les enfants exceptionnels

download les enfants exceptionnels

of 133

  • date post

    05-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    224
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of les enfants exceptionnels

  • Premier et deuxime cycles universitaires

    Collection Amphi Psychologie dirige par Annick Weil-Barais

    Enfants exceptionnels : prcocit intellectuelle,haut potentiel et talent

    Sous la coordination de Todd Lubart

    1, rue de Rome, 93561 Rosny-sous-Bois Cedex

  • Remerciements

    Nous remercions toutes les personnes qui ont contribu la ralisation decet ouvrage, et en particulier : Genevive Blaquire, Michle Carlier, BrunoFacon, Pierre-Yves Gilles, Dominique Hureaux, Michel Huteau, Anne-YvonneJacquet, Paulette Rozencwajg, Scania de Schonen et Annick Weil-Barais.Nousremercions galement le Fonds Inkermann, sous l'gide de la Fondation deFrance, pour son soutien aux recherches sur les enfants haut potentiel.

    Bral 2005ISBN 2 7495 0435 XToute reproduction mme partielle interditeDpt lgal : dcembre 2005

    dition : Christine SerinMise en page : Isabelle Veillon

    Prsentation des auteursMaud Besanon, Doctorante en psychologie lUniversit Ren Descartes

    - Paris V, Laboratoire Cognition et Comportement (CNRS)

    Valrie Camos, Professeur de psychologie du dveloppement lUniversitde Bourgogne, LEAD (CNRS)

    Xavier Caroff, Matre de Confrences en psychologie diffrentielle lUniversit Ren Descartes - Paris V, Laboratoire Cognition et Comportement(CNRS)

    Michle Emmanuelli, Matre de Confrences en psychologie clinique lUniversit Ren Descartes - Paris V, Laboratoire de psychologie clinique etde psychopathologie

    Jacques-Henri Guignard, Doctorant en psychologie lUniversit RenDescartes - Paris V, Laboratoire Cognition et Comportement (CNRS)

    Isabelle Jambaqu, Matre de Confrences en neuropsychologie lUniversitRen Descartes - Paris V, Laboratoire Cognition et Comportement (CNRS)

    Masha Jilinskaya, Doctorante en psychologie, lUniversit de Nantes

    Jacques Lautrey, Professeur mrite de psychologie diffrentielle lUniversit Ren Descartes - Paris V

    Laurent Lebihain, Psychologue clinicien, Centre de Ressources pour EnfantsSurdous en Difficult, Service Hospitalo-Universitaire de Psychiatrie delEnfant et de lAdolescent de Rennes, Centre Hospitalier Guillaume Regnier

    Raphalle Lpine, Docteur en psychologie, lUniversit de Bourgogne,LEAD (CNRS)

    Todd Lubart, Professeur de psychologie diffrentielle lUniversit RenDescartes - Paris V, , Laboratoire Cognition et Comportement (CNRS)

    Christophe Mouchiroud, Matre de Confrences en psychologie diffren-tielle lUniversit Ren Descartes - Paris V , Laboratoire Cognition etComportement (CNRS)

    Maria Pereira-Fradin, Matre de Confrences en psychologie diffrentielle lUniversit Ren Descartes - Paris V, Laboratoire Cognition etComportement (CNRS)

    Willy Peters, Docteur en psychologie, Psychologue coordinateur du Centerfor the Study of Giftedness lUniversit de Nijmegen Pays Bas

    Sylvie Tordjman, Professeur en Pdopsychiatrie, Centre de Ressources pourEnfants Surdous en Difficult, Chef du Service Hospitalo-Universitaire de

  • Avant-propos

    Depuis des sicles, les enfants hors normes , prsentant des capacitscognitives nettement suprieures la moyenne ont t remarqus.

    Les conceptions de lenfant exceptionnel ont volu au cours du temps(Vauthier, 1997, 2003). A lpoque grco-romaine, on considre quil sagit dunadulte en miniature ayant reu un don par intervention divine. Platon, parexemple, exprimait lide que lingalit tait naturelle, les dieux se mlaientdassigner telle ou telle qualit aux hommes, lintelligence tait un don, elle faisaitpartie du lot (Durazzo, 1997, p.22). Dans la priode mdivale, les dviationspar rapport la norme taient vues comme pathologiques et ventuellementassocies aux dmons. Au moyen ge, un tel enfant trouvait ventuellement saplace en consacrant son nergie une vie spirituelle dans lglise. la renais-sance, des enfants talentueux comme Michel Ange et Raphal, puis la prioderomantique, des musiciens de gnie comme Mozart et Schubert, ont captlattention et suscit lmerveillement du public. La priode romantique sestillustre par laccent mis sur la fragilit et le tourment de ces enfants excep-tionnels et contre-nature .

    De nos jours, ces diffrentes conceptions persistent diffrents degrs etctoient une conception de lenfant reprsent comme un tre en devenir dontle potentiel bio-psychologique se dveloppe en fonction de lenvironnementsocioculturel et ducatif. Au dbut du xxe sicle, dans ses travaux sur lintelli-gence, Alfred Binet, inventeur avec Thodore Simon dun des tests dintelligencele plus clbre, a port un intrt particulier aux diffrences individuelles obser-ves chez des enfants et ladaptation de ceux-ci dans le systme scolaire. Dansson livre de 1911 intitul Les ides modernes sur les enfants , il fait tat de sesobservations : Voici encore lcolier qui ne profite pas de lenseignement, pourune raison qui est vraiment paradoxale : il est trop intelligent . . . (p. 109). Ilserait dommage, ajoute-t-il, que lhumanit ne bnficie pas de ces individus lintelligence suprieure dont il fait lhypothse quils participeraient au progrs.

    Les travaux de Binet ont eu un certain succs outre-atlantique. Lewis Termana mis au point le Test dintelligence Stanford-Binet partir des travaux de Binetet Simon. Puis, il commena, en 1922, une vaste tude concernant 1800 enfantsprsentant des scores trs levs aux preuves intellectuelles, ralise enCalifornie. Ces participants ltude, actuellement dans le 3me ge, font toujourslobjet dinvestigation, avec des recherches longitudinales assures par les colla-borateurs de Terman. Cette tude a eu un impact important, conjointement dautres recherches - principalement anglo-saxonnes- portant sur ces enfantsqualifis de surdous . Les spcificits de cette population denfants et le dve-

    Psychiatrie de lEnfant et de lAdolescent de Rennes, Centre HospitalierGuillaume Regnier et Universit de Rennes 1

    Laurence Vaivre-Douret, Professeur de psychologie du dveloppement lUniversit Paris X et neuropsychologue clinicienne AP-HP Cochin (INSERMUnit 669)

    Pierre Vrignaud, Professeur de psychologie du dveloppement lUniversitde Nantes, Laboratoire de Psychologie - Education, Cognition, Dveloppement(LabECD)

    Catherine Weismann-Arcache, Matre de Confrences associ Universitde Reims, chercheur associ au Laboratoire de psychologie clinique et de psycho-pathologie (Universit Ren Descartes Paris V )

    Franck Zenasni, Docteur en psychologie, chercheur lInstitut GustaveRoussy

  • loppement de diffrents types de programmes ducatifs adapts leurs besoinsont commenc tre abords sur le plan psycho-ducatif.

    Les ides modernes de Binet taient, en France, en avance sur leur temps.En effet, il y a encore une trentaine dannes (dans les annes 1970), ces enfantsprsentant un haut potentiel cognitif taient peu connus : ils faisaient rarementlobjet de travaux scientifiques francophones ou dune prise en charge pdago-gique spcifique. Grce, en grande partie, aux actions dassociations de parentsdenfants surdous et de psychologues cliniciens, la ncessit de prendre enconsidration ces enfants a t reconnue. En 2005, le Ministre de lducationNationale, la suite des travaux dune commission (Delaubier, 2002) a reconnuofficiellement lexistence de cette population dlves et de leur besoins : Desamnagements appropris sont prvus au profit des lves intellectuellementprcoces ou manifestant des aptitudes particulires, afin de leur permettre dedvelopper pleinement leurs potentialits. La scolarit peut tre acclre enfonction du rythme dapprentissage de llve (Loi 2005-380 du 23-4-2005,JO du 24-4-2005, article 15 ter et article 17 bis du Code de lducation).

    Cet ouvrage a pour objectif de prsenter les grands axes des recherches inter-nationales sur les enfants haut potentiel. Louvrage est compos dune premirepartie centre sur les concepts, les dfinitions, les thories rcentes et la descrip-tion gnrale du haut potentiel . Dans la seconde partie, plusieurs thmessont approfondis : la question de lidentification des enfants exceptionnels,lapproche cognitive illustre par le phnomne du haut potentiel dans ledomaine des mathmatiques, lapproche neuropsychologique et socio-motion-nel, la comprhension de ces enfants au moyen dune approche clinique etpsychopathologique, ainsi que leur insertion dans le systme ducatif et lesproblmes qui en rsultent, telle que la sous-ralisation de leur potentiel et mmelchec scolaire.

    Les auteurs des chapitres de cet ouvrage sont des spcialistes, des ensei-gnants-chercheurs en psychologie et en psychiatrie qui prtent une attentionparticulire ces enfants hors normes depuis plusieurs annes dans leurs travaux.Leur objectif est de prsenter une synthse de la littrature scientifique destine un public divers dtudiants de psychologie et des sciences de lducation, depsychologues et de professionnels de lducation et de la sant, ainsi que deparents qui sinterrogent sur les diffrences individuelles chez lenfant, voire surleur propre enfant. Allant plus loin quune simple synthse, chaque chapitreessaie de soulever des questions importantes, de rvler les lacunes de nosconnaissances actuelles et douvrir sur des pistes de rflexion pour de futurstravaux.

    Bibliographie

    Binet, A. (1911). Les ides modernes sur les enfants. Paris : Flammarion.

    Delaubier, J.-P., (2002). La scolarisation des enfants intellectuellement prcoces.Rapport Monsieur le ministre de lducation nationale. http://www.educa-tion.gouv.fr

    Durazzo, F-M. (1997). Les reprsentations mythiques de lintelligence dansle dbat sur lenfant prcoce . In J-C Grubar, M. Duyme, S. Cte (Ed) : Laprcocit intellectuelle (2me Ed) (pp. 17-25). Lige : Mardaga.

    Vauthier, J. (1997). Les enfants prcoces : une tude historique. In J-CGrubar, M. Duyme, S. Cte (Ed) : La prcocit intellectuelle (2me Ed) (pp. 7-15). Lige : Mardaga.

    Vauthier, J. (2003). Les enfants prcoces : une perception diffrente suivantles sicles, Journal des Professionnels de lenfance, 25, 25-