LE BUDGET ZEN

Click here to load reader

  • date post

    21-Jun-2022
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of LE BUDGET ZEN

budget zen.pdf                    Sommaire : 
3. Comment le gérer ?
4. Avoir plusieurs comptes
1- Pourquoi les fins de mois font-elles mal ? 
Normalement, si tu es ici, tu as lu mon article sur le sujet (disponible ici). J’éviterai donc de me répéter et apporterai juste quelques infos supplémentaires.
Avec internet, tout va plus vite, y compris les “bons plans”.
Nous avons TOUS LES JOURS de bonnes occasions de dépenser notre argent.
S’il faut ajouter à cela les impôts et les factures, il paraît difficile voire impossible de
s’en sortir.
Il faudrait être radin pour réussir à mettre de côté ? Il faudrait se sacrifier tous les
jours ? mener une vie fâde ?
La réponse est non.
Preuve en est, certains le font et ne s’en sortent pas pour autant malheureusement.
Evidemment, il y a des dépenses dont on pourrait voire devrait se passer. C’est une
réflexion qui t’appartient.
Je te dirai deux choses : EQUILIBRE et COURAGE.
J’aurais pu parler d’autodiscipline, je préfère parler de courage.
Aie le courage de regarder en face ta gestion financière. Aie le courage de compter
combien tu dépenses au lieu de fermer les yeux en espérant mieux.
Si tu fais partie de ceux qui doivent déjà compter leur budget chaque jour, la suite
t’intéresse également.
2- Pourquoi gérer son argent, à l’écrit ? 
Tu as certainement une mémoire suffisamment travaillée, en plus d’une facilité
à calculer mentalement, pour suivre ton argent sans écrire un seul chiffre.
J’ai donc une question pour toi : combien de dépenses peux-tu anticiper et sur
combien de mois ?
J’ai passé de longues années à suivre mentalement mon compte en banque. Quand
l’envie de dépenser venait (ou les factures), je calculais rapidement ma capacité
d’achat.
J’étais satisfait de cette méthode sauf que j’avançais peu.
Mon livret A se vidait aussi vite qu’il se remplissait.
Ma vision était basée sur un mois de salaire.
Si j’avais 1200€ de revenus et 900€ de charges fixes, j’avais 300€ à dépenser et je les
dépensais !
J’ai lu plusieurs livres, dont L’homme le plus riche de Babylone, qui m’ont initié à
l’épargne et à l’investissement. Malheureusement, comme indiqué, mon épargne avait
une espérance de vie très courte..
Passer à l’écrit m’a alors permis deux choses :
- Mesurer le réel coût de mes dépenses (superflues) sur une semaine voire un an;
- Prévoir mon budget et épargner, avec une certaine flexibilité évidemment.
Je suis tenté de te dire que c’était difficile au début de respecter mes engagements
(financiers) mais c’est faux ! J’étais motivé à mieux gérer mon argent !
Et s’il fallait sacrifier quelques dépenses (superflues) pour cela, tant mieux !
Pour rappel, l’épargne c’est le revenu que TU donnes à TOI-MÊME.
Quand tu achètes une baguette, tu donnes de l’argent au boulanger. Quand tu
épargnes tu donnes de l’argent à toi (tes objectifs, tes ambitions, etc.).
Evidemment, l’intérêt de l’épargne est de l’investir car le taux du livret A ne fait plus
rêver.. Ça c’est une autre histoire que je laisse à des personnes plus expérimentées.
3- Comment le gérer ? 
Nous allons le faire en 3 étapes :
1. Observe ta situation financière actuelle sur du papier (je conseille
un tableur Excel);
2. Pose tes objectifs financiers;
3. Ajuste avec ta réalité.
Le plus dur est de constater et d’accepter la situation actuelle, d’où le besoin de
courage. Certains dépensent trop et d’autres ne gagnent pas assez.
Que le problème vienne des dépenses ou des revenus, il faut le définir pour le
combattre.
Visualise comment l’argent circule dans tes mains.
As-tu assez de revenus pour tes charges fixes (loyer, factures, assurances, etc.) ?
Où dépenses-tu le plus d’argent ? Shopping, courses, essence, … ?
2. Pose tes objectifs
Je te propose cette répartition :
Chaque mois, à chaque entrée d’argent, tu épargnes 10% de tes revenus.
Tu mensualises (approximativement) tes impôts et tes factures puis tu mets de côté
cette somme chaque mois.
Tes dépenses correspondent à ce qu’il reste dans ton budget après ce calcul :
Dépenses = Revenus - Épargne - Impôts - Charges fixes
3. Ajuste
Ce serait indélicat de ma part d’exiger de toi une attitude exemplaire au
point de te sacrifier ou de te mettre la pression. Famille nombreuse ou loisirs
prioritaires, ajuste ton tableau en fonction de tes besoins et priorités. Si ton enfant est
inscrit dans un club qui te revient à 80€/mois alors vois ce budget comme une charge
fixe. Une dépense prioritaire voire obligatoire pour toi.
Existe-il une méthode parfaite pour gérer son argent ?
Nous avons tous des besoins et ambitions différents.
Seul toi sais ce qui est parfait (pour toi).
Grâce à cette habitude, tu pourras choisir consciemment comment utiliser tes revenus.
4- Avoir plusieurs comptes   
Nous allons parler ici des 20% qui feront la différence.
Avant toute chose, rappelons-nous qu’il est aujourd’hui possible d’avoir des comptes
sans frais. On peut donc avoir plusieurs comptes sans que les frais se cumulent.
Je conseille 3 comptes distincts minimum :
1. Le compte A pour les entrées d’argent et les prélèvements automatiques
(charges fixes comme le loyer ou les factures)
2. Le compte B pour l’épargne (livret A, LDD, etc.)
3. Le compte C pour les dépenses variables
Le plus important est le compte C.
Les comptes sans frais (sans banque) n’ont pas de découvert. Cela veut dire que pour
dépenser, il faut faire un virement.
Maintenant qu’on a créé un budget mensuel pour tout, on peut faire un virement
unique chaque mois sur le compte C qui correspondra au budget alloué.
Pour toute dépense supplémentaire, il faudra faire un virement. Ce qui est une
démarche contraignante, en plus du délai de virement.
Cela facilitera l’autodiscipline qui nous fait souvent défaut quand on a uniquement un
compte courant et un livret A.
On met 100€ sur notre livret A en début de mois puis en fin de mois, on gratte...
Les factures sont laissées sur le compte A.
Il serait préférable d’ouvrir un compte D, c’est facultatif. Cela demande une bonne
organisation, une attention particulière sur ce compte et une somme d’argent qui
dormira au cas où une facture serait plus importante que prévu.
Autant y aller doucement en laissant tout ça sur le compte A.
5- Est-ce que ça fonctionne ?   
Grâce à ce tableau et surtout cette habitude, j’ai pu trouver un équilibre dans
ma gestion financière.
Cela m’a permis d’acheter un appartement à moins de 30 ans alors que je touchais un
SMIC. Il n’y a rien eu d’extraordinaire.
J’étais tout simplement confiant quant à la solidité de mon dossier car je savais
exactement ce qui m’était possible. Ma détermination se faisait ressentir et j’ai pu
ajuster mes ambitions ainsi que mes demandes en fonction des informations que je
récoltais.
J’ai également pu lancer mon entreprise avec plus de sérénité et surtout sans
subventions car j’avais plus de visibilité sur mes possibilités.
J’ai eu des moments de doutes comme tout entrepreneur. Avoir cette vision pratique
et durable dans le temps m’a permis de prendre certaines décisions quand il le fallait.
Suis-je millionnaire ? Non.
Je me sens à l’aise financièrement et toutes mes frustrations d’antan sont aujourd’hui
des objectifs que je me sais capable d’atteindre.
Pour finir :
Donne-toi du temps.
Le premier objectif est de savoir où on est, donc de faire le tableau.
Savoir comment circule l’argent entre nos mains.
Tu as bien survécu jusqu’ici après tout :)
Si tu souhaites gagner du temps, je te propose mon tableau pré-rempli de suivi sur
l’année à 12€, soit 1€ par mois.
Tu peux le télécharger ici