DRULINGEN / MAIZIRES LES VIC

    THTRE

    CROIX ROUGE

    PHALSBOURGOuverture du vestiaire le samedi 31 mars, de 14h 16h, tous les mercredis de 9h30 11h, permanence la Maison des services Phalsbourg.

  • Mobilier de cuisine : minimaliste et maxi pratique

    Mobilier de cuisine :minimaliste et maxipratiqueLes meubles de cuisine font legrand cart : derrire des fa-ades pures se cachent dessystmes ingnieux pour nousfaciliter le quotidien.

    Lpure toujours

    Cette anne encore, la tendance

    est lpure dans les cuisines : lesfaades lisses, sans poigne appa-rente, souvent laques, leur don-nent des airs rutilants, propres etrangs.

    Le blanc est toujours lhonneur. Ilsapprcie en total look ou couplavec du noir ou une couleur vive,avec par exemple des meubles basframboise et des placards hautsimmaculs. Parmi les coloris ten-dance, laubergine et le parme fontleur apparition. Comme les coloris,

    les matires jouent lecontraste avec dessurfaces ultra bril-lantes associes auxtons trs mats demeubles et plans detravail en bois, enbton cir ou enpierre.

    Plus classique, le boisen solo sur tout lemobilier apporte cha-leur et convivialit cette pice ddie aupartage. Une bonneoption, surtout quil ale mrite de bien sin-tgrer dans les cui-sines ouvertes sur lesalon.

    Dtailspratiques

    Confortable, modula-ble, ergonomique :voil les matres motsde la cuisine 2012.Devant sadapter des espaces qui se rduisent (chezles citadins) et des foyers taillevariable (chez les familles recom-poses), elle se fait flexible avecdes tablettes rabattables, plans detravail coulissants ou motorisspermettant de passer de la prpa-ration dun repas sa dgustation,ou dun petit djeuner en tte--tte un dner six !

    En plus de leur look sobre et chic,meubles et lots abritent des ran-gements toujours plus astucieux :placards hauts souvrant et se re-fermant grce un interrupteur, ti-roirs avec assistance lectrique,meubles plus hauts pour gagnerun tiroir et sadapter lvolution de notretaille, rangementsdangle, vaisselier des-ign, marche-pied fai-sant aussi office debac compost Les-pace est optimis etlutilisation de la cui-sine facilite, permet-tant des mouvementsfluides et une bonnecirculation autour deses diffrents l-ments, pour pouvoircuisiner plusieurs !

    Design innovant pourles viers et plans detravail

    Ces deux indispensables dansla cuisine offrent de nouvellesfonctionnalits pour mieuxsadapter notre mode de vie.Quand le confort et lergono-mie sassocient lesth-tisme

    Des plans de travailmodulablesTrs sollicit la cuisine pour laprparation des repas, le plan de

    Nous ralisons vos projets sur mesureMatriaux naturels, isolation BIOChantier en cours sur votre secteur

    Documentation gratuite :

    Nom.................... Prnom................Adresse................................................................. Tl.....................

    TERRAIN : OUI NON

    RESIDENCE : PRINCIPALE SECONDAIRE LOCATIF

    3 Techniques defabrication :

    Madriers massifs

    Poteaux poutres

    Ossature bois

    www.karelis.frZone de Choisy

    -BP 10224-88211

    REMIREMONTCedex

    35%* SUR LES STORES

    EXTERIEURS!

    Du 12/03 au 07/04* voir conditions en magasin

    4, Rue de la Gare 57 400 SARREBOURG

    Tl. 03 87 03 14 26 Fax. 03 87 03 42 37

    [email protected]

    SARRE-UNION ASSWILLER - Tl. 03 88 00 82 56 - 06 07 56 82 72

    Rescellagedes faitires

    Isolationtout type

    Pose fentrede toit

    Habillageplanches de rives

    Habillagede chemine

    Rfectionde gouttire

    Traitementanti-mousses

    Traitementet rfection

    de charpente

    COUVERTURE

    ZINGUERIE

    BARDAGE

    TRAITEMENT DE CHARPENTES

    TRAITEMENT DES TUILES ISOLATION COMBLESOUATE DE CELLULOSE

    ISOLATION EXTERIEUREFIBRE DE BOIS

    OSSATURE BOIS

    CHARPENTE

    DK HABITATDK HABITAT

    Nhsitez pas nous contacter

    DEVIS

    GRATUIT

    AVH Contrle est votre service pour raliser vos:

    Diagnostics immobiliers

    Audits par thermographie infrarouge

    Test de permabilit lairdu btiment

    DIAGNOSTIC immobilier & RNOVATION nergtique

    Contactez nous au:

    Tl: 06.82.28.56.73 [email protected] Rue Hollender 57 370 PHALSBOURG

    www.avhcontrole.com

    TELEX SB PAGE 2

  • Des plans de travail modulables

    travail devient polyvalent. Selon lesbesoins, il coulisse au dessus dellot central, lagrandissant dunct ou de lautre afin de cuisiner plusieurs ou dinstaller un coinrepas. Dans la mme ide, les plansde travail motoriss montent etdescendent dune pression sur un

    bouton, pour sadapter vos be-soins prparation debout ou d-gustation assis et mme la tailledes diffrents membres de la fa-mille !

    Pratiques, certains sont quips deminces tiroirs, permettant davoir

    toujours sous la mainles couteaux de cui-sine, une planche dcouper ou une ba-lance.

    Dautres coulissentpour cacher la zonede cuisson et lvier(quip dun robinettlescopique) quandils ne sont pas utiliss,permettant de crerun coin repas ou defaire disparatre cette partie de la cui-sine lorsquelle est ou-verte sur le salon.

    Des viers malins

    Les viers aussi font dans le pra-tique avec des formes variessadaptant toutes les tailles etconfigurations de cuisine (rond,

    carr, en angle) et des robinetsconomes. Dun design pur, cesderniers sont de plus en plus sou-vent quips dun limiteur de dbitintgr qui permet de moinsconsommer deau.

    Les becs sont haut perchs pour fa-ciliter le remplissage et le lavage

    Avec 1200m2 dateliers de fabrication et un outil performant nous possdonsla performance de lindustriel, tout en gardant la flexibilit de lartisan.

    DRESSINGS sur mesure ESCALIERS PARQUETSPLACARDS

    PORTES

    55, rue de Phalsbourg

    SARRE-UNIONTl.: 03 88 89 46 18

    13, rue de la Gare

    DRULINGENTl.: 03 88 00 65 48

    www.menuiserie-gerber.frOuvert du lund. au sam. de 9h 12h et 14h 18h

    PORTES OUVERTES

    le 25/03/2012

    EMEC SrlKAYGUSUZ TANER

    CREPISSAGE ISOLATION EXTERIEURE

    Tl. 03 87 23 86 18SARREBOURG

    [email protected]

    A loccasion de notre 20me anniversairenous vous offrons un week-end

    pour 2 personnes pour tout devis acceptavant le 30 Avril 2012

    sur prsentation de ce coupon.

    Dj20 ans !

    TELEX SB PAGE 3

  • Petit lectromnager : le succs perdure

    des grands rcipients. Ils sont pour-vus dune douchette comme ceuxdes pros, peuvent tre orientablesou mme rabattables, afin desadapter un vier plac sous unefentre, par exemple.

    En plus dun mitigeur, les plus mo-dernes offrent une commandelectronique par pression : un ta-potement et leau est froide, deuxet elle est tide, etc. Sans oublierles indicateurs lumineux diode

    qui changent de couleur en fonc-tion de la temprature de leau !

    APEI-Actualits.

    Laure Hamann

    Petit lectromnager :le succs perdure

    Voil un secteur qui ne connatpas la crise : les appareils depetit lectromnager conti-nuent de sduire les Franais,qui craquent pour les der-nires nouveauts.

    Un robot rutilant sur le plan de tra-vail, une machine espresso des-ign sur le buffet Beaux etpratiques, les appareils de petitlectromnager, jadis rangs auplacard entre deux utilisations,sexposent, sexhibent mme !Grce aux efforts de pros du mar-keting et du design, ils sont deve-nus des objets dsirables, sortantde leur rle utilitaire.

    Comme le souligne la journalisteAnne Eveillard, auteure de Cesmachines qui parlent de nous (ditions Les Quatre Chemins), ilssont vecteurs de communication,rvlateurs de statut. Ainsi la fa-meuse machine Nespresso quidonne limpression ses propri-taires dappartenir un clubluxueux, o lon siroterait des cafsen plaisantant avec George Cloo-ney

    Achat plaisir

    Dautres raisons expliquent le suc-cs de ces petits appareils. Leurprix abordable dabord, qui en faitun achat facile et une bonne op-tion cadeau (30 % des ventes sefont au moment de Nol, o lesproduits connots hiver, commeles machines raclette, carton-nent). Leur look travaill ensuite -color, inox faon pro ou rtro - etla simplicit de leur utilisation.Enfin, ils refltent notre got pourle fait maison , la cuisine saine etnaturelle, tout en promettant effi-cacit et rapidit.

    Les tendances

    Aprs la folie de la machine cafet de la machine pain, le blenderchauffant sduit les mnages, etnotamment les mamans, car il per-met de prparer de bonnes soupesrapidement. Les machines sodaet pop-corn tentent de se faireune place dans nos cuisines.

    TELEX SB PAGE 4

  • Des salles de bain pour tous les gots

    Du ct des classiques polyvalents,robot et yaourtire (dsormaisgalement fromagre , pourfaire des faisselles), continuent deplaire. Le succs des woks lec-

    triques, cuiseurs riz et planchasreflte notre got pour les modesde cuisson plus sains et la cuisineasiatique.

    Enfin, pour ceux quine seraient pas en-core totalement qui-ps, les appareilspolyvalents offrent ungain de place appr-ciable. Ainsi le FaitMaison de Lagrangefait la fois office demachine pain, cui-seur riz, yaourtire,fromagre et confitu-rier !

    Des salles debain pourtous les gotsQuels que soient le style devotre intrieur, vos envies ougots du moment, en ce quiconcerne la salle de bain, toutest permis ! Comme la cuisine,elle fait partie des pices olon peut sexprimer sans

    contraintes, grce notammentaux innovations des fabri-cants. La preuve avec les prin-cipales tendances de 2012.

    Envie de rtro

    La salle de bain boudoir avec bai-

    FERMETURE KRIEG 55 rue Leclerc - SCHAEFERHOF

    Tl. : 06 47 60 05 20 Mail : [email protected]

    www.fermeturekrieg.com

    CONSTRUCTION OSSATURE BOIS EXTENSION CHARPENTE

    MENUISERIE PVC

    FERMETURE KRIEG

    Portails& cltures

    Zone Industrielle BP17 67110 GUNDERSHOFFEN 03 88 06 70 00 www.heda.fr

    Qualit

    Conseils de pros

    Fabricantspcialiste

    Vente dusine

    TELEX SB PAGE 5

    Ouvert du lundi au samedi de 8h 12h et de 14h 18h

    7, rue dHarbouey ( 15 mn de Sarrebourg) [email protected]

    Tl. - Fax.

    Un poids lger pour encore plus de confort.

    quilibre et ergonomie hors pair. Mode savETM pour une

    dure dutilisation tendue.

    *Essence. **Prix indiqu pour un produit livr sans batterie.

    ***Dchets dquipements lectriques et lectroniques.

    Prix BLi60 149

    + contribution DEEE*** 0,06soit 149,06

    Prix BLi110 219

    + contribution DEEE*** 0,16soit 219,16

    Prix 299**+ contribution DEEE*** 0,55

    soit 299,552 BATTERIES DISPONIBLES :

    fonctionnant sur batterie

  • gnoire pieds et miroir vnitienfait toujours recette : les lmentsau look rtro ne manquent pas.Vous trouverez ainsi des robinetsde style art dco, des baignoires peindre perches sur des pattes delion, des vasques laspect decuves anciennes Autant de pro-duits au charme intemporel, allier des meubles de famille chinsdans des brocantes pour se crerun cocon o il fait bon prendre sontemps.

    Envie de natureVous pouvez aussi opter pour uneambiance zen avec une salle debain o le blanc, le vert et les ma-triaux naturels crent une harmo-nie inspire de lAsie. Vasques etbaignoires en lot adoptent desformes rondes et douces, le mobi-

    lier est en bois et enosier, le sol couvertdun carrelage en grsrappelant laspectbrut de la pierre oudun parquet en boisexotique.

    Enviede modernit

    Facile de se crer une salle de bainau look contemporain en piochantparmi les nouvelles collections.Vasques, baignoires et cabines dedouche prennent des formes recti-lignes, quand les meubles fontdans le minimalisme avec des fa-ades laques sans poignes ap-parentes.Lensemble se dcline en blanc,rouge ou noir.

    Le noir fait en effet un retour enforce aprs, on sen souvient, avoirt trs en vogue dans les annes1980. Il habille les meubles, les bai-gnoires, les lavabos et mme la ro-binetterie. oser en total look ouen association avec le blanc pourune salle de bain trs graphique.

    Une pice de plusen plus high-tech

    Les salles de bain 2012 sont rsolu-ment technologiques. Les LED sontde plus en plus prsentes, aussibien pour illuminer un miroir quepour matrialiser la tempraturede leau en se colorant en rouge ouen bleu. Le Bluetooth est intgrau miroir, la douche ou la bai-gnoire pour nous permettredcouter notre musique prfredepuis notre lecteur MP3 ou notresmartphone Bref, la technologieau service du confort.

    APEI-Actualits. Laure Hamann

    Une salle de bain adap-te tous les ges

    En 2020, les plus de 60 ans re-prsenteront 30 % de la popu-lation franaise.Lamnagement des loge-ments pour favoriser le main-tien domicile fait partie desnouveaux enjeux pris encompte par les fabricants, no-tamment en ce qui concerne lasalle de bain.

    Sadapter aux besoins des per-sonnes mobilit rduite et en fau-teuil roulant sanssacrifier lesth-tisme, voil le nou-veau challenge defabricants de salle debain. Dautant plusque depuis le 1er jan-vier 2010, la rgle-mentation imposedans lhabitat, pourtout permis deconstruire dpos, la prsence daumoins une salle deau accessible ou quipe de manire mna-ger la possibilit dinstaller unedouche accessible sans interven-tion sur le gros uvre .Les designers ont donc planch surle sujet, concevant des produitsaussi esthtiques que pratiques.Lavantage : en crant des espacesagrables vivre, ces meubles peu-vent tre installs ds la retraite enprvision du futur, pour bien vieillirdans sa maison.

    Ergonomieet modularit

    Voil les matres mots des diff-rents lments combiner pour

    o b t e n i rune sallede bainfacile vivre tout ge.

    Le lavaboest sus-pendu etmodula-ble enhauteura f i ndtre accessible une personneen fauteuil. Il squipe de poignesintgres qui peuvent tre utilisescomme maintien, mais aussicomme porte-serviette.

    Les meubles de rangement, adap-ts aux positions debout et assise,prennent des formes arrondies afinde limiter les chocs.

    Pour la douche, forcment spa-cieuse et quipe dun receveurplat et non glissant, il existe desmodles prt poser, faciles ins-taller sans travaux (lvacuation estassure par une pompe).

    Enfin, les meubles pour WC sus-pendu offrent une cuvette hau-teur rglable.

    Les aidesfinancires

    Un coup de pouce financier estpossible, sous condition de res-sources, pour le ramnagementde la salle de bain. Des aides peu-vent tre obtenues auprs delAgence nationale pour lamliora-tion de lhabitat (Anah), du rseauPact Arim, des conseils gnraux etde la caisse nationale dassurancevieillesse.

    Par ailleurs, le crdit dimpt en fa-veur de laide aux personnes, ac-cord pour linstallationdquipements sanitaires, a tprorog jusquau 31 janvier 2014.

    Envie de nature, modernit, high-tech

    Steve

    MARTINDessinateur tablit

    PERMISDE CONSTRUIRETl. 03 87 23 05 05

    06 29 88 88 44

    12 rue de la Fort

    [email protected]

    BersheimCration

    9, rue de VerdunSarreguemines

    Tl. 03 87 98 31 07

    Rideaux GrohSarralbe

    Tl. 03 87 97 81 67

    Dcor 2000Diemeringen

    Tl. 03 88 00 40 70

    Rejoignez nous sur facebook

    www.decor2000.fr

    LE SOLEIL MAITRIS

    Store projection

    Store de jardin

    Store de vranda

    Visitez notre show room

    TVA 7% Garantie 5 ans 45 ans dexprience

    Spcial printemps

    - conomisez de 200 600 euros - Payez en 10x sans frais !Voir toutes nos ores en magasin

    *Un

    cr

    dit v

    ou

    s e

    nga

    ge e

    t doi

    t tre

    re

    mbo

    urs

    .

    offre valable jusqu'au 31 Mars 2012

    TERRASSEMENT

    WARNIER Remblaiement & Amnagement maison

    Fosse septique Epandage norme CE Drainage Piscine Pavage Dallage

    03 87 25 81 40 - 06 10 49 32 50RICHEVAL

    29 rue des Fontaines 67430 DEHLINGEN

    Tl./Fx 03 88 01 44 96 Port. : 06 76 76 75 36

    www.menuiserieyannickmuller.fr

    TELEX SB PAGE 6

  • Un labelpour se reprer

    Cr par lAssociation franaise desindustries de la salle de bain, leLabel AFISB Bien Vivre certifie queles produits adapts aux personnes mobilit rduite respectent lesnormes franaises et europenneset rpondent des critres tech-niques. Il est rserv aux marquesadhrentes de lAFISB. Leur liste estdisponible sur le site www.sallede-bainspro.fr.

    APEI-Actualits. Laure Hamann

    Installer une douche litalienneBelle, facile daccs, sadap-tant toutes les configura-tions, la douche litaliennesest rapidement imposedans les salles de bain neuves

    ou rnoves. Son installationdemande un peu de techniquealors, moins dtre un brico-leur confirm, mieux vaut faireappel un professionnel.

    Aprs avoir conquis les htels des-ign, la douche litalienne sest ins-talle dans les foyers ces derniresannes. Il faut dire quelle possdede nombreux arguments pourplaire. Affleurant le sol, pouvanttre compltement ouverte sur lapice, elle est trs esthtique. Lab-sence de rehaussement permet unaccs facile, notamment aux per-sonnes mobilit rduite. Enfin,construite sur mesure , ellesadapte toutes les configurationset toutes les tailles de salles debain, mme petites.

    Siphon et receveurLinstallation dune douche lita-lienne suppose dencastrer le si-

    phon dans le sol. Elle demande unetanchit totale de lensemble, as-sure par une chape hydrofugecompose dune bche recouvertede mortier ou dun receveur prt

    carreler. Lvacuation doit favoriserun coulement rapide de leau, despentes de 1 3 cm dinclinaisonsont ainsi indispensables autour dusiphon pour y guider leau.

    Installer une douche litalienne

    Un rseau proche de vous pour un devis personnalis gratuit domicile

    Sarreguemines03 87 98 17 34

    Saint-Avold03 87 91 19 49

    Sarrebourg03 87 23 61 51

    55 ansdexpriencede qualit

    de conance

    Et si

    ctait a le

    paradis ?!

    EN MARS

    TVAOFFERTE

    !!!

    *

    *Offre valable jusquau 31 mars 2012 sous forme dune remise de 7% valoir sur la fourniture. Hors pose.

    PORTES OUVERTES le 24 et 25 mars 2012

    GRAND MAGASIN DEXPOSITION 8 avenue Tomas Bata

    57770 MOUSSEY-BATAVILLE

    T l . : 0 3 8 7 0 3 2 6 8 4www.e co25g . com

    Chauagistespcialiste en

    nergiesrenouvelables

    (Granuls, Bois, Arothermie)

    TELEX SB PAGE 7

  • TELEX SB PAGE 8

    Salle de bain : quels revtements choisir ?

    Lintgration du siphon imposedonc de creuser lgrement sousle niveau du sol. Sans problmepour une construction neuve, cetype de douche requiert plus detravaux en rnovation, surtout silsagit dune pice ltage. Il fautalors soit surlever le plancher dela pice pour le mettre au mmeniveau que le receveur de ladouche, soit tricher en lencastrantdans une petite marche.

    Les paroisEn matire de cloisonnement, tout

    est possible avec ladouche litalienne.Les plus audacieuxchoisiront de la laisserouverte, mais vouspouvez aussi la fermercompltement dansune cabine de verre.Une autre option int-ressante est de lins-taller dans un anglede la pice et de la fer-mer demi grce une cloison carrele,recouverte de mo-saque ou de btoncir. Une ide de bel

    effet dans les salles de bain lumi-neuses, dans les pices plus som-bres, une paroi vitre ou un mur debriques de verre sera prfrable.

    Salle de bain : quelsrevtements choisir ?Ils contribuent grandement lambiance de la salle de bain.Que vous souhaitiez crer unepice moderne ou naturelle,colore ou sobre, soignez lechoix des revtements !

    Sur le sol et les murs, cest bien en-tendu le carrelage qui simpose na-turellement dans les salles de bain,facile installer et entretenir. Lim-mense varit de styles permettanttous les effets.

    Cette anne, les grands carreauxfoncs ont la cte : poss sur le solet associs du blanc sur les murs,ils crent une pice moderne, complter par des meubles mini-malistes noirs ou en bois brut. Sivous recherchez uneffet plus vivifiant,optez pour la couleur.La tendance actuelleest dassocier desmurs blancs desrayures de carreauxaux tons vifs : vert,violet, rouge

    Autre ide, jouer surleffet trompe lilavec des carrelages malins qui fontillusion : grs aspect parquet pourle sol, carreaux couverts de carrsde verre faon mosaque ou de ga-lets pour animer les murs.

    Ct peinture, lesteintes vives ont ga-lement le vent enpoupe. Un mur vertpomme, lavande oubleu roi viendra ainsianimer la pice etpourra sassortir labaignoire car il existedes modles peindre !

    Envie dechanger ?

    Si vous avez envie

    dune salle de bain plus originale,oubliez le carrelage ! Sur le sol,vous pouvez opter pour le parquet,doux et chaud sous les pieds nus.Un parquet massif est possible, condition dopter pour un bois quisupporte lhumidit (exotique outrait) et de faire appel un profes-sionnel pour linstaller (pose colle)en effectuant un joint tancheentre chaque lame. Le parquetstratifi ( clipser) existe aussi enversion pice humide , grce

    des lames protges par de la r-sine.

    Sur les murs comme sur le sol, lebton cir offre un aspect brut trstendance mais sachez que contrai-

    LE VRAI GAGNANT CEST VOUS !

    Profitez de notreOFFRE

    RVOLUTIONNAIREchauffez-vous pour moins de

    *

    Une chaudireBOIS - PELLETS

    41 rue des Tuileries -PUTTELANGE-AUX-LACS

    Tl. 03 87 02 62 54 [email protected]

    Nhsitez pas

    nous contacter !

    Une combinaison conomique avec un rendement de 98%* pour une surface de 100m2

    INSTALLEZ

    DE SUITE

    PAYEZ DANS

    6 MOIS !

    400 AN !400 AN !Votre chauffage

    vous cote cher ?ISOLEZ

    VOTRE MAISONUne solution respectueuse de lenvironnement

    LA OUATE DE CELLULOSEIsolation combles, murs et planchers

    galement disponible :

    AUTRES MATRIAUX EN VRACEBF ISOL - 57790 NITTING

    Tl. : 06 77 63 65 50

    *Sel

    on r

    gle

    men

    tatio

    n en

    vig

    ueur

    Crdit

    dimpt 2012 *

    Ets GIESSINGERWaldhambach

    Carrelage et Pierres NaturellesIntrieur - Extrieur

    Spcialit salle de bainsPetite maonnerie

    Tl. 03 88 00 07 25 - 06 83 16 34 8506 32 39 97 84

    Devis gratuit

    ElectricitNeuf - Rnovation - Dpannage

    Petit sanitaire - Electromnager - Antenne...21 route de Lorquin - 57560 NIDERHOFFBEAUCOURT Vincent 06 15 21 26 45

  • Electricit : +17% GPL/Propane : +70% Gaz naturel : +52% Fioul : +214%

    Equipez-vous dune pompe chaleurArothermie ou Gothermie (avec forage)

    Exemple : Pavillon, quip dun plancher chauffant, ayant une consommation de 2000 litres oul/an. Hors eau chaude sanitaire

    Budget chauffage :

    Faites conance une quipe de professionnelsreconnus et qualis depuis 1974.Limiter ses dpenses nergtiques,contribue prserver lenvironnement

    NOUVEAUTEPOUR LESPAVILLONSquips de

    chauffage lectrique

    Dcouvrezla solution

    Fioul

    2000Arothermie

    650Gothermie

    440> > >

    TELEX SB PAGE 9