Choix de Koan Zen

Click here to load reader

  • date post

    29-Nov-2015
  • Category

    Documents

  • view

    34
  • download

    2

Embed Size (px)

Transcript of Choix de Koan Zen

  • 28/08/13 Choix de koan zen

    www.goshinbudokai.fr/koan2.html 1/30

    ACCUEIL

    GOSHIN BUDOKAI

    HAUTES-ALPES 05

    Le club

    Encadrement

    Adresse et horaire

    Infos des crins

    Statuts et rglement

    Contact crins

    En pdf ( imprimer)

    Feuille d'inscription

    PARIS 75

    Le club

    Encadrement

    Adresses des dojos

    Horaire des cours

    Tarif cotisation

    Statuts et rglement

    Ceintures noires

    Les infos du dojo

    mes lves

    Contact Paris

    En pdf ( imprimer)

    Feuille d'inscription

    Planning et tarif

    DBUTANTS

    Choix d'un sport

    Cours dbutants

    ARTS MARTIAUX

    Karate-do

    Gense du karat

    Goshin-budo

    Dfense personnelle

    Styles de karat

    MDITATIONS

    La voie (do)

    Philosophie martiale

    La peur

    LA LETTRE DU GOSHIN BUDOKAI

    Printemps 2006

    KOAN

    2me partie

    COMMENT ABORDER LES KOAN

    Le koan nest pas un problme rsoudre dans un temps

    imparti. Cest une sorte dnigme irrationnelle que lon installe

    dans son esprit et que lon va laisser mrir jusqu lapparition

    de lvidence. Le raisonnement logique est banni ou trs

    marginal ; il conduit des lieux communs ou des impasses.

    Abordons les mots avec prudence, pensons plutt des

    associations dides ou des symboles.

    Pour rester dans un registre connu, rappelons-nous les figures

    de rhtorique : mtaphores, comparaisons et images. Le koan

    nutilise pas ncessairement les mmes procds, cependant,

    linstar de ces fleurs de rhtorique, les mots, les constructions

  • 28/08/13 Choix de koan zen

    www.goshinbudokai.fr/koan2.html 2/30

    Le corps et l'esprit

    Muscler l'esprit

    L'art de bien vieillir

    L'efficacit

    Agression

    La respiration

    Art martial

    La mditation

    Effort et progrs

    quoi sert le kata ?

    Bu-jutsu ou budo ?

    Le ki

    Le zen (1)

    Le koan zen (2)

    Pour les enfants

    ENTRANEMENT

    Pdagogie

    S'entraner seul

    Jyu ippon kumite

    Tactique & stratgie

    Cls du goshin-budo

    Kime

    Kata Shotokan

    Kata bunkai

    Guide dittique

    Progression karat

    Ohshima kata

    Lexique japonais

    VIE DU CLUB

    Facebook

    Album photos

    grammaticales peuvent prendre des significations particulires

    et surtout reflter lesprit du locuteur. Si en franais, les

    mots, les expressions ne sont pas toujours saisir dans leur

    sens littral, dans les koan cest permanent. Notre esprit doit

    toujours se situer au-del du mot. De la mme manire, vitons

    de prendre les gestes au premier degr. Exemples :

    Une main qui sabaisse paume vers le bas peut, selon le

    contexte, communiquer diverses ides : parlez plus bas,

    asseyez-vous, calmez-vous ou un tassement, un

    abaissement, une perte.

    Quand un colier lve le doigt vers le ciel, ce nest pas

    pour estimer la temprature ambiante ou montrer quelque

    chose ; en gnral son geste signifie : Je veux

    rpondre.

    Je suis le chef et je veux parler ! Telle est la

    signification du numro dquilibriste dAbraracourcix

    sur son instable bouclier.

    Sortons des sentiers battus, laissons-nous porter par notre

    imagination et ne cherchons surtout pas retrouver un

    quivalent nos connaissances antrieures. Le koan doit

    engendrer lclosion spontane dune merveilleuse fleur

    inconnue.

    Comme nous lavons vu, selon ltat de conscience, normal,

    mushin, hishiryo ou kensh (veil), la perception du monde se

    transforme dans des proportions insouponnables pour le

    profane. Par consquent, ces diffrents types de relation au

    monde vont correspondre des modalits de langage spcifiques.

    Les koan dbutent frquemment sur une question banale

    laquelle une rponse classique est possible. Dans ce cas, le koan

    permet au matre de vrifier le niveau dveil de son lve.

    Celui qui rpond sur le mme registre na pas encore progress

    sur la Voie. Une bonne rponse doit annuler la question selon

    deux procds : soit la question a t comprise sur un registre

    diffrent, soit la rponse est donne dans un autre registre.

    Par exemple, le Matre demande souvent au moine qui se

    prsente devant lui : Do viens-tu ? Cette information

    triviale nintresse pas le matre ; son objectif prioritaire est

    de nous conduire lveil. Nous devons donc transposer son

    interrogation en rapprochant notre pense de celle du matre.

  • 28/08/13 Choix de koan zen

    www.goshinbudokai.fr/koan2.html 3/30

    Nous pourrions interprter sa question ainsi : O en es-tu de

    ta connaissance du zen ?

    Ce travail, que daucuns jugeront sans intrt , est, mon

    avis, primordial. Il nous apprend dceler le vrai message qui

    se camoufle dans les mots. Cette aptitude permettra, entre

    autres avantages, de reprer la vraie souffrance cache

    derrire une agression verbale (car il y a toujours une

    souffrance chez lagresseur). Ceux qui doivent affronter des

    entretiens dembauche y trouveront aussi matire rflexion.

    De faon identique, la question du matre Joshu As-tu

    djeun ? la rponse banale du moine sur le mme registre

    Oui dmontre sa trop faible motivation parcourir la Voie.

    Il prtend attendre un enseignement de la part du matre mais

    ne semble pas trs empress. Aussi ne faut-il pas stonner de

    cette rponse mprisante : Alors, va laver ton bol ! En

    choquant le moine, il veut lui faire comprendre que ctait lui

    de porter le dbat sur le zen, dafficher son dsir de

    progresser sur la Voie. Ainsi, cette rplique, en dpit de son

    aspect dcourageant est-elle un vritable enseignement.

    Noublions pas ce principe fondamental de la pdagogie : un

    enseignement est une transmission de savoir qui exige la volont

    dacqurir ce savoir ; si llve est passif, cela ne peut pas

    fonctionner (sauf en cas de choc motionnel).

    Tout cela nest pas bien difficile saisir ; nous avons, en

    France, des conventions comparables. La question Comment

    allez-vous ? est une formule purement convenue qui exclut,

    chez les gens cultivs, un compte-rendu dtaill de son tat de

    sant.

    La rsolution de certains koan ncessite des connaissances

    prcises sur le bouddhisme. Mais nous rencontrons la mme

    difficult avec notre langue quand un auteur utilise des

    allusions bibliques, historiques ou autres. Sans une culture

    suffisante, nous passons ct de ces subtilits. Jai par

    exemple constat que des livres grand public tels les San

    Antonio de Frdric Dard ne sont pas, ou trs mal, compris des

    personnes dont la culture est chancelante. En effet, ils

    regorgent, certes sur le mode humoristique, de rfrences

    culturelles clectiques qui se dressent comme autant

    dobstacles infranchissables pour lignorant.

  • 28/08/13 Choix de koan zen

    www.goshinbudokai.fr/koan2.html 4/30

    Pour faciliter la formation des moines zen, certains koan ont

    t comments. Nous reprendrons la formule dans quelques

    exemples qui vont suivre. Certains commentaires sont

    traditionnels, labors par des matres zen, dautres sont des

    suggestions personnelles. La comprhension nest toutefois pas

    fige dans une unique mthode ; en gnral, plusieurs approches

    sont susceptibles dclairer lnigme. Les koan sans explications

    se nourriront de la richesse de notre esprit (cest le moment de

    se souvenir, nous lavons dj largement dmontr, quen

    loccurrence, richesse est synonyme de vide et de rejet des

    ides prconues). Il convient de ne pas chercher tout

    rsoudre lors de cette premire lecture. Je conseille de

    sinspirer des koan comments et aprs avoir achev la lecture

    de larticle complet, den choisir un sur lequel sexercer. Rien

    ninterdit dchanger des opinions avec quiconque entame la

    mme qute spirituelle.

    Si dans un dlai de deux ou trois semaines un rsultat

    satisfaisant est atteint (conforme aux critres mentionns plus

    haut) sur ce koan, il y aura lieu dtre satisfait ; si la lumire

    surgit en un ou deux jours, cest remarquable ! Sinon, ne pas se

    dsesprer, continuer ou changer de koan. Des thmes sont

    rcurrents ; une fois identifis, les difficults saplanissent. Le

    temps nest pas important ; seule compte la dtermination

    affronter les embches de la Voie.

    Puisquil nous fallait oprer une slection, nous avons retenu les

    koan traditionnels les plus usits et pour des raisons de place

    avons limin les dialogues (mondo) trop longs.

    CHOIX DE KOAN

    Quest-ce que le Bouddha ? demande le moine son

    matre zen. Une spatule merde ! rpond le matre.

    Chez les bouddhistes lhomme nest pas le

    sommet de la pyramide hirarchique. Les

    vgtaux, les animaux et les hommes sont de

    mme nature et possdent tous en eux les

    ingrdients de la bouddhit, ce qui mne la

    conclusion que Bouddha est partout, y compris

    dans un tel ustensile (les religions

    monothistes formulent la mme ide de

  • 28/08/13 Choix de koan zen

    www.goshinbudokai.fr/koan2.html 5/30

    lomniprsence de Dieu, mais jamais avec une

    telle libert du propos !) Objets, vgtaux,

    animaux et hommes nont rien acqurir,

    seulement raliser ltat de Bouddha grce

    la valeur de leurs actions. La vie dune souris

    peut dpasser en noblesse celle dun homme

    mais, certes, en comparaison dun vgtal ou

    dun animal, un homme a plus de possibilits de

    raliser de bonnes actions. Nous rejoignons l

    des considrations que nous avions dj

    voqu