L’analyse de l’activité

download L’analyse  de l’activité

of 20

  • date post

    24-Feb-2016
  • Category

    Documents

  • view

    28
  • download

    0

Embed Size (px)

description

TECFA Technologies pour la Formation et l’Apprentissage. L’analyse de l’activité. Ergonomie des interaction personnes-machines Cours du 6 octobre 2009. Mireille Bétrancourt & Laurence Gagnière - TECFA - FPSE. Plan de la séance. Présentation de 3 sites – projets - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of L’analyse de l’activité

Prsentation PowerPoint

Lanalyse de lactivitErgonomie des interaction personnes-machines Cours du 6 octobre 2009Mireille Btrancourt & Laurence Gagnire - TECFA - FPSE

TECFATechnologies pour la Formation et lApprentissage

1Objectif : prsenter la dmarche de conception : lanalyse des besoins appele ici plus largement analyse de lenvironnement et lanalyse de lactivit.Copie du tableau sur les phases de conception centre utilisateurs et les mthodes associes.Activit pralable : travail par petit groupe pdt 20 mn sur la question suivante. Vous allez concevoir un site Web pour les accros du cinma. Quelles sont loes ionformations que vous devez connatre avant de concevoir quoi que ce soit ? Comment allez-vous vous y prendre pour les connatre ?

Prochain cours Dmarche de CAD : passage du cahier des charge au proto.-> Parler des modles de base :--modle de charge cognitive, de capacit de mmoire de travail limite et ce qui en dcoule--modle de Schneidermann

Plan de la sancePrsentation de 3 sites projetsRappel sur les 3 dimensions de lusage dune interface personne-machineActivit de sensibilisation La posteLes modles danalyse de lactivitExercice sur le site FPSE

Prsentation collectiveA chaque sanceTrois groupes prsentent leur site en 5 minutes : La prochaine sance, groupes 4, 5 et 6Prsenter un problme dergonomie du siteQuels sont les objectifs du site ?3Utilisabilit,utilit, usagesLoutil permet-il de mener son activit plus efficacementquavant, ou de faon plus satisfaisante ?UtilitLoutil est-il facile utiliser ?UtilisabilitLoutil sintgre-t-il bien dans lactivit individuelleet sociale ?Usages

4Utilisabilit :Centre sur linteraction avec linterfacewEx : vous souhaitez enregistrer un film qui passe 1h30La facilit dutilisation est relative lenergie que vous voulez y consacrerCest la dimension que lon verra dans le cours.

Utilit :Centre sur la tche raliserTrs important puisque les efforts que lon peut mettre apprendre un nouveau systme dpend de son utilit pour lutilisateur ?Ex : daprs vous pourquoi un logiciel de prsentation a-t-il tant de succs ?

Usages, acceptabilitCentre sur les usages en contextePb auquel sont confrontes les innovation. Ex : pouvoir surfer sur internet depuis son frigo ?

Relation utilisabilit, utilit et acceptabilitTAM2, Venkatesh & Davis, 2000; McFarland & Hamilton, 2006(voir rfrences compltes dans les commentaires)Variables : systme individu organisation sociales Technology Acceptance Model (Davis, 1989)5Pourquoi tudier reprsentations et attitudes et pas simplement lutilisation effective ? Car la perception par lutilisateur de lutilisabilit va affecter sa perception de lutilit du systme, qui son tour va influencer lintention dusage et terme si le systme sera utilis ou non.Des variables internes au systme mais galement externes vont influencer ces perceptions, par exemple au niveau individuel la perception de sa comptence avec les ordinateurs (computer efficacy), et au niveau organisationnel, le support aux utilisateurs et lorganisation du travail.

Rfrences :Davis, F. D. (1989) Perceived usefulness, perceived ease of use, and user acceptance of information technology. MIS Quarterly, 13, 3, 319-340.McFarland, D. J., Hamilton, D. (2006). Adding contextual specificity to technology acceptance model. Computers in Human Behavior, 22 (3) May 2006, 427-447.Venkatesh, V., & Davis, F. D. (2000). A theoretical extension of the technology acceptance model: Four longitudinal field studies. Management Science, (46:2), 186-204.

Chercher une informationVous devez envoyer une lettre de 50g.Quel est le prix de laffranchissementEn France : http://www.laposte.fr/En Suisse : http://www.poste.ch/En Allemagne : http://www.deutschepost.de/ Lexemple de la conduite automobilevhiculeusagerenvironnement

tat mcaniqueDispositifs de navigationScurit

tat de vigilancePerception - cognitionFacteurs contextuels

ConfigurationAmnagementConditions contextuellesInterface

Lexemple de la conduite automobilevhiculeusagerenvironnementvhiculeusagerenvironnementvhiculeusagerenvironnementPhase danalyse : 2 dimensionsAttitudesAnalyse socio-cognitiveAnalyse procduraleobjectifsdmarcheProblmes rencontrs et potentielsQuelle est mon opinion, suis-je positif, ngatif, inquiet, enthousiaste ?Quest-ce que jen sais, quoi cela se rapporte-t-il, que puis-je en faire ?Quelle est mon activit actuelle, comment jutilise les systmes similaires et associs ?ReprsentationsUsages9Deux composantes .Analyse socio-cognitiveA chaque instant de la manipulation dun outil, que ce soit une chaise, un marteau ou un systme dinformation, et notamment ds le premier contact (prsentation commerciale du produit, dmonstration, etc.), lutilisateur se construit une reprsentation de la partie de loutil quil a explore, en fonction de ses reprsentations pralables (y compris les reprsentations de lenvironnement). Chaque action de lutilisateur est guide par la reprsentation instantane de loutil et participe cette mme reprsentation. Autrement dit, le jugement dutilit du produit, lutilisation dune fonction du systme, le choix dune zone observer, le clic sur un lien hypertexte, etc. sont la rsultante dune reprsentation du systme cet instant et vont sinscrire dans cette mme reprsentation.Analyse de lactivitCe que fait rellement

Analyse socio-cognitive : OutilsActivitRles sociauxAttitudesObservations sur terrainEntretiens non-directifs ou semi-directifsAnalyse ethnographiquePratiquesFocus groupsQuestionnairesComparatif systmes existants10Rles sociaux et attitudesMthodo de psy sociale, de sociologie, voire dethnographie

Voir document affrent sur mthode -> jeux de rle, etc.Par exemple : vous voulez proposer un nouveau systme de messagerie qui contient aussi des fonctionnalits dorganisation de fichiers.1) Vous comparer les outils de messageries existants, en faisant une analyse de leurs avantages et inconvnients.2) vous allez observer sur le terrain lactivit des utilisateurs cible : vous pouvez soit observer qulquun dans son activit sur une des applications similaires, pour analyser ce quil aime et ce quil naime pas, ce quil aimerait avoir en plus. Mthode dobservation, evc eventuellement verbalisations.3) Vous avez des hyypothses sur les fonctionalits mettre et celle ajouter pour que votre produit sorte du lot : vous les mettez en pture dans un focus group. Analyse activit : mthodesLe pourquoi - comment ?Incidents critiquesStory tellingEntretiensObservationInformation la demandeClassificationLibre ou armeAuto-confrontation et allo-confrontation Analyse de traces11Modles danalyse de lactivitPerspective cognitivisteRsolution de problmesActivitation de rglesActivits automatisesConnaissancesgnralesspcifiquesRaisonnementspistmiquespragmatiquesSuites dactionsEvaluationRasmussen, 1986InformationsReprsentationsmatrielles et symboliques13Schma inspir du modle de Rasmussen (1986)Exemple : situation de conduite:automatismes : conduite en situation normaleSurvient la neige -> rgles entendues de type ralentissement, conduite soupleLe moteur senflamme : rsol de pb

-> utilis pour lanalyse de lactivit expert, our la concpetion de systmes critiques

Rasmussen, J. (1986). Information processing and human-machine interaction: An approach to cognitive engineering. Amsterdam, The NetherlandsThorie de lactivit (1)outilobjetsujetmdiationcommunautrglesdivision dutravailLeontiev, 1981Engestrm, 1987rsultat14The relationship between human agent and objects of environment is mediated by cultural means, tools and signs.Lobjet : lobjet sur lequel porte lactivit du sujet (plan, draft) ou une ide gnrale.Loutil peut tre un outil physique ou psychologique : par exemple le langage est un des outils fondamentaux. Les outils sont construits socialement.

Ref : Leontiev, A.N. (1981). The problem of activity in psychology. In J.V. Wertsch (Ed.), The concept of activity in Soviet psychology. Armonk, NY: Sharpe.Engestrm, Y. (1987). Learning by expanding: An activity-theoretical approach to developmental research. Helsinki, Finland: Orienta-Konsultit Oy

Approche ethnographique de lactivitObservation de lactivit dans son contexteMulti-mthodes pour dgager les rgles tacitesSintresse lexprience subjective du sujetculture15Mthode ethno de plus en plus utilise en ergo.Part de plusieurs thories (tho de lactivit de Vygotsky, socio-lng de Labov, analyse contectuelle de Goffman entre autres) qui toutes ont deux caractritiques :- se focalisent sur le comportement de lindividu en contexte et voit le comportement comme un moyen de communication- ont pour postulat que la structure des interactions humaines est bas sur des rgles tacites dont les individus nont pas conscience.

Do technique multimthode base sur lobservation de lactivit en contexte, et sur entretien en terme dexprience interne, cd linterprtation du sujet.Ainsi, entretien ethno sera toujours dans un plus large contexte que celui du futur outil.Par exemple, si vous voulez faire une nouvelle appli de messagerie lectronique, vous allez non seulement observer une personne qui utilise (rellement) sa messagerie actuelle mais largir votre observation toute son activit de communication, ce qui implique de suivre la personne durant toute la dure de sa journe de travail. Ceci permettra de situer loutil email par rapport aux autres outils (tlphone, chat, courrier).Techniques dentretienMthode story tellingRacontez-moi comment vous vous y tes pris la dernire fois que vous avez recherch une information sur les cours ou une information administrative la FPSE.

Relances :-> quoi, quand, pourquoi / comment ?-> critres de recherche-> obstacles rencontrsAnalyse de lactivitTest utilisateurs Analyse du systmeContenu, organisation, fonctionnalits, outils daidePb dutilisabilit suppossScnario dutilisationContexte global dutilisationUn ou plusieurs exemplesde tches authentiques