LES PLAIES CHRONIQUES du sujet âgé - mobiqual.org · LES PLAIES CHRONIQUES du sujet âgé Plaies...

Click here to load reader

  • date post

    25-Aug-2018
  • Category

    Documents

  • view

    235
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of LES PLAIES CHRONIQUES du sujet âgé - mobiqual.org · LES PLAIES CHRONIQUES du sujet âgé Plaies...

  • LES PLAIES CHRONIQUES du sujet g

    Plaies chroniques

    Un outil MobiQual de formation/sensibilisation et daide la pratique, destin aux professionnels

    intervenant auprs des personnes ges

  • Objectifs

    1. Sensibiliser et former l'ensemble des professionnels la prvention et la prise en soin des plaies chroniques

    2. Redfinir le rle de chacun dans la prise en soins des plaies constitues, en tablissement et domicile

    2

    PrsentateurCommentaires de prsentationOBJECTIFS

    Les objectifs sont de sensibiliser et de former l'ensemble des professionnels la prvention des plaies chroniques et de redfinir le rle de chacun dans la prise en soins des plaies constitues, en tablissement et domicile.

  • Contexte

    Donnes pidmiologiques insuffisantes Prvention insuffisante, notamment des escarres Retards diagnostique et thrapeutique frquents Consquences multiples et graves

    Pour la personne Retentissement fonctionnel Douleur Altration de l'image de soi, etc.

    Pour la socit Augmentation de la charge et donc du cot des soins

    3

    PrsentateurCommentaires de prsentationCONTEXTE

    La prise en soin des plaies chroniques est un volet essentiel de la prise en charge de la personne ge devenue dpendante, et pourtant encore sous-estim. Les donnes pidmiologiques sont insuffisantes. La prvention, notamment de l'escarre, reste galement insuffisante par manque d'information et de formation, voire par ngligence de la part des mdecins et des soignants pris dans l'engrenage de la charge de travail et de la routine du soin. La prise en soins est souvent htrogne, marque par un frquent retard diagnostique et thrapeutique. Les consquences des plaies chroniques sont multiples et graves. Elles sont responsables d'une part, d'une diminution de la qualit de vie et de l'autonomie des personnes du fait de leur retentissement douloureux et fonctionnel, de leurs complications, de l'altration de l'image de soi (souffrance psychique), d'autre part d'une augmentation de la charge en soins et donc du cot des soins.

  • Mise en uvre

    Sous lgide de la SFGG Dans le cadre de la convention avec la CNSA 2014-2016

    Groupe de travail pluriprofessionnel, pluridisciplinaire

    Mdecins, IDE, ergothrapeute, pharmacien, cadres, etc. Partenaires institutionnels : CNAMTS, HAS Socits savantes : SFFPC, PERSE

    4

    PrsentateurCommentaires de prsentationMISE EN UVRELlaboration et la diffusion de cet outil du programme MobiQual se font sous lgide de la SFGG, dans le cadre dune convention passe avec la CNSA (Caisse nationale de solidarit pour lautonomie).

    Un groupe de travail a t constitu, coordonn par le Pr Nathalie Salles (CHU Bordeaux) et le Dr Yves Passadori (CH Mulhouse) afin dlaborer les contenus de la thmatique.Le groupe a travaill en partenariat avec la SFFPC (Socit franaise et francophone Plaies et Cicatrisation) et le groupe PERSE (Prvention, ducation, Recherche et Soins d'Escarres), la CNAMTS (programme Prado) et en cohrence avec les recommandations de la HAS (Haute autorit de sant).

  • Mise en uvre Le groupe de travail

    5

    Martine BARATEAU IDE rfrente en Plaies et Cicatrisations, CHU de Bordeaux Emmanuelle CANDAS - griatre, hpital Sainte Prine, AP-HP, Paris Anne de PEUFEILHOUX - mdecin conceptrice et rdactrice, MobiQual, SFGG Sbastien DOUTRELIGNE - responsable technique et coordonnateur, MobiQual, SFGG Solange EHRLER - mdecin en mdecine physique et radaptation fonctionnelle, CRF Clmenceau, Strasbourg Marie FLOCCIA - griatre, CHU de Bordeaux David FOULON - directeur des soins, groupe Korian Eric FOURNIOL - IDE libral, prsident de Rsiladom Isabelle FROMANTIN - IDE spcialiste des plaies tumorales, Institut Curie (Paris) Michel LEVEQUE - Professeur associ de mdecine gnrale, Facult de mdecine de Strasbourg Sylvie MEAUME - griatre et dermatologue, vice-prsidente de la SFFPC, hpital Rotschild, AP-HP (Paris) Jean MENNINGER - pharmacien, Hpital du Hasenrain, Mulhouse Fabrice NOUVEL - ergothrapeute, prsident de lAssociation Franaise des Ergothrapeutes en Griatrie, CHU de Nmes Yves PASSADORI - griatre, CH de Mulhouse, secrtaire gnral de la SFGG et de la SGE, prsident de lODPC de

    Griatrie Anne PHILIPPE IDE consultante Plaies et Cicatrisation, hpital Saint Antoine, AP-HP (Paris) Odile PITOT - IDE coordonnatrice, EHPAD, Pessac Odile RAMES - mdecin, CNAMTS, programme PRADO Florence ROLLOT TRAD oncogriatre, DISSPO, Institut Curie (Paris) Nathalie SALLES - PU-PH de griatrie, coordinatrice du groupe, CHU de Bordeaux

    PrsentateurCommentaires de prsentationGROUPE DE TRAVAIL

    Un groupe de travail a t constitu, coordonn par le Pr Nathalie Salles (CHU Bordeaux) et le Dr Yves Passadori (CH Mulhouse) afin dlaborer les contenus de la thmatique.

  • Mise en uvre Les partenaires

    SFFPC - Socit Franaise et Francophone des Plaies et Cicatrisations

    Groupe PERSE - Prvention, ducation, Recherche et Soins d'Escarres

    CNAMTS - Programme PRADO Anticipation des besoins du patient lis son retour

    domicile et fluidisation du parcours hpitalville

    Recommandations de la HAS Les plaies du pied chez les personnes diabtiques (2014) Les pansements (2011) La compression veineuse (2010) Lulcre de jambe prdominance veineuse (2006) Les escarres de l'adulte et du sujet g (2001) Etc.

    6

    PrsentateurCommentaires de prsentationLES PARTENAIRES

    Le groupe de travail a sollicit notamment :

    la SFFPC, Socit franaise et francophone des plaies et cicatrisation socit savante qui runit des professionnels de diffrentes spcialits et comptences autour dune problmatique commune : la plaie.le Groupe PERSE, Prvention, ducation, Recherche et Soins descarres - Une association, constitue de professionnels (soignants, mdecins, chercheurs, etc.),avec des missions de socit savante, pour des actions de terrain, notamment dans lobjectif damliorer la prvention et les soinset de dvelopper la formation.-Le groupe de travail s'appuie aussi sur :

    Les travaux de la CNAM et le programme PRADO - Lanc en 2010 par lAssurance Maladie, le programme PRADO a pour objectif danticiper les besoins du patient lis son retour domicile et fluidifier le parcours hpitalville

    Les recommandations existantes de la HAS :Prvenir les rehospitalisations d'un patient diabtique avec plaie du pied (2014)Les pansements Indications et utilisations recommandes (2011)La compression mdicale dans les affections veineuses chroniques (2010)Prise en charge de lulcre de jambe prdominance veineuse hors pansement (2006)Prvention et traitement des escarres de l'adulte et du sujet g (Confrence de Consensus 2001)

  • Organisation des contenus

    7

    Sur le portail www.mobiqual.org/portail

    Prsentation Fiches Diaporamas Cas concrets Vidos Outil dvaluation Ressources documentaires

    PrsentateurCommentaires de prsentationORGANISATION DES CONTENUS

    Les contenus sont accessibles sur le portail du programme MobiQual.Ils sorganisent en :Un onglet Prsentation qui permet de balayer les points cls de la thmatiqueDes fiches, des fiches pratiques pour aider les professionnels dans leur pratique quotodienne sur des questions cibles, et des fiches Ils le font, qui relatent des expriences localesDes diaporamas de formation, utilisables en ltat ou modifiables selon les besoinsDes vidos, comprenant des interviews et des squences pdagogiquesUn outil dvaluation, sous longlet EvaluerDes ressources documentaires

    http://www.mobiqual.org/portail

  • Organisation des contenus Prsentation

    Les types de plaies Plaies chroniques

    Escarre Ulcre de jambe Autres

    Les plaies du pied diabtique Les plaies tumorales Les moignons d'amputation

    Plaies aigues

    8

    PrsentateurCommentaires de prsentationLE CHAPITRE PRSENTATION

    Les types de plaies

    Ce chapitre dcrit les diffrents types de plaies abords dans la thmatique (dfinitions, mcanismes, etc.).

    Les plaies chroniques - Les plus frquentes sont les escarres autrement appeles ulcres de dcubitus ou ulcre de pression et les ulcres de jambes (dorigine veineuse, artrielle ou mixte). Sont galement prendre compte les autres types de plaies chroniques tels que les plaies du pied diabtique, les plaies tumorales, les moignons d'amputationLes plaies aigus (plaies traumatiques, plaies chirurgicales, etc.).

  • Organisation des contenus Prsentation

    Les complications des plaies Retentissement douloureux Retentissement fonctionnel Risque dinfection Diminution de la qualit de vie et de l'autonomie,

    altration de l'image de soi (souffrance psychique)

    9

    PrsentateurCommentaires de prsentationLE CHAPITRE PRSENTATION

    Les complications des plaies chroniques

    En dehors de l'augmentation de la charge en soins et donc du cot des soins, les consquences des plaies chroniques pour les personnes qui en sont porteuses sont multiples et graves.

    Retentissement douloureux, avec douleur lie la plaie elle-mme et douleur induite par les soins, qui doivent toutes deux tre prvenues et soulages Retentissement fonctionnel, avec diminution de la mobilit et de l'autonomieRisque dinfection, qui doit tre prvenu par l'application des rgles standards d'hygine lors de la rfection du pansement. Par ailleurs, il faut absolument lutter contre l'utilisation inadquate d'antiseptiques ou d'antibiotiques (locaux ou gnraux) qui expose au risque de slection de BMR (bactries multirsistantes)Diminution de la qualit de vie et de l'autonomie, altration de l'image de soi (souffrance psychique)

  • Organisation des contenus Prsentation

    La prvention Mesures de prvention communes tous les types de

    plaies Maintien d'un bon tat nutritionnel Vigilance vis--vis de l'tat cutan de la personne et alerte

    immdiate en cas de rougeur, de plaie, etc.

    10

    PrsentateurCommentaires de prsentationLE CHAPITRE PRSENTATION

    La Prvention

    La prvention associe des mesures communes tous les types de plaies et des mesures spcifiques en fonction du type de plaie.

    Les mesures communes comprennent :Le maintien dun bon tat nutritionnel. En effet, la dnutrition augmente le risque d'escarre et retarde la cicatrisation de toute plaie. Les contenus de la thmatique Nutrition du programme MobiQual viennent enrichir cet aspect. Une vigilance constante vis--vis de l'tat cutan de la personne et alerte immdiate en cas de rougeur, de plaie, etc.

  • Organisation des contenus Prsentation

    La prvention Prvention des escarres

    Mobilisation rgulire de la personne Positionnement adquat et choix de supports adapts

    11

    La survenue d'une escarre n'est jamais une fatalit et peut tre prvenue

    PrsentateurCommentaires de prsentationLE CHAPITRE PRSENTATION

    La prvention - Les mesures spcifiques en fonction du type de plaie

    Prvention des escarresLa survenue dune escarre nest jamais une fatalit et peut tre prvenue.En plus du maintien d'un bon tat nutritionnel, les piliers de la prvention de l'escarre sont la mobilisation rgulire de la personne, un positionnement adquat et le choix de supports adapts.Sans oublier quaucun support, aucune aide technique ne dispense de changements rguliers de position de la personne.

  • Organisation des contenus Prsentation

    La prvention Prvention des ulcres veineux

    12

    La compression veineuse des membres infrieurs = pilier de la prvention des ulcres de jambes d'origine veineuse, dans le respect de ses contre-indications

    PrsentateurCommentaires de prsentationLE CHAPITRE PRSENTATION

    La prvention - Les mesures spcifiques en fonction du type de plaie

    Prvention des ulcres veineuxLa compression veineuse (communment appele contention) des membres infrieurs est le pilier de la prvention des ulcres de jambes d'origine veineuse, dans le respect de ses contre-indications. Elle permet de lutter contre linsuffisance veineuse.Elle nest propose quaprs tablissement de lorigine de lulcre. Une contribution artrielle peut contre-indiquer le port dun dispositif de compression veineuse.

  • Organisation des contenus Prsentation

    La prvention Prvention des plaies du pied chez une personne diabtique

    quilibration du diabte Surveillance rgulire des pieds Soins de pdicurie adapts Port de chaussures adaptes

    13

    PrsentateurCommentaires de prsentationLE CHAPITRE PRSENTATION

    La prvention - Les mesures spcifiques en fonction du type de plaie

    Prvention des plaies du pied chez une personne diabtique

    La premire mesure de prvention est l'quilibration du diabte. Plus spcifiquement, la prvention des plaies du pied diabtique repose sur une surveillance rgulire des pieds, des soins de pdicurie adapts, et le port de chaussures adaptes en cas notamment de dformations du pied.

    http://www.securimed.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/Ciseaux-Dauphin.jpg

  • Organisation des contenus Prsentation

    La prise en soin = LOCALE + GLOBALE Prise en soin globale

    Maintien d'un bon tat nutritionnel Traitement de la cause de la plaie ds que possible

    Prise en soin locale Choix du pansement adquat Gestes techniques Respect des rgles dhygine Mise en dcharge

    14

    Tout soin de plaie saccompagne de mesures de prvention

    de la douleur induite

    PrsentateurCommentaires de prsentationLE CHAPITRE PRSENTATION

    La prise en soin

    La prise en soin d'une personne porteuse d'une plaie constitue est locale bien sr (soins de la plaie) et aussi globale, dans le sens o elle prend en compte la personne dans son entier et non seulement la plaie. Pour qu'une plaie cicatrise, il faut que le pansement soit correctement ralis, mais aussi que la personne soit dans un tat gnral qui permette la cicatrisation et que la cause de la plaie, si elle est connue, soit traite.

    Prise en soin globaleLa prise en soin de la personne porteuse d'une plaie est ncessairement globale. La seule prise en soin locale de la plaie est rarement suffisante pour obtenir une cicatrisation complte et durable.Les deux volets principaux de la prise en soin globale sont :Le maintien d'un bon tat nutritionnelLe traitement de la cause, ds que possible (traitement mdical et/ou chirurgical, rduction ou limination des facteurs de risque, compression veineuse, incontinence, etc.)

    Prise en soin localeLa prise en soin locale inclut toutes les actions locales convergeant vers un objectif de cicatrisation de la plaie.Le choix du pansement selon le stade de la plaie, le caractre plus ou moins exsudatif, ncrotique, fibrineux, malodorant, etc.Les gestes techniques nettoyage de la plaie, limination de la fibrose, dtersion des zones ncrotiques qui fait souvent peur aux IDE, etc.Les rgles d'hygine respect des rgles standard d'hygine, utilisation adquate des antibiotiques, des antiseptiques.La mise en dcharge des plaies, notamment des escarres (mobilisation, positionnement, supports) et des plaies du pied diabtique (chaussures adaptes)Tout soin de plaie saccompagne dune dmarche de prvention de la douleur induite

    http://www.google.fr/url?url=http://www.planetesante.ch/Mag-sante/Grossesse-Enfants/Le-vrai-et-le-faux-de-la-naissance-par-bistouri&rct=j&frm=1&q=&esrc=s&sa=U&ved=0CDQQwW4wD2oVChMIp-mGsdLnxwIVgb8aCh3CAA-F&usg=AFQjCNFpy-anGCb6LxnMLJs8GYgZngQnaA

  • Organisation des contenus Prsentation

    Les structures ressources Pluridisciplinarit Pluriprofessionnalit

    La codification En tablissement de sant En EMS domicile

    15

    De la codification, dpend la rmunration

    PrsentateurCommentaires de prsentationLE CHAPITRE PRSENTATION

    Structures ressourcesLa prise en soin et la prvention des plaies sont pluridisciplinaires et pluriprofessionnelles.Les intervenants potentiels sont multiples : les IDE, les aides-soignants, les AVS, les kinsithrapeutes, les ergothrapeutes, les ditticiens, les mdecins (mdecin gnraliste, mdecin coordonnateur, mdecin spcialiste), les chirurgiens, etc. Le rle de chacun est dcrit dans le chapitre.

    CodificationLa rmunration des actes de soins est soumise des codifications qui dterminent le montant de la rmunration, en tablissement de sant, en tablissement mdico-social et domicile. Ces codifications sont dtailles dans ce chapitre.

  • Organisation des contenus Fiches

    Fiches pratiques (1) Organisation

    Prise en charge en ville (programme Prado) Urgence Plaie !

    Fiche ARS Ile de France et SGGIF Soins de plaie

    Pansements : caractristiques ; choix selon le type de plaie Raliser le pansement : le matriel ncessaire ; trucs et astuces Faire un prlvement de plaie Moignon damputation

    16

    PrsentateurCommentaires de prsentationFICHES

    Deux types de fiches synthtiques pour vous aider au quotidien vous sont proposs :Desfiches pratiques pour aider les professionnels dans leur pratique quotidienneDes fiches Ils le font,prsentant des expriences pratiques menes dans des tablissements (protocoles, guides, etc.)

    Les fiches pratiques

    Elles sont organises en 6 chapitres :

    OrganisationUne fiche sur la prise en charge en ville (programme Prado de la CNAM)Urgence plaie !La fiche n7 du Guide labor par l'ARS le-de-France et la SGGIF (Socit de griatrie et grontologie dIle de France) sur les situations d'urgence en EHPAD a pour objectif de guider l'IDE et l'AS en cas de plaie traumatique et en l'absence de mdecin dans l'EHPAD.Soins de plaiesDes fiches pour aider les soignants choisir le pansement le plus adquat : une fiche descriptive des caractristiques des diffrents types de pansements et une fiche le choix du pansement selon la plaieDes fiches pour aider les soignants raliser le pansement : une fiche Boite outils du pansements sur le matriel ncessaireune fiche trucs et astuces en fonction de diverses situations (plaie de la tte, saignement, agressivit, dambulation, douche, etc.)

    Une fiche sur le prlvement de plaie en cas de suspicion dinfection

    Une fiche spcifique sur les soins adapts un moignon damputation, notamment si le port dune prothse est envisagPrventionBilansDouleur induite

  • Organisation des contenus Fiches

    Fiches pratiques (2) Prvention

    Compression veineuse (HAS) Positionnement au fauteuil Choix du matelas selon le risque descarre Chaussage

    Bilans Bilan dun pied diabtique valuation avant de traiter une plaie Trucs et astuces pour prendre une photo de plaie

    Douleur induite par les soins de plaie 17

    PrsentateurCommentaires de prsentationFICHES

    Les fiches pratiques (2)

    Prvention

    Fiche sur la compression veineuse - liens vers des fiches labores par la HAS sur les caractristiques des dispositifs de compression veineuse et leur bon usage

    Fiche sur le positionnement au fauteuil - Cette fiche prsente les rgles gnrales d'une installation correcte sur un fauteuil roulant de confort d'une personne incapable de se dplacer seule et ayant besoin d'un niveau de confort lev (prvention de la douleur, douleur, prvention du risque d'escarre, prvention du risque de chute, etc.).

    Fiche sur le choix du matelas selon le risque descarre ou le type descarre

    Fiche sur le chaussage cette fiche prsente divers lments pour aider les professionnels et les aidants conseiller la personne pour qu'elle soit correctement chausse, et pour aider le mdecin prescrire des chaussures thrapeutiques.

    BilansBilan dun pied diabtique La fiche dcrit les 4 tapes du bilan : recherche d'une neuropathie, recherche d'une AOMI, recherche de troubles orthopdiques, gradation du pied diabtique

    valuation avant de traiter une plaie - Cette fiche liste les bonnes questions se poser avant de traiter une plaie. L'objectif du soin est dcid en fonction de la plaie et du patient.

    Trucs et astuces pour prendre une photo de plaie utilisable et exploitable La photo est un outil essentiel pour le suivi de lvolution dune plaie

    Douleur induite par les soins de plaieCette fiche enrichit spcifiquement les outils prsents dans la thmatique douleur

  • Organisation des contenus Fiches

    Fiches Ils le font Guides

    Prescription dun pansement Choix des matelas Prise en charge des plaies

    Protocoles Protocole de prise en charge de la douleur induite

    Organisation Une IDE transversale lhpital St Antoine (Paris) (vido) Lassociation CICAREF dans un canton du Mdoc (vido)

    18

    PrsentateurCommentaires de prsentationFICHES

    Fiches Ils le font

    Les fiches "Ils le font" prsentant des expriences pratiques menes dans des tablissements (protocoles, guides, etc.) sont classes en plusieurs chapitres :

    GuidesPrescription dun pansement (rseau OSMOSE, Le Plessis-Robinson)Choix des matelas (groupe Plaies et cicatrisation du GH Ste Prine, Paris)Prise en charge des plaies (groupe Plaies et cicatrisation du GH Ste Prine, Paris)ProtocolesProtocole de prise en charge de la douleur induite (CHU Bordeaux)OrganisationIDE transversale (vido) - Cette fiche est dcline sous la forme dune vido. Anne Philippe, IDE transversale, consultante en plaies et cicatrisation, Hpital St Antoine (AP-HP) explique lors d'une interview l'intrt de cette fonction originale qu'est une IDE transversale dans la prise en soins de personnes atteintes d'une plaie chronique complexe. Elle intervient l'intrieur de l'hpital la demande d'IDE ou de mdecins, et en consultation externe, quand les personnes sont rentres leur domicile, pour aider les professionnels de sant de ville poursuivre les soins.Association CICAREF (vido) - L'association loi 1901 CICAREF a t cre en 2013 par Vronique SAEZ, IDE librale, et Lisa QUILICHINI, pharmacienne d'officine, pour apporter des conseils aux professionnels de sant dans la prise en charge des plaies chroniques en ville, dans un canton du Mdoc. Elles expliquent leurs motivations et le fonctionnement de cette association lors d'une interview.

    Chacun peut contribuer enrichir cette rubrique en proposant des expriences, des pratiques locales et qui marchent !

  • Organisation des contenus Diaporamas

    Escarres Dfinition Soins locaux Prvention Positionnement au fauteuil Escarre en soins palliatifs chelle de Braden Quizz

    Ulcres Ulcre de jambe Compression veineuse

    19

    PrsentateurCommentaires de prsentationDIAPORAMAS

    Ces diaporamas de formation sont rpartis en 5 chapitres :- Escarres, avec des diaporamas sur les gnralits, les soins locaux, les divers moyens de prvention et notamment le positionnement au fauteuil, l'escarre en soins palliatifs, l'valuation du risque, et un diaporama pour tester ses connaissances (quizz)- Ulcres, avec des diaporamas sur la dfinition et la prise en soins des ulcres et sur la compression veineuse

  • Organisation des contenus Diaporamas

    Autres plaies Plaies traumatiques

    Infection Plaie et infection Prvention -hygine

    Fin de vie Prise en soin dune personne porteuse dune plaie en

    situation de fin de vie

    20

    PrsentateurCommentaires de prsentationDIAPORAMAS

    - Autres plaies, o sont abordes les plaies traumatiques- Infection, o les diaporamas abordent la dfinition et la prise en soins d'une infection de plaie, ainsi que la prvention du risque infectieux par l'application des rgles d'hygine- Fin de vie, dans un diaporama abordant les spcificits de la prise en soin d'une personne ayant une plaie en situation de fin de vie

  • Organisation des contenus Cas concrets

    Quatre cas de personnes vivant leur domicile Le cas de Mr Roger S., diabtique et porteur dune plaie du pied Les cas de Mmes Denise H. et Batrice L., porteuses dun ulcre

    veineux Le cas de Mme Rgine S., porteuse dun ulcre veineux infect

    Quatre cas de personnes vivant en EHPAD Le cas de Mme Germaine U. porteuses de plaies infectes (ulcre,

    escarre) Le cas de Mme Yvette S., porteuse de plaies tumorales Le cas de Mme Edith F., porteuse dune plaie de radioncrose Le cas de Mme Christine C., ampute dune jambe au niveau du tibia

    21

    PrsentateurCommentaires de prsentationCAS CONCRETS

    Les 8 cas concrets prsentent chacun une situation de personnes vivant leur domicile ou en EHPAD, avec des questions et des pistes de rponses.

    Ces cas sont prsents spcifiquement dans la thmatique de lenvironnement concern (domicile ou tablissement) mais peuvent bien sr tre utiliss dans le cadre de formations dans les deux environnements, les problmatiques tant souvent communes.

  • Organisation des contenus Vidos

    Points de vue (1) Types de plaies

    Plaies traumatiques Escarre Plaie en fin de vie Plaie et infection

    Prvention Compression veineuse

    22

    PrsentateurCommentaires de prsentationVIDEOS

    Dans cette rubrique, vous sont proposs des vidos points de vue et des squences pdagogiques. Elles sont tlchargeables.

    Les points de vue sont des interviews d'acteurs de terrain, classes en trois chapitres :

    Types de plaies

    Plaies traumatiques - Sylvie Meaume, griatre et dermatologue l'Hpital Rotschild (AP-HP) nonce les circonstances de survenue, les facteurs de gravit , les premiers gestes, notamment arrter les saignements en urgence

    Escarres - Martine Barateau, IDE rfrente en Plaies et Cicatrisations au CHU de Bordeaux explique les mcanismes d'apparition d'une escarre (pression et cisaillement), les moyens de prvention (supports adapts, changements de position), les principes de base des soins de plaie en vue de la cicatrisation. Elle insiste notamment sur les peurs lies la dtersion d'une escarre et sur le caractre multidisciplinaire de la prise en charge

    Plaie en fin de vie - Isabelle Defouilloy, angiologue, service de griatrie du CHU d'Amiens Picardie, explique les spcificits des soins de plaie chez une personne en situation de fin de vie. Le choix de l'objectif des soins est notamment central, cicatrisation, stabilisation, prvention des complications, soulagement et confort de la personne

    Plaie et infection - Gatan GAVAZZI , griatre au CHU Grenoble, dfinit l'infection, les signes cliniques en faveur d'une infection (aspect de la plaie, retard de cicatrisation, etc.), la conduite tenir devant une suspicion d'infection, et notamment l'intrt et les modalits du prlvement bactriologique.

    PrventionCompression veineuse - Interview de Anne Philippe, IDE consultante Plaies et Cicatrisation l'Hpital St Antoine (AP-HP). Elle explique les principes et l'intrt de la compression veineuse en cas d'insuffisance veineuse dans le processus de cicatrisation d'une plaie.

  • Organisation des contenus Vidos

    Points de vue (2) Organisation

    quipe mobile (pas dintervention au domicile) Tlmdecine (interventions en EHPAD) IDE transversale (Hal St Antoine, Paris) Griatre transversale (hpital) Association Cicaref (en ville)

    23

    PrsentateurCommentaires de prsentationVIDEOS

    Dans cette rubrique, vous sont proposs des points de vue et des squences pdagogiques.

    Les points de vue sont des interviews d'acteurs de terrain, classes en trois chapitres :

    Types de plaies

    Plaies traumatiques - Sylvie Meaume, griatre et dermatologue l'Hpital Rotschild (AP-HP) nonce les circonstances de survenue, les facteurs de gravit , les premiers gestes, notamment arrter les saignements en urgence

    Escarres - Martine Barateau, IDE rfrente en Plaies et Cicatrisations au CHU de Bordeaux explique les mcanismes d'apparition d'une escarre (pression et cisaillement), les moyens de prvention (supports adapts, changements de position), les principes de base des soins de plaie en vue de la cicatrisation. Elle insiste notamment sur les peurs lies la dtersion d'une escarre et sur le caractre multidisciplinaire de la prise en charge

    Plaie en fin de vie - Isabelle Defouilloy, angiologue, service de griatrie du CHU d'Amiens Picardie, explique les spcificits des soins de plaie chez une personne en situation de fin de vie. Le choix de l'objectif des soins est notamment central, cicatrisation, stabilisation, prvention des complications, soulagement et confort de la personne

    Plaie et infection - Gatan GAVAZZI , griatre au CHU Grenoble, dfinit l'infection, les signes cliniques en faveur d'une infection (aspect de la plaie, retard de cicatrisation, etc.), la conduite tenir devant une suspicion d'infection, et notamment l'intrt et les modalits du prlvement bactriologique.

    PrventionCompression veineuse - Interview de Anne Philippe, IDE consultante Plaies et Cicatrisation l'Hpital St Antoine (AP-HP). Elle explique les principes et l'intrt de la compression veineuse en cas d'insuffisance veineuse dans le processus de cicatrisation d'une plaie.OrganisationEquipe mobile Intrt et le fonctionnement d'une quipe mobile Plaies et cicatrisation (CHU Bordeaux) (Martine Barateau, IDE)

    Tlmdecine - Intrt et le fonctionnement d'une consultation de tlmdecine en Gironde, pour la prise en soins des plaies chroniques en EHPAD (Pr Nathalie Salles et Martine Barateau, IDE)

    IDE transversale - Intervient l'intrieur de l'hpital la demande d'IDE ou de mdecins, et en consultation externe, quand les personnes sont rentres leur domicile, pour aider les professionnels de sant de ville poursuivre les soins (Anne Philippe)

    Griatre transversale Une griatre du Groupe hospitalier Sainte Prine Chardon-Lagache Rossini (AP-HP), en charge de faon transversale de la gestion des plaies en griatrie, la fois en consultation et dans les secteurs de soins (Emmanuelle Candas)

    Association Cicaref Une exprience originale. Interview de Vronique SAEZ, IDE librale et Lisa QUILICHINI, pharmacienne d'officine, qui ont cr l'association loi 1901 CICAREF, pour apporter des conseils aux professionnels de sant dans la prise en charge des plaies chroniques en ville, dans un canton du Mdoc. Elles expliquent leurs motivations et le fonctionnement de cette association.

  • Organisation des contenus Vidos

    Squences pdagogiques Prvention de lescarre Relation daide lors dun soin de plaie Enfiler une chaussette de compression

    24

    PrsentateurCommentaires de prsentationVIDEOS

    Des squences pdagogiques courtes ciblent diverses thmatiques et peuvent donc servir de base l'organisation d'une formation spcifique.

    Prvention de lescarre - Cette vido est une adaptation d'une vido ralise par l'quipe soignante du service de griatrie-3 Nord du CHU Bordeaux, et le groupe PERSE. Elle montre de faon trs pdagogique comment prvenir une escarre, en trois expriences ralises avec une pche, fruit dont la peau et la chair sont particulirement fragiles : (1) la pression, (2) supprimer la pression avec un coussin, (3) supprimer la pression avec un coussin et des changements de position

    Relation daide lors dun soin de plaie - Cette vido est une fiction montrant les principes du savoir-tre lors de la ralisation de soins de plaie et les comportements et mots viter ! Une premire partie montre "ce qu'il ne faut pas faire" puis la seconde partie, le "bon comportement".

    Enfiler une chaussette de compression - Mise en place d'une chaussette de compression chez une personne porteuse d'un pansement la jambe (vido ralise par Eric Fourniol, IDE, membre du groupe de travail)

  • Organisation des contenus valuer

    Sous-menu valuation du risque descarre chelle de Braden

    chelle d'valuation du risque d'escarre 6 items, valide, claire et simple d'utilisation

    Valide par la HAS Permet de cibler les actions de prvention mettre en uvre Voir aussi le diaporama daide lutilisation de lchelle de Braden

    (chapitre Escarres)

    25

    PrsentateurCommentaires de prsentationEVALUERSous longlet valuer, dans le sous-menu, valuation du risque descarre, est propose lchelle de Braden. Elle est accessible de faon transversale, quelle que soit la thmatique et lenvironnement.

    chelle d'valuation du risque d'escarre 6 items, valide, claire et simple d'utilisationValide par la HASElle permet de cibler les actions de prvention mettre en uvre

    Cette chelle fait galement lobjet dun diaporama (chapitre Escarres).

  • Organisation des contenus Ressources documentaires

    Lois et codes Actions des pouvoirs publics Guides et recommandations Rfrences douvrages Sites utiles

    26

    PrsentateurCommentaires de prsentationEVALUERSous longlet valuer, dans le sous-menu, valuation du risque descarre, est propose lchelle de Braden. Elle est accessible de faon transversale, quelle que soit la thmatique et lenvironnement.

    chelle d'valuation du risque d'escarre 6 items, valide, claire et simple d'utilisationValide par la HASElle permet de cibler les actions de prvention mettre en uvre

    Cette chelle fait galement lobjet dun diaporama (chapitre Escarres).

  • Conclusion

    Des outils pratiques vous aider dans la prvention et la prise en soin des plaies chroniques, dans le meilleur confort possible pour les personnes ges

    27

    Plaies chroniquesObjectifsContexteMise en uvreMise en uvreLe groupe de travailMise en uvreLes partenairesOrganisation des contenusOrganisation des contenusPrsentationOrganisation des contenusPrsentationOrganisation des contenusPrsentationOrganisation des contenusPrsentationOrganisation des contenusPrsentationOrganisation des contenusPrsentationOrganisation des contenusPrsentationOrganisation des contenusPrsentationOrganisation des contenusFichesOrganisation des contenusFichesOrganisation des contenusFichesOrganisation des contenusDiaporamasOrganisation des contenusDiaporamasOrganisation des contenusCas concretsOrganisation des contenusVidosOrganisation des contenusVidosOrganisation des contenusVidosOrganisation des contenusvaluerOrganisation des contenusRessources documentairesConclusion