Tertullian 2006 Lukacs Sartre Heidegger

download Tertullian 2006 Lukacs Sartre Heidegger

of 26

  • date post

    21-Oct-2015
  • Category

    Documents

  • view

    48
  • download

    2

Embed Size (px)

Transcript of Tertullian 2006 Lukacs Sartre Heidegger

  • ALINATION ET DSALINATION : UNE CONFRONTATIONLUKCS-HEIDEGGER

    Nicolas Tertulian

    P.U.F. | Actuel Marx

    2006/1 - n 39pages 29 53

    ISSN 0994-4524

    Article disponible en ligne l'adresse:--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    http://www.cairn.info/revue-actuel-marx-2006-1-page-29.htm--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Pour citer cet article :--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Tertulian Nicolas, Alination et dsalination : une confrontation Lukcs-Heidegger , Actuel Marx, 2006/1 n 39, p. 29-53. DOI : 10.3917/amx.039.0029--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Distribution lectronique Cairn.info pour P.U.F.. P.U.F.. Tous droits rservs pour tous pays.

    La reproduction ou reprsentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorise que dans les limites desconditions gnrales d'utilisation du site ou, le cas chant, des conditions gnrales de la licence souscrite par votretablissement. Toute autre reproduction ou reprsentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manire quece soit, est interdite sauf accord pralable et crit de l'diteur, en dehors des cas prvus par la lgislation en vigueur enFrance. Il est prcis que son stockage dans une base de donnes est galement interdit.

    1 / 1

    Doc

    umen

    t tl

    cha

    rg

    depu

    is ww

    w.ca

    irn.in

    fo -

    - -

    194

    .94.

    133.

    4 - 0

    2/04

    /201

    3 16

    h00.

    P

    .U.F

    . D

    ocument tlcharg depuis www.cairn.info - - - 194.94.133.4 - 02/04/2013 16h00. P.U.F.

  • Alination et dsalination : une confrontation Lukcs-Heidegger

    Nicolas TERTULIAN

    On saccorde gnralement considrer que la contribution majeure de Lukcs la pense du XXe sicle est davoir remis au premier plan de la rflexion philosophique les questions de lalination et de la rification, dont Hegel et Marx avaient rvl lextraordinaire porte socio-historique. Ltude sur la rification, qui forme le noyau du livre Histoire et conscience de classe (1923), a marqu beaucoup desprits, dont les principaux reprsentants de lcole de Francfort, dAdorno et Marcuse Habermas et ses successeurs ; les pages du Jeune Hegel sur la place centrale du concept dalination (dEntus-serung) dans la Phnomnologie de lesprit et sur la signification cruciale de la critique exerce par Marx son endroit ont laiss des traces durables dans llucidation du problme. En revanche, les amples dveloppements consacrs dans lEsthtique la mission dftichi-sante de lart , donc la vocation dsalinante de lactivit esthtique, ou les vues originales sur lalination de soi et sa rtractation (die Entusserung und ihre Rcknahme) comme modle dintelligibilit de la cration artistique et, surtout, le grand chapitre sur l'alination qui clt lOntologie de ltre social sont rests sans cho notable, malgr leur intrt considrable.

    Dans la biographie intellectuelle de Lukcs, la question de lalination a occup une place tout fait particulire, vraie ligne de clivage dans le tournant vers la pense authentiquement marxiste de la priode de maturit. Le philosophe a voqu plusieurs reprises leffet catalyseur de la dcouverte, au dbut des annes trente, des Manuscrits conomico-philosophiques de Marx lorsque, en arrivant Moscou, Riazanov lui a mis sous les yeux leur texte, rest pendant des dcennies enfoui parmi les papiers de Marx, que personne ne sest donn la peine

    Doc

    umen

    t tl

    cha

    rg

    depu

    is ww

    w.ca

    irn.in

    fo -

    - -

    194

    .94.

    133.

    4 - 0

    2/04

    /201

    3 16

    h00.

    P

    .U.F

    . D

    ocument tlcharg depuis www.cairn.info - - - 194.94.133.4 - 02/04/2013 16h00. P.U.F.

  • 30 NICOLAS TERTULIAN

    30

    de lire. La critique marxienne du concept hglien dalination, en particulier la contestation de lidentification de lalination (Entus-serung) avec lobjectivation (Vergegenstndlichung), a boulevers la rflexion de Lukcs : la structure de pense mise en place dans Histoire et conscience de classe a vol en clats, les cailles de lidalisme hglien sont tombes de ses yeux et Lukcs a compris la porte du matrialisme de Marx (la formule Ein ungegenstndliches Wesen ist ein Unwesen la beaucoup marqu), ainsi que limportance capitale du distinguo entre objectivation et alination. La dcision de refonder sa rflexion sur des bases nouvelles, une fois dbarrass de lerreur fatale davoir identifi, sur les traces de Hegel, lalination avec lobjectiva-tion, et le projet dapprhender lalination comme un processus particulier, li des circonstances socio-historiques prcises, et non comme une activit constitutive de lesprit, caractre mtahistorique, ont pris corps partir de ce tournant du dbut des annes trente. Lexpression la plus mre de cette interprtation renouvele, rigoureusement matrialiste, du phnomne se trouve dans le chapitre intitul Die Entfremdung (LAlination), qui est le point dorgue de lOntologie de ltre social. Des considrations synthtiques sur le mme problme, fondes sur les rsultats obtenus dans le chapitre de lOntologie, se retrouvent dans les Prolgomnes lOntologie de ltre social, dernier texte philosophique labor par lauteur : 85 ans, ge de la rdaction de ce texte, Lukcs ne cessait daffiner sa rflexion sur une question qui a commenc le travailler 60 ans plus tt, lpoque de son premier livre, Entwicklungsgeschichte des modernen Dramas (Histoire du drame moderne, 1909-1911), lorsque, sous linfluence de Simmel et de sa Philosophie de largent, il a commenc sinterroger sur les effets de la chosification (Versachlichung) ou de la rification (Verdinglichung) de lexistence humaine.

    Le fourvoiement des disciples

    Le silence qui entoure dans la littrature philosophique cette dernire phase de la rflexion Lukcsienne, malgr la richesse du patrimoine conceptuel forg par lauteur de lOntologie de ltre social pour cerner la spcificit du phnomne dalination, sexplique par un faisceau de causes sur lesquelles il faut sarrter un instant, car elles font partie de la symptomatologie idologique de notre temps. Les premiers lecteurs du manuscrit de lOpus postumum de Lukcs ont t

    Doc

    umen

    t tl

    cha

    rg

    depu

    is ww

    w.ca

    irn.in

    fo -

    - -

    194

    .94.

    133.

    4 - 0

    2/04

    /201

    3 16

    h00.

    P

    .U.F

    . D

    ocument tlcharg depuis www.cairn.info - - - 194.94.133.4 - 02/04/2013 16h00. P.U.F.

  • ALINATION ET DSALINATION : UNE CONFRONTATION LUKCS-HEIDEGGER 31

    31

    les quatre philosophes hongrois qui appartenaient au cercle de ses proches, parmi lesquels Agns Heller et son mari Ferenc Fehr. Lukcs a achev la rdaction du dernier chapitre, celui sur lalination, la fin du printemps 1968 (comme il le fait savoir dans une lettre du 25 mai 1968 Cesare Cases) et il se proposait de revoir lensemble du manus-crit. Avant dentreprendre cette opration, il a confi le texte ses proches disciples et, dans les discussions qui ont eu lieu pendant lhiver 1968-1969, il a pris connaissance de leurs remarques et de leurs objections. Le quatuor en question (Heller, Fehr, Markus et Vajda) a publi, quelques annes aprs la disparition du penseur (en 1977) mais avant que le texte intgral de lOntologie soit dit et connu (les deux volumes ont paru en 1984 et 1986 en tant que volumes XI et XII des uvres de Lukcs en Allemagne Fdrale), un texte qui synthtisait leurs objections et leurs critiques. Personne ne pouvait se faire une ide de la pertinence de leurs remarques tant que louvrage dans son intgra-lit ntait pas accessible. Nous avons voqu ailleurs le caractre fort dplaisant de linitiative des quatre philosophes se dpchant de publier leur texte avant que lOntologie ne soit connue (il est vrai que la bannire marxiste de Lukcs devenait trop lourde porter pour des anciens disciples qui voulaient se frayer un chemin dans lestablishment intellectuel et universitaire de lOuest), en contribuant ainsi indment crer un prjug dfavorable autour de luvre 1. Sagissant ici en particulier du chapitre sur lalination, on ne peut carter limpression, aprs la lecture des remarques formules dans le texte susmentionn (qui figure aussi dans le recueil intitul Lukcs reappraised dit en 1983 chez Columbia University Press), que le quatuor en question est rest sourd et aveugle la porte novatrice des considrations de Lukcs. Il suffit de rappeler leur reproche central selon lequel Lukcs aurait dplac dans lOntologie le centre de gravit du phnomne dalination vers les aspects subjectifs du processus tandis que, dans Le Jeune Hegel ou dans ltude sur le jeune Marx, laccent principal tait mis sur le caractre objectif et socio-historique du phnomne (ou, selon leur terminologie : dans lOntologie, lalination serait traite comme une persnlichkeitstheoretische Kategorie , laccent tant mis sur le vcu des individus, et non comme une geschichts-

    1. N. Tertulian, Introduzione a Prolegomeni allOntologia dellessere sociale,

    Milano, Guerini e Associati, 1990, p. XI ; Gedanken zur Ontologie des gesell-schaftlichen Seins, angefangen bei den Prolegomena , in R. Dannemann, W. Jung (d.), Objektive Mglichkeit. Beitrge zu Georg Lukcs Zur Ontologie des gesellschaftlichen Seins , Opladen, Westdeutscher Verlag, 1995, pp. 148-149.

    Doc

    umen

    t tl

    cha

    rg

    depu

    is ww

    w.ca

    irn.in