French Tutorials

download French Tutorials

of 32

  • date post

    27-Jun-2015
  • Category

    Documents

  • view

    546
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of French Tutorials

LEON 15 La maison de M. Vincent Montral (Canada) Voici un jardin et des fleurs; dans le jardin, voici une maison blanche, avec un toit rouge et une haute chemine. Cette maison a un grenier, deux tages, un rez-de-chausse et une cave. Devant les fentres du premier tage, nous voyons un balcon. - O est le grenier ? - Il est sous le toit. - O est la cave ? - Elle est sous le rez-de-chausse. - Y a-t-il un garage pour lauto ? - Oui, le garage est droite. A gauche du garage, voici un petit escalier : il a quatre marches. Nous montons cet escalier. Sur la porte nous voyons un nom : Franois Vincent. Monsieur Vincent habite avec sa famille dans cette maison. Je sonne. Nous attendons quelques minutes. LEON 16 La famille Vincent Jai sonn. Nous avons attendu quelques minutes. Maintenant un jeune garon de seize ans ouvre la porte. Vous avez vu son portrait la leon. Cest Pierre Vincent. Avec Pierre, voil une petite fille blonde. Cest Helene Vincent ; elle a sept ans. Puis, une dame arrive et dit : Bonjour, chers amis, je suis contente de votre visite. Cette dame est Madame Vincent, la mre de Pierre et dHelene. Pierre est son fils, Helene est sa fille. Pierre est le frre dHelene, Helene est la sur de Pierre. Le pre des deux enfants, Franois Vincent, nest pas la maison aujourdhui. Il est journaliste. M. Vincent a pous une Amricaine de New York, mademoiselle Margeret Belle. Depuis dix-sept ans, elle est la femme de M. Vincent et M. Vincent est son mari. Les parents de Pierre et dHelene sont jeunes. M. Vincent a trente-neuf ans, sa femme a trente-cinq ans. Le pre et la mre de M. Vincent sont les grands-parents de Pierre et dHelene. M. Vincent a aussi une sur, Marie. Elle a pous un Argentin, Miguel Sanchez, et elle habite Buenos Aires. M. et Mme Sanchez ont deux enfants, Anna et Roberto. LEON 17 Le salon = la salle manger = la cuisine Nous visitons la maison des Vincent. Au rez-de-chausse il y a deux grandes pices : le salon et la salle manger. Voici le salon avec ses meubles : un divan, des fauteuils, des chaises, un piano. Prs du piano, M. Vincent a mis un poste de radio, un poste de tlvision et un phono avec des disques.

Nous entrons ensuite dans la salle manger. Cette grande pice a deux larges fentres. La petite Helene met le couvert. Elle prend, dans le buffet, des couteaux, des cuillres, des fourchettes. Sur la table il y a une nappe blanche, des assiettes et des verres. Vous navez pas visit ma cuisine ? dit Mme Vincent. Cest une belle cuisine blanche. Voici la cuisinire lectrique, le rfrigrateur, et les casseroles contre le mur. Au-dessus de lvier le robinet brille comme de largent. LEON 18 Les chambres, la salle de bains Pour aller au premier tage, nous prenons lescalier, car la maison na pas dascenseur. Combien de chambres (ou : de chambres coucher) avez-vous, Madame ? - Deux au premier (ou : au premier tage), deux au second. - Voici ma chambre, dit la petite Helene. Voici la chambre de mes parents. Pierre couche au Second. Mme Vincent ajoute : Au second, nous avons aussi une chambre damis. Lanne dernire nos amis Legrand sont arrivs de Paris. Ils ont pass deux mois la maison. La petite Helene parle encore ! Dans chaque chambre il y a un grand lit, une armoire et une table de nuit. Et puis nous avons le chauffage central. Et puis voici la salle de bains avec la baignoire, le lavabo - Helene, tu es trop bavarde ! dit Mme Vincent. Nous sommes redescendus dans le salon. O est Mme Vincent ? Est-elle sortie ? Elle est alle dans la salle Manger, et elle revient avec une bouteille et des verres. Cest du vin de France. Ce vin est excellent Nous remercions Mme Vincent et nous disons au revoir nos amis. LEON 19 Les repas Chaque matin, huit heures, Mme Vincent sert le petit djeuner son mari et ses enfant. Elle boit du th, M. Vincent et les enfants boivent du caf au lait. Et tous mangent du pain avec du beurre ou de la marmelade, des ufs et du jambon. Ce matin, 2 juillet, les Vincent ont pris leur petit djeuner dans la salle manger, puis M. Vincent est sorti 8 h. 30 et il nest pas rentr midi. Sa femme et ses enfants ont djeun ensemble. Ils ont mang de la viande et des lgumes. Au dessert Mme. Vincent a servi des fruits et des gteaux. Tous les trois ont bu de la bire, les Vincent ne boivent pas de vin, sauf aux jours de fte. Puis Pierre et sa mre ont pris du caf avec du sucre. Il est maintenant sept heures du soir. Mme Vincent a mis le couvert et elle prpare le dner. A huit heures, M. Vincent nest pas l. Les enfants ont faim. Mme Vincent sert le potage, puis un poisson Elle regarde lhorloge : Votre pre est en retard. Pourquoi ?

LEON 21

Les vtements dhomme20 juillet Dans la chambre des parents, il y a deux grandes malles. Dans lune, Mme Vincent placera les vtements de son mari et de son fils. Dans lautre, elle mettra ses vtements et les habits de sa fille. Mme Vincent ouvre la premire malle : au fond, elle place les souliers et les pardessus (le pardessus) puis les complets : les vestons et les pantalons. Elle met ensuite lhabit (de soire) de son mari, le costume de sport et la culotte de son fils, les chandails. Enfin elle ajoute le linge : les pyjamas, les chemises et les chaussettes. Elle noublie rien : ni les cols , ni les bretelles, ni les cravates, ni les mouchoirs. Mais elle ne met pas les impermables dans la malle : il pleut. LEON 22

Les vtements de femmeMaintenant Mme Vincent va remplir lautre malle avec ses vtements et les vtements de sa fille. Elle dit Helene : Je vais placer dabord nos souliers et nos manteaux dhiver. apporter tes combinaisons et tes pyjamas. Bien ! Au-dessus nous allons placer nos robes dhiver et dt, ma robe du soir, nos jupes et nos blouses, nos ceintures, nos bas, nos gants, nos mouchoirs et nos charpes. - Et les chapeaux, maman ? - Dans cette bote chapeaux. M. Vincent entre : il tient un coffret : O mettrez-vous vos bijoux, ma chrie ? Tu vas

Mme Vincent rpond : Je porterai mes bagues et mes boucles doreilles. Mais je mettrai mon collier et mes bracelets dans mon sac de voyage. M. Vincent ferme les malles ; elles sont lourdes : elles contiennent beaucoup de choses ! LEON 23

Lettres et passeportsMargeret, dit M. Vincent, je viens dcrire a nos amis de Paris, les Legrand, pour annoncer notre arrive. Voici ma lettre. Mme Vincent prend la lettre et lit : Chers amis, je vous annonce une grande nouvelle : dans quinze jours nous serons prs de vous. Je vais tre correspondant du Courrier de Montral Paris. Retenez trois chambres lhtel, sil vous plat. Nous serons contents de vous revoir, vous et vos enfants. Je tlgraphierai le jour et lheure de notre arrive. A bientt. Amicalement, Franois Vincent. Je vais porter cette lettre la poste. Elle partira ce soir par avion. Et les passeports, demande Mme Vincent, et les visas ?. Nous aurons les passeports demain, rpond M. Vincent. Les visas ne sont pas ncessaires. Je viens de retenir nos cabines sur le paquebot France. Tout va bien. LEON 24

La toilette de M. Vincent25 juillet. Le grand jour, le jour du dpart est arriv. M. Vincent se rveille 6 heures. Il se lve aussitt ; puis, en pyjama il entre dans la salle de bains. M. Vincent a pris son bain, hier soir. Aujourdhui, il fait vite sa toilette. Il prend le savon sur le lavabo, il se savonne, il se lave avec de leau froide, il prend une serviette de toilette, il sessuie. Il est propre. Puis il se rase avec son rasoir lectrique. La brosse dents et la pte dentifrice maintenant ! Ensuite un coup de peigne.

Il revient dans sa chambre. L il se chaussera et shabillera et, pendant ce temps, Mme Vincent et les enfants feront leur toilette. Mais Mme Vincent va passer une heure dans la salle de bains ! Du rouge sur les lvres du vernis sur les ongles et puis un peu de poudre Margaret, demande M. Vincent, avez-vous fini ? Le train de New York part 8 h. 45 ! Nous allons tre en retard ! LEON 25

Le dpartAvant-hier, 24 juillet, M. et Mme Vincent ont fait leurs dernires visites leurs parents et leurs amis. Ils nont oubli personne. Puis Mme Vincent a donn les cls de la maison ses beaux-parents ; ils viendront habiter chez leur fils et leur belle-fille. Hier, 25 juillet, la famille Vincent a pris le train pour New York. Et ce matin, 26 juillet neuf heures, elle sest embarque sur le paquebot France. Maintenant cest le dpart Trois coups de sirne le bateau lve lancre. Les passagers sont debout sur le pont, et ils agitent leurs mouchoirs Bientt ils ne voient plus les gratte-ciel de la ville, ni la statue de la Libert. Helene est un peu triste. Pourquoi ? Parce quon a oubli le petit chat Montral. Mais Pierre est content : il va visiter Paris. Il va connatre la France. Quel beau voyage ! LEON 26

Le famille Vincent dbarque au HavreVoici un grand port avec des bateaux ; cest La Havre. Le paquebot France sest arrt devant le quai et les passagers dbarquent. Voici maintenant un train. dAngleterre et dAmrique. Il va transporter Paris les voyageurs Ce nest pas un omnibus, cest un express : il

sarrtera seulement Rouen. Les moteurs tournent dj. Ce train a six wagons de voyageurs, un wagon-restaurant et un fourgon pour les bagages.

Sur la troisime image vous voyez quatre voyageurs. Ils viennent de passer la douane et vont monter dans un wagon de seconde classe. Reconnaissez-vous la famille Vincent ? Voyez-vous les cheveux noirs de Pierre et les cheveux blonds dHelene ? M. Vincent et son fils portent des valises, Helene tient une poupee dans ses bras. O sont les malles de la famille ? Elles sont dj dans le fourgon. LEON 27

Dans le trainLe chef de gare a donn le signal du dpart. Le mcanicien met la

locomotive en marche. Les wagons commencent rouler sur les rails. Le train sort de la gare, passe sur des ponts, sous des tunnels devant des signaux rouges et verts. La deuxime image montre la famille Vincent dans son compartiment. M. Vincent sest assis sur la banquette de droite. Il fume sa pipe. Mme Vincent sest assise