Trajectoire N°91, Spécial hommes

of 23/23
L’axe du luxe Genève - Lausanne - Gstaad - Verbier ÉTÉ 2010 CHF 9.- / € 6.- SPÉCIAL HOMMES n° 91
  • date post

    08-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    230
  • download

    7

Embed Size (px)

description

Des rencontres, des opinions, de l'élégance TRAJECTOIRE est devenu, ces dernières années, le magazine ayant le plus d’abonnés payants en Suisse romande… Ce qui nous pousse à l’excellence. A la fois élitiste, qualitatif et indépendant, il s’adresse principalement aux leaders d’opinion.

Transcript of Trajectoire N°91, Spécial hommes

  • Lax

    e du

    luxe

    Gen

    ve -

    Lau

    sann

    e - G

    staad

    - Ve

    rbier

    T 2010CHF 9.- / 6.-

    SPCIAL HOMMESn 91

    TRAJE

    CTO

    IRE

    n91 t 20

    10

  • TRAJECTOIRE n91

    SOMMAIREt 2010

    TRAJECTOIRE 2 t 2010

    06 RUEDURHNE Dernires nouvelles de lartre du luxe.

    10 REPRAGES Quelques adresses slectionnes pour vous.

    16 FESTIVALS Les moments forts du Palo, de Gstaad, de Verbier et du Montreux Jazz Festival.

    22 CULTURE Trois livres, trois films, trois galeries.

    28 LANGLANG Ambassadeur, virtuose du piano, Lang Lang nous ouvre les portes de son univers.

    32 MONTBLANC Lutz Bethge le charismatique CEO de Montblanc.

    40 MODE Zoom sur les tendances estivales masculines.

    50Spcial HommeS Dix-neuf hommes, dix-neuf trajectoires

    50 Stphane Garelli52 Roger Federer54 Laurence Graff56 Maxim Vengerov58 Paulo Coelho60 Alexandre Peraldi62 Peter Zumthor64 Arnaud Carrez66 Philippe Morel68 Carlos Rosillo70 Philippe Rochat72 Lambert Wilson74 Sbastien Buemi76 Denis Asch78 Jean-Paul Barbier Mller80 Pierre Jacques82 Stphane Schaffter84 Michel Pont86 Alexis Gouten

  • C M Y K HERMS LMH AD CAMPAIGN 10 ARCEAU CHRONO INSTITUTIONNELLE Document Size: 230X300 mm Calitho 04-10-58678 Magazine: Trajectoire (CH)

    Montre Arceau chrono, mouvement automatique, bracelet en veau Barnia.

    POUR INFORMATION:032 366 71 [email protected]

    LMH_Adv_Trajectoire_Instit_CH.qxd 6.5.2010 11:12 Page 1

    TRAJECTOIRE 2 t 2010

  • TRAJECTOIRE n91

    SOMMAIREt 2010

    TRAJECTOIRE 4 t 2010

    92 AUTOMOBILE Mercedes Benz dvoile sa nouvelle Classe E Cabriolet.

    98 INTERIEUR Intemporelle et pure, dcouverte de la demeure dEric Collombin.

    102 SAVEURS 3 tables dcouvrir.

    104 CIGARE James Risse, entre harley-davidson et cohiba robusto.

    110 SPA Dtente et bien-tre.

    116 ESCAPADES Nos trois coups de cur parisiens.

    118 VASION Edimbourg, un voyage au-del du temps dans lambiance moyengeuse de la capitale.

    120 JORDANIE La dcouverte dun oasis au milieu de Moyen-Orient.

    UNMAGAZINEDUGROUPEWWW.ANDRE-CHEVALLEY.COM

    Abonnement pour 4 numros CHF 30.- (1 an) Abonnement pour 8 numros CHF 58.- (2 ans)

    Nom

    Prnom

    Adresse

    NPA/localit

    E-mail

    Signature

    AbonnementTRAJECTOIRELe magazine de laxe du luxe

    a retourner

    Trajectoire MagazineService des lecteursCh. de la Marbrerie 11227 CarougeSuisse

  • TRAJECTOIRE 4 t 2010

    08.04.20

    10 / 347

    TRAJEC

    TOIRE -

    NO 91 (17.0

    5) 016M

    H_Ar

    13.04

    .2010

    FORM

    AT: 230

    x 30

    0 mm

    CD+D

    IGI

  • TRAJECTOIRE 12 t 2010

    EN VUE

    REPRAGESQuelques adresses slectionnes pour vous

    Par Galle CHAAR

    DESigN

    CoURS DE DESiGN DANS UN CHtEAUa proximit de Vevey, dans le chteau dHau-teville Saint-Lgier, larchitecte dintrieur Jorge canete dispense des cours de dcoration intrieure. Mobilier Starck et uvres dart contemporain se mlent harmonieusement aux meubles dpoque pour offrir aux passionns de design un cadre onirique et enchanteur propice linspiration. Le but du fondateur du studio interior Design Philosophy ? Enseigner lart de transcrire ses motions dans la dcoration et inviter les participants laborer un projet per-sonnel grce lanalyse des trois sources dinspi-ration fondamentales que sont lenvironnement, le lieu et la personnalit du client. choix des couleurs et des matires, slection des meubles et des luminaires, agencement de lespace, un vritable cours acclr de dcoration intrieure, la fois thorique et pratique, pour les esthtes amoureux du bon got.

    INterIor DesIgN PhILosoPhyChteau dHauteville - 1806 Saint-LgierT. +41 78 710 25 34www.jorgecanete.com

    gENVE

    DE LEAStWESt SHANGHAiaprs avoir particip au lancement de lEastWest et redynamis la carte brasserie chic du tiffany, les frres Pourcel poursuivent leur route : ils quittent genve et sinstallent Shanghai. Philippe Zemour, chef plac par les jumeaux terribles de la gastronomie franaise, poursuit le travail de ses mentors et y apporte sa touche personnelle. cochon de lait au satay, volaille de la gruyre aux jeunes lgumes et jus de citronnelle, homard en rouleau de printemps, la nouvelle carte propose une cuisine raffine aux saveurs nomades. Philippe Zemour, chez nous depuis janvier 2009 aprs tre pass par de grandes maisons dont celle des Pourcel Montpellier, sest compltement appropri lesprit Eastwest. Son hritage, sa crativit et son exprience font de lui le parfait chef maison , se rjouit Marc-antoine Nissile, directeur gnral du groupe.

    eastWestRue de Pquis 6 - 1201 GenveT. +41 22 708 17 07www.eastwesthotel.ch

    biJoUX

    BijoUxDE ftEcest au cours dun voyage en asie que Frdric et Sabrina Luna, sacs sur le dos et leur fille chlo dans les bras, dcident de changer de carrire pour se lancer dans la cration de bijoux. De retour en Suisse, nous avons prsent nos collec-tions au march de Nol. Le succs a t tel que nous navons pas hsit poursuivre laventure . Quelques mois plus tard, la boutique chlo ne genve ouvre ses portes en plein cur du quar-tier de Plainpalais. boudoir cosy latmosphre romantique, larcade propose des bijoux tout aussi girly que tendance. Sautoirs en bois pr-cieux, colliers en tissu liberty, pendentifs porte-bonheur ctoient des boucles doreille en pierres semi-prcieuses et des bagues ornes de charms. Nous crons aussi des collections phmres et ralisons du sur-mesure. Des bracelets pour poignets fins, par exemple, ou mme des modles uniques imagins avec nos clientes .

    ChLo Ne geNveRond-Point de Plainpalais 6 - 1205 GenveT. +41 22 321 49 00www.chloegeneve.ch

  • TRAJECTOIRE 12 t 2010 Enrique Iglesiaswww.a

    zzaro

    paris.co

    mww

    ww

    ww

    www.

    w.

    w..

    wwenenennnnnen

    riririririirqu

    qu

    qu

    qu

    qqeieieieieieegl

    gl

    gl

    ggl

    gl

    ggesesessese

    iaiaiaaiiis.s.scocoo

    mm

    Enrique Iglesias

    Trajectoire CH_230x300_AZZARO-APH.indd 1 16/03/10 11:10

  • TRAJECTOIRE 28 t 2010 TRAJECTOIRE 29 t 2010

    EN VUE

    LINVITPar Aziz NOURELDINEPhoto Jesse FROHMAN

    Dot de dix acrobates la place des doigts, le magicien Lang Lang, merveille chinoise et star plantaire du classique, est de retour Genve pour un rcital de piano au Victo-ria Hall le 27 juin. Loccasion de retrouver la fougue de ce jeune homme, virtuose depuis le berceau, dans un programme compos duvres de Beethoven, de Prokofiev et de sonates dAlbniz. Le pianiste chinois de 28 ans a insuffl du sang neuf dans le milieu classique, avec son look dcontract, sa manire de faire le show sur scne et de drainer un public toujours plus large, bien loin de lestablishment classique. Mais outre la musique, le pianiste sen-gage pour des causes comme lUNICEF et collabore avec des marques de luxe comme Montblanc, qui la engag comme am-bassadeur cette anne. En exclusivit, il a accept de rpondre aux questions de Trajectoire

    Depuis janvier, vous tes le nouvel ambassadeur de la marque Montblanc. Quels sont les points communs que vous partagez avec la marque et qui vous ont pouss collaborer avec elle ?Montblanc a ses racines dans la culture de lcrit ce qui lamne se reconnatre un engagement social et culturel particulier. Mont-blanc soutient notamment de jeunes talents travers le Prix Montblanc attribu chaque anne des musiciens exception-nels. Comme mon rve est de gagner davantage damateurs, aussi des jeunes, la musique classique, je suis trs heureux de cette opportunit de collaboration. Cest la raison pour laquelle je donne des master class des enfants ayant des aptitudes musicales et que je mactive comme ambassadeur de lUNICEF, que Montblanc soutient galement travers la campagne : Power to write .

    Vous sigez galement au conseil dadministration de la Fondation Montblanc pour la culture. Quelle y est votre im-plication ?La Fondation dentreprise Montblanc pour la culture soutient et honore des mcnes artistiques contemporains qui emploient leur temps, leur enthousiasme et leur fortune contribuer lmer-gence dartistes et de leur projet. Chaque anne, la fondation re-met le prix Montblanc du patronage des arts et de la culture. En tant que membre du conseil dadministration, je vais soutenir cette action travers ma prsence personnelle autant de crmonies de remises de prix que possible. Je vais galement jouer un rle dans le choix des nomins et des gagnants.

    Quel type de mcne avez-vous lambition de favoriser ?Jaimerais dcouvrir et honorer plus de jeunes mcnes.

    Outre Montblanc, vous avez t maintes fois ambassadeur pour votre pays comme aux Jeux Olympiques et lExposi-tion Universelle de Shangha ; comment prenez-vous ce rle ? Vous sentez-vous patriote ?Cest un trs grand honneur et cest trs important pour moi de reprsenter et de soutenir mon pays dorigine travers le monde.

    Avez-vous contribu rendre la musique classique plus po-pulaire en Chine ?Aujourdhui, il y a 40 millions denfants qui apprennent jouer du piano en Chine, ce que je trouve fantastique.

    Vous avez vous-mme commenc jouer du piano lge de trois ans. Ce nest pas un ge auquel on a la maturit de choi-sir son instrument. Qui vous a plac devant un clavier ?Cest le film Tom & Jerry qui men a donn envie. Mais mes parents mavaient dj achet un piano alors que je navais quun an et demi.

    Regrettez-vous parfois de ne pas avoir eu la vie dun adoles-cent comme les autres, mais celle dun virtuose ?Oui, cela marrive, mais rarement. Rien nest facile et il est souvent ncessaire de sacrifier un pan de sa vie pour atteindre les buts que lon sest fixs.

    LE DMOCRATE DU CLASSIQUE Foules en dlire, attitude de rock star, marques de luxe qui le convoitent : le Chinois Lang Lang est devenu la coqueluche mondiale du piano. Il joue Genve en juin.

  • TRAJECTOIRE 28 t 2010 TRAJECTOIRE 29 t 2010

  • TRAJECTOIRE 37 t 2010TRAJECTOIRE 36 t 2010

    HORLOGERIE

    SLECTIONPar Simone RIESEN / Swiss Watch Makers

    BIENHEUREUX LES HOMMES !A vous les belles mcaniques longuement tudies, puis patiemment labores afin que vous puissiez arborer firement votre poignet des garde-temps les mieux tourns. Chanceux que vous tes ! Nous, jalouses ? Force est de ladmettre

    1. Raymond Weil Nabucco va, Pensiero Un mouvement chronographe mcanique remontage automatique ETA 7753 tri-compax dans un botier de 46 mm en titane sabl comme la lunette. Le cadran, travaill en relief, affiche des index appliqus rehausss de couleur luminescente anthracite. Bracelet en crocodile noir mat, cousu faon sellier boucle dployante. CHF 5200.-

    2. Blancpain Le Brassus, Carrousel Rptition Minutes Une premire : un carrousel volant une minute associ une rptition mi-nutes au timbre cathdrale. Les lames du timbre senroulent une fois et demie autour du mouvement pour un son exceptionnel. Un dispositif dconnecte le rglage lors de lactionnement de la rptition minute pour viter tout dommage. Botier en or rouge. CHF env. 375000.-

    1.

    2.

    3.

    4.

    3. Zenith El Primero Striking 10th Retour aux valeurs techniques de la marque avec ce chronographe qui rend visible chacune des pulsa-tions. Laiguille centrale marque, chaque saut, le 1/10e de seconde, la plus petite division du temps mesure par un calibre mcanique de srie. Botier en or rose ou en acier de 42 mm de diamtre. Bracelet en alligator ou en acier. CHF 11800.- acier, 24900.- or. CHF 5200.-

    4. Bell & Ross Vintage BR 123 Carbon Inspire des an-nes 40, cette ligne rend hommage aux pilotes. Mouvement mcanique automatique ETA 2895 avec pour fonctions les heures, les minutes, la seconde indpendante et la date dans un botier de 41 mm en acier avec finition noire de type carbone sous vide . Bracelet en cuir naturel. CHF 2700.-

  • TRAJECTOIRE 37 t 2010

    1. Jaermann & Stbi Seve II Les fers avec lesquels Seve Ballesteros a remport le tournoi de golf, Spanish Open Tour en 1995, ont t fondus pour le botier. Un mouvement automatique avec heures, minutes, secondes, date, fonctions Course-Timer et GMT. Amortis-seurs de choc brevets pour les coups lors de jeu protgeant ainsi le mouvement. CHF 19500.-

    2. Jaquet Droz Grande Seconde Cramique Noir Pour ce modle qui joue le noir, un mouvement Jaquet Droz 2663A-S mca-nique remontage automatique. Botier en cramique, aiguilles avec un traitement en or noir et cadran opalin noir. Juste une touche de rouge sur la pointe de laiguille de la grande seconde et de ses six indicateurs. Bracelet en caoutchouc boucle en PVD noir. CHF 15000.-

    1.

    2.

    3.

    4.

    3. JeanRichard Aquascope La marque revisite un mo-dle des annes 1960. Le botier en acier poli et satin, aux di-mensions de 44,5 x 40 mm pour une hauteur 11,85 mm, abrite un mouvement remontage automatique de manufacture JR1000. Etanche 300 mtres et lunette tournante bidirectionnelle. Brace-let en veau structur noir ou blanc boucle dployante. CHF 7400,-.

    4. Herms Cape Cod Tourbillon Mouvement mcanique re-montage manuel, Calibre Herms H8930 VMF, avec sept jours de r-serve de marche grce un double barillet en srie. Botier et cadran guilloch main en or blanc. Anglage et polissage la main des ponts et des mcanismes. Bracelet en alligator mat boucle dployante de scu-rit. CHF 210000.-

  • Herms

    MODE PRINTEMPS - T

  • Ermenegildo Zegna

  • TRAJECTOIRE 52 t 2010 TRAJECTOIRE 53 t 2010

    Si, hors du strict cadre du sport, la perfection devait exister, alors il faudrait quelle porte le nom du joueur blois. Et pas seulement parce quil prsente le meilleur palmars de toute lhistoire du jeu de tennis...

    ROGER FEDERER

    HOMMES

    PORTRAITPar Roger JAUNIN*Photo Fadil BERISHA

    rencontre avec Roger Federer, je la dois lamiti qui me lie Pierre Paganini, que jai surnomm le bourreau des corps et qui, un jour dt, il y a de cela une quin-zaine dannes, depuis ce qui tait alors le Centre national (de tennis) dEcublens ma pass un coup de fil : Viens voir, jai quelque chose te montrer ! .

    Ce quelque chose tait un gamin un peu fou, facile dans le geste, sinon grer, en un mot comme en mille, un dia-mant brut quil ne sagissait ds lors que de ciseler. Jusqu obtenir une manire de perfection, aujourdhui atteinte.

    Roger Federer a tout gagn. Depuis le mois de juillet de lanne dernire, aprs son succs en finale du tournoi de Wimble-don, il est dtenteur du record de victoires en tournois estampills Grand Chelem, devant Pete Sampras. Seize titres majeurs ont ce jour fait de lui le meilleur joueur de toute lhistoire du jeu de tennis. Mais il y a beaucoup plus et plus important que cela : pour les millions de fans quil possde sur lensemble de la plante, dEurope en Australie et dAmrique en Asie, il est un exemple. Un modle. Il naime pas, il nous la dit, le qualificatif de star. Et mme sil est conscient de limage quil vhicule, et des responsabilits que cela suppose, il entend avant tout tre lui-mme. Tout ce qui marrive, je le dois ce sport que je pratique et que jaime par-dessus tout. Je

    Que dire, qucrire qui nait t dit ou crit propos et sur Roger Federer ? Le pari est difficile, sinon impossible prendre. Le joueur ? A coup sr le meilleur de tous les temps. Lami ? Un fidle, tout simple-ment, capable de se souvenir de chaque moment pass en commun, capable aussi de prter main forte lorsque le besoin se fait sentir. Lhomme ? Parfaitement en ac-cord avec limage que lon se fait de lui, incapable de la moindre tricherie, fils, champion et pre modle Le champion, justement ? Llgance du jeu, jusque et y compris dans, chose rare, la dfaite. On sarrte l.

    Pour ses pairs, qui sont pourtant ses pires ennemis , Roger Federer est un exemple. Celui que John McEnroe a qua-lifi de plus pur gnie que le tennis ait ja-mais produit . Celui propos duquel Jim-my Connors a dit un jour que pour rien au monde je naurai voulu le rencontrer sur un court . Celui quaujourdhui encore Rafal Nadal considre comme le numro un mondial, quel que soit le nom de celui qui occupe le premier rang du classement .

    Le mtier de journaliste a ceci de particu-lier, et denivrant, quil permet parfois de croiser la route de personnages hors du commun. De ces hommes, ces femmes dont on peroit trs vite quils ou elles criront une page dhistoire, quils ou elles vous feront dcouvrir autre chose . Ma

    sais ce que le tennis ma apport, jessaye simplement de lui rendre, ainsi qu ceux qui sy intressent, ce que je lui dois, ce qui leur revient de droit. Il ny a l rien que de plus normal , nous a-t-il confi un jour. Une chose est certaine : quil sarrte de-main ou quil poursuive une carrire nulle autre comparable, Roger Federer restera comme lincarnation dune manire de perfection. Quil gagne ou quil perde, peu importe, puisquil nest pas, plus, de ces athltes dont laura est lie leurs seuls rsultats.

    Lui qui a depuis longtemps atteint une toute autre dimension. Hors du temps, des modes.

    *Auteur de Roger Federer, number one . Editions Favre, Lausanne.

  • TRAJECTOIRE 52 t 2010 TRAJECTOIRE 53 t 2010

    Rolex

  • TRAJECTOIRE 64 t 2010 TRAJECTOIRE 65 t 2010

    Sportif, amoureux de la photographie et globe-trotter ayant travaill au Mexique, Paris et au Japon, le nouveau directeur de Cartier Suisse voque sa trajectoire actuelle : son mtier... quil exerce avec passion.

    HOMMES

    PORTRAITPar Olivier GURTNER

    ARNAUD CARREZ

    Quelle est la plus belle rencontre que vous ayez faite en travaillant chez Cartier ? Je sais que cela peut faire sourire, mais je dirais sans aucun doute ma collaboration partir de 2002 avec Bernard Fornas, Prsi-dent de Cartier International. Jestime avoir eu beaucoup de chance de travailler au-prs de lui son arrive, dans une priode critique pour lindustrie du luxe. Bernard Fornas prend du temps pour donner sa confiance, mais il laisse ensuite une grande libert daction. Il fait preuve dune relle curiosit et dun instinct hors normes, et il est surtout parvenu lever Cartier au rang de rfrence dans lindustrie du luxe. Le designer japonais Tokujin Yoshioka, aura t une autre rvlation pour moi. Cartier souhaitait organiser une exposition Tokyo regroupant les pices anciennes cres depuis les dbuts en 1847. La pre-mire rencontre tait surprenante, je lui proposais de mettre en scne lexposi-tion mais sa raction tait indiscernable, typiquement japonaise. Aprs une visite dans les ateliers de Cartier en France et en Suisse, il est tomb amoureux de la maison et sa scnographie a t exceptionnelle et fidle son projet initial. Bien que Tokujin Yoshioka pratique peu langlais, nous nous sommes trs bien compris.

    Vous tes un amoureux de la photographie. Avez-vous une collection personnelle ?Rires... Je ne suis pas certain den avoir les moyens. Disons que je collectionne en

    Vous avez particip au lancement de la e-boutique Cartier, en 2008 au Ja-pon. Est-ce une rvolution dans la ma-nire de travailler ?Je parlerais dune volution plutt que dune rvolution, surtout dans la manire de satisfaire nos clients. Au Japon et aux Etats-Unis, ils peuvent dsormais ache-ter en ligne. Les autres marchs suivront prochainement. Ce nouveau service nous permet de mieux discerner les prfrences de notre clientle. On sait par exemple que les hommes achtent davantage par inter-net quen boutique. Peut-tre par souci de discrtion.

    Votre marque a lanc en 1984 la Fon-dation Cartier pour lart contemporain, Paris. Pourquoi cet intrt pour lart ?Tout simplement parce que lart contem-porain rassemble des valeurs dont Car-tier se sent proche : modernit, crativit et gnrosit. Nous avons t prcur-seur dans le mcnat dentreprise et la cration de la Fondation le montre bien. Il semblait important de soutenir des ar-tistes mergents et qui mritent de se faire connatre. Si la Fondation est un formidable vecteur de communication, elle ne se veut en aucun cas une source dinspiration pour nos crations. Elle ex-pose actuellement le ralisateur Takeshi Kitano, qui vient dun pays avec lequel la Fondation entretient une relation particu-lire: le Japon.

    amateur. Les paysages inattendus et les gens mintressent beaucoup. Et jai eu la chance de voyager normment dans ma jeunesse et daller la rencontre des ha-bitants. Pour tout vous dire, je me verrais bien photo-reporter dans une autre vie. Cest peut-tre pour cela que jaime tra-vailler dans diffrents pays.

    Vous tes un ancien rugbyman interna-tional. Cette exprience vous sert-elle aujourdhui ?Lexprience sest rvle trs anecdo-tique, jai jou une fois dans lquipe natio-nale mexicaine en match amical, alors que je travaillais pour Cartier l-bas. Mais le sport garde toujours une place importante dans ma vie, pour maintenir un quilibre sain.

    Quelle a t votre plus grosse bourde ?Avoir t trop impatient et indiscret. Quand je suis arriv au Japon, jattendais un jour dans un magasin o lemploye tait lente mon got, je men plains ma femme en franais et lemploye me rpond du tac au tac dans la mme langue Je ne vais pas mtendre sur la gne ressentie sur le moment... Je suis conscient de souvent manquer de patience, tant un occidental press , le Japon ma beaucoup appris sur ce point.

  • TRAJECTOIRE 64 t 2010 TRAJECTOIRE 65 t 2010

    Cartier

  • TRAJECTOIRE 72 t 2010 TRAJECTOIRE 73 t 2010

    E n un an, lacteur franais a tourn trois films, mis en scne une pice de thtre et jou dans une com-die musicale. Fait rarissime, il est la tte daffiche de deux des trois films franais slectionns en comptition officielle Cannes: La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier et Des Hommes et des dieux de Xavier Beauvois. Lambert Wilson commente avec exaltation ces his-toires de passion et de foi et cette anne de travail o sest produite une forme de rvlation.

    Lequel des deux films que vous dfen-dez Cannes mrite de remporter la Palme dor ?Tavernier et Beauvois mont dit que jtais un spcialiste de la langue de bois en di-sant cela, mais pour moi la rcompense, cest dtre Cannes. Pour les metteurs en scne, cest diffrent : obtenir un prix Cannes changerait leur vie. Ils le mrite-raient tous les deux.

    Le sujet de Des hommes et des dieux est controvers, craignez-vous les ractions ?On mentionne tout sauf le nom du pays. Le gouvernement algrien peut se retour-ner contre ceux qui disent que le film est inspir des vnements de 1996. Mais je ne pense pas quil puisse provoquer la co-lre. Xavier Beauvois a mani la matire

    essayages de costumes pour le film de Tavernier. Paralllement, je rencontrais Beauvois avec qui jtudiais les vies des moines. Nous avons fait une retraite dans une abbaye, jai appris le chant liturgique. Dans le mme temps, je jouais dans A Little Night Music une comdie musicale de Stephen Sondheim Paris. Au pas-sage, je devais prparer ma mise en scne de La fausse suivante de Marivaux aux Bouffes du Nord. Ctait une priode tota-lement exaltante.

    Voyez-vous cette priode comme un sommet ?Jespre que ce nest pas un sommet parce que je suis plus ambitieux dans la qualit. Ce que je vis depuis cet automne ressemble un nouveau dpart au ni-veau de ce que je peux livrer en terme de concentration comme acteur.

    Vous fallait-il la passade amricaine, les expriences dans Catwoman , dans Prisonniers du temps , des films sans intrt pour trouver cette libert ?Javais eu plus jeune des expriences peu concluantes aux Etats-Unis. Aprs avoir jou dans Matrix, jai donc retent ma chance. Mais quand vous tes fran-ais et que vous portez bien le costume, vous tes vite enferm dans le rle du m-chant diplomate. Il faut devenir une valeur marchande pour esprer faire des choses intressantes Hollywood.

    avec prcaution. Notamment grce la personnalit de Christian, ce moine que jinterprte qui a t dcapit avec six autres frres. Ce personnage manifeste une passion pour lislam et pour lAlgrie o il a vcu enfant et o il a accompli son service militaire.

    Jouer dans une adaptation de Madame de la Fayette, nest-ce pas aussi rali-ser un acte militant alors que le pouvoir raille cet auteur ?Non, ce nest pas un acte de contre-pou-voir. Il se trouve que Bertrand Tavernier a toujours t fou dhistoire et particulire-ment du 16e sicle. Sil fallait trouver un lien entre les deux films, ce serait plutt dans les personnages que jinterprte. Dans La Princesse de Montpensier , je joue le tuteur qui tombe amoureux de la princesse. Je suis la fois un lettr et un homme darme, mais qui renonce la guerre aprs avoir poignard par accident une femme enceinte. Cest un huguenot du 16e sicle, un homme de foi. Jai trouv intressant de devoir exprimer ces deux types de fois trs diffrentes : celle du hu-guenot du 16e et celle du moine catholique du 20e sicle.

    Vous avez enchan les rles cette an-neOui, jai jongl entre quatre projets. Je sa-vais dj monter cheval, mais il a fallu rpter les combats lpe, faire les

    Toujours beau, toujours charmant, toujours les bonnes manires, le nouveau Lambert Wilson ressemble lancien en dsinhib, hyperactif et omniprsent. La preuve par trois au Festival de Cannes et dans la comdie Imogne .

    LAMBERT WILSON

    HOMMES

    PORTRAITPar Sylvain MENTREYPhoto Kathy HUTCHINS

  • TRAJECTOIRE 72 t 2010 TRAJECTOIRE 73 t 2010

  • TRAJECTOIRE 108 t 2010 TRAJECTOIRE 109 t 2010

    SHOPPING

    BEAUTPar Nathalie RANEDA

    LES PRODUITS MECS PLUS ULTRAIls sont beaux, virils et prennent soin deux ! Nos hommes investissent dans leur apparence, et ce ne sont pas les femmes qui sen plaindrontDonnons leurs des armes pour nous plaire et se sentir bien dans leur peau.1. CHANEL Dodorant Allure, vaporisateur spray, dition Blanche CHF 44,90.- 2. CLARINS Abdo Fermet, soin complet amincissant et raffermis-sant. 150 ml CHF 49.- 3. NICKEL Gel ultra frais effet booster, efface les excs de la nuit. 75 ml CHF 49.- 4. SHISEIDO Soin Force Intgral, efface les signes de fatigue et de vieillissement. 50 ml CHF 158.- 5. DIOR Gel aprs rasage. 70 ml CHF 56.- 6. BIOTHERM Gel douche, Force. 200 ml CHF 38.- 7. LANCME Gnific HD, activateur de jeunesse. 50 ml CHF 85.- 8. CELLMEN Masque Rare, clarifie et unifie le teint. 125 ml CHF 189.-

    1.

    2.3.

    4.

    5.

    7. 8.6.

  • TRAJECTOIRE 108 t 2010 TRAJECTOIRE 109 t 2010

    1. GIVENCHY Parfum, NEO, inspir de lunivers du film de science-fiction Matrix. 100 ml CHF 112.- 2. HERMES Parfum pour hommes et pour femmes, Voyage dHerms, senteur de bois frais et musqu. 125 ml CHF 116.- 3. L.RAPHAEL Soin quilibrant minral, contrle la brillance et maintien lhydratation du visage. 30 ml CHF 148.- 4. DIOR Eau Sauvage Extrme, bouquet dagrumes avec une touche de bergamote, menthe et jasmin. 100 ml CHF 132.- 5. CAROLINA HERRERA Eau de toilette, 212 MEN ICE, mlange de notes fleuries et pices avec des touches de rglisse, de violette, de bois et de musc (dition limite). 100 ml CHF 102.- 6. PRADA Eau de toilette, Infusion de Vtiver, touche de vtiver souligne par des notes destragon, de poivre de Madagascar et de gingembre rose (dition limite). 100 ml CHF 114.- 7. GUERLAIN Eau de toilette, LEau, fracheur glace et vivifiante avec un duo bergamote-pamplemousse et des notes de menthe et de granium. 80 ml CHF 105.- 8. LAURA BIAGIOTTI Eau de toilette, Mistero di Roma Uomo, m-lange nergique darmes de pamplemousse, de bergamote, de mandarine, de musc, de genivre, de patchouli et de bois de cdre. 125 ml CHF 112.-

    1.

    2.

    3.

    4.

    5.

    6. 7. 8.

  • Th

    e Residence

    TRAJECTOIRE 112 t 2010

    Aux portes de Carthage, face la mer, The Residence tunis et sa superbe Thalasso-Spa allient lgance et architecture arabo-andalouse aux services attentionns dun palace. Efficacit et discrtion pour ce lieux magique.

    THE RESIDENCE TUNIS

    WELLNESS

    SPAPar Siphra MOINE-WOERLEN

    I dalement situ 20 minutes de Carthage et de Sidi Bou Sad, The Residence Tunis est devenu lemblme du luxe, de la dtente et du bien-tre. Devenu en quelques an-nes une rfrence dans le domaine de la thalassothrapie, ce palace, dot dun SPA de 3500 m2 est lun des fleurons des rivages mditerranens.

    Murs ivoire, piscine sertie de superbes jar-dins, lhtel se dresse avec comme toile de fond, lazur de la Mditerrane et sa longue plage de sable dor. Marbre dAlicante et fer forg soulignent un style zen des plus raffin, le tout ponctu de fontaines, mobi-liers sobres et fresques dartistes locaux. Les vastes chambres pares de beige et de blanc, dlicatement parfumes la fleur doranger, invitent au calme et au re-pos. Pour crer le concept des Thermes Marins de Carthage, The Rsidence Tunis sest inspir des principes bienfaisants des antiques thermes marins. La thalassothra-pie intgre lhtel offre trente salles de

    Reconnu comme lune des meilleures tables de Tunisie, les restaurants du The Rsidence le prouvent, en laissant libre cours la talentueuse crativit des chefs.Afin de satisfaire les gourmets, la dittique ctoie avec dlice la gastronomie mditer-ranenne, tunisienne et chinoise. Grce une discrte carte didentification, on peut se faire servir les plats des menus Dukan dans les six restaurants de lhtel.

    Enfin, pour les amateurs de greens dex-ception, face lhtel, au cur dune r-serve naturelle o abondent oiseaux migra-teurs et faune sauvage, se trouve un golf 18 trous dessin par Robert Trent Jones II.A ne pas manquer

    THE RSidENCE TuNiSBP 697 - 2070, La Marsa, Les Ctes de CarthageTunisieTl +216 71 910 101www.theresidence.comwww.destinations-sante.ch

    soins, une quipe de thrapeutes experts, un hammam oriental et une piscine sous une majestueuse coupole. Non content dtre lun des centres de bien-tre les plus luxueux et performants de Mditerrane, avec le lancement de la Cure Minceur High TechR, The Rsidence est dsormais un in-contournable de lamincissement.

    Pour une cure Minceur, vous trouverez ce quil y a de plus pointu contre les capitonsGymnastique vasculaire active du Docteur Blanchemaison, massages remodelants de Martine de Richeville, lectrostimulation, Cellu M6... Epuisant, certes, mais efficace !

    Pour vous dtendre, vous aurez droit aux soins corps et visage Darphin, spcialiste de laromathrapie. La philosophie du soin personnalis haut de gamme se basant sur des formules innovantes associes de divines textures, lefficacit des produits rivalise avec le plaisir gourmand procur par le parfum des combinaisons exclusives dhuiles essentielles.

  • La R

    serve

    TRAJECTOIRE 114 t 2010

    La Rserve Ramatuelle, prs de Saint-tropez, est une oasis o le matre-mot excellence anime en permanence Michel Reybier, son propritaire. une invitation une rjuvnation du corps et de lesprit simpose.

    LA RSERVE RAMATUELLE

    WELLNESS

    SPAPar Chantal-Anne JACOT

    L es jardins offrent un pano-rama grandiose surplom-bant la Mditerrane. Lh-tel comprend 7 chambres, 16 suites et 12 villas qui spanouissent avec gnrosit dans la nature sauvage.

    La Rserve Spa Ramatuelle avec 13 ca-bines de soins, une piscine intrieure de 12 m dote dun parcours jets, une pis-cine extrieure de 30 m avec poolhouse, un hammam et une salle de fitness, incitent les htes une dtente intgrale. Un spa intimiste de 1000 m2 dcline des sjours ddis loptimisation de la qualit de vie autour de soins originaux : soins signature La Rserve visage et corps, protocoles amincissant-remodelant, soins dtente, soins pour les sportifs, soins douceur pour les mamans, soins du visage et du corps Crme de la Mer ainsi que de nombreuses activits physiques personnalises.

    de sant, procder une perte de poids, un remodelage et une rgnration du corps.

    TOUJOURS ET ENCORE DU PLAISIR !Le Chef gastronome Eric Canino, form chez Michel Gurard, le pionnier de la cui-sine dittique, a cr une carte qui sug-gre des recettes lgres, savoureuses. Il nutilise pas de matire grasse, excepte lhuile dolive, ni de sucre raffin mais uni-quement naturel. Le plaisir, les senteurs, les saveurs, les couleurs se marient ainsi une alimentation saine et quilibre.

    LA RSERvE RAmATuELLEChemin de la QuessineF 83350 RamatuelleT. +33 4 94 44 94 44www.lareserve-ramatuelle.com/french

    Platon rptait souvent et juste titre que Le plus important nest pas de vivre, mais de bien vivre ! . Une philosophie que sui-vent mticuleusement les thrapeutes du spa en proposant une charge globale pour une nouvelle forme de bien-tre. Laccent est mis sur les diffrents objectifs et sou-haits de la clientle.

    Une quipe pluridisciplinaire de spcia-listes a peaufin son savoir-faire dans le domaine de la sant, du mieux-tre et de la beaut pour mettre au point une stra-tgie davant-garde : concevoir un pro-gramme indit et novateur dune semaine minimum, LExprience Rgnrante Exclusive . Pas dinjection, ni de proc-dure invasive, mais des mthodes douces et naturelles. Ce concept daction de 6 jours/7 nuits est bas sur une synergie des meilleures techniques scientifiques actuelles. Un seul objectif : amliorer ltat