Economie et Emploi

download Economie et Emploi

of 28

  • date post

    06-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    219
  • download

    7

Embed Size (px)

description

Cahier thématique sur l'économie et l'emploi

Transcript of Economie et Emploi

  • N11 Lconomie et lemploi

    Le dveloppement rural y contribue

    Les Cahiers de la Fondation Rurale de Wallonie

  • FRW Cahier 11 : Lconomie et lemploi

    2

    Sommaire

    1. La campagne, un lieu diversifi de production et de services ........................................................................ 3

    2. Emploi : offre et demande ne se rencontrent pas ............................................................................................ 4

    3. Ce quune Commune peut faire pour dvelopper lconomie et lemploi ................................................... 8

    4. Nos exemples ..................................................................................................................................................... 10

    La halle de Han Tintigny ........................................................................................................................10

    Le groupement dentrepreneurs Waimes ............................................................................................12

    La Cellule solidarit-emplois de Les Bons Villers ...................................................................................14

    Une association de commerants (Havelange) .....................................................................................16

    Les marchs du terroir (Nassogne et Sombreffe) ..................................................................................18

    Le Centre dAccueil de Confrences et Sminaires dEllezelles .........................................................20

    La Route du fromage Havelange .........................................................................................................22

    La chaufferie centralise au bois de Hotton ..........................................................................................24

  • 31. La campagne, un lieu diversifi de production et de services

    De tout temps, bourgs et villages ont t des lieux de travail, dchanges conomiques et de prestations de services. Cest vrai aujourdhui encore, mme si - on peut le regretter - ils sont devenus davantage des lieux de rsidence pour des personnes trouvant leur emploi ailleurs.

    Compos de grandes, moyennes et petites entreprises, le tissu conomique du milieu rural est davantage diversifi que celui des villes car - du secteur primaire au secteur quaternaire - tous les types dactivits y sont reprsents.

    Que lon songe lagriculture et llevage, aux exploitations forestires et aux carrires.

    Que lon songe aux industries de transformation alimentaire (laiteries, sucreries, eaux de source), aux scieries et lindustrie papetire : toutes ces entreprises sont l, en milieu rural, parce quelles y trouvent deux lments indispensables : lespace et la ressource.

    o Lespace, ce bien devenu progressivement un luxe dans les pays dEurope occidentale. Il permet aux entreprises doprer et de se dvelopper laise. Cest tout particulirement vrai pour les socits de transport, le traitement des dchets, le secteur de la construction, le commerce de gros et de dtail. Cest vrai aussi pour les activits rcratives et sportives. Lespace, cest ce qui attire galement les petites entreprises du secteur tertiaire - services desthtique et de remise en forme par exemple - qui trouvent en milieu rural des facilits de stationnement pour une clientle venue des villes voisines. Atout fortement convoit du milieu rural, lespace est dornavant un bien rare grer avec parcimonie.

    o La ressource, cest laubaine dont profite par exemple la production dnergie grce au vent, la biomasse ou lhydraulique. Cest aussi la chance du tourisme rural qui prospre grce aux amnits quoffre la campagne : paysages, patrimoine, calme et air pur. La ressource, cest tout autant un lment physique, une clientle assure quun savoir-faire partag.

    Pour boucler ce panorama, il faut rappeler quaux activits marchandes sajoute le secteur quaternaire, bien prsent en milieu rural. Il est constitu des administrations publiques, surtout communales, lenseignement et les soins aux personnes, bref, une gamme de services la population rurale rsidente. Ce secteur non marchand constitue une part - souvent majoritaire - des emplois salaris prsents dans les petites communes.

    A lavenir, le milieu rural est en premire ligne pour voir clore de nouvelles activits conomiques. Certaines sont induites par les exigences nouvelles du dveloppement durable telles la rnovation de lhabitat et les nergies renouvelables. Dautres dcoulent dvolutions socitales moins souriantes : les centres pour rfugis, les tablissements pnitentiaires et les loisirs forte intensit de bruit (discothques, gtes de groupes).

    Lconomie rurale est particulirement diversifie en Wallonie. Elle est aussi le reflet des volutions socitales

    FRW Cahier 11 : Lconomie et lemploi

  • 4Comme en ville, certaines entreprises rurales peinent recruter le personnel ncessaire pour les postes pourvoir.

    Ainsi sont vivement recherchs des bouchers, chauffeurs de poids lourds, rparateurs dinstallation frigorifique et de chauffage, tous les mtiers de la construction, cuisiniers, infirmiers, informaticiens, mcaniciens, ptissiers, soudeurs, tourneurs-ajusteurs, menuisiers, scieurs, certains enseignants, comptables, ingnieurs, traducteurs mais aussi aides familiales, secrtaires, etc1 .

    Dans le mme temps, les communes rurales wallonnes (moins de 200 habitants/km) comptaient en 2010 quelque 57.500 demandeurs demplois inoccups inscrits2.

    Cette situation paradoxale freine le dveloppement rural en entravant lamlioration des conditions de vie, en postposant ou empchant la fourniture de services, en rduisant la cration de richesses redistribuer.

    Cette anomalie, les Gouvernements wallons successifs tentent de la corriger.

    Au niveau local, des actions peuvent tre entreprises qui contribuent rduire le foss : mettre en relation offreurs et demandeurs demploi (via une Agence Locale pour lemploi par exemple), aider lobtention des qualifications de base telles les langues trangres et linformatique, rinsrer les moins qualifis, fournir des services aux travailleurs pour faciliter leur disponibilit sur le march du travail (moyens de dplacement, crches)...

    2. Lemploi : offre et demande ne se rencontrent pas

    FRW Cahier 11 : Lconomie et lemploi

    1 Cet inventaire est tabli daprs les listes publies par lONEM et le FOREM : http://www.belgium.be/fr/emploi/recherche_d_emploi/marche_du_travail/metiers_en_penurie/ http://www.leforem.be/particuliers/chercher/metiersporteurs/decouvrir-les-metiers-porteurs.html

    La ralit des pnuries de main duvre dans certains de ces mtiers est contestable : pour une part, il sagirait de postes de travail dprcis, mal rmunrs, effectuer dans des conditions peu acceptables. Il sagirait aussi de profils exigeants combinant de manire irraliste trop de qualifications et disponibilits.

    2 Source : CAPRU banque de donnes communales.

    Rapprocher employeurs et demandeurs demploi, un service rendre aussi localement.

  • FRW Cahier 11 : Lconomie et lemploi

    5

    Les entrepreneurs ruraux : des gens comme les autres !

    Lorsquon enqute auprs des chefs de petites entreprises rurales, on obtient le portrait dun homme (plus rarement dune femme) intress tout dabord par le cadre de vie agrable et les facilits offertes par la campagne, une personne dote dun projet entrepreneurial dict avant tout par le souci doffrir le confort sa famille.

    Du coup, le rve du chef est de garder un caractre artisanal lentreprise. Il nest donc ni un Rambo de la bourse, ni un capitaine dindustrie. Il choisit le milieu rural parce quil y est n ou parce que la libert quil y trouve lui permet de concilier travail et vie de famille. Secondairement, il

    profite de laubaine que reprsentent un cot foncier rduit et la proximit des ressources ou de la clientle qui font tourner lentreprise.

    Lentrepreneur rural recrute localement. Dans une majorit de TPE, plus de la moiti du personnel est issu de la commune o se situe lentreprise. Les autres habitent dans un rayon restreint. Fournisseurs, clients, sous-traitants sont choisis dans lentourage immdiat.

    Ces constats optimistes manent dune enqute ralise par les Facults de Gembloux auprs dun panel de petites entreprises rurales.

    http://capru.fsagx.ac.be/etudes/7-etudes/101-entrepreneuriat-rural-rw

    Interrogs sur ce que les pouvoirs publics communaux peuvent faire pour eux, ces patrons avancent certaines actions ralisables dans le cadre dune opration de dveloppement rural et notamment :

    o Lever les freins limplantation des entreprises la campagne en dveloppant les moyens de dplacement du personnel, en entretenant les voiries, en assurant laccs aux systmes dgouttage, en amliorant les services de garde denfants.

    o Protger les entreprises vis--vis des riverains-rsidents, en crant des zones daccueil et en gnralisant la signature de charte de convivialit par les nouveaux habitants, enfin, en propageant une image positive de lentreprise au sein de la population.

    o Encourager lintgration locale des entrepreneurs en dveloppant les changes entre eux et des liens entre les entreprises.

    o Aider lentrepreneur en matire administrative et de rglementation en lassistant au dmarrage, en clarifiant et en allgeant les dmarches, en rendant plus visibles les services daide existants.

    o Revaloriser le mtier dartisan et dentrepreneur auprs des jeunes, des femmes et des consommateurs.

    o Rendre la commune dynamique et attrayante par la multiplication des activits culturelles et sportives, des manifestations rputes, des services de base et cela pour inciter les jeunes entrepreneurs sy installer ou y rester.

    Lentrepr