petit gaston sera grand

download petit gaston sera grand

of 33

  • date post

    26-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    218
  • download

    1

Embed Size (px)

description

livre d'enfant

Transcript of petit gaston sera grand

  • Lundi, petit Gaston sera grand !

    texte de : Jolle ECORMIERIllustrations de : NIMBUS

  • A partir de demain, les jours ne seront plus jamais les mmes pour le petit Gaston.

  • Dai

    lleur

    s, p

    artir de

    demain, il ny a plus de petit Gaston.

  • Fini le temps des riquiqui, guili guili, pipi au lit, souris au ouistiti et compagnie. Cest ce quon lui a dit. Demain, cest lundi et il sera un grand Gaston, car cest son premier jour dcole.

  • Gaston ne sait pas comment il pourra grandir aussi vite pendant la nuit. Est-ce que ses jambes vont pousser dun coup et toucher le bout du lit ?

    Est-ce que son pyjama sera devenu trop petit ? Est-ce que ce nest pas plus long pour

    devenir un grand Gaston ?

  • Gaston se pose beaucoup de questions.

  • a lui fait peur ce lundi qui ne sera pas comme les au-tres lundis davant. Dailleurs, avant, les jours navaient pas de nom. Ils ne sappelaient ni lundi ni rien du tout. Ctait Hier ou Aujourdhui parfois Demain. Sauf un, qui sappelait Dimanche.

  • Dimanche nest pas comme les autres jours.Cest le jour de Tatie Dou.

  • A trois heures pile, Tatie Dou dbarque avec ses bonbons coco, son moulin mots, ses gros Oh Oh Oh.

  • Heureusement quelle vient aussi avec Hugo. Hugo est rigolo, cest le cousin de Gaston.

  • Aujourdhui, le moulin de Tatie Dou dborde de mots. Cest que demain le petit Gaston va de-venir grand.

  • - Va jouer mon grand, jai des choses raconter ta maman. a en fera des petits gteaux tremper dans du caf chaud pour faire tourner trs trs vite le moulin mots !

  • Gaston na pas envie de quitter sa maman, pas plus que de devenir grand. La maman de Gaston prend tellement de place dans son coeur, quil le sent se dgonfler et de-venir tout petit lorsquelle sen va.

  • La maman de Gaston prend beaucoup d

    e

    place tout court. Dans les fauteuils comm

    e

    dans le coeur de Gaston. Cest sans d

    oute

    cause des petits gteaux du dimanch

    e.

    Hugo est grand depuis dj un an

    . Pour

    lui, tous les jours ont un nom maintenant.

    A

    lcole, on lui a appris. Ils sappellent

    lundi,

    mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samed

    i.

  • Mais aujourdhui, cest Dimanche et les mamans man-gent. Elles rient en se tapant trs fort sur les cuisses.

  • Elles prennent toute la place dans la pice et Gaston et Hugo sont bien forcs daller jouer dehors.

  • Gaston na pas trs envie de jouer qua

    nd il

    pense que demain va arriver. Il marche e

    n

    quilibre sur un petit mur en essayant d

    e ne

    pas tomber. Il dit Hugo : bah, ce nest

    pas

    si grave lcole, en essayant de ne pas

    pleu-

    rer. Et de toute faon, sa maman a promis d

    e

    rester avec lui toute la journe.

  • - Tes dingo ! dit Hugo. Il ny aura plus de place pour les copains sous le prau ! - Et pas question de bagarre, les mamans naiment pas du tout a.

  • A cause des boutons qui se dcousent et des trous aux genoux. Et puis elles naiment pas quon soit voyou.

  • - Et les courses en troti-

    nette sera pour tous les

    autres. Elles ont tout le

    temps peur quon tombe.

    Les mamans ont peur des

    bobos comme si ctait

    des monstres, des affreux

    jojos. - Et pas moyen de

    faire de la peinture au

    doigt, elles disent quil y a

    des pinceaux pour a !

  • - Le pire, cest la cantine. Oblig de faire comme la maison. Se tenir bien droit et ne pas manger avec les doigts. Tout finir, la viande comme les petits pois.

  • - Non lcole, ce nest vrai-ment pas fait pour les

    mamans. Crois-moi Gaston,

    elles sont mieux la maison ou au boulot, dit Hugo.

  • Gaston a cout Hugo sans un mot puis il est de-scendu de son petit mur.

  • Il est rentr dans la maison et dans le salon, il sest fray une petite place au milieu des moulins mots, des gteaux, des Oh Oh Oh de Tatie Dou et coura-geusement a dit sa maman.

  • - Demain, je me dfendrai moi-mm

    e

    contre le vilain lundi. Jirai tout seu

    l

    lcole et toi tu mattendras la m

    ai-

    son. Sinon je ne deviendrai jama

    is

    un grand Gaston.

  • Lauteur

    JOLLE ECORMIERLillustrateur

    NIMBUSElle aime : les macatias, le chocolat noir, les cigarettes russes,les arbres, les phares, les nes, les botes mu-sique, les cerfs-volants, les libellules, lide dhabiter sur un volcan. Et surtout crire des histoires. Elle naime pas : le bruit, les tlphones por-tables, les rveille-matin, le caf, le clavecin, les ordres, les films de guerre. Et le pire, manquer de temps pour crire des histoires.

    Ex sculpteur de table de classe, gribouilleur sur rcup, pein-tre de bar, il ne trempe pas toujours ses pinceaux dans leau. Collectionneur dimage, il voudrait en faire mais cest toujours un peu chaud. Bof ! tant quil ya des glaons. Ttu, raleur, colereux, mais gentil, il nest plus le mme depuis quil a des poils. Ce nest pas un saint mais tant pis ! Alertez les bbs !