LES TEMPS FORTS ISLAMO-CHRÉTIENS€¦ · LES TEMPS FORTS ISLAMO-CHRÉTIENS DANS LE DIOCÈSE DE...

of 2 /2
LES TEMPS FORTS ISLAMO-CHRÉTIENS DANS LE DIOCÈSE DE NANTERRE « Ensemble, chrétiens et musulmans, nous devons faire face aux nombreux défis qui se posent en notre temps. Il n’a a pas de place pour l’apathie, ni pour l’inaction, et encore moins pour la partialité et le sectarisme. Nous ne devons pas céder à la peur ni au pessimisme. Nous devons plutôt cultiver l’optimisme et l’espérance/ Le dialogue interreligieux et interculturel entre chrétiens et musulmans ne peut pas se réduire à un choix passager. C’est une nécessité vitale dont dépend en grande partie notre avenir. » Pape Benoît XVI aux JMJ de Cologne le 20 août 2006 (documentation catholique n°2343, 2 octobre 2005) « Nous, musulmans et chrétiens, nous sommes dépositaires d’inestimables trésors spirituels, parmi lesquels nous reconnaissons des éléments qui nous sont communs, même vécus selon nos propres traditions : l’adoration du Dieu miséricordieux, la référence au patriarche Abraham, la prière, l’aumône, le jeûne…éléments qui, vécus d’une manière sincère, peuvent transformer la vie et donne une base sûre à la dignité et à la fraternité des hommes. Reconnaître et développer cette communauté spirituelle – à travers le dialogue interreligieux – nous aide aussi à promouvoir et à défendre dans la société les valeurs morales, la paix et la liberté. La reconnaissance commune de la sacralité de la personne humaine soutient la compassion commune, la solidarité et l’aide active envers ceux qui souffrent le plus. » Pape François, discours à la présidence des Affaires religieuses turques le 28 novembre 2014 PROPOSITIONS du service diocésain des relations avec les musulmans

Transcript of LES TEMPS FORTS ISLAMO-CHRÉTIENS€¦ · LES TEMPS FORTS ISLAMO-CHRÉTIENS DANS LE DIOCÈSE DE...

  • LES TEMPS FORTS ISLAMO-CHRÉTIENS DANS LE DIOCÈSE DE NANTERRE

    « Ensemble, chrétiens et musulmans, nous devons faire face aux nombreux défis qui se posent en notre temps. Il n’a a pas de place pour l’apathie, ni pour l’inaction, et encore moins pour la partialité et le sectarisme. Nous ne devons pas céder à la peur ni au pessimisme. Nous devons plutôt cultiver l’optimisme et l’espérance/ Le dialogue interreligieux et interculturel entre chrétiens et musulmans ne peut pas se réduire à un choix passager. C’est une nécessité vitale dont dépend en grande partie notre avenir. »

    Pape Benoît XVI aux JMJ de Cologne le 20 août 2006 (documentation catholique n°2343, 2 octobre 2005)

    « Nous, musulmans et chrétiens, nous sommes dépositaires d’inestimables trésors spirituels, parmi lesquels nous reconnaissons des éléments qui nous sont communs, même vécus selon nos propres traditions : l’adoration du Dieu miséricordieux, la référence au patriarche Abraham, la prière, l’aumône, le jeûne…éléments qui, vécus d’une manière sincère, peuvent transformer la vie et donne une base sûre à la dignité et à la fraternité des hommes. Reconnaître et développer cette communauté spirituelle – à travers le dialogue interreligieux – nous aide aussi à promouvoir et à défendre dans la société les valeurs morales, la paix et la liberté. La reconnaissance commune de la sacralité de la personne humaine soutient la compassion commune, la solidarité et l’aide active envers ceux qui souffrent le plus. »

    Pape François, discours à la présidence des Affaires religieuses turques le 28 novembre 2014

    PROPOSITIONS du service diocésain des relations avec les musulmans

  • Samedi 03 octobre 2020 : 16h« REGARD CROISÉ SUR LA PRIÈRE »

    Par Elodie Blondeau, petite sœur du Sacré Coeur, de spiritualité de Charles de foucauld, et Abdelkader OUKRID musulman enseignant.

    Samedi 28 novembre 2020 : 15h« SPIRITUALITÉ DE LA BIENHEUREUSE SŒUR PAUL HÉLÈNE »

    Mardi 09 mars 2021 : 20h30« L’ACTUALITÉ DU DIALOGUE ISLAMO-CHRÉTIEN, HÉRITAGE ET PERSPÉCTIVE »

    CONTACTr e l a t i o n s . m u s u l m a n s @ d i o c e s e 9 2 . f r

    © b

    arr

    irre

    t-F

    oto

    lia

    Évêché de Nanterre85 rue de Suresnes - 92000 Nanterre

    Quand Saint Paul écrit aux chrétiens de prier sans cesse, un musulman est appelé à prier cinq fois par jour. Comment dans chacune des deux religions prions nous ?

    Par le père Jean François Petit, philosophe et théologien.

    Paroisse Saint-Pierre 90 avenue du Roule - 92220 Neuilly-sur-Seine

    Sœur Paul Hélène est l’une des dix-neuf martyrs d’Algérie béati�és. Le P. Jean-François Petit est du même ordre religieux que sœur Paul Hélène : les assomptionnistes. Il est l’auteur du livre « prier 15 jours avec sœur Paul Hélène ».

    Évêché de Nanterre85 rue de Suresnes - 92000 Nanterre

    Par Mgr Jean-Marc Aveline, archevêque de Marseille et président du Conseil pour les relations interreligieuses et les nouveaux courants religieux, de la Conférence des évêques de France et membre du Dicastère des relations avec les autres religions.