Thomas HOBBES (1651) Léviathan - Psychaanalyse · PDF fileThomas HOBBES (1651)...

Click here to load reader

  • date post

    20-Feb-2019
  • Category

    Documents

  • view

    221
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Thomas HOBBES (1651) Léviathan - Psychaanalyse · PDF fileThomas HOBBES (1651)...

Thomas HOBBES (1651)

LviathanTrait de la matire, de la forme

et du pouvoir de la rpublique ecclsiastique et civile

Quatrime partie : DU ROYAUME DES TNBRESChapitres XLIV XLVII

Traduction originale de M. Philippe Folliot,Professeur de philosophie au Lyce Ango, Dieppe, Normandie.

06 janvier 2004

Un document produit en version numrique par Philippe Folliot, bnvole,Professeur de philosophie au Lyce Ango Dieppe en Normandie

Courriel: folliot.phil@wanadoo.frSite web: http://perso.wanadoo.fr/philotra/

Dans le cadre de la collection: "Les classiques des sciences sociales"dirige et fonde par Jean-Marie Tremblay,

professeur de sociologie au Cgep de ChicoutimiSite web: http://www.uqac.uquebec.ca/zone30/Classiques_des_sciences_sociales/index.html

Une collection dveloppe en collaboration avec la BibliothquePaul-mile-Boulet de l'Universit du Qubec ChicoutimiSite web: http://bibliotheque.uqac.uquebec.ca/index.htm

Thomas Hobbes (1651), Lviathan : quatrime partie. Traduction de P. Folliot, 2004 2

Un document produit en version numrique par M. Philippe Folliot, bnvole,Professeur de philosophie au Lyce Ango Dieppe en NormandieCourriel: folliot.phil@wanadoo.frSite web: http://perso.wanadoo.fr/philotra/ partir de :

Thomas HOBBES (1651),

Lviathan. Trait de la matire, de la forme et dupouvoir de la rpublique ecclsiastique et civiletraduit de l'anglais par Philippe Folliot partir de

LEVIATHANor the Matter, Forme and Power of A Commonwealth Ecclesiastical and civilby Thomas Hobbes of MalmesburyLondonPrinted for Andrew Crooke1651

Quatrime partie : DU ROYAUME DES TNBRESChapitres XLIV XLVII disponibles.

Polices de caractres utilise :

Pour le texte: Times, 12 points.Pour les citations : Times 10 points.Pour les notes de bas de page : Times, 10 points.

dition lectronique ralise avec le traitement de textes Microsoft Word 2001pour Macintosh.

Mise en page sur papier formatLETTRE (US letter), 8.5 x 11)

dition termine le 06 janvier 2004 Chicoutimi, Qubec.

Thomas Hobbes (1651), Lviathan : quatrime partie. Traduction de P. Folliot, 2004 3

Table des matires

LVIATHAN

QUATRIME PARTIE : DU ROYAUME DES TNBRES

Chap. XLIV. Des Tnbres spirituelles venant dune mauvaise interprtation de l'critureChap. XLV. De la Dmonologie et des autres Vestiges de la Religion des GentilsChap. XLVI. Des Tnbres qui procdent d'une vaine Philosophie et de Traditions fabuleusesChap. XLVII. De bnfice qui procde de ces Tnbres, et qui en sont les bnficiaires

Rvision et Conclusion

Thomas Hobbes (1651), Lviathan : quatrime partie. Traduction de P. Folliot, 2004 4

Quatrime partie

Du Royaume destnbres

Retour la table des matires

Thomas Hobbes (1651), Lviathan : quatrime partie. Traduction de P. Folliot, 2004 5

Quatrime : Du royaume des tnbres

Chapitre XLIVDes Tnbres spirituelles venant dunemauvaise interprtation de lcriture

Retour la table des matires

Outre ces pouvoirs souverains, le pouvoir divin et le pouvoir humain, dont j'aiparl jusqu'ici, lcriture mentionne un autre pouvoir, savoir celui des chefs 1 destnbres de ce monde 2 3, le royaume de Satan 4 5, la principaut de belzbub sur lesdmons 6 7, c'est--dire sur les phantasmes 8 qui apparaissent dans l'air (et c'est pourcette raison que Satan est aussi appel le prince du pouvoir de l'air 9 10), et, comme il

1 "rectores" (chefs, matres, ceux qui dirigent), dit la Vulgate. (NdT)2 Ephsiens, VI, 12 (Note de Hobbes).3 "the rulers of the darkness of this world". Conforme la King Jame version. (NdT)4 Matthieu, XII, 26 (Note de Hobbes).5 "the kingdom of Satan". Le verset complet est : "And if Satan cast out Satan, he is divided against

himself; how shall then his kingdom stand?" (NdT)6 Matthieu, IX, 34 (Note de Hobbes).7 "the principality of Beelzebub over demons". Ce verset ne parle nullement de principaut. Dans la

King James version, on lit : "But the Pharisees said, He casteth out devils through the prince of thedevils" : ", mais les pharisiens dirent :il chasse les dmons par le prince des dmons", ce qui estconforme la Vulgate : "Pharisaei autem dicebant in principe daemoniorum eicit daemones".L'expression "the principality of Beelzebub over demons" est d'ailleurs absente de la King Jamesversion. et de la Douay/Rheims. Il semble que Hobbes confonde Matthieu et Ephsiens (VI, 12)qui utilise le mot "principalities". D'autre part, le mot Belzbub (ou Belzebul ou Belzboul),n'apparat en Matthieu qu'au chapitre XII, aux versets 24 et 27. La Vulgate dit "Beelzebub", laversion grecque de Stephanus "Beelzboul". (NdT)

8 "over phantasmes". (NdT)9 Ephsiens, II, 2 (Note de Hobbes).10 "the prince of the power of the air". Conforme la King James version. (NdT)

Thomas Hobbes (1651), Lviathan : quatrime partie. Traduction de P. Folliot, 2004 6

gouverne dans les tnbres de ce monde, il est aussi appel le prince de ce monde 1 2.Et, en consquence de cela, ceux qui sont sous son empire, par opposition aux fidles,qui sont les enfants de la lumire 3, sont appels les enfants des tnbres 4. Car tantdonn que Belzbub est le prince des phantasmes, habitants de son empire de l'air etdes tnbres, les dnominations enfants des tnbres, dmons, phantasmes, ou espritsd'illusion 5 signifient allgoriquement la mme chose. Cela considr, le royaume destnbres, tel qu'il est prsent dans ces passages de lcriture, et dans d'autres, n'estrien d'autre qu'une confdration de trompeurs qui, pour obtenir l'empire sur leshommes dans ce monde prsent, s'efforcent, par des doctrines tnbreuses eterrones 6, d'teindre en eux la lumire, aussi bien celle de la nature que celle del'vangile, et ainsi de les empcher d'tre prts pour le royaume de Dieu venir 7.

De mme que ceux qui sont entirement privs depuis leur naissance de lalumire de lil du corps n'ont aucune ide d'une telle lumire, et que personne neconoit dans son imagination une lumire plus grande que celle qu'il a perue unmoment o un autre par ses sens externes, de mme, pour ce qui est de la lumire delvangile, et de la lumire de l'entendement 8, personne ne peut concevoir qu'il existeun plus haut degr de lumire que celui qu'il a dj atteint; et de l vient que leshommes n'ont pas d'autre moyen, pour reconnatre leurs propres tnbres, que deraisonner partir des malchances imprvues qu'il leur est arriv sur leur chemin. Lapartie la plus tnbreuse du royaume de Satan est ce qui est extrieur lglise deDieu, c'est--dire, parmi ceux qui ne croient pas en Jsus-Christ. Mais nous nepouvons pas dire que lglise jouit pour cela, comme le pays de Gessen 9, de toute lalumire qui est ncessaire l'accomplissement de luvre que Dieu nous a enjointd'accomplir. D'o vient que, dans la Chrtient, quasiment depuis le temps desaptres, les uns et les autres se chassent des lieux o ils se trouvent, tant par la guerrecivile que par la guerre avec un ennemi tranger, qu'ils trbuchent ds qu'ils connais-sent le moindre problme dans le cours de leur propre fortune, ou que les autresbnficient d'une meilleure fortune, et qu'il y ait une telle diversit de chemins pourcourir au mme but, la flicit, s'il n'existe pas de nuit parmi nous, ou du moins unbrouillard ? Nous sommes donc encore dans les tnbres 10.

1 Jean, XVI, 11 (Note de Hobbes).2 "the prince of this world". Conforme la King James version. (NdT)3 "children of the light". On trouve dans la King James version l'expression "children of light" (Luc,

XVI, 8, Jean, XII, 36, Ephsiens, V, 8, 1.Thessaloniciens, V, 5). On trouve l'expression "childrenof the light" dans la version Douay/Rheims, en Ephsiens, V, 8. On trouve aussi souvent,videmment, dans le Nouveau Testament l'expression "children of God". (NdT)

4 L'expression, sous cette forme, est introuvable dans la King James version. Hobbes fait certaine-ment allusion Ephsiens, V, 5 : "Ye are all the children of light, and the children of the day: weare not of the night, nor of darkness". (NdT)

5 "spirits of illusions", et non "or", comme semble le croire G. Mairet. (NdT)6 "by dark and erroneous doctrines". (NdT)7 "and so to disprepare them for the kingdom of God to come". (NdT)8 "understanding". (NdT)9 C'est la partie de l'Egypte habite par les Hbreux qui furent pargnes par les flaux. Pour la

lumire, voir le chapitre X de l'Exode. Le verset 23 dit : "They saw not one another, neither roseany from his place for three days: but all the children of Israel had light in their dwellings".

10 "We are therefore yet in the dark". (NdT)

Thomas Hobbes (1651), Lviathan : quatrime partie. Traduction de P. Folliot, 2004 7

L'ennemi s'est trouv ici 1 dans la nuit de notre ignorance naturelle, et il a seml'ivraie des erreurs spirituelles, et cela, d'abord, en abusant des critures et en tei-gnant leur lumire, car nous nous trompons, ne connaissant pas les critures;deuximement, en introduisant la dmonologie des potes paens, c'est--dire leurdoctrine fabuleuse sur les dmons, qui ne sont que des idoles, des phantasmes denotre cerveau, qui, par eux-mmes, n'ont aucune nature relle distincte del'imagination humaine, comme les fantmes des morts, les sylphes, et tout ce qui estmatire contes de bonnes femmes; troisimement, en mlant aux critures diffrentsvestiges de la religion des Grecs, et plus encore de leur vaine et fausse philosophie,surtout celle d'Aristote; quatrimement, en mlant ces vestiges des traditions faussesou incertaines, ou une histoire imagine ou incertaine. C'est ainsi que nous en venons nous tromper, en prtant attention aux esprits sducteurs, et la dmonologie deceux qui disent hypocritement des mensonges (ou comme on le lit dans le texteoriginal, en 1.Tim