Projections Maroc 2030

download Projections Maroc 2030

of 68

  • date post

    08-Jun-2015
  • Category

    Education

  • view

    2.756
  • download

    2

Embed Size (px)

description

Croissance économique et développement humain Eléments pour une planification stratégique 2007-2015

Transcript of Projections Maroc 2030

  • 1. ROYAUME DU MAROC----------- HAUT COMMISSARIAT AU PLANCroissance conomique et dveloppement humainElments pour une planification stratgique2007-2015 Juin 2007

2. AVANT-PROPOSSous le Haut Patronage de Sa Majest le Roi Mohammed VI et dans le cadredune approche rnove de planification du dveloppement conomique etsocial du Maroc, le Haut Commissariat au Plan (HCP) conduit une rflexionprospective privilgiant une dmarche caractre stratgique et participatif.Cette rflexion, mene sous le titre Prospective Maroc 2030 vise explorerles futurs possibles de notre pays et les soumettre un dbat national avantdaboutir au choix du scnario o il souhaiterait inscrire ses plans dedveloppement. Cet exercice sarticule autour de plusieurs activits dontnotamment llaboration dtudes thmatiques et sectorielles sur les principalesproblmatiques du dveloppement du pays.Le prsent rapport sur la croissance conomique durant la priode 2007-2015 enrelation avec le dveloppement humain sinscrit dans ce cadre. Il constitue unesynthse de lensemble des travaux danalyse raliss par le HCP qui ont port,entre autres, sur lEvaluation du Plan de dveloppement conomique et social2000-2004, les sources de croissance conomique, la structure de production delconomie marocaine, les finances publiques, le secteur financier, ledveloppement humain .. Le rapport sinspire galement des diffrents travauxprsents lors des forums organiss par le HCP. Lobjectif est llaboration desperspectives pour lconomie marocaine lhorizon 2015 qui devront constituerdes lments pour une planification stratgique.2 3. SommaireIntroduction ........................................................................................................... 4I- LE DIAGNOSTIC DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE ............................................... 8 1.1 Les facteurs de production......................................................................... 101. Lutilisation de la main doeuvre.............................................................. 102. LAccumulation du capital....................................................................... 123. Connaissances et innovations................................................................... 14 1.2 Structure de production.............................................................................. 151. Secteurs productifs................................................................................... 162. Dynamique des entreprises ....................................................................... 20II- LES DETERMINANTS DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE .................................... 23 2.1 Politiques macro-conomiques ................................................................. 24 2.2 Infrastructure conomique ......................................................................... 30 2.3 Gouvernance ............................................................................................. 31 2.4 Capital humain ........................................................................................... 33III- LES GRANDS ENJEUX DU MAROC FACE A SON AVENIR .................................... 38 3.1 Transition dmographique ......................................................................... 39 3.2 Ouverture sur le march mondial .............................................................. 40 3.3 Dveloppement humain ............................................................................. 42 3.4 Agriculture ................................................................................................. 43 3.5 Dgradation des ressources naturelles ....................................................... 44 3.6 Energie ....................................................................................................... 46IV- LES SCENARIOS POUR 2007-2015................................................................... 48 4.1- Louverture matrise : le scnario de lmergence ................................. 49 4.2- Le scnario de lefficience conomique prioritaire.................................. 55 4.3- Le scnario de lessoufflement................................................................. 59Conclusion........................................................................................................... 653 4. IntroductionLconomie marocaine a fait lobjet, au cours des vingt dernires annes, deplusieurs rformes structurelles et institutionnelles visant lidentification denouvelles pistes de gestion du dveloppement en dehors du secteur public travers llargissement du champ daction des forces du march. Lobjectifrecherch est la rduction progressive de linterventionnisme direct de lEtat etle renforcement de ses actions de rgulation, de coordination et de mise encohrence des programmes publics et privs.Cette stratgie a permis de btir un cadre macro-conomique relativementstable, caractris par une matrise de linflation et une viabilit du compteextrieur, mais les performances conomiques, quels que soient les progrsraliss, sont restes en de des niveaux atteints par des conomies similaires.En effet, la croissance conomique au Maroc est reste modre et erratique, etde manire gnrale, insuffisante pour rsoudre la problmatique de lemploi quirisque de saggraver dans lavenir en raison de la transition dmographiqueaffectant, notamment, la structure dge de la population.La problmatique de lemploi au Maroc se pose non seulement en terme destratgie de croissance, mais aussi en termes de mcanismes de rgulation dumarch du travail, de cadre institutionnel et dadquation du systmedducation et de formation aux besoins de lconomie.Par ailleurs, les investissements sont rests un niveau relativement bas jusquces dernires annes et dune efficacit limite. Ils nont pas pu tirer profit desressources financires substantielles disponibles, ce qui dnote une faiblecapacit de lconomie marocaine transformer le surplus de ressourcesfinancires en capacits productives.4 5. Les performances relativement limites de lconomie marocaine sontgalement induites par la faible intgration des secteurs productifs aussi bienagricoles que non agricoles et mme lintrieur de ces derniers. Notreconomie est de plus en plus soumise aux forces du march et les diffrentssecteurs ne peuvent plus se dvelopper de faon autonome, les problmes tantde plus en plus interdpendants.Louverture offre, certes, des opportunits, mais requiert des capacitsdadaptation et de forces concurrentielles pour en tirer profit. Notre appareilproductifreste cependant marqu par une faiblecomptitivit dueessentiellement au niveau peu dvelopp de son capital humain. A cet gard, lestravaux raliss par le Haut Commissariat Plan ont mis en exergue une forteinterdpendance entre la croissance conomique et le dveloppement humain etont dgag comme contraintes majeures la croissance la qualit de lagouvernance et le faible niveau du capital humain et particulirement,lducation et la sant. Ainsi, le Maroc reste encore mal class sur lchiquierinternational selon les indicateurs du dveloppement humain. Cette situation estnon seulementattribuable aux niveaux levsdelanalphabtisme,particulirement en milieu rural, mais aussi la faible capacit de managementdes ressources et la lenteur des initiatives et rformes visant la qualification ducapital humain.En fait, les progrs raliss dans le domaine de lducation en terme descolarisation, de niveaux dinstruction et de formation de la population ont tsignificatifs au vu des dficits hrits au lendemain de lindpendance.Cependant, le dualisme de lenseignement prscolaire, la non gnralisation dela scolarisation au primaire, la faiblesse des infrastructures au milieu rural et lafaiblesse du rendement interne et externe de lensemble du systme ducatif sontautant de problmes auxquels le Maroc devrait faire face pour relever les dfisde lavenir.5 6. Paralllement, ltat sanitaire de la population a connu une amlioration notabledurant les dernires dcennies, comme en tmoignent les principaux indicateurs.Cependant, le secteur demeure marqu par une surmortalit infantile etmaternelle par rapport aux pays de mme niveau de dveloppement en liaisonavec la faible couverture sanitaire en milieu rural et dans les zones loignes,lencadrement insuffisant et le manque de moyens financiers.Sur un autre registre, la persistance des ingalits sociales, conjugue lamodestie de la croissance conomique, nont pas permis de rduire sensiblementle niveau de la pauvret, qui touche encore des pans importants de la socitmarocaine, ce qui pose, au-del du seul niveau de la croissance conomique, laquestion cruciale de sa nature-mme. Il semble, en effet, que la ralisation dunecroissance conomique saine et durable soit intimement lie lintensit de soncontenu en terme de dveloppement humain.Plus rcemment, les proccupations suscites par les niveaux encore levs depauvret et de vulnrabilit ont pouss les pouvoirs publics initier, ds 2005,une nouvelle approche de dveloppement, tourne vers la rduction des dficitssociaux et des ingalits. Le Maroc, sous le nouveau rgne, a rig ledveloppement humain comme priorit et a mis en uvre ces dernires annesun vaste programme conomique et social caractre structurant, en tmoignelinitiative nationale pour le dveloppement humain (INDH) et les grands projetsdenvergure (Tanger Med, Plan Azur, etc).Lenjeu actuel pour le Maroc rside dans la mise en marche du chantier dudveloppement humain en parallle ladoption de politiques conomiquesefficientes. Car, il est admis de nos jours que ldification de socits plus richesest tributaire du progrs en matire de capital humain. En gnral, les entreprisesprosprent dans des socits dynamiques qui cultivent lesprit dentreprenariat et 6 7. qui investissent dans leurs membres, leur accordant la libert et la confiancencessaires pour dvelopper leur potentiel.Le dynamisme conomique et le dveloppement humain au Maroc, dpendront,dans le futur, de la capacit du pays grer de manire optimale le doubleprocessus douverture conomique et de trans