Les Portugais en Suisse

download Les Portugais en Suisse

of 144

  • date post

    24-Feb-2018
  • Category

    Documents

  • view

    223
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Les Portugais en Suisse

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    1/144

    Les Portugais en SuisseRosita Fibbi, Claudio Bolzman, Antonio Fernandez,

    Andrs Gomensoro, Blent Kaya, Christelle Maire,

    Clmence Meray, Marco Pecoraro, Philippe Wanner

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    2/144

    2

    Edition

    Editeur : Office fdral des migrations (ODM)

    Quellenweg 6, CH-3003 Bern-Wabern

    www.bfm.admin.ch

    Cette tude a t ralise par le Forum suisse pour ltude

    des migrations et de la population (SFM), le LaboDmo

    de lUniversit de Genve, la Haute cole de travail social

    de Genve sur mandat du lOffice fdral des migrations

    (ODM).

    Auteurs: Rosita Fibbi, Claudio Bolzman, Antonio Fernandez,

    Andrs Gomensoro, Blent Kaya, Christelle Maire,Clmence Meray, Marco Pecoraro, Philippe Wanner

    Responsable du projet: Rosita Fibbi

    Graphisme: www.artification.com

    Photos: Christophe Chammartin / www.rezo.ch

    Distribution: OFCL, Diffusion des publications fdrales, CH-3003 Berne

    www.publicationsfederales.admin.ch

    Numro de commande : 420.042.f

    ODM / DFJP Aot 2010

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    3/144

    3

    Table des matires

    Avant-propos 5

    1 Le Portugal : son histoire, sa gographie, ses migrations 10

    1.1 Histoire du pays 12

    1.2 La gographie 13

    1.3 Lconomie portugaise aujourdhui 14

    1.4 Histoire de lmigration portugaise 16

    1.5 Histoire de limmigration portugaise en Suisse 18

    1.3 Migrationsbewegungen/Flucht- und Arbeitsmigration xx2 Limmigration portugaise en Suisse : faits et chiffres 22

    2.1 Donnes dmographiques : population rsidente et flux migratoires 24

    2.2 Structure dge, genre et tat civil 28

    2.3 Naturalisation 32

    2.4 Rpartition gographique de la population portugaise 33

    3 Formation des migrants et de leurs enfants 40

    3.1 Le bagage scolaire des migrants portugais 42

    3.2 Lacquisition des langues locales 433.3 Insertion scolaire des jeunes issus de la migration 44

    3.4 Facteurs explicatifs des performances scolaires 51

    4 Intgration socio-conomique de la population portugaise en Suisse 60

    4.1 Intgration conomique 62

    4.2 Ressources conomiques 69

    4.3 Sant 724.4 Image 75

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    4/144

    4

    5 Vie sociale et culturelle, structuration de la collectivit portugaise 80en Suisse

    5.1 Famille et relations intrafamiliales 82

    5.2 Femmes portugaises entre tradition et changement 85

    5.3 Langue et maintien de la culture dorigine 87

    5.4 Relations intracommunautaires 895.5 Vie associative 91

    5.6 Sem dar nas vistas. Une immigration invisible 94

    6 Liens avec le pays dorigine : retour et liens transnationaux 98

    6.1 Des comportements de retour en mutation 100

    6.2 Liens transnationaux 104

    7 Pour une vision prospective 110

    7.1 Une collectivit composite 111

    7.2 Lintgration en construction 112

    7.3 Questions ouvertes et champs daction 113

    8 Annexes 118

    Annexe I Rfrences bibliographiques 119Annexe II Associations portugaises en Suisse 126

    Annexe III Mdias portugais en Suisse 140

    Annexe IV Liste des interlocuteurs 141

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    5/144

    Avant-propos

    Avec un effectif approchant les 200 000

    personnes, les Portugais constituent le

    12% de la population trangre, ce qui les

    place au troisime rang des populationstrangres vivant en Suisse fin 2009. Et

    pourtant, malgr une prsence croissante

    depuis les annes 1980, les Portugais de-

    meurent peu connus, partageant la fois

    certains traits avec les migrations de travail

    des annes 1950 et 1970 et dautres avec

    les migrations des annes 1980.

    Cest pour cette raison que, dans le cadre

    de son programme de publications sur les

    migrations rcentes, lOffice fdral des

    migrations (ODM) a confi au Forum suisse

    pour ltude des migrations et de la po-

    pulation (SFM), le mandat de mener une

    tude sur cette population. Le but est de

    runir dans un texte concis, les principales

    informations sur les caractristiques de ceflux migratoire, son histoire, son volution

    et son intgration.

    Le texte, destin un large public, se veut

    un instrument de travail utile pour les au-

    torits (communales, cantonales et fd-

    rales), les intervenants dans des milieux

    varis (social, scolaire, mdical, policier,judiciaire, etc.), ainsi que les personnes pri-

    ves qui, dans le cadre de leurs activits,

    approchent des hommes et des femmes

    dorigine portugaise.

    5

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    6/144

    6

    Collaborations

    Le SFM a tiss un vaste rseau de collabora-

    tions pour mener bien cette tude, impli-

    quant trois quipes extrieures linstitut.

    Chacune a pris en charge lun ou lautre

    aspect en fonction de ses comptences etexpertise. Philippe Wanner du Laboratoire

    de Dmographie de lUniversit de Genve

    a approfondi les comportements de retour

    qui caractrisent si singulirement cette im-

    migration. Lquipe de chercheurs du Ceres

    de Genve, Claudio Bolzman, Antonio Fer-

    nandez et Andrs Gomensoro, a travaill

    sur les problmatiques sociales et la struc-turation de la collectivit portugaise. Cl-

    mence Meray de lInstitut de Gographie

    de lUniversit de Neuchtel a effectu la

    projection cartographique des donnes d-

    mographiques.

    Au sein du SFM, Marco Pecoraro a assur

    le soutien statistique alors que Blent Kaya,

    Christelle Maire et Rosita Fibbi se sont par-tag lanalyse de la littrature, le travail de

    terrain et la rdaction.

    Mthodologie

    Ltude se fonde sur trois sources princi-

    pales : la littrature scientifique, les sources

    statistiques officielles et les entretiens avec

    des interlocuteurs impliqus dans la thma-tique bien au fait de la ralit portugaise

    en Suisse. Nous avons dabord consult la

    littrature scientifique existante sur limmi-

    gration en Suisse ainsi que sur la migration

    portugaise tant du point de vue du pays

    dorigine que dinstallation. Nombre de re-

    cherches rcentes ainsi que les diffrentes

    tudes des autorits fdrales ont permis

    denrichir la documentation.

    Nous avons ensuite exploit diverses

    sources statistiques, en particulier les Re-

    censements fdraux de la population,

    notamment le dernier, datant de lan-

    ne 2000. Nous avons galement utilis

    le Registre central des trangers (RCE)1,lEnqute suisse de la population active

    (ESPA), la statistique scolaire, le monito-

    ring de la sant, les statistiques des assu-

    rances sociales, etc. afin de documenter

    aussi prcisment que possible la position

    des Portugais vivant en Suisse par rapport

    lensemble des trangers ou lensemble

    de la population de ce pays.

    Nous avons finalement men diffrents

    entretiens avec, dune part, des reprsen-

    tants de la collectivit portugaise rsidant

    dans plusieurs cantons et, dautre part, des

    spcialistes provenant de diffrents milieux

    (recherche, sant, ducation, social, auto-

    rits responsables de lcole, autorits en

    charge des politiques locales dintgra-tion). Nous avons, de plus, men plusieurs

    groupes de discussion : il sagissait tantt

    de rendre compte de lexprience de la mi-

    gration vcue par les intresss hier et au-

    jourdhui, tantt de soumettre lapprcia-

    tion dinterlocuteurs qualifis nos rsultats

    et nos questions.

    Ltude porte sur les Portugais vivant en

    Suisse, un groupe qui partage une origine

    nationale, une langue et - pour nombre

    dentre eux - un vcu migratoire li au tra-

    vail ; en somme, une collectivit composite

    quant au genre, aux classes dges, aux

    1 Depuis mars 2008 les deux systmes dinformation Registrecentral des trangers (RCE) et le systme denregistrement

    automatis des personnes (AUPER) ont t remplacs par leSystme dinformation central sur la migration (SYMIC).

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    7/144

    7

    provenances rgionales et lexprience

    migratoire. Nous avons ainsi renonc les

    qualifier de communaut, car elle nappa-

    rait comme soude et homogne quaux

    yeux des personnes qui y sont extrieures.

    Nous avons galement renonc lemploidu terme de diaspora, qui renvoie, lui aussi,

    la notion de communaut. La notion de

    diaspora vhicule, en outre, non seulement

    limage dun groupe qui nourrit le dsir de

    maintenir vive la rfrence au pays dori-

    gine, mais suggre galement lide dun

    groupe qui senferme dans la volont de

    rester dans une altrit inaltrable.

    Modalits de lecture

    Les diverses parties du texte peuvent tre

    lues comme les chapitres dun seul docu-

    ment, mais elles se prtent galement

    une lecture slective des divers chapitres,

    de manire cible, afin de cerner tel ou tel

    aspect de la prsence portugaise en Suisse.

    Chaque chapitre est construit selon une

    grille de prsentation identique. Il dbute

    par un rsum en quelques points qui livre

    le message gnral du texte. Suit alors une

    partie descriptive fournissant la documen-

    tation de base fonde sur des donnes sta-

    tistiques ou des informations consolides

    dans le but de saisir les contours duneralit spcifique. Des encadrs, contenant

    les propos aviss des experts - bien souvent

    issus de la collectivit portugaise - ( Parole

    de spcialiste ) et/ou le langage vif des

    tmoins ( Vu de lintrieur ) que nous

    avons interrogs, illustrent le texte princi-

    pal. Une bibliographie succincte fournit au

    lecteur les outils pour un premier appro-

    fondissement de la thmatique spcifique

    du chapitre.

    Louvrage se termine avec, en annexe, une

    liste des associations aussi exhaustive que

    possible. Elle facilitera la tche de ceuxqui voudraient entrer en contact avec lun

    ou lautre groupe dans lequel sarticule la

    vie sociale de la collectivit portugaise en

    Suisse.

    Nous avons enfin eu recours parfois au

    masculin gnrique pour dsigner les deux

    sexes, cela afin de garantir une plus grandelisibilit du texte.

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    8/144

    8

    Remerciements

    Nous tenons remercier en premier lieu

    les interlocuteurs, membres de la collec-

    tivit portugaise ou non, qui ont accept

    avec gnrosit et enthousiasme de nousfaire part de leur expertise et de leurs exp-

    riences. La liste exhaustive de ces personnes

    se trouve dans lannexe IV : que chacune

    dentre elles soit vivement remercie. Nous

    sommes particulirement reconnaissantes

    Catarina Pereira et Marta Pinto pour

    leur soutien dans nos dmarches, qui ont

    grandement facilit la ralisation de cettetude.

    Nous avons galement pu compter sur la

    lecture critique du groupe de suivi au sein

    de lOffice fdral des migrations (ODM)

    qui a accompagn avec comptence et in-

    trt notre travail, fournissant nombre de

    suggestions et commentaires : nous remer-

    cions Isabel Bartal, Giuseppina Iampietro,Monica Malek et Susanne Wilhelm, pour

    ces changes la fois riches et fructueux,

    francs et cordiaux.

    Nous remercions, en outre, Denise Efio-

    nayi-Mder, Jean-Hugues Ravel, Barbara

    Burri Sharani, Denis Dafflon et Katharina

    Haab pour leur collaboration dans le travailde recherche des informations statistiques.

    Nous souhaitons finalement remercier les

    quipes de chercheurs qui ont contribu

    cette tude pour leur comptence, leur

    efficacit et lesprit de collaboration exem-

    plaire qui a permis daboutir la ralisation

    de cette tude, sous la direction du Forumsuisse pour ltude des migrations et de la

    population (SFM).

    Neuchtel, dcembre 2009

    Rosita Fibbi, Christelle Maire

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    9/144

    9

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    10/144

    1 Le Portugal : son histoire,

    sa gographie, ses migrations

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    11/144

    11

    En bref

    Les populations dIbres et de Celtes ont

    connu, successivement, la domination

    des Romains, des peuples germaniques

    et des Maures. A cheval entre le XVeet le XVIesicle, le Portugal saffirme

    comme puissance maritime dabord

    avec les dcouvertes territoriales, puis

    avec son empire colonial. Le tremble-

    ment de terre de Lisbonne en 1755

    marque le dbut du dclin de rayonne-

    ment colonial portugais, qui ne sachve

    cependant que dans les annes 1970. Le pays est tourn vers lAtlantique ;

    la partie au nord du fleuve Tage est

    montagneuse, celle au sud plutt plate.

    Cest du nord que provient la majorit

    des Portugais de Suisse.

    Les Portugais ont migr ds la fin du

    XIXesicle vers le Brsil, ensuite vers

    lAmrique du Nord et finalement vers

    lEurope, notamment vers la France,lAllemagne et la Suisse.

    Limmigration portugaise en Suisse est

    une immigration de travail typique.

    Elle a pris son essor partir des annes

    1980 ; depuis lentre en vigueur des

    accords bilatraux entre la Suisse et lUE,

    limmigration portugaise a sensiblement

    augment.

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    12/144

    12

    1.1 Histoire du pays

    Comme tous les pays, le Portugal est le

    produit dune population et dun territoire,

    ainsi que dune histoire et de nombreux

    apports extrieurs. Les Ibres et les Celtespeuplent un territoire que les Romains

    dominent sous le nom de Lusitanie jusqu

    linvasion des peuples dorigine germa-

    nique, les Suves et les Wisigoths en 409.

    En 713, deux ans aprs lEspagne, le pays

    tombe sous la domination des Maures, qui

    occupent le pays jusquau fleuve Douro ; le

    nord na jamais connu de prsence arabe.De part et dautre de lembouchure du

    fleuve Douro, deux cits se font face : Por-

    tus dun ct, et Cale de lautre, lunion de

    deux villes donnera le nom au pays. La pr-

    sence maure stire sur quatre sicles.

    La Reconqute chrtienne ne com-

    mence quau milieu du VIIIe sicle et

    sachve en 1249, deux sicles avant laReconquista espagnole ; Lisbonne devient

    capitale du pays en 1255. Le royaume du

    Portugal, fond en 1139, est dfinitive-

    ment form grce aux victoires conquises

    dans les guerres contre les Maures et les

    Castillans au XVesicle.

    A cette poque dbute lpope desdcouvertes territoriales. Les caravelles por-

    tugaises saventurent dabord sur les mers

    en direction de lAfrique et atteignent le

    Cap de Bonne-Esprance. Elles se dirigent

    ensuite vers les Indes et lAsie et se tour-

    nent par la suite vers le Brsil et lAmrique

    du Sud. Sur le drapeau portugais dau-

    jourdhui figure une sphre qui symbolise

    la priode glorieuse des dcouvertes, dont

    les Portugais sont fiers.

    Sous Don Manuel Ier, le Portugal devient

    lune des plus grandes puissances navales

    et commerciales dEurope : le pays tra-verse son ge dor en tant que puissance

    mondiale pendant les XVe et XVIe sicles.

    En 1703, le Portugal tombe sous la domi-

    nation conomique de lAngleterre; il perd

    une bonne partie de ses richesses avec

    la destruction de Lisbonne par le terrible

    tremblement de terre de 1755, les occupa-

    tions pendant les guerres napolonienneset lindpendance du Brsil en 1822.

    En 1910, une rvolution met fin la mo-

    narchie. De 1910 aux annes 1970, le pays

    est dirig par des gouvernements rpres-

    sifs, porteurs dune vision atlantiste de la

    politique extrieure, qui valorise le lien colo-

    nial avec le Brsil et lAfrique et raffirme

    lalliance traditionnelle avec lAngleterre.Salazar, qui gouverne le pays de 1932

    1968, pratique une politique isolationniste

    synthtise dans la fameuse formule : or-

    gueilleusement seuls . Le Portugal parti-

    cipe la Premire Guerre mondiale pour

    dfendre ses colonies, mais maintient une

    position formelle de neutralit pendant la

    Seconde Guerre mondiale.

    Le Portugal devient, en 1960, lun des

    membres fondateurs de lAssociation euro-

    penne de libre-change (AELE) et entre

    dans lOrganisation de coopration et de

    dveloppement conomique (OCDE). Des

    longues guerres coloniales en Afrique en-

    travent la croissance conomique du pays

    et achvent le cycle imprial.

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    13/144

    13

    Linsurrection militaire et la Rvolution des

    illets du 25 avril 1974 renversent le rgime

    autoritaire de Salazar. Lanne suivante, le

    Portugal accorde lindpendance toutes

    ses colonies africaines. En 1976, le pays se

    dote dune constitution dmocratique etadhre au Conseil de lEurope. En 1986,

    le Portugal rejoint, avec lEspagne, la Com-

    munaut conomique europenne (CEE)

    dans le cadre du troisime largissement :

    cest l Europe des Douze . Ladhsion

    la CEE offre un ancrage dmocratique et

    un soutien leffort de modernisation et de

    dveloppement conomique du pays.

    1.2 La gographie

    Pays tourn vers lAtlantique avec ses

    830 km de ctes louest et au sud, le Por-

    tugal partage, au nord et lest, 1300 km

    de frontires avec lEspagne. Le territoire

    portugais inclut galement les archipels

    de Madre et des Aores, louest du Por-

    tugal continental. Le territoire continental

    constitue un rectangle large de 160 km

    en moyenne et long de 560 km pour une

    surface de quelque 88 800 km, le double

    environ de la Suisse (41 300 km).

    Le Tage, le fleuve le plus long de la pnin-

    sule ibrique, dlimite deux rgions trs

    contrastes gographiquement. Au sud du

    fleuve les plaines ondules prdominent,

    alors quau nord le relief est montagneux

    et trs cloisonn, parcouru par de pro-

    fondes valles qui ont toujours rendu lesdplacements difficiles.

    On distingue cinq rgions principales. Le

    Nord est la rgion la plus rurale et la plus

    traditionnelle. Cest du Minho, de Douro

    e Trs-Os-Montes que sont partis quantit

    de Portugais, contraints dmigrer au cours

    des quarante dernires annes. Sa capitale

    Porto, situe lembouchure du fleuve

    Anne Evnement

    139 aprs J.-C. Domination romaine de la Lusitanie

    409 Invasions des Suves et Wisigoths

    713 Domination maure

    1139 Fondation du Royaume du Portugal

    1249 Reconquista portugaiseXVe sicle Sicle des grandes dcouvertes (Afrique, Asie, Brsil)

    1755 Tremblement de terre de Lisbonne

    1910 Fin de la monarchie

    1932 Dbut de la dictature de Salazar

    1974 Coup dtat militaire et Rvolution des illets

    1976 Entre en vigueur de la Constitution dmocratique du Portugal

    1976 Adhsion au Conseil de lEurope

    1986 Adhsion la Communaut conomique europenne (CEE)

    Tableau 1: Aperu chronologique de l'histoire du Portugal

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    14/144

    14

    Douro, est connue pour son activit com-

    merciale et, naturellement, pour le vin de

    Porto. Le Centre est connu pour ses chefs-duvre architecturaux et ses sites histo-

    riques. Sa capitale Coimbra abrite la plus

    vieille universit du pays, cre en 1290.

    La rgion de Lisbonne est caractrise par

    une activit conomique intense. La capi-

    tale Lisbonne rayonne conomiquement et

    culturellement sur tout le pays.

    LAlentejo, au-del du Tage (alem-Tejo),

    est une rgion crase par le soleil, o

    prdominent les grandes proprits lati-

    fundiaires ; on y cultive le bl, les oliviers

    et les chnes-liges. Sa capitale Evora est

    un joyau touristique. LAlgarve dont le

    nom laisse apparatre son origine maure

    (Al-Gharb, louest) indiquant la bordure

    occidentale de lempire musulman est

    une rgion protge par les montagnes

    qui jouit dun climat doux toute lanne.

    Sa capitale Faro est un port et un centretouristique pris.

    1.3 Lconomie portugaiseaujourdhui

    La population portugaise avoisine les 10

    millions dhabitants, avec une proportionde personnes ges (17 %) suprieure

    celles de la Suisse (16 %) et de lOCDE

    (14 %) en 2007. Le taux net de migration,

    ngatif pendant les annes 1980, est de-

    venu positif dans les annes 2000 suite

    au dveloppement de limmigration. Ces

    migrants proviennent principalement de

    lEurope de lEst et des anciennes colonies

    Illustration 1: Carte du Portugal (villes) Illustration 2: Carte du Portugal (rgions)Source : www.swissemigration.ch Source : www.swissemigration.ch

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    15/144

    15

    portugaises (2006 : 6 % de la population

    du pays).

    Depuis quil a rejoint la Communaut euro-penne en 1986, le Portugal se caractrise

    par une conomie diversifie et de plus en

    plus tourne vers le secteur tertiaire. Les

    services reprsentent, en effet, 72 % du

    PIB, lindustrie 25 % et lagriculture 3 %. Le

    taux doccupation de la population active

    portugaise est, tant chez les hommes que

    chez les femmes, suprieur la moyennedes pays de lUnion europenne mais inf-

    rieur celui de la Suisse (OCDE 2009). On

    estime, de plus, quune personne sur cinq

    parmi les actifs travaille comme presta-

    taire de services , sans contrat de travail

    ni droits sociaux.

    Le taux de croissance conomique sest

    hiss au-dessus de la moyenne de lUE

    durant la priode de 1997 2002 avant

    daccuser un repli de 2002 2007. Daprs

    Eurostat, le PIB portugais est le plus faible

    de la zone euro et reprsente 75 % de lamoyenne europenne des 27. A titre de

    comparaison, des pays tels que Malte, la

    Rpublique tchque, la Slovnie et Chypre,

    qui figurent parmi les Etats entrs dans lUE

    en 2004, dpassent le Portugal en termes

    de PIB.

    Illustration 3: Taux dactivit selon le genre, au Portugal, dans lUE et en Suisse 2007

    Source : OCDE, 2009

    0 %

    20 %

    40 %

    60 %

    80 %

    100 %

    Suisse

    UE

    Portugal

    FemmesHommes

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    16/144

    16

    1.4 Histoire de lmigrationportugaise

    Parole de spcialiste

    Les Portugais ont commenc partir en

    1415, depuis lors lmigration ne sest pasarrte. Une fois, ctait parce que ctait la

    premire puissance mondiale. Il y a dans ce

    pays lorgueil dun peuple qui a gouvern

    le monde : ils sont arrivs partout. Un petit

    peuple qui a huit sicles dhistoire : il est

    capable de sadapter, mais a des difficults

    se laisser assimiler.

    Mdiateur culturel

    Le Portugal a une trs longue histoire de

    migration qui a vu se succder diverses

    destinations. De la fin du XIXe au milieu

    du XXe sicle, lmigration portugaise se

    tourne rsolument vers le Brsil. Cette p-

    riode est surnomme le cycle brsilien

    dans la littrature spcialise. Ce pays ab-

    sorbe alors 80 % des migrants portugais.Avant la Premire Guerre mondiale, les

    Etats-Unis constituent une autre destina-

    tion importante. Le cycle amricain se

    prolonge jusquen 1960 destination du

    Canada, des Etats-Unis, de lArgentine et

    du Venezuela. Les migrs sont alors sur-

    tout des hommes, gs de 20 40 ans,

    provenant du milieu rural, analphabtes,originaires des provinces de Minho, Beira

    Alta, Trs-Os-Montes, des Aores et de Ma-

    dre (Marques 2008).

    Interrompue par la Premire Guerre mon-

    diale, la rcession conomique des annes

    1930 et la Deuxime Guerre mondiale,

    lmigration reprend dans les annes 1960.

    Cest le dbut du cycle europen qui

    perdure jusqu nos jours. Trois destina-

    tions principales se succdent : la France,

    lAllemagne et la Suisse (Baganha 1994).

    En France, la main-duvre portugaise,

    peu ou pas qualifie, va remplacer les

    Italiens et les Espagnols attirs vers lAlle-magne qui offre des meilleures conditions

    de travail. Entre 1962 et 1973, environ

    1 million de personnes quittent le Portu-

    gal : 80 % destination de la France et

    17 % de lAllemagne. Les Portugais vont,

    en France, occuper des places de travail

    dans la construction, notamment dans les

    travaux publics, les services domestiques etlhtellerie ; en Allemagne, ils se concen-

    trent dans lindustrie, la construction civile

    et les transports.

    Les migrs portugais, hommes et femmes,

    des annes 1960 taient, avant tout, origi-

    naires des districts situs au nord du Tage.

    Ces provinces sont traditionnellement les

    rgions de grande migration au Portu-gal, et elles le sont toujours aujourdhui.

    Ceux qui partaient taient trs majoritaire-

    ment issus de familles paysannes dont les

    proprits minuscules nassuraient pas la

    survie de tous, auxquels se joignaient des

    journaliers agricoles fuyant le chmage

    endmique et des artisans de village aux

    maigres ressources. Une partie notabledentre eux navait t que trs peu, voire

    pas du tout, scolarise. Ce fut particulire-

    ment le cas des immigrants qui arrivaient

    en France. Ds les annes 1920, les Por-

    tugais apparaissent, de faon flagrante,

    comme les immigrs dorigine europenne

    les moins alphabtiss.

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    17/144

    17

    Pour le Portugal, il sagit dun exode rural

    sans prcdent qui se trouve renforc par

    l'exode de certains travailleurs de zones

    industrielles et urbaines ; 1,5 million de

    Portugais quittent le pays entre 1958 et1974 (Soares de Bastos Schmid 2006). Le

    phnomne prit une telle ampleur que la

    population du Portugal baissa de faon

    notable dans plusieurs rgions, et cela en

    dpit du maintien dune natalit plutt

    leve. Une forte composante clandestine

    caractrise alors lmigration portugaise,

    elle est souvent le fait de personnes qui nepeuvent lgalement se procurer de passe-

    port. Laccs au passeport et donc lmi-

    gration lgale tait, en effet, interdite aux

    mineurs de 35 ans qui ne possdent pas

    le niveau de scolarit requis (le diplme de

    la troisime anne dcole) (Rocha 1965 in

    Marques 2008, 209).

    Dans les annes 1970, les migrants pro-

    viennent toujours des zones rurales, mais

    on trouve galement des personnes qua-

    lifies dans lindustrie et lartisanat. Les

    zones dorigine des migrants slargissent lensemble du pays : Aveiro, Braga, Porto,

    Leiria, Lisbonne, Viseu (Almeida et Barreto

    1970). Par ailleurs, les flux destination du

    Canada, des Etats-Unis et du Brsil se pour-

    suivent, en provenance principalement des

    Aores et de Madre. La crise conomique

    des annes 1970 marque le dclin de ce

    courant migratoire.

    La Rvolution des illets en 1974 favo-

    rise le retour au pays de lintelligentsia.

    Lorsque la migration reprend dans les an-

    nes 1980, elle a sensiblement chang.

    A la suite des chocs ptroliers des annes

    1970, la France, qui constituait la destina-

    tion europenne la plus prise des Portu-

    gais, ferme ses frontires (Baganha 2003).

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    18/144

    18

    Cela provoque une rorientation drastique

    de lmigration portugaise vers la Suisse :

    en 1992, la Confdration helvtique est le

    deuxime pays par importance des envois

    de fonds des migrs portugais.

    La fin des restrictions lies loctroi du pas-

    seport, qui comporte labolition du registre

    des migrs, rend plus difficile la dfinition

    du profil des migrants : les experts dc-

    lent toutefois encore une prdominance

    masculine, jeune, en provenance des r-

    gions du Centre (Lisbonne et Valle du

    Tage) et du Nord du pays (91 % des mi-grants en 1999) (Marques 2008 : 223).

    La migration se droule, par ailleurs, dans

    un contexte institutionnel profondment

    modifi par ladhsion du pays la CE, qui

    aboutira la libre circulation des personnes

    en 2002. Cet vnement concide avec le

    renforcement de la composante familiale

    et lmergence de la figure du travailleurdtach ainsi que la progressive multipli-

    cation des destinations pour les Portugais

    en Europe.

    1.5 Histoire de limmigrationportugaise en Suisse

    La premire prsence portugaise en Suisse

    dans la deuxime moiti du XXesicle est

    relativement limite quantitativement,mais trs significative Genve : il sagit

    principalement dtudiants et de membres

    de lintelligentsia qui cherchent se sous-

    traire dun rgime politique rpressif. Sils

    ne sont pas, formellement, des rfugis

    politiques, cest pourtant de leur rang que

    sortira un nombre non ngligeable de figu-

    res politiques de la priode suivant la d-mocratisation du pays aprs la Rvolution

    des illets. Une plaque commmore au-

    jourdhui le rle que Genve a jou dans

    cette phase :

    La Brasserie Landolt a abrit, avant la

    Rvolution des illets du 25 avril 1974, les

    runions des rfugis politiques portugais.

    25 ans aprs, ces Portugais expriment leurgratitude Genve.

    Il en va diffremment pour la migration de

    travail. La premire mention du Portugal

    comme possible pays de provenance de

    migrants en Suisse date des annes 1960.

    Les autorits suisses, qui avaient sign un

    accord de migration avec lItalie en 1958et avec lEspagne en 1961, ne sont en re-

    vanche pas disposes conclure un accord

    de migration avec le Portugal (Mahnig,

    2005 : 134), car elles souhaitent limiter les

    possibilits dimmigration pour les ressor-

    tissants dautres pays du Sud (le Portugal

    et la Turquie tant nommment indiqus).

    Les autorits craignent en effet que la

    main-duvre provenant de rgions dont

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    19/144

    19

    le mode de vie diffre fortement du ntre

    ne peut que difficilement shabituer

    nos conditions de travail et de vie. Lcart

    entre mode de vie, conceptions politiques,

    sociales et religieuses est en effet tropgrand 1(Cerutti 2005 : 133).

    Ce nest donc que vingt ans plus tard, dans

    les annes 1980, que les Portugais trouvent

    le chemin de la Suisse. Cette destination

    simpose comme alternative la France qui

    avait ferm ses frontires toute immigra-

    tion au milieu des annes 1970 (Baganha2003). La Suisse a sign avec le Portugal

    une convention administrative qui repre-

    nait dans les grandes lignes les termes des

    accords conclus avec lItalie et lEspagne

    et canalisait la main-duvre vers les em-

    plois saisonniers. Un service semi-priv de

    1 Circulaire du 16 mars 1964 du Dpartement fdral dejustice et police. Rapport de la commission charge de

    ltude du problme de la main-duvre trangre publipar lOFIAMT en 1964 (BIGA 1964 : 183).

    recrutement de la main-duvre portu-

    gaise travaillait dentente avec le Dpar-

    tement fdral de lconomie publique et

    le Dpartement fdral des affaires tran-

    gres.

    Au sortir de la rcession provoque par les

    deux chocs ptroliers des annes 1970, les

    besoins de main-duvre pour les emplois

    peu qualifis sont couverts en recourant

    de nouveaux pays de recrutement (Afonso

    2006). Limmigration en provenance du

    Portugal prend, en effet, un rapide essorentre 1986 et 1992. La moiti de limmigra-

    tion totale du Portugal des trente dernires

    annes, quelque 100 000 immigrants, a eu

    lieu entre 1989 et 1994 (Piguet 2005), puis

    dbute une phase de dclin au moment o

    la croissance conomique marque le pas.

    La migration saisonnire stale, quant

    elle, sur une priode plus longue.

    0

    50 000

    100 000

    150 000

    200 000

    200820031998199319881983

    Illustration 4 : Evolution des Portugais en Suisse (cumulatif)Source : RCE 1983-2008

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    20/144

    20

    Les annes 1990 constituent galement la

    priode durant laquelle la Suisse entame

    le processus qui aboutit la redfinition

    de sa politique migratoire sous limpulsion

    de la monte du phnomne de lasile etdu rapprochement avec lUE en vue de la

    constitution de lEspace conomique euro-

    pen (qui toutefois sera refuse en votation

    populaire en 1992). Avant dentamer les

    ngociations devant mener labolition du

    statut du saisonnier, la Suisse procde des

    amnagements, en rduisant le dlai pour

    lobtention dun permis C qui passe de dix cinq ans pour les ressortissants portugais

    en 1990, en analogie ce qui avait t ac-

    cord en 1989 aux Espagnols et en 1983

    aux Italiens (Mahnig et al. 2005 : 175).

    Depuis les annes 1990, les normes rela-

    tives limmigration portugaise sont celles

    qui ont t ngocies avec lUE. Les Por-

    tugais constituent probablement le groupe

    qui a le plus profit de lamlioration des

    conditions dimmigration faisant suite

    laccord sur la libre circulation des per-

    sonnes, qui a grandement facilit la conso-lidation de leur statut.

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    21/144

    21

    Pour en savoir plus

    Afonso, Alexandre (2006). Les mtamor-

    phoses de ltranger utile. Internationali-

    sation et politique d'immigration dans la

    Suisse du tournant nolibral. A Contrario.Revue Interdisciplinaire de Sciences So-

    ciales, 4 (1) : 99116.

    Almeida, Carlos et Antonio Barreto

    (1970). Capitalismo e Emigraao em Portu-

    gal. Lisboa : Prelo Editora.

    Baganha, Maria Ioannis (2003). Portu-guese Emigration After World War II, in

    Pinto, Costa Antonio (d.), Contemporary

    Portugal : Politics, Society and Culture.

    Boulder : Social Science Monographs,

    p. 139156.

    Mahnig, Hans et al. (d.) (2005). Histoire

    de la politique de migration, dasile et d'in-

    tgration en Suisse depuis 1948. Zurich :Seismo.

    Marques, Laranjo Jos Carlos (2008). Os

    Portugeueses na Suia. Migrantes Euro-

    peus. Lisboa : ICS Imprensa de Cincias

    Sociais.

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    22/144

    22

    2 Limmigration portugaise en

    Suisse : faits et chiffres

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    23/144

    23

    En bref

    Il y avait environ 196 000 Portugais

    en Suisse en 2008. Ce chiffre repr-

    sente 12 % de la population trangre

    rsidente permanente du pays. Limmi-gration portugaise constitue le troisime

    groupe tranger en termes de nombre,

    derrire les immigrations italienne et

    allemande.

    Le principal motif dimmigration des

    Portugais est le travail. Deux Portugais

    sur trois sont titulaires dun permis

    dtablissement, ce qui traduit une fortestabilisation de leur situation migratoire.

    Le nombre des Portugais ayant un

    permis B ou L a augment avec lentre

    en vigueur de laccord sur la libre cir-

    culation des personnes qui a facilit la

    migration de personnes issues des pays

    de lUE.

    Depuis une quinzaine dannes, le solde

    des mouvements migratoires est nga-tif. Bien que les nouveaux arrivants en

    Suisse soient nombreux, le nombre des

    Portugais qui, depuis 1996, quittent le

    pays est plus lev que celui des Portu-

    gais qui sy tablissent.

    Il sagit dune population jeune, avec

    surreprsentation des personnes ges

    de 20 59 ans ainsi que des moins de15 ans. Il y a peu de Portugais gs de

    plus de 60 ans en Suisse, car ils sont

    nombreux retourner au pays lap-

    proche de lge de la retraite.

    Ce groupe de migrants comprend

    galement une proportion de jeunes

    de moins de 15 ans suprieure

    la moyenne enregistre auprs de

    lensemble des trangers (23 % contre

    20 %). Les Portugais sont galement

    nettement plus nombreux que les

    membres dautres groupes immigrs avoir un ou plusieurs enfants de moins

    de 15 ans charge avec prs de 51 %

    contre 28% des ressortissants des autres

    pays de lUE et 19 % des Suisses.

    Reprsentant une proportion denviron

    4 % du nombre total de naturalisations

    en Suisse, la naturalisation des Portugais

    est peu frquente. Les femmes sont plusnombreuses que les hommes se faire

    naturaliser.

    Les cantons romands accueillent les plus

    fortes densits de population portu-

    gaise. La collectivit la plus importante

    se trouve dans le canton de Vaud avec

    environ 40 000 rsidents. Les cantons

    des Grisons et du Valais, avec leur forte

    activit touristique, comptent galementune collectivit importante.

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    24/144

    24

    La migration portugaise, relativement

    importante en Suisse, reste pourtant large-

    ment mconnue. Son statut est particulier

    puisquil se situe la charnire entre deux

    types de migrations : son histoire partage,

    certains gards, nombre de traits avecles flux dimmigration plus anciens, alors

    que, depuis 2002, elle se dveloppe dans

    un environnement politico-conomique

    rsolument nouveau, marqu par lentre

    en vigueur de laccord bilatral sur la libre

    circulation des ressortissants des pays de

    lUE. Pour une partie des Portugais, cette

    immigration est calque sur le modle delimmigration de travail typique de la phase

    des Gastarbeiter, notamment en raison de

    la forte rotation de sa main-duvre, des

    secteurs dinsertion professionnelle dans le

    tissu conomique de la Suisse, ainsi que de

    limportante propension au retour qui reste

    toujours dactualit. Ce flux prsente au-

    jourdhui une proportion leve de femmes

    (45 %) et de jeunes dge compris entre 0et 19 ans (13 %), tous deux indicateurs

    dun processus dinstallation dun courant

    migratoire. La dimension familiale a tou-

    jours caractris limmigration portugaise :

    en effet, nombre de saisonniers ont fait ve-

    nir les membres de leur famille en Suisse,

    en dpit de linterdiction du regroupement

    familial. Les femmes et enfants rsidaientalors dans le pays comme sans-papiers,

    mais parvenaient accder aux emplois

    non dclars ainsi qu lcole.

    2.1 Donnes dmo-graphiques : populationrsidente et flux migratoires

    A la fin 2008, la Suisse comptait quelque

    196 000 Portugais tablis de manire per-manente sur son territoire (ODM 2009a).

    Ce chiffre reprsente un peu moins de

    12 % de la population trangre rsidente

    permanente totale du pays et place limmi-

    gration portugaise au troisime rang des

    populations trangres les plus impor-

    tantes, derrire les Italiens (env. 290 000) et

    les Allemands (env. 235 000). Leur nombreest all en grandissant durant les dernires

    annes puisque entre 2007 et 2008, prs

    de 14 000 nouvelles arrives ont t enre-

    gistres ( savoir une augmentation de

    presque 8 % de la population portugaise) ;

    cela place les Portugais au deuxime rang

    des nouveaux flux migratoires, derrire les

    ressortissants allemands qui comptabili-

    saient plus de 30 000 nouveaux arrivants(soit une augmentation dun peu moins de

    16 % de leur population totale).

    Lmigration vers la Suisse reste ngligeable

    jusquaux annes 1980. Avant cette date,

    seuls des opposants fuyant le rgime dic-

    tatorial de Salazar avaient trouv refuge en

    Suisse. Aprs le deuxime choc ptrolier, la reprise conjoncturelle, les Portugais vien-

    nent remplacer la main-duvre italienne

    et espagnole en net recul (Monico 2009).

    (cf. chapitres 1.4 : Histoire de lmigration

    portugaise et 1.5 : Histoire de limmigra-

    tion portugaise en Suisse).

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    25/144

    25

    Les statistiques dmontrent en effet que la

    part de la migration portugaise en Suisse

    crot mesure que limmigration issue des

    autres pays du sud de lEurope, fournis-

    seurs traditionnels de main-duvre, di-

    minue. Les dimensions de cette collectivitont augment rapidement : alors quen

    1981, elle constituait peine plus de 1,5 %

    de la population trangre totale, la barre

    des 5 % a t dpasse en 1986 et celle

    des 10 % en 2003 (Illustration 5).

    Lvolution de la population portugaise est

    relativement linaire depuis le dbut des

    annes 1980. Elle augmente de manire

    continue jusquau milieu des annes 1990,

    puis entame une phase de stagnation entre

    1995 et 2002, priode qui correspond

    une svre crise du secteur de la construc-

    tion. Le flux migratoire reprend ds 2002,anne qui marque lentre en vigueur de

    laccord sur la libre circulation avec lUE et,

    en consquence, labolition du statut de

    saisonnier pour les Portugais. Limmigra-

    tion portugaise se caractrise, avant tout,

    par sa correspondance avec les diffrentes

    phases conjoncturelles de lconomie

    suisse et portugaise. L arrt du flux mi-

    0 %

    20 %

    40 %

    60 %

    80 %

    100 %

    Ocanie/autres paysAsieAmrique

    AfriqueAutres pays europensTurquie

    ex-YougoslavieAutres pays de l'UE-15/AELE-3

    EspagnePortugalItalieAllemagne

    0705030199979593918987858381

    Illustration 5 : Distribution de la population rsidente trangre selon la nationalit

    1981-2007Source : RCE 1981-2007

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    26/144

    26

    gratoire au milieu des annes 1990 peut

    notamment sexpliquer par une dgrada-

    tion de la situation sur le march du travail

    helvtique, alors que sa reprise au dbut du

    XXIesicle trouve en partie sa source dans

    la situation conomique difficile du Portu-

    gal durant cette priode (Illustration 6).

    Jusqu son abolition en 2002, le per-

    mis saisonnier a certainement reprsent

    la voie dentre la plus courante pour les

    migrants portugais. Il trouve aujourdhui

    une sorte dquivalence dans le permis L

    pour des ressortissants des pays membres

    de lUE. Cela permet de stablir de ma-

    nire temporaire en Suisse afin dy exercer

    une activit rmunre. Ce permis offre

    cependant certaines amliorations, notam-

    ment le droit au regroupement familial qui

    nexistait pas avec le statut de saisonnier.

    En 2007, un peu moins de 10 % des im-

    migrs portugais taient au bnfice de ce

    statut.

    La plus grande partie des Portugais deSuisse est, aujourdhui, cependant titulaire

    dun permis de sjour de longue dure. Si

    jusqu la fin des annes 1980, le permis B

    constituait lautorisation la plus courante,

    les titulaires de permis C sont aujourdhui

    largement majoritaires (66 % contre 24 %),

    signe clair de la stabilisation de la situation

    migratoire des Portugais.

    0

    50 000

    100 000

    150 000

    200 000

    Permis L > 12 mois

    Permis L < 12 mois

    Permis C

    Permis BSaisonniers

    0705030199979593918987858381

    Illustration 6 : Evolution de la population portugaise selon la catgorie de sjour depuis

    1981

    Source : RCE 1981-2007

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    27/144

    27

    Si la constante augmentation du flux

    migratoire des Portugais est une ralit, il

    est intressant de relever que, depuis une

    quinzaine dannes, le solde des mouve-ments migratoires est ngatif. En effet,

    bien que les nouveaux arrivants en Suisse

    soient nombreux, le nombre des Portugais

    qui, depuis 1996, quittent le pays est plus

    lev que celui des Portugais qui sy tablis-

    sent (Illustration 7).

    Cette constatation surprenante sex-plique par la nature du projet migratoire

    des Portugais, qui considrent souvent la

    Suisse comme un lieu de travail tempo-

    raire et prvoient gnralement de quitter

    le pays aprs quelques annes. Ce retour

    se concrtise souvent lapproche de

    lge de la retraite, un ge que de nom-

    breuses personnes arrives dans les an-

    nes 1980 ont aujourdhui atteint. Cette

    tendance sest sensiblement attnue

    avec la reprise de limmigration en 2002.

    (cf. chapitre 6.1 : Des comportements de

    retour en mutation)

    Parmi les Portugais rsidant en Suisse, ceux

    qui sont ns sur le sol helvtique sont une

    minorit. En 2007, moins de 20 % dentre

    eux taient dans cette situation. La pro-

    portion denfants ns en Suisse augmente

    cependant, elle a effectivement plus que

    doubl en vingt ans puisquen 1987, cetaux ntait que de 9 % (Illustration 8).

    Les personnes nes au Portugal et rsidant

    en Suisse depuis plus de cinq ans sont au-

    jourdhui largement majoritaires (plus de

    50 %), alors quen 1984 seuls 24 % des

    Portugais taient dans cette situation. Ces

    donnes relvent le caractre relativement

    rcent de limmigration portugaise et d-

    6 000

    4 000

    2 000

    0

    2 000

    4 000

    6 000

    8 000

    10 000

    12 000

    050403020100999897969594939291908988878685848382

    Illustration 7: Solde migratoire des Portugais 1982-2005

    Source : RCE 1981-2005

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    28/144

    28

    montrent que, bien que la majorit des

    Portugais conoivent leur projet migratoire

    de manire temporaire, leur dure de rsi-

    dence en Suisse est relativement longue.

    Si le nombre de personnes ayant une rsi-

    dence de plus de cinq ans na cess daug-

    menter entre le dbut des annes 1980 etle dbut des annes 2000, cette tendance a

    connu un renversement depuis 2002, suite

    notamment larrive de nouveaux mi-

    grants titulaires dun permis B ou L. Cette

    vague dimmigration est notamment lie

    lentre en vigueur de laccord sur la libre

    circulation qui facilite laccs la Suisse

    pour les candidats la migration issus des

    pays de lUE.

    2.2 Structure dge, genre ettat civil

    La population portugaise en Suisse se

    caractrise par une surreprsentation des

    personnes aux ges intermdiaires de la

    vie. En consquence, les Portugais, venus

    stablir en Suisse gnralement dans lebut dexercer une activit professionnelle,

    se retrouvent plus souvent que les Suisses

    dans la catgorie des actifs. Ils sont, par

    contre, nettement sous-reprsents chez

    les plus gs, ce qui sexplique notamment

    par les retours au pays lapproche de la

    retraite, ainsi que par le caractre relative-

    ment rcent de ce flux migratoire (Illustra-

    tion 9).

    N l'tranger (dure de rsidence : 04 ans)

    N l'tranger (dure de rsidence : 5 ans et +)

    N en Suisse

    0 %

    20 %

    40 %

    60 %

    80 %

    100 %

    200620042002200019981996199419921990198819861984

    Illustration 8: Rpartition de la population portugaise selon le lieu de naissance (en %)

    Source : RCE 1984-2007

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    29/144

    29

    Ce groupe comprend galement une pro-

    portion de jeunes de moins de 15 ans

    suprieure la moyenne enregistre au-prs de lensemble des trangers (23 %

    contre 20 %). 6 % des Portugais sont,

    en outre, gs de 15 19 ans. En cons-

    quence, le nombre dcoliers portugais

    (quelque 29 800 en lan 2000) continue

    de crotre. Les jeunes de moins de 15 ans

    constituent le 27 % des entrants portu-

    gais en 2000 ; cest la proportion la plusleve parmi tous les groupes immigrs.

    (cf.chapitre 3 : Formation des migrants et

    de leurs enfants)

    En 2007, les hommes taient majoritaires

    puisquil y avait environ 45 % de femmes ;

    celles-ci ne reprsentaient que 38 % de la

    population portugaise en 1980 et 42 %

    en 1990. Elles constituent, aujourdhui,

    le 60 % des nouveaux permis accords

    des Portugais. Il sagit du taux de femmes

    le plus lev sur lensemble des groupesnationaux immigrs (Wanner et al. 2002).

    Cette fminisation du flux migratoire por-

    tugais confre ce groupe un caractre qui

    le singularise par rapport tout autre type

    de flux de migration de travail. Il indique

    galement que le regroupement familial

    bat son plein et que ce groupe est et sera

    de plus en plus concern par la scolarisa-tion et linsertion des jeunes en Suisse. En

    effet, les nouveaux permis dlivrs aux res-

    sortissants portugais en raison du regrou-

    pement familial reprsentent la moiti des

    autorisations accordes au titre de limmi-

    gration primaire et secondaire au dbut

    des annes 2000.

    12 000 9000 6000 3000 0 3000 6000 9000 12 000

    femmeshommes

    04

    59

    1014

    1519

    2024

    2529

    3034

    3539

    4044

    4549

    50545559

    6064

    6569

    7074

    7579

    80+

    Illustration 9: Structure par ge de la population portugaise selon le sexe en 2007

    Source : RCE 2007

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    30/144

    30

    En ce qui concerne leur tat civil, un peu

    plus de deux Portugais sur trois sont maris(70 %). Ils sont plus rarement clibataires

    que les Suisses et les personnes originaires

    dautres pays UE. Le nombre de clibataires

    portugais tend cependant augmenter

    trs lgrement depuis 1993. A partir de

    1991, le taux de divorce (y c. sparations)

    tend, lui aussi, augmenter faiblement,

    mais reste bien au-dessous de celui desressortissants de lUE et des Suisses. Finale-

    ment la proportion de veufs/veuves est trs

    faible, infrieure 1 %, en raison du jeune

    ge des Portugais en Suisse et du grand

    nombre des retours des personnes retrai-

    tes (Illustration 10).

    Les Portugais vivent le plus couramment au

    sein dun mnage compos dun coupleavec enfant(s). Cette forme familiale pr-

    vaut chez toutes les collectivits trangres

    ainsi que parmi la population autochtone,

    mais se retrouve, ici, de manire un peu

    plus marque que pour les Suisses avec

    un pourcentage de 61 % pour les immi-

    grants et de 68 % pour ceux qui sont ns

    en Suisse. Les Portugais vivant au sein demnages monoparentaux sont, par contre,

    presque deux fois plus nombreux chez les

    jeunes issus de la deuxime gnration que

    chez les membres de la premire gnra-

    tion (Illustration 11). Il sagit cependant

    dune tendance qui est commune len-

    semble des groupes suisses et trangers.

    (cf. chapitre 5.1 : Famille et relations intra-

    familiales)

    0 %

    10 %

    20 %

    30 %

    40 %

    50 %

    60 %

    70 %

    80 %

    veuves

    divorces/separs

    maris

    clibataires

    PortugalUESuisse

    Illustration 10: Etat civil selon la nationalit (en %)

    Source : calculs SFM sur ESPA 2003-2007 (pooled data). Donnes non pondres.

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    31/144

    31

    Les Portugais sont galement nettement

    plus nombreux que les membres dautres

    groupes immigrs avoir un ou plusieursenfants de moins de 15 ans charge :

    ce taux se monte effectivement prs de

    51 % pour ceux-ci alors que les ressortis-

    sants des autres pays de lUE ne sont que

    28 % se trouver dans cette situation. Pour

    les Suisses, ce chiffre nest que de 19 %.

    0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80%

    Immigrants

    Ns en Suisse

    Collectif

    Mnage monoparental

    Couple avec enfant(s)

    Couple sans enfant

    Mnage individuel

    Illustration 11 : Rpartition de la population dorigine portugaise selon le type de m-

    nage en 2000 (en %)

    Source : Receisement fderal de la population 2000

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    32/144

    32

    2.3 Naturalisation

    Avec 1725 naturalisations au cours de lan-

    ne 2008 (ODM 2009b), les Portugais nefigurent quau dixime rang des groupes

    nationaux par nombre de naturalisations et

    ne reprsentent qu peine 4 % du nombre

    total des naturalisations au cours de cette

    anne.

    Les ressortissants portugais ne se font que

    trs rarement naturaliser. Dans une tudede 2002, Wanner et Piguet estiment que

    leur taux de naturalisation standardis est

    parmi les plus faibles de toutes les popula-

    tions immigres confondues : avec 0,5 %,

    ce taux se situe juste au-dessus de celui

    des Espagnols qui, contrairement aux Por-

    tugais, ne connaissaient pas de double na-

    tionalit avant 2003. Le nombre de natu-

    ralisations, qui avait nettement augment

    entre 2004 et 2006, connat depuis lors

    un tassement vident (Illustration 12). En

    2008, les naturaliss reprsentent le 0,9 %

    de la population portugaise de Suisse.

    Cette tendance est due la nature mme

    de limmigration portugaise en Suisse :

    oriente sur le retour, sa conception tem-

    poraire ne pousse pas lacquisition de la

    nationalit helvtique. Au cours des der-

    nires annes, on note que les femmes

    sont plus frquemment candidates lanaturalisation que les hommes : en 2007,

    plus de 57 % des Portugais ayant obtenu

    la nationalit suisse taient des femmes.

    Cette diffrence entre sexes pourrait tre

    due la plus forte propension des femmes

    conclure un mariage mixte en comparai-

    son avec leurs homologues masculins.

    0

    500

    1000

    1500

    2000

    2500

    0705030199979593918987858381

    Illustration 12: Evolution de la population portugaise naturalise par anne 1981-2008

    Source : RCE 1981-2008

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    33/144

    33

    2.4 Rpartition gogra-phique de la populationportugaise

    Les 195 000 Portugais de Suisse ne se

    distribuent pas de manire gale sur len-

    semble du territoire. Les hauts lieux de la

    prsence portugaise en Suisse sont les

    cantons de Vaud, de Genve et de Zurichsur un axe sud-ouest nord-est. Toutefois

    les cantons de Neuchtel, de Fribourg et

    du Valais situs sur laxe nord-ouest, sud-

    ouest connaissent des collectivits portu-

    gaises importantes. Globalement, environ

    deux tiers des Portugais habitent en Suisse

    romande (63 %).

    En chiffres absolus, Vaud est le canton danslequel lon trouve la collectivit portugaise

    la plus importante puisquil compte, lui

    seul, prs de 40 000 rsidents (20 %). Les

    cantons de Genve (31 000) et de Zurich

    (19 000) se caractrisent galement par un

    nombre lev de migrants de cette origine

    (Illustration 13).

    La concentration des Portugais se mani-

    feste par une proportion dpassant le 5 %

    de la population rsidente (toutes nationa-

    lits confondues) dans cinq des six cantons

    romands. La raison de cette polarisation

    de la rpartition de la prsence portugaise

    rside vraisemblablement dans la proximit

    linguistique entre le portugais et le fran-

    ais, susceptible de faciliter lintgration

    Maximum :

    39 379 (Vaud)

    Total : 182 324

    0 25km

    50

    Illustration 13: Nombre de Portugais par canton*

    Source : PETRA, RCE 2007

    * Fait avec Philcarto : http://perso.club-internet.fr/philgeo, Clmence Meray / Institut de gographie UNINE

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    34/144

    34

    des nouveaux arrivants, un facteur qui a pu

    jouer un rle non seulement dans lorienta-

    tion des migrants, mais aussi dans la poli-

    tique de recrutement des entreprises.

    Alors que limmigration est traditionnelle-

    ment perue comme tant majoritairement

    insre dans des contextes urbains, la mi-

    gration portugaise se singularise par une

    reprsentation consquente dans des can-

    tons tels que le Valais et les Grisons (Illus-

    tration 14). La prsence des Portugais dans

    ces cantons trouve son explication dans

    la forte implantation du secteur htelier,

    qui dpend toujours de la main-duvre

    portugaise, quils soient au bnfice dun

    permis dtablissement ou de courte dure.

    A lchelle des agglomrations, cest Ge-nve et ses environs qui constituent le

    bassin de population portugaise le plus

    tendu : quelque 35 000 Portugais y sont

    tablis de manire permanente. Leur rpar-

    tition gographique est principalement

    concentre sur la ville de Genve elle-

    mme ainsi que sur les communes de la

    proche couronne , notamment Vernier,

    Lancy, Meyrin, Onex et Carouge. Les com-

    * Nbr de cantonsde 8,9 % 20,6 %5* 5* de 20,7 % 32,3 %

    de 2,3 % 3,8 %5* de 6,4 % 8,8 %6*5* de 3,9 % 6,3 %

    0 25

    km

    50

    Illustration 14: Nombre de Portugais en proportion de la population trangre rsidente

    permanente*

    Source : PETRA, RCE (2007)

    * Fait avec Philcarto : http://perso.club-internet.fr/philgeo, Clmence Meray / Institut de gographie UNINE

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    35/144

    35

    0 2,5 5

    km

    Total : 34 300

    Maximum : 13 050(Genve)

    Minimum : 0(Signy-Avenex)

    3

    36

    36

    34

    9

    21

    8

    54 9

    32

    58

    26

    25

    17

    40

    30377

    6

    26

    101

    10

    49

    11

    22

    23

    25

    16

    24

    46

    14

    100

    19

    30

    29

    14

    19

    52

    50

    18

    17

    23

    9

    40

    8

    29

    19

    9

    41

    59

    875

    420

    1655

    2613

    1884

    254

    1151770

    415

    13050

    87

    4164

    1926417

    45

    1367

    94

    1

    18

    77

    90

    664

    196

    93

    302

    79

    171

    207

    Illustration 15: Agglomration de Genve. Nombre de Portugais par commune*

    Source : PETRA, RCE 2007

    * Fait avec Philcarto : http://perso.club-internet.fr/philgeo, Clmence Meray / Institut de gographie UNINE

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    36/144

    36

    munes priurbaines de Nyon et de Glandsitues dans le canton de Vaud possdent,

    elles aussi, une collectivit portugaise rela-

    tivement importante. Si les immigrs dori-

    gine portugaise sont frquemment issus

    dun milieu rural, dans lagglomration

    genevoise ils deviennent invitablement ur-

    bains (Illustration 15).

    La rgion lausannoise se situe au deuxime

    rang des agglomrations par nombre de

    rsidents portugais : plus de 2000 dentre

    eux sont effectivement installs dans

    lagglomration. La commune de Lausanne

    compte, elle seule, un peu moins de

    8000 Portugais. Comme pour Genve,les membres de ce groupe se concen-

    trent principalement dans les communes

    du centre de lagglomration : Renens,

    Ecublens, Morges ou Crissier qui possdent

    toutes des populations portugaises impor-

    tantes. Dautres communes suburbaines

    telles quEchallens, Etoy, Cully, Cossonay et

    Aubonne, moins proches du centre de Lau-sanne, comptent, elles aussi, un nombre

    relativement lev de Portugais (Illustration

    16).

    Si seules deux villes romandes figurent

    parmi les dix localits les plus peuples de

    Suisse,1six dentre elles apparaissent parmi

    1 Zurich, Ble, Genve, Lausanne, Berne, Winterthur, St-Gall,Lucerne, Bienne et Thun

    0 2,5 5

    km

    Total : 20 178

    Maximum : 7745

    (Lausanne)Minimum : 0

    (Poliez-le-Grand)

    27

    23

    52

    2

    7

    18

    2

    243

    2

    2

    227

    69

    284 349

    2062

    11

    8

    16

    1 3

    32

    133

    1318

    5

    135

    18

    183 135

    13

    61

    12 19

    14

    210 65

    51

    641

    14

    131

    4610

    115

    74

    518

    62

    78

    813 9

    1

    798

    6

    4

    250

    298

    132

    57

    964 655

    24321000

    134

    31806 110

    2927745

    Illustration 16 : Agglomration de Lausanne. Nombre de Portugais par commune*

    Source : PETRA, RCE 2007

    * Fait avec Philcarto : http://perso.club-internet.fr/philgeo, Clmence Meray / Institut de gographie UNINE

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    37/144

    37

    0 2,5 5

    km

    Maximum : 7683(Zurich)

    Total : 17 452

    Minimum : 0(Kyburg)

    2616

    8

    6

    25

    7

    16

    0

    6

    17

    47

    52

    36

    12

    70

    6

    46

    0

    21

    13

    25

    49

    1

    33

    2658

    34

    5

    58

    1

    75

    6

    51

    13

    3

    9

    16

    4

    18

    24

    11

    32

    50

    8

    45

    40

    35

    55

    13

    64

    88

    68

    57

    27

    2

    7

    24

    76

    5521

    18

    24

    57

    115

    81

    1

    1

    32

    13

    4

    24

    68

    42

    26

    66

    20

    1

    13

    1

    32

    131

    2

    23

    6

    3

    63

    5

    13

    36

    1

    12

    1

    107

    155

    83

    99

    102

    271

    150

    293

    348

    127

    107

    433

    612

    118

    111

    118

    182

    114

    133

    148

    96

    145

    241

    12991

    164

    750

    627

    188

    96

    176

    421121 153

    7683

    Illustration 17: Agglomration de Zurich. Nombre de Portugais par commune*

    Source : PETRA, RCE 2007

    * Fait avec Philcarto : http://perso.club-internet.fr/philgeo, Clmence Meray / Institut de gographie UNINE

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    38/144

    38

    les dix agglomrations o lon trouve le

    plus de Portugais.2 Zurich et ses environs

    se situent au troisime rang des agglom-

    rations par nombre de rsidents portugais :

    un peu plus de 17 000 Portugais y sonttablis de manire permanente. Il sagit du

    premier centre urbain de la rgion alma-

    nique figurer dans le classement des villes

    o lon trouve les collectivits portugaises

    les plus nombreuses.

    Dans lagglomration de Zurich, cest ga-

    lement au sein de la commune-centre quelon trouve, avec un peu moins de 8 000

    personnes, le plus grand nombre dhabi-

    tants originaires du Portugal. La rpartition

    gographique des Portugais au sein de la

    mtropole est moins nette que pour les

    autres localits traites dans cette tude,

    en dpit dune certaine tendance la

    2 Genve, Lausanne, Zurich, Fribourg, Neuchtel, Sion, VeveyMontreux, La Chaux-de-FondsLe Locle, Ble et Lucerne

    concentration dans les communes forte

    densit urbaine telles que Dietikon, Dben-

    dorf ou Kloten (Illustration 17).

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    39/144

    39

    Pour en savoir plus

    Monico, Reto (2009). Portugal, chap.

    4 : relations conomiques et immi-

    gration portugaise. Dictionnaire his-

    torique de la Suisse (DHS) : www.hls-dhs-dss.ch, version du 15 juillet 2009.

    ODM(2009a). Effectif de la population r-

    sidante permanente trangre par nationa-

    lit fin dcembre 2007 et 2008. Berne :

    www.bfm.admin.ch.

    ODM (2009b). Naturalisations pour lesvingt nationalits les plus nombreuses, an-

    ne 2008. Berne : www.bfm.admin.ch

    Wanner, Philippe et al. (2002). Familien

    und Migration. Beitrge zur Lage der Mi-

    grationsfamilien und Empfehlungen der

    Eidgenssischen Koordinationskommission

    fr Familienfragen. Bern : Eidgenssische

    Koordinationskommission fr Familienfra-gen (EKFF).

    Wanner, Philippe et Etienne Piguet

    (2002). La pratique de la naturalisation en

    Suisse : un aperu statistique. Population,

    57(5) : 913922.

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    40/144

    40

    3 Formation des migrants et de

    leurs enfants

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    41/144

    41

    En bref

    Les parents portugais prsentent un

    niveau de formation trs bas en compa-

    raison avec les autres groupes dimmi-

    grs en Suisse en raison du dveloppe-ment relativement rcent de la scolarit

    de base dans leur pays.

    Les enfants dorigine portugaise sont

    surreprsents dans les classes spciales

    au primaire, dans les filires exigences

    lmentaires au niveau secondaire I ainsi

    que dans les solutions transitoires

    lors du passage la scolarit postobliga-toire. La modeste performance scolaire

    des enfants portugais est un phno-

    mne observ dans dautres pays de

    destination.

    Cette situation est imputable trois

    groupes de facteurs : le bagage scolaire

    limit des parents portugais, d lhri-

    tage de la longue dictature, le nombre

    relativement important de jeunes nsau Portugal et scolariss seulement par-

    tiellement dans le pays dimmigration,

    ainsi que lorientation des familles vers

    le retour. Finalement, lintriorisation

    dune socit fortement hirarchise

    et peu permable, comme celle du

    pays dorigine au cours de la priode

    prcdant la dmocratisation peut,sans doute, jouer un rle en freinant

    les ambitions et les projets de mobilit

    sociale.

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    42/144

    42

    3.1 Le bagage scolaire desmigrants portugais

    Avec, selon lUnesco (2008), un taux dal-

    phabtisation de 94,9 % chez les adultes et

    de 99,7 % chez les jeunes en 2007, le sys-tme scolaire portugais montre son dyna-

    misme actuel ainsi que lhritage historique

    qui a longtemps frein son dveloppement.

    Au dbut du XXe sicle, le Portugal pos-

    sde un systme scolaire trs litiste, avec

    une formation tertiaire rserve un pour-

    centage limit de personnes et un tauxdanalphabtisme dpassant le 80 %. Les

    tentatives de moderniser le systme sont

    stoppes par la prise de pouvoir de Salazar

    en 1926. Les trois dcennies suivantes sont

    ainsi caractrises par une faible innova-

    tion ducative, un analphabtisme toujours

    lev et une absence quasi totale de forma-

    tion professionnelle. Ce nest quen 1960

    que le pays instaure linstruction publiquepour les enfants gs de six douze ans.

    La Rvolution des illets de 1974 marque

    le dbut du changement. La Constitution

    approuve deux ans plus tard entend radi-

    quer lanalphabtisme qui concerne 18 %

    de la population. La loi de 1986 procde

    la refonte du systme ducatif du pays :il comprend dsormais lducation pr-

    scolaire, scolaire et extrascolaire (activits

    dalphabtisation et dducation ainsi que

    linitiation et le perfectionnement profes-

    sionnel). Lenseignement de base, univer-

    sel, obligatoire et gratuit, comporte neuf

    annes de scolarit : laccomplissement

    intgral de la scolarit obligatoire de neuf

    ans na cependant t atteint quen 1996.

    Les migrs portugais qui arrivent en Suisse

    dans les annes 1980 et 1990 proviennent

    dun pays encore marqu par la politique

    scolaire de la dictature de Salazar et nont

    pas bnfici de la rforme du systme

    ducatif : ils prsentent en consquence unfaible niveau de formation scolaire. Selon

    une tude portant sur les parents dadoles-

    cents immigrs Genve et Zurich (Fibbi

    et Lerch, 2007), un adulte sur cinq na fr-

    quent lcole quau maximum quatre ans

    et, selon une tude portant sur les parents

    des lves du primaire en ville de Zurich

    (Eisner et al. 2008), trois adultes sur quatrenont pas dpass les huit annes de sco-

    larit. En consquence, le niveau de for-

    mation de la premire gnration dimmi-

    grs portugais est, en moyenne, infrieur

    aux rsultats obtenus par les membres des

    autres collectivits trangres rsidant en

    Suisse.

    Les statistiques fdrales de la populationactive montrent que 63 % des travailleurs

    portugais nont suivi que le cursus de

    lcole obligatoire (contre 4 % chez les

    Suisses), 22 % ont une formation profes-

    sionnelle (44 % chez les Suisses) et les ti-

    tulaires dun diplme dtudes suprieures

    dpassent peine le 2 % (26 % chez les

    Suisses) (Tableau 2).

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    43/144

    43

    3.2 Lacquisition des langueslocales

    Lacquisition de la langue locale de la part

    des migrants est un moyen important pour

    lintgration au sein de la socit dimmi-

    gration : la comptence linguistique est en

    passe de devenir un indicateur cl de lin-

    tgration. Ainsi, certaines tudes qui rel-vent les faibles connaissances en langue

    locale des Portugais jettent le doute sur le

    droulement du processus dintgration de

    la collectivit. Tel est le cas dune rcente

    enqute ralise dans la ville de Zurich qui

    rvle quenviron la moiti de la soixan-

    taine de parents portugais interrogs ne

    possdent que de faibles connaissances enallemand (Eisner et al. 2008).

    Au regard du faible niveau de formation

    des migrants portugais, ce rsultat nest

    gure surprenant. Au dbut des annes

    2000, le bilan des comptences en lan-

    gue locale sur la base dune autovalua-

    tion ralise par les intresss eux-mmes

    tait le suivant : 57 % des Portugais com-

    prennent et parlent bien lallemand, envi-

    ron 20 % dentre eux nont que de com-

    ptences rudimentaires et 2 % estiment

    que les connaissances de la langue locale

    ne leur sont pas ncessaires (Bartal 2003).

    Ce rapport linguistique ambivalent de

    certains parents portugais avec la langue

    locale est soulign par une autre constata-

    tion : seule une petite moiti des Portugaisinterviews sont convaincus que la langue

    que leurs enfants doivent le mieux matri-

    ser est lallemand plutt que le portugais

    (Bartal 2003). Ces attitudes sont, sans

    doute, le reflet dune migration encore

    relativement peu stabilise (nombreuses

    nouvelles entres) ainsi que de limpor-

    tance de lorientation vers le retour dansla migration portugaise (trois personnes

    sur quatre, selon Fibbi et Lerch 2007).

    (cf. chapitre 6.1 : Des comportements de

    retour en mutation)

    Le thme de lapprentissage de la langue

    locale est bien plus dbattu en Suisse al-

    manique quen Suisse romande : le recen-

    sement de 2000 montrait que la pntra-

    Origine Ecole obligatoire Secondaire II Formation tertiaire

    Hommes % % %

    Portugal 62,6 33,4 4,1

    UE 21,3 43,5 35,3

    Suisse 4,3 55,6 40,1

    Femmes

    Portugal 65,2 29,6 5,2

    UE 24,1 48,5 27,4

    Suisse 8,1 70,7 21,2

    Tableau 2 : Niveau de formation acheve la plus leve (en %)Note : actifs occups (15-62/65 ans), proportions calcules sans valeurs manquantes, donnes non pondres

    Source : calculs SFM sur ESPA 2003-2007 (pooled data)

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    44/144

    44

    tion de la langue locale dans le rpertoire

    linguistique familial tait plus nette en

    rgion francophone (44 %) que germano-

    phone (24 %) (Ldi et Werlen 2005), sans

    doute cause de la diglossie almaniqueet de la similarit du portugais avec le fran-

    ais.

    3.3 Insertion scolaire desjeunes issus de la migration

    Cest avec ces caractristiques socialeset familiales que les enfants de migrants

    portugais affrontent lcole en Suisse. Les

    traits distinctifs de leur insertion scolaire se-

    ront esquisss laide de trois indicateurs

    qui permettent de suivre le passage des

    jeunes travers leur cursus scolaire : la fr-

    quence dans les classes de lenseignement

    spcialis au niveau primaire, la section sui-

    vie au niveau secondaire I et, finalement,

    le type de filire entame au niveau pos-

    tobligatoire.

    Au niveau primaire, la diffrenciation la

    plus significative sopre entre le cursusstandard et les classes spciales. Globale-

    ment, les enfants portugais sont deux fois

    plus nombreux que leurs camarades suisses

    frquenter lenseignement spcialis pen-

    dant la scolarit primaire. Celui-ci se dcline

    en trois modalits diffrentes : a) les coles

    spciales accueillant des enfants avec un

    handicap mental ou physique, b) les courspour allophones destins aux enfants qui,

    rcemment arrivs en Suisse, ncessitent

    un soutien pour lapprentissage de la lan-

    gue locale, c) les classes spciales recevant

    les enfants prsentant des troubles de lap-

    prentissage et/ou du comportement.

    Lorigine des lves est dterminante pour

    la frquence des cours pour allophones, car

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    45/144

    45

    elle reflte limportance relative des nou-

    veaux arrivants. Alors que le pourcentage

    dlves issus des autres groupes trangers

    participant ce type de cours est de lordre

    de 1 %, les lves portugais sont prs de

    2 % suivre des cours pour allophones (Il-

    lustration 18).

    Dans les annes 1990, la prsence des

    enfants portugais dans les cours pour

    allophones tait, en large partie, due au

    regroupement familial faisant suite la sta-

    bilisation du statut des parents : ainsi, selon

    Doudin (1998), 92 % des lves portugais

    inscrits dans le systme de la formation

    obligatoire du canton de Vaud sont ns au

    Portugal et deux jeunes sur trois arrivent en

    cours de scolarit. Aujourdhui, la propor-

    tion denfants portugais ns au pays sest

    fortement rduite (un sur trois). Toutefois,

    la ncessit de linitiation la langue lo-

    cale demeure aussi pour les enfants ns en

    Suisse, comme lexplique un spcialiste de

    lintgration interrog par nos soins. Dans

    le cadre dun projet de cours de franaisdestins aux enfants en prscolarit en-

    trant au cycle initial dans lanne, il a t

    constat quaucun des enfants portugais

    ns en Suisse ne parlait le franais. Cela

    sexplique notamment par le fait que len-

    vironnement social des enfants en ge pr-

    scolaire est essentiellement familial : leur

    encadrement est assur par des parents,

    0 %

    2 %

    4 %

    6 %

    8 %

    10 %

    12 %

    Ecoles spcialesCours pour allophonesClasses spciales

    SuisseTotal trangerPortugal

    Illustration 18: Taux de placement dans lenseignement spcialis 2007-2008 (en %)

    Source : OFS, Statistique des lves et des tudiants

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    46/144

    46

    oncles, tantes, etc. en grande partie luso-

    phones.

    Finalement, laffectation des enfants aux

    classes spciales varie significativement se-

    lon lorigine. Si, pour lensemble des tran-

    gers, la proportion est encore plus leve,

    il nen demeure pas moins que les enfants

    portugais sont deux fois plus nombreux que

    les enfants suisses frquenter ces classes.

    Les parents portugais sont trs sensibles cette ralit et linterprtent comme le r-

    sultat dun comportement discriminatoire

    de lcole envers leurs enfants, comme le

    relve un responsable DIP Genve. Cer-

    tains dentre eux se sont mobiliss di-

    verses reprises, parfois avec lappui de leurs

    autorits consulaires, pour dnoncer cet

    tat de fait. Une tude rcente portant jus-

    tement sur les processus daffectation aux

    classes spciales dans divers cantons de la

    Suisse almanique dmontre que leur ana-

    lyse est tout fait plausible (Lanfranchi etJenny 2005), au point que dans son dernier

    rapport sur lintgration, lODM sen fait

    cho (ODM 2006). Le phnomne ainsi mis

    en lumire concerne toutefois lensemble

    des jeunes issus des migrations de travail et

    des flux rcents, et non pas spcifiquement

    les enfants portugais.

    Le deuxime indicateur permettant de

    dessiner le profil de linsertion scolaire des

    enfants portugais est celui de la section

    emprunte par les jeunes dans la deuxime

    partie de la scolarit obligatoire, le secon-

    daire I. Les statistiques de lOffice fdral

    de la statistique (OFS) regroupent la grande

    varit des filires du secondaire I en trois

    catgories : a) filires exigences tendues,

    0 %

    20 %

    40 %

    60 %

    80 %

    100 %

    Sans slectionExigences tenduesExigences lmentaires

    SuisseTotal trangerPortugal

    Illustration 19: Slection au degr secondaire I (8eanne) 2007-2008 (en %)

    Source : OFS, Statistique des lves et des tudiants

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    47/144

    47

    menant des formations dite longues ,de type acadmique, b) filires exigences

    lmentaires, menant des formations

    courtes et notamment la formation

    professionnelle et c) filires sans slection,

    o sont regroups les cursus non diffren-

    cis de la scolarit obligatoire en vigueur

    dans certains cantons (p. ex. en Valais).

    De part la fonction daiguillage du secon-daire I, la frquence dun ou de lautre type

    de filires est tout fait capitale pour les

    chances de qualification et dinsertion dans

    la vie active (Meyer 2003a).

    La moiti des enfants portugais frquen-

    tent les filires exigences lmentaires.

    Cette proportion est deux fois plus leve

    que celle de leurs camarades suisses (25 %),

    suprieure la moyenne de lensemble desenfants trangers (47 %) et comparable

    celle observe auprs des jeunes issus

    des migrations les plus rcentes (Turquie,

    Balkans; 52 %). Les jeunes portugais sont

    donc, logiquement, moins prsents dans

    les filires exigences tendues (39 %) en

    comparaison des autres trangers (48 %) et

    des Suisses (69 %) (Illustration 19).

    Le troisime indicateur permettant de des-

    siner le profil de linsertion scolaire des en-

    fants portugais est celui de la section em-

    prunte par les jeunes en premire anne

    postobligatoire. Les diffrences entre gar-

    ons et filles sont trs importantes.

    0 %

    20 %

    40 %

    60 %

    80 %

    100 %

    SuisseTotal trangerPortugal

    Maturit gymnasialeMaturit professionnelle

    Formation professionnelleEcole de culture gnrale

    FP lmentairePrapprentissageSolutions transitoires

    Illustration 20 : Distribution des jeunes hommes en 1reanne du degr secondaire II

    selon les filires de formation 2007-2008 (en %)

    Source : OFS, Statistique des lves et des tudiants

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    48/144

    48

    Les jeunes hommes portugais, comme lesjeunes suisses, sorientent massivement

    vers la formation professionnelle (63 %

    contre 68 %) ; ils sont, par contre, moins

    nombreux que leurs camarades senga-

    ger vers une maturit, quelle soit gym-

    nasiale ou professionnelle (11 % contre

    22 %). Finalement, une proportion trois

    fois plus leve de jeunes portugais que deSuisses (16 % contre 5 %) est oblige de se

    rabattre sur des solutions transitoires, afin

    de se donner plus de temps pour concr-

    tiser un projet professionnel. Le profil des

    jeunes portugais ressemble, globalement,

    celui des autres jeunes trangers (Illustra-

    tion 20).

    Les jeunes filles portugaises sont moinsnombreuses que les Suissesses sorien-

    ter vers la formation professionnelle (47 %

    contre 58 %). Mme si ce trait est observ

    dans lensemble des groupes immigrs, la

    sous-reprsentation des filles portugaises

    dans les filires de la formation profession-

    nelle est particulirement marque. Elles

    sont, par ailleurs, plus souvent reprsentesque les lves dautres nationalits dans les

    coles de culture gnrale (13 % contre

    6 % pour les Suissesses et les trangres).

    Elles se dirigent, galement, plus frquem-

    ment que leurs congnres masculins vers

    la maturit gymnasiale et professionnelle

    (16 %) sans pour autant atteindre le ni-

    veau des Suissesses (27 %). Elles sont, en

    revanche, deux fois plus nombreuses

    0 %

    20 %

    40 %

    60 %

    80 %

    100 %

    SuisseTotal trangerPortugal

    Maturit gymnasialeMaturit professionnelle

    Formation professionnelleEcole de culture gnrale

    FP lmentairePrapprentissageSolutions transitoires

    Illustration 21 : Distribution des jeunes femmes en 1re anne du degr secondaire II

    selon les filires de formation 2007-2008 (en %)

    Source : OFS, Statistique des lves et des tudiants

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    49/144

    49

    devoir reporter la recherche dune forma-

    tion (19 % contre 7 %). Dans le cas des

    filles galement, le profil des Portugaises

    est plus proche de celui de lensemble des

    trangers que des Suisses (Illustration 21).

    Dans son analyse longitudinale de la tran-

    sition de la scolarit obligatoire vers le

    secondaire suprieur et sur la base des

    donnes de suivi de la premire vole des

    lves tudis dans PISA en 2000, Meyer

    confirme la grande difficult des jeunes is-

    sus des migrations rcentes (Portugal, Tur-

    quie, Balkans) accder une formationcertifiante1 aprs avoir pass une anne

    dans des solutions transitoires : seuls 58 %

    de ces jeunes y parviennent contre 72 %

    des jeunes suisses (Meyer 2003a).

    Il est relever que 91 % des jeunes issus

    des nouvelles migrations entament une

    formation postobligatoire : ces jeunes re-

    connaissent et respectent ainsi la norme quirend socialement obligatoire une for-

    mation postobligatoire. Ils sont cependant

    dfavoriss dans ce parcours : ils sont, en

    effet, surreprsents dans les filires moins

    performantes de la scolarit obligatoire et

    leurs comptences sont infrieures celles

    de leurs congnres suisses. Ce profil les

    destinerait des formations profession-nelles de niveau lmentaire ou moyen.

    Or, paradoxalement, cest prcisment

    dans ce segment du systme de formation

    que les jeunes issus des nouvelles migra-

    tions sont les plus dsavantags (Meyer

    2003b).

    1 Par formation certifiante on entend une formation menant

    une qualification reconnue, tel un certificat dapprentissage,un diplme de culture gnrale ou une maturit.

    Deux ans aprs la fin de la scolarit obliga-

    toire en Suisse, 95 % de la cohorte totale

    est encore en formation, 5 % seulement

    est sortie du parcours scolaire. Les jeunes

    portugais ont cependant deux fois plus de

    risques que les autres de ne pas (encore)avoir pu commencer une formation posto-

    bligatoire. Les filles sont plus svrement

    touches que les garons. A la sortie dune

    forme scolaire de solution transitoire, les

    Portugais sont significativement moins

    nombreux que lensemble des trangers

    rejoindre une formation certifiante : 58 %

    contre 72 % (Meyer 2003a). Quatre ansaprs la sortie de lcole obligatoire, 10 %

    des effectifs dune vole ne suivent pas de

    formation et nont acquis aucun diplme ;

    le risque de se trouver dans cette situation

    est cependant double pour les enfants is-

    sues des migrations rcentes, dont les Por-

    tugais (Bertschy et al. 2007).

    Une analyse dapprofondissement desdonnes du Recensement 2000 permet

    didentifier les raisons de ces diffrences

    dans le niveau de formation en prenant en

    considration les jeunes ns en Suisse en

    1980. Lanalyse dmontre qu la condition

    dun niveau de formation gal des parents,

    le groupe dorigine portugaise est celui qui

    prsente le risque le plus lev de ne pasachever une formation postobligatoire,

    ainsi que la probabilit la plus leve de

    parvenir une formation tertiaire en com-

    paraison avec tous les autres groupes im-

    migrs et les Suisses (Mey et al. 2005). En

    dautres termes, les Portugais prsentent la

    plus forte polarisation entre mauvaises et

    bonnes performances scolaires. Comme

    pour tous les autres groupes, la naturali-

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    50/144

    50

    sation est associe avec des chances plus

    leves de se qualifier sur le plan scolaire

    (Fibbi et al. 2005).

    Globalement, linsertion scolaire des jeunesissus de la migration portugaise en Suisse

    prsente diverses zones dombre : en nette

    progression par rapport leurs parents, ils

    ne parviennent pas combler lcart avec

    leurs camarades suisses ainsi quavec la

    moyenne de lensemble des trangers.

    Cette question est tout fait centrale dans

    le processus dintgration, dans le dbatpublic autour des Portugais ainsi que dans

    le dbat lintrieur de la collectivit por-

    tugaise.

    En Suisse, comme dans dautres

    pays de destination ?

    On pourrait tout dabord se demander si

    la situation particulire mise en lumire est

    spcifique la Suisse. Puisque les Portugais

    ont migr vers diverses destinations, en

    Amrique du Nord et en Europe, dans la

    deuxime moiti du XXesicle, un bref tour

    dhorizon de la littrature concernant cer-

    tains pays de destination des migrs por-tugais permettra desquisser une rponse

    cette question.

    Commenons par le Canada, o rside

    une large collectivit de plus de 400 000

    Portugais : une rcente tude montre que

    les jeunes portugais prsentent un niveau

    de formation parmi les plus bas, en com-paraison avec les autres minorits (Nunes

    2008) et connaissent, Toronto, la propor-

    tion dchec la plus leve en formation

    postobligatoire : 43 % en 2005, un phno-

    mne qui touche en premier lieu les jeunes

    hommes. Les jeunes portugais sont ainsi

    exposs au risque de reproduire la position

    socio-conomique marginalise de leurs

    parents (Ornstein 2006).

  • 7/25/2019 Les Portugais en Suisse

    51/144

    51

    En France, les tudes concernant les Portu-

    gais remontent aux annes 1990, lorsque

    la deuxime gnration fait son apparition

    dans les coles secondaires et sur le march

    du travail. Les jeunes portugais se distin-

    guent par une scolarit courte. Peu dentreeux poursuivent leurs tudes au-del de

    dix-huit ans : 15 % des jeunes gs de 20-

    29 ans ns en France nont pas de diplme

    contre 9 % pour lensemble de la popula-

    tion du mme ge. Ils entrent, de ce fait,

    plus prcocement sur le march du travail.

    Ils nont cependant pas de difficults par-

    ticulires pour entrer dans la vie active etsont, comme leurs parents, majoritaire-

    ment ouvriers (Echardour 1996).

    En Allemagne, une tude rcente vise

    mesurer lintgration des populations dori-

    gine immigre sur la base dun microrecen-

    sement ; on y distingue quatre groupes

    de migrants selon leur provenance. Parmi

    ceux du Sud de lEurope, les Espagnols sontceux qui russissent le mieux, dpassant

    certains gards les autochtones, les Italiens

    se trouvent en position intermdiaire et les

    Portugais sont manifestement les derniers

    du groupe du point de vue de la formation.

    Ils rencontrent gal