Constitution Anglaise

of 146

  • date post

    07-Jul-2018
  • Category

    Documents

  • view

    217
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Constitution Anglaise

  • 8/18/2019 Constitution Anglaise

    1/146

    LE llgVELOPPEMENT

    DE

    LA

    C O N S T I T U T I O N A N G L A I S E

    PAA

    EDWARD A. FREEMAN

    TRADUCTION

    P A R

    M A LEXANDRE DEHAYE.

  • 8/18/2019 Constitution Anglaise

    2/146

  • 8/18/2019 Constitution Anglaise

    3/146

    Izta

    'VT 30

    34I) .

    Comm.. — Typ. et ster. de Cuiri.

    AVERTISSEMENT DU TRADUCTEUR

    J'ai voulu faire connaltre au public franQais un

    eminent historien cle l'Angleterre contemporaine,

    M. Edward Freeman.

    A tine science solide et variee M. Freeman unit

    cello autre qualite plus rare et particulierement esti-

    'nee chez nous, le style .Peut-etre meriterait-ild'ob-

    tenir en France la popularite môme de Macaulay.

    Comme celui-ci, it appartient d cette Ocole histo-

    que qui no pause pas noire

    a

    a verite en la deco-

    rant des couleurs de la poósie. Ses vues originales,

    exposees avec une grande clarte, ses narrations

    wives et nourries de faits, ses convictions energiques,

    animees du feu de l'eloquence, reveillent a chaque

    pas l'interat. S'il montre quelque partialite, .on le

    lui pardonne en faveur de la sincerite de son pa-

    triotisme. Ses doctrines, eminemment liberates et

    a

  • 8/18/2019 Constitution Anglaise

    4/146

    lI

     

    VERTISSEMENT DU TItADUCTEUR.

    democratiques, mais en mime temps profonde-

    ment conservatrices, semblent repondre a la situa-

    tion politique de notre pays. Le parti liberal fran-

    cais y verra la confirmation des opinions a la fois

    moderees et progressives, dont la constitution re-

    publicaine du 25 ferrier 1875 a sanctionne le

    triomphe.

    Tonics les qualites d'ecrivain et de penseur qui

    distinguent Freeman se trouvent surtout reu-

    nies dans tine de ses dernieres et plus courtes pu-

    blications, son livre stir le

    Ddveloppement de la

    Constitution anglaise,

    recueil de quelques confe-

    rences remarquables, developpees et annotees. Le

    suet qu'il y traite kait de naCure, dans les circon-

    stances presentes,

    a

    fixer plus seirement Fatten Lion,

    outre qu'il n'a cesse de s'imposer en tout temps

    aux meditations des meilleurs esprits.

    C'est done ce livre que j'ai traduit et quo je pre-

    sence au lecteur. Le puldieiste anglais a su, clans

    tin petit espace, y accumuler une Lae quantitó

    d'idees et de faits que peu de lectures sont plus

    substantielles. La forme oratoire qu'il a conservee

    y ajoute l'attraiL d'une emotion pea ordinaire en

    de si graves etudes. Telle est du moins l'impres-

    sion que j'ai ressentie.

    Je n'ai Tien neglige pour que mon interpretation

    AVERTISSEMENT DU TRADUCTEUR.

    n'affaiblit pas trop l'original. II me reste a souhai-

    ter

    que

    le lecteur reconnaisse comme moi dans ce

    petit volume d'histoire critique un de ces rams ou-

    vrages qui, a la solidite du fonds joignent le me-

    rite et l'agrement de la forme.

  • 8/18/2019 Constitution Anglaise

    5/146

    INTRODUCTION

    Prouvous au pays que la plus mire

    garantic de l'ordre et de la skurittS

    dont ii a taut besoin, e'est

    la

    libeete..

    (Allocution de M. le due d'Audiffret-

    Pasquicr, dans la seance do l'Assem-

    blêe nationale du

    16mars Mt.)

    Lorsfon vit dans des temps cruellement tour-

    menths comme ceux que traverse aujourd'hui la

    France, it est naturel de reporter les yeux sur les

    nations voisines dont l'existence paisible ne con-

    nait ni ces maux ni ces doulcurs. Q uel dieu veille

    si lidelement sur leur securite et leur grandeur ?

    Quel genie malfaisant nous a marques pour les

    dissensions et les desastres? Oil trouver l'originc,

    la, d'une si constante prosperite, ici, d'un si Oton-

    nani abaissement? Oil decouvrir surtout le reméde

    a sine situation que ne com portent ni la puissante

    vitalite, ni le glorieux passe de notre nation ?

    Interrogez la vieille Angleterre. Elle vows dira :

    Voye z, regardez nos lois, ces institutions dix fois

    seculaires qui, non-seulemen t ont resiste a l'epreuve

  • 8/18/2019 Constitution Anglaise

    6/146

    \ 1

     

    NTRODUCTION•

    du temps et des luttes intestines, mais encore en

    out lire comme une seve fortiliante qui renonvelait

    leur vigueur. Nc cherchez pas autre part : dans cos

    institutions memes git le secret de Ia felicite quo

    nous

    nous enviez a bon droit. Et savez-vous quel

    principe elles recelent pour defendre si hien un peu-

    ple contre les defaillances et la chute? La liberte.

    La liberte Grande chose et grand nom,

    qui

    effraie

    les uns, qui exalte les autres, qui a ses obs-

    curites pour tous. Au dela du detroit, on lui altri-

    bue tons les hiens;

    en (leek on n'est pas loin de

    lui imputer

    tons les maux. La verite n'est-elle

    pas

    que cello force redoutable a hesoin d'être maniee

    avec une dexterite quo nous n'avons pas acquise,

    en sorte que

    noire inexperience seule doit porter

    le poids de nos accusations et de nos reproches?

    N'est-il pas evident que le litre exercice des facul-

    Les

    de rindividn est

    le nerf dune societe, et que

    celle-ci marche it line decadence inevitable, soil

    dans les langueurs de l'anemie, si l'individu renonce

    t

    ses droits, soil dans les convulsions dune anar-

    chic mortelle, si le pouvoir les lui conteste?

    L'Angleterre a done raison de nous ranter ses

    Institutions liberales. C'est a l'ombre de la liberte

    qu'elle a grandi et qu'elle prospere encore si met':

    veilleusement de nos fours; c'est aussi sous cot

    INTRODUCTION.

    abri

    tutólaire que la France a son tour, au sortir

    de tart d'agitations, de perplexiles et d'epreuves,

    pourra se recueillir, accorder les dissentiments qui

    Ia partagent, recouvrer ses forces et menager ses

    futurs destins. Cate lecon, qui ressortait si claire-

    ment d'un exemple voisin et qu'avait comprise tout

    d'abord la sagesse des plus profonds de

    nos-politi-

    ques,

    le bon sons national n'a pas larde davaniage

    a en faire sa loi. Tout nous poussait, heureusement,

    la conclusion ou out abouti les dcrnicrs

    evene-

    ments (a).

    Les obstacles, Fun apres l'autre ecartes,

    out disparu ; la question trop longtemps pendante

    a ete resolue enlin. Nous inaugurons le systeme

    liberal par excellence.

    11

    dependra de nous qu'il

    repave le passe et conjure l'avenir. L'heure est so-

    lennelle, decisive peut-titre dans notre histoire. Le

    devoir incombe a tout ce que notre pays renferme

    d'esprits serieux et do cwurs devoues de travailler

    a y facililer le penible apprentissage de la liberte.

    Notre honneur y est, engage : it Taut confondre on

    rassurer ceux qui, avec des sentiments divers, af-

    firment quo nous n'avons ni le temperament assez

    r

    obuste, ni Fame assez grande pour la supporter.

    (a) On

    s

    'apercevra en plus d'un endroit, que notre travail

    primittIremunte h deux ann6es. La situation avait pen change

    jusqu'aux derniers evenements.

  • 8/18/2019 Constitution Anglaise

    7/146

    V 1 1 1

     

    NTRODUCTION.

    C'est Wen cette fois que la

    France nouvelle

    proud

    pied sur la scene du monde. II faut rivalise

    avec la

    vieille Angleterre (a).

    Mais dans cette noble emulation qui se propose

    a nos efforts, oii puiserions-nous des principes plus

    sains, des exemples plus stirs que dans l'Angleterre

    elle-me:me? (1) Detions-nous des peuples jeunes qui

    abusent de la liberte, ; c'est un vin fumeux qui trou-

    ble aisement les sons et fait, perdre la raison. L'An-

    gleterre, depuis des siecles, a su en user avec une

    rare prudence et un incroyable bonheur. Ses insti-

    tutions, par un developpement graduel et inces-

    sant, qu'on a justement compare a la croissance

    d'un arbre vigoureux, ont presque atteint a leur

    perfection. Ne nous lassons pas de les observer de

    pas et plus attentivement tons les jours. Imitons

    nos pores : its n'avaienl pas tort de voir dans la

    constitution anglaise la phis veritable et la plus frap -

    pante expression des mmurs dun peuple d'hommes

    libres et de sages.

    Si les premiers admirateurs, au siècle passé, de

    ce remarquable Rabb ssement politique out com-

    mis une erreur, encore trop repandue maintenant,

    c'est quand Hs se sont persuade que la Constitution

    (a) Los notes par lesquelles nous aeons cru devoir completer

    cette

    Introduction

    y font suite innuediatement.

    INTRODUCTION.

     

    X

    anglaise etait inseparable de la monarchic. Le son-

    verain y remplit un role important, non pas indis-

    pensable, et, comme le roi dans l'ancienne Rome,

    it pourrail disparaitre, sans qu'auctin rouage du

    mecanisme cessat de fonctionner