Tout Tango

of 25/25
Tout magazine Tango 3 € - N°34 Décembre 2012-Février 2013 ISSN 1954-2577 1954 2577 Addiction ? l’enquête.
  • date post

    18-Dec-2015
  • Category

    Documents

  • view

    106
  • download

    21

Embed Size (px)

description

Brochure Tout Tango

Transcript of Tout Tango

  • Tout magazineTango3 - N34 Dcembre 2012-Fvrier 2013

    ISSN 1954-25771954 2577

    Addiction ?lenqute.

  • www.toutango.com ToutTango 3

    LES ORCHESTRES DAUJOURDHUIGaspar Pocai raconte Roulotte Tango ............................... 4 Pina BauschLe thatre, la danse .............................................................. 6

    Enqute sur le tangoLaddiction rvle ! ............................................................... 8Une belote ?ou un tango menteur ? ....................................................... 16Rodolfo BiagiLa fiche du musicien ............................................................. 18Livres ................................................................................. 20 Cinma ............................................................................. 21

    Gazette des TanguerosTrois mois d'activits relates ici, pour avoir une vue d'ensemble du dynamisme des associations de tango en France, la Runion, Belgique, Suisse, Liban ....................................................... 22

    Agenda des AssociationsVille par Ville ...................................................................... 32

    Agenda des StagesAnnonces classes tango .................................................... 40

    PartenairesToutes les annonces tango ................................................. 41

    SOMMAIRE

    4 6 8Roulotte TangoInterview

    Pina BauschLe thtre dans

    ObsessionMon tango analys

    Tout TangoPubli par LP ditionsnumro 34Dcembre 2012 fvrier 2013Un Supplment gratuit Paris Tout Tango de ce numro est distribu Paris.

    Directeur de PublicationPierre DoussotDirectrice de rdactionLalie [email protected] de Rdaction :Lalie Marion : [email protected] Schmitt : [email protected]

    Lecteur : Andr VagnonOnt collabor ce numro :Marie Pierre GabisGregory Diaz Samuel MassetRmi TarghettaBertrand NalpasCorrespondants rgionaux :Auvergne : Christian PonchonCte dAzur : Annie Saint RamondCentre Bourgogne : Elisabeth DussaudMidi Pyrnes : Eric SchmittNord Pas de Calais : Nadine CourdierTarif dabonnement France Mtro-politaine : 1 an, 4 numros : 16

    Abonnement de soutien : 22frais de port comprisPrix au numro : 3 Abonnement Europe et monde 22Tarifs sur www.toutango.com

    Imprimeur : Presse People34670 BaillarguesDpt lgal parution.Numro de Commission Paritaire : 1215K86733LPditions SARLCapital Social 10 000 euros90 rue Celleneuve St-Hilaire34070 Montpellier - FranceTl 04 67 45 38 62Fax 09 55 69 01 17RCS Montpellier :480 772 151 00019http://www.toutango.com

    Les manuscrits et documents en-voys ne sont pas rendus. En aucun cas le journal nest responsable des documents qui lui sont confis. Toute reproduction mme partielle des articles et illustrations parus dans ce numro est interdite, sauf autorisa-tion pralable et crite de LP Editions. Les articles insrs nengagent que la responsabilit de leurs auteurs.

  • 4 ToutTango www.toutango.com www.toutango.com ToutTango 5

    LES ORCHESTRES D'AUJOURD'HUI Marie-Pierre Gabis

    Dbut d'une srie d'articles sur les orchestres Tango d'aujourd'hui pour, et/ou adapts au bal. Plus ou moins frachement crs pour certains, en recompo-sition ou en tat de construction, pour d'autres, en cours d'volution mais pas encore consolids, ou bien plus confirms sur leurs fondations.Ils se cherchent dans l'poque, ils la font vivre, trouvent une identit, apportent des notes nouvelles sans rejeter l'essence des vieux orchestres . Le pass, ils s'en imprgnent, le prsent, ils le vivent et par leurs projets, ils se tournent vers le futur. Ils commencent clarifier leur formation, se propager et tourner dans les milongas, les festivals et les lieux de concerts.On les remarque, ils suscitent le bouche oreille, ils sont demands, attendus Pourrait-on dire qu'ils commencent s'inscrire dans une lgende ?Aprs les avoir interviews, ils se dvoilent par un jeu de rponses. Le premier ouvrir le feu : Gaspar POCAI fortement investi dans la Tipica Sanata et Roulotte Tango nous raconte...

    InvIt n 1 : Gaspar pOCaI1 . COnstruCtIOn de lOrChestre :Actuellement, je travaille sur diffrents projets autour du tango (Roulotte Tango, La Tpica Sanata, ). Je vous parlerai donc de mon exprience personnelle et non d'un orchestre en particulier. - Comment lenvie est-elle ne ?Quelles sont les rencontres les plus pertinentes qui ont stimul le dmarrage ?Aprs avoir voyag en Argentine et en Europe comme soliste pendant 5 annes, et avoir fait de trs belles rencontres sur les routes, je suis arriv St Etienne en 2008. Jy ai rencontr Julien Blondel (pia-niste du collectif Roulotte tango) qui m'a invit faire partie de leur collectif Le pro-

    jet au dpart tait stimul par la musique dAstor Piazzolla, mais je suis arriv une priode o tout sorientait vers le tango traditionnel de bal, avec donc un change-ment de rpertoire, des tangos chants et instrumentaux adapts pour la danse en milonga.

    - Les embches, les difficults du d-but ?Au dbut, a t difficile de changer cette tiquette qu'avait ROULOTTE TAN-GO d'orchestre pas dansable ( la Piazzolla !!) que les danseurs de la rgion lui avaient pingle. Mais nous avons prouv le contraire grce au travail sur les diffrents orchestres de milonga, savoir qu'on pouvait faire sonner la syncope de Troilo, les arrastres de Pugliese, les va-

    riations de D'Arienzo, et trouver le groove des milongas de Canaro. C'est un long chemin qui, petit petit, a commenc montrer des rsultats sur les pistes.

    2 . ChOIx et mOtIvatIOns :

    En parallle du projet sur le tango tradi-tionnel avec Roulotte, je travaillais tou-jours sur mes compositions (des chan-sons texte sur des rythmes de tango et de milonga). En 2009, j'ai eu l'opportunit des continuer composer, et j'ai com-menc une nouvelle priode de cration grce la rencontre avec Estanislao San-chez (bandonon), Rolando Carbety (hu-man beat box) Mehdi Al-Tinaoui (violin) + les membres de Roulotte Tango : Julien Blondel et Felipe Nicholls. On a dcid de monter LA TIPICA SANATA, alterna-tifs, provocateurs, et innovants, grce lintroduction du Human Beat Box, l'ner-gie rock et la fusion des rythmes Tango, Drum'Bass, Jazz, et Hip-Hop

    - Comment choisissez vous les mor-ceaux (critres de choix) ?Avec Roulotte tango on fait de la mu-sique pour danser, donc nos critres de choix sont videmment que les morceaux soient dansables. Le point de dpart c'est de penser au droulement dune milonga avec les tandas et les cortinas (4Di Sar-li/4Troilo/4D'Arienzo/4 Milongas ). Aprs, on se bat gentiment... chacun pour faire valoir notre ressenti et nos gots person-nels. Mon choix moi sera principalement en fonction des paroles et de la partie bandonon et chaque musicien va faire pareil, jusqu' ce qu'on arrive un com-

    Chroniquemun accord.

    Avec la Tipica Sanata c'est diffrent, on fait des compositions, parfois collectives, et parfois celles d'un des membres du groupe. Notre principal critre c'est de se faire plai-sir, on est conscient que ce n'est pas tou-jours facile danser, mais on essaie sur-tout de transmettre une bonne nergie sur la piste. Et , on remarque que a peut tre tout aussi important pour un danseur qu'un morceau en 2x4 bien carre, c'est un bon dfi pour certains (toute la musique est dansable mais tous les danseurs ne peuvent pas forcment la danser)

    - Quelles ont t les motivations prin-cipales pour musicaliser des soires dansantes (au lieu de se consacrer uni-quement la musique qui scoute ?Etre sur scne et voir le mouvement de la piste de danse, a donne du plaisir, de la vie, du jeu, a cre de l'interaction, on n'est pas tout seul. On fait parfois des petits changements rythmiques, et, voir la raction du public, c'est amusant. Avec humilit et respect, bien sr, on joue tre des marionnet-tistes.

    Aprs, il y a aussi le constat raliste et terre terre, qu'actuellement le tango vit grce aux danseurs et non grce aux amateurs de concerts assis. Le public, pour cette musique, ce sont les danseurs les or-ganisateurs de festivals et d'vnements sont les danseurs donc nos principaux employeurs sont les danseurs !! On na pas le choix !!!(Jen profite pour remercier le monde as-sociatif des danseurs qui nous font vivre)

    - Quelles difficults rencontrez vous pour fonctionner ( ce propos, lArgen-tine et lEurope seront diffrencis) ?OUI ! je peux vous confirmer qu'il existe une grande diffrence entre l'Argentine et ici. Dj, au niveau conomique, mme si on dit qu'en Europe c'est la crise, on est bien loin en France de connatre la galre qui est celle d'un musicien en Argentine o l'Etat ne paie pas pour la culture. Et videment, qu'il n'existe pas le systme de l'intermittence de spectacles, le RMI et toutes les assistances sociales comme ici.Pour remplir les salles de concert, ils pro-fitent des musiciens en leur disant : Si tu veux jouer chez moi, pas de problme !! C'est cool ! Tu ramnes ton public, ton matriel de son, tu toccupes de la publicit et en change, je te donne 20% des entres, et avec cet argent, tu paies la bire et la pizza que tu as consommes dans mon bar !Le ct positif de cette situation c'est que

    les artistes apprennent tout faire, et fi-nissent par ouvrir des salles autogres, des centres-culturels. Ils ralisent des crations artistiques sans subventions avec enthousiasme, patience, crativit et de l'amour.Ici en France, les avantages et le confort sont parfois dangereux, on peut se trans-former rapidement d'artiste en fonction-naire (pas de salaire, pas de musique)

    - Quels moyens utilisez vous pour vous faire connatre ?Pendant longtemps j'ai jou dans les rues en Argentine, Uruguay, Espagne, Suisse et France ce qui m'a fait rencontrer beau-coup de monde et ouvert beaucoup de portes. Jouer dans les rues, c'est la meil-leure carte de visite pour commencer. Aprs, les propositions commencent ve-nir toutes seules, le tlphone commence sonner.

    4 . Le pass - Le prsent - Le futur :- Quavez vous envie de dfendre ?Les crations, l'volution, le plaisir, les rencontres, le bonheur.

    - Dans quelle mesure arrivez-vous conserver une mmoire tout en don-nant de la fracheur et de la nouveaut dans vos crations ?Au moment de composer, j'essaie d'tre moi-mme en acceptant les influences et surtout de pas trop rflchir.Je me considre comme un jeune artiste, je n'ai pas encore fait autant de compo-sitions pour risquer de perdre dj la fra-cheur .on reparlera dans quelques annes

    - Votre meilleur et votre plus mauvais souvenir (un clin dil ) ?Ni meilleur, ni mauvais, seulement un souvenir qui a fini en chanson fuera del tacho :Un voyage en Patagonie. Aprs mon concert dans un bar, j'ai reu les conseils d'un milonguero l'ancienne. Il arrive avec sa perruque et son noeud papillon, et me dit nerv : Estas meando fuera del tacho tu es ct de la plaque (tra-duction trs soft NDLR), pour chanter le tango, il faut avoir un belle apparence, et toi avec ta chevelure ! tu ressembles un rocker. a ne va pas du tout !! Tu chantes pas mal mais, change ton style, rajoute la Cumparsita dans ton rpertoire et tu vas voir.

    - Comment voyez vous lavenir musical (comment voulez vous faire voluer votre musique) ?Je crois quon est li au contexte; s'il vo-lue, nous aussi. Nous pouvons proposer, faire des provocations, tester des choses, mais on ne peut pas faire voluer la mu-sique, enferms dans une salle de rp-tition, il faut sortir et affronter ce contexte c'est lui qui fixe les conditions.

    Actuellement j'habite Toulouse et j'ai envie de continuer provoquer des ren-contres musicales, et, pourquoi pas ? des nouveaux projets pour 2013.

    - Tes trois orchestres prfrs de tan-gos et vos trois orchestres prfrs autres styles ?Anbal Troilo, Osvaldo Pugliese, Miguel Cal.The Rolling Stones, Pink Floyd, The Doors

    Propos recueillis par Marie Pierre Gabis

    Roulotte - Cuarteto - Photo a la parrilla

    Photo Jordi Gourbeix

    Photo Ester Doehr

    photo Cecile Ory

  • ChroniqueSamuel Masset

    Elle repart, je reviens Lentement, elle avance Tango Argentin, retournement Cubain Je repars, elle revient Lentement, j'avance Rumba dsenchante, Cha-cha Parisien (1)

    Le talent exceptionnel de la danseuse et chorgraphe al-lemande Pina Bausch s'est exprim travers diffrents genres musicaux. Tout comme la musique classique ou le jazz, le tango a servi de tableau musical aux rves dansants de l'artiste.

    pIna BausCh (1940-2009) : une vIe pOur la danseSon immense talent, Pina Bausch le fait vivre et grandir en Allemagne durant toute sa carrire. Danseuse soliste puis chorgraphe, elle ex-primente de nouvelles formes de danses et d'expressions corporelles. Au dbut des annes 1970, elle est nomme chorgraphe de la troupe du centre artistique Wuppertaler Bh-nen, rebaptis ensuite Tanztheater Wuppertal Pina Bausch. Ds lors, Pina Bausch et sa troupe promeuvent un nouveau concept artistique appel thtre dans (Tanztheater), fusion-nant l'expressivit corporelle et la musique inhrente la danse. Cette nouvelle forme d'art attire d'abord les critiques, rapidement effaces par un vif succs. De renomme internationale, la troupe du Wup-pertal Tanztheater sillonne encore aujourd'hui le monde pour produire l'oeuvre de Pina Bausch : Caf Ml-ler, Le sacre du printemps, Kontak-thof..

    Une rencontre entre Pina Bausch et le tango est invitable. Son uvre inspire des musiques du monde rassemble les thmes de prdilection du tango: le rapport homme-femme, le couple et la sduction. En 1980, Pina et sa troupe partent en Argen-tine pour la premire fois o un public rticent les accueille. Quelques mois plus tard, Pina rserve une surprise aux Argentins et tangophiles : la pice Bandoneon dont la premire a lieu le

    21 dcembre 1980 Wuppertal.

    BandOneOnLe tango a une place majeure dans la pice Bandoneon. Rien que le titre est trs vocateur puisqu'il fait rf-rence l'instrument de prdilection du tango, invent en Allemagne. Aux cts de nombreux extraits de tango tels que ceux de Carlos Gardel, le spectateur est invit s'enivrer des sons plaintifs du bandonon. Les diffrentes chorgraphies de la pre-mire partie voluent dans un dcor reprsentant l'intrieur d'un ancien caf que l'on peut associer celui d'une milonga.Cependant, c'est en matire de danse que le spectateur doit s'affran-chir d'une perception traditionnelle du tango. Pina Bausch ne cherche pas reproduire des pas cods mais plutt analyser la naissance de ces mou-vements et les sentiments dgags par les danseurs. Dans Bandoneon, le tango est dans de manire inso-lite et entirement redfinie : cali-fourchon, par exemple. A travers des positions empreintes d'rotisme, les diffrents membres associs la danse du tango sont mis en valeur : genoux, bras, paule. Le concept du couple et la difficult de former un couple pour danser le tango figurent

    parmi les sujets phares de la pice.Un changement de dcor intervient pour la seconde partie de Bandoneon. L'intrieur du caf laisse place un studio de danse, un lment signi-ficatif pour la comprhension de la pice : Pina Bausch ne souhaite pas rinventer le tango mais utiliser Ban-doneon comme laboratoire permet-tant l'tude du genre.Cette pice hors du commun est trs dstabilisante et peut trs rapidement susciter le rejet. Nombreux sont les spectateurs qui quittent la salle avant la fin du spectacle.

    nur du !Le tango apparat dans d'autres uvres de Pina Bausch telles que Die Klage der Kaiserin en 1989. En 1995, aprs une rencontre avec le clbre danseur de tango argentin, Tete Rusconi, de son vrai nom Pe-dro Rusconi, Pina Bausch dcide de mettre une nouvelle fois le tango l'honneur dans une nouvelle pice, Nur Du, dont la premire a lieu en 1996.Dans Nur Du, le tango ctoie la valse, le blues et le rock. Pina Bausch de-mande Tete Rusconi de bien vouloir former les danseurs pour la premire reprsentation. Cette initiative montre

    quel point la chorgraphe affec-tionne et considre le tango comme une danse unique. Lors d'une re-prsentation de la pice Paris, en 1997, Pina Bausch danse sur le tan-go Mariposita avec Tete Rusconi.

    Malheureusement, un cancer g-nralis met subitement fin la car-rire de la chorgraphe en juin 2009. Luvre de Pina Bausch a influenc et continue dinfluencer de nouvelles gnrations de chorgraphes et de metteurs en scne.

    dCOuvrIr l'Oeuvre depIna BausChDVDPina, Wim Wenders, 2011, France Tlvisions DistributionLes rves dansants, Linsel, Hoff-mann, 2011, Jour2Fte

    LivreLe langage chorgraphique de Pina Bausch, Brigitte Gauthier, L'Arche, 2008

    Notes :1- Comme dans un ballet de Pina Bausch, Jean Guidoni

    6 ToutTango www.toutango.com www.toutango.com ToutTango 7

    Un autre tango

    Kontakthof - Pina Bausch - Photo Ursula Kaufmann

  • 8 ToutTango www.toutango.com www.toutango.com ToutTango 9

    EnquteRmi Targhetta et Bertrand Nalpas

    Laddiction au tango :

    Annonce dans le numro de dcembre 2012 de Tout Tango, cette enqute a pour but d'va-luer si la pratique du tango argentin pouvait s'apparenter, dans certains cas, une forme d'addiction comportementale. Un auto-questionnaire en ligne (29 questions), entirement anonyme, a donc t propos. En 2 mois, 1372 danseurs (ses) ont rpondu! Les consignes taient les suivantes: Merci de rpondre le plus spontanment possible l'ensemble des questions en cliquant sur la case (chelle d'intensit croissante de 0 5) correspondant le mieux votre situation de ces derniers mois; elles ne peuvent en aucun cas aboutir vous identifier. Si vous le souhaitez, inscrivez ci-dessous vos commentaires ou suggestions .

    pOurquOI Cette enqute ?Nous connaissons tous, autour de nous (ou nous-mmes) des personnes accros cette magnifique danse, en terme de frquence de milonga, de temps pass, de plai-sir de plus en plus grand sagit il dune passion? Dune addiction? Les critres proposs habituellement pour le diagnostic d'une dpendance sont-ils retrouvs en ma-tire de Tango? Le tango est-il addictognecomme certaines activits (l'addiction comportementale est d-crite pour le sport, le travail, le jeu). Si oui, cette ad-diction est-elle particulire dans ses caractristiques (consquences positives et/ou ngatives)? Peut-elle tre bnfique, intressante, particulire, contrairement aux addictions en gnral?

    IntrOduCtIOnIl nous a sembl intressant de laisser la place ici quelques-uns de vos commentaires (plus de 500 recueillis!)

    Cette enqute est une premire, cela me semble tre une trs bonne ide, mme s'il n'y a pour moi pas de doute, le tango est une addiction

    Ouiii, tangoaddict! Et heureuse de l'tre, le tango a chang ma vie ! a donne du sens mes autres passions : vtements, sport, exigence personnelle, crativit. Le sens de chaque chose est clair main-tenant !

    Mon mari pense que j'ai une jolie addiction ;-) et le tango s'exprime dans TOUS les gestes et moments de ma vie. Merci pour l'enqute, j'attends les rsultats avec impatience !

    Mon rapport au tango a beaucoup volu depuis que j'ai commenc. Vous m'auriez donn ce ques-tionnaire il y a six mois, mes rponses auraient t compltement diffrentes, dans le sens o j'tais rellement compltement addict, je dansais 4 5 fois par semaine, je ne voyais plus vraiment mes amis hors-tango, la part tango de mon budget tait bien

    suprieure maintenant. Du fait de mon travail, mais aussi des hauts et des bas de ma relation au monde du tango et sa pratique, j'ai pris pas mal de dis-tance et aujourd'hui je peux passer des semaines sans danser. Par contre, tous les symptmes rap-paraissent immdiatement ds que je suis dans une milonga

    Une enqute qui tombe bien, car en rapport avec des rflexions que je me suis souvent faites. Le pre-mier contact avec le tango, l'impression d'une r-vlation, les sensations fortes du dbut et la qute perdue et infinie de ces sensations dans toutes les milongas, les expressions comme a me manque, il faut que je me tape une milonga ou un stage (un peu comme un rail de coc pour un drogu j'imagine...). Aller en vacances en Argentine, tomber perdument amoureuse (de manire non rciproque mais nan-moins obsessionnelle) d'un musicien de tango ar-gentin, n'couter presque que du tango dans la voi-ture, tout en vitant parfois certaines musiques qui font trop mal. Oui, tout a me fait effectivement par-fois beaucoup penser une addiction...

    Je pratique plus de 20 danses de couple diff-rentes, et la danse en gnrale, depuis l'ge de 3 ans. Je pense que le tango est la plus addictogne!

    Enqute trs intressante, j'espre que nous au-rons les rsultats... et que personne ne nous gurira !!!

    J'accepte difficilement l'assimilation du tango une addiction .... terme plutt ngatif .... rducteur .... destructeur ; les tangueros, tangueras sont des gens passionns par la danse, la musique, la sensualit, les motions qui se partagent avec l'autre le temps d'une danse. Le tango leur apporte une meilleure qualit de vie, un bien tre physique et moral, une meilleure relation l'autre, l'accession des mo-tions nouvelles et au partage . Rien de commun avec les addictions cites qui sont toutes destructrices physiquement, moralement, mentalement.; Le tango est une passion non une addiction au mme titre que le sport ou toute autre activit.; Les personnes qui mettent en place cette enqute ne pratiquent certai-nement pas le tango sinon elle n'existerait pas.

    addiction au tangoPh

    oto

    : R. T

    argh

    etta

    - D

    ans l

    a mus

    ique

    .

    existe-elle ?

  • 10 ToutTango www.toutango.com www.toutango.com ToutTango 11

    EnqutePh

    oto

    : R. T

    argh

    etta

    - Ba

    lade

    dan

    s l'im

    agin

    aire

    Trs bonne ide de faire une enqute sur ce thme. Quand on observe le comportement de certains tan-gueros on se rend bien compte quil y a effectivement comme une sorte daddiction, et on en parle souvent entre nous !! La plupart des vrais mordus en sont conscients !! daprs certaines personnes que jai pu rencontrer, il y a un lien vident avec un manque af-fectif, une demande de contact physique donner, et recevoir,; le besoin de partager un dsir sensuel, se sentir attir, et pouvoir sduire. Cest aussi trs reli au manque de confiance en soi, que lon cherche combler, et lgo. Et puis cette chose absolument magique, qui narrive que trs rarement, mais qui peut rendre vraiment accro, cest cette chimie qui se produit parfois entre deux danseurs, et qui fait quon peut rester danser ensemble pendant des heures sans sarrter, parce quon vole ensemble. Le cou-rant passe tellement bien, que cest rellement pla-nant comme une drogue!!! Et on ne sait pas comment lexpliquer, a ne dpend ni de lge, ni de la beaut physique ... cest une rencontre qui exalte tous les sens !! Cest magique !! et cela aprs, on a envie de le retrouver. On se sent en manque quand a narrive plus pendant un certain temps, chaque nouveau partenaire, on est dans lespoir que a puisse se pro-duire !! Quand a narrive pas, on est du. ... une autre chose que jai remarqu, cest quon est tous obsd par le dsir de vouloir danser comme les su-per pros !! et le plus vite possible. On veut tous tre excellents !!! :-)

    Cette enqute est en effet trs pertinente, car je me suis plusieurs fois pose la question d'une addicto-logie au tango, pour moi-mme, mais aussi pour les personnes que j'y ai rencontres. Je suis passe par une phase la premire anne o j'ai beaucoup plus dans et o je ne parlais plus que tango mes amis. M'tant rendue compte que je m'loignais de cer-taines personnes, mais aussi comme, mesure que je progressais dans la danse, je rencontrais moins de danseurs beaucoup plus sensibles que moi avec les-quels le plaisir de la danse pouvait tre trs intense, je me suis un peu loigne des atmosphres tango pour ne danser que 3 4 fois par mois. Aujourd'hui, je vois plutt le tango comme un moyen de travailler sur soi (restant un plaisir), dans un domaine artis-tique. J'ai aussi remarqu que mon envie de chocolat noir (auquel je me reconnais comme addict ) tait bien moindre au retour des milongas, comme si la dose d'endorphine que me donnait le tango rempla-ait celle du chocolat...

    Comme toute addiction, une longue priode sans me dsintoxique un peu, mais la moindre replonge est fatale et trs rapide. C'est une addiction oui, mais qui me parat positive, mis part sur un point, sa-voir le fait qu'elle me pousse ngliger mes contacts hors- tango

    Je suis mdecin et je pense que cette enqute est trs judicieuse ; car effectivement, pour moi, le tango est une addiction. Pas pour moi, personnelle-ment, actuellement car j 'ai soixante ans... et donc

    je danse beaucoup moins, ce qui me provoque une trs grande frustration ! Mais une poque de ma vie, quand je me suis mise au tango il y a dix ans, a en tait une pour moi. Cest vraiment quelque chose de trs particulier : a peut tre une psycho-thrapie... mais c'est un milieu extrmement dur, car trs excluant, trs bas sur le culte de lesthtique (si vous tes obse, pas la peine de tenter votre chance !) et cest rellement trs MACHO ! On prend les r-alits de la vie en pleine figure : quand vous prenez de lge, ces messieurs ne vous invitent plus du tout, mme si vous tiez leur copine... il faut imprative-ment courir la jeunette !!...

    Je suis en arrt maladie longue dure depuis plus de 2 ans, je considre que le tango argentin m'a per-mis de sortir dune grosse dpression ; le tango ar-gentin a t ma thrapie et m'a permis de me recons-truire et d'envisager la relation l'autre diffremment, c'est une danse de ressenti exigeante c'est pour cela que les tangueros et tangueras sont accros, d'autres personnes ont choisi le tango argentin comme thra-pie, cela aurait t intressant de poser la question et de dvelopper ce thme. En tant qu'ancien sportif de haut niveau (rugby), je comparerai plus le comporte-ment des tangueros et tangueras celui d'un golfeur, degr moindre. Aux USA vaut mieux pas mettre sur son CV qu'on pratique le golf, le recruteur sait qu'au moindre temps libre vous allez taper des balles... Tango Argentin pas le droit la faute, et en plus il y a la relation l'autre. Addiction non amoureux de la richesse de la musique et des motions donnes par cette danse, le lcher prise, l'impression d'tre un danseur chorgraphe... improvisation.... Je dois ajouter un fait important : chacun vient au tango pour des raisons diffrentes. J'ai commenc cette activit pour m'ouvrir l'autre, accepter qu'une femme ou un homme puisse m'approcher, me lais-ser approcher (je suis socialement tout fait intgr) ; bref, il est noter de trs fortes tensions concer-nant les rapports de danse au sein des couples (hors tango) mais qui dansent le tango. Ma femme est accro et le diffrentiel de niveau m'est difficile vivre Le tango peut tre une addiction en ce qu'il permet en toute impunit et travers la danse, la musique (on pourra dire autrement les frottements, les touches )) de pacifier les rapports sociaux et les frustrations du quotidien des gens. Il constitue une chappe belle en pleine socit, tout en res-tant dans un milieu propret et polic (les rapports sont charnels sans consommation). Cela m'cure au plus au point souvent, mais lorsque je russi entrer dans le bal, c'est il faut l'avouer, un super shoot (et je sais de quoi je parle). Le tango permet un mlange d'nergies norme, certains en sortent plus fort, d'autre broys, tant les motions en jeu peuvent tre puissantes

    Le tango change considrablement la vie d'une per-sonne, tant dans son tre, que sa faon d'tre. C'est comme une thrapie, tout est touch directement ou indirectement, sa relation soi, l'autre, soi dans l'espace, le travail sur son corps, son regard sur soi,

  • 12 ToutTango www.toutango.com www.toutango.com ToutTango 13

    Enqutele regarde des autres, et tout se qui est en lien avec le partenaire, le contact, le dialogue, l'inten-sit d'une danse peut aller trs loin telle une transe Le corps tout entier devient l'expression et l'inspiration de l'me travers la musique, de l'change, le dia-logue qui se crer avec le parte-naire. C'est un art, mais surtout une dcouverte de soi, de l'autre, des autres permettant un mlange de classe sociale comme j'ai rare-ment connu, de tout rang, et tout ge confondu. On peut deviner des traits de caractres des per-sonnes travers leur danser, sa faon de s'exprimer travers son interprtation musicale et tech-nique de danse. C'est plus qu'une danse, car bon nombre de dan-seurs arrivant au tango laissent trs souvent toutes les autres ac-tivits. On devient addict assez rapidement, avec en plus l'envie de s'ouvrir et de dcouvrir une nouvelle culture, langue, histoire musicale, un large horizon s'ouvre soi

    ABSOLUMENT (addict), il suffit de frquenter les milongas pour s'apercevoir qu'une grande partie des danseurs vivent en clan, que pour le tango, et danse en donnant l'impression d'avoir perdu tout plaisir de danser et deviennent triste et srieux un peu comme les fumeurs de cannabis

    RPOnses de l'ensemBle des PaR-TiciPanTs

    = le PROfil des danseuRs (ses)Le nombre de rponse est parfois va-riable selon les questions, quelques rares danseurs n'ayant pas rpondu la totalit du questionnaire

    a quelle fRquence dansez-vOus le TangO ?

    0.4% = Jamais 10.1% = Moins d'une fois par se-maine 22.4% = Une fois par semaine 32.1% = Deux fois par semaine 23.5% = Trois fois par semaine 9.4% = Quatre 5 fois par se-maine

    1.7% = Six 7 fois par semaine

    La majorit des danseurs pratiquent leurs activits 1 3 fois par semaine, le plus frquemment (32%) 2 fois par semaine. Une activit occasionnelle (< 1/semaine) est not dans 22% des cas. A loppos, une pratique intense (4 7/semaine) est retrouve chez 11% de notre population.

    cOmBien de TemPs, en mOyenne, ResTez-vOus danseR la milOnga ? 1.9% = Moins d'1 heure 8.0% = 1 2 heures 29.4% = 2 3 heures 35.3% = 3 4 heures 20.2% = 4 5 heures 5.0% = plus de 5 heures

    3 4 heures apparat tre le temps ha-bituel pass la milonga pour 35% des danseurs. La courbe se rpartit de faon harmonieuse autour de cette priode. Au-del de 5h, correspondant en gnral louverture jusqu la fermeture de la milonga, du moins en France, 5% sont retrouvs. Notons que les femmes pas-sant plus de temps la milonga, mais avec une frquence moindre que les hommes

    en dehORs de la danse, cOmBien de TemPs, en mOyenne, cOnsa-

    cRez-vOus aux acTiviTs lies au TangO ? (PRPaRaTiOn + musique

    + TRajeT) 28.90% = Moins d'1 heure par se-maine 43.17% = Moins d'1 heure par jour 19.97% = Une 2 heures par jour 6.31% = Deux 3 heures par jour 1.65% = Quatre heures et plus par jour

    43% des danseurs consacrent moins dune heure/jour aux activits (danse exclue) lis au tango. Se prparer avant une milonga, couter de la musique de tango, les trajets, peuvent dans certains cas occuper le danseur plusieurs heures /jour. Ces activits indirectes peuvent galement renseigner sur une ventuelle addiction la danse (ou la musique de tango, mais notre questionnaire ne peut y rpondre)

    dePuis cOmBien d'annes PRaTi-quez-vOus le TangO ?

    La moyenne de pratique du tango (pro-fesseurs exclus) est plus longue chez le danseur que la danseuse (6.1 ans 5.2 et 5.1 ans 4.0 respectivement, p

  • 14 ToutTango www.toutango.com www.toutango.com ToutTango 15

    sommeil....)(2) Je pense au tango, sa musique ou je n'coute plus que a. des danseurs dclarent passer beaucoup de temps des activits indirectes , lies au tango

    6 aBandOn Ou RducTiOn des auTRes acTiviTsEtre addict , cest galement consacrer du temps au comportement ainsi inves-ti, directement ou en lien avec la danse. Peu peu, les autres activits sont alors rduites, souvent abandonnes pour ne se consacrer quau tango et aux diffrents lments qui sy rattachent. La danse de-vient ainsi la priorit n1, au dtriment des autres activits, familiales, amicales, sociales (autres que tango). Le retentisse-ment de cette situation devient important, notable, dans tous les domaines, parfois mme professionnel. Un nouveau rseau se constitue, rencontres, amis en lien avec le tango. Mme les vacances sont investies par le tango ! Ce rtrcissement du champ des activits apparat comme spcifique de la dpendance. Mais en matire de tango, dautres ouvertures in-tressantes peuvent tre observes (effets positifs), elles seront abordes dans un 2me article. Les 3 questions proposes ici explorent cet item sous des aspects diff-rents : (1) Je vais danser alors que j'ai pourtant d'autres choses faire ;(2) Pour le tango, j'ai rduit ou aban-

    donn mes autres activits (familiale, sociale ou professionnelle, loisir)(3) J'organise mes vacances en rapport avec le tango.1/4 1/3 des personnes interroges ces 3 questions dclarent avoir abandonn ou rduit dimportantes activits pour ne se consacrer quau tango.7 POuRsuiTe du cOmPORTemenT malgR la cOnnaissance deffeTs ngaTifs PsychOlOgiques Ou sO-maTiquesLaddiction entrane en gnral des consquences ngatives, en particulier sur la sant physique et psychologique. Le sujet en est bien souvent conscient, mais ne peut (du fait mme du mca-nisme de la maladie addictive avec signe de sevrage), ne veut sarrter (priode de plaisir ou de dni) ou nest pas prt envisager cet arrt. Ces consquences ngatives dans laddiction comportemen-tale sont moins videntes, proccupantes, et peut tre moins importantes que celles retrouves dans laddiction aux subs-tances (le tabac pouvant provoquer des graves problmes mdicaux, cancers, car-diovasculaires, BPCO avec insuffisances respiratoires). La demande de soins est donc faible, voire inexistante, contraire-ment la dpendance aux produits. De ce fait, ces addictions sont probablement mal connues, voire sous estimes. L aussi, les consquences positives seront

    abordes dans un prochain article. Aux 2 questions suivantes (1) Le tango entrane des consquences ngatives sur ma sant physique (ex : blessures, douleurs articulaires)(2) Le tango entrane des consquences ngatives sur ma vie (familiale, sociale, professionnelle ou psychologique, les effets ngatifs dclars sont trs faibles (< 7%), la majorit des personnes ntant pas du tout daccord avec ces proposi-tions.

    en Rsum, ReTeniR Entre dcembre 2011 et janvier 2012 nous avons collig 1224 participants ayant rpondu toutes les questions, dont 95 professeurs de tango qui ont t ex-clus de ltude statistique. Il y avait 674 femmes (59.7%) et 455 hommes (40.3%) avec une moyenne dge de 49.513.1 ans. Il faut noter que concernant la rpar-tition des rponses sur le temps pass la milonga et la frquence de danse, une courbe harmonieuse dite de Gauss est observe, soulignant ainsi labsence de biais de recrutement dans les rponses (toutes les catgories de danseurs - du pratiquant occasionnel au pratiquant in-tense - sont donc bien reprsentes).

    Le pourcentage de dpendance (addic-tion) au tango selon les critres du DSM IV est de 45.1 % des 1129 participants,

    pour une positivit 3 items, ou plus, sur les 7. Notons que sur lchelle dintensit des rponses (0 5), seules les rponses scores 4 ou 5 ont t considres. Ces rsultats sont rapprocher de lau-to-valuation des danseurs : la question Pensez vous tre addict au tango ? , un pour-centage de 35,9% de oui est retrouv (seules les rponses scores 4 ou 5 ont t consi-dres).La pratique du tango ar-gentin pourrait donc tre assimile une addiction comportementale, frquente, entre 35 45 % des danseurs (ses), trs particulire du fait dun faible pourcentage de consquences ngatives. Bien que ces rsultats doivent tre

    interprts avec beaucoup de prudence, il faut noter limpor-tance du nombre (n = 1224) de tanguero (a) ayant rpondu aux 29 questions poss, ainsi que le nombre (> 500) et la ri-chesse de leurs commentaires. De plus, il ne semble pas y avoir eu de biais de recrute-ment, tous les danseurs tant reprsents. Le 2me article venir abordera les effets b-nfiques dclars de cette addiction comportementale bien particulire, la question du plaisir, ainsi que les autres questions de lenqute. Une brve discussion sur les addic-tions en gnral et au tango en particulier sera propose avec une large place consacre vos trs nombreux commen-taires.

    Le tango est la seule ad-diction que je connaisse qui ne comporte pas de cons-quences ngatives. C'est une addiction car j'ai ai envie, besoin, je veux y aller mme quand je suis fatigue et je suis prte me surpasser pour pourvoir danser. Mais a ne m'apporte que du bonheur et cela m'a mme permis d'arr-ter de fumer alors que je fu-mais depuis 15 ans, d'arrter d'avoir des comportements absurdes avec des hommes, je ne bois quasiment plus (je n'avais pas d'addiction l'al-cool mais les soires entre amis taient bien plus alcoo-lises... au tango je ne bois quasiment jamais) ... bref... le tango concentre mon nergie et me permet d'liminer des

    comportements qui taient bien plus nfastes pour ma sant

    Mon pouse et moi prati-quons le tango argentin de-puis 5 ans. Cette danse est un plaisir partag, qui nous fait travailler la mmoire, le corps, et le ressenti. C'est une danse dont la technique est exigeante, mais indispensable pour progresser, quel rgal, et toujours de plus en plus envie de continuer. Devenir addict au tango, je l'espre

    Grand merci vous tous pour votre formidable participation.

    Rmi TarghettaBertrand Nalpas

    Photographies : R Targhetta

  • 16 ToutTango www.toutango.com www.toutango.com ToutTango 17

    Histoire(s)Andr Vagnon

    Belote ou tango ?

    Cest une aprs-midi un peu frache, de saison. La nuit est tombe tt. Un temps taper le carton, comme on disait. Et nous avons partag ainsi un mo-ment agrable avec des amis. La belote, cest bien loin de votre tango ! sest exclam lun deux. Be-lote ? Tango ? Lide me trotte dans la cervelle, le soir venu.Des paroles de tangos remontent la surface : Naipe marcado (Carte tru-que) , Cuarenta cartones pintados (Quarante cartons peints) , En el naipe de la vida (Dans le jeu de la vie) Et quelques recherches me conduisent une imposante quantit de tangos dans lesquels les jeux de cartes sont voqus.

    En Argentine, on joue au Loba, sorte de rami, au Chancho, et de nom-breux autres jeux. Mais les plus cou-rants sont le truco et le Monte criollo (titre dun tango de Pracnico et Man-

    zi), tous deux relevant presquexclu-sivement du hasard, et dont la d-marche sapparente au poker, avec mise, bluff, surenchre et observation attentive des partenaires et des ad-versaires. Lapprentissage de toutes les subtilits, y compris des mimiques qui guident les partenaires, ncessite un trs long sjour argentin !

    On joue avec des cartes hrites du tarot oriental et transmises par lEs-pagne. Le mot naipe lui-mme pro-vient du catalan naip, hrit de larabe maib. Les cartes se sont un peu mo-

    difies, le nombre de figures a t ramen trois et, inconscient ma-chiste peut-tre, la dame a t rem-place par le che-val ! Le vocabulaire pour dsigner ces jeux est trs vari : el tute, la peca, la timba, la baraja, el mazo, la carpeta, el escolaso (titre dun tango de Aie-ta et Garca Jim-nez), etc. Le titre du tango Oro, copa, es-pada y basto , de Tello et Magaldi, est compos des

    quatre couleurs des cartes. Et Las cuarenta , de Grela et Gorrindo, d-signe en mme temps le maximum de points que lon peut obtenir et le nombre de cartes dans le jeu utilis.

    Les termes du jeu lui-mme se re-trouvent souvent dans les paroles des tangos, comme mtaphores fa-milires pour les portgnes. Ainsi lexpression tener treinta y tres , cest--dire avoir trente trois points en main, la combinaison la plus co-te, signifie avoir toutes les chances de son ct, et se retrouve dans les tangos Barajando , de Mndez, Consejos reos , de Flores, ou Naipe , de Cadicamo. Les tangos parlent du jeu mais le condamnent souvent, comme source de ruine. Celedonio, dans Mala en-traa reproche son personnage davoir perdu au jeu de cartes el caudal con que tu vieja pudo vivir todo un mes (le pactole avec lequel ta mre aurait pu vivre un mois) . Et

    Marc, dans Mis consejos , recom-mande au jeune homme de se tenir lcart des courses de chevaux, des jeux de cartes, des boissons fortes et des demoisellesLes cartes sont sources de mtaphores pour les relations hommes-femmes. Le hasard qui rgne sur les cartes est limage de celui qui rgit les jeux de lamour. Cadcamo nous dit que le hasard est aveugle, au jeu comme en amour, et quil a perdu, porque ella siempre fu mano (car elle a toujours

    eu la main) , bien quil ait eu 33 en main ! Dans le tango Nuestra ltima partida , lauteur Abel Aznar compare, tout au long du texte, lusure de la relation entre un homme et une femme avec une partie de carte dans laquelle les deux protagonistes connaissent trop bien le jeu et les techniques de lautre. Cest lchec dans

    les deux cas : Las cartas de los dos es-tn gastadas, tan viejas tan marca-das, que ya no sirven ms ( Les cartes de nous deux sont uses, si

    vieilles et si marques qu'elles ne servent dsormais rien ) .Cest Flores le plus explicite dans la comparaison entre la stratgie amoureuse et celle

    des cartes : En asun-tos de mujeres cada

    cual juega su carta, yo co-nosco muchos ranas que

    se han casado despus (Avec les femmes, chacun joue son jeu, mais je connais beaucoup de petits fu-ts qui ont fini par se marier !) Et Escaris Mndez nous dit franche-

    ment que dans le jeu de la vie, les cartes sont femmes : En el naipe de la vida, cuando cartas son mu-jeres Mais la symbolique la plus cou-rante concerne la comparaison du hasard des cartes et celui du destin. Les images du jeu pro-viennent probablement de lancien tarot, qui sert de support toutes sortes de dmarches sotriques et divinatoires. Cette parent a pu renforcer le contrepoint entre jeu et destin. Ainsi, le temps qui passe et qui fl-trit tout est, pour Gorrindo, comme un jeu de cartes us force davoir t battu en vain : gastado el mazo en intil barajar .

    Le texte le plus reprsentatif de la mtaphore du jeu comme images du destin et de lamour se trouve dans le tango Monte Criollo , de Homero Manzi, qui mrite de larges citations : Quarante cartons peints / Aux couleurs du rve / De la tromperie et de lamour. / La vie est un jeu biseaut / Et cest la main de Dieu qui bat les cartes. [] Faites vos jeux [] La carte refuse de ton cur [] Je perdis les premiers enjeux [] Aujourdhui, je joue tranquillement ma combinaison ; entre or et coupe, je saurai toublier Cette obsession du jeu, ce dsir daffronter de ma-nire rptitive le hasard nest-il pas la qute sou-vent dsespre de ce quon appelle la chance, cest--dire, dans ce cas, de lespoir de pouvoir ma-triser enfin son destin, aussi bien au jeu quen amour et dans sa vie. Mais attention lavertissement de Federico Garca Jimnez , dans Suerte loca : para ganar, primero perdi (Pour pouvoir gagner, jai dabord perdu)

    Andr Vagnon

    Naipes de Truco manufactured by Grfica 2001 for Editorial Perfil, Buenos Aires, 1999

  • 18 ToutTango www.toutango.com www.toutango.com ToutTango 19

    MusiqueGregory Diaz

    Jai toujours voulu mettre le pia-no plus en avant par rapport aux or-chestres typiques qui ne se servaient de cet instrument que pour accom-pagner. Cest ce que jai pu mettre en pratique avec Juan DArienzo.

    Ro d o l f o B i a g i est n Buenos Aires dans le quar-tier de San Telmo. Aprs ses tudes pri-maires, il aban-donne la salle de classe pour se consacrer la musique. Il

    sintresse dabord au violon, avant de sapercevoir que son instrument de prdilection est le piano. A 13 ans dj, et linsu de ses parents, il joue pour le cinma muet puis se fait remarquer par Juan Ma-glio qui linvite jouer avec lui. Il commence alors une car-rire de pianiste, compositeur et chef dorchestre. A travers DArienzo, il influencera le Tango la fin des annes 30, et ses Manos Brujas (mains ensorceles) nous font encore danser en milonga aujourdhui.

    1930, Biagi accompagne Carlos Gardel. Lorchestre galement com-pos de 3 guitaristes et du violoniste

    Antonio Rodio, enregistre pour le la-bel Odon : Viejo Smoking, Buenos Aires, Aquellas Farras, mais aussi 2 foxtrots et une valse. Un peu plus tard, Gardel invite Biagi le suivre en Espagne pour une tourne, mais il refuse et intgre les formations de Juan Bautista Guido et Juan Canaro (le frre de Francisco). Cest cette poque quil compose le clbre Tan-go Indiferencia.

    1935, Rodolfo Biagi et Juan DArienzo au Chantecler ! Les deux grands maestros se lient damiti et lorsque le contrat du pia-niste Lidio Fasoli sachve, DArienzo intgre Biagi dans son orchestre. Ce dernier apporte une influence impor-tante en acclrant le tempo et avec ses transitions brillantes au piano. Le changement est notable partir du Tango 9 de Julio enregistr en d-cembre 1935. Jai toujours voulu mettre le piano plus en avant par rapport aux or-chestres typiques qui ne se servaient de cet instrument que pour accompa-gner. Cest ce que jai pu mettre en pratique avec Juan DArienzo.

    1938, Rodolfo Biagi quitte DArien-zo et forme son propre orchestre. Biagi dbute au cabaret Marab, et nous voici avec 2 orchestres den-vergure la fin des annes 30 ! Juan DArienzo ne perd pas le mtronome de vue ; Biagi met en uvre ses ides musicales novatrices et dfinit ainsi

    son style unique : El Incen-dio, El 13 (1938), La M a l e v a ,

    Pura Clase (1939) Le

    premier chan-teur intervenir

    est Teofilo Ibaez dans Glgota (compos par Biagi). Lui succde Andrs Falgs en 1939 qui nous laisse des valses sublimes : Di-chas que viv, Cielo !, Dejame amarte aunque sea un da (1939)

    1940, Rodolfo Biagi fait appel Jorge Ortiz, probablement le chan-teur le plus emblmatique de lor-chestre de Biagi. Sa voix mlodieuse sadapte parfaitement et ce duo connat un trs grand succs. Le pre-mier enregistrement est Todo te nom-bra le 19 Juin 1940, mais vous dan-sez galement sur Guapo y Varn, No le digas que la quiero (1940), Humillacin, Ahora no me conoces (1941)

    De nombreux chanteurs intervien-dront galement dans lorchestre de Biagi. Cest le cas dAlberto Lago, Carlos Acua, Alberto Amor, Carlos Saavedra, puis Carlos Heredia, Car-los Almagro et Hugo Duval. Ce der-nier, tout aussi emblmatique quOr-tiz, arrive en 1950 et demeure jusqu la dissolution de lorchestre. Il nous laisse des interprtations sublimes : Esprame en el cielo (1957), Todo es amor, En el lago azul (1958)

    Le style de Rodolfo Biagi est prin-cipalement bas sur le rythme. Comme Juan DArienzo, Biagi marque gnralement 4 accents par mesure et donne ainsi la sensation dun tempo plus acclr et soutenu. Nanmoins, l o DArienzo demeure un vritable mtronome qui ne dc-lre pas, Biagi est moins systma-tique et sautorise quelques passages plus poss, au profit de la mlodie et du chant. Cette caractristique plus vidente partir de 1942 (Si de mi te has olvidado, Lison, Tus labios

    me dirn), apporte une dimension sentimentale. Biagi consacre souvent une phrase mlodique lensemble de ses violons quaccompagne une ligne de bandonons rythmiques. En-fin, le piano tient une place cruciale : il ponctue les fins de phrases par un arpge rapide et dynamique, typique du maestro, et excute souvent un solo sur le thme principal avant la variation finale des bandonons et/ou la dernire partie chante. Mais la principale singularit de Rodolfo Bia-gi repose sur lutilisation quasi syst-matique des contretemps

    Biagi contretempsLa mesure et la pulsation constituent la base rythmique permettant aux musiciens et aux danseurs dtre en phase. El Compas ! Mais quen est-il des contretemps ? Pour mieux com-prendre, prenez un Tango crit en 2 temps/mesure , un tempo de 60 pulsations/minute et une analogie toute simple : la pendule de grand-mre ! Un peu de voca-bulaire La pul-sation intervient chaque fois que la pendule est complte-ment gauche ou compltement droite, cest--dire toutes les secondes. Quant la me-sure, elle dure le temps dun aller-re-tour complet, soit 2 temps. En gnral, les musiciens excutent un accent fort sur chaque pulsation (pendule tout gauche ou tout droite) et tout va bien dans le meil-leur des mondes : les danseurs se reprent facilement au pas de lhor-loge de mre-grand. Mais quand la richesse musicale sen mle et que lorchestre excute des accents forts cot de la pulsation, une multitude de possibilits rythmiques souvrent alors. Le contretemps en fait parti. Il sagit dun accent au mo-ment o la pendule est la verticale, pile entre 2 pulsations.

    Le mieux reste venir... Pour que leffet de surprise fonctionne, il suffit de supprimer laccent habituel sur le temps davant ou le temps daprs, voire les deux. Les danseurs se re-trouvent donc marcher sur des silences tandis que des accents or-chestraux apparaissent entre deux pas, en lair , de quoi se sentir franchement dboussol. Vous vous en doutez, cest ce que Rodolfo Biagi prend un malin plaisir faire, notamment en fin de phrase musicale. Pour illustrer le propos, il ny a point de meilleur exemple que Belgica (1942) dont larrangement est une perle atypique. Mais Biagi a ga-lement pouss le vice sur la milon-ga Soy del 90 interprte par Carlos

    Acua en 1943. Gregory Diaz

    www.el-recodo.com

    4 astuCes !Pour reconnatre Rodolfo Biagi en milonga, il suffit de reprer :

    1. Son style pur et rythm

    2. Lutilisation rgulire daccents sur les contretemps

    3. Les transitions dynamiques et bril-lantes au piano

    4. Lutilisation de solos de piano repre-nant le thme principal

    Sinon, quand tu sens que tu fais 2 avec la musique:-)

    Rodolfo Biagi

    Rodolfo Biagimanos Brujas

    14/03/1906 24/09/1969 Pianiste, chef dorchestre,

    compositeurenregistrements :

    prs de 200 jusquen 1966

  • 20 ToutTango www.toutango.com www.toutango.com ToutTango 21

    Tipica Roulotte Tango

    Cet album est n suite au travail dun collectif de

    musiciens dont le parcours est vari: Si lun dentre eux est tomb dans le chaudron quant il tait petit, dautres semblaient tre plus destins la gestion, aux mathma-tiques... ou plus simplement des styles musicaux tels que jazz, manouche, rock, mtal, musique de chambre, traditionnelle, country, varit!Bien que greffs des priodes diffrentes, ils ont concoct ensemble, un rpertoire entre 2008 2011. Ils disent partager avec le public un dialogue envotant entre les sons et les corps, et, pour les faonner, stre appuys sur les uvres de Pugliese, Di Sarli, DArienzo,-

    Biagi, Calo, Canaro, Piazzolla, Mosalini...). Ces anciens, ils les pillent par amour, les dissquent par admiration, pour ensuite dtourner leurs thmes, leurs accents avec des accordonistes tordus, des joueurs de mandoline en short et des violonistes sans papiers.

    Tous cela peut paratre bien dcal peut tre, mais je vous invite prter une oreille attentive sur les arrangements tout en finesse et des touches dinstruments manant de ce dont chacun a t imprgn avant de plonger dans le tango.Bon! Beaucoup de thmes choisis restent des tubes mais ils sont si bien customiss quon en oublierait presque loriginal. Pour le plaisir seul de loreille, ou bien pour la danse de bal, ils ont dj fait frissonner de nom-breux danseurs dans les milongas.Diaboliques que sont ces poupes mcaniques !...

    Marie-Pierre GABIS

    San Martn rebours des conquistadorsEditions du JasminISBN : 978-2-35284-107-4 16Illustration de couverture Juliette Laude

    Vrai personnage historique et attachant comme il y en a peu dans cette priode rvo-lutionnaire propice aux manuvres douteuses. Un courage physique et politique rare et constant. Un gnral dune profonde humanit, fraternel envers tous ses semblables, imper-mable au racisme qui tait alors la norme dans la socit.

    N en Argentine, duqu en Espagne o il fut un brillant officier, Jos de San Martn (1778- 1850) retourna en Argentine ( lpoque vice- royaume du Ro de la Plata) en 1812 et libra du joug colonial trois pays : lArgen-tine, le Chili et le Prou.

    Nouvel Hanibal, il vainquit les Andes et, pour que son prestige, qui galait celui de Napolon, nasservisse pas les nouveaux tats, il renona au pouvoir.

    Veuf inconsol et pre dune petite fille, il a donn, dans la probit de son exil en Belgique puis en France, lexemple de la dignit, de la culture et de lhumanisme.

    Il meurt Boulogne-sur-Mer, en France. La- maison o il a termin sa vie est aujourdhui un muse : La Casa San Martn.

    Lauteur : Denise Anne ClavilierPassionne par lArgentine et son his-

    toire, docteur s lettres, membre de lAcadmie Nationale de Tango de ce pays et rdactrice du blog www.bar-rio-de-tango.blogspot.com, elle offre ici la premire biographie en franais dun grand homme, attachant et injustement mconnu.

    Une biographie lire comme un roman

    Sur le blog de lauteur, www.bar-rio-de-tango.blogspot.com, vous trou-verez plusieurs documents historiques qui nous montrent le regard que ses contemporains portaient sur le gn-ral San Martn. Rapport officiel, revues de presse internationale de 1817 et de 1820, et mme une interview donne un officier de la Royal Navy et pu-blie par lui en anglais sont prsents en version originale et traduction sous des titres aussi tapageurs qu la une dun quotidien daujourdhui : Quand le Cabildo sen mle, En lger diffr de Chacabuco et avec le concours de notre correspondant Londres, Les ca-rottes (coloniales) sont cuites daprs le Diario Constitucional de Barcelona...

    Et le tango dans tout a ? Il y a une place annexe, mais indispensable, (cest partir de la participation de deux personnages un cours de tango que le drame se noue) dans le sens o ce quil signifie et la problmatique de la communication quil sous tend sont particu-lirement bien rendus. Pour une fois, un cinaste ne nous vend pas des clichs de sduction cheap htros et/ou touristiques et a fait du bien. Dpatantes scnes de danse parfaitement filmes donnent ef-fectivement la sensation de respiration libratrice que tout tanguero devrait normalement avoir dj connu. Chicho et Pablo Tegli, tai-seux souhait et entours dune excellente bande de complices y expriment parfaitement lessence du tango en contrepoint de lhis-toire un tantinet alambique. On laura compris, ce nest pas un do-cumentaire/carte postale sur le tango, mais du coup cest beaucoup plus intressant. A voir, donc.

    Eric Schmitt

    MUNECA MECANICAMusique Livres Cinma

    Marie-Pierre Gabis et Eric Schmitt

    Dansabilit : kkkklQualit sonore : kkkkkCrativit : kkkklNote cur : kkkkkPartie vocale : Oui

    Tango LibreUne chouette distribution dacteurs (Sergi Lopez, Franois Damiens, Alice Paulicevich, Jan Hammenec-ker), un dcor insolite (la prison et surtout son par-loir), des danseurs confirms (Chicho et Pablo Tegli) entours par toute une brochette de tangueros belges reconvertis en taulards trs crdibles. On mixe am-biance carcrale, dsir, danse, autour de quatre per-sonnages un peu losers, et franchement paums la ramasse, qui sont sans doute plus en prison dans leur tte qu lextrieur, le tout dans des dcors gristres ou kitsch, on secoue et on attend de voir ce qui en res-sort. Et voil Tango Libre. Un peu mal foutu, une his-toire peu crdible, avec des chouettes moments quand mme, une tension permanente qui se noue sans jamais vraiment dboucher ( chaque fois on passe prs du pire, et puis pschitt cest probablement voulu). Fr-dric Fonteyne a dfini son film comme tant plus un film de parloir que de prison . Une critique avait parl de Jules et Jim et milieu carcral qui vire la fantaisie irraliste faon Pieds Nickels . Ca rsume bien le propos.

  • www.toutango.com | Le Journal Des Associations | 2322 | www.toutango.com | Le Journal Des Associations

    Le Journal des Associations

    La Gazette des tanguerosAquitaine27 au 30 septembre - Festival tango argentin de PAUPour sa 5e dition, le festival de tango argentin de Pau a connu, tout comme les annes prcdentes, un vif succs. Devenu le rendez-vous incontournable de fin dt des tangueros transfrontaliers mais aussi des danseurs venus de toute la France, avec cette anne plus de 400 participants, ce festival taille humaine offert de grands moments de tango avec des artistes de qualit, tant pour lorchestre Ensemble HYPERION dont la renomme nest plus faire que pour les dan-seurs : Rodrigo Rufino & Gisela Passi , Marcelo Ramer & Selva Mastrotti, sans compter sur les D.J.s : parisien avec Vincent EL Gouzzy, argentins avec Ariel Yuryevic et Valdi Guevara, espagnol avec Eduardo Barreira et les D.J. locaux et la participation du chanteur guitariste argentin Gabriel Menendez . Ambiance conviviale et dy-namique favorisant les changes et les invitations dans les diffrentes milongas organises dans les lieux em-blmatiques et varis de la ville royale : quartier du Hdas, Palais Beaumont Centre de Congrs de Pau, Hippodrome de Pau, Ampli Route du Son Billre, sans oublier la grande soire au sige social de lassociation organisatrice Tangueando Pau. Ce trs beau festival a t cltur par une despdida fort russie o on avait, comme toujours, peine se quitter.Merci encore toute lquipe de bnvoles de lasso-ciation Tangueando Pau pour son accueil, sa gnrosi-t et pour la qualit du travail accompli.

    Mat Pau

    Photo festival 2012 Tangueando Pau

    Harmonia et Corps et Graphia : La saison Tango a repris en beaut dans la rgion basco-landaise avec Harmonia et Corps et Graphia soutenues par Antonio Llamas et Chris-tine Lambert. Aprs avoir propos chaque dimanche de mai septembre leur milonga estivale en bord de mer ces der-niers ont reu leurs amis Ernesto Balmaceda et Stella Baez en rsidence pour la 2me anne conscutive.Ces danseurs et enseignants argentins ont pu dispenser

    tout leur savoir lors de cours proposs et une soire-vernis-sage ddie au tango a eu lieu le 7 septembre mettant en valeur les uvres picturales de Dominique Sedes Lopes ; Antonio, Christine, Ernesto et Stella ont pu danser accom-pagns de 3 musiciens pour le plus grand plaisir de toutes les personnes venues admirer les peintures et baigner le temps dune soire dans la culture argentine.

    Harmonia et Corps et Graphia

    Photo: Soire vernissage: Antonio, Christine, Ernesto et Stella

    Tangueando 47 poursuit ses manifestations de rue: en partenariat avec la ville dAgen, et aprs 4 manifesta-tions cet t dans le centre ville, Tangueando 47 anime-ra le march de Nol place Wilson AGEN. Un nouveau projet en cours : crer un mini festival en partenariat avec six autres associations rgionalesAinsi Tangueando 47 veut susciter des vocations pour cette danse qui nous passionne.

    Jacques Raunier pour Tangueando 47

    Photo Francine et Andr fte de la musique

    AuvergneAdios amigoDifficile de faire un compte-rendu dactivits quand on est submerg par lmotion. Aussi, me pardonne-rez-vous dutiliser cet espace pour rendre hommage un tanguero auvergnat qui vient de disparatre. Michel Lopez faisait partie de ceux que lon pourrait appeler les passeurs. Passeur de tango, bien sr, de milonga, de cayengue, mais aussi dhistoires. Tous ceux qui lont entendu raconter le combat aux couteaux de Bor-gs ne loublieront pas de si tt. Cest grce lui, ses talents dorganisateur, dhomme de thtre, et de dan-seur, que lassociation Tango Volcanique dont il fut le premier Prsident a connu de grands vnements festifs comme, entre autre, son Xe anniversaire en oc-tobre 2008. Moment magique sil en est, avec notam-ment un spectacle ambulant de quatre heures dans les rues de Clermont-Ferrand dans lequel Michel avait pu donner toute la mesure de son imagination et de son sens de lorganisation. Un an presque jour pour jour aprs la disparition de sa compagne Marie Michel a rejoint le paradis des danseurs. Sr que ces deux-l ont d tre heureux de se retrouver. Mais nous, ici bas, quallons-nous faire sans eux ? Il nous restera des sou-venirs. Mais cest bien peu de choses.Merci amigo de nous avoir transmis ton amour du tan-go argentin et surtout de nous avoir donn lenvie, notre tour, de le transmettre.

    Christian Ponchon

    photo :Marie et Michel, un couple si lgant et si complice quand ils dansaient le tango, la milonga ou, comme ici, le caneyngue.

    Basse NormandieAlma Tanguera Caen : Aprs la pause estivale, le festi-val des milongas et des stages reprit. Pour animer ces derniers, en ce dbut de saison, nous avons invit des voisins : Noelia et Sbastien Desez qui ont accept cette exprience au nord-est de leur base. Pour ne pas les curer, le soleil tait prvu. La premire ren-contre se droula si bien que, spontanment nous leur avons cherch, dans le calendrier des activits, une date pour un second passage. Et trouv !Simplicit des personnes, pdagogie structure, bonne gestion des groupes Jen oublie ma stratgie de ne

    point trop recommander. La notorit diminuant les possibilits de trouver un espace commun dans les agendas. Mme si au positif, elle attire de nombreux danseur(e)s extrieurs la rgion que nous sommes toujours heureux daccueillir dans notre ville situe hors des axes de circulation. Entretemps, le temps demeure rgulirement marqu par des tapes Tango comme la pratique hebdomadaire et les milongas.

    Philippe Hurault

    Photo : Noelia et Sbastien Desez

    BretagneMersa Tanguera Del Oeste - Danseurs pour la bonne causeLe samedi 20 octobre 2012, la Mersa Tanguera Del Oeste, a mis en application deux des principes chers au Tango Argentin : solidarit et partage. De midi mi-nuit, les bnvoles de lassociation rejoints en soire par leurs Amis du Swing, ont dans pour une bonne cause. Le bnfice de cette sympathique journe ma-rathon a en effet, t entirement revers aux Restos du Coeur. Merci et bravo tous les participants !

    Chantalita et Gegino pour la Mersa Tanguera Del Oeste

    Photo Mersa Tanguera Del Oeste

    CentreAssociation La Caminada de Jean Pierre et LonieAu grs des voyages il nous arrive parfois de nous in-terroger : que faire pour amliorer le niveau de danse dans les milongas? Et comment apprcier le niveau de danse ?De faon tout fait personnelle (mais je ne suis pas la seule penser cela) le niveau de danse sapprcie

  • www.toutango.com | Le Journal Des Associations | 2524 | www.toutango.com | Le Journal Des Associations24 | www.toutango.com | Le Journal Des Associations

    la qualit de la marche, cette sensation que les dan-seurs voluent sur la musique, ce bonheur que lon ressent en regardant un couple voluer en connexion, en partage, en complicit, en musique. Si vous avez dans une association des responsables convaincus de cette d-marche ! , ils inviteront de trs bons en-seignants qui ne viendront pas vendre de la figure au km, mais donner quelques petites cls pour marcher, tre lgant, danser en musique, avec un bel abrazo.. Et bien figurez-vous que ce tango existe dans nos pro-vinces ! A Bourges Association La Caminada o Jean Pierre et Lonie deux superbes marcheurs ( ! ) ont fait venir Diego Amado et Sylvia Gerbi le dimanche 21 oc-tobre. Jai t heureuse du succs de ce stage, plus de 20 couples chaque cours : le tango va progresser en Berry. Bonne nouvelle !

    Eli Dussaud

    photo Diego et Sylvia lassociation La Caminada Bourges

    Activits dautomne Todo Tango MontargisIl y a de lagitation dans les chaumires et du tango qui mijote Montargis. TODO TANGO a renouvel lop-ration On danse au Kiosque du Ptis , pour une milonga de plein air avec initiation gratuite et dmo (vive la jeunesse) ! En plus des activits rgulires de lassociation qui continue son partenariat avec jrmy braitbart, Thomas et Elisabeth animent chaque mois un stage dont les thmes seront complmentaires dune fois lautre. Les stages sont suivis dune milonga. Le samedi 20 octobre lassociation a fait dcouvrir aux participants un excellent Malbec Clos de los Siete consomm avec modration et dlectation ! La ltima copa est vite arrive suivie de La copa del Olvido . Cest sr avec TODO TANGO Thomas, Eli, Maryse, Jean-Loup, Patrick, et le Malbec on oublie les chagrins et les soucis. Le tango a a du bon.

    Eli Dussaud

    Photo on danse au kiosque de Montargis

    Rouge de plaisir et ivre de tangoDix ans dj que Rouge Tango glisse ses pas la manire de Buenos Aires. Alors samedi soir (17 no-vembre), la scne du Thtre Municipal Jacques Cur de Bourges tait rouge dmotion pour lanniversaire des amateurs de tango.Treize danseurs jouent tour tour dans ce nouveau spectacle qui raconte les Lgendes du tango. Un pano-rama ambitieux qui fait le grand cart des origines au Gotan Project daujourdhui. Noir cest noir, la nostalgie pre et dsenchante enivre les trottoirs argentins que les Europens du sud colorent bientt de rouge tan-go. Derrire, des photos spia dfilent sur grand cran, commentes en voix off, illustres de tableaux danss. On oublie bientt le dispositif, captivs par les talons paillettes de ces danseurs qui affichent longue ou pe-tite pratique. Une association en scne donc, la preuve en quatre temps que le tango est un plaisir partag par tous. La danse du sentiment tend le corps vers le ciel, elle perd son air canaille, elle est entre au salon.Prs de cent cinquante spectateurs tanguent leur tour sur le rouge des fauteuils du thtre. Lexhibition prsente toutes les nuances. Robes de soir ou blouson noir, Rouge Tango interroge les corps mais peut-tre aussi une manire dtre aux autres et soi, question intemporelle, le tango ne meurt jamais.Larticle que nous reproduisons ci-dessus (avec lautorisa-tion de lauteur) est paru sur ldition de lundi 19 novembre du Berry Rpublicain, quotidien du Centre de la France.

    Franco Lombardi pour Rouge Tango

    Photo Rouge tango

    lassociation EXPRESSION TANGO a eu le plaisir dac-cueillir, le 6 octobre dernier, au Hublot Bourges, Claudia PANNONE, chanteuse et jeune figure du tango contempo-rain, venue de Buenos Aires. Elle a t invite en France en 2010/2011 pour une tourne mondiale avec Gotan Project. Cette fois-ci nous lavons dcouverte dans un rpertoire qui fusionne origine et modernit du tango argentin. Elle russit par la puissance, la finesse de sa voix et son sens dramatique exprimer tous les tats de lme argentine ; particulirement touchante quand elle chante la solitude de la femme jalouse qui voit danser lhomme aim (Diego OCAMPO) avec une autre jolie femme (Eladia CORDOBA). Les musiciens Mattias REYNOSO au bandonon, Louise LECLERC la contrebasse et Lano ZANELLI au piano ont mis tout leur art au service de la chanteuse et des danseurs, tandis que Diego et Eladia par leur danse expressive soule-vaient lenthousiasme du nombreux public. Le spectacle a t suivi dun dner avec milonga.

    Charente MaritimeCte dAzur - AlpesDe notre correspondante : Annie Saint RamondLes infos de la Cte :A noter : Pour les infos de dernire minute, le site de lagenda com-plet des vnements tango des Alpes Maritimes et la Cte dAzur en gnral (milongas, stages, bals, concerts, spec-tacles) : www.toutango.com/tango06/

    Les 26, 27, 28 octobre 2012 Au Cannet des Maures ( 83)Lassociation Alma Tanguera Provence a organis un week-end tango avec la venue des danseurs Anna Yarigo et Jos Vazques pour animer un stage. Le week-end a commenc avec la projection du film la lecon de tango . Le lende-main, un apro tango ouvrait la soire avec le trio Barrio sur compos de Fernando Blasco (guitare et voix), Pablo Nemirovsky (bandonon), Federico Sanz (violon) ; une mi-longa a suivi et les tangueros ont pu danser sur la musique du trio et la slection musicale dAnnie Saint Ramond. Les dmonstrations et les cours dAnna Yarigo et Jos Vazques ont t trs apprcis.Un trs bon week-end dans une bonne ambiance !

    Les maestroset le trio Barrio sur

    Le 27 et 28 octobre 2012 Nice (06)El Gato Tanguero avait invit Sabina Micheli et Giulio Be-din pour un stage de deux jours. Lassociation a fait corres-pondre sa milonga de stage avec celle de la Comunidad Tanguera Nice Cte dAzur. Il y a eu une grande affluence cette milonga qui ouvrait la saison de la Comunidad.

    10 au 15 octobre 2012 Monte Carlo - Festival interna-tional de tango argentin de Monte Carlo (4me dition) Le Festival est organis par lassociation Monaco Danse Passion : stages, spectacle, milongas, repas et soire de gala, milonga, despedida. Laffiche tait allchante par la r-putation de ses intervenants : les danseurs Gisela Natoli et Gustavo Rosas, Erna et Santiago Giachello, Julia et Andres Ciafardini, Rosanna Gaetano et Alberto Bosi ; le groupe

    folklorique Alejandro Fabian Hernandez, Tomas Bordalejo, Jos Juan Cruz Zuares Gauna et lensemble Hyprion. Le premier jour, le temps clment a permis de faire une milon-ga en plein air ...La deuxime soire commence avec le trs beau spectacle Noche de Tango y Bohemia avec la participation de chacun des artistes invits, a continu avec une milonga musicalise par Daniel Juda et agrmente des dmonstrations dErna et Santiago.La troisime soire tait la soire de gala, avec la DJ ita-lienne La Ros et les dmonstrations de Gisela Natoli et Gustavo Rosas, Julia et Andres Ciafar-dini, Rosanna Gaetano et Alberto Bosi. Aprs les derniers cours du dimanche, le festival sest termin, avec une pra-tique et auberge espagnole, dans une ambiance trs convi-viale et la musique dAnnie Saint Ramond ! Ce Festival prend ses marques et a t trs apprci par la qualit de tous les intervenants.En marge du festival, la Maison de lAmrique Latine de Monaco a organis un apro-tango la soire du lundi.

    Photo jointe : (Festival Monte Carlo-2012-spectacle.jpg) Le spectacle

    10 novembre 2012 Nice - Lors de sa milonga men-suelle La Yumba, lassociation Very Nice Tango avait invit la chanteuse Mariel Martinez et le Portea Tango Tro ; celui-ci est compos dAlejandro Picciano (guitare), Fer-nando Giardini (bandonen) et Federico Peuvrel (piano). Ce trio a un bon rpertoire dansant et Mariel Martinez a sduit la salle.Au cours de la soire, les danseurs dIrne et Mariano Ja-dur ont fait une dmonstration.Beaucoup de monde pour cette soire !

    16 novembre 2012 Cagnes sur Mer - La milonga Bien Portea organise par Annie Saint Ramond a ft ses 3 ans ! De nombreux amis tangueros ont rpondu prsents : la salle tait archi-comble et malgr les chaises du salon ex-trieur, cela a t une prouesse de permettre chacun de s assoir ! Jack au bar tait au taquet. Pour loccasion, De-nise et Thierry Guardiola de Compadrito dAix en Provence nous ont offert de belles dmonstrations. Musique bien portea , bonne nergie sur la piste, gteau, champagne, et de beaux changes : la buena onda tait l. Une trs belle soire ...

    Les 3 ans!

  • www.toutango.com | Le Journal Des Associations | 2726 | www.toutango.com | Le Journal Des Associations

    Languedoc RoussillonLa soire Chapeaux la Milonga del Angel cette anne fut accompagne non seulement par quelques couvre-chefs fort sympathiques mais aussi enlumine par le long chapeau mi magicien mi fe de France qui aurait bien mrit le 1er prix.En accompagnement sonore, le duo Felix et David la mu-sique (quoique lgrement en dessous de leur capacit ha-bituelle) et en accompagnement visuel, les dmonstrations toniques et dynamisantes de Thierry et Alessia.Le mlange au final qui en et dout, fut dtonnant ! Bonne soire bien vivante, comme on les aime.

    Lalie

    Photo Tout Tango - Dmo de Alessia LYNDIN & Thierry LE COCQ

    Grande Nuit du Tango Argentin - 1er Marathon des DJLe 20 octobre dernier, 150 tangueros venus de toute la France se sont retrouvs dans la magnifique salle de spectacles de Sommires (joli village entre Montpellier et Nmes) sur une proposition de lassociation Dance Mania. Trois DJs incontournables du Sud de la France se sont relays pour assurer la musicalisation de la nuit : Cyber Chris, Konstantinos Tzintziras et Martial Romanko. Une soire particulirement russie grce lexcellence de la musique, une lumire spcialement tudie, une trs bonne organisation et des danseurs trs conviviaux. La dmonstration de Betty Ferreira Jorge et Roberto Romanelli, toute en puret et en so-brit, a t particulirement applaudie. La nuit sest termine par un caf et des croissants offerts aux par-ticipants.

    Nathalie

    Photo Grande Nuit du Tango Argentin Sommires

    LimousinTango Vivre, Tango ORIGINAL !!!!

    Cest Limoges quont lieu les milongas les plus djan-tes de France !!!Chaque mois la Milonga de lassociation Tango Vivre se donne un style !En Octobre ctait la Milonga Bleue et ce ft un franc succs !Tout dabord, merci tous les danseurs qui ont jou le jeu et qui sont venus habills en bleu ! Cela fait plaisir de voir les tangueros participer aux animations, se lcher un peu et profiter en plus dune belle milonga, dun moment de convivialit durant lequel dbutants et confirms partagent la mme passion. Au programme, cocktail bleu, (qui dailleurs na pas fait long feu), lumires tamises bleutes, bonbons bleus de toutes sortes, ballons bleus et surtout une srie de sucettes, bleues bien entendu, qui ont color la langue de plusieurs dentre nous Le rsultat ft un moment de joie doubl de crises de fou-rire Les nouveaux tangueros inscrits depuis septembre ont pu se rendre compte que le tango ce nest pas que du travail en cours mais cest aussi du bonheur parta-g. Les gens de passage quant eux, se sont rendu compte qu Limoges es milongas sont animes et cha-leureuses et ont promis de revenir bientt !Tango Vivre le vent en poupe et ne va pas darr-ter l ! Les adhrents affluents, les dmonstrations senchainent, les passages la tlvision locale aus-si, alors tangueros de France, venez nous rejoindre lespace dun stage ou dune milonga ! Nous vous at-tendons avec impatience !

    Le Bureau de Tango Vivre.

    Photo: milonga bleue

    LorrainePlaisir Tango/Nancy Dernier WE tango 2012Le retour de Julia et Andrs Ciafardini Nancy pour ani-mer un 2me stage a t unanimement apprci. Nous avons t ravis daccueillir des stagiaires venus de Be-sanon , Dijon, Epinal, Metz, Luxembourg... et mme Ste, sans oublier nos amis de Nancy. Ceux-ci ont pu notamment dcouvrir ou (re)dcouvrir la technique des bolos et des altrations et ont bnfici de toute lat-tention et du savoir-faire des maestros. Belle affluence pour la milonga du samedi soir o, dans une ambiance conviviale et chaleureuse, Julia et Andrs nous ont s-duits par leur performance brillante et pleine dnergie. Nous les retrouverons avec plaisir pour un nouveau stage en 2013.

    Henriette pour Plaisir Tango

    Photo Julia et Andrs Ciafardini Plaisir Tango

    Midi PyrnnesLautomne a vu comme partout lactivit tango redmarrer sur Toulouse et sa rgion (mais sarrete-t-elle jamais vrai-ment ?)

    Photo : Matute Photography

    Outre le classique tango en el barrio propos le deu-xime samedi du mois par Tangueando sur la place Saint Georges, la Maquina ftait dj son 3 anniversaire dbut octobre avec un concert-bal de la Tryptica, une nouvelle formation emmene par Gonzalo Bongiovanni et le len-demain, une milonga sur une pniche. Cita Tango soufflait galement sa premire bougie la milonga del Hangar qui a russi son implantation dans le paysage toulousain.Enfin il fallait signaler que lasso le ptit piment rouge propose dsormais une milonga les lundis (tous les quinze jours) une milonga sur la pniche DidascalieTres Minutos renvouvelait dbut novembre linvitation de lanne dernire aux sympathiques Joseba et Bakartxo, un couple toujours trs apprci pour sa pdagogie claire.Caminito Endorfina accueillait quant lui en stage Marco et Valeria Gonzalez qui ont carrment gratifi le public nom-breux qui les dcouvrait de deux sries de dmo (tango et folklore) attestant de la maitrise dune large palette artis-tique qui a manifestement sduit !La suite des vnements sur la rgion promet detre riche ! On en parle au prochain numro.

    Eric Schmitt

    stage Marco et valeria

    Nord Pas de CalaisDe notre correspondant : Nadine Courdier Cette anne encore, lassociation Tango? Tango! a re-pris ses activits en dbut danne en accueillant plus dune centaine de personnes dans ses cours initiation, dbutants, intermdiaires et avancs. Des cours qui chaque semaine, sont suivis dune pratique afin de tester immdiatement les toutes nouvelles techniques. Au mois doctobre, ce sont les maestros Beatriz Rome-ro et Pablo Ojeda, venus tout droit de Madrid, qui ont inaugur le cycle des stages. Les participants ont pu dcouvrir, ou approfondir, les diffrentes facettes des tangos, valses et autres milongas dans une ambiance studieuse et conviviale. La vie associative cest aussi, pour Tango? Tango!, de participer la vie culturelle en sassociant diffrentes actions menes dans la rgion. Une manire aussi de faire connatre le tango au plus grand nombre. Cest ainsi que dans le cadre de la semaine de la Solidarit, lassociation a particip une manifestation organise par la municipalit de Villeneuve dAscq loccasion dun vnement spor-tif dimportance : le match de rugby France-Argentine. Une occasion pour les amateurs de ballon ovale de d-couvrir les autres trsors de la culture argentine !...

    En ce qui concerne Chti Tango, septembre fut le mois de la la reprise et de deux dmonstrations: laprs-mi-di dansant dOstridanse, ainsi qu la prsentation du programme du Centre Culturel de Noyelles-sous-Lens. En octobre ce fut la prsence de Mylne et Jrgen de Gand pour un superbe stage, ainsi que le lendemain lauberge et la milonga Ostricourt. Nous emes gale-ment un trs grand plaisir accueillir Sandra Messina et Ricardo Calo, de passage Lille, pour un atelier de 2h. Et pour le mois de novembre, aprs un bal 3 danses au ChrislO Avion, nous y dansmes dans une pra-tique du dimanche. Et comme toujours, le plaisir et la convivialit sont toujours de mise Chti Tango.

  • www.toutango.com | Le Journal Des Associations | 2928 | www.toutango.com | Le Journal Des Associations

    Photo Sandra et Ricardo Lens

    Le 8 Renvers : Lassociation proposait comme ouverture de saison le 29 septembre un bal en collaboration avec une as-sociation dart plastique dHellemmes, EpinArt, dans la salle de la Rotonde, toujours agrable, mis en musique par Wim, DJ de Kortrijk (Belgique). En octobre ce sont Sandra Messina et Ricardo Calvo, deux artistes argentins qui ont souvent travaill avec la Cie, ont t accueillis pour un grand wekend tango les 20-21 octobre Hellemmes (et Villeneuve dAscq pour le stage). Prcision, savoir faire, leur danse fluide et piquante nous ont nouveau enthousiasms...Le 30 novembre lAsso-ciation a ft son 25me anniversaire avec un spectacle, expo photo et un grand bal tango en Cie de On a slam sur la lune et DJ Felipe pour une musique festive pour loccasion.

    Photo Sandra et Ricardo

    ParisDanser le TangoPour la deuxime anne conscutive, lassociation Danser le Tango a organis un stage de Tango, Valse et Milonga avec les argentins Florencia Labiano et Hernan Rodriguez Paris, du 19 au 23 novembre. Leur professionnalisme et leur bonne humeur ont accompagn les stagiaires rests sous le charme!

    Charlotte Millour

    Photo association Danser le Tango

    Pays de la LoireTango fuego a 5 ans !Plus de trois cent personnes se sont dplaces de tout lOuest pour fter le cinquime anniversaire de Tango Fuego dAngers.Lorchestre Tango Madame a assur lanimation, avec Johnn DJ.Une soire inoubliable, magique, dans un lieu superbe Les Greniers Saint Jean Angers.

    Marie France et, Pascal pour la photo souvenir

    Photo les 5 ans de Tango Fuego

    Poitou charenteAngoulme. Le Tangoumois2012, troisime dition de notre festival international de tango de saln a suscit beaucoup dintrt !Organis par la Fondation Villa Urquiza avec lappui de TangoFeliz et de la municipalit de Champniers, ce ren-dez-vous annuel de la seconde semaine daot, a reu des retours logieux. La participation exceptionnelle de Maria del Carmen Romero & Jorge Dispari a apport une autre dimension cet vnement avec les cours Master Class et les confrences quils ont assurs. Les autres cours taient donns par Amanda & Adrian Costa, Clarissa Sanchez & John Erban, Sylviane & Pascal Guilbaud. Les manifestations culturelles ont jalonn la semaine avec un Caf littraire, une confrence Cin-Tango, des milongas chaque soirs, des expositions. En clture, la milonga de Gala avec lorchestre Tipica Roulotte Tango, ses dix mu-siciens et les dmonstrations des maestros a t un vri-table feu dartifice, inoubliable, personne ne voulait partir. Le bal sest termin 6 heures du matin.Le rle international avec la participation de nombreux pays et lancrage de ce festival ddi exclusivement au tango de salon, par le respect dans ses milongas de rgles simples de courtoisie et de circulation de la piste, saffirme encore plus cette anne. Cest pour cela que les festivaliers amoureux de ce style et conquis, ont dj re-tenu leurs places pour la quatrime dition. Merci et bra-vo tous les participants et tous les bnvoles qui ont pris possession de ce festival et qui ont particip grande-ment sa russite. Pour vous faire une ide du Tangou-mois2012, vous pouvez consulter le site www.fondation-villaurquiza.com.

    Marie & Michel

    photo : Amanda & Adrian Costa avec lorchestre Tipica Roulotte tango

    La 5me dition de notre festival Espace Tango, Tan-go Autrement , a t au cur du sensitif et du rela-tionnel , associant Feldenkreis, Pilates , Massage et Clown mais aussi avec un plus salsa qui a contribu aux moments de fte partage ! Lassociation a permis cette anne encore ses adhrents de bnficier de la venue l Espace de trois couples de Maestros de niveau international : ils nous ont enchants par la qua-lit de leur enseignement, la richesse de leur prsence et leur convivialit tout au long de leur sjour. Merci Yamila et Mazen, Cline et Damian et Eugnia et Yanick de nous avoir tous blouis lors de notre grande milon-ga de clture , qui a avec bonheur, ouvert ses portes aux tangueros de toute la rgion !

    Sylvie Pradelle pour Espace tango

    Photo Philippe Fassier: Festival Espace Tango Tango Autrement

    RochelTango INTERNATIONALE - Hautes en couleurs, les Milongas des Dimanches dhiver de La Rochelle connaissent un franc succs. Les yeux langoureux des cavalires at-tendent de croiser le regard de ce tanguero qui les en-tranera sur la piste. Les thmes proposs participent de lambiance plutt dcontracte de ces aprs-midis dhiver pleins de chaleur. Caroline nhsite pas excu-ter une danse slave chevele. Au dtour dune tanda, Jacques conduit une chacarera toute argentine. Mais quand sonne lheure, Loup y es-tu ou Internatio-nale vivent fond el Tango !

    Hubert

    Photo:Milonga Internationale chez RochelTango

    Provence (83, 84 et 13)Les 26, 27 et 28 octobre, Le Cannet des Maures tait Tango!Pour la 1re fois, le tango sest invit dans le cadre dune thmatique culturelle qui alliait cinma, concert, art de la danse et musicalit pour le plus grand plaisir des tangueros et des nouveaux venus dans lassocia-tion: rencontre-dbat autour dun film projet la m-diathque, apro-concert avec Fernando Blasco et ses musiciens, stage avec Jos Vazquez et Anna Yarigo, milonga musicalise conjointement par Annie Saint Ra-

    mond et le trio Barrio Sur avec dmos des maestros. Cet vnement a attir un public nombreux et enthou-siaste : une centaine de personnes ont partag les dif-frents moments qui ont scand ce week-end tango.Maryse pour Alma Tanguera

    Le Cannet des Maures tait Tango1

    Trottoirs de MarseilleBelle rentre aux Trottoirs avec un concert-bal avec RoulotteTango en partenariat avec la Station Alexandre ! Une soire superbe avec cet orchestre remarquable par sa prsence et sa musicalit qui a accompagn les danseurs et fait le plaisir des auditeurs ! Marc Tomma-si a musicalis la fin de soire qui sest finie fort tard dans la nuit. Le trimestre sest poursuivi avec quelques soires fortes comme la Premire DJ Battle Tango du monde avec 4 DJs dEl13 Tango Club, le Trio SMS avec guitare, harmonica et contrebasse. Et dans les jours venir une clbration du Jour du Tango avec un hommage Gardel avec la complicit de Julio Luque ou encore la Guitare et le Tango sous les doigts de Diego Trosman et de la Ultima Cuerda ensemble de guitares runi par Diego

    Michel Raous

    Concert-bal de Roulotte Tango la Station Alexandre le 22 septembre (photo J. Valero)

    Concert-bal de SMS Trio au Bompard le 1er novembre (photo M. Raous)

  • www.toutango.com | Le Journal Des Associations | 3130 | www.toutango.com | Le Journal Des Associations

    Rhne Alpes et plusLes Fondus de TangoEncore un beau week end de stage les 13-14 octobre en prsence de Sofia Saborido et Andres Sautel la MJC des Romains Annecy . Ce week end avait commenc avec une pratique dirige trs frquente le vendredi soir, en prsence des maestros la Salle Sabaudia Aix les Bains, et une belle histoire du tango conte par Jacques Ancet et illuste par quelques dmos magni-fiques dans le cadre du forum des associations dAn-necy .Sofia, installe Grenoble depuis un certain temps, et Andres arriv rcemment du Japon, dispensent aussi des cours rguliers Annecy dans le cadre de la MJC des Romains et du centre social de Pugnet de Chamb-ry le Haut. Leur enseignement, plein de fraicheur et de rigueur, vise casser les automatismes et nous oblige crer notre propre langage tango partir des pas les plus simples, en un mot tout ce quil faut pour viter lennui et crer la surprise chez le partenaire. Tout un programme que nous allons exprimenter toute lanne pour notre plus grand plaisir

    Les Fondus de Tango

    Photo Les fondusLa recette pour bien danser sous la treille.Choisir un joli village dans les vignes colores par lautomne et encore charges de raisin Muscat du Ventoux , appellation contrle. Inviter ensuite des danseurs gourmets en les incitant sinscrire avec un partenaire ou en rechercher un ou une (Il est toujours mieux de consommer deux !). Prvoir ensuite des DJs rputs ou moins connus, cuisiniers toujours respec-tueux de recettes classiques, comme les grands mres soucieuses dune cuisine traditionnelle, avec le tour de main qui nexclut pas une pointe dinnovation. Mettre le tout dans le beau rcipient dune salle bien dcore, au sol lastique et agrable. Faites tourner rgulirement la prparation appele Milonga et laissez mijoter feu doux pendant trois jours. Vous obtenez la Milonga des Vendanges et vous pouvez dresser les tables en les ap-provisionnant rgulirement en raisin et en arrosant la prparation avec une buvette gratuite. Pour gayer la fte, noubliez pas les nappes rouges et grises et sur-tout, placez sur la scne une belle treille de circons-tance. Si les convives sont heureux, ils nhsiteront pas empoigner celle ci et la descendre dans la salle au moment du dessert appel Despedida pour danser autour des pampres en grignotant les grains dors qui remplacent la cerise sur le gteau.Cette recette est celle dune quipe de Tango-Paty et elle sinspire des prparations labores qui ont fait le

    succs de TangoGuinguette et de la Milonga Baroque. Loin dtre garde secrte, elle se transmet de bouche oreille et dabrazo en abrazo. Si les convives quittent la salle avec un large sourire cest que la recette est succulente. Sils demandent les dates des prochaines manifestations en 2013, cest quils reviendront dguster cette cuisine. Devant le succs et le classement toil des manifes-tations il est prudent de noter les dates et de retenir en temps utile.

    Lquipe des marmitons de Tango- Paty.

    Photo Milonga des Vendanges

    Pensitude , tango (Loire) :Dix, vingt, trente, cent personnes... Une rumeur dans la salle. Des projecteurs, une estrade l-bas, tout l-bas... Et le chemin, long, trs long, trop long ! Le cur bat, tac, tac, tac, une bouffe de chaleur monte au visage, cest le moment de respirer avec le ventre, a y est, le trou noir, le grand trou noir il faut annoncer les maes-tros ! Il faut penser, parler et voil cest aussi cela le tango !Parler ou danser avec un inconnu cest aussi un peu de stress ! Le diaphragme qui spare les poumons des viscres a tendance se crisper et remonter vers les poumons ! Les pieds glissent, laxe se drobe, les paules ne suivent pas... Ne surtout pas rester en apne, respirer avec calme, r-apprendre respirer avec le ventre. Et se laisser aller avoir confiance dans lautre danseur qui comprendra quil faut une tanda complte pour sapprivoiser ! Alors cela devient une motion une nergie partage !

    Lquipe dElcaminito

    Primavera de Tango - Tous la Bastille!...Cest la Bastille que les tangueros de Grenoble et de la rgion ont dans tard dans la nuit...Lassocia-tion Primavera de Tango et son trio de professeurs, Ccile Boucris, Jorge Crudo et Rolan Van Loor nous ont accueillis dans une ambiance douce et festive, un peu ouate car la brume avait envahi le rocher et les couples voluaient en musique, comme suspendus entre ciel et terre, dans deux belles salles votes qui surplombaient la ville. Le stage propos ce mme week-end nous a galement conquis ! Professionnalisme et convivialit taient au rendez-vous. Les propositions pdagogiques pour affiner lcoute entre les parte-naires, la musicalit, lattitude corporelle, et la dispo-nibilit dans la danse ont t explores tout au long du stage. Ce travail exigeant dans une bonne ambiance a permis de traverser ce week-end maussade sur un pe-tit nuage . En plus des cours rguliers, signalons deux

    nouveauts pour progresser chez Primavera de Tango : un dimanche par mois un Atelier chorgraphique et un cours Milonga /vals su