Guide Ingenierie de Projets

download Guide Ingenierie de Projets

of 36

  • date post

    05-Apr-2018
  • Category

    Documents

  • view

    216
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of Guide Ingenierie de Projets

  • 7/31/2019 Guide Ingenierie de Projets

    1/36

    AASSOCIATIONSSOCIATION MMAROCAINEAROCAINEDEDE SSOLIDARITOLIDARITETETDEDE DDVELOPPEMENTVELOPPEMENTAMSEDAMSED

    GGUIDEUIDEPRATIQUEPRATIQUEDDINFORMATIONINFORMATIONDESDESASSOCIARIONSASSOCIARIONS

  • 7/31/2019 Guide Ingenierie de Projets

    2/36

    Guide dinformation pour les associations / Ingnierie de projet

    I Approche participative / pralable

    I/Introduction

    Ne du souci de mieux adapter les pratiques et les dmarches du dveloppementcommunautaire et de soumettre ce dernier aussi au contrle des populations concernes, lapprocheparticipative a ralis, ces dernires annes, dimportants progrs en matire didentification et degestion des activits, et ce pour initier un dveloppement durable.

    Parmi les acquis, il faut noter une meilleure description des tches des agents dedveloppement tous les niveaux, une meilleure organisation du travail, une formation continue plusapprofondie et surtout un constat plus systmatique et plus pouss avec la population.

    En effet, depuis son amorce dans les annes 70, lapproche participative conue pratiquementcomme un ensemble de techniques et doutils qui visent la responsabilisation et la conscientisation des

    populations, a t largement sollicite pour enclencher un processus dauto- dveloppement.Aujourdhui, les mthodes participatives reoivent un cho favorable de la part des acteurs locaux etsont appliques des champs et domaines divers et varis (du rural lurbain, sant, environnement,ducation, agriculture, scolarisation et alphabtisation.).

    Elles sont aussi de plus en plus prconises, promues et mme exiges dans certains cas.Elles suscitent actuellement un intrt grandissant de la part des associations et dautres acteurs qui yvoient un levier dterminant pour le renforcement de la dmocratie, la dcentralisation et la bonnegouvernance aux chelles locale et nationale.

    Lapproche participative est organise par lide que les personnes et les groupes possdent

    des capacits pour effectuer les transformations ncessaires pour assurer leur accs aux ressources,voire mme les CONTROLER. Cest donc une dmarche visant soutenir les communauts dans laperspective dacquisition dun POUVOIR sur leurs destines. En consquence, lutilisation de mthodesparticipatives joue un rle danimation sociale, de concertation, de coordination et de formation, desensibilisation, de mobilisation, de prise de conscience de responsabilisation et enfin deconscientisation.

    Toutes les mthodes participatives insistent sur la participation des populations non seulementdans la prise de dcision aussi dans le processus de prparation de la prise dcision. Le termeparticipation est donc la cl de russite de toute dmarche de dveloppement participatif.

    Que veut dire le mot participation ?

    La participation peut tre dfinie comme un processus social qui consiste restituer lapopulation le pouvoir dinitiative et de dcision dans la dfinition et la mise en uvre des actions etprogrammes qui concernent son propre avenir. Cela signifie que les intervenants extrieursreconnaissent les reprsentants de cette population comme des acteurs de mobilisation de changementsocial ou comme des partenaires part entire et non comme les cibles ou les moyens de mettre enuvre des dcisions prises sans eux.

    Il ny a donc de participation que si sinstaure une relation de partenariat, des rapportscontractuels, entre la population, concerne par un projet ou un programme, et les autres intervenants. Ilfaut que cette relation soit base sur le respect mutuel de lidentit de chacun, lchange, la valorisation

    AMSED / DF2

  • 7/31/2019 Guide Ingenierie de Projets

    3/36

    Guide dinformation pour les associations / Ingnierie de projet

    du savoir et savoir faire et la participation. Cela suppose donc que tout programme ou projet doitsappuyer sur un diagnostic concert et que ses orientations prennent en compte les aspirations, lesobjectifs et les contraintes des diffrentes parties.

    IMPORTANT

    Attention ; parfois les mthodes participatives peuvent parfois tre discrdites parlusage abusif ; mcanique ; manipulateur ; fantaisiste ; factuel ; mercantile

    Ceci nous amne poser la question sur les diffrentes formes de participation. Dans lapratique plusieurs niveaux peuvent se prsenter, mais parfois il devient difficile faire la distinction entreles diffrentes formes de participation adoptes. Dans ce manuel nous prsentons les quatre formes quisont les plus rpandues dans la pratique.

    Quels sont ces niveaux de la participation ?

    1/La participation passive : Il sagit dun niveau o les populations sont simplement desbnficiaires. Par exemple, le cas des programmes daide alimentaire, o les populations consommentce quils reoivent. Certains considrent quil sagit l dune forme de participation, mais ce type departicipation est trs rudimentaire.

    2/La participation physique : Les populations sont considres comme un moyen ouinstrument. Elles contribuent la mise en uvre dune action quils nont ni dcid ni planifi. Parexemple, le cas de travaux dinfrastructure o la population contribue par un apport en main duvre ouapport en matriaux pour la construction dun puits ou dune cole.

    3/La participation consultative : Lopportunit est donne aux populations pour se prononcer

    sur les diffrents problmes quils vivent dans leurs localits. Dans ce niveau de participation, lespopulations sont considres comme source dinformations. Les besoins identifis vont tre analyss,traits par dautres pour en tirer le contenu dun projet, dun programme daction ou dun plan.

    4/La participation dcisionnelle. Difficile atteindre lheure actuelle. En effet, il sagit de laparticipation dans une perspective trs large. Cest la population qui identifie, analyse, dcide, planifie,excute et value son projet. Cela ne veut pas dire quil faut exclure lappui extrieur, complmentsouvent indispensable.

    Les praticiens du dveloppement participatif doivent tre trs attentifs concernant leur travailavec les populations. La participation est un processus, voire mme un concept philosophique. Dans ce

    sens il est important de noter que :La participation ne consiste pas transfrer la population des tches et des chargesmatrielles et financires qui dcoulent de dcisions prises en dehors delle. Mais plutt changer, partager et valoriser leur savoir et savoir faire. Cest partir de leur vcu pourprovoquer le changement ;

    La participation ne consiste pas non plus rechercher laccord ou ladhsion de lapopulation des projets ou programmes labors de faon unilatrale par des intervenantsextrieurs ;

    La participation nest pas rserve seulement aux zones les plus difficiles et aussi aux

    seules catgories sociales les plus dmunies.

    AMSED / DF3

  • 7/31/2019 Guide Ingenierie de Projets

    4/36

    Guide dinformation pour les associations / Ingnierie de projet

    La participation est-elle une garantie de succs pour les projets de dveloppement ?

    Extraits dun texte issu de la confrence sur la participation communautaire pour undveloppement durable , organise au Caire, en septembre 1994, par plusieurs organisationsinternationales. Cette confrence a regroup des techniciens de diffrents pays arabes qui travaillentdans le domaine du dveloppement. Lune des conclusions de la confrence a t que les projets dedveloppement ont plus de chance russir sil y a une participation efficace de la population. Voilaquelques constats :

    Les projets ont plus de chances de russir sils rpondent aux besoins prioritaires despopulations ;

    La participation communautaire doit continuer pendant toute la vie du projet. Elle permetdassurer une continuit dans le soutien apport par la communaut pour le projet. Ceci estvrai surtout quant il sagit des projets qui demandent un entretien continu ;Pour un bon fonctionnement de la participation de la population aux projets, il est

    indispensable que les agents de dveloppement aient des comptences particulires ;Il existe souvent des conflits entre les populations et les agents de dveloppement parceque leurs points de vue respectifs diffrent sur les problmes et les solutions ;Il est important quau dpart les agents de dveloppement acquirent une comprhensionapprofondie de la communaut dans laquelle ils ont lintention de travailler ;Il est essentiel quau sein de chaque communaut il y ait des leaders qui soient la foismotivs et respects par la population ;Il est important que les projets prennent en compte les conditions, les valeurs et lespratiques existantes au lieu de les ignorer.

    AMSED / DF4

  • 7/31/2019 Guide Ingenierie de Projets

    5/36

    Guide dinformation pour les associations / Ingnierie de projet

    Quels sont les points forts et limites de lapproche participative ?

    Il est normal que toute approche lors de son application sur le terrain montre des poins forts etdes limites. Le tableau, ci-dessous, rapporte les principaux points forts et les principales limites de

    lapproche participative :

    Principaux points forts des approchesparticipatives

    Principales limites et contraintes des approchesparticipatives

    Elles favorisent la conscientisation de tous lesacteurs concerns par une opration ;

    Elles constituent un facteur de prennisationdes actions ;

    Elles favorisent les savoir et savoir faire desparticipants ;

    Les actions sont dfinies par la population et

    correspondent donc mieux leurs besoinsrels ;

    Elles permettent dimpliquer les populationsdans tout le processus (identification,planification, excution et valuation) ;

    Elles favorisent lexpression des groupesvulnrables notamment les femmes ;

    Elles se concrtisent par llaboration desupports qui peuvent tre interprts par tousy compris la population non alphabtis grce lutilisation des techniques et outils adapts ;